Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James E. Aylen
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 251
Galions : 500
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Tyler Posey
Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] Empty
MessageSujet: Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia]   Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] EmptyDim 5 Oct - 11:52


Le temps s'arrête [Event #6 - Partie 1]

Pendant la petite fête du dirlo, le temps s'arrête entre James et Eugenia, une discussion s'engage...
James & Eugenia


James était à la fête depuis un moment. Il avait croisé beaucoup de personnes, mais aucune ne lui semblait intéressante. Il avait l’impression d’être seul au monde. Depuis que la plupart de ses camarades n’étaient plus revenu à Poudlard, le Poufsouffle n’arrivait pas à être joyeux. Bien sûr, il avait pensé que la petite soirée organiser par Hell McMillan et Silver Nott allaient lui changé les idées, mais finalement, ce ne fut pas le cas… C’était plutôt l’inverse… Le garçon secoua la tête. Il était avec Billie et Brennan lorsqu’il vit Eugenia Bogart s’approcher de lui. Il l’avait regardé quelques minutes auparavant et il ne s’était pas rendu compte qu’il avait eu un regard insistant. La jeune femme s’était approché de lui, avait posé une main sur son bras. Le jeune homme avait levé un regard interrogateur vers la jeune femme… Qu’est-ce qu’elle lui voulait ? Il regarda Billie qui semblait être aussi surprise que lui. James lui dit alors qu’il revenait et se laissa entrainer vers le buffet. Eugenia ne l’a pas lâché encore. Il ne sait pas comment réagir. La Serpentard lui demande alors s’il a envie de parler… Elle lui sourit même si son regard dit tout le contraire. James connait les Serpentard, il en connait quelques-uns, il savait qu’il devait faire attention. Il secoua la tête pour lui faire comprendre qu’il n’a pas envie de parler. Puis, elle ajouta qu’il n’a pas l’air bien. James fronça les sourcils, mais avant de pouvoir lui répondre, elle se penche vers lui et lui murmure à l’oreille que s’il continuait à être triste, elle serait la seule personne à qui il pourrait parler ce soir… Elle fait un pas en avant et le touche doucement. Son parfum envahi l’espace de James, mais ce dernier secoue la tête. Elle n’est pas là pour lui, c’est clair… Elle veut quelque chose. Elle lui demande ce qui le mine avant de transformer son jus de citrouille en vin. James s’écarte doucement de la jeune femme. Il observe ce qui se passe autour de lui, mais c’est comme si le temps s’était arrêté. Plus personne ne le regard, plus personne ne semble bouger. Il est coincé dans une bulle temporelle avec pour seule partenaire, une Serpentard qui cherche sans doute à s’amuser avec lui. Il attrapa un verre de jus de citrouille et le boit d’un coup. Il plonge son regard dans celui d’Eugenia et lui dit :

« Que me veux-tu Eugenia ? Il n’y a pas assez de gens autour de toi ? »

Il lui fait signe de tête vers le groupe de Serpentard qui s’est rassemblé. Le temps s’est arrêté, personne ne bouge, mais James sait que ce n’est qu’un effet de son imagination. Eugenia est là pour lui parler, elle est là pour lui prendre la tête. Il fait un nouveau pas vers l’arrière et lui demande :

« Pourquoi t’intéresses-tu à ma déprime ? Tu as sans doute quelque chose d’autre à faire ? »

Il la voit lui tendre le verre qu’elle a transformé. Si au début, James pense à le refuser, il se dit que finalement un petit verre de vin lui ferait sans doute du bien. Il l’avale d’un coup avant de poser le verre. Il regarda la blondinette. Pourquoi lui parle-t-elle ? Ils ne sont croisé que quelques fois et aucun des deux n’a de points en commun… Cette soirée commence à être trop bizarre pour le Poufsouffle… Pourtant, il décide malgré tout de rester près d’Eugenia parce que finalement, elle a raison : Il n’y aura qu’elle qui lui parlera ce soir…

_________________
Everything change...
"Nous changeons... Nous découvrons un côté de nous qu'on ne connaissait pas..." ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugenia H. Bogart
Serpentard
Serpentard
Messages : 631
Galions : 570
Âge : 20 ans
Classe : L2 Médicomagie
Avatar : Léa Seydoux
Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] Empty
MessageSujet: Re: Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia]   Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] EmptyDim 5 Oct - 20:17


 ◈ James & Eugenia ◈
Le temps lentement s'arrête
autour de nous et nous voilà enfermé à deux





Elle ne se retourne pas, il peut lui désigner Poudlard que cela ne l'intéresse guère, non, il y a personne autour de moi, ce soir il n'y a que toi. Elle a envie de le valoriser. C'est amusant, il essaie de la détourner de lui, il recule, comme apeuré. Aurais-tu peur de moi ? Si tu ne veux pas me parler, fuit James, retourne voir tes amis. Pourtant il reste, pourtant il boit ce verre qu'elle lui tend et Eugenia retient un sourire victorieux. Elle ne semble être que politesse froide. Le monde ralentit, s'arrête, autour d'eux, il n'y a que toi qui compte en cet instant James. A dire vrai non, je n'ai rien d'autre à faire. Tu es amusant à te retrancher derrières tes questions pour mieux te protéger. Qu'est-ce que ça me dit sur toi ? Que tu es un faux-timide, car je sais que tu peux ne pas l'être ? Que je te suis indésirable mais que, masochiste, tu ne veux pas partir ? A moins que tu sois si seul que même moi cela te convient ? Si j'avais voulu avoir un petit groupe m'entourant je ne serais pas venue parler avec toi, tu es comme ça avec tout ceux qui s'intéresse à toi ? Et ben... elle ne dit rien de plus, s’apprêtant à émettre un jugement qui ne franchit pas ses lèvres. Le dire est une chose, c'est un peu comme un conseil qu'il n'aurait pas aimé entendre, mais le taire est bien plus amusant... avec un peu de chance il va cogiter sur ce qu'elle pense. Tu n'es pas accueillant, tu ne donnes pas envie de te connaître, fais des efforts ce n'est pas si compliqué, fais des efforts tu n'es pas si laid à regarder, profite en.

Sans paraître malicieuse, Eugenia poursuit la conversation sur un ton détaché, dénué d'émotion, si lisse, si poupée de porcelaine. Un nouveau verre, pour lui, pour elle, un peu de vin qu'elle boit du bout des lèvres pour que cela ne lui monte pas à la tête. A quoi bon être excellente en sortilège si elle ne se sert jamais de son savoir? Conscience aiguë d'enfreindre le règlement, d'entacher un peu son image en parlant avec un sang-mêlé mais cela devrait le faire, cela le fait toujours car elle saura justifier en cette soirée spéciale Jaune & Noir qu'elle a prit soin « de jouer le jeu pour améliorer l'image de leur maison vaincue ». Toujours penser à absolument tout.

Tu penses que je suis venue pour obtenir quelque chose, tu tiens ça d'où ?

Elle le regarde avec un peu plus de sérieux, laissant un silence naître, un brin pesant car elle le darde de ses yeux clairs, semblant pensive alors qu'il n'en est rien puis, finalement, rougit ses lèvres dans son alcool. La maison, quelques échos de Silver, les fréquentations, voilà ce qui peut l'amener à se méfier mais après tout, je suis venue l'arracher à ses amis, je me dois de me justifier un peu mieux. Peut-être me dévoiler ? Comment présenter ça ? Son cœur un bref instant s'emballe, se serre, quelques secondes où elle est perturbée alors que toujours son visage n'est fait que de marbre. Prendre un risque ou jouer avec lui franchement ? La fête ne se prête pas à une esclandre, sa victime non plus et puis elle adore les voir se battre mais là... avec le directeur, les aurors et les enseignants, elle a même cru voir une journaliste, c'était impossible. Lui lancer des défis ? Echos de la soirée de Silver, ce n'est hélas pas son genre et elle n'est pas aussi douée que Silver pour ça. Pousser les autres dans leurs plus noirs sentiments, c'est plus elle, pas le convaincre d'aller voler le châpeau de l'autre cow-boy. Elle n'avait pas non plus choisi le plus belliqueux, avec Cormac ça aurait été si aisé... d'ailleurs elle pourrait exploiter James pour vérifier ce qui l'intrigue au sujet de l'autre sans cervelle des Gryffondors ? Hm... il ne la connaît pas assez pour ça, il se méfie. Elle fait un pas en avant, il en fait deux en arrière. Il faut qu'elle change son image, définitivement il va falloir qu'elle se l'attache pour en faire ce qu'elle veut, qu'elle brise sa méfiance. Un défi inutile ? Oh, elle lui trouvera une utilité, tout le monde est utile... elle a des relations dans toutes les maisons sauf Poufsouffle maintenant, ça manque et puis c'est un sang-mêlé... Toujours avoir des amis dans chaque sang, on ne sait jamais, tu vas remplacer ceux que j'ai perdu.

Je voulais savoir si tu avais eu des nouvelles de Vincent... content ?

Voilà, sa voix était un peu traînante, la fin abrupte et son regard détourné quand elle a parlé de l'ami commun, revint à lui pour le défier d'un commentaire. Un instant j'ai paru faible, un instant mes joues ont rosis. Parfaite dans son rôle car elle n'a fait que jouer la comédie depuis sa naissance. Puisque tu te méfies de la Serpentarde, voit la jeunesse, voit l'amie, voit la pudeur. Excuse minable pour obtenir ce qu'elle voulait. Elle se ment à elle-même merveilleusement bien, bien mieux qu'aux autres mais qu'importe au fond qu'elle soit honnête ou non, cela ne change rien : elle a décidé qu'il sera son nouveau pantin, son nouvel ami utile, comme le fut l'autre Poufsouffle avant. Elle en a convaincu d'autre qu'elle n'était « pas aussi affreuse qu'il n'y paraissait », il ne pouvait être l'exception.

_________________

And I need you like a heart needs a beat but that's nothing new. I loved you with a fire red now it's turning blue. And you say sorry like an angel heaven let me think was you. But I'm afraid it's too late to apologize, it's too late.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Aylen
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 251
Galions : 500
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Tyler Posey
Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] Empty
MessageSujet: Re: Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia]   Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] EmptyMer 8 Oct - 15:37


Le temps s'arrête [Event #6 - Partie 1]

Pendant la petite fête du dirlo, le temps s'arrête entre James et Eugenia, une discussion s'engage...
James & Eugenia


James connaissait les Serpentard. Ils avaient toujours quelque chose à demander derrière leurs petites discussions qui semblaient anodines. Il se contenta de froncer les sourcils lorsqu’elle lui dit qu’elle n’avait rien d’autre à faire. Mais bien sûr ! Il allait la croire, c’était évident. On avait tendance à penser que les Poufsouffle étaient des gens naïfs, mais ce n’était pas du tout le cas, du moins pour James. Il la regarda un moment avant de soupirer devant ses remarques. Elle pensait vraiment qu’il était quelqu’un de désagréable. Pourquoi venait-elle lui parler alors ? James bu un nouveau verre de jus de citrouille… Ou peut-être est-ce du vin ? Il ne savait plus. Son esprit recommençait à s’embrouiller sans la moindre goutte d’alcool. Eugenia lui demanda alors s’il pensait qu’elle était venue pour obtenir quelque chose et lui demanda d’où il tenait ces informations. Le brun eut un premier sourire sincère. Elle le prenait vraiment pour un débile.

« Ma chère Eugenia, ce n’est plus un secret pour personne : Tous les serpents demandent quelque chose en retour lorsqu’il nous rendre « service ». »

James se détourna légèrement, regardant les autres groupes d’amis. Il se demandait comment les choses se seraient passées cette année si Vincent, Gulliem et Danyell étaient encore là. Ça aurait été l’éclat totalement, il en était sûr. Cependant, le temps a décidé pour lui et il devait tout faire tout seul maintenant… Il se perdit dans ses pensées un moment jusqu’à ce qu’elle lui demande des nouvelles de Vincent. Les yeux de James s’écarquillèrent au maximum. Vincent, ami avec cette fille ? Pendant une seconde, il pensa éclater de rire, mais il décida de ne pas rire… Elle était sans doute sérieuse puisque son visage était toujours aussi impassible. Comment avait-elle connu Vincent ? James la regarda de la tête aux pieds avant de lui demander :

« Comment connais-tu Vincent ? »

Suspicieux, il ne savait pas comment prendre la chose. De toute façon, il n’avait pas eu de nouvelles de son ami, mais il se garderait bien de le lui dire. S’il n’avait pas voulu donner de nouvelles à la Serpnetard et au Poufsouffle, c’était peut-être mieux comme ça… James attrapa un petit four qui lui tomba sous la main et l’avala.

« Je n’ai pas eu de nouvelles de Vincent, voilà tout. »

Voilà, il ne voulait pas lui dire, mais avec son regard, il n’avait pas le choix. Elle le manipulait, il commençait à s’en rendre compte. C’était sans doute trop tard, il commençait doucement à tomber dans son piège… Ces filles Serpentard avaient le don de le mettre dans tous ses états !

_________________
Everything change...
"Nous changeons... Nous découvrons un côté de nous qu'on ne connaissait pas..." ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugenia H. Bogart
Serpentard
Serpentard
Messages : 631
Galions : 570
Âge : 20 ans
Classe : L2 Médicomagie
Avatar : Léa Seydoux
Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] Empty
MessageSujet: Re: Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia]   Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] EmptyVen 10 Oct - 14:10


 ◈ James & Eugenia ◈
Le temps lentement s'arrête
autour de nous et nous voilà enfermé à deux





Elle écoute, retient les réponses, ne commente pas et enchaîne pour mener encore et toujours la conversation. Elle l'entend, le voit boire mais pas assez, il reste méfiant. Décidément, ce mec est un challenge à lui tout seul, d'où lui vient une telle méfiance ? Un peu intriguée, elle apprit néanmoins qu'il n'avait pas eu de nouvelles de leur ami commun, ses pensées s'envolèrent alors bien loin de James et de Poudlard. Elle l'avait voulu, l'oublier dès qu'ils quitteront le château, c'est là chose faite et elle devrait être heureuse qu'il fasse le mort. Elle n'est pas la seule snobée. J'ai peur de savoir ce que signifie ce silence. Elle espère se tromper, son pessimisme naturel l'emportant sur l'espoir absurde que Vincent ait plaqué son idiot de père, surmonter son intolérable maladie et ait réalisé son rêve. Idéaliste, il s'est sûrement transformé en moldu et il sera passablement heureux. Qu'est-ce que ça peut lui faire de toutes façons ?! Elle n'a pas à en souffrir ! Elle a fini par avoir des nouvelles de Simon, de Heath, de quoi se plaint-elle ? Ils sont loin ces idiots, ils sont ceux qui ont compté et, finalement, ça lui suffit ! Oui ça lui suffit de savoir ce que trafiquent ceux qui comptent, le Poufsouffle n'était qu'un pion. Partit il est inutile ! Alors pourquoi elle a ce trou qui la change ? Elle voit sa façon de ne plus jouer autant avec les autres, elle sent bien qu'elle serait capable de manipuler James pour un peu de souvenir... elle n'a pas de Serdaigle ou de Gryffondor dans ses outils, uniquement des Poufsouffles. Parce qu'ils sont loyaux, continue à te mentir Eugenia, tu le fais si bien.

Ca fait un peu trop longtemps qu'elle est silencieuse.

Tout le monde recherche quelque chose, même toi ! Ne me prend pas de haut James, quand tu parles à quelqu'un c'est qu'au fond tu souhaites un truc. Un peu d'attention, de l'amitié, ou un service mais ça ne change rien au fait que tu n'es jamais désintéressé. Ma Maison a juste l’honnêteté de ne pas se cacher !

Sans hausser le ton elle vient de le renvoyer dans ses cordes, ses mots sont cinglants, sa voix est glaciale et un brin hautaine. Elle le prend de haut, elle est agacée et il subit. Ses cours de psychologie servent à quelque chose. Je ne suis qu'une Serpentarde, je le sais bien. Eugenia n'a pas fini, elle est bavarde, elle a les piques faciles.

Mais puisque je suis si intéressée vas-y, blaireau, donne ton prix. J'ai quoi en échange pour n'avoir absolument rien obtenu de ta part ? Son visage ne sourit pas, elle n'a pas cet air mauvais, au sourire en coin, qu'aborde si souvent ses comparses. Sa laideur intérieure n'est offerte qu'à une poignée, lui n'aura rien d'elle si ce n'est de la glace, encore de la glace. Elle bouille. Je n'ai pas à me justifier, je pose une question, libre à toi d'y répondre. Un bloc de glace bouillonnant, voilà ce qu'elle est.

Elle a le sentiment de s'être fait grillée, de s'afficher et elle n'aime pas ça. Elle n'aime pas ce qu'elle ressent, ce mal-être, ce manque et ce mec en face d'elle qui est d'une méfiance exaspérante. Il la juge sur les apparences et ça l'exècre. On n'a fait que ça depuis ma répartition, me juger sur mon nom, mon visage. Vous n'avez jamais pris le temps d'apprendre à me connaître, vous m'avez catalogué, admirez votre œuvre, à force de me vouloir en méchante vous avez annihilé mon humanité. Elle devrait lui tourner le dos, elle prend un petit four. Elle sait pertinemment pourquoi le départ du Poufsouffle est difficile, pauvre James, il n'aurait pas dû généralise les traits, pourtant vrais, des Serpentards. Il suffit pourtant de tellement peu de chose pour faire fondre Eugenia, si peu ont compris l'évidence.

Enfin... je ne suis pas masochiste, puisque clairement je t’insupportes et suis une personne infréquentable, je ne vais pas gâcher ta folle soirée. Le faire culpabiliser. Par contre... pour te remercier de ton accueil, de ta tolérance, j'ai un petit cadeau pour toi. Enfin deux. Sa main gauche se lève et commence à compter. Un : tu peux être certain que ton amitié avec Silver, ou Abel, ou les deux – ou quoi que ce soit entre vous – vient de prendre un sort dans l'aile. Deux : que veux-tu en échange de m'avoir rendu un service ? Je suis quelqu'un de parole, mensonge, désolée pour la déception je sais que ça ne colle pas à ma maison. La faute à mon uniforme. Sa main souple glisse le long de son uniforme Jaune et Or pour l'occasion, caresse sur ces couleurs qu'enfant elle aurait aimé porter.

_________________

And I need you like a heart needs a beat but that's nothing new. I loved you with a fire red now it's turning blue. And you say sorry like an angel heaven let me think was you. But I'm afraid it's too late to apologize, it's too late.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Aylen
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 251
Galions : 500
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Tyler Posey
Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] Empty
MessageSujet: Re: Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia]   Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] EmptySam 11 Oct - 6:56


Le temps s'arrête [Event #6 - Partie 1]

Pendant la petite fête du dirlo, le temps s'arrête entre James et Eugenia, une discussion s'engage...
James & Eugenia


Cette conversation devenait ridicule. James n’aimait pas beaucoup savoir qu’Eugenia avait déjà discuté avec Vincent. Le pauvre avait dû se demander ce qu’une jolie fille lui voulait… D’un autre côté, peut-être qu’une amitié improbable s’était tisser entre eux… James dit alors à la Serpentard que ces derniers avaient toujours quelque chose à demander en échange. Le Poufsouffle eu un sourire moqueur lorsqu’elle lui dit que tout le monde recherchait quelque chose. Elle le prenait de haut, elle prenait tout contre elle. Le jeune homme haussa les épaules avant de reprendre un verre. Il regarda à l’intérieur : Eugenia avait encore transformé son jus de citrouille en alcool. D’un geste discret de baguette magique, il redonna au liquide sa forme originale. Elle allait attendre longtemps avait qu’il puisse être complètement bourré. Il avala le contenu à une vitesse folle avant de lui répondre :

« Mais je ne recherche rien du tout moi. C’est toi qui es venu me parler. Et puis, entre nous, ta maison est sans doute honnête que sur ce point. »

Revoie de la balle à l’envoyeur. Au fond, James n’était jamais méchant, mais ce n’était un secret pour personne, surtout chez les Poufsouffle, qu’il était parfois capable de s’énerver pour quelque chose qui en valait vraiment la peine. Eugenia commençait à le pousser dans ses retranchements et il n’aimait pas ça. Il n’avait pas envie de s’énervé ce soir, surtout par contre une Serpentard. Cela serait dépenser de l’énergie pour rien. Ma pauvre Eugenia, tu n’as pas idée de ce qui se cache derrière un Poufsouffle énervé… Elle lui demande alors son prix pour n’avoir rien obtenu de lui. Il rigole. Elle aussi commence à s’énervé, mais ça ne fonctionne pas avec lui. Il va la pousser elle aussi dans ses retranchements. Parfois, il se demande s’il n’a pas passé trop de temps avec les Serpentards lors de cette soirée action/vérité…

« Je n’ai pas de prix. De toute façon, jamais je t’en donnerais. »

Sourire en coin, James détourne le regard d’elle et regard la grande salle. Le temps est toujours arrêté. C’était comme s’ils étaient dans une dimension parallèle. Le Poufsouffle ne comprend pas comment cela peut être possible et commence à se demander s’il ne devient pas fou… C’est alors qu’Eugenia lui dit qu’elle voyait bien qu’elle l’insupportait et qu’elle était une personne infréquentable et qu’elle n’allait pas lui gâcher la soirée… Elle essaye de le faire culpabilisé, mais James reste impassible et attend la suite de son monologue. Elle lui dit alors qu’elle a un petit cadeau, voir même deux. Qu’est-ce qu’elle allait encore faire ? James soupire et écoute la voix de la jeune femme. Elle lui dit que l’amitié qu’il porte à certains Serpentard vient de prendre un sort dans l’aile. James serre les poings. Elle n’a pas le droit de faire ça ! Elle est tout simplement jalouse qu’il lui ai tenu tête… Et deuxièmement, elle lui demande ce qu’il veut en échange du service qu’il lui ai rendu… Quel service ? James s’inquiète légèrement, mais ne le laisse pas paraitre. Tiens, ce soir, il se sent d’humeur joueuse, mais est-ce qu’il oserait ? Les restes de la soirée action/vérité subsistent en lui… Il a envie de jouer ce soir… Il a fréquenté trop de Serpentard ma parole. Il ferme les yeux momentanément puis les réouvres. La Serpentard est toujours là. Il fait un pas vers elle. Tu ne vas pas le faire James. Les conséquences seraient trop grandes. Il se penche vers elle. Tu cours à la catastrophe. Il dérive vers son oreille droite. Tu as failli faire une connerie mon pauvre. Il lui murmure doucement à l’oreille :

« Tu ne sembles pas être aussi froide que tu sembles l’être jolie fille. Peut-être qu’il aurait moyen de s’arranger… »

Il se retire, recule d’un pas et lui sourit d’un air narquois. Elle ne s’attendait sans doute pas à ça au vu de l’expression de son visage. James vient de dévoiler un côté de lui que peu de gens connaissent… Sans doute la faute à Nora ou à cette soirée passé avec trop de Serpentard… mais ce soir, il a envie de voir comment va réagir la fille la plus froide de cette école…

_________________
Everything change...
"Nous changeons... Nous découvrons un côté de nous qu'on ne connaissait pas..." ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugenia H. Bogart
Serpentard
Serpentard
Messages : 631
Galions : 570
Âge : 20 ans
Classe : L2 Médicomagie
Avatar : Léa Seydoux
Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] Empty
MessageSujet: Re: Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia]   Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] EmptySam 11 Oct - 16:56


 ◈ James & Eugenia ◈
Le temps lentement s'arrête
autour de nous et nous voilà enfermé à deux





Vas-y, continue à nous mettre tout les travers du monde sur notre dos. Vilains Serpentard, manipulateurs et experts en génie maléfique. Comment être vrai quand on me saoule ? Nous sommes l'ambition mais nous n'avons pas que ça, ne plus me justifier, inutile, je me suis asséchée dans mes explications il y a fort, fort, longtemps. Tu es méprisable dans tes préjugés, James. Eugenia prend tout mal, chaque attaque, chaque réflexion, sur sa maison est une pierre de plus sur son cœur lourd des remarques. Il ne peut comprendre, il a eu la belle scolarité. Arrête d'imaginer que tu es la seule à avoir souffert, lui a t-on dit un jour. Elle le juge quand même plus heureux qu'elle, aussi triste son regard soit-il en cette soirée. Elle a passé ses journées à Poudlard a subir les erreurs de ses parents, elle a vu son sourire salit par les moqueries et sa main tendue mordu par le rejet. Elle souffre du rejet, bien plus qu'elle ne veut le dire. Dans ses amitiés torturées, elle trouve l'acceptation, elle aimerait que ce soit ainsi avec tous. Comment l'aimer alors qu'elle vous rejette si violemment ? Comment me donner à vous dans mon plus simple appareil quand vous ne m'avez jamais comprise ? Son cœur se noircit des décisions qu'elle prend, elle égorge son humanité sur l'autel du devoir et de la revanche. James attise sa douleur enfouie, chacun de ses petits mots, son regard, son attitude, il attise ces plus noirs souvenirs. Elle l'imaginait pantin, il est démon. Lui fermer cette bouche infâme, lui faire ravaler ses paroles, lui donner exactement ce qu'il désire : un peu de souffrance. C'est bien ce qu'il s'imagine non ?! Qu'elle n'est que manipulation, oh elle sait qu'elle est venue avec une idée derrière la tête mais cette franchise en plein visage est rude. Tu me vois comme une garce, très bien, j'en serais une.

Voilà qu'elle le choque, quoi ? Ses poings se serrent, il s'énerve, elle sourit. Oh. Tu t'imaginais que chacun de tes petits mots, de tes petits gestes, resteraient impunis ? Pauvre James... tu es naïf d'imaginer qu'il n'existe pas de conséquence. Crois moi, je suis bien placée pour en parler : absolument tout à une conséquence. Paie en le prix, perd tes alliés chez les Serpentards. Ma maison va te fermer ses portes. Il redevient impassible, elle attend, il bouge, elle attend. Lentement, bien trop lentement, il se penche vers elle. Son cœur se serre. Il poursuit la descente et elle a le corps qui se crispe, sa main se serre pour ne pas lui mettre la gifle avant que l'affront soit commis. Ses pieds restent ancrés dans le sol alors qu'elle aimerait reculer. Ne pas bouger, le laisser venir, retourner son audace contre...lui. Il murmure à son oreille et elle écarquille brièvement les yeux de stupeur. Elle se giflerait d'avoir imaginé qu'il allait faire autre chose. Elle veut le repousser pour le compliment qu'elle trouve déplacé. Tu me prend de haut et en plus tu me réduit à ça « jolie fille » ? Je ne suis pas qu'un minois, on ne va pas s'arranger, je ne couche pas pour des services rendus ! Je ne suis pas une poupée gonflable ! Elle serre ses poings pour ne pas lui lancer un sortilège bien mérité là où elle pense. Remercie Dorcas et ses aurors. A quoi il joue ?! Elle le retient, sa main chaude attrape son poignet pour qu'il n'ait pas la folie de trop s'éloigner d'elle. Tire, pour se rapprocher de ce flirt inconvenant. Elle est perturbée, surtout parce qu'elle ne comprend pas ce qu'il sous-entend. Peur de mal comprendre et d'être ridicule. Elle est furieuse mais le cache bien.

Ne t'arrêtes pas en si bon chemin, explique toi.

Elle lâche délicatement, effleurant sa peau, ce poignet emprisonné. Sa tête sur le côté s'incline, elle détourne les yeux polies qui reviennent à lui plus malicieux. Sa bouche rosée s'entrouvre pour un sourire moqueur. Elle est perplexe, elle semble joueuse. Il s'éclate maintenant, je t'ai remonté le moral, de rien. James la surprenait, complètement, il était bien loin d'être ce qu'il paraissait être et si certaine fille auraient trouvé adorable ce côté mystérieux, elle ne l'aimait pas spécialement. Le noir et le blanc, voilà ce qu'elle aimait, que tout soit clair. Il ne parlait plus clairement, il n'était plus le mec blasé-agaçant, le voilà devenu un joueur, et elle est devenu la cible. Il a l'intention de la réchauffer ? Lui ? Elle le dévisage, prend un air circonspect, comment ça pourrait le faire ? Elle ne veut pas se ridiculiser à avouer à voix haute qu'elle pense qu'il essaie de flirter pour l'agacer, alors elle prend un petit-four dans lequel ses dents blanches croquent sans le quitter des yeux. J'attends. Manque d'information pour le pourrir mais elle va le faire, il est doué pour se tortiller entre les mailles du filet mais elle va y arriver. Il la fait se sentir bien trop mal pour s'en sortir indemne. Allez, met toi encore un peu plus à nu, surprend moi, je suis d'une patience admirable... la vengeance se mange glacée chez les Bogart.

_________________

And I need you like a heart needs a beat but that's nothing new. I loved you with a fire red now it's turning blue. And you say sorry like an angel heaven let me think was you. But I'm afraid it's too late to apologize, it's too late.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James E. Aylen
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 251
Galions : 500
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Tyler Posey
Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] Empty
MessageSujet: Re: Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia]   Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] EmptySam 11 Oct - 20:30


Le temps s'arrête [Event #6 - Partie 1]

Pendant la petite fête du dirlo, le temps s'arrête entre James et Eugenia, une discussion s'engage...
James & Eugenia


Bien sûr, James ne connait pas Eugenia. Bien sûr, il n’aime pas juger les gens, mais malgré lui, il le fait. Il lui fait comprendre qu’il se méfie de tous les Serpentard même ceux de qui il est proche. Il joue avec la blondinette. Il joue avec le feu, il le sait. Elle peut se retourner contre lui à tout moment. Ce soir, il se sent d’humeur joueur. Il a envie de tester ses limites et celles des autres. Malheureusement pour elle, Eugenia est venue lui parler ce soir et elle va payer le prix de son jeu. S’il n’avait pas changé en quelques mois, on aurait pu croire qu’il aurait pu être envoyé à Serpentard dès sa première année… Après sa provocation, James se retire doucement, mais la main d’Eugenia l’attrape au poignet, l’obligeant à stopper son mouvement. Elle lui demande de s’expliquer. Elle n’a pas compris. Dans un sens tant mieux pour James. Il joue avec le feu et il sait qu’il peut se bruler facilement… Elle lâche son poignet, effleurant à peine sa peau. Un frisson l’envahi bien malgré lui. Il secoue la tête avant de croiser de nouveau le regard de la blondinette.

« Tu sais très bien de quoi je parle… à moins que tu ne penses à autre chose ? »

Retourné la situation à son avantage. Si pendant une minute, il avait pensé l’embrasser, il ne le fit pas. Il n’avait pas non plus envie de mourir. Il avait juste envie de comprendre cet esprit tortueux qu’était Eugenia. Elle était beaucoup plus complexe que toutes les Serpentard qu’il avait vus au cours de la dernière année. Il lui sourit doucement alors qu’elle plante ses dents dans un petit four… Il n’allait pas s’amuser à la provoquer pendant toute la soirée. Il commençait à être fatiguer de leur petit manège… Il se détourna légèrement de la jeune femme avant de lui dire :

« J’en ai assez de jouer pour ce soir. Dis-moi ce que tu veux Eugenia. Ce sera plus facile pour tout le monde. Sache que je n’attends rien de toi si c’est ce qui t’inquiète tant. »

Il redevenait doucement à sa propre personnalité. Il avait eu un égard il y a quelques minutes, maintenant, il allait retrouver sa vraie personnalité parce qu’il en avait marre de jouer. Jouer ne l’amusait plus. La tristesse commençait doucement à le regagner bien malgré lui. Ce soir, il aurait dû être avec ses amis. Ce soir, il aurait dû être avec eux pour rigoler de toutes ses personnes qui se trouvaient devant eux. Ce soir, il n’aurait pas dû être seul avec pour seule compagnie, une Serpentard qui le prenait de haut et qui voulait s’amuser…


_________________
Everything change...
"Nous changeons... Nous découvrons un côté de nous qu'on ne connaissait pas..." ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] Empty
MessageSujet: Re: Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia]   Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps s'arrête... [Event #6 James & Eugenia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Rez-de-Chaussée :: Grande Salle :: Event#6 - le Jaune et le Noir-