Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 
-43%
Le deal à ne pas rater :
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
28.59 € 50.01 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les aventures d'Emily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Les aventures d'Emily Empty
MessageSujet: Les aventures d'Emily   Les aventures d'Emily EmptyVen 6 Sep - 19:16

Emily Fenella Mortimer

RPS EN COURS.

Les complices Pouffys
avec Penelope Mordoch, Vincent Shepherdson et Vitali G. Oulianov

Training Day
avec Becky Barnes

Stress post traumatique
avec Jackie G Ryans, Penelope Mordoch et Cédric B Lewis

MATCH#1
Gryffondor VS Poufsouffle

Event#5 - Commémoration du 2 mai
- le Mémorial de la Grande Guerre
- les Stands

en couple avec Melchior Stanhope  
:coeur: 

HELP !
avec Philomena Lestrad

Un nouveau jouet à tester !
avec Penelope Mordoch et Bromald Luedeking

Club de Duel
avec Danyell Bishop, Rosemary Cassius, Nicholas Bellastrom, Silver E. Nott, Haimon J. Bogart, Melchior Stanhope et Vitali G. Oulianov




RPS TERMINÉS.

l'Accident de Sebastian

The Dynamic Duo
avec Ted Lupin

Les Patrons du Patronus
avec Vitali G. Oulianov

Tu t'entête à te foutre de tous mais pourvu qu'elle soit douce
avec Melchior Stanhope

Intrigue #1 - Groupe n°6
avec Annabelle J. Lowsley, Erika Peters, Kyle Melchior Lake

Intrigue#1 - la Marque (Partie II)
avec tout le monde

Explications et complicité autour d'une cuisinière
avec Leopold E. Primrose

Event#3 - le Bal de Noël
- l'Escalier
- le buffet & les tables
- l'arrière de la piste de danse
- l'avant de la piste de danse
- l'Escalier bis

en duo avec Danyell L. Bishop

Raison et Sentiments - Melchily 2
avec Melchior Stanhope

The Final Countdown
avec Néron C. Zabini

Intrigue #4 - De mots et de sang
avec les Poufsouffles



RPS PRÉVUS.

www
avec Charlie MacCarthy, Ernest Rosenwald, Melchior Stanhope



RPS ABANDONNÉS.

I get by with a little help from my friends
avec Juliet V. Lawford

Bienvenue, très chère
avec Angélique Casilon, Ted Lupin, Penelope Mordoch, Melchior Stanhope et Vitali Oulianov

Halloween#1 - Les Cachots
avec Penelope Mordoch, Phaedra N. Bellamy, Amanda Hokwood, Nicholas Bellastrom

Moonwalkers
avec Angélique Casilon, Ted Lupin, Ernest Rosenwald, Melchior Stanhope et Emmett Thornquill


(c) fiche de lien créée par eylika.


Dernière édition par Emily F. Mortimer le Lun 9 Juin - 23:43, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Les aventures d'Emily Empty
MessageSujet: Re: Les aventures d'Emily   Les aventures d'Emily EmptyLun 16 Déc - 17:29


Pendant la troisième année d'Emily à Poudlard :

Les aventures d'Emily Rvdhfr

Octobre 2011

Emily avait l'impression de vivre le jour le plus important de sa vie.
Deux ans ! Deux ans qu'elle attendait ce moment ! Jamais elle n'avait été aussi anxieuse, aussi impatiente, aussi excitée ! Elle devait pourtant se maîtriser pour ne pas étouffer Sebastian, son petit hérisson, qu'elle tenait contre son ventre de façon à lui offrir une vue sur ce qui se passait autour d'eux.

Une certaine frénésie régnait sur le terrain de Quidditch de Poudlard. On était samedi, et tout le monde ou presque se pressait aux sessions de recrutement des équipes de Quidditch. Nombreux étaient les passionnés voulant tenter d'intégrer l'équipe de leur Maison, mais l'essentiel de la foule était constituée de curieux venus assister de loin aux épreuves, encourager un ami, ou même espionner les nouvelles recrues d'une équipe rivale.
Tout juste entrée en troisième année, Emily tenait enfin sa chance d'intégrer l'équipe de Poufsouffle, chose qui n'était pas permise aux élèves de première et deuxième années. Elle trépignait à l'idée de s'envoler, de canaliser son énergie démente dans un entraînement physique intensif, de donner le meilleur d'elle-même, de démontrer sa valeur à tous, quitter son statut de fille invisible, et de... de... de faire partie d'un groupe, d'une ÉQUIPE !
Elle souleva le petit hérisson et le plaça face à elle, yeux dans les yeux.

- Souhaites-moi bonne chance, Sebastian !
- Miiiih ? Répondit-il.

Là-dessus elle l'embrassa sur la truffe et prit résolument le chemin de l'attroupement des Poufsouffles.
Les équipes des quatre maisons étaient groupées sur quatre coins séparés du terrain. Le professeur de Vol, en hauteur sur son propre balais, allait d'un groupe à l'autre pour surveiller la bonne marche des opérations.
L'équipe de Poufsouffle était coincée entre celles de Serdaigle et Serpentard. Emily s'y fit timidement un passage entre les spectateurs curieux tandis que s'effectuait le recrutement des passeurs. Ceux-ci devaient évoluer dans les airs et échanger des passes de plus en plus compliquées avec les joueurs titulaires de l'équipe.
Emily les regardait voler avec envie depuis cinq minutes lorsque le capitaine des Poufsouffles lança un appel la foule.

- Les candidats aux postes de batteurs, avancez-vous ! C'est bientôt votre tour !

Le cœur d'Emily accéléra dans sa poitrine. Sebastian dû le sentir car il commença à s'agiter aussi.
Après deux ans de réflexion, à peser le pour et le contre, à essayer le souaffle, le vif d'or et la batte dans les cours de vol, elle avait décidé de postuler au poste de batteur. Non pas qu'elle avait particulièrement envie de projeter des balles en fer vindicatives et teigneuses de plusieurs kilos dans la figure de ses adversaires, mais elle aimait l'idée de jouer un rôle de protectrice pour ses équipiers, sans compter que cette fonction réclamait une grande dépense d'énergie.
Pressée d'aller s'équiper, elle jeta des regards rapides autour d'elle et avisa un petit groupe de ses amis.

- Je peux vous confier Sebastian ? Le temps de... enfin... tenter ma chance.

Comme les autres acquiesçaient elle déposa le hérisson à leurs pieds, sachant très bien qu'aucun ne voudrait se frotter à ses piquants en le tenant dans ses bras. Elle ne s'en formalisait pas, mais elle trouvait quand même ça injuste pour un être aussi affectueux que son Sebastian.

Emily alla se faire inscrire sur une liste de candidats et passa par-dessus ses vêtements les protections de Quidditch qu'on tendait aux volontaires, puis elle attendit anxieusement.
Personne n'était jugé sur sa seule adresse au balais. Les membres de l'équipe Poufsouffle avaient souvent assisté aux cours de vols des deuxièmes années pour se faire une idée, et ils pouvaient toujours consulter directement le professeur. Non, les épreuves d'aujourd'hui étaient beaucoup plus spécifiques. Ainsi les futurs batteurs devaient se placer en vol stationnaire et repousser deux cognards à la fois à coups de batte et aussi longtemps que possible.
La peur d'affronter les cognards effrayait beaucoup de monde, ce qu'Emily trouvait irrationnel. Après tout, si les batteurs étaient sur le terrain c'était bien pour repousser les cognards, pas pour les prendre en pleine poire. En tant que cibles des batteurs, les gardiens, passeurs et attrapeurs étaient bien plus exposés ! Mais les volontaires à ce poste étaient tout de même les moins nombreux.

- Emily Mortimer !

Le capitaine de l'équipe venait de l'appeler ! Le cœur battant à tout rompre, Emily noua ses longs cheveux roux, s'avança gauchement vers le morceau de terrain dégagé où convergeaient tous les regards des Poufsouffles. Elle prit la batte qui lui tendait son prédécesseur et s'avança vers le balais abandonné sur le gazon. Elle tendit doucement la main au-dessus de celui-ci...

- Debout !

… et le balais monta directement dans sa paume. La jeune adolescente ravala sa salive, enfourcha précautionneusement le balais, un vieux Comète 290, et alla se stabiliser entre cinq et dix mètres de hauteur.
Alors les cognards furent lâchés ! Emily se tenait prête et réussit en un coup à renvoyer le premier nuisible sur son compère, un joli mouvement qui attira aussitôt l'attention d'un petit nombre de spectateurs. Mais Emily ne s'en souciait pas, trop concentrée sur les deux balles de fer qui l'attaquaient sans relâche à tour de rôle. Inlassablement, sans bouger son balais, Emily frappa, frappa, et frappa encore de tous les côtés. Son esprit était vide, focalisé sur les mouvements de ses bras et les cognards dont elle avait perdu le compte des attaques. Elle prenait un plaisir infini à s'abandonner ainsi à l'effort, à tester et repousser ses limites comme elle le faisait chaque fois qu'elle allait courir autour du lac.
De longues minutes s'écoulèrent ainsi à affronter les cognards, Emily n'aurait su dire combien mais elle sentait la sueur couler de son front et la douleur gagner ses bras. En tout les cas elle savait qu'elle avait déjà largement battu les temps de ses concurrents précédents. Elle attirait à présent l'attention de tous les Poufsouffles alentour, lesquels n'attendaient certainement pas de telles prouesses d'une fille aussi effacée, ou peut-être qu'ils la remarquaient pour la première fois. En tout les cas Emily goûtait enfin à la joie d'être le centre d'attention, pour de bonnes raisons.

Un des cognards voulu la frapper à la tête, sur la droite. Sans réfléchir Emily affermit la prise de ses jambes sur le balais et se laissa choir sur la gauche. Elle évita ainsi le vilain projectile et effectua un tour complet autour de son manche. Malheureusement la pirouette l'avait un peu désorientée, lui faisant perdre de vue les trajectoires des balles.
C'est alors qu'elle le vit... Un troisième cognard lui fonçait droit dessus ! Le capitaine avait-il voulu corser l'exercice ? Peu importe, elle était prête à le recevoir d'un bon coup de batte ! Mais, dans le feu de l'action elle nota quelque chose d'étrange... cette troisième balle semblait molle, agitée de petits mouvements et... couverte de piquants ?!

- Sebastian !

Résolue à ne pas blesser son malheureux compagnon, Emily lâcha sa batte et préféra recevoir le petit mammifère en plein visage ! Le choc fut rude et la douleur fulgurante. Un flash aveugla Emily tendis qu'elle basculait en arrière et rattrapait Sebastian.
Plutôt que de préparer sa réception au sol elle serra le hérisson contre elle et se lova autour de lui pour le protéger.
CRAC !
Emily tomba sur le flan gauche et eut instantanément le souffle coupé. Elle essaya aussitôt de serrer les dents contre la douleur. Son épaule s'était démise ! Peut-être même avait-elle des côtes abîmées. Mais pour l'heure son propre état était loin, très loin, d'être sa préoccupation majeure.

- Seb... Sebastian... je suis tellement désolée, sanglota-t-elle.

Trop apeuré, le petit hérisson restait obstinément en boule tendis qu'Emily voyait sa vision brouillée et sentait un liquide chaud se répandre sur son visage. Le choc des piquants de Sebastian lui avait lacéré la face, peut-être même fendu une paupière. En tout cas elle ne voyait plus que d'un œil.

- Comment cette bête est arrivée là ? Beugla le capitaine.
- Je ne sais pas, répondit une voix. Je crois que quelqu'un l'a lancé avec un sortilège !
- Qui ?... Qui a fait ça ?

Oui, qui avait fait ça ? Qui avait pu oser faire ça à une créature innocente comme Sebastian ? Elle avait faillit le frapper d'un coup de batte, tout de même ! Pourquoi faire quelque chose d'aussi cruel ? Était-elle donc détestée au point de mettre en danger son petit animal ? Et ses amis, alors ? Ne devaient-ils pas s'occuper de lui ?
Elle prit alors douloureusement conscience que ceux qu'elle appelait ses amis n'étaient tout au plus que des « connaissances », des élèves qu'elle croisait tous les jours dans la salle commune de Poufsouffle. De vrais amis, au fond, elle n'en avait pas. Qui voudrait s'acoquiner avec une marginale comme elle ?
Le professeur de balais fit son arrivée et écarta les élèves qui s’agglutinaient autour d'Emily pour la voir saigner.

- Miss Mortimer ? Lança-t-il... Miss Mortimer ? Vous êtes dans un sale état. Allez tout de suite voir Mr Lewis à l'infirmerie ! Quelqu'un pour l'accompagner ?
- Non... non c'est bon, balbutia-t-elle. Je peux marcher toute seule.
- Allez, et faites vite.

Lentement, péniblement,  elle se leva et prit le chemin du château en gardant les yeux baissés. Elle ne voulait pas croiser le regard de ces « amis » qui lui avaient fait défaut, ni découvrir l'auteur de cette horrible farce. Elle redoutait surtout sa propre réaction, et craignait moins de réagir avec colère que de faire la gentille bonne poire et accorder son pardon trop facilement.
Elle avançait lentement, comme une âme en peine, sans lâcher Sebastian. Ses doigts étaient tellement crispés sur ses piquants qu'ils se mettaient à saigner, mais la malheureuse n'en avait cure.

Arrivée au château, Emily ne prit pas le chemin de l'infirmerie comme prévu, malgré l'horrible douleur de son épaule et le sang qu'elle répandait, et se dirigea directement vers la salle commune des Poufsouffles, puis à son dortoir. Là, enfin seule, elle put s'affaler sur le bord de sa couchette et pleurer tout son soûl.
Elle pleura longtemps, sans s'arrêter, se maudissant elle-même d'être si faible, si impopulaire, au point de mettre en danger un être cher, se demandant pourquoi, pourquoi fallait-il qu'elle soit si seule ?
Lorsqu'elle cru avoir pleuré toutes les larmes de son corps et que Sebastian consentit à quitter sa forme de boule, ses vêtements étaient imbibés d'eau salée et de sang. Le soleil commençait à baisser à l'horizon. Doucement, après avoir essuyé ses larmes d'un revers de manche (elles avaient tracé de longs sillons dans le sang qui recouvrait déjà son visage), elle se résigna à aller à l'infirmerie, avant tout pour éviter de recroiser les autres Poufsouffle à leur retour. Mais elle ne voulait plus lâcher Sebastian.

Dans les semaines qui suivirent Emily traversa la plus grave crise de dépression de sa scolarité. Au plus fort de sa tristesse elle envisagea même de relâcher Sebastian dans la nature. Il fallut du temps, et surtout la main secourable et inattendue d'un professeur qui l'aida à se purger de sa tristesse, pour la tirer de son marasme.
En discutant plus tard avec son meilleur ami Ted lupin, Emily sut que c'est elle qui avait tourné le dos aux autres pendant toute cette crise, non l'inverse. Elle s'était sans cesse demandé pourquoi personne ne venait l'aider, alors que si elle avait seulement fait l'effort de dire « À l'aide ! » elle aurait eu ce qu'elle voulait.

Deux ans ont passé. Alors qu'elle est en cinquième année et s'apprête à devenir joueuse titulaire, Emily ignore encore quel élève malveillant a jeté le sortilège qui faillit tuer Sebastian.
Revenir en haut Aller en bas
 

Les aventures d'Emily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Relations :: Topics-