Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 "Je cours, tous les jours !"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
"Je cours, tous les jours !" Empty
MessageSujet: "Je cours, tous les jours !"   "Je cours, tous les jours !" EmptyLun 31 Mar - 23:30


"Je cours, tous les jours !"

Feodora & Rubens - 2 Avril

Je cours by Kyo on Grooveshark


C'était le rush dans la boutique de Derich & Bang. Une journée comme une autre mais les étudiants de Poudlard semblaient s'être donnés le mot pour envahir sa boutique et dévalisé les rayonnages. Plume, parchemin, encre, et dizaine d'objets magiques comme des rappeltouts, des jeux de baveboules et des potions de toutes sortes disparurent comme par enchantement des étagères. L'après-midi avait été longue et Feodora se félicitait d'avoir embauché ce garçon, Anarchy Selwyn, car son aide était précieuse et c'était un bon employé. Il conseillait les gens, donnait les bonnes informations et se montrait très commerçant. Bref Féodora n'avait pas à se plaindre. C'était une bonne façon pour elle de se ménager pour sa grossesse qui se développait à vue d'oeil et pour prendre un peu de temps pour elle.

Mais une autre nouvelle avait ravie la jeune femme dans la journée qu'elle venait d'avoir. Rubens Cassidy était venu à la boutique. Le petit Rubens ... Ce gamin avait le don de développer son instinct maternel à l'extrême et quand elle le voyait, elle était telle une mère poule qui voulait le prendre sous son aile et le cajoler. Il était passé avec une bande de Gryffondor et elle lui avait fait promettre de revenir dans la soirée, quand la boutique serait fermée, pour prendre un thé ensemble ! Cela avait fait un immense bien à la russe qui n'avait quitté son sourire depuis son départ. Ah les hormones ! D'ailleurs, Rubens ne savait pas encore pour sa grossesse et elle avait prévu de lui en parler car elle tenait beaucoup à lui et il méritait de savoir.

Et puis pour Rowan. Feo avait annoncé la disparition et les conclusions du ministère sur son mari à tous les professeurs présents à la soirée crêpe du professeur Wilkes-Rosier qui l'avait invité car il venait souvent acheté des potions de soins simples pour les courbatures ou les douleurs musculaires dans sa boutique. Mais est-ce que l'information avait filtré chez les élèves ? Pas sur. Surtout que l'interview que lui avait demandé un journaliste du nom de Stewart, n'était prévu que pour la semaine suivante. Après, sans doute que tout le monde sorcier serait au courant de sa situation mais en attendant ...

Féodora dit au revoir à Anarchy qui avait fini sa journée et se mit à nettoyer un peu sa boutique. Epouster les étagères, ranger les produits, récurer les allées. C'était son petit rituel du soir avant la fermeture, s'assurer que tout soit propre. Elle remettait aussi dans les rayonnages les produits en stock qu'elle avait vendu et qui manquait. Elle complétait aussi les alignements de potions qu'elle fabriquait le matin quand Anarchy gérait totalement la vente. C'était son petit moment à elle quand elle pouvait utiliser ses talents de potioniste pour créer et et inventer des breuvages nouveaux qu'elle prenait plaisir à préparer et à commercialiser.

Feo finissait de balayer et s'échappa dans la réserve pour en ramener une gros carton plein de fioles. Arrêter de porter des charges lourdes ... Surtout qu'il suffisait d'utiliser un simple sortilège plutôt que de se casser le dos ! Feo se frappa le front avec la paume et posa son carton avant de sortir sa baguette. Voila, tout comme un célèbre dessin-animé moldu, les objets volaient tout seuls et se rangeaient en bonne place sur les rayonnages et les étagères. Très bien, c'était fait et bien fait. Feodora profita d'avoir terminé ses tâches pour monter dans sa maison à l'étage pour préparer le thé pour Rubens. Elle était toute pimpante et galopait presque dans l'escalier d'impatience.

Sur la table, elle étala deux tasses de son service en porcelaine, sa théière, deux soucoupes, deux petites cuillères, le sucrier puis farfouilla alors que la bouilloire chauffait l'eau, pour sortir plusieurs boites de gâteaux, biscuits, muffins et autres petites douceurs. Elle allait quérir une boite à thé avec différents sachets qu'elle laissa ouverte aussi sur la table. Enfin, tout était prêt, elle retira son tablier, libéra un peu ses cheveux roux sur ses épaules, elle qui les gardait toute la journée relevés sur la nuque. Quelques minutes après, la sonnette retentit et Feodora se rua à la porte.

"J'arriiiiiiiive !!!"


© Yuki Shuhime


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rubens Cassidy
Rubens Cassidy
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 593
Galions : 510
Âge : 19 ans
Classe : L1 Justice Magique, au plaisir de créer ensuite des lois qui évinceront les sangs-purs de mon monde parfait ♥
Avatar : Robert Sheehan
"Je cours, tous les jours !" Empty
MessageSujet: Re: "Je cours, tous les jours !"   "Je cours, tous les jours !" EmptyLun 7 Avr - 18:46


 ◈ Feodora & Rubens ◈
Une tasse de thé ?
Of course et même deux !







L
es bras chargés de paquets remplis de babioles et confiseries en tout genre, Rubens essayait de sonner comme il pouvait à la boutique de Feodora. Il était comme un jongleur qui se plantait en plein numéro, ses paquets menaçaient de s'écrouler mais il fallait qu'il rattrape le coup. Oscillant à droite puis à gauche, le garçon finit par essayer de faire tenir en équilibre le plus petit paquet sur le plus grand. D'un geste vif il attrapa la sonnette et tira dessus, le coup partit trop vite et quand son amie ouvrit la porte toute sa belle marchandise s'étala à ses pieds. Mince, se contenta t-il de dire en soupirant d'un air ennuyé, se penchant pour récupérer ce qui était à terre...et faisait tomber par la même occasion ce qui lui restait dans les mains. Ça n'arriverait pas si j'avais plus d'autorisation de sortie, dit-il en riant à Feodora tout en remettant en ordre ses achats qui n'étaient heureusement pas cassés. Il lui fit un large sourire amusé car elle n'ignorait pas que si le jeune homme sortait peu s'était parce qu'il avait tendance à envoyer par sa chouette les produits de la vendeuse. Le souvenir du jour où il avait réussi à envoyer un Rappeltout à sa sœur restait mémorable. Il avait débarqué dans la boutique mais n'y trouvant pas Feodora il avait grimpé quatre à quatre les marches menant à son appartement. Tout ça pour lui dire que son plan avait marché, que sa frangine avait pu profiter du cadeau pendant deux longues journées avant que le ministère n'intervienne par crainte qu'elle ne le montre à ses camarades (crainte injustifiée mais quand on connaissait le frère, on ne pouvait blâmer le ministère de faire son travail). Il avait écopé d'une interdiction de se rendre à pré-au-lard pendant un mois ainsi que de distribuer le courrier à la place des hiboux pendant une semaine, mais ça avait valu le coup ! C'était la première fois qu'il était entré chez elle, depuis l'expérience avait été souvent renouvelé pour son plus grand plaisir.

Il l'appelait « Feo » et la considérait comme une amie, pour ne pas dire qu'elle était plutôt comme sa mère. Lui qui n'avait qu'un très vague souvenir de la sienne, qui se nourrissait des histoires que son père lui racontait pour la faire revivre, trouvait chez cette femme adorable l'amour qui lui avait toujours fais défaut. Il ne connaissait pas grand chose de la vie de son amie alors qu'elle savait tout de la sienne. Fallait bien l'avouer, Rubens avait tendance à ne parler que de lui quand il était là, ses camarades, c'était comme si elle les connaissait personnellement. A part les secrets qu'on lui confiait, Ben brossait le quotidien de ses amis et même de ses ennemis à Feodora qui devait en avoir marre de l'entendre raconter ses disputes amicales avec Dany, les paris avec Néron ou tous les piques qu'il envoyait à la tronche des Serpentards qu'il croisait. Même ses projets médicomagiques ne lui étaient pas épargnés, même si là-dessus il était plus évasif car il ne savait pas comment ça allait tourner. En faite, dès que cela devenait plus délicat, plus sérieux, le garçon avait tendance à se montrer évasif. Son avenir ? Oh il sait ce qu'il va faire, le peut-il ? Ça, il ne veut pas y penser. Est-ce le mieux pour lui ? On y pensera demain...

Ça me fait plaisir de te voir ! Commença t-il en posant ses paquets par terre et en s'installant dans un fauteuil, merci pour le thé et les gâteaux, il en prit un qu'il engloutit, courir m'a donné faim !. Il en prit un second, son regard pétillait du plaisir d'être là, de l'avoir rien qu'à lui, t'as journée c'est bien passée ? Les affaires, ça a marché ? Il pouffa de rire en repensant à un truc, j'ai réussi à faire avaler une Bulles Baveuses à Dany, j'ai adoré sa tête ! Comme d'habitude il parlait sans réfléchir, se permettant seulement d'avaler avant d'enchaîner sur la phrase suivante, aussi,pour se faire taire, il but une bonne gorgée de thé.

_________________
Bienvenue dans la famille des extrème. Sous la bannière des Verts et Argents se cotoient les opposées. Une femme pour vous pousser vers la lumière, une autre pour vous tirer dans les ténèbres et une autre pour les surpasser toutes. Women run my world.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
"Je cours, tous les jours !" Empty
MessageSujet: Re: "Je cours, tous les jours !"   "Je cours, tous les jours !" EmptyJeu 17 Avr - 18:17


"Je cours, tous les jours !"

Feodora & Rubens - 2 Avril

Je cours by Kyo on Grooveshark


Feodora ouvrit la porte sur Rubens qui était presque entièrement dissimulé derrière un monceau de paquets. Elle eut un sourire ironique lorsqu'il ficha tout par terre et alla se pencher pour l'aider à ramasser quand un haut-le-coeur la prit et elle s'excusa en l'invitant précipitamment à entrer alors qu'elle se ruait aux toilettes. Encore ses fichus nausées ! C'était usant et surement loin d'être fini, elle devrait sans doute s'armer de patience. Elle essuya sa bouche et se rafraîchit un peu à la salle de bain avant de rejoindre le salon où Rubens s'était installé sur le canapé, ses paquets entreposés au sol à ses pieds. Feodora se laissa tomber éreintée sur le divan au côté du Gryffondor et posa une paume sur son ventre. Elle n'avait pas le temps d'en placer une qu'il avait déjà englouti deux biscuits.

Amusée, elle croisa les jambes et le regardait lui expliquer avec un intérêt non dissimulé la bonne blague qu'il avait fait à ce fameux Danyell dont elle entendait parler à longueur de temps. Une Bulle Baveuse ... Oui c'était plutôt bien joué, elle eut même un petit rire en voyant les mimiques de Rubens. Il finit par avaler une gorgée de thé chaud et se calma un peu. Feodora adorait cette joie de vivre qu'il véhiculait, cet entrain immuable du personnage, c'était vivifiant. Avec son deuil et la nouvelle de sa grossesse, la russe avait besoin dans son entourage de personnes aussi dynamiques. Les adultes avaient l'empreinte de la guerre appliquée sur le corps et l'esprit, les souvenirs funestes les gagnaient et la méfiance était légion dans leur coeur. Ils étaient tous d'un immense soutien, mais il manquait de la légère insouciance qu'elle trouvait auprès de Rubens.

"Moi aussi ça me fait plaisir de te voir Rub' ! J'ai passé une journée très très longue. Je t'assure que je revis depuis que j'ai un employé pour m'aider. Je ne sais pas comment j'ai pu tenir auparavant ... M'enfin, j'imagine que Danyell a du moyennement apprécier ta petite blague. Tu sais qu'un jour, il va finir par t'en coller une si tu continue comme ça. Non pas que j'ai des doutes dans ta capacité à te défendre, mais fais attention quand même, hein ! Tu sais que je m'inquiète pour toi !"


Feodora s'approcha de lui et entoura ses épaules dans ses bras avant de poser une baiser maternel et sonore sur sa joue. Elle passa une main dans ses cheveux et l'ébouriffa un peu. Son sourire se cassa néanmoins car elle allait devoir lui parler de choses peu agréables. Mais elle n'avait pas vraiment le choix. Il fallait que ça sorte, et une fois que ça serait fait, elle serait libérée d'un poids. Et puis Rubens serait un soutien indéfectible pour elle. Son insouciance lui ferait du bien et soignerait sa peine. Elle se pencha un peu pour attraper sa tasse et un petit biscuit à la carotte -Merlin qu'elle adorait les carottes, ceci n'ayant rien à voir avec sa couleur de cheveux mais lui ayant valu pas mal de moqueries à l'époque- qu'elle croqua avec plaisir. La suite serait nettement moins agréable. Mais il fallait le faire, elle n'avait pas le choix.

"Rubens il faut que je te parle de quelque chose mon petit coeur. Je pense que ça va être un choc pour toi de l'apprendre mais je peux pas vraiment le cacher. Bientôt je ne pourrais la cacher à personne. Rubens, j'attends un enfant, je suis enceinte de Rowan ..."


Les larmes lui montèrent aux yeux alors qu'elle prononçait le prénom de son mari disparu. Il fallait aller jusqu'au bout maintenant qu'elle avait commencé, mais c'était tellement difficile ... A mesure qu'elle pensait aux mots qu'elle allait employé, les perles salées coulèrent sur ses joues sans qu'elle ne puisse s'en empêcher. Ses paumes se plaquèrent pour essuyer l'inondation mais c'était peine perdue. Elle décroisa les jambes et se pencha un peu en avant pour se plier en deux sur son ventre. C'est dans un murmure qu'elle parvint enfin à prononcer cette phrase qui sortait de sa gorge comme le poison qu'elle vomissait soir et matin à cette pensée.

"Mais Rowan est parti .. Il ... il ... il est aller en mission un matin et n'est jamais revenu à la maison. J'ai reçu une lettre du ministère au bout de trois semaines à l'attendre qui déclarait qu'il était déclaré perdu et tombé au combat. Je suis enceinte d'un enfant qui n'aurait pas de père, Rubens ..."


© Yuki Shuhime
Revenir en haut Aller en bas
Rubens Cassidy
Rubens Cassidy
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 593
Galions : 510
Âge : 19 ans
Classe : L1 Justice Magique, au plaisir de créer ensuite des lois qui évinceront les sangs-purs de mon monde parfait ♥
Avatar : Robert Sheehan
"Je cours, tous les jours !" Empty
MessageSujet: Re: "Je cours, tous les jours !"   "Je cours, tous les jours !" EmptySam 19 Avr - 20:30


 ◈ Feodora & Rubens ◈
Face a la douleur laisse couler tes larmes
afin que ton sourire soit plus lumineux