Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 
-52%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
72 € 150 €
Voir le deal

Partagez
 

 Après la théorie, vient la pratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eugenia H. Bogart
Eugenia H. Bogart
Serpentard
Serpentard
Messages : 631
Galions : 570
Âge : 20 ans
Classe : L2 Médicomagie
Avatar : Léa Seydoux
Après la théorie, vient la pratique Empty
MessageSujet: Après la théorie, vient la pratique   Après la théorie, vient la pratique EmptyJeu 29 Mai - 23:44


 ◈ Phineas & Eugenia ◈
I hope you say that






I
l était une fois une femme bien déçue. Si joyeuse enfant, elle fut transformée en une belle poupée à qui on offrit même un prince. Devenue une femme à la beauté froide, de celle qui fascine car difficile à cerner, elle aspirait à plus que ce qu'on lui avait ordonné. Alors qu'elle aurait dû se vouer au simple confort de son futur époux, elle rêvait de liberté et de vengeance. Tu es un peu en retard... fit-elle, un peu boudeuse mais légèrement souriante, en balançant ses pieds dans le vide. Eugenia était bien née mais, à l'instar de beaucoup de familles, la sienne n'avait plus une belle réputation. Il fallait redorer les Bogart, leur offrir un statut, une belle place dans le nouveau monde qui s'organisait. Une opinion qu'elle partageait, agissant toujours dans l'intérêt des siens mais, sous cette attitude bien noble, se cachait de plus noirs desseins. Insonorizam loco, Collaporta, voilà, on sera plus tranquille, continua t-elle en alors que la porte se verrouillait dans un bruit de succion. Eugenia n'avait jamais vraiment pris de bon temps, elle s'était offert le club des créatures magiques, avaient obtenu l'amitié de quelques personnes très rares qui ne la jugeaient pas, et Merlin savait qu'elle s'en étonnait parfois, mais, de façon général, sa vie tournait uniquement autour de ses projets. Détruire les Rosenwald, offrir un statut aux Bogart, se libérer d'eux et si elle pouvait en plus se venger de tous ceux qu'elle détestait, elle n'allait pas se priver. Dans tout ce jeu d'échec qu'était sa vie, elle n'avait quasiment aucun allié. Ses alliances étaient soumises à l'égoïsme des Serpentards et sa possessivité maladive, ajouté à un tempérament prompte à trahir, rendait difficile les alliances. Ces dernières se complexifiaient de jour en jour aussi elle était heureuse de savoir qu'elle pouvait compter sur certaines personnes, dont Phineas. Posant son regard clair sur le jeune homme, elle inclina légèrement la tête sur le côté, comme réfléchissant, puis finit par basculer ses jambes pour retourner dans la rangée où se trouvait son sac qu'elle prit, avant de venir à sa rencontre.

Phineas Thornquill. Un garçon doué, très doué même et si son ambition n'était pas étonnante dans la maison des verts et argents, sa façon de s'approcher des ténèbres, cet air qui laissait entendre qu'il semblait prêt à tout pour réussir, lui plaisait. Encore un qui pouvait se jouer d'elle, encore un Thornquill... il fallait croire qu'elle ne pouvait résister à ces cheveux bouclés. Il n'était au début qu'un homme comme les autres, Eugenia ayant plutôt été attirée par le cousin et, peu encline à se faire des relations pour le simple plaisir, l'avait longtemps observé de loin. Après tout, c'était un Thornquill, cela ne s'ignorait pas totalement. Jusqu'à ce qu'elle découvre son amitié avec Danyell Bishop. Encore un idiot dans ce Poudlard remplit à ras bord d'hommes inutiles. Son côté râleur, ses amitiés saugrenues, tout en lui la repoussait. Ce n'était plus quelques traits qui l'agaçait, non, c'était tout son être qu'elle rejetait.  Qu'il soit en plus ami avec Vincent, un ami plus important pour elle qu'il ne l'imaginait, avait fini de lui donner envie de lui faire mordre la poussière. Quand on ne sert à rien, à quoi bon continuer à salir sa vue ? Si Danyell semblait se contenter de la mépriser, elle avait trouvé plus efficace de se rapprocher du meilleur ami. Un homme pareil, ce serait bien dommage de le laisser se faire contaminer par la faiblesse du Poufsouffle. Elle l'avait alors prit sous son aile, à sa façon, lui offrant un peu de savoir, s'entraînant ensemble à perfectionner l'art de la magie. Leur tempérament avait scellé l'alliance en une forme d'amitié. Eugenia n'oubliait pas ce pour quoi elle s'était rapprochée de lui, voir le visage détruit de Danyell quand il comprendra que son ami n'avait plus besoin de lui était un plaisir qui ne se boudait pas. Mais tout de même, à lui enseigner ce qu'elle savait, Eugenia avait fini par prendre plaisir à attirer quelqu'un dans ses ténèbres et puis, elle le sentait, qu'il avait du potentiel...Espérons qu'il saura lui être reconnaissant, cela devrait se confirmer assez rapidement, il était temps qu'il entre dans la cour des grands. Après tout, comment allait-il décevoir Danyell s'il se contentait d'être juste un bon sorcier ?

Je ne t'ai pas vu la nuit de l'agression, dommage tu as loupé des choses passionnantes. Elle se tut, laissant durer le suspense avec un petit plaisir amusé alors qu'elle se rapprochait de lui, effleurant sa cravate du bout des doigts et s'assit sur une rangée à ses côtés. Je t'aurais bien proposé de travailler quelques sortilèges mais je ne sais pas, si je te disais que pour une fois, au lieu de sagement réviser, on pourrait s'offrir quelque chose de plus grand ? J'en viens à me dire que ton talent dort depuis un peu trop longtemps... Enfin, c'est de ma faute, j'avais envie de te garder un peu pour moi. Elle eut un sourire complice et un haussement d'épaule désinvolte, comme si avouer qu'elle aimait l'avoir à ses côtés n'étaient pas grand chose. Il commençait à la connaître et, même si elle se plaisait à être toujours dans une certaine ambiguïté à son égard, il pouvait sans problème deviner qu'elle avait un plan à lui soumettre, un plan qui l'amusait beaucoup pour qu'elle ne s'embarrasse pas à masquer la lueur amusée de son regard. Qu'en dis-tu ? Les sortilèges de repérage et de disparition, ou quelque chose d'audacieux ?

_________________

And I need you like a heart needs a beat but that's nothing new. I loved you with a fire red now it's turning blue. And you say sorry like an angel heaven let me think was you. But I'm afraid it's too late to apologize, it's too late.
Revenir en haut Aller en bas
Phineas Thornquill
Phineas Thornquill
Newbie
Newbie
Messages : 1025
Galions : 165
Âge : 19 ans
Classe : L1 Justice magique
Avatar : Jesse Eisenberg
Après la théorie, vient la pratique Empty
MessageSujet: Re: Après la théorie, vient la pratique   Après la théorie, vient la pratique EmptyVen 30 Mai - 2:23


Après la théorie, vient la pratique

 
Phineas se dirigeait vers l'amphithéâtre, toujours avec ces mêmes sentiments mitigés. Il a toujours cette impression qu'une partie de lui ne veut pas y aller mais cette dernière était écrasé par une certaine excitation. Plus il s'approchait du lieu en question, plus il pouvait sentir cette excitation montait en lui, des frissons lui parcourir le corps. Le jeune homme se saisit de la poignée et ouvrit à la volée, à l'instant ou il posa un pied dans l'amphithéâtre, ses doutes disparurent laissant place à l'ambition, l'orgueil, la vanité. Le jeune Serpentard remarqua tout de suite la jeune femme qui l'attendait, difficile de ne pas la remarquer dans cette pièce immense vide. - Je suis encore étonné que tu m'en fasses la réflexion. Phineas ne s'accommoda pas de la porte qui se verrouilla derrière lui. Il gratifia Eugenia d'un sourire au coin avant de dévaler les marches. Il ne prit pas la peine de s'excuser, au début il le faisait mais au fur-à-mesure de leurs rendez-vous cette dernière a du comprendre que la ponctualité n'était pas son point fort. Il s'arrêta en voyant que la jeune femme avait l'intention se rejoindre et se fraya un chemin dans la rangée qui se trouvait à côté de lui. Il s'assit puis suivit du regard Eugénia venir à sa rencontre. Ce n'était pas à lui d'engager la conversation et il le savait très bien. Ca toujours marchait comme ça entre eux, c'était Eugenia qui menait la barque.

Phineas regarda les doigts fins d' Eugenia jouait furtivement avec sa cravate, il savait que les choses sérieuses allaient commencer. Elle aborda le sujet de l'agression de Guillem, Phineas connaissait le garçon ce que personne ne savait c'est pourquoi il n'a rien laissé paraitre à personne et la jeune Bogart n'y fera pas exception. Le jeune homme prit un air détaché, il n'était pas mécontent d'avoir manqué cela n'étant pas friand d'être au cœur de l'intention. - Vraiment ? J'ai pas pu résister aux étoiles ce soir-là mais le dis pas à mon prof d'astronomie, il serait trop content de l'apprendre. Ce serait le comble pour ce dernier qu'on apprenne  que Phineas aime regarder les constellations alors que ce dernier est aux abonnés absent lors des cours d'astronomie. Phineas était assis confortablement dans le siège, la tête reposé sur le haut du dossier. Il réalisa quelque chose et tourna sa tête vers la Serpentarde, plongeant son regard dans le sien. - Attends... cela voudrait dire que tu m'as cherchés ne serait-ce que du regard ? C'était son plaisir personnelle concernant la jeune Bogart, le vert et argent est observateur et il a vite compris que Eugenia a été endoctriné par sa famille, l'éducation qu'elle a eu a des conséquences. Les relations qu'elle bâtie maintenant ne sont là que pour servir des fins personnels. Phineas n'est pas assez naïf pour penser que cela est différent avec lui, il sert lui aussi à des fins personnels dont il ne sait pas encore l'origine. D'ailleurs, il s'en fiche pas mal de savoir ses raisons peut-être parce qu'il tient à elle ou que tout simplement il ne pense pas pouvoir être d'être une grande utilité. - Serait-ce un aveu Bogart ? S'il amuse à faire ça, ces petites remarques, c'est qu'il est persuadé qu'au fond elle n'est pas aussi insensible qu'elle voudrait.

Son talent hein ? En avait-il vraiment? Tout le monde autour de lui pensait que oui, il a des facilités cela est certain. Mais, ce dernier n'est pas autant convaincu de sa puissance que l'est ses proches. il n'a qu'une envie leur prouver qu'ils ont raison. - Pour qui me prends-tu ? Le jeune Thornquil se leva, Eugénia avait ce don de le motiver comme jamais, elle arrivée à allumer cette ambition enfouis au fond de lui. Il ne ressent ça quand il est avec elle, la plupart du temps elle est éteinte car tout lui parait trop simple, trop facile. C'est dans ces moments-là qui se sent vivant et c'est sûrement pour qu'il aime autant être à ses côtés. Il se plaça devant elle avec le peu d'espace entre les rangées, ses genoux rencontraient les siens. Phineas se penchant vers elle et plaça ses mains de par et d'autre sur les accoudoir su siège ou se trouvait Eugénia. Elle n'était pas la seule à jouer sur l'ambigüité être eux. Pour le jeune homme c'est la meilleure façon pour ne pas tomber dans piège. - C'est quoi ton plan ? Le jeune Thornquill regarda dans le yeux Eugénia comme si de cette façon il arriverait à lire dans ses pensées. On lui a dit qu'une fois les yeux était les fenêtres de l'âme en tout cas  Il savait très bien ce que refléter les siens, l'ambition avec une lueur de défi, il n'allait pas décevoir son ainée.



Revenir en haut Aller en bas
Eugenia H. Bogart
Eugenia H. Bogart
Serpentard
Serpentard
Messages : 631
Galions : 570
Âge : 20 ans
Classe : L2 Médicomagie
Avatar : Léa Seydoux
Après la théorie, vient la pratique Empty
MessageSujet: Re: Après la théorie, vient la pratique   Après la théorie, vient la pratique EmptyVen 13 Juin - 19:38


 ◈ Phineas & Eugenia ◈
I hope you say that






J
e ne comprend pas comment tu peux t'intéresser à ça, elle parlait avec un léger sourire malgré qu'elle soit sérieuse. L'astronomie, une belle perte de temps mais elle n'était pas là pour débattre de la pertinence de cette matière. Elle avait plus intéressant en tête et qu'il souligne qu'elle l'ait cherché lui plut tout en l'amusant, elle aimait l’ambiguïté et qu'il soit de même n'en était que plus amusant. Evidemment j'aime savoir où se cache mon petit monde, dit-elle comme si elle balayait d'un geste de la main léger le sous-entendu de cette évidence.

Il mordit à l'hameçon, pas que cela l'étonne mais elle en était satisfaite tout de même. Il avait mordu à l'hameçon, son pion préféré allait entrer dans le jeu et le plus agréable c'était qu'il le faisait avec plaisir. Ah l'ambition des Serpentards pouvaient être parfois du pain bénit. Je  ne sais pas, tu crois ? Fit-elle en s'interrogeant faussement, esquissant simplement un sourire en coin qui voulait tout dire et ne rien dire. Il la surplombait mais pour ne pas lui faire plaisir, elle ne bougea pas et ne changea en rien son attitude alors que voir qu'il prenait l'ascendant avait plutôt tendance à l'agacer. Flirter était plaisant, mais uniquement quand elle avait la main.

Tu ne crois quand même pas que je vais te le dire maintenant. Elle se tut pour l'observer, prendre son temps, laisser le plaisir de l'attente monter un peu en lui. Après l'agression de Von Hammershmidt on a du tous rentrer dans nos maisons et là Selwyn nous attendait. Pas la peine de te rappeler qui c'est... connaître les personnalités incontournables de Poudlard était la base d'absolument tout. Le savoir était le pouvoir et s'il voulait sortir de l'ombre, il avait plus qu'intérêt à suivre ce conseil. Il nous attendait donc et nous a parlé d'une prophétie, il semblerait que la pierre d'anelore existe. Son possesseur est assuré de gagner la prochaine guerre, enfin la prophétie est sujette aux interprétations et Selwyn est persuadé qu'elle se cache dans Poudlard. Ce n'était que la face immergée de l'iceberg qu'avait été cette nuit. Ca il pouvait l'apprendre par n'importe qui, suffisait de laisser traîner ses oreilles dans la salle commune et même si l'agression avait eu lieu il y a trois nuits, il pouvait encore glaner des informations. Toujours accrochée à son regard, elle reprit la parole de son ton linéaire, sans émotion, relatant des faits et rien que des faits. La rumeur court que Bowman ait été ensorcelé pour attaquer Von Hammerschmidt mais j'ignore si quelque chose s'est passé chez les Poufsouffle ou les Gryffondors. Et elle, dans tout ça ? Qu'attendait-elle ? Oh pleins de choses, elle aspirait à beaucoup de chose mais ce n'était pas important, non elle avait quelque chose à régler avant.

Faire confiance à un Serpentard c'était comme tendre sa main à un chien agressif, c'était stupide. Elle avait bien des amis mais les récents évènements lui avaient prouvé que même le plus intime des confidents pouvaient planter un couteau dans le dos. Hors de question qu'elle fasse une nouvelle fois la même erreur et puis, Phin devait sortir de sa zone de confort. Elle pourrait lui donner son plan, lui dire ce qu'il avait à faire mais ça ne le rendrait pas plus... puissant, non ça n'en ferait qu'un chien et si elle aimait les animaux, sa chouette lui suffisait. Néanmoins il était temps qu'il lui prouve sa loyauté.

Les temps changent, entre la marque et les agressions quelque chose se trame, il devient indispensable d'avoir les oreilles qui traînent et d'être dans les petits souliers des bonnes personnes...qui ne sont pas forcément les plus populaires, c'est souvent l'homme invisible du coin qui en sait le plus. Et Je suis persuadée qu'il ne faut pas juste se tenir au courant de ce qui se passe dans notre maison. Elle se tut un bref instant avant de reprendre en se relevant doucement pour l'obliger à s'écarter d'elle, elle allait peut-être un peu vite mais le temps lui manquait et puis, elle sentait qu'il fallait qu'elle le confronte à ce qu'elle attendait de lui avant de trop l'impliquer. S'il refusait maintenant, ça n'aura pas trop de dégât, même s'il serait dommage qu'il refuse son rôle d'agent double. Nous avons la chance de ne pas avoir le même réseau alors dis moi, de qui doit-on être proche, qui a une assez sale histoire pour nous intéresser ou une bonne connaissance des affaires de Poudlard ? Je m'exprime mal...  qui vas-tu utiliser ?

Le pouvoir était le savoir et tous savaient que la moindre information était capitale. Pour une femme comme Eugenia qui ne vivait que pour ses complots, se mettre à collectionner les petits secrets de chacun pour faire pression le moment venu n'était pas très étonnant. Une méthode lâche ? Et alors, ce n'était pas avec de l'honneur que l'on gagnait une guerre.


_________________

And I need you like a heart needs a beat but that's nothing new. I loved you with a fire red now it's turning blue. And you say sorry like an angel heaven let me think was you. But I'm afraid it's too late to apologize, it's too late.
Revenir en haut Aller en bas
Phineas Thornquill
Phineas Thornquill
Newbie
Newbie
Messages : 1025
Galions : 165
Âge : 19 ans
Classe : L1 Justice magique
Avatar : Jesse Eisenberg
Après la théorie, vient la pratique Empty
MessageSujet: Re: Après la théorie, vient la pratique   Après la théorie, vient la pratique EmptyJeu 3 Juil - 22:09


Après la théorie, vient la pratique

Phineas esquissa un sourire face à la remarque de la Serpentarde. - C'est parce que pour toi tout doit avoir intérêt. Il trouvait ça d'ailleurs un peu triste pour elle, ou est le plaisir dans tout cela ? Eugenia était vraiment une personne dévoré par l'ambition, il admiré ça mais il se demandait si  des fois elle n'était pas esclave de cela. Il l'avait remarqué à sa façon de parler, maniaque du contrôle avec cet air hautain, elle nous qualifiait de son petit monde comme si on lui appartenait. Il l'a remarqué cette différence entre eux, elle se mettait sur un piédestal, comme si elle était supérieure. Cela ne gênait pas Phineas la supériorité que si tu l'accepte existe que si tu ne l'accepte. Le jeune Thornquill lui a décidé ni l'un ni l'autre mais plutôt d'ignorer cela, il espère un jour qu'elle le verra comme son allié et non plus comme un pion, il a envie de l'aider pour une raison obscure. Il a ce sentiment auquel il n'arrive pas à se détacher qu'elle besoin d'aide même si cela ne sent pas derrière cette image qu'on a forgé d'elle depuis son enfance.

Le jeune Thornquill leva les yeux au ciel, bien sur que non elle n'allait pas tout dévoiler maintenant. Il fallait passer par la case explication, il attendit en la toisant du regard, il savait parfaitement ce qu'elle faisait, elle le faisait languir titillant par la même occasion sa patience qui été déjà tiraillé par sa curiosité. Elle commença enfin à parler, difficile d'oublier Selwyn cet homme s'était arrangé pour que tous se souvienne de son départ. L'agression, une prophétie, la pierre d'Anelore, la présence à nouveau de Selwyn à Poudlard. Phineas était dubitatif à propos de cette affaire, lui qui a un esprit logique il avait l'impression que tout marchait à l'envers, que quelque chose clochait. - Vous cherchez la victoire d'une guerre qui n'a pas encore commencé ? Il avait juste cette impression que nous donner la clés de la victoire d'une guerre qui n'est pas encore entamé ne fait qu'en vérité précipitée l'apparition de cette dernière. - Tu fais confiances en les dires de Selwyn ? Quelle était la véracité de ses propos? Il n'avait pas envie de courir après du vent mais si Eugenia lui faisait confiance, il en ferait de même. Ce qui attiré le plus Phineas était de trouver cette pierre non pas pour assurer une sois disante victoire mais pour l'étudier cet objet est devenu un mythe dans le monde magique, rien que de l'imaginer cela lui donner des frissons. Sa passion pour la magie n'a aucune limite c'est ce qui l'anime. Phineas réfléchissait à  vive allure, son cerveau commençait déjà à assembler les éléments ensemble que Eugenia lui avait donné, lui donnant une vision d'ensemble et plus claire sur la situation. C'était comme un puzzle dans sa tête et il avait très peu de pièces qui s'emboitaient et beaucoup pièces manquante, il y en avait juste assez pour une bride qui laissait entrevoir un dessin  - Je ne peut être que d'accord avec toi sur le fait qu'une nouvelle ère se prépare et que nous avons tout intérêt à être prêt. Les agressions n'étaient que les prémices de ce nouveau temps, de ce changement.  Poudlard n'était plus un lieu sûr pour personnes, Sang-pur, sang-mêlé ou bien modus, tous étaient aussi vulnérable.  

- Utiliser hein ? Tout de suite les grands mots. P
hineas était doué pour la magie, récolter des informations mais pour ce qui est de la manipulation il avait tout un chemin à faire. Est-ce qu'il avait vraiment envie de prendre ce chemin-là ? Avait-il vraiment envie de transformer comme tous ses camarades, rentrer dans les rangs , dans cet esprit qui règne dans sa maison ? - Si tu veux mon avis, la pierre d'Anelore on peut la chercher, mais si la guerre n'a pas encore commencer ca m'étonnerait qu'elle apparaisse. On peut ne pas mettre fin à une guerre qui n'a pas encore commencé.  La précipitation est l'ennemi de l'ambition, toute chose arrive à point à qui sait attendre. Phineas se pinça les lèvres signe qu'il réfléchissait. - Vous avez déjà essayer la bibliothèque ? Pas pour la chercher hein, pour des informations. Il était certain que ce n'était pas le cas, même si il n'avait pas été présent lors de l'évènement, Phineas a une idée bien précise comment les choses se sont passés, au fond tous les Serpentards se ressemblent. - Non  je suis sûr que vous êtes précipité à une recherche à l'aveuglette, vous avez peut-être même fait des groupes. Il  très bien imaginait la scène des esprit vifs se confrontaient, les avis semblables se rassemblaient. - Cette pierre est un mythe tout le monde la connait sans savoir son histoire. Je commencerais par là bibliothèque puis j'irais à la source, Selwyn m'allier à lui peut-être ou simplement le surveiller. Ce serait ça mon plan en tout cas pour l'instant en attendant la suite des évènements car si cette affaire est vrai, cela ne va pas en rester là.  Le jeune Thornquill prenait ça pour un jeu, ces magouilles comme des personnes qualifieraient. Cette insouciance face à cela et ce qui lui permet de continuer, s'il réalisé l'ampleur de tout cela, sa conscience en prendrait un coup. Phineas demeura silencieux un moment et fît rouler entre ses doigts sa baguette avant de reprendre la parole - Autre chose à me faire part ? Une autre envie ?


Revenir en haut Aller en bas
Eugenia H. Bogart
Eugenia H. Bogart
Serpentard
Serpentard
Messages : 631
Galions : 570
Âge : 20 ans
Classe : L2 Médicomagie
Avatar : Léa Seydoux
Après la théorie, vient la pratique Empty
MessageSujet: Re: Après la théorie, vient la pratique   Après la théorie, vient la pratique EmptyVen 25 Juil - 11:53


 ◈ Phineas & Eugenia ◈
I hope you say that






P
etit haussement d'épaule désinvolte, oui pour elle tout doit avoir de l'intérêt, un bon point pour lui. C'était bien triste, souvent elle s'imaginait libre de ses propres ambitions, de sa dévotion maladive envers sa mère, envers son nom mais jamais elle n'arrivait à sortir du cadre des fantasmes. Elle touchait un peu de joie, d'insouciance, au côté de Vincent et de Nika mais à peine la porte se referme et la voilà qui se rappelle leur place dans son grand échiquier... Rien n'est fait par hasard, l'innocence des relations lui est interdite, elle est interdite à toutes personnes souhaitant s'élever dans la société. Lui aussi l'apprendra, à la dure probablement, qu'un jour viendra où il ne pourra s'encombrer de son boulet de son meilleur ami. Triste histoire, mais même elle a sacrifié sa plus proche amie pour un peu de pouvoir... Il faut ce qu'il faut, même si croiser son regard est difficile... S'il savait qu'elle lui parle pour atteindre un Poufsouffle. S'il savait qu'elle-même a eu pour meilleure amie une jaune et noir... point commun ironique, mauvaise, elle lui souhaitait le même destin tragique que sa propre amitié. Mauvaise ? Non, au contraire, elle ne veut que son bien et Danyell le tire assurément vers le bas. Il comprendra, un jour, que tout ça est necessaire.

Attentive à chacune de ses réactions, elle se plaisait à les commenter, à retenir ses paroles. Il ne voit pas les choses de la même façon qu'elle et cela lui plait, se confronter à un larbin ne l'intéressait pas, avoir un simple associé de la magie n'était pas ce qu'il y avait de plus intéressant. Un homme qui pense, qui s'oppose à elle, voilà qui lui plaisait plus... enfin, il y avait des limites à ne pas dépasser, bien évidemment. Pour autant Eugenia apprécia qu'il s'exprime clairement, sans s'embarrasser de lui plaire, à chaque fois c'était ainsi et à chaque fois elle appréciait sa franchise. Il faut dire que les gens qui osait l'honnêteté avec elle ne courait pas les rues. Alors elle écouta, impassible, attentive, approuvant d'un bref hochement de tête sa lucidité sur ce qui se passait actuellement dans le château. Puis il se referma à l'idée d'utiliser quelqu'un, il n'était pas encore prêt pour ça ? Dommage, ça aurait été bien plus rapide de poser des petits pions un peu partout dans l'école, mais elle ne voulait pas le brusquer... pas trop... pas tout de suite. S'il a le sentiment d'être obligé, cela risque de le froisser et après Simon et Japhet, elle ne voulait en aucun cas perdre un de ceux qu'elle considérait, mine de rien, comme un proche. Elle écouta sa perspicacité, oui ils avaient tous formé de joyeux petits clans ou du moins, avait fait croire que c'était le cas. Il avait l'esprit vif, avait-il conscience qu'il préparait un plan d'action en quelques secondes ? Ah c'était vraiment dommage qu'il soit encore si « propre sur lui on va gentiment travailler sans nous salir les mains ». Là où lui tourne les pages pour se renseigner, elle multiplie l'espionnage... Peut-être y a t-il moyen de profiter de leurs talents à tout deux ? Observant sa baguette, silencieuse, avant de l'effleurer d'un doigts fin, elle prit la parole sans le regarder.

Je comprend ton point de vue, même si je ne voyais pas les choses de la même façon. Selwyn cherche la victoire, Simon et Rosenwald se sont empressés de le rejoindre, affamés par cette perspective... Je suis d'accord avec toi, ça n'a même pas commencé mais... Ce que je vois c'est un simple symbole. Avoir la pierre signifie pour les baudauts du coin « mon clan à la victoire, si y a une guerre c'est moi qui gagne », c'est qu'un symbole mais assez fort, assez...sécurisant ? C'est pour ça que je la veux... Et aussi parce que je connais quelques alchimistes qui seraient prêt à tout pour l'acheter. Au fond, je m'en fiche que Selwyn ait tord ou raison, que la pierre d'Anelore soit vraiment magique ou que ce soit un caillou, tant que tout le monde croit qu'elle est magique. Eugenia avait relevé son regard vers lui alors qu'elle parlait, sérieuse elle finit par esquisser un sourire malicieux, on pourrait prendre n'importe quelle pierre, créer une légende, que l'effet serait le même. Elle le savait curieux, trait de famille probablement, mais il n'était pas le seul et si elle n'en avait cure d'étudier un minerais aussi sensationnel soit-il, elle était prête à le vendre très cher à celui qui lui en semblerait le plus digne. Ou qui aura le meilleur prix. Hm, tu crois qu'elle pourrait simplement apparaître ? Fit-elle d'une petite moue septique, elle se rejeta en arrière sur son siège, son bras levé, jouant négligemment avec le col de son propre uniforme alors qu'un sourire approbateur mais un brin mauvais se dessinait sur son visage, je n'ai pas encore été à la bibliothèque mais c'est un bon début et ils ont fait des clans en effet... Ou l'ont fait croire. Ils sont un bloc unis, nous étions les spectateurs, je n'aime pas ça, que ma famille soit mise de côté... la tienne aussi, Simon faisait très larbin à approuver chaque parole de Selwyn, à flatter l'égo de Rosenwald.

Un silence, pour qu'elle remette de l'ordre dans ses idées et elle reprit en détournant les yeux vers le sol, réfléchissant activement à une phrase qu'il avait dite et qui l'avait marqué, quand elle reporta ses yeux clairs sur lui ce fut pour y être plus décidé et moins joueuse, tu as dis que tu essaierais de te rapprocher de Selwyn, j'aime l'idée mais ça implique de « l'utiliser »... Il me trouve inutile et il a en horreur ma famille, mais toi, il ne te connais pas et tu pars avec un avantage : il est proche de ton cousin. Eugenia s'était penchée en avant, avant bras posé sur la tablette pour lui parler, l'oeil éclairé à nouveau de malice et d’ingénuité, fais toutes les recherches que tu veux mais aucun livre ne te diras ce qu'il a en tête. Ou pas... Seconde étape lancée, se plut-elle à penser, fais toi la main sur lui, je sais que je ne devrais pas parler comme ça, elle eut une petite moue désabusée, s'amusant plus de ce trait de caractère que s'en blâmant, mais on ne peut pas toujours être réglo quand il s'agit d'ambition. Elle se rejeta en arrière pour se relever, contourner la rangée et se mettre devant lui, et puis qui sait, vous pourriez vous entendre ? Tu es plus malin et tempéré que lui, bizarrement plus mature je trouve, mais qui sait... Un sourire moqueur, moqueur de son côté « rat de bibliothèque », sourire qui s'estompa alors qu'elle prenait un petit air plus doux, et j'avais bien autre chose à t'annoncer Phin. Quelqu'un me donne des cours d'occlumentie depuis un bon moment maintenant, je ne suis pas versée dans la légimencie mais je sais comment ça fonctionne... je peux en tout cas assez bien te montrer les bases de l'occlumentie, si ça t'intéresse. Ce dont elle ne doutait pas. Mais je comprendrais que tu refuses, ou qu'on fasse que de la théorie, c'est assez... délicat on va dire, et pour une fois elle ne mentait pas, pour une fois elle n'allait sincèrement pas se vexer car le sujet était assez particulier et pour avoir elle-même confié des souvenirs qu'elle aurait préféré gardé, elle savait que ce n'était pas si simple. On peut commencer maintenant.

_________________

And I need you like a heart needs a beat but that's nothing new. I loved you with a fire red now it's turning blue. And you say sorry like an angel heaven let me think was you. But I'm afraid it's too late to apologize, it's too late.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Après la théorie, vient la pratique Empty
MessageSujet: Re: Après la théorie, vient la pratique   Après la théorie, vient la pratique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Après la théorie, vient la pratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Cinquième étage :: Amphithéâtre-