Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Doudou time [Guillem /Penny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Doudou time [Guillem /Penny]   Mar 15 Oct - 2:02

Doudou time
Guillem et Penny

Penelope Mordoch, si les gens ne la connaitraient pas, ils pourraient croire à une innocente petite sorcière studieuse et sage comme une image, et pourtant, elle est tout le contraire. La preuve en est encore aujourd'hui, juste à l'instant, pendant le cours d'histoire de la magie. Ah, bien sur, la réputation comme quoi cette matière est ennuyeuse est tout à fait confirmé aux yeux de Penny qui réussirait même à s'ennuyer pendant un cours de défense contre les forces du mal, et c'est surement une raison qu'elle trouvera suffisante pour expliquer son manque de concentration pendant que le professeur explique ce qui doit être expliqué. En fait, le cours d'histoire de la magie doit être le plus éprouvant pour la petite pouffy qui apprécie que les choses bougent. Heureusement pour elle, il venait de terminer, mais pour une fois, Pene n'avait pas échappé aux foudres de son professeur. Aucune once d'humour n'avait accompagné les paroles de l'adulte qui voulait qu'elle se rende compte qu'en passant son temps à s'amuser, elle finirait par rester le cancre qu'elle était déjà, ce qui lui est passé dans une oreille et lui est ressorti par l'autre ! Elle n'avait pas envie de répondre, se contentant seulement d'un bref haussement d'épaule avant de sortir merdeusement de la salle pour courir à la recherche de son meilleur ami.
Par chance, Guillem était là, dans leur salle commune, l'air tellement calme qu'elle ne pouvait pas le laisser comme ça. Elle ne put s'empêcher de lui sauter dessus en l'attrapant brutalement par les épaules, alors qu'il était tourné de dos à elle.

"Salut toi ! Qu'est ce tu fais ?"

Sa voix haute perchée troubla la paix qui semblait règner dans la salle commune des poufsouffles, mais autant dire que les autres sorciers avaient prit l'habitude d'être dérangés par la brunette turbulante.
Depuis qu'elle était arrivée à Poudlard, Penelope avait trouvé en Guillem le meilleur ami qu'elle n'avait jamais eu. Toujours là pour lui, il en était de même du côté du jeune homme, et elle le savait. Et le secret qu'elle connaissait de lui maintenant montrait la confiance qu'ils pouvaient avoir l'un envers l'autre. Et pourtant, Penny avait tellement envie de l'appeler "ma petite gerbille", chose qu'elle ne s'empêchait pas de faire quand il n'y avait personne autour d'eux. Elle se déplaça pour se retrouver en face de lui, toute agitée.
Penelope fini finalement par se jeter sur une place assise en laissant échapper un gros souffle d'agacement, non pas envers Guillem, mais en repensant au cours précédant.




Dernière édition par Penelope Mordoch le Ven 25 Oct - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Dim 20 Oct - 22:41




Penelope & Guillem

" Doudou Time ♥ "

Enfin une journée un peu tranquille ! Après l'expédition que lui avait fait vivre Nicholas, les derniers événements de l'école, et surtout au vue de la montagne de devoir qu'il avait récupéré ces derniers temps, Guillem n'était pas fâché que son meilleur ami le Gryffondor lui fausse compagnie cette après-midi afin de se rendre à son entraînement de Quidditch. Habituellement le Poufsouffle se faisait un plaisir d'assister aux entraînements de l'équipe des rouge et or bien qu'il ne soit pas dans cette maison, après tout le Quidditch ce n'était pas si terrible lorsque l'on ne se trouvait pas sur le balai. Guillem avait bien vite compris que cet exercice physique n'était pas pour lui, il était loin d'être un prodige sur un balai et son manque de courage et de confiance en lui le poussait bien souvent à voler le plus loin possible du match. Les rares fois ou il c'était entraîné avec Nicholas il c'était retrouvé avec un membre cassé à l’infirmerie, et le jeune homme était plutôt heureux de se dire qu'il avait rendez-vous avec le bon vieux fauteuil limé de la salle des Pouffy et avec son tas de devoirs en retard.
Tout en descendant vers le rez-de-chaussé où se trouvait sa salle commune, le jeune homme faillit tomber plus de trois fois dans les marches, ses longues jambes continuant de s'emméler les unes aux autres, depuis qu'il était gamin ce genre de choses lui arrivaient tous le temps, il avait fini par en prendre l'habitude, il n'y avait guère que sous sa forme animal qu'il arrivait à être particulièrement habile et vif, comme quoi il semblerait au final qu'il soit plus fait pour être une gerbille qu'un être humain.
Après avoir bougé les tonneaux et tout fait comme il fallait pour entrer dans la salle commune. Guillem se dirigea vers son vieux fauteuil favori, qui avait du être jaune soleil il fut un temps, mais qui à mesure que les années avaient passées était devenu jaune pale tirant sur le gris clair.
Sortant une liasse de parchemins ainsi qu'une plume magique, ensorcelée pour ne jamais manquer d'encre, cadeau de son parrain pour son entrée en deuxième année, et malgré tous les objets qu'il avait cassé dans son sac de cuir trop souple, cette plume était chéri et protégée par Guillem qui en prenait grand soin.
Une ou deux heures passèrent, le jaune et noir avait les yeux fixé sur ses devoirs, il avait enfin compris la demande du professeur Hudson concernant la nouvelle catégorisation des runes dont il leur avait parlé en cours et pour une fois il ne se retrouvait pas bloqué par les questions. La salle se remplissait et se désemplissait, des élèves chahutaient, discutaient, commentait tel ou tel sujet mais Guillem c'était totalement enfermé dans son monde, un monde fait de runes et de papier gratté à la pointe de sa plume.
Ce ne fut que lorsqu'il eut remplit les cinquante centimètres de parchemins requis qu'il soufflât un peu, rangeant son matériel dans son sac et s'étirant dans un bâillement il se laissa aller contre le dossier du fauteuil. Observant le plafond décoré de tentures jaunes, ce petit instant de calme était un véritable bonheur.
Mais une autre sorte de bonheur survient alors qu'il ne s'y attendait pas, passant par la porte ronde de la salle commune. Penelope lui sauta littéralement dessus, altérant ainsi tous les doux rêves éveillé qu'il était en train de faire. Cette véritable pile sur patte était sa meilleure amie, une jeune fille pleine de vie et qui ne perdait jamais une seconde pour se retrouver dans des situations absolument improbable. A croire qu'il avait le don pour se faire des amis qui le comprenait pas son rythme de vie plutôt placide.
A peine lui avait-elle dis bonjour qu'elle lui demanda ce qu'il faisait, et Guillem ne pu s’empêcher un léger sourire en coin tendis que ses yeux se posaient sur elle. Elle était mignonne Penny, elle ne ressemblait à personne d'autre dans cette école il fallait l'avouer.

« - Je viens de terminer mon devoir de runes, si tu veux tout savoir. Et je me demandais si je n'allais pas prendre de l'avance sur mon cours d'Histoire de la Magie avant le dîner. »

Guillem n'était ni une tête d'ampoule, ni un excellent élève, mais il avait toujours aimé travailler, c'était une chose qui lui faisait plaisir et surtout cela lui permettait de ne pas toujours se sentir inutile. Car oui un des principaux problèmes du jeune homme était qu'il avait en permanence l'impression que la magie avait fait une véritable erreur en le choisissant comme sorcier. Son seul point fort, c'était la métamorphose et ce don, qu'il évitait de dévoiler à tous le monde. Mais Penny le savait elle, elle savait presque tous le concernant contrairement à beaucoup de personnes dans cette école.

« - Et toi ta journée ? Je te préviens si j’entends dire que tu t'es faite encore remarquer pendant un cours, je te renie à jamais ! »

Il était rare que Guillem fasse de l'humour, en bon Von Hammerschmidt qu'il était, il était habituellement plutôt passif et distant, mais pas avec Penny, avec Penny il se permettait beaucoup plus de choses, c'était certain.



Codage par Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Ven 25 Oct - 14:44

Doudou time
Guillem et Penny

Parfaitement affalée dans le fauteuil qu'elle s'était choisi sans grande attention, Penelope prenait plaisir à écouter Guillem, l'une des rares personnes auxquelles elle est attentive réellement, sans vouloir s'occuper l'esprit à autre chose. Ce qu'il pouvait être plus intelligent qu'elle et tellement doux, ce qui lui valut bien sûr son surnom de "doudou", Penny et Guigui ont tellement de différences de caractère que l'on pourrait se demander en quel honneur ces deux là vivent une si belle amitié, mais leur complémentarité est leur force, leur caractère ne sont pas incompatible, la preuve en est tous les jours.
Quand il prononça le mot "histoire de la magie", la brunette fit les gros yeux, non pas encore ce sujet par pitié. Elle se pencha vers les parchemins déjà utilisés, où Guillem avait précédemment écrit ses devoirs.

"Quoi, t'as écris tout ça aujourd'hui ?" Pointant son doigt vers le parchemin de runes.

Elle semblait à la fois émerveillée et interrogatrice, mais non surprise parce qu'elle connaissait bien cette nature travailleuse chez son ami, mais à chaque fois, Penelope admirait les efforts que faisait Guillem pour obtenir les résultats qu'il avait, peut-être pas les meilleurs, mais très bons en comparaison avec elle, et elle est même fière de lui. Il lui posa La question au sujet de sa journée, tout en faisant une plaisanterie que Penelope apprécia particulièrement, et bien heureusement, il plaisantait, parce que sans quoi, il la renierait sur le champ.
Penelope se mordilla l'index, faisant mine d'être embêtée par ce qu'il venait de dire, et très vite elle se replaça dans le fauteuil pour tout raconter à son ami dans sa manière habituelle, par des phrases enchevêtrées voire même incomplètes.

"Et pourtant ! J'étais en cours d'histoire de la magie et je m'ennuyais à mourir, et du coup j'ai fais, tu sais le sortilège avec quoi on peut découper des trucs, et beh, je m'amusais à le faire sur des petits trucs de rien du tout et le prof m'a crié dessus"


Penelope fit une grimace et secoua la tête en signe de n'importe quoi. Depuis qu'elle avait appris le "Diffindo", elle ne pouvait plus se passer de le faire pour tout et n'importe quoi, et quand elle ne pointait pas sa baguette dans la bonne direction, les dégâts pouvaient être forts.

"Tu vas vraiment me renier ?"

Elle usa de sa petite moue triste qui ferait craquer n'importe qui, joignant ses poings sur lesquels elle posa le menton de sa petite tête toute brune, regardant Guillem avec des yeux de chien battu.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Dim 27 Oct - 10:01




Penelope & Guillem

" Doudou Time ♥ "

Penelope Mordoch, y avait-il une brunette plus pétillante qu'elle dans cette école, et surtout capable de s'attirer autant les foudres des professeurs et de certains élèves. Depuis qu'il la connaissait , il n'y avait presque pas eut un jour ou il ne l'avait pas retrouvée à l'infirmerie ou alors ou elle n'avait pas reçut quelques réprimande en cours. Son hyperactivité faisait parler d'elle, autant que le calme de Guillem le rendait invisible aux yeux de tous. Affichant un petit sourire, il acquiesça à la remarque de la Pouffy sur son parchemin, oui il avait pas mal travaillé aujourd'hui, il était plutôt fier de lui d'ailleurs et il espérait que le professeur Hudson le serait aussi, depuis qu'il avait prit cette option Guillem n'avait cessé de faire des progrès, mais il lui en restait encore beaucoup à faire, pas parce qu'il avait un projet précis en tête, non le jeune homme ne savait pas encore ce qu'il allait faire de sa vie une fois qu'il aurait franchis l'enceinte de Poudlard une bonne fois pour toute, mais cela ne l’empêchait pas de s'efforcer à devenir meilleur, dans tous les sens du terme.
Les yeux marrons de Penny brillait devant lui et Guillem poussa un soupire amusé tout en secouant la tête de droite à gauche se penchant en avant, posa ses coudes sur ses cuisses. Penelope n'avait plus de secret pour lui tout comme il n'en avait plus pour elle, et à la voir ainsi se trémousser dans tous les sens, il sentait bien qu'elle allait lui faire part d'un de ses nouveaux exploits, il ne savait pas pourquoi, mais rien qu'à la vu de la moue qu'elle avait faite lorsqu'il avait prononcé les mots « Histoire de la Magie » il aurait pu parier que c'était dans cette matière qu'elle c'était faite distinguer aujourd'hui. Il l'observa encore un instant se mordiller les doigts, et se lancer dans l'explication de sa journée. Guillem restait impassible face à elle, ses yeux bleu fixés sur la jeune sorcière, un léger sourire tirant ses lèvres, son corps ne bougeant plus d'un pouce face à la petite tempête qu'était Penelope.
« Des petits trucs de rien du tout. » Guillem ne pu s’empêcher de pousser un petit rire en entendant ces mots, des petits trucs de rien du tout pour Penny cela pouvait aller de l'écharpe de maison de sa voisine de table, ou bien à son devoir qu'elle aurait du rendre le jour même, les notions de petites choses pour Penny pouvaient fluctuer, tout comme sa maîtrise de la magie pouvait être considérée comme stupéfiante ou bien effrayante selon les situations.
La sorcière s'adressa à nouveau à Guillem lui demandant si il allait le renier, mais sans grande interrogation, elle ne connaissait que trop bien le Poufsouffle pour savoir qu'il ne lui tiendrai pas rigueur de ses petites mauvaises habitudes.

« - Bien sur que je vais te renier ! Tout de suite même. »

Son regard amusé et son sourire se posèrent de nouveau sur Penny, tout dans son ton et sa manière de parler indiquait qu'il plaisantait, il n'était rien sans les personnes qui l'entouraient à Poudlard, sans Penny et sa malice, ou Nicholas et sa fâcheuse tendance à se mettre en danger. Attrapant sa plume de pan qui traînait sur la table basse et joua avec la tige en la faisant tourner entre ses doigts tendis qu'il s'affaissait dans le vieux fauteuil de la salle commune. Dans l'âtre de la cheminé un feu paresseux et ronflant faisant rependre sa douce chaleur dans la salle commune, et sans la présence de la douce Penelope, Guillem aurait certainement déjà rejoint les doux bras de Morphée à cet instant précis. Mais au lieu de ça, il portait sur sa meilleure amie un regard amusé et doux, comme il l'était et l'avait toujours été avec elle.
Faisant glisser sa plume vers Penny, il lui chatouilla le bout du nez avec les poils de la plume, un sourire franc s’étirant sur son visage étroits, lui remontant jusqu'à ses grandes oreilles.

« - Tu ne changera donc jamais Penny ! D'ailleurs je n'aimerai pas que quelqu'un te change. »

Guillem était franc, pour rien au monde il n'avait envie que sa Penny ne change, c'était une des raisons pour lesquels il ne regardait pas d'un très bon œil tous ces garçons qui posaient des regards de plus en plus langoureux sur la jeune femme à mesure que les années passaient. Comme si ils découvraient les uns après les autres qu'elle était jolie et intéressante, lui il l'avait remarqué depuis longtemps, mais il ne voyait pas Penelope comme tous ces garçons la voyait. Le Pouffy gardait l'image d'une petite fille pétillante au visage rond qui dés son entrée à Poudlard était venue s'asseoir à côté de lui sur la grande table des jaune et noirs dans la Grande Salle le jour de la cérémonie. C'était cette image de Penny qu'il garderait pour toujours au fond de son cœur.
Se penchant un peu plus vers la brune, il laissa sa tête aller contre le dossier du fauteuil avec un sourire.

« - Promet moi te ne jamais changer et je ne te renierai pas pour cette fois ci ! »



Codage par Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Lun 28 Oct - 2:46

Doudou time
Guillem et Penny

Guillem était en mode "taquinneur" ce jour, et pourtant ce n'est pas tellement quelque chose qu'il fait souvent, enfin en présence de la brunette, c'est un peu moins rare que d'ordinaire, et Penelope trouvait que ça lui allait extrêmement bien, puis c'est assez drôle d'échanger les places pour une fois, avec tout ce qu'elle lui a fait subir, il fallait bien que lui aussi s'y mette un peu. Pas que la petite pouffy n'aime pas le voir calme, c'est sa personnalité, il faut bien que dans ce duo il y en ait un qui tempère un peu les choses de temps en temps, seulement, elle trouve que l'on ne remarque pas assez Guillem à sa juste valeur, peut-être seulement connu par son nom de famille, chose à laquelle elle ne se base pas. C'est vrai, beaucoup de sorciers de sang mêlé ou nés moldus se font des idées sur les sangs purs, pourtant, Penelope ne tient pas compte de la qualité de sang des personnes qui l'entourent parce que "sang" et "personnalité" sont des choses tout à fait différentes, voire parfois contraires. Si beaucoup se font remarqué comme un certain Anarchy qu'elle ne supporte pas depuis qu'il lui a fait du mal, Guillem était loin d'être comme ça, preuve que l'on ne peut pas juger un sorcier par son sang.
Guillem affirma ce qu'il avait dit précédemment, il la renierait ! Elle secoua sa tête signe d'un "non", portant attention au sourire qui ornait le visage de son meilleur ami, ce qui la fit sourire à nouveau en retour, elle ne pouvait pas s'en empêcher quand elle le voyait faire avec cet air amusé gravé sur son visage.

"De toute façon tu pourrais pas te passer de moi !"


Et à vrai dire, elle non plus, à qui viendrait elle se plaindre, ou qui lui ferait son calinou quotidien, et tant de choses qu'elle garde dans ses souvenirs. Lui et Daphné sont les personnes les plus importantes qu'elle ait à Poudlard, et même si parfois son caractère pourrait traduire le contraire, surtout pour sa sœur, ceci reste toujours valable. Guillem joua de sa plume sur le bout du nez de Penny qui tenta de se débarasser des chatouillis qu'elle ressentait en tordant au mieux le bas de son visage, faisant par conséquent des grimaces défigurantes au niveau de sa petite truffe, avant de secouer sa tête et d'attraper le bras de son collègue Poufsouffle. Ce ne serait pas lui, elle aurait usé de sa vivacité sans faire attention à la plume, mais dans ce cas, elle avait fait preuve d'un peu de tact, elle ne voulait pas casser l'objet.
Changer ? Mlle Mordoch n'en avait aucunement l'intention, et ce, même sous les plaintes incessantes des professeurs, l'exaspération de ses parents et de sa sœur, ou malgré tous les élèves qui n'apprécient pas sa manière de fonctionner, elle est comme ça et elle le reste.

D'un air songeur elle demanda sans vraiment poser de question : "Qui pourrait me changer ..." Elle replaça les cheveux qui étaient tombés dans ses yeux pour à nouveau voir réapparaitre la tête toute rigolote de Guillem, et quand il lui demanda de lui promettre de toujours rester celle qu'elle est, Penelope se jeta à son cou comme elle le faisait presque constamment.

"Merci Guigui, c'est promis juré je serais toujours aussi chiante et sur ton dos ! Et en échange, tu resteras toujours mon Doudou !"

Elle se disait chiante à force de l'entendre à son propos, mais ce n'était pas vraiment son propre avis sur la question. Sinon, bon, c'est sur qu'un jour Guillem trouvera une petite amie qui aura intérêt à bien se comporter avec lui si elle ne veut pas s'attirer les foudres de Pene, mais la brunette espère bien que ce jour là elle gardera bien au chaud sa place aux côtés du jeune homme sans qu'il n'y ait de jalousie.

"Et même si tu te trouves une chérie tu devras me supporter quand même !"


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Lun 28 Oct - 13:33




Penelope & Guillem

" Doudou Time ♥ "

Les allés et venu de la salle commune commençaient à se faire plus régulier, mais personne ne semblait s’intéresser aux deux bruns qui se trouvait près de l'une des cheminée en pleine discussion, plus personne ne leur prêtait attention lorsqu'ils étaient tous les deux, et certains remerciait même silencieusement Guillem de sa présence, car dans ces moments Penelope se montrait souvent beaucoup moins casse-cou que d'habitude. Le jeune sorcier ne pouvait s’empêcher de sourire devant la mine mutine de sa meilleure amie, il avait de la chance de l'avoir à ses côtés, et bien que souvent il se maudissait de ne pas la retenir plus que cela lorsqu'elle partait à l'aventure, il en pouvait s’empêcher de trouver la demoiselle tellement adorable qu'il lui pardonnait tout. Guillem avait l'habitude de se montrer pondéré et discret, c'était la face qu'il montrait au monde, mais devant la jeune Mordoch il pouvait se montrer beaucoup ouvert et souriant, comme avec sa petite sœur.
Alors que Penny lui souriait et s'amusait face à son esprit quelque peu taquin du jour, Guillem observa un instant le vieux portrait qui se trouvait au dessus de la cheminée, une dame habillée de jaune leur souriait, Helga Poufsouffle dans toute sa gentillesse et sa sagesse, observait à travers les ages tous les élèves de l'école, les élèves de sa maison cette maison dont Guillem avait apprit à être fier et portait avec plaisir et honneur ce blason jaune et noir qui n'aurait jamais du être le sien au vu de son nom et de ses origines.
Guillem se réveilla soudain de sa réflexion alors que Penny se blottissait contre lui en lui attrapant le bras, après avoir retenu un sursaut de surprise, le jeune homme lança un regard tendre sur la jeune fille, il était habitué depuis le temps aux démonstrations d'affection de la sorcière mais son éducation revenait souvent au galop et le contact humain lui paraissait néanmoins toujours aussi étrange, c'était beaucoup plus facile selon lui avec les animaux, et pourtant après six années en sa compagnie Guillem aurait du se faire à l'aspect tactile de sa meilleure amie, mais rien n'y faisait, il aimait cette sensation de chaleur et d'affection qui se dégageait de ce geste, mais était tout aussi surprit à chaque fois. Avec tendresse, il posa sa tête sur celle de Penny durant une bonne minute en posant sa main sur celles qui entouraient son bras.

« - C'est sur je ne pourrais pas me passer de toi ... »

Penelope lui posa alors une question qui le rendit songeur, en vérité Guillem n'avait pas envie que quelqu'un essaye de changer Penny, il se disait même parfois que c'était impossible mais qui sait, parfois les personnes changent même sans s'en rendre compte. Penelope était humaine et les humains évoluaient tous, parfois en mal parfois en bien, parfois ils ne changeaient pas beaucoup, parfois ils changeaient radicalement avec les années, cela faisait peur à Guillem, il avait pu remarqué les changements qui s'étaient établis en lui ces derniers années, ils se montrait plus ouvert et parfois plus attentif à son entourage, moins morose aussi, tout cela était en parti du à ses camarades de l'école, mais alors qu'allait-il lui arriver une fois qu'il serait parti de l'établissement ? Et puis il y avait ce don, ce don si particulier qui faisait de lui un être à part encore une fois, et Penny elle devait avoir changé aussi depuis sa première année à Poudlard, mais il n'avait pas envie de voir la rieuse petite fille qu'elle était devenir une femme différente de celle qui lui tenait le bras à ce moment précis.
« Son Doudou », Guillem poussa un petit soupire amusé, depuis qu'elle lui avait donné ce surnom un jour, ils se le disaient mutuellement avec affection et parfois par moquerie, montrant un peu plus aux autres camarades le lien particulier qui les unissaient, Guillem n'avait jamais particulièrement aimé les surnoms, mais celui-ci lui plaisait étrangement.
« … une chérie » le Poufsouffle se sentit rougir à l'évocation de ce mot et il se raidit immédiatement se redressant sur le fauteuil, son visage devenant soudain livide, il tenta tant bien que mal de sourire, mais ses lèvres formèrent un rictus étrange sur son visage qui semblait soudain crispé et beaucoup moins tendre.

« - Une chérie … qu'est ce que tu raconte ! Je ne suis pas fait pour ce genre de choses. »

Se grattant la nuque tout en fuyant la jeune femme du regard, il se mordit l'intérieur de la joue, l'amour était quelque chose qui effrayait le garçon plus que de raison, peut-être parce qu'il n'en avait jamais ressentit la chaleur dans son enfance, ou bien parce qu'il avait peur de lui même ce qui le rendait parfois distant et froid envers les personnes qui auraient pu lui démontrer de l'affection quoi qu'il en soit, le fait que Penelope aborde le sujet le mettait fortement mal à l'aise, et il s'en voulait déjà d'avoir eut une réaction si forte à côté de sa meilleure amie, qui avait du très bien lire en lui la gène que sa phrase venait de provoquer.


Codage par Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Dim 3 Nov - 15:27

Doudou time
Guillem et Penny

Penelope lacha doucement Guillem un instant après qu'il eut posé sa tête sur son épaule, Monsieur Von Hammerschmidt acceptait déjà qu'elle le prenne dans ses bras, elle n'allais pas lui faire subir ça pendant dix minutes non plus. Quand la petite brunette aborda le fait qu'il aurait un jour une "chérie", elle vit apparaitre une teinte rougeâtre sur ses joues, l'air gêné ne tarda pas à suivre, et le voir passer d'une couleur à une autre l'amusait étrangement, depuis le temps, il n'avait toujours pas pris l'habitude à ce qu'elle le taquine sur ce point. Le sourire du poufsouffle avait pris une autre tournure et elle l'avait immédiatement remarqué, après des années d'amitié, la miss Mordoch avais apprit à associer les expressions ressenties par son ami rien qu'avec les traits de son visage, et c'était de même pour le regard, de temps en temps, ils n'avaient pas besoin de nous parler, leurs yeux le font à leur place. Il faut dire qu'en sens inverse, Penny aurait aussi légèrement rougis, surtout si elle verrais qu'il a un doute sur le fait que son meilleur ami au masculin était celui sur qui ses yeux s'était arrêtés depuis quelques temps. En ce qui concerne les relations homme femme, Guillem et Pene se rejoignaient pratiquement, elle n'a jamais eu de "petit copain" et en fait, elle n'a jamais su s'y prendre pour ces choses là, mais lui était vraiment pire qu'elle, elle le comprenait un peu.
Avec Penelope, Guillem devait déjà s'y attendre, mais un grain de folie la prit d'un seul coup, c'étaient comme ça, il fallait qu'elle agisse sans prendre le temps de réfléchir, l’instantanéité est primordiale parfois, et c'est ce qui fait ce qu'elle est.

"Ah, tu rougis tu rougis !"


Comme à son habitude, Penny ne pouvais plus s'arrêter, c'était plus fort qu'elle mais il fallait qu'elle continue à l'embêter sur ça. Quand la demoiselle voit que quelqu'un est gêné ou râle tout simplement, une part de son être la pousse à agir en sorte de pousser la personne à se rebeller. Ce n'est pas quelque chose qu'elle fait méchamment contrairement à ce que pensent un grand nombre de personne, mais il est vrai que cela en agace plus d'un.
Elle se déplaçai pour attraper un petit coussin qui se trouvait un peu plus loin et le lança au visage de Guillem qui n'avait plus l'air trop dans son assiette.

"Attends, tu serais trop drôle avec une chérie, vous vous feriez des petits ..."

Elle imita immédiatement le bruit de deux bisous et se mit à rire bêtement. Elle devait absolument se calmer, mais Penny était prise entre l'envie d'être sage pour arrêter de torturer mentalement Guillem et ce trop plein d'énergie qui la poussait à continuer de le taquiner, et elle me résolut finalement à la solution la plus convenable, s'approcha à nouveau de Guillem pour lui secouer les cheveux, chose qui était devenu sa signature voire même son emblème.

"Bon, allez j'arrête de t'embêter ! ... Tu veux des bonbons ?"

Mlle Mordoch adore tout ce qui est bonbons, sucreries, pâtisseries et si c'était possible, elle ne se nourrirait que de cela. C'est pour cette raison qu'elle en avait amené presque pleine valise à la rentré, et elle n'avait pas encore eu le temps d'en manger beaucoup, bien qu'elle n'hésitait pas un instant à les distribuer avec fierté.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Lun 4 Nov - 11:51




Penelope & Guillem

" Doudou Time ♥ "

Le corps de Guillem avait réagis avant même qu'il ne comprenne les mots, les rougeurs sur ses joues, les petits tremblement dans ses mains, il aurait voulut contrôler tout ça, mais ça ne servait à rien, le mal était fait, et puis Penny ne le connaissait que trop bien à présent, alors à quoi bon se cacher, elle aurait réussis à lire en lui même si il avait mis toutes ses forces alors autant s'épargner tant d'efforts.
Avec un sourire gêné, Guillem commençât à ramasser ses petites affaires sur la table basses et les rangeas dans son sac, pour une raison ou une autre, il savait qu'il n'allait plus mettre ses yeux sur ses devoirs avec sa brunette favorite dans les parages il en risquait pas de pouvoir s'y concentrer.
Tandis que Penny s’excitait toute seule à regarder la réaction de Guillem, oui elle était plutôt du genre scroutt à pétard lorsque lui était plutôt du genre boursoufflet quand à son rythme de vie, et cela convenait très bien au jaune et noir, mais Penelope elle considérait souvent qu'il fallait qu'il bouge beaucoup plus, et essayait bien souvent de lui communiquer son enthousiasme. Oui il rougissait, elle n'avait pas besoin de le souligner mais elle était déjà sur orbite. Elle l'imaginait déjà avec quelqu'un, elle l'imaginait certainement très bien mais lui ne s'imaginait pas du tout dans le rôle du Gilderoy Lockhart de ses dames (quand il entendait sa mère habituellement si réservée et froide parler de la manière dont le professeur lui avait donné cours lorsqu'elle était plus jeune, il se demandait bien ce qui l'avait poussée à épouser son propre père bien loin de la description de l'aventureux sorcier à présent devenu complètement à la masse), non il préférait largement imaginer son avenir sans tous les tracas que pouvait occasionner les sentiments amoureux. Combien de fois Danyell Bishop était-il revenu dans la salle commune avec la mine détruite d'avoir encore souffert d'une de ses relations périlleuses, combien de fois Nicholas avait soupirer en expliquant à demi-mots bien mal caché ses relations avec la gente féminine.
« trop drôle avec une chérie », non il ne s'imaginait pas drôle, mais plutôt ridicule ou idiot, ou quelque chose dans le genre, c'est alors qu'un éclair de cheveux blond passa dans son esprit, un sourire, de grands yeux bleu, des taches de rousseurs, et son cœur se serra un peu plus tendis qu'il essayait de calmer les rougeurs qui avaient enflammées ses joues. A côté de lui Penny faisait de petits bruits avec ses lèvres, comme si elle embrassait quelqu'un ayant mis une cape d'invisibilité. Le jeune Von Hammerschmidt ne pu s’empêcher de rire en voyant son amie faire la folle ainsi à ses côtés, ils avaient été enfants ensemble et adolescent aussi, et maintenant ils entraient dans le monde adulte.
Soudain Penelope se calma, le secouant amicalement en passant sa main dans ses cours cheveux noirs en lui souriant tendis qu'il lui rendait son sourire, en plissant ses yeux bleu profond. Guillem ne pu empêcher un rire grave de sortir de sa gorge tendis qu'elle venait de rendre les armes en acceptant d’arrêter de se moquer de lui en continuant sur le sujet, et comme à son habitude, elle fit un tour à trois cent soixante cinq degrés dans la conversation et lui proposât des sucreries.
Reportant son regard sur Penny, Guillem acquiesça doucement et tordit légèrement la bouche dans un demi-sourire amicale et chaleureux.

« - J'espère juste que cette fois-ci ne m'a pas mis tous les dragées surprise que tu soupçonnait d'être goût poubelle de côté ... »

Cette anecdote poussa Guillem a pouffer de rire, il était rare qu'il accepta facilement les plaisanteries, mais avec Penelope c'était une chose facile pour lui, elle était tous ce qui se trouvait en dehors du monde de Guillem et c'est pourquoi il l'aimait tant peut-être. Parfois le jeune homme se surprenait à se demander comment réagirais la jeune fille si elle se trouvait face à son père ou à sa mère, et lui se demandait à quoi pouvait bien ressembler la vie de Penny en dehors de Poudlard, il n'osait pas trop la questionner sur le sujet depuis toutes ses années, mais parfois le sujet venait de lui même, et le sorcier soupçonnait même la brunette d'avoir compris pour Melinda.
Guillem se rappela soudain quelque chose d'important, et tout en écarquillant les yeux il passa la main dans sa poche, fronçant les sourcils afin de se concentrer et il en sorti une petite bourse en cuire rouge qu'il tendit à Penny avec un grand sourire.

« - J'ai presque faillit oublier de te donner ça ! On a fait un tour à Pré-au-lard hier avec Nicholas, et quand j'ai vu ça j'ai pensé à toi ... »

Guillem espérait que Penelope ne relèverait pas le faite qu'hier ils étaient jeudi et que donc les sorties à Prè-au-lard n'étaient pas autorisé et que donc il c'était mis dans la plus grande illégalité en sortant de l'enceinte du château, et qu'elle serait simplement impatiente d'ouvrir la petite bourse qu'il lui tendait, c'était aussi une blague, dans la pochette se trouvait des pastilles de gerbes fabrication Weasley, le parfait remède contre un contrôle imprévu ou quoi que ce soit. Oui c'était étrange de la part de Guillem de faire se genre de présent, mais pour Penelope le Pouffy était prêt à tout, même à lui donner des armes pour sécher les cours c'était dire.



Codage par Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Ven 15 Nov - 14:59

Doudou time
Guillem et Penny

Ce qu'il était agréable aux yeux de Penny de voir Guillem rire, plutôt que mal à l'aise enfoncé dans son fauteuil, surtout en sachant qu'elle n'y était pas entièrement pour rien. Depuis la toute première fois qu'elle lui a adressé la parole (ce moment, elle s'en souvient encore parfaitement, c'était ici, dans la salle commune des jaunes et noirs, elle l'embêtait gentiment à propos de ses oreilles), Penny s'est donné pour mission de faire rire le mister Von Hammerschmidt, garçon si solitaire et discret. Elle espère tous les jours être assez présente pour lui pour qu'il se sente assez bien entouré ne serait-ce qu'en sa présence. Elle sait qu'il a Nicholas quand elle ne peut pas rester avec lui et elle est persuadée que malgré son esprit aventurier, le gryffondor prend soin de lui, chose qui la rassure, parce qu'elle s'inquiète toujours quelque peu pour ce grand bêta. De cette proche amitié, il était inévitable qu'elle lui impose, sans refus de sa part, ses moments de folies, ses instants où elle avait besoin d'attention et de tendresse, lui sautant littéralement dans les bras, comme il lui arrivait de faire avec Jackie, sans oublier ses petites peines provoquées par les méchancetés d'Anarchy par exemple ou par les problèmes liés à la relation tendue qu'elle entretenait avec sa sœur depuis le début de sa scolarité et plus encore depuis qu'elle est en troisième année, l'ayant comme professeur d'une option qu'elle n'aurait jamais choisie si elle aurait su par qui elle était enseignée. Heureusement pour Guillem qu'elle ne connait pas encore les peines de coeur. Contrairement à la plupart des autres petits camarades qui l'entourent, plus ou moins proches, Penny révélait à sa petite gerbille ce côté fragile si bien dissimulé par son comportement de puce agitée. Il a toujours su se montrer à l'écoute et assez ouvert d'esprit pour accepter ce caractère si loin du sien, si bien qu'il donnait à présent l'occasion à la jeune sorcière de le voir rire un peu plus souvent qu'auparavant.
Le garçon, muni de son visage le plus bienveillant qui soit dans tout Poudlard, lui exprima qu'il espérait qu'elle ne lui avait pas réservé tous les dragées au gout de poubelle, et en fait, il faut l'avouer, la petite brune n'y a pas pensé pour une fois, ,ce n'est pas le manque d'idées farfelues qui en était la cause, mais Penelope s'employait à ne pas lui refaire deux fois les mêmes «surprises», Guillem était trop intelligent pour se faire prendre une seconde fois dans une identique ruse.

« Non, c'est plutôt des bonbons au crottes de nez ! » Un éclat de rire plus tard : « Mais non voyons, tu peux manger les yeux fermés ! Regarde ce que j'ai trouvé. »

Tandis qu'elle lui disait de regarder, elle se tenait là, toute fière, secouant sa boite ouverte de bonbons de Honeydukes qu'elle serrait entre ses mains, puis se décida finalement à la tendre vers Guillem qui devait encore s'attendre à un vilain traquenard venant de la petite tornade brune. Il s'agissait là de ses préférés, des souris en sucres qui couinent sous les dents. En fait, elle faisait le rapprochement entre le couinement de la souris, et le bruit que fait la gerbille, un son qui se rapproche étrangement. Elle baissa le son de sa voix, regardant aux alentours si des oreilles se promenaient, nul n'avait l'air de faire attention à leur petite discussion.

« J'en ai pas trouvé en forme de gerbilles. »

Cette fois ci, c'est Guillem qui tendit un petit sac de cuir à Penelope, lui disant qu'il avait pensé à elle en allant à Pré au lard. La sauvageonne posa brusquement la boite de souris qu'elle tenait encore sans y faire trop attention, attrapant avec un peu plus de délicatesse le cadeau du Poufsouffle souriant et lui sautant au cou un bref instant tellement elle était surprise et contente qu'il ait pensé à elle lors de son périple hors du chateau en compagnie de Nicholas.

« Merci Doudou, c'est quoi ? » N'attendant aucunement la réponse à sa question, Penelope ouvrit avec hâte la bourse contenant les pastilles qu'elle crut reconnaitre sans vraiment être sure que ce soit vraiment ce qu'elle s'imaginait?

« C'est ce que je pense ? C'est les trucs pour vomir ! C'est trop cool ! »

En pleine hilarité, Penelope referma la petite sacoche pour la passer d'une main à l'autre avec un bonheur qui se dessinait totalement sur son visage. Toute ces petites attentions lui faisaient chaud au cœur, elle n'avait pas trop l'habitude que l'on prenne la peine de lui faire des petits cadeaux. Mais il y avait quelque chose qui clochait, ce n'était pas possible qu'il y soit allé la veille.

« Hier, au fait, c'est pas possible on peut pas aller à Pré-au-lard le jeudi ! »

Ricanant légèrement soupçonnant un trou de mémoire de Guillem.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Sam 30 Nov - 22:05




Penelope & Guillem

" Doudou Time ♥ "

Plongeant sa main vers les sucreries, Guillem passa sa main dans la touffe de cheveux brune de sa meilleure amie en la gratifiant d'un sourire en guise de remerciement et en mis un dans sa bouche. Les petites attentions qu'ils avaient l'un avec l'autre étaient comme tant de preuve de leur affection. Il n'y avait aucun tabous entre eux, aucune gènes, ils étaient comme frère et sœur et protégeait et parlait à l'autre comme tel. Qui aurait dit lorsqu'il était enfant qu'une pile électrique comme Penny, lui qui depuis sa petite enfance cherchait le calme et surtout à passer le plus inaperçu possible, il semblait qu'au sein de Poudlard il n'y avait rien qui puisse l’empêcher de se lier aux personnes les plus actives voir hyperactives. Mais c'était comme ça, et si au début il se terrait aux côtés de ces personnes sans agir ou réagir vraiment, à présent il commençait à s'ouvrir aux réels plaisirs de la vie, comme rire ou partager une sucrerie en forme de souris, comme un clin d’œil à certains secrets. Malgré tout et c'était vrai, il gardait un humour bien à côté de la plaque, qui déroutait souvent son entourage et d'autant plus les personnes qui le ne connaissait pas d'ailleurs.
Au plus grand plaisir de Guillem les petits bonbons de Penny étaient vraiment très bon, et il était heureux que pour cette fois-ci il n'ai pas besoin de se laver cinq fois les dents après les avoir mangé afin d'en faire disparaître l'odeur et le goût. Penelope semblant quand à elle se réjouir du cadeau, et le Pouffy en fut heureux. Il ne souhaitait pas l'encourager à louper des cours, ou bien à se faire vomir, aucune idée de se genre ne lui avait traversé l’esprit lorsqu'il avait donné les mornilles aux vendeurs. Tous ce qui comptait aux yeux du Von Hammerschmidt était de voir les yeux de la brunette pétiller et ses jolies fossettes se creuses aux coins de ses joues, à ce moment là alors il était lui aussi le plus heureux, plus encore qui si on lui avait offert le plus beau cadeau du monde, car il était tout à fait conscient que ses plus beaux cadeaux étaient les personnes qui l'entouraient tous les jours.
Tendant une petite souris à Penelope, le sourire de Guillem s’effaçât au moment ou la jaune et noir l'observa avec toute sa malice, elle allait lui dire quelque chose, quelque chose qui ne lui plairait pas ou le mettrait mal à l'aise ou les deux, ou bien elle allait encore changer de sujet comme on change de chaussette, c'était bien le genre de Penny de faire ça, ou bien les trois en même temps et ça c'était certainement le pire. Le jeune sorcier commençait à vraiment bien la connaître, trop bien même peut-être enfin il fallait se faire une raison, ce n'était pas lui qui allait changé Penelope Mordoch, et comme il lui avait dit quelques minutes plus tôt ce n'était certainement pas lui qui la changerait de toute façon.
Oui elle avait tout compris, ou du moins elle se doutait que quelque chose clochait, effectivement aller à Pré-au-lard la veille n'était pas des plus normal. Enfin sauf quand son meilleur ami était un Gryffondor qui n'avait peur de rien, ou de pas grand chose du moins, et certainement pas d’enfreindre les règles pour aller boire une petite bièrauberre aux Trois Balais, bien que la raison initial était de trouver le cadeau de la jolie Kitty, sœur du dis ami qui lui en faisait voir de toutes les couleurs.

« - Oui effectivement … nous étions jeudi. »

Guillem secoua la tête positivement en pinçant des lèvres tout en regardant ses pieds comme si cela allait l'aider de simple répéter la phrase de Penelope, enfin il savait bien que cela ne lui donnerait rien de plus, mais il venait de gagner cinq secondes, cinq secondes qu'il voulait utiliser pour trouver une solution à son petit problème. Au fond ce n'était pas un vrai problème, ce n'était certes pas Penny qui allait le dénoncer aux professeurs mais bon la vérité c'est que le garçon avait encore une fois cédé aux envies et aux folies de son meilleur ami. Il se montrait toujours trop faible face à Nicholas, même si il se montrait réticent ou de mauvaise humeur, il ne s'opposait jamais aux folies du Gryffondor.

« - bon ok ok … hier avec Nicholas on a … été à Pré-au-lard l'après midi parce qu'on avait pas cours. »

Les oreilles de Guillem devinrent rouge pivoine tout comme ses joues et il leva doucement les yeux vers Penny, visiblement un honteux de sa petite escapade. Mais aussi au fond de lui fier de montrer à Penelope qu'il n'était plus seulement ce petit rongeur apeuré qu'il avait été durant ses premières années à Poudlard, mais qu'il était aussi devenu plus fort et capable d’enfreindre le règlement sous le nez même de la direction. Ah mais qu'est ce qu'il dirait son cher parrain si il savait. Enfin en espérant que Penny n'aille pas le crier sur tous les toits bien sur !


Codage par Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Mer 11 Déc - 2:55

Doudou time
Guillem et Penny

Les yeux de Penelope grossirent en quelques secondes tandis que sa bouche commençait à s'ouvrire grande. Tout se mettait en place dans sa tête à la vue de la réaction de Guillem. Il avait l'attitude d'un enfant qui vient de faire une bêtise, tête baissée, et il n'y aurait eu personne autour d'eux, il se serait surement changé en gerbille. Son "effectivement... nous étions jeudi" ne fit que donner à Penny plus de temps pour bien comprendre ce qui avait pu lui donner l'idée d'enfreindre les règles de l'école, ce n'était pas son genre du tout, il les respectait presque à la lettre à moins que quelque chose, ou plutôt quelqu'un ne l'ait poussé, et puisqu'il y avait un certain gryffondor, il ne devait pas y être pour rien dans ce passage outre aux règles.

« Alors ! »
La curiosité de la brunette était à son comble, elle ne pouvait pas s'empêcher de faire trembler sa jambe, et monsieur Von Hammerschmidt se faisait attendre. Enfant, il se décida à vraiment avouer que leur petite escapade était bien interdite. La poufsouffle esquissa un sourire narquois tout en se mordant la lèvre inférieure, l'air de dire "C'est grave !" Elle secoua sur le coup la main droite tandis qu'elle tenait toujours précieusement le cadeau que sa petite gerbille lui avait offert dans celle qui lui restait de libre. Un ricanement plus tard.

« Nicholas a eu raison de toi à ce que je vois ! » Elle se pencha vers lui, mastiquant sans trop de grâce l'un de ses bonbons. « Et c'était bien ?  Vous avez fait quoi ? Tu ...»

L'expression sur le visage de Guillem la fit se stopper dans ses questions. Oui, elle l'oubliait toujours, une question après l'autre, mais elle était trop fière de son ami. S'il l'avait fait une fois, il devait déjà y avoir prit goût, il fallait juste que quelqu'un soit assez convainquant pour l'entrainer. De ce côté là, Penelope avait eu ses frères pour l'initier à l'art de désobéir aux règles, et le caractère des ainés avait déteint sur elle. La famille Mordoch avait son lot de petits monstres, et tout ceux qui connaissent les frères de Penny à l'âge adulte, désespèrent en se doutant que la jeune fille restera une enfant toute sa vie comme il en est le cas pour ces garçons, peut-être pas autant qu'aujourd'hui tout de même.
Enfin, le gryffondor avait surement du lui fournir une raison de choix pour que Guillem enfreigne les lois de Poudlard, quoi que, sous son apparence de garçon sage qui ne fait jamais rien de mal se cache un fripon qui sommeille encore, mais entre Penelope et Nicholas, il pouvait sortir de sa coquille. Curieuse elle était, et c'était bien souvent un défaut, mais là, elle voulait tout savoir, ce n'était pas rien quand même ! Et puis c'était aussi un bon moyen de savoir ce qu'avait fait Nicholas le même jour, bien qu'ici ce n'était pas sa priorité. Penelope ne réussissait pas à défaire le sourire plein de dents qui ornait son visage, elle voyait déjà là l'occasion de l'emmener faire une multitude d'excursion hors de Poudlard, et ce à tout moment de la journée. Combien de fois elle était sortie de nuit, se faisant aussi attraper par des professeurs, et le pire fut bien lorsqu'elle fut découverte par Daphné. Penny préférait de loin quand des points étaient ôtés à sa maison, au moins, les discours sermonneurs étaient plus réduits et elle était libre assez rapidement pour retrouver son lit.
Enfin, pour les débus de Guillem, aller à Pré-au-Lard sans que personne ne les voie n'avait pas du être très aisé, ils avaient du utiliser maintes ruses pour se cacher, ayant au bout du compte le bénéfice de pouvoir ensuite circuler "tranquillement", tout ce que la brunette adore, même si sa destination préférée hors de Poudlard était sans conteste la forêt interdite. Rien que le nom attirait sa curiosité à l'époque, et quand elle eu l'occasion de visiter un peu lors de ses excursions avec Bromald et Emily, la petite Poufsouffle était devenue accro à ce lieu.

« La prochaine fois tu viendras avec Emily et moi dans la forêt interdite, et interdiction de dire non »

Elle posa sa main sur la bouche de Guillem pour qu'il ne puisse pas dire le "non" qu'elle ne voulait pas entendre, mais elle l'enleva assez vite, entre le fait qu'il finissait de macher son bonbon et celui qu'il était un animagus rongeur pouvait entrainer à une morsure, bien qu'il ne le ferait pas.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Mer 18 Déc - 10:27




Penelope & Guillem

" Doudou Time ♥ "

L'expressivité de Penelope avait toujours semblé des plus adorable aux yeux de Guillem, lui qui avait grandit dans une famille où l'on ne montrait ni émotions si sensation, il avait même du mal parfois à comprendre sa propre sœur, la jeune cracmol était peut-être trop semblable à son frère et à ses parents dans un certain sens, cachant à tous ce qu'il y avait au plus profond d'elle même.
Dans tous les cas la jaune et noir semblait plus qu'excitée à l'idée que son meilleur ami soit allé à Pré-au-lard en dehors des créneaux réservés aux élèves. Si Nicholas était des plus courageux et que certes sans lui il n'aurait certainement pas tenté le passage secret qui menait à la boutique de confiserie dans le village, une autre motivation avait entraîné ses pas à pré-au-lard. Une motivation blonde comme le jour et au sourire radieux qui fêtait bientôt son anniversaire. Mais cela il n'arrivait pas non plus à en parler, beaucoup trop timide qu'il était, et inquiet de ce que son entourage pourrait penser si ils apprenait qu'il était amoureux de la petite sœur de son meilleur ami.
A la question « vous avez fait quoi ? » Guillem haussa les épaules en gonflant ses joues. A vrai dire ils avaient flâné, lui même était tombé les fesses la première dans une flaque d'eau, ils avaient bu une bièraubeurre et discuter de tout et de rien avant d'aller vraiment chercher le cadeau de Kitty. Autant dire qu'il n'y avait rien de palpitant à raconter, pas de troll déchaîne qui débarque au beau milieu de la rue, pas de scroutt à pétard qui leur saute dessus. Non simplement eux, les deux adolescents si différents, marchant côte à côte riant à la blague de l'autre et évitant de croiser un professeur qui leur aurait certainement enlevé quelques points.

« - Je ne suis pas certain que cette sortie soit vraiment palpitante ... » ironisa t'il.

Ses yeux amusés observait la Poufsouffle qui mastiquait son bonbon. Plus personne ne s’étonnait de l'attitude de Penelope, mais certains gardaient tout de même un œil sur elle, pas comme Guillem pouvait le faire en ami dévoué, mais plutôt comme des petits curieux avides de savoir quel nouvel exploit allait bien pouvoir faire la jeune fille.
Au fond Guillem était fier d'elle, Penny était une jeune fille intelligente et vive, quelqu'un sur qui on pouvait compter, c'était sa Doudou. Mais parfois la jeune Mordoch pouvait être quelque peu trop bruyante et attirer trop facilement l'attention.

«  - Moins fort Penny … moins fort ! Si quelqu'un t'entend je vais être dans de beaux draps. Surtout si Wallace l'apprend. »

Peu de personnes savait qui était Wallace pour Guillem, bien qu'ils portaient tous les deux le même nom de famille, et que beaucoup soupçonnaient leur lien de parentés évidente, peu savait qu'en réalité Wallace était son parrain en plus d'être son oncle éloigné.
Un parrain que le Poufsouffle respectait et admirait. Il savait bien que Wallace lui portait aussi de l'estime, bien qu'il ne comprenne pas toujours pourquoi ce parrain si doué lui garde une attention particulière. Guillem n'avait pas envie de décevoir le professeur, il était une des dernières personne de sa famille qui le respecta encore comme sorcier et sans le juger.
Penelope n'écoutait pas vraiment Guillem, elle était parti dans son trip comme à son habitude et commençait à dire que la prochaine fois qu'elle irait dans la foret interdite avec Emily elle réquisitionnerait les services du jeune homme.
La forêt interdite, décidément ses proches cherchaient vraiment à le tuer en réalité. Il faudra que Guillem se prépare à trouver une bonne excuse pour le jour J, quoi que si il savait que Doudou et la jeune Emily se rendaient encore dans la forêt interdite, il serait angoissé et n'en dormirait certainement pas de la nuit, alors peut-être serait-il plus raisonnable qu'il les accompagne finalement … oh et puis ses meilleurs amis avaient vraiment le don de le faire tourner en bourrique.

« - Penny je suis toujours impressionné de voir que tu écoutes si peu McGonagall lorsqu'elle fait le discours de bienvenu. La forêt interdite est … comme son nom l'indique IN – TER – DI – TE. »

Guillem était à la fois amusé et inquiété, mais malgré ses inquiétudes il ne pouvait s’empêcher de sourire à la brune qui lui faisait face, l'observant avec ses grands yeux d'oiseau marron. Les cheveux de la Poufsouffle reflétait les lueurs de l'âtre de la cheminée et lui donnait une aura dorée et chaleureuse à l'image du caractère de la jeune sorcière.


Codage par Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Dim 29 Déc - 4:03

Doudou time
Guillem et Penny

Guillem affirmait qu'il n'y avait rien de palpitant à cette escapade interdite, mais tout ce qui fait partie de l'interdit est excitant aux yeux de la brunette. A peine avait-elle comprit que c'était un jour non autorisé aux sorties qu'elle s'imaginait déjà les deux garçons à Pré-au-Lard courant pour échaper à des personnes qui les rechercherait, ou bien furetant dans des endroits non complètement explorés du village, son imagination débordait d'idées, mais la vérité pouvait être toute autre parfois. Le regard que Penelope connaissait bien cachait des choses, Guillem n'avait pas du être aussi sage qu'il ne le prétendait. Il faisait encore une fois son modeste, une des choses qui font aussi qu'elle tient tant à lui. Il ne se vente jamais, et quand bien même il ferait fuir une armée entière de mauvais sorciers à lui seul, il n'en dirait pas mots qui le flattent.
Aujourd'hui, la brunette était totalement dispersée de chaque côté des points cardinaux, elle riait pour un rien, et la réflexion de son doudou qui lui demandait de parler moins fort la fit rire un peu plus. Guillem s'inquiétait de l'indiscrétion de Penelope, bien qu'il en avait l'habitude, c'est quelque chose de naturel chez elle, jamais besoin de forcer sur sa voix pour que sorte ce son, un don de la famille Mordoch ! Aussi, elle se replaça sur son siège, les deux mains sur la bouche, les retira le temps de laisser échapper un «désolé» en chuchotti. Même si quelqu'un d'autre ici l'aurait entendu, personne n'aurait rien dit, ils avaient la chance d'être entre poufsouffles, et Penelope aimait croire à l'idée que la loyauté de leur blason s'adressait aussi entre eux. Qu'elle ne sache, aucun pouffy ne l'a encore dénoncé lorsqu'elle avait faillit au règlement, et c'est aussi pour cette raison qu'elle fut souvent obligée de se trahir d'elle même pour que personne ne soit victime des foudres qui lui sont destinées. En tout cas, ce dont elle était sure, c'est que Guillem n'était pas encore prêt pour se rendre dans la forêt interdite, mais ce n'était que partie remise, elle n'était pas à plaindre, Bromald en chef d'excursion protégeait avec attention les deux poufsouffles qui le suivaient, et avec toute les sorties qu'ils y faisaient, le trio n'avait pas encore percé le quart des secrets de la forêt interdite.
« Tu sais bien que tout ce qui est interdit veut en fait dire "à explorer" ! Bon, puisque tu ne veux pas faire de ballade en forêt ... »

Penelope se leva bien décidé, une idée précise en tête qui lui trottait depuis quelques secondes en fait, ça il pouvait bien le faire pour elle, il l'avait déjà fait plusieurs fois. Elle se pencha à l'une des grandes oreilles décollées de Guillem pour y chuchoter :

« Tu peux pas me faire la gerbille ? » Puis elle se redressa pour parler plus fort. « Ste plais, s'te plais, s'te plais ! Et promis je te sors pas la roue !»
La roue pour rongeur, elle lui avait déjà fait le coup, et voulait le forcer à courir à l'intérieur, autant dire que pour Guillem c'était moins drôle que pour Penelope, et elle avait encore de bonnes idées, à ne lui révéler sous aucun prétexte, sinon il allait encore refuser. Pour qu'il dise oui, la voilà qu'elle s'était façonné sa mine de chien battu, celle à laquelle le poufsouffle ne pouvait pratiquement jamais résister. Mains jointes et bout des doigts sous son nez pointu, Penelope sautillait légèrement en attendant la réponse et la réaction de Guillem. Cette soudaine envie de le voir se changer en ce petit être innocent aux grands yeux ne s'assouvirait pas tant qu'il n'aura pas dit oui. Depuis qu'elle savait ce secret que cachait Guillem, Penelope aimait le voir se transformer, déjà seulement le moment de la transformation était quelque chose à ne pas rater, mieux que tout ce qu'elle avait pu voir, et puis une fois changé, la boule de poil qu'il est est facile à attraper et câliner sans qu'il ne puisse râler. Ce surnom qu'ils se donnaient, "doudou" prenait encore plus son sens, en gerbille, le poufsouffle avait encore d'avantage de ressemblance avec une petite peluche, bien qu'il n'avait pas besoin de devenir un petit animal pour être attendrissant.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Lun 30 Déc - 2:44




Penelope & Guillem

" Doudou Time ♥ "

Le mot « interdit » n'existait pas dans le vocabulaire de la jeune Mordoch, elle était et ce depuis toujours, une sorcière intrépide qui se fichait bien de savoir quels dangers elle pouvait encourir. Au fond le jaune et noir était aussi persuadé que c'était la confiance qui faisait d'elle une telle pile électrique, la confiance qu'elle pouvait avoir envers les personnes qui l'entouraient. Sa sœur, ses amis, les professeurs, elle ne craignait rien car au fond elle était constamment surveillée. Qui ne garderai pas un œil sur elle sachant ce qu'elle était capable de s'inventer en quelques minutes seulement ? Mais c'était aussi cette part de fantaisie en elle qui avait plu à Guillem l'a première fois qu'elle avait planté ses deux yeux noisettes dans les siens, il n'avait jamais vu autant d'insouciance et de vie cher quelqu'un auparavant. Penelope était à ses yeux un exemplaire unique dans tout Poudlard, et il n'était certainement pas le seul à le penser.
Décrochant un nouveau sourire à la Poufsouffle, Guillem l'observa un instant, elle était jolie, gentille, et patiente avec lui qui était si différent d'elle, comme lui était patient avec elle, acceptant ses sauts d'humeurs et ses changements soudain de conversation.
Penelope ne surpris aucunement le sorcier en soutenant que ce qui était interdit était justement à explorer. Combien de fois c'était-il retourné dans son lit sans trouver le sommeil sachant qu'elle, Bromald et Emily étaient parti en quette de quelque sensations fortes quelque part dans le château ou ses environs. Il l'avait même attendu dans la salle commune quelques fois, la sermonnant quelque peu, mais passant toujours l'éponge. Elle ne semblait pas se rendre compte de l’inquiétude qu'elle provoquait en lui parfois, mais quoi qu'il fasse, et même si bien souvent il arrivait à calmer les ardeurs de la jeune femme, il ne pouvait rien y changer. C'était comme ça depuis qu'elle avait fait irruption dans sa vie et il ne voulait changer ça pour rien au monde en vérité.
Sans criée gare, et alors que le jeune homme était en train de rire à ses derniers mots, Penny se pencha vers lui, il sentit son souffle chaud contre son cou et son oreille et frissonna. Cette fois il n'était pas question de câlin, et vu le regard déterminé qu'elle posait sur lui il ne pouvait s'agir que d'une chose.
Tout ce lisait sur son visage, ou bien avait-il apprit à la connaître plus que quiconque, car avant même qu'elle eut prononcer les paroles, Guillem savait déjà ce qu'elle allait lui demander.
Avec un sourire amusé et un petit soupire, il se gratta une nouvelle fois la nuque, penchant sa tête en avant et observant quelques instant ses chaussures. Mais n'avait-il pas eu le temps de donner sa réponse que la jeune femme sautillait déjà sur place, prête à prendre la poudre d'escampette accompagné de l'animagus. Quel idée avait-il eut le jour ou il lui avait montré son don, et ce qu'elle avait pu lui en faire baver depuis. Mais entendre son rire, et la voir si attentive et attentionnée concernant cette part de lui même, lui réchauffait le cœur. Il était impressionné de voir que la métamorphose aussi intéressait beaucoup plus la jaune et noir en cours depuis qu'il lui avait fait sa démonstration, enfin elle avait été plus intéressé, et tendis qu'il se faisait cette réflexion le Poufsouffle se rappela qu'il était temps qu'il fasse de nouveau cours privé avec la jeune Mordoch car depuis le temps qu'elle ne lui avait pas demandé quelque chose au sujet des cours de métamorphose …

« - Très bien ! Très bien va mettre une cape, je t'attend ici. Et une écharpe aussi ! »

Lui n'avait pas besoin de tout cet attirail, sous sa forme animal une fois qu'il serait dans le parc il ne ressentirait plus la température de la même façon et sa fourrure le protégerai, un autre avantage d'être un animagus gerbille et pas chihuahua à poil court.
Il n'avait pas choisis l'animal en lequel il se transformait, tout comme pour son patronus, il se rappelait très bien la première fois que celui-ci avait prit forme, Nicholas lui avait donné un grand coup de coude dans les côtes, à peine discret, lui signifiant que le sortilège scintillait prenait la même forme que sa personnalité animal.
Avec un dernier sourire à Penelope, il passa son sac sur son épaule et se dirigea vers la sortie de la salle commune. Elle ne mettrait pas longtemps à revenir, d'ailleurs il n'aurait certainement pas le temps d'arriver devant la grande porte ronde qu'elle serait déjà de retour. C'était Penelope, il l'a connaissait par cœur. Attendant à peine une minute il vit la brunette revenir vers lui.
Se penchant en avant afin de se retrouvé au même niveau qu'elle, il lui fit un sourire amusé, creusant ses fossettes et étirant ses yeux d'un bleu profond.

« - Cette fois – ci tu ne m'attrapera pas ! »

Sans attendre de réponse de la part de Penny, Guillem ouvrit la porte et ce mit à courir dans les couloirs, c'était un jeu qu'il appréciait, courir jusqu'au parc, une fois arrivé là bas, et à l’abri des regard il se transformerait et reprendrait sa course, se laissant perdre comme à chaque fois afin que Penelope le retrouve et l'attrape, car c'était aussi ça un meilleur ami.



Codage par Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   Mar 31 Déc - 4:35

Doudou time
Guillem et Penny

Quand ils se sont liés d'amitié, Penelope n'aurait jamais douté un seul instant que Guillem aurait la faculté de se transformer en animal. D'ailleurs, lorsqu'il lui montra la première fois cette métamorphose, la brunette n'en crut pas ses yeux. Elle savait très bien ce qu'était un animagus, et pourtant, elle ne comprit pas immédiatement que le petit animal et son ami était une seule et même personne. Dès qu'elle fit le rapide tour des informations qu'elle venait de voir, elle trouva ce don « génial » et eu depuis des centaines d'idées pour s'amuser avec le petit rongeur, d'où la roue qu'elle avait acheté spécialement pour le faire courir dedans, mais qui ne plaisait pas forcément au poufsouffle. Une autre personne lui en aurait voulu d'avoir caché ce secret, mais au contraire, Penelope fut honorée de voir à quel point il pouvait lui faire confiance, elle ne le connait que mieux à présent, et doit garder avec lui, le secret qu'il s'emploie à n'avouer à personne, et c'est bien connu, Penny n'est pas la reine des secrets, elle se trahi elle même lorsqu'elle en a un, mais celui-ci, il ne lui échappera pas, elle est parfois un peu trop bruyante, certes, trop enthousiaste, aussi, mais elle fait toujours en sorte que personne ne se doute de rien, et pour preuve, sa soeur, qui lit en elle et qui deviendra certainement une grande journaliste, n'a réussi à percer le secret.
Aussitôt que Guillem accepta, Penelope ne se fit pas prier pour exécuter les conseils vestimentaires que lui avait donné le garçon, en grand frère protecteur. La demoiselle aurait habituellement protesté pour qu'ils puissent se rendre à l'extérieur un peu plus vite, mais sans dire un mot, elle se lança dans les escaliers pour atteindre le dortoir où elle avait ses affaires. Heureusement que ce sont des affaires qu'elle utilise souvent, parce que son espace personnel est sens dessus dessous. Ranger est une activité plutôt ennuyante qui ne fait que prendre du temps sur les choses plus intéressante que l'on pourrait faire, comme par exemple passer du temps avec ses camarades. Dans le chateau, pour quelqu'un qui court sans arrêt entre les salles, il ne fait pas vraiment froid, les vieilles pierres gardaient tout de même une douce chaleur, tant que l'on ne s'approchait pas des lieux de sortie. Cape et Echarpe en main, elle attrapa des gants à la volée, au cas où Guillem aurait dans l'idée de lui demander de les mettre pour ne pas avoir froid. Penelope dévala les marches en sens inverse, enfila dans le même temps les vêtements qu'elle venait de chercher. Débraillée, elle n'avait pas vraiment prit le temps de s'arranger, et fit un dernier saut à hauteur du Von Hammerschmidt. Sur de lui qu'elle ne l'attraperait pas cette fois-ci, il sortit le premier, talonné de près par la petite poufsouffle impatiente.

« C'est ce qu'on va voir ! » exclama t-elle alors qu'elle le rattrapait.

Si les cours d'aujourd'hui n'avaient pas su distraire la petite Mordoch, Guillem, aussi différent d'elle soit-il, réussissait toujours à captiver l'attention de la poufsouffle, et sa transformation n'en sera qu'un plus.
Penelope s’émerveillera encore une fois devant ce spectacle dont elle ne se lasse pas, partageant un autre moment de complicité avec celui qu'elle avait surnommé doudou. Elle n'échangerait cette amitié pour rien au monde, car ce sont ces moments qui emplissent sa vie de bonheur, et la bonne humeur qu'elle partage chaque jour, elle la doit aussi à Guillem pour l'ami qu'il est.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Doudou time [Guillem /Penny]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Doudou time [Guillem /Penny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Rez-de-Chaussée :: Salle commune de Poufsouffle-