Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Dim 21 Sep - 17:04


Le juste retour des choses...

Une rencontre explosive entre une Auror, un homme de main et un professeur...
Rose & Callum & Alec

L’automne envahissait doucement Poudlard depuis quelques temps déjà. La fraicheur envahissait tout le parc et le lac noir. Les élèves sortaient dehors pour profiter des derniers jours où le soleil pouvait les réchauffer. Plusieurs professeurs en profitaient aussi. La pluie n’allait pas tarder à arriver avec le vent et la chute des feuilles…

Près du lac noir, une jeune femme était assise, les pieds dans l’eau. Elle n’avait pas froid, elle n’avait pas envie de se jeter dans le lac non plus. Elle essayait de se remettre de ses émotions. Rose Carthew avait passé une soirée près de ce lac quelques jours plus tôt. Un élève était venu voir si elle avait besoin d’aide et tout cela s’était soldé par une erreur monumentale… Quelques jours avant cette erreur, Rose avait été voir Callum Hodgson. Elle lui avait raconté ce qui lui était arrivé cet été. Ce dernier semblait ne pas comprendre pourquoi elle avait suivi le professeur Hudson. Pourtant, avant de s’endormir profondément, elle avait cru comprendre que Call lui ai dit qu’il aurait sans doute fait la même chose et il lui avait parlé d’une fille avant qu’elle ne sombre dans les ténèbres. Le lendemain matin, elle s’était réveillée en silence, Callum toujours endormi à ses côtés. Elle s’était éclipser sans qu’il ne s’en rendre compte. Elle lui avait tout de même laissé un mot pour lui dire que tout allait bien et elle le remerciait d’avoir pris soin d’elle. Elle était retournée au Trois Balais pour se rafraichir avant de reprendre ses potions et de manger quelque chose. Elle avait passé le reste de la journée à lire un livre avant de sortir dehors. Elle avait besoin de se changer les idées. Elle était donc retournée inconsciemment vers le lac noir. Les souvenirs du soir où elle avait couché avec l’élève était revenu, mais elle les chassa assez vite. Elle enleva ses chaussures, s’assit près du lac et plongea ses pieds dans l’eau. Le soleil commençait déjà à se coucher, mais elle s’en fichait. Elle avait envie de rester là. L’air frais lui faisait du bien et sa discussion avec Callum l’avait beaucoup aidé. Elle avait l’impression de porter un poids en moins. Elle se rendit compte que le bras droit de Robert Hilliard devenait l’un de ses amis le plus proche. Tous les deux s’étaient confiés à l’autre même si l’Auror ne se souvenait pas de tout.

La nuit commençait à tomber doucement sur le parc et Rose n’avait pas envie de rentrer. On ne pourrait pas lui dire de partir parce qu’elle effectuait au passage une surveillance. Elle n’était peut-être pas en service, mais c’était plus fort qu’elle. Elle ne serait d’aucune utilité si quelqu’un s’attaquait à elle, mais elle pourrait se défendre avec ses poings. Elle sourit pour elle-même. Elle passait beaucoup trop de temps avec Callum c’était une certitude maintenant. D’ailleurs, elle se demandait si son ami avait reçu son message. Elle lui avait demandé de venir la rejoindre près du lac après le diner. Ils allaient pouvoir discuter tranquillement tous les deux. Depuis que Rose lui avait parlé d’Alec, elle n’avait qu’une seule peur, c’est que Callum aille le dénoncé pour le meurtre d’un sorcier. L’ami de l’Auror ne comprenait pas pourquoi le professeur avait tué l’homme et Rose n’arrivait pas à lui expliquer clairement… C’était irréaliste.

La lune se leva et éclaira les cheveux de la blondinette. Elle entendit des pas. Elle sortit sa baguette magique et se leva brusquement. Elle pointa sa baguette magique vers la source du bruit et lorsqu’elle vit Callum, elle baissa son arme et vient le serrer dans ses bras.

« Tu m’as fait peur. Comment vas-tu ? »

Rose entraina son ami vers le lac et s’assit, l’invitant à faire de même. Ce qu’elle ne vit pas, c’est qu’une autre silhouette arrivait vers eux…


_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs




Dernière édition par Rose I. Carthew le Mer 22 Oct - 21:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Dim 21 Sep - 18:35

Le juste retour des choses...


Les feuilles commençaient à tomber, signe que l'automne approchait. La nouvelle année scolaire avait bien commencé malgré ce qui s'était passé avant les vacances. Bien sur la plupart des élèves se posaient des questions et étaient inquiets. Alec faisait de son mieux pour les rassurer. S'occuper des soucis des autres lui permettait d'oublier les siens. Il n'avait pas reçu de réponse de Rose, et à vrai dire la rédaction de sa lettre ne demandait pas à l'auror de lui répondre. D'ailleurs il n'avait plus croisé son chemin depuis leur dispute. C'était étrange de ne plus avoir quelqu'un dans les pattes du jours au lendemain. Quoiqu'il en dise, la compagnie de Rose lui avait enlevé sa solitude. A présent que Léopold était resté en France avec Annette, le professeur n'avait plus vraiment de personne à qui parler ou se confier. Ses repas à la grande salle se passait silencieusement face au contenu de son assiette pour ensuite rejoindre directement sa chambre. Alec retournait alors dans ses recherches pour soigner Rose.

La nuit était tombé lorsqu'il quitta son libre des yeux, s'étirant en se levant de son fauteuil. Depuis quelques jours il avait mal au crâne à cause de son manque de sommeil. Il n'arrivait cependant pas à dormir. Son cauchemar était revenu et pas tous seul. Il avait tué un homme et ça le hantait. Il voyait son visage horrifié le réveiller en sursaut. Et cette vengeance ne l'avait même pas fait se sentir mieux. Il se sentait vide.

Alec décida qu'aller prendre un bol d'air frais lui ferait du bien et pourquoi pas ne pas continuer ses recherches dans la forêt apaisante. Ce lieu était une source d'inspiration pour lui. Il attrapa son manteau de sorcier, sa baguette, son livre, un stylo moldu et ses notes avant de se diriger vers la forêt interdite. Une fois à l'intérieur il sortie sa baguette et murmura un Lumos . S'avançant parmi les arbres, le professeur arriva jusqu'au lac. Il pensait être seul mais il semblait y avoir quelqu'un plus loin. Faiblement éclairé par la lune, il ne pouvait pas voir qui c'était. Si il s'agissait d'élèves il devait les renvoyer dans leur dortoir.

Il s'approcha des silhouettes, suffisamment pour s'apercevoir qu'il ne s'agissait pas d'étudiants. C'était Rose et Callum. Il aurait pu être être "heureux " de voir l'auror si il n'avait pas été accompagné par le chien de l'inquisiteur. Les deux hommes ne s'aimaient pas, et ne le cachaient pas aux yeux des autres. C'était surtout à cause de Hillard qu'une tension entre eux existaient.

- Désolé, je vous ait pris pour des élèves

S'expliqua t-il avant de s'éloigner pour trouver un endroit tranquille.








Dernière édition par Alec Hudson le Sam 18 Oct - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 315
Galions : 370
Âge : 35 ans
Classe : Ancien Poufsouffle
Avatar : Tom Hardy ♥
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Jeu 25 Sep - 17:26


 ◈ Silver et Rubens ◈
Il est des secrets que l'on devrait taire
ou assumons les conséquences de nos actes, de nos pensées






V
érifier que tous les gamins sont dans leurs dortoirs, faire respecter le couvre-feu. Il patrouillait, renvoyait les retardataires, subissait les ronchonnements de ceux qui comptaient les minutes. Il n'a jamais été d'humeur à négocier, c'est un regard froid qu'ils rencontrent et, avec lui, le sentiment que le ministère est déjà agaçant en ce début d'année. Comme à l'habitude il fit un tour dans le parc mais, pour une fois, ce fut par lui qu'il termina. Rose avait sollicité sa présence, tant mieux, il voulait parler avec elle de la dernière fois mais il était bien incapable de lancer le sujet. S'il se remet à parler d'Hudson, va t-elle refaire un malaise ? Mieux vaut pas, le dossier est loin d'être bouclé. Dossier, amas de faits traînant dans son esprit, il a lancé Phoenix sur sa piste en lui demandant de le surveiller de loin,  elle obéit sans poser de questions, tant mieux, il ne sait toujours pas s'il franchit la ligne rouge. Dénoncer Hudson, trahir les sentiments, la confession de Rose. Dénoncer Hudson pour un peu de justice, parce que c'est à Elle qu'il doit allégeance, pas à une amie amourachée d'un homme qui se joue peut-être d'elle. Il est hypocrite, il se retient de céder mais tout en lui ne tend que vers la confrontation avec Hudson, tout en lui n'aspire qu'à une chose : lui imposer ce jugement qu'il mérite. Hypocrite, Callum, tu es hypocrite, il veut le condamner comme lui aimerait, enfin, entendre quelqu'un le maudire pour ses propres erreurs. C'est ridicule, à chaque fois que quelqu'un fautait, il y avait une personne pour cacher la saleté. Rose pardonne un meurtre, Maureen l'excuse de ne pas avoir sauvé Pâris... il lui a déballé ses erreurs, elle l'a excusé. S'il avouait avoir embrassé de force une élève, d'avoir lâchement cédé à ses instinct primaires, de l'avoir ensuite bafoué, nargué, en lui envoyant au visage qu'elle n'avait qu'à pas l'allumer. Qu'un homme n'est pas un gamin, tu joues avec, tu en paies le prix. Il a salit ses lèvres et personne ne le sait, pourtant il commence à être persuadée que sa crainte d'être mal jugée est ridicule : elles vont lui pardonner. Il voudrait qu'on lui hurle dessus, qu'on le pointe du doigt, on le félicite, on le renvoie à Poudlard, ils ne comprennent pas... son besoin d'équité, de justice, est bien au delà d'un bête règlement à appliquer. Il l'a dans le sang, il sait ce que le monde devient quand les règles sont bafouées. Rose, mon amie, pardonne moi mais le compte à rebours à commencé avant que ton amour ne soit brisé.

Il la vit, l'entendit se relever brusquement et, enfin, la prit dans ses bras en une étreinte amicale. Docile il se laissa conduire auprès du lac, il l'entend mais ne répond pas. Idiote, mon moral n'est pas important, c'est plutôt à toi de me dire comment tu vas. Il ne répond pas car d'autres pas se font entendre, simples murmures sur l'herbe. Il est à l’affût, son visage se tourne vers l'arrière, son regard  observe alors que sa main droite vint sortir sa baguette et que ses jambes se préparent à bondir. Cette voix, lui, prit pour des élèves ? Que faites t-il vraiment ici ? Il n'a que ça à faire, se promener ?  Peut-être que tu cherches une autre victime, tu y as pris goût Hudson ? Il est mauvais, il le sait, il ne s'y arrête pas car il est déjà reparti et Callum est déjà debout.

Alec, reste.

Il vouvoie tout le personnel de l'établissement, les appelant respectivement avec leur titre, mise à distance et rappel des places de chacun, lui, il n'en a plus ce droit. Il n'est qu'Hudson mais l'appeler par son nom de famille, non, ce n'est pas assez familier. Envie de lui faire sentir qu'il n'est pas un inconnu, qu'il le connaît bien, très bien même, tu n'es plus l'enseignant que je ne pouvais pas sentir, non, tu es un criminel que je veux attraper. Sans méchanceté, le regard si inexpressif, il n'y a rien d'agressif en lui, il n'y a rien de chaleureux. Envolé l'étreinte, Rose est derrière lui mais il n'a pas un regard pour son amie, pourtant il aurait dû tourner son regard vers elle, il aurait dû la consulter. Il va lui échapper, il l'a devant lui, il ne peut lâcher le morceau.

Rose m'a raconté l'Alaska. Je n'ai rien dis pour l'instant, tu vas faire quoi maintenant que tu t'es vengé ?

Le Patron est disponible à toutes heures pour les confessions tardives, si besoin est, je peux te montrer le chemin. Son regard coule enfin vers Rose, pardonne moi ma douce amie mais il est des sujets que je ne peux taire.

_________________
Qu’importe j’irai où bon te semble. J’aime tes envies j’aime ta lumière, tous les paysages te ressemblent quand tu les éclaires. J’irai où tu iras, mon pays sera toi. J’irai où tu iras qu’importe la place, qu’importe l’endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Jeu 25 Sep - 20:30


Le juste retour des choses...

Une rencontre explosive entre une Auror, un homme de main et un professeur...
Rose & Callum & Alec

Si pendant un moment, Rose se réjouissait de retrouver Callum, elle ne pensa pas un instant que quelqu’un d’autre serait présence ce soir-là. Elle allait questionner son ami sur ce qu’il avait fait de sa journée lorsqu’elle entendit des pas s’approcher d’eux. Elle s’était relevée d’un seul coup encore une fois et fut surprise de voir Alec Hudson à leurs côtés. Les pensées de Rose dérivèrent automatiquement vers l’Alaska et le premier baiser qu’elle avait échangé avec le professeur. C’était lui qui était revenu de son plein gré vers elle… Elle n’avait pas compris le revirement de situation et pourtant, il était là devant elle… Et voilà qu’il y a quelques semaines, elle avait tout gâché. Elle secoua la tête et décida de rester derrière Callum. Non, elle ne donnait pas raison à son ami, juste qu’elle n’avait pas envie de se retrouver entre les deux garçons. La tension entre les deux était connue de tous depuis l’arrivée de Callum à Poudlard en même temps que Robert Hilliard. Rose fit un pas sur le côté, gardant ses distances avec Alec et lui dit :

« Bonsoir professeur… »

Elle ne l’appela pas par son prénom. Il avait instauré de nouveau le vouvoiement lors de leur dernière rencontre, elle allait se plier à critère… Elle regarda Callum. Ce dernier semblait avoir eu un regain de tension. Il venait d’appeler le professeur par son prénom et de le tutoyer… Rose sent ses muscles se crispés d’eux même. Elle savait déjà que la conversation entre les deux hommes allait être tendue. Alec n’avait pas bougé depuis l’interpellation de Callum quelques secondes plus tôt. La jeune femme ne savait pas où se placer entre les deux ainés. Sa baguette magique ne lui serait d’aucune utilité s’ils en venaient à se battre. Elle s’approcha de Callum et posa une main tremblante sur son bras. Pas de parole échangée, seulement un geste pour lui faire comprendre qu’il ne devait pas s’en prendre au professeur… Cependant, Rose n’avait pas prévu qu’il décide de parler de l’Alaska. Ses doigts s’enfoncèrent dans la peau de Callum, ne cherchant même pas à être tendre… Elle sent le regard de son ainé se posé sur elle comme s’il remarque enfin sa présence. Oh Callum, tu t’enfonces sur un sujet qui risque de t’exploser à la figure… Elle lâche enfin son bras et fait quelques pas pour se mettre entre les deux garçons. Vous n’allez pas vous battre ici ce soir… Rose se retourne vers son ami et lui lance sèchement :

« Mêles toi de ce qui te regarde Callum… Je me suis peut-être confiée à toi, mais ce n’est pas à toi de faire justice dans ce château. »

Elle sait qu’elle commence à s’énerver contre son ami. Pardonnes moi, je n’ai pas envie de vous perdre tous les deux… Je suis coincée entre vous deux… Elle se retourne vers Alec et le supplie du regard de ne rien dire. Pardonnez-moi Alec… J’avais besoin de me confier et personne n’était là pour le faire… Elle fait un pas de plus vers le professeur. Elle tend une main vers lui, mais la retire aussitôt…

« Je vous demande pardon professeur… »

Elle serre ses mains contre son ventre qui recommence à lui faire mal. Sa magie la ronge de l’intérieur, elle le sait. Ses potions la stabilisent, mais c’est tout. Elle se plie légèrement, gardant un œil sur les deux hommes qui continuent de se regarder comme deux coqs prêts à se battre pour une poule… Rose ferme momentanément les yeux, ne cherchant même pas à se protéger si un mauvais sort venait à partir ou si un poing venait à trouver la route de son visage ou d’une autre partie de son corps…  


_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Ven 26 Sep - 20:27

Le juste retour des choses...


Alors que Alec s'apprêtait à partir pour laisser les deux tranquilles, Callum lui ordonna de rester. Ce n'était clairement pas une demande et le professeur retint un soupir avant de se tourner vers le chien de Hillard. Il n'avait franchement pas envie de débattre sur leurs opinions ce soir. Il avait d'autres choses à s'occuper en ce moment. Aucune émotion n'apparaît sur son visage, il pourrait très bien lui sauter à la gorge dans la minute qui suivrait. D'un ton très calme il explique que Rose lui a raconté leur vacance. Alec n'en est pas du tout étonné, à vrai dire le contraire l'aurait même surpris. Ils étaient amis après tout, il avait bien saisi le message. Sa question le fit lever un sourcil. Ce qu'il comptait faire ? Callum le prenait il pour un tueur en série ?

Rose ajouta son grain dans la discussion, ordonnant à son ami de se mêler de ses affaires. Alec ne pouvait qu'approuver ses paroles, cela ne le regardait pas. Il n'avait pas été avec eux,ne s'était pas fait lacéré et frigorifier. Mais le professeur refuse de se taire malgré le regard suppliant de Rose.

- Pourquoi ? Tu as peur que je vienne d'étrangler dans ton lit ?

Demanda t-il innocemment moqueur. Tuer ce mangemort ne lui avait procuré aucun plaisir. Il s'en serait bien passé mais ce type avait dépassé les bornes en envoyant ses gars pour s'en prendre aux aurors innocents du pays.

- Ce que je fais depuis mon retour c'est de trouver un remède pour sauver Rose, comme tu sans doute pu le constater elle ne va pas bien

Il lui montre le livre qui renferme ses feuilles de recherche. Il le croit ou pas, il s'en fout. Mais si Callum veut le foutre dehors au moins qu'il attende que l'auror aille mieux.








Dernière édition par Alec Hudson le Sam 18 Oct - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 315
Galions : 370
Âge : 35 ans
Classe : Ancien Poufsouffle
Avatar : Tom Hardy ♥
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Mar 7 Oct - 10:09


 ◈ Rose, Alec et Callum ◈
Il est des secrets que l'on devrait taire
ou assumons les conséquences de nos actes, de nos pensées






P
rofesseur ? Il se tourne vers elle brièvement, sous son masque sombre il s'étonne. Elle met une distance, se tient loin de lui, se crispe. Il sent la tension émaner d'elle, livre ouvert, Rose tu es un livre ouvert. Lui aussi, il n'est que tension et elle vint poser un bras sur lui. Il se calme, se radoucit, comme un chien qui cesse de grogner mais reste en position d'attaque. Ils n'ont plus besoin de mot. Il se calme mais mord, puissamment, Callum balance le sujet Alaska sur la table et le décortique, pour voir ce qui va en sortir. Désolé Rose, l'occasion est si belle. Ses doigts s'enfoncent dans sa peau, il comprend le message, elle s'interpose, il est désolé de n'être qu'une tête butée. Mettez lui un criminel, il ne pourra s'empêcher de courir après. Pas à lui de faire justice ! Il se renfrogne mais ne tique pas plus que ça, pas vexé, encore plus agacé. Pas à lui de faire justice, elle en a des bonnes ! Elle est amoureuse et ses absurdes sentiments excusent tout, lui il voit ce qui doit être fait, ce qu'elle aurait pensé s'il s'était s'agit d'un autre homme ! Puisque personne ne l'accuse, il va le faire et qu'elle s'estime heureuse qu'il soit justement l'instrument du ministère ! Que ce soit un ami qui le sache, qu'il se soit tut jusqu'ici car un inconnu n'aurait pas eu autant de manière, de considération pour ses sentiments ! Il est de nouveau sur les nerfs. La main de Rose se tend, il la suit du regard se recroqueviller, elle n'ose même pas aller jusqu'au bout. A quoi tu joues Rose ?! Tu t'es sacrifié pour un homme qui n'est même pas capable de te pendre dans ses bras ? Qui t'effraies ? Difficile de deviner votre passé, vous êtes si glaciale l'un vis-à-vis de l'autre ! Il bouille, une amie dans la balance. Alec est si glaciale, il se fout de ta gueule Rose.

Tu as peur que je vienne d'étrangler dans ton lit ?

Ne vient pas me chercher Alec, ne joue pas à ça avec moi. Callum bondit, pas comme un sorcier, pas comme un tireur d'élite brandissant fièrement sa baguette. Non, Callum bondit comme un chien, comme l'homme de main qu'il est depuis ses neuf ans. Il y a des gens bien meilleur que lui en magie, Rose du haut de ses vingt-quatre ans le surpassait largement, des élèves de Poudlard avaient une meilleure connaissance des sortilèges, potions, que lui. Oh il connaissait des sortilèges, Hilliard avait tout prévu mais là n'était pas la question. Non, si le directeur du département des mystères avait eu besoin d'un auror pour le protéger il en aurait pris un, il a choisi quelqu'un qui n'a fait que se battre depuis sa naissance. Quelqu'un qui agit comme un moldu, pense comme un rottweiler, quelqu'un dont le corps est la meilleure des armes. Rapidement Callum attrapa Alec par l'épaule, sa main glissant pour le maintenir fermement au niveau de la nuque et de le précipiter devant lui. Échange de place, il l'envoie auprès de Rose qui ferme ses yeux, Rose qui ne va pas bien. Le livre tombe à terre, il le ramasse et le renvoie alors que ses mots se font mordant.

C'est la moindre des choses.

Il veut quoi ? Une médaille ? Un petit encart dans la Gazette de Poudlard pour sa générosité sans pareil ?! C'est la moindre des choses ! Il se rapproche, menaçant et à deux doigts d'attraper Alec par le haut du crâne pour le courber face à Rose, pour l'obliger à la regarder décemment, enfin décemment ! Il n'en fait rien, il la déjà rapproché d'elle, s'il fait plus elle va souffrir de son attitude bien trop protectrice.

T'as de la chance Alec que Rose t'ai à la bonne, t'as vraiment de la chance car ça serait moi tu serais déjà à Azkaban.

Il ne fait rien, pour elle, parce qu'elle le retient, même sans le toucher elle le retient. Elle l'empêche de basculer, d'être cet employé qu'il a toujours été, l'ami loyal, le bon garde qui protège, qui sert. Il a envie de le démonter pour Rose, de faire disparaître cet air glacial si irrespectueux envers elle, elle t'aime putain et toi tu t'en es servis, toi t'es même pas foutu de la rassurer. Sacrifice pour un salaud.  Désolé, mais t'as vu comment t'es avec lui ? Comment il est ? Enfin il s'adresse à Rose, montrant Alec de la main avant de faire quelque pas pour se calmer, pour se contenir. T'as des pistes au moins ? Soit utile, Alec, soit utile et légitime ta présence dans le château. Elle l'aime cela devrait te suffire. Quête de justice, sentiment que son amie se fait avoir, tout cela prime sur ce sentiment qu'il connaît mais dont la valeur lui semble moindre. Le devoir avant les sentiments, cela lui a coûté un mariage, il n'a toujours pas appris sa leçon.

_________________
Qu’importe j’irai où bon te semble. J’aime tes envies j’aime ta lumière, tous les paysages te ressemblent quand tu les éclaires. J’irai où tu iras, mon pays sera toi. J’irai où tu iras qu’importe la place, qu’importe l’endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Mer 8 Oct - 16:01


Le juste retour des choses...

Une rencontre explosive entre une Auror, un homme de main et un professeur...
Rose & Callum & Alec

Rose commence à sentir la tension montée entre Alec et Callum. Pourquoi ces deux-là ne peuvent-ils pas s’entendre le temps d’une journée ? La jeune femme se demande vraiment pourquoi elle se retrouve près d’eux à ce moment précis. Bien sûr, elle avait rendez-vous avec le plus jeune avant que le plus vieux passe près d’eux, mais Call n’avait pas trouvé mieux à faire que de provoquer le professeur… Secouant la tête, elle essaya de faire passer le début de malaise qui se pointait… Elle sentit du mouvement près d’elle et elle ouvrit les yeux. Callum avait envoyé Alec près d’elle, lui balançant son livre par la suite. Rose fronce les sourcils et lui intime de s’arrêter, mais est-ce qu’il va l’écouter ? Rose se redresse doucement, posant une main contre le bras d’Alec pour l’empêcher d’aller vers l’homme de main. Alors que son ami fait quelques pas en plus, Rose se met entre les deux. S’ils veulent se battre, ils devront lui passer dessus ! Elle place une main contre le torse de Callum pour l’obliger à garder ses distances. Les paroles qu’il prononce ont le don d’énerver Rose. Avec le peu de force qu’il lui reste, elle pousse Callum plus loin.

« Ça suffit Callum ! Tu commences à m’énerver. »

Elle avait cri, cri de désespoir ou cri de colère, elle ne savait pas, mais elle voulait qu’il comprenne qu’il n’avait pas tous les droits. Bien sûr, elle savait qu’il voulait la protéger, mais c’était son problème cette histoire avec le professeur pas le sien. Finalement, elle commença à regretter de lui avoir raconté ce qui s’était passé en Alaska. Lorsqu’il lui demande si elle s’est vue comment elle était avec lui, comment il était avec elle ? Fronçant les sourcils, Rose soupire doucement pour se calmer puis répond :

« Mes sentiments pour le professeur Hudson ne regarde que moi, tu n’as pas à t’en mêler. »

Elle a sorti sa baguette magique entre temps, préférant se sacrifier pour tous les deux s’ils venaient à se battre. Elle ne sait pas ce qui va se passer, elle ne sait pas si elle tiendra le coup ce soir face à ces deux mecs qui se battent pour sa santé. Elle est toujours devant Alec qui n’a pas bouger derrière elle. Ses sentiments n’ont sans doute pas changé pour Rose. Elle sait que c’est de sa faute s’il a pris la fuite lors de leur dernière rencontre. Elle est allée trop loin. Il faut m’excuser professeur, je n’étais pas donc mon état normal... Mais elle ne peut pas le lui dire maintenant, pas devant Callum qui attend la moindre occasion pour sauter à la gorge d’Alec. Comment tout cela pouvait-il dégénéré aussi rapidement… Puis d’un murmure que seul son ami peut entendre elle lui balance :

« Je crois que tu n’es pas au point avec tes propres sentiments, alors évite de me donner des leçons. »

Un couteau en plein cœur, voilà ce qu’elle venait de faire. Alec n’avait sans doute pas entendu et tant mieux. Il n’avait pas besoin de tout savoir de la vie de Callum. Rose retire sa main du torse de Callum et fait un pas en arrière, bousculant légèrement le professeur. Son cœur s’emballe. Il y a si longtemps qu’elle n’a pas été dans ses bras… Ses lèvres lui manquent… Elle secoua la tête légèrement pour se concentrer sur la situation actuelle. Elle se décale légèrement sur la gauche d’Alec avant de regarder les deux hommes, cherchant à savoir lequel des deux est plus en colère que l’autre…


_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Jeu 9 Oct - 19:56

Le juste retour des choses...


C'était sans doute une mauvaise idée de menacer Callum. Enfin, ce n'était pas comme si Alec comptait exécuter ses paroles, il n'avait franchement pas envie de tuer quelqu'un. Ce n'était pas son genre et même si il s'agissait d'un meurtrier il avait un goût amer dans la bouche.
En y pensant peut être que si il n'avait pas transformé à ce moment là il n'aurait pas pu passer à l'acte. L'instinct de défense de l'ours avait frappé à sa place, quand bien même il voyait ce qui se passait. Et toutes les nuits lorsqu'il fermait les yeux ce souvenir venait le hanter.
Callum l'empoigna par la nuque pour le jeter à côté de Rose, il se laissa faire et nul doute que ce chien aurait volontiers plus envoyé ses genoux à terre. Mais il y avait Rose dans le shéma. L'auror qui va mal à cause de lui. C'était la moindre des choses, oui peut être. Mais la plupart des gens l'aurait laissé dans la merde ou abandonner au bout d'un moment.
Ce qui plut moins au professeur fut la façon dont il parlait des sentiments de Rose à son égard. Il n'avait jamais cherché quoique se soit de la part de celle ci ou abuser de son amour.

- Si vous voulez m'envoyer à Azkaban faites donc

Ca n'allait pas plaire à Rose et d'ailleurs elle s'était énervé contre son ami, le poussant. Elle avait même sortie sa baguette magique par la suite. Alec posa doucement sa main sur le bras de l'auror pour la calmer. Elle n'avait pas besoin de ça, c'était mauvais pour elle. Oui, il était sur une piste, il avait aussi depuis le début trouver une solution mais il n'était pas certain que Rose aurait accepté. Alec était donc parti sur d'autres recherches plus complexes.

- Rose m'a sauvé la vie en aspirant la magie qui était en moi, si elle veut retrouver ses pouvoirs il suffirait qu'elle me tue pour que l'esprit runique soit calmé...Mais je ne suis pas certains qu'elle soit d'accord avec ça, je me trompe ?

Demanda t-il en se tournant vers Rose avant de continuer en revenant sur Callum.

- J'ai donc cherché autres choses.

Alec reprit son livre et tendit une des feuilles à Rose. Elle était griffonnée de partout avec du runique et des runes.

- Vous devez faire appel à votre jugement...mais cela peut vous sauver aussi bien que de vous tuer








Dernière édition par Alec Hudson le Sam 18 Oct - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 315
Galions : 370
Âge : 35 ans
Classe : Ancien Poufsouffle
Avatar : Tom Hardy ♥
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Mar 14 Oct - 0:58


 ◈ Entres vieux ◈
Il est des secrets que l'on devrait taire
ou assumons les conséquences de nos actes, de nos pensées






V
oilà qu'elle le retient, ça va, il a comprit, il se calme. Main posé, il se radoucit, il a été bien éduqué.  Elle s'énerve à son tour, il n'est qu'un idiot mais ne se remet pas en question pour autant, ils sont si calmes, si passifs ! Désolé mais il n'a pas eu tout l'été pour encaisser la nouvelle, lui ! Sentiment d'être seul dans la colère, il est surtout le seul à ne pas avoir une grande maîtrise de ses émotions. Au moins Rose le rejoint mais quelle bornée de prendre la défense de l'autre ! Il se détourne d'elle, passe sa main sur son visage avant de revenir auprès d'eux. Elle n'avait pas totalement tord mais plutôt que d'excuser il haussa les épaules en étouffant un grognement, fait ce que tu veux, semblait-il dire. Elle n'a pas tord, cela ne le concerne en rien d'un côté mais il tient à elle, il n'aime pas la voir se donner à un type qu'il ne sent pas. Pas son affaire. Il ne peut pas s'empêcher d'accourir – même si on ne lui pas demandé – à chaque fois qu'il y avait un soucis. Ami un brin étouffant, heureusement il ne se vexe pas. Coup d’œil à la baguette, il incline la tête sur le côté et soupir, lâche moi ça tu vas te faire mal. Il ouvre ses paumes, je ne fais rien, je ne fais plus rien, calme toi. Pas envie qu'elle fasse un malaise, il ne culpabilise pas, il n'est pas fou pour continuer à s'énerver. Rage contenu, il finira par exploser ; rage contenue, il trouvera un moyen d'exulter demain.

La fin est néanmoins un choc. Callum écarquille les yeux, entrouvre la bouche légèrement avant de froncer les sourcils. Elle vient de se rapprocher de lui pour repartir à la charge. Ca c'est bas. Il ne donnait pas vraiment de leçon ! Enfin si. Il faisait de grands efforts d'auto-régulation (qui ne marchait pas forcément) mais lui balancer Aryanedëlle en plein visage, maintenant, c'était difficile à encaisser. Self contrôle. Il n'y a absolument rien autour de lui qui peut être brisé. Il ne va pas frapper Alec. Self contrôle. Il n'apprécie pas du tout ce coup bas, utiliser sa très rare confession pour la retourner contre lui. Gamin il pense un instant qu'il ne dira plus rien. Il vient de se rappeler pourquoi il ne se confiait jamais. Self contrôle. Il rattrape Rose avant qu'elle ne s'éloigne trop, sa main sur son poignet se serre, il se contente de pencher vers elle un visage sérieux et sombre. Sa voix basse est lourde, profonde, bien trop lourde, la voix d'un homme qui menace, somme, plus qu'il ne quémande. C'est une remarque d'un ami qui s'inquiète. Ce n'est pas une leçon, c'est une remarque qui sonne comme un reproche. Callum relâche son poignet comme il l'avait fait avec Alec quelques minutes auparavant, en la rejetant au loin mais sans force cette fois, elle bouscule l'enseignant voilà tout. Voilà ce qu'il récolte à s'être mêlé de sa vie privée, à s'être attaché à elle, à s'être confié. Il comprend ses motivations, cela ne l'empêche pas de s'en formaliser. Il est en colère, il ne doit plus l'être et il le sait, il n'est pas rancunier fort heureusement.

Alec prend la parole, il lui renvoie un silence doublé d'un regard meurtrier. Oh me provoque pas encore toi... Il se sent acculé, seul, entre eux deux, seul avec sa vision des choses. Fond toi dans la masse. Alors il doit le faire, il n'a pas le choix, il ne veut pas qu'elle fasse une crise. Qu'Alec évite de le provoquer. Il pose sa main sur le bras de Rose, Callum suit à la trace le moindre de ses mouvements. Il ne veut pas lui provoquer une autre crise, il oublie qu'il vient d'être en colère contre elle. L'avantage avec Alec c'est qu'il ne se vexe pas des remontrances de Callum, comme il restait finalement assez pragmatique vis-à-vis de Rose. Aussi criminel soit-il, Callum lui reconnaissait la qualité de répondre aux questions et d'aller à l'essentiel. Son calme olympien tranchait avec les deux autres, bien plus émotif et, étrangement, il équilibrait ce trio bien mal assorti.

C'était tentant qu'il meurt pour expier sa faute et sauver Rose mais elle n'allait pas vouloir, pour une fois il était d'accord avec lui. Enfin... ils se retrouvaient sur leur désir commun d'aider l'auror et, c'est prenant une profonde inspiration, que Callum s'efforça de se concentrer uniquement là-dessus. Un pas en avant, calme, pour marquer son envie de coopérer. Ne rien dire, pas envie de s'expliquer, ils ont qu'à comprendre. Compartimenter, ranger chaque information, événement, dans des cases. Il jette un coup d’œil à la feuille, n'y comprend rien car il n'a pas suivit cette matière. Silencieux, il interroge Rose du regard, qu'est-ce qu'il lui propose ? Quoi que ce soit, quel que soit sa décision, il se sent prêt à l'aider si ça peut la sauver.

_________________
Qu’importe j’irai où bon te semble. J’aime tes envies j’aime ta lumière, tous les paysages te ressemblent quand tu les éclaires. J’irai où tu iras, mon pays sera toi. J’irai où tu iras qu’importe la place, qu’importe l’endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Mer 15 Oct - 18:35


Le juste retour des choses...

Une rencontre explosive entre une Auror, un homme de main et un professeur...
Rose & Callum & Alec

La situation devenait compliquée… La seule chose que Rose savait, ce qu’elle n’aurait jamais dû raconter l’histoire de l’Alaska à Callum. Ce sentiment qu’il avait de protéger tout le monde allait sans doute l’emmener un jour à sa perte, c’était obligé. Alors que Rose commençait à s’énerver contre son ami, Alec avait posé une main contre son bras, mais cela ne l’avait pas calmé pour autant. Bien sûr, elle était heureuse de ressentir de nouveau le contact de son amour, mais elle n’avait pas envie de jouer. Elle se dégagea légèrement du professeur et l’écouta parler concernant ses avancés de ses recherches sans prêter attention à Callum qui semblait bouillir concernant la dernière remarque de la jeune femme. Elle n’aurait pas dû la lancer cette remarque, elle le savait, mais elle avait besoin de se défouler et malheureusement ce soir, son ami se trouvait devant elle… Alec prit donc la parole concernant ses avancés sur ses recherches pour sauver Rose. Il lui dit qu’il avait trouvé une solution simple : Elle devait le tué pour apaisser l’esprit runique. Un frisson la traversa comme si cet esprit avait compris que son heure était arrivé. Rose se fit violence et dit :

« Je n’ai pas envie de tuer quelqu’un merci. Je n’ai pas envie non plus de passer pour une meurtrière. »

Rose regarda Alec sans regarder Callum. Il avait enfin des réponses, est-ce qu’elle se sentait prête à risquer sa vie même si c’était pour la sauver… Elle n’en était pas sûre. Finalement, elle s’était habituée à sa condition, mais il est vrai qu’elle rêvait de retrouver cette magie qui avait fait d’elle, une sorcière et une Auror à part entière. Alec lui tendit un bout de papier qu’elle lut rapidement. Les runes étaient faciles à lire lorsqu’on les apprenait… Callum lui jeta un regard comme s’il cherchait à comprendre quelque chose.

« Si je comprends bien, soit je vous tue pour retrouver ma magie, sois je risque ma vie pour la sauver sans garantie que cela fonctionne ? »

Rose avala de travers. Elle avait eu une période de quelques jours après son retour d’Alaska où elle avait pensé en finir. Comment une Auror pouvait-elle garder son titre si sa magie ne fonctionnait plus ? Mais elle avait résisté. Puis, ce même soir, elle avait rencontré Abel McMillan et avait fait la plus grosse erreur de sa vie. Elle regarda le professeur de Runes du coin de l’œil. Elle n’avait pas envie qu’il lise en elle comme dans un livre ouvert… Elle ferma son esprit bien malgré elle et se concernant sur la feuille…  Callum bougea à ses côtés. Elle soupira.

« Est-ce que je dois le faire seule ou quelqu’un doit être avec moi ? »

C’était la seule question qu’elle avait à poser. Elle allait tenter, cependant, elle ne pourrait sans doute pas le faire tout de suite. Elle avait tellement de travail à coté, même si elle était nulle en magie maintenant, elle devait faire son boulot. Il lui faudrait sans doute un moment calme. Le seul moment calme qu’elle pourrait avoir, c’était au mois d’octobre, le premier week-end*… Elle se retourna vers Alec et lui demanda une seule chose :

« Je veux que vous soyez à mes côtés si ça tourne mal. »

*Le premier week-end d'octobre, juste avant la possible mise en place de la guérison, Rose se fait enlevé par Anarchy au pied de son immeuble à Londres


_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs




Dernière édition par Rose I. Carthew le Ven 17 Oct - 5:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Jeu 16 Oct - 20:16

Le juste retour des choses...


Alec ne souhaitait pas s'immiscer dans leur petite discussion qui les regardaient. Il se sentait même de trop et aurait volontiers mit les voiles mais il était certains que Callum ne l'aurait pas laissé partir comme ça. Déjà qu'il l'avait retenu pour lui faire la morale...Et puis cette rencontre avait au moins pu mettre Rose au courant des avancées d'Alec sur son problème. Si Callum ne comprenait rien aux runes ce n'était pas le cas de son ancien élève. Le professeur expliqua tout de même qu'il avait trouvé deux solutions pour l'auror. La première était bien évidemment impossible pour elle. La deuxième était aussi risqué, mais il y avait une chance de s'en sortir.

- C'est ça

C'était le prix à payer pour avoir sauver la vie du professeur de runes. Même si il lui en était reconnaissant au fond, il aurait aimé qu'elle ne tente rien et puisse aujourd’hui être en pleine forme. Rose lui demanda si elle devait le faire seule ou à plusieurs. Alec haussa les épaules, n'étant pas certains de la réponse. De ce qu'il savait c'était le dieu appelé qui décidait.

- La seule chose c'est d'avoir la foi en ce que vous croyez, en ce que vous défendez, sinon vous êtes foutue

Il espérait que leur "rupture" n'ait pas mit Rose en dépression sinon elle ne croyait plus grand chose à l'heure actuelle. Peut être que Callum, son ami, pourrait l'aider à avoir à nouveau confiance en elle. Alec se souvenait parfaitement de la première fois qu'il avait parler vraiment avec l'auror, de son discours et de la flamme qui avait brûlé dans ses yeux.

- Bien évidemment que je serai là, je tracerai les signes, il faut qu'ils soient parfaits...Hodgson vous devrez venir aussi, Rose aura besoin de soutien d'un ami fidèle






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 315
Galions : 370
Âge : 35 ans
Classe : Ancien Poufsouffle
Avatar : Tom Hardy ♥
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Jeu 23 Oct - 17:04


 ◈ Rose, Alec et Call◈
Il est des secrets que l'on devrait taire
ou assumons les conséquences de nos actes, de nos pensées






L
'évidence arrive, elle refuse de le sacrifier. La voie facile, peu pour elle, marcher, renier, sacrifice et sentiment, hors de question. Logique, il aurait fait de même, pourtant ça aurait si simple après s'il avait expié sa faute de cette façon... La seconde solution semblait instable, pour ne pas dire complètement bancable et, forcément, elle quémande sa présence. Lui il peut aller se rhabiller. Callum, ce n'est pas le moment d'être possessif. Il est méfiant, même après tout ça, il reste méfiant à l'égard de l'enseignant. Clairement il souhaite sauver Rose mais il n'en reste pas moins un assassin. Qui a œuvré pour la vengeance. On ne sait jamais. Alec lui répond, lui écoute l’œil et l'oreille aux aguets, la foi en ce qu'elle défend, en ce qu'elle croit. Hm, cela ne devrait pas être trop difficile étant donné qu'elle s'est donnée entièrement pour lui, pour le sauver. Qu'elle est prête à y laisser sa vie pour sa magie. Elle a l'énergie du désespoir, ça devrait fonctionner. Il faut que ça fonctionne. Sa mâchoire est crispée, son regard s'assombrit, ça doit fonctionner. Il n'aime pas ça du tout, c'est beaucoup trop incertain. Sinon vous êtes foutue, il a une façon de présenter les choses ! Quelle nonchalance, un peu de tact quand même ! C'est lui qui dit ça... Callum détourne brièvement le regard, ne pas lui en coller une, Callum observe à nouveau Alec puis Rose, il doit se montrer patient s'il veut rester en course. Elle ne l'a pas invité, il refuse de la laisser seule et, étrangement, c'est Alec qui l'invite. Là c'est une surprise, et bien le professeur semble sensé, bien plus que Rose... coup d’œil à son amie avant de revenir à l'enseignant.

Évidemment. Il ne peut pas être aimable. Un jour, peut-être, pas ce soir, pas avec lui. Est-ce que je peux faire quelque chose en plus ? La soutenir lui convient parfaitement, mais s'il peut faire plus cela lui va aussi. N'importe quoi pour minimiser les risques, refiler un peu de son essence magique s'il le faut, contrairement à elle il peut très bien œuvrer avec moitié moins. Il n'aime pas ça du tout. Les runes, un sortilège il ne savait quoi – car il n'a toujours eu d'explication – d'ailleurs oui, ça fait quoi de ce sortilège à part « peut-être la sauver, peut-être pas » ? Ca marche comment ? Finit-il par grogner à l'encontre d'Alec, pas méchamment pour une fois, simplement excessivement méfiant, il faut qu'il lui fasse à dessin pour qu'il comprenne ? Qu'il fasse l'effort d'un discours ? Il ne comprend pas ce qui se passe et il a besoin qu'on lui explique clairement ce qui va arriver à son amie. Un plan de route magique, voilà ce qu'il aimerait entendre mais comme à chaque fois qu'il rencontre une personne nouvelle, il y a un temps agaçant d'adaptation. Certains partagent ses codes, le langage naît rapidement, d'autres non, comme semble t-il avec Alec. Forcément que l'enseignant ne peut pas comprendre que sous ses regards furtifs et sombres sur le papier, sous sa façon de croiser les bras avec réticence, se cache un besoin mordant de comprendre. Il ne supporte pas de devoir s'expliquer, se justifier ; il déteste se raconter.  Alors il se tait et il attend, et il bouille en silence et il en a marre de tout ça. Il n'a même pas la patience d'attendre le bon jour pour le faire, ce soir, pourquoi tiens ils ne le font pas maintenant ? Hein, qu'est-ce qui les empêche de sauver Rose immédiatement, ça se voit à son état qu'il ne faut pas trop attendre. Et ce sera quand ? Qu'est-ce qu'il devient bavard, toujours cette façon de balancer ses questions comme s'il aboyait, comme s'il les jetaient devant eux avec une certaine évidence de celui qui est perdu dans la conversation. Ils sont dans leur monde de runes et moi, je fais le garde du corps de Rose.

_________________
Qu’importe j’irai où bon te semble. J’aime tes envies j’aime ta lumière, tous les paysages te ressemblent quand tu les éclaires. J’irai où tu iras, mon pays sera toi. J’irai où tu iras qu’importe la place, qu’importe l’endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Jeu 23 Oct - 18:00


Le juste retour des choses...

Une rencontre explosive entre une Auror, un homme de main et un professeur...
Rose & Callum & Alec

Si Rose se demandait déjà comment les choses allaient se passer, elle remarqua que Callum faisait d’énormes efforts pour ne pas exploser. C’était prévisible. En fait, l’Auror avait l’impression que son ami était au bord du burn out émotionnelle. Il semblait contenir des émotions contradictoires et Rose n’aimait pas beaucoup... Elle y était sans doute pour quelque chose, elle lui avait tout de même parlé d’Arya alors qu’elle n’avait pas le droit… La jeune femme se contenta de regarder Alec qui lui expliqua la marche à suivre et répondait à ses questions… Elle ne savait pas encore si elle aurait quelques minutes pour tout cela, mais il semblerait qu’au début du mois d’octobre, une petite fenêtre s’ouvre. Alors qu’elle demande à Alec d’être à ses côtés, Rose regarde Callum. Est-ce qu’elle doit le faire venir aussi ? Après tout, il lui avait sauvé la vie lorsqu’elle avait fait son malaise dans son appartement… mais son comportement dérangeait légèrement la jeune femme qui avait l’impression de se tenir devant un gamin. Oui c’était ça, Callum Hodgson était un gamin de 35 ans ! Alec sortit Rose de ses pensées en proposant à l’ami de la blondinette de se joindre à eux. Rose écarquilla les yeux. Alors qu’ils ne s’entendaient pas tous les deux, voilà que le professeur de Runes invitait l’homme à tout faire… Et Callum accepte. C’était le monde à l’envers. Rose secoue légèrement la tête pour chercher à comprendre où elle avait raté un épisode… Les deux hommes se tiennent là devant elle, elle tenant la feuille de papiers entre ses doigts… Ses mêmes doigts qui recommençaient à trembler. Elle n’avait pas pris ses potions depuis un petit moment déjà… Elle essaye de le cacher aux garçons, mais tous les deux allaient sans doute le remarquer… Pour l’instant, elle fait comme si de rien n’était.

« Je suis contente que tu viennes Callum… J’aurai besoin de toi à mes côtés… »

Elle se sent défaillir, mais physiquement, rien ne laisse présager qu’elle commence à prendre un malaise. Elle est aussi impassible que possible. Callum demande s’il peut faire quelque chose en plus. Là maintenant, prends mes potions dans mon sac… Rose perd le fil de la conversation. Elle essaye de respirer calmement pour ne pas perdre connaissance. Elle entend à peine Call qui demande des explications à Alec concernant la marche à suivre. L’entité en elle recommence à bouger vivement. Il lui mange sa magie, elle le sent. Sa main serre le papier fortement qui se froisse… Elle ne sait pas si Alec a répondu à Callum, mais elle entend ce dernier demandé quand cela aura lieu… Rose veut répondre. Elle s’oblige à se calmer et dit :

« Je… Je serais disponible que le premier week-end d’oc… »

Ses jambes ne la supportent plus. Ses potions sont dans son sac qui est posé près du lac. Elle jete un regard derrière elle, elle espère que l’un des garçons va comprendre. Le dieu runique en elle lui fait du mal, il ne veut pas qu’elle soit guérit. Il a envie qu’elle souffre. Il a envie qu’elle paye pour avoir sauvé la vie de quelqu’un qui devait mourir. Alec Hudson devait mourir ce jour-là, dans le corps de l’ours, mais Rose a été au-delà du destin. C’est elle qui doit payer le prix maintenant. Ses genoux touchent le sol. La scène se vit au ralenti. Elle regarde le lac noir et son sac qui est tout près. Les potions… Rose essaye de formuler le sort qui lui permettrait d’attirer ce foutu sac. Elle réussit à attraper sa baguette magique. « Accio… » Le sac se déplace à peine vers elle, elle s’étale de tout son long contre l’herbe. On l’oblige à se retourner sur le dos et elle sent enfin le liquide amer d’une de ses potions descendre dans sa gorge… Elle transpire à grosses gouttes. La deuxième potion arrive… Elle se sent mal. Elle n’aurait pas dû attendre aussi longtemps… Le premier week-end d’octobre était trop loin, elle voulait être guérit maintenant ou mourir… Parfois, les choses semblent plus difficiles qu’elle ne le semble. Le corps de Rose arrête de trembler, mais ce même corps semble sans vie… La lune traverse un nuage pour venir éclairer le trio de sa douce lumière…

_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs




Dernière édition par Rose I. Carthew le Lun 27 Oct - 6:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Jeu 23 Oct - 20:10

Le juste retour des choses...


Callum est un inculte des runes mais son amitié envers Rose pourrait être utile pour aider l'auror à guérir. La guérison dépend cependant énormément de celle-ci mais avec son ami à ses côtés pour la soutenir son envie serait encore plus forte d'en finir avec tout ça. Les deux semblent étonnés de son invitation. Pourtant c'est évident que Hodgson n'apprécierait pas de se faire évincer.

- Pour l'instant vous ne pouvez rien faire de plus

Rester à la protéger, déjà c'est très bien. Veiller sur sa santé et qu'elle prenne ses potions.
Alec sent que Callum ne comprend pas tout de l'échange entre les deux sorciers. Le professeur a un peu la flemme de lui expliquer de A à Z ce qui va se passer. Pourtant il le faudra bien si il veut être au taquet.

- En gros, Rose va convoquer le Dieu Tyr qui régit la guerre, l'ordre et la justice, pour le convaincre de la laisser tranquille. Si vous voulez elle sera en quelque sorte sa propre avocate face au juge.

Il ne précisa pas qu'il serait mieux de le faire le plus rapidement possible. Mais Alec n'avait pas finit d'étudier la chose. Il n'avait que la surface et pour avoir toute les chances de leur côté mieux valait avoir étudier de fond en comble l'option. Callum posa cependant la question de la date et Rose allait répondre quelque chose mais quelque chose ne semblait pas aller chez elle. Sa tête tourné vers son sac dit tout. Il lui reste assez de force pour appeler son sac mais avant que l'un des deux hommes n'aient pu réagir elle s'effondre sur le sol.
Alec se précipite vers l'auror et fouille pour trouver les potions avant de les lui donner. Il a envie de lui crier dessus, qu'elle est inconsciente de ne pas prendre ses médicaments même si c'est dégueulasse. Il ne veut pas qu'elle meurt à cause de lui.
Les tremblements de Rose s'apaisent petit à petit et si son ventre ne se soulevait pas doucement on pourrait penser qu'elle serait morte.

Le professeur range les potions et pose doucement sa main sur les paupières closes du corps près de lui avant de prononcer quelques mots pour la faire dormir. Une fois cela fait il s'adressa à Callum.

- Je vous la confie, je vais continuer mes recherches et je vous enverrai un message pour une date

Il ramassa la feuille qui était tombé à terre toute chiffonné.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 315
Galions : 370
Âge : 35 ans
Classe : Ancien Poufsouffle
Avatar : Tom Hardy ♥
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   Dim 26 Oct - 14:55


 ◈ Rose, Alec et Call◈
Il est des secrets que l'on devrait taire
ou assumons les conséquences de nos actes, de nos pensées






I
l approuva d’un hochement de tête l’invitation tardive de Rose, il se sent mieux sous ces mots et, naturellement, se tourne vers Alec pour s’enquérir de la suite. Le Dieu Tyr ? Ne connaît pas.  Y a combien de Dieux ? Ils viennent d’où ? Un cours de runes ne serait pas superflu mais l’instant ne s’y prête pas, aussi  il se contenta d’un léger hochement de tête d’approbation. Il a comprit. l va vraiment lui falloir tout sa concentration pour se défense, qu’elle prépare cette défense… cela ne peut être fait dans la précipitation. Dommage. Que c’est complexe, torturé mais il y a une solution. Ne  surtout pas montrer ses doutes, ses inquiétudes, il doit en tous points être solide, fiable, pour qu’elle puisse se reposer sur lui. Pour qu’elle n’ait aucun souci superflu en tête. Généreux égocentrisme, l’état de Rose ne dépend pas de ton amitié. Il est violemment tiré de ses réflexions ca à ses côtés son amie s’effondre, elle force trop, elle force toujours trop ! Mais ce n’est pas possible, ça empire ou quoi ? Il s’élance, précédé de peu par l’enseignant. Le sac ! Alec y récupère les bouteilles, fait boire Rose alors qu’il lui remonte un peu la tête pour qu’elle puisse boire plus aisément.  Alec finit de la calmer en quelques formules inaudibles et s’il était d’un calme plat en cet instant, Callum avait pu percevoir, quelques secondes auparavant, un élan d’inquiétude chez l’enseignant. Tiens. Il observe, attend un mouvement, un geste, qui ne vient pas. Elle t’aime, tu le sais et toi finalement là dedans que ressens tu vraiment ? Alec range les bouteilles vides, la feuille et s’en va alors que d’un air entendu, Callum lui confirme qu’ils restent en contact. Pas difficile, tu es l’appartement à côté du mien.

Doucement l’homme de main reposa Rose et alla récupérer le sac qu’il passa en bandoulière. Il posa ensuite genou à terre pour plus d’appui alors que sa main glissait sous le haut du dos alors que l’autre main s’en allait soulever ses genoux. Doucement. Il soulève Rose, poids plume entre ses bras et la calle contre son torse. Elle ne bouge pas. Instant d’inquiétude où il regarde sa poitrine, soulagement, elle se soulève et surtout, elle n’expire aucun râle inquiétant. Que tu es pâle mon amie. C’est avec précaution qu’il retourna au château, enveloppé seulement par le silence, distancé par Hudson, Callum ne pense qu’à ce qu’il a apprit en cette intense soirée. Il ressasse son inquiétude, ce n’est pas dans sa nature de répéter en boucle les mêmes pensées, il se perd, regard vers Rose, il tient trop à elle. Il se perd pour une amie et la dernière fois qu’il a laissé l’amitié l’envelopper de cette façon, il a mis en danger sa vie de famille. A qui ment-il ? Il a perdu en partie June a cause de ses secrets, d’avoir fait passer le boulot, Maureen, avant sa propre femme, sa propre fille. Alec a tué pour venger sa femme. Lui il a laissé mourir la plus belle chose qu’il est eu. Même avec ce soir, même après avoir apprit un semblant de respect vis-à-vis d’Alec, Callum ne tolère toujours pas le meurtre de l’enseignant.  Pourtant il ne va rien dire… Il n’aime pas ça, ce sentiment confus en lui, cette impression de changement. Non, il ne change pas, il redevient ce qu’il a été avant de se renfermer sur lui-même. Il n’aime définitivement pas ça.

Poudlard n’est que silence et vide, les tableaux endormis sont les seuls témoins de leur passage. Parfait, il ne veut pas que l’on l’a voit dans cet état, que l’on s’interroge. Il n’est pas d’humeur à renvoyer poliment un élève dans sa chambre. Alohomora. Mouvement pour sortir sa baguette, pour prononcer ce sort qu’il a le plus utilisé de tous afin d’ouvrir la porte de son propre logement. La ramener dans son appartement à elle ? Jamais et puis quoi encore ? Ne pas pouvoir la surveiller ? Prendre le risque que son état déjà instable n’empire ? Non, hors de question. Callum l’allonge sur le lit, la recouvre d’une couverture alors que son chat vient lécher le visage de l’invité. Laisse la. L’animal miaule de mécontentement, Callum l’attrape d’une main, de l’autre il récupère un oreiller, le plaid, surplus de la couverture et jette l’ensemble sur le canapé. Se mouvant sans un bruit, Callum continue son manège : un verre d’eau est installé sur sa table de nuit et, après un dernier regard vers elle, il sort de son appartement. Quelques pas, rien du tout, le sépare de celui d’Alec. Un coup, l’enseignant lui ouvre :Elle va rester chez moi quelque temps, si tu as besoin de la voir, pour les soins, ou le rituel, tu peux entrer. Fais comme chez toi. Signe de tête pour conclure, il n’est pas friand des bonnes nuits et autres embrassades, il ne le remercie pas non plus, il n’a pas entendre « merci » alors que c’est à cause de lui qu’elle est dans cet état. La porte se referme, Callum retourne dans sa chambre et s’en va se coucher sur le canapé. Dors. Il essaie de compartimenter, il ne fera que penser à ce qu’elle peut dire pour convaincre un Dieu de la laisser en paix.


_________________
Qu’importe j’irai où bon te semble. J’aime tes envies j’aime ta lumière, tous les paysages te ressemblent quand tu les éclaires. J’irai où tu iras, mon pays sera toi. J’irai où tu iras qu’importe la place, qu’importe l’endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le juste retour des choses... {feat. Callum Hodgson & Alec Hudson}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ L'extérieur de Poudlard :: Le lac noir-