Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dorcas Derwent
Dorcas Derwent
Admin
Admin
Messages : 436
Galions : 565
Âge : 34 ans
Avatar : Harry Lloyd
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptyJeu 12 Sep - 0:24

Intrigue #1 : la Marque

Partie I
Cela ne fait que quelques semaines que la rentrée a eu lieu à Poudlard. Après deux mois de vacances auprès de leurs familles, les élèves commencent peu à peu à retrouver la monotonie d’une journée de classe. Il ne leur a fallu que quelques jours pour reprendre leurs bonnes vieilles habitudes et très vite, l’année s’annonce calme mais enrichissante, loin de tous rebondissements qui pourraient changer pour de bon l’ambiance à Poudlard… Il est bien vrai que depuis la fin de la guerre, le monde magique essaie de se reconstruire sur un contexte de paix et que cette nouvelle philosophie de vie a ses marques dans la prestigieuse école de sorcellerie malgré les quelques rancœurs qui subsistent. On voit en Poudlard un lieu sûr, et les élèves n’ont pas un craindre une quelconque menace…

Pourtant cet après-midi-là qui s’annonçait alors « comme les autres », tout bascule. Tandis qu’une partie de l’école est en cours, une autre a le champ libre et profite du beau temps que leur offre la fin de l’été. Personne ne se doute que l’instant d’après, plus rien ne sera plus jamais pareil à Poudlard.
Alors qu’un beau soleil brillait, le ciel commence à s’obscurcir tandis que l’on sent le vent se lever, comme si un orage se préparait. Et pourtant ce n’est pas la foudre qui s’abattra sur Poudlard… Chacun lève son regard vers le ciel et y distingue un symbole encore inconnu de tous mais qui rappellent la Marque des Ténèbres. Tout de suite des questions se posent, est-ce le retour du Mage noir ? Ou simplement une mauvaise blague ?

Alertés, les professeurs prennent rapidement les choses en main, ayant chacun un groupe d’élèves dont ils doivent s’occuper, afin de les interroger sur l’apparition de cette mystérieuse marque…
Il est tout bonnement hors de question que le coupable s’en tire à bon compte. Le personnel le sait, le coupable se trouve parmi cette masse d’élèves. L’important désormais, est de savoir lequel est-ce.

______________________________________

Vous faite parti du groupe n°3

- Leopold Primrose
- A.-I. Anarchy Selwyn,
- Vincent Shepherdson,
- Victoire Weasley


Revenir en haut Aller en bas
https://ascensio.forumactif.org
Invité
Invité
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptyJeu 12 Sep - 1:22

On ne voyait que bien rarement Leopold perdre son sang froid, aujoud'hui était un de ces jours rares ou la flegme prononcé du Professeur d'Etudes des Moldus semblait s'en être allé loin, très loin.

Ouvrant la porte de sa salle de classe dans un geste brusque, il laissa les trois élèves dont il avait la charge s'engouffrer dans la pièce avant de la refermer promptement. Leopold se débarrassa de son long manteau, passa une main dans ses cheveux ébouriffé et constata alors qu'il était en sueur. Sa respiration était saccadé, son cœur martelait sa poitrine de coups douloureux et sa tête lui tournait étrangement. Pourquoi se mettre dans cet état ? Ce n'était qu'une marque, qu'une pauvre marque qu'un pauvre élève avait du lancer vers le ciel pour effrayer les foules. Mais dans le fond il ne pouvait qu'imaginer le pire, imaginer les conséquences de cet acte, la frayeur de certaines élèves et les idées qu'elles engendreraient chez d'autres. La situation était dangereuse, plus que délicate, le moindre faux pas et le tout pouvais basculer. Par Merlin il fallait être astucieux et il fallait surtout qu'il se calme... Il tacha donc de reprendre constance, d'afficher le visage du presque désintérêt et lança en avançant droit vers son bureau :

- Très bien, allons-y.

Parcourant ainsi la pièce en longues enjambés avant de signifier aux trois élèves de prendre place ou bon leur semblaient. Trois élèves qui lui donnerait du fil à retordre, il le savait déjà, du moins le cocktail risquait d'être explosif. Entre le Serpentard aux idées étriqués, le paresseux Poufsouffle et la légendaire Gryffondor au tempérament de feu, il aurait presque été curieux de voir ce que ce trio improbables auraient donné si la situation n'avait pas été aussi critique. Le professeur d'Etudes des moldus s'assit sur son bureau, son regard se promenant vers les trois individus avant qu'il ne soupire, levant les yeux vers le plafond un court instant. Reprendre son calme, surtout devant cet Anarchy qui devait jubiler de voir la situation leur échapper des mains, qui devait prendre un malin plaisir à le voir perdre ses moyens et devait vulgairement penser que ça allait chauffer pour les Sang de bourbe.

- Très bien!

Répéta t'il à voix haute, rouvrant ses yeux et frappant une fois dans ses mains, raclant sa gorge avant de reprendre le plus sobrement possible.

- Qu'avez vous à m'apprendre sur ce qu'il vient de se passer?


Le rôle du policier, il détestait le revêtir. Il n'y avait plus grand monde quand il s'agissait d'être un brin sérieux, quand même la carte humour ne pouvait être tiré du tas en guise de solution. Cela viendrait sûrement au fur et à mesure de leur échange, pour le moment Leopold restait choqué par l'acte que venait de commettre un individus dont on ignorait encore l'identité. Cependant c'est en donnant de l'importance à la chose que cela deviendrait vraiment sérieux, il était donc décidé à traiter avec les élèves à interrogé de la manière la plus posé possible, rangeant angoisse personnel de côté pour être tout à fait détendu. Et comme pour détendre l’atmosphère, décrédibiliser cet entretient, le professeur se leva et se dirigea droit vers sa précieuse théière, faisant chauffer son contenu d'un coup de baguette magique avant de sortir quatre tasses... Oui, en n'importe quel circonstance il était toujours bon de se servir un thé, même dans les situations les plus critiques.
Revenir en haut Aller en bas
A.-I. Anarchy Selwyn
A.-I. Anarchy Selwyn
Sorcier
Sorcier
Messages : 760
Galions : 475
Âge : 23 ans.
Classe : Ex-Slytherin.
Avatar : Jensen Ackles, b*tch. ♥
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptyJeu 12 Sep - 13:08

    Aucune panique, aucun signe d’inquiétude. Je dois faire parti de ces élèves qui doivent être fier et excité rien qu’en ayant vu cette marque. Cette marque représente énormément pour moi, et pour tout ceux qui ont les mêmes idéaux que moi. Un retour des forces du mal ? Je n’attends que sa, et je serais le premier à rejoindre les troupes, à pointer ma baguette vers un innocent et lui ôter probablement la vie sans aucun regret. Malheureusement, à cause de cette marque, me voilà en compagnie de deux idiots plus le professeur le plus ignoble de Poudlard. Ignoble de part son statut de sang et de plus, études des Moldus. C’est bien ma veine, je me retrouve toujours dans de telles situations avec des personnes que je ne porte pas dans mon cœur et avec le professeur que je rêve de voir succomber aux tortures des mages noirs. Bientôt. Rien que de lire la peur dans son regard, voir tous ses membres se crisper m’arrache un grand sourire assez mauvais. Oui, professeur, tremblez de peur. Vous serez parmi ces personnes à qui l’on enlèvera la vie.

    J’entre ensuite dans la salle en premier, assez mécontent de me retrouver dans une telle situation. Je dois faire parti des élèves qui ne paniquent pas, qui garde leur calme ou surtout qui sont excités à l’idée que le mal réapparaisse. Je me tourne face au professeur et croise mes bras puis l’observe. Une série de question, génial. Un interrogatoire, tout ce que j’aime. Je prends ensuite place, me tenant tout de même loin des deux autres ou même du professeur voulant évidemment respecter une certaine limite d’approche. Oh certains peuvent l’enfreindre mais disons que pour d’autres, s’ils osent s’approcher de moi, c’est fini pour eux. Je joue avec mes doigts et relève les yeux vers le professeur qui n’arrive pas à garder son calme. J’affiche un sourire amusé, me mordant la lèvre inférieur, baissant ma tête, me retenant de rire. La situation est assez comique oui, et rien que de voir le professeur paniquer me fait jubiler. Il se répète, en plus de cela. Sa question me fait lever les yeux au ciel. Comme si c’était nous, comme si c’était eux, surtout. Weasley & Shepherdson n’ont pas le profil parfait pour, ce sont plutôt ceux qui sont pour la paix dans le monde magique. Répugnant. Je suis sûr, même voir certain que le professeur me soupçonne et vu sa question, je me sens le premier visé vu que je ne suis pas tout rose et que tout le monde sait qui est mon père. Il se dirige vers sa théière, je lâche un petit rictus cette fois-ci, ne me retenant pas, ne me cachant pas.

    « Ils sont de retour, monsieur. Les forces du mal sont là et elles comptent bien s’emparer du monde magique. Vous avez peur, n’est-ce pas ? » Je l’observe, inclinant ma tête un peu sur le côté avant de me redresser ensuite et de faire le tour de ma table. « Vous ferez parti de ceux qu’ils détruiront en premier, c’est pour ça que vous avez peur … » Dis-je de manière étrangement douce, même de façon un peu rêveuse puis je m’installe sur ma table et croise les bras, me mordant la lèvre inférieur puis je lève ensuite les bras. « Malgré ce que vous pouvez croire, ce n’est pas moi qui ait fait ça, et encore moins ces deux idiots. J’allais retourner aux dortoirs après avoir fini mon devoir d’Histoire de la magie. » Ils n’en seront pas capable de toute manière. Je suis excité, j’espère que ce n’est pas un malin qui s’est simplement amusé à effrayer tout le monde mais à mon avis, ça m’étonnerait fort.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptyJeu 12 Sep - 14:16

Alors que Vincent paressait dans le parc, allongé dans l'herbe pour profiter des derniers instant d'Eté un dessin était apparu dans le ciel. Ce symbole étrange lui disait quelque chose mais il n'eut pas le temps d'y réfléchir plus que le Poufsouffle était poussé à l'intérieur du château pour finalement se retrouver dans la salle d'études des moldus. Pour la sieste s'était loupé et en plus il se retrouvait avec un professeur au bord de la crise cardiaque...Primrose avait l'air en effet très nerveux devant les trois élèves. Vincent savait qu'il n'avait rien à craindre de Victoire, elle était magique comme tout mais Anarchy...Cet adolescent stéréotypé qui lui menait la vie dure. D'ailleurs celui ci ne cacha pas même pas sa joie d'avoir vu cette marque, menaçant clairement dans un sous entendus le professeur.

Vincent leva les yeux au ciel, étirant ses bras sur la table, jetant un coup d'oeil sur l'horloge avant de soupirer d'avance devant tout ce temps perdu.

- Si ça aurait été toi tu aurais battu le record du stéréotype...Ouuuais tuons, tuons tous ceux qui sont pas 100% sorciers...Laisse donc Leopold tranquille

Il s'enfonça dans sa chaise, avant de rajouter en regardant Anarchy. Contrairement à ce que celui ci pensait Vincent n'avait pas peur de lui, il le trouvait juste ennuyant à venir l'embêter alors que le Poufsouffle ne demandait qu'une tranquillité.

- Et qui te dit que c'est pas Victoire ou moi qui avons envoyé cette marque ? Ca peut être très bien la dernière personne qu'on soupçonnerai...la plus parfaite, la plus exemplaire...Hop roulé tous dans la farine ! Mais ça ton esprit étriqué de vipère ne peut pas y penser
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptyJeu 12 Sep - 23:12

Qu'est-ce que je fais ici au juste ? Je comprends qu'Anarchy soit l'un des premiers à être interroger, mais Vincent et moi.. Je soupire pour la cinquantième fois de la journée, et jette un coup d’œil à Primrose qui semblait avoir perdu son calme légendaire. Pensait-il vraiment qu'il s'agissait d'un signe du retour des forces du mal ? Genre.. réellement. A mon avis, il s'agissait encore d'une blague de mauvais coup de ces idiots de Serpentard, rien de plus. Ils doivent bien se marrer ces abrutis. D'ailleurs je vois Anarchy, un grand sourire glauque surplombant son visage. Quel imbécile !

J'entre dans la classe à la suite des trois garçons, et ferme la porte derrière moi. J'inspecte la salle, à la recherche d'une place stratégique, plus près de Vincent que d'Anarchy, et pas trop sous le nez de Primrose, histoire d'avoir la paix pendant qu'il interrogera le Serpentard. Je me doute qu'il ne me croit pas coupable. N'importe qui ayant un peu de bon sens saurait que je suis la dernière personne a soupçonné. Je me demande vraiment ce que je fiche là. Et l'autre qui balance ces débilités sur le retour des forces du mal, comme s'il récitait ses leçons. J'ai déjà dit que c'était un abruti ? Je roule des yeux, lui jetant un regard ennuyé.

Je finis par croiser mes bras sous ma poitrine, passablement ennuyé. Et cet idiot de Poufsouffle. Qu'espère-t-il faire en insinuant que ça pourrait être l'un de nous deux ? Mais c'est vrai que ça aurait le mérite d'être surprenant. Je réprime un pouffement, et un fin sourire fissure mon air indifférent. Je lance une œillade amusé à Vincent, avant de me concentrer sur mon cher prof d'Etude de Moldu. Qu'est-ce qu'il attend pour reprendre la main sur la conversation ?

« Qu'est-ce que vous voulez de nous au juste ?»

Autant revenir sur le sujet de départ. Je ne vois pas quelle information on pourrait lui fournir. A moins de clamer mon innocence, je ne vois pas ce que je peux faire

« Parce qu'autant vous prévenir, j'en sais pas plus que vous, monsieur, si ce n'est moins.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptySam 14 Sep - 0:18

Evidemment. Qu’espérer d'autre venant de la part d'Anarchy, cet élève qui jubilait à l'idée que les sangs purs aient enfin leur "revanche" et qui voyait en cette marque apparu dans le ciel le signe du retour de l'armée du seigneur des Ténèbres? Rien, strictement rien, et c'était désespérant. Il n'était plus impressionné par ce petit manège d'apprenti psychopathe, des élèves comme lui il en avait connu par vingtaines, tous espérant qu'une guerre éclate à nouveau pour rétablir l'ordre comme ils disaient... Mais aucuns d'eux ne l'avaient vraiment connu elle et ses horreurs si ce n'est ses conséquences et la colère qu'elle avait engendré et tout cela relevait d'un malsain fantasme. Une génération nourrit à la haine et qui avait du accepter les choses. Ainsi il soutint ce regard amusé par la panique qu'il avait laissé transpiré plus tôt, ce regard qui lui disait "vous êtes sur la liste des néfastes à exterminer" et il y avait quelque chose de totalement effrayant d'entendre des morts pareil dans la bouche d'un garçon qui entrait dans l'âge adulte. C'était révoltant et Leopold eut bien du mal à ne pas le faire taire plus tôt, laissant couler son flot de paroles abjects avant de se tourner vers ses tasses, désintéressé et déjà las. Pouvait on encore raisonner un élève si marqué par le fer de la haine profonde ? Il aurait voulu croire que oui mais une petite voix plus pessimiste lui susurrait qu'il était déjà trop tard.

Vincent pris sa défense, il ne pouvait que saluer sa hardiesse mais il était inutile de mettre de l'huile sur le feu et il ne voulait pas que son élève s'attirer des ennuies, si bien qu'au moment ou il sentit le ton monté il leva sa main pour le faire taire, lui implorant du regard de ne pas tomber dans ce jeu là. La jolie Victoire lui demanda alors se qu'il attendait d'eux, lui assurant qu'elle n'en savait pas plus que lui. Il ne voulait pas qu'ils se rendent compte qu'il ne savait absolument pas comment gérer cette situation de crise, il décida donc d'aborder son visage le plus sérieux pour laisser croire qu'il maitrisais la chose de A à Z et se laisser le temps de remettre de l'ordre dans son ésprit. Une chose et sur, sombrer dans la panique, l'attaque gratuite ou la colère n’arrangerait rien.

- Maintenant que j'ai la version aussi passionnante qu'imbécile de monsieur Selwyn sur la question je voudrais avoir la votre.


Tournant la tête tête vers le Serpentard, il s'avança vers lui en rangea ses mains dans ses poches, arquant un sourcil avant de reprendre d'une voix presque avenante, aussi douce que celle que son utilisateur avait utilisé plus tôt pour marquer que lui aussi maitrisait l'art de la comédie.

- Mon cher il faudrait arrêter de croire au retour des forces du mal comme les moldus croient au père noël. Alors je m'en vois navré pour vous car vous allez être très déçu mais elles ne sont pas de retour, ce n'est qu'une blague de mauvais gout fait par des petits ignorants dans votre genre avide de semer la pagaille. Une blague, oui je soutient, car si derrière cet acte il y a de réels intentions de rébellion elles sont tout à fait risible, honteuse et voué à l'échec. Le véritable danger réside dans la dangerosité de vos propos abjects qui pourraient influencer les plus faibles, vous le savez monsieur Selwyn, je vois bien que vous vous en délectez mais croyez moi... Ce n'est pas demain que ceux qui vous ont enseigné vos idéaux seront de retour dans ce monde. Cependant puisque vous me menacez ouvertement, si vous êtes amené un jour à me braquer de votre baguette je vous laisse le loisir de vous moquer du petit discours que je viens de vous faire ! Discours dont vous n'avez que faire et que vous n'avez sûrement même pas écouté je le sais bien, mais retenez une chose : je n'aurais pas peur.

Il s'arrêta là, inutile de parlementer plus longtemps puisqu'il avait parfaitement conscience qu'Anarchy devait l'écouter d'une oreille. Oh oui il jouait au malin, oh oui il avait envie de voir qui rira le dernier. En fait il aurait presque pu avoir pitié de ce gamin qui attendait avec toute la joie du monde l'arrivé du messie, malheureusement il ne pouvait nier qu'il y ait un danger bien réel. Ce n'était pas pour rien que son sang froid légendaire s'en était allé l'espace d'un instant. Voir ce signe dans le ciel avait réanimé des souvenirs des plus douloureux, une période qu'il avait étouffé à grand coup de pieds avec toutes les peines du monde. Il était hors de question que l'histoire ne se répétè mais si il craignait bien une aussi c'était que ce signe échauffe les esprits et les plus influençables sous le coup de la peur et qui seraient capable de bien vilaines choses. La peur, motrice de bien des horreurs. Il ne préférait pas y penser pour le moment, on l'avait chargé d'interroger ces trois là qu'il savait tout à fait innocent mais dont il avait la charge.

- Très bien, la parole est à vous, mais avant ça...

Alors qu'il venait de tourner le dos au Serpentard, il agita sa baguette magique et celle de ses trois élèves se retrouvèrent directement dans sa main tandis qu'il s'en allait s'installer derrière son bureau.

- Je préfère être serein quand je bois mon thé.


Et au vue du ton qui était monté un peu plus tôt, il préférait prendre les prédispositions nécessaire...
Revenir en haut Aller en bas
A.-I. Anarchy Selwyn
A.-I. Anarchy Selwyn
Sorcier
Sorcier
Messages : 760
Galions : 475
Âge : 23 ans.
Classe : Ex-Slytherin.
Avatar : Jensen Ackles, b*tch. ♥
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptySam 14 Sep - 9:16


    Je jubilais oui, et je  savais que les ténèbres de toutes manières n’allaient pas tarder à reprendre le dessus. Croyez-moi que c’est pour bientôt, et plus tôt que vous ne le pensez. J’ai hâte en tout cas, et j’espère que ce n’est pas un petit malin qui s’est amusé à provoquer tout le monde car croyez moi, on ne joue pas avec ses choses là. M’amuser avec ce professeur, oui, il le mérite. Un sang-de-bourbe qui apprend aux élèves comment fonctionne les moldus. Quelle idée, cette matière devrait être interdite ici. Un jour quand le mal reprendra le dessus, cette matière sera radiée ainsi que le professeur en question. Je comprends que Primrose aie peur, j’aurais également peur à sa place et je suis bien heureux d’être né dans une famille de sang-pur. Je tourne le regard vers Vincent, lui jetant un regard froid et hautain. Comment ose-t-il me parler ainsi ? Sur ce ton ? Je lâche un rire froid face à ses paroles. Par merlin, est-il sérieux ? Ce genre d’élèves ne sont tout bonnement pas capable de lancer un morsmordre et surtout pas eux deux. Rien que d’y penser, c’est répugnant et connaissant leur nature, tout le monde sait bien que ce n’est pas eux. Pathétique. Je ne lui réponds pas, répondre aux idiots serait les instruire. Je reporte mon attention sur Primrose, arquant un sourcil face à ses paroles. Imbécile ? Ma version ? On verra qui partira la queue entre les jambes lorsqu’ils seront de retour, rira bien qui rira le dernier. Le professeur s’avance vers moi, j’eus un mouvement de recul, affichant un air de dégoût, le regardant de haut en bas. Qu’il ne pense même pas à me toucher. Son petit discours ne m’intéresse même pas, j’observe mes chaussures lui prouvant que je l’écoute qu’à moitié. Un bâillement ensuite que je n’ai pas pu retenir puis je m’étire et l’observe une fois qu’il eut fini de gâcher sa salive pour rien.

    « Si je peux me permettre Mr. Primrose, vous essayez de vous convaincre vous. Vous savez bien que vos paroles sont fausses, vous savez bien qu’un jour ils reviendront. Cessez de vous voiler la face, cessez de fuir la réalité. S’ils reviennent, vous êtes tous en danger et vous allez fuir, fuir pour sauver votre peau. Vous verrez professeur, que je n’ai jamais tort et le jour où les forces du mal referont surface et domineront le monde magique, vous vous souviendrez de notre petite discussion et là, vous admettrez qu’un imbécile élève Serpentard avait raison. »

    Je lui adresse un petit sourire en coin puis il me tourne le dos. Je vais dès lors lui prouver qu’il avait tord et que j’avais raison. M’en prendre à ce professeur ne m’effraie pas, je sais que j’aurais des représailles mais cette marque signe de toute manière, une guerre imminente, le retour de ceux qu’ils ont chassés. J’attrape ma baguette et me lève, prêt à lui lancer un sort mais cette dernière s’échappa de mes mains. Je le fixe, serrant les poings sentant la colère monter en moi. J’observe le professeur avant de m’installer à nouveau sur une chaise, déposant mes pieds sur la table face à moi, croisant mes bras. Buvez professeur, savourez votre thé, peut-être que ce sera la dernière fois que vous buvez un thé au calme. Je me retrouve cloîtré entre quatre murs, accompagnés de trois abrutis étant obligé de me contenter d’attendre, simplement d’attendre que les choses se fassent. Tout ce que j’espère c’est que quelqu’un ou quelque chose me sorte de cet enfer, de cet ennuie mortel.

    « Bon, maintenant que vous savez qu’aucun de nous trois n’a fait ça, nous pouvons partir ? Je pense que nous avons mieux à faire qu’à rester ici à vous observer boire votre thé à moins que vous avez besoin de nous trois pour jouer à la dinette ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptySam 14 Sep - 13:57

Bien évidemment Vincent n'était pas sérieux en disant que la marque était dû à lui ou à Victoire. C'était simplement pour montrer que sous estimer les autres élèves étaient loin d'être une bonne idée. Certes l'hypersomniaque était loin de maitriser des sorts de hauts niveaux alors qu'il le devrait mais ses cours avec Oulianov lui avait montré qu'il était loin d'en avoir l'incapacité. La salle d'entrainement en avait noirci par les flammes lancés par le Poufsouffle.
Mais si Leopold comptait laisser parler le Serpentard, Vincent allait sérieusement commencer à somnoler. Trop de paroles sortait de sa bouche mais le Poufsouffle se tut lorsque le professeur leva la main pour lui imposer le silence. Anarchy n'avait pas bronché, se contentant de regarder l'hypersomniaque de son air supérieur, cette tête qui méritait clairement des claques.
Vincent haussa un sourcil avant de revenir sur Leopold. Après la version des faits du Serpentard, Victoire avait ouvert sa petite bouche posant la question que Vincent lui même gardait dans son esprit. Cet interrogatoire ne mènerait à rien. Deux Poufsouffles, l'un étant complètement neutre l'autre étant une descendante de la famille Weasley. Il ne restait plus que le Serpentard dont la langue perfide continuait encore et encore...
Il s'était levé lorsque Leopold lui avait tourné le dos, sortant sa baguette, Vincent s'apprêtait à lui envoyer une chaise dans la tronche pour l'en empêcher. Heureusement le professeur avait déjà pensé à les priver de leurs baguettes. Un sourire se dessina sur les lèvres de l'hypersomniaque en voyant la frustration crispé le corps d'Anarchy. Toujours aussi insolent néanmoins.

- Un thé te ferait pourtant du bien...t'es tout tendu du beignet mec, tu va exploser...T'aurai aimer aller danser la samba avec tes potes "ténébreux" mais non t'es coincé ici, avec un pauvre Poufsouffle et une Gryffondor que tu caractérises comme deux sorciers profondément débiles...Sans vouloir te vexer Victoire

Vincent se leva de sa chaise et s'approcha de Leopold, son visage bariolé d'un grand sourire.

- Je veux bien un thé professeur, vous avez quoi ?


Dernière édition par Vincent Shepherdson le Mer 18 Sep - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptyDim 15 Sep - 22:39


Depuis l'apparition de la marque, ma seule certitude fut qu'il s'agissait d'une mascarade futile des Serpentards. J'en étais persuadé. Mais lorsque ma baguette se retrouva entre les mains de mon cher professeur d'étude des moldus, toutes mes certitudes à propos de cette prétendue blague furent ébranlé. Et je me sentais incroyablement vulnérable. Qu'avait-il en tête ? J'avais bien vu qu'il était inquiet. Il devait donc penser qu'il pourrait s'agir d'un truc plus sérieux qu'une blague, non ? Et pourtant, il prenait le risque de nous laisser sans arme pour nous défendre. Mon cerveau imagina mille et une situation, parmi lesquelles je me trouvais dans une situation délicate, sans baguette, et ces pensées néfastes eurent le don de me faire paniquer.

La respiration sifflante et saccadé, je tentais de me reprendre. Paniquer ne servait à rien. Pour l'instant, aucun mangemort ne tentait de me tuer. Je chassais toutes ses mauvaises pensées et tentais de me reprendre. Fort heureusement, mes tergiversations ne durèrent que quelques secondes, et je n'avais rien perdu de la conversation, lorsque je repris pied, toute tremblante. Je me concentrais dessus, éloignant mon regard de ma baguette, loin de moi.

Malgré le mépris grandissant que je lui portais, je ne pus reconnaître qu'Anarchy avait raison. A quoi cela servait-il de rester là à se regarder dans le blanc des yeux ? Si nous savions rien et que nous étions innocents, pourquoi ne pas retourner tous dans son dortoir ? Mais apparemment, ce n'était pas à la suite du programme, et je ne pus réprimer un soupir, sentant un mal de crane pointer le bout de son nez. Anarchy n'était pas coupable. Il semblait persuader que l'acte était l'oeuvre des  forces du mal, et bien que je tentais de ne pas y croire, cela prouvait son innocence. Et Vincent.. N'en parlons pas. Il ne ferait jamais ça. En était-il seulement capable ? Je lui fit un haussement d'épaule, histoire de lui dire que je ne prenais pas mal la remarque qu'il venait de faire et que j'en comprenais le sens

« Quel est la suite du programme ? Aucun de nous n'est coupable, et nous n'apportons rien niveau informations.  Pourquoi ne pas partir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptyMar 17 Sep - 1:33

Comment pouvait il laisser passer de pareil propos... ? Se pouvait il qu'il reste froid par rapport aux mots d'Anarchy, par rapport à ces idées abominables et impardonnables qu'il venait de lui adresser avec un calme désarmant ? Cela le dépassait sincèrement et il ne savait plus quoi répliquer devant tant de bêtises. Le pire étant qu'il ne pouvait le raisonner, aux cours de ces dernières années il avait bien essayer de plaisanter sur le sujet plutôt que d'en pleurer mais il était consternant qu'à leur époque des élèves si jeunes puissent encore être animé par ces idées montreuses. Les enfants en colère, comme il les surnommait, une génération en perdition capable de commettre les mêmes betises commis par leurs ancêtres, prêt à se lancer tête baisser dans la bataille par soucis de vengeance, n'acceptant nullement cet état de paix dont ils ne pouvaient piocher aucun satisfaction.

Assis à son bureau, l'air ailleurs, ses doigts jouèrent un instant avec les trois baguettes confisqués plus tôt. Une mesure qu'il avait jugé importante à prendre dans de tels circonstances. Il ne se sentait pas en sécurité avec Anarchy c'était un fait, mais plus que cela il n'avait aucune envie que cette entrevue tourne au désastre ou qu'un des trois élèves soient blessés. Il rencontra le regard affolés de la jolie petite Victoire dont le souffle était saccadé, être privé de sa baguette semblait la plonger dans le plus grand désarroi et il tenta de la rassurer d'un regard qu'il voulait confiant. Victoire n'avait rien à craindre, il n'aurait jamais laissé personne touché à la petite Weasley.

Vincent quand à lui gardait son calme légendaire, trouvant bon de plaisanter sur l'état du serpentard et le titillant toujours un peu plus. Leopld lui avait l'esprit toujours ailleurs mais il fut rappeler à l'ordre quand le passionné des créatures magique, ô surprise, demanda une tasse de thé, lui qui lui avait pourtant appris que les boissons chaudes le faisait dormir. Enfin, il n'allait pas lui refuser ça et il versa d'ailleurs quatre tasses d'eau chaude dont trois qu'il présenta en évidence sur son bureau avant d'attraper la sienne. Il présenta de mise silencieusement la boite des différentes saveurs de thés dont il disposait au Poufsouffle avant de regarder par la fenêtre. Le ciel était toujours gris, la marque avait disparu mais une fine pluie venaient de s'abattre sur le parc de l'école, venant battre les vitres de la salle de classe.

Victoire suggéra que leurs présences en ces lieux étaient inutiles et qu'ils pouvaient maintenant les quitter sans problèmes. Leopold soupira alors, levant les yeux au ciel avant de reprendre faussement blessé avec une grimace surjoué.

- Ma compagnie est elle si désagréable ? Inutile de répondre monsieur Selwyn, la votre n'est pas non plus positivement gracieuse.

Jugea t'il en devançant le garçon si celui ci avait envie de répondre quoi que ce soit à cela. D'ailleurs... Leopold leva se baguette et un mouvement plus tard les pieds du Serpentard se retrouvèrent sur le sol et non sur le bureau sur lesquels il les avait croisés. Les bonnes manières que diable, ce garçon n'avait décidément rien pour lui.

- Je sais que vous n'avez qu'une envie c'est de quitter cette classe, comprenez cependant que la situation est grave et que si l'on m'a donné l'ordre de garder un œil sur vous ce n'est pas pour rien.

Buvant une gorgée de thé, il continua après une légère pause.

- Je ne veux pas tenir de discours simpliste sur le fait que la haine engendre la haine, vous l'avez déjà entendu milles fois et je ne pense pas avoir quelque chose de nouveau à vous apprendre sur la question. Je crois par contre que les jours à venir vont être compliqués pour tous. Faites en sorte de faire les bons choix. Les deux extrêmes risquent de s'affronter violemment et j’espère que vous serez assez intelligent pour ne pas tomber dans les pièges de cette situation.

Il avait conscience que le Serpentard allait lui rire au nez, qu'importe, il voulait croire qu'il y avait encore une chance infime de sauver son cas. Il doutait que Vincent prenne une position, quand à Victoire... Son histoire pouvait la pousser à rejoindre les rangs de ceux qui combattaient fermement les sang-purs en les désignant coupable. Il pensa d'ailleurs à Melchior Stanhope, le fils de son amie disparue sur qui il gardait un œil et qu'il était sans cesse en train de reprendre sur ses actions démesurés, lui qui faisait payer à tous les sang purs fils de mangemort d'être venu au monde. Il l'imaginait hurler qu'il fallait prendre les armes devant le professeur qui devait se charger de son interrogatoire et il soupira intérieurement, oui il allait avoir bien du fil à retordre avec lui dans les jours à venir.
Revenir en haut Aller en bas
A.-I. Anarchy Selwyn
A.-I. Anarchy Selwyn
Sorcier
Sorcier
Messages : 760
Galions : 475
Âge : 23 ans.
Classe : Ex-Slytherin.
Avatar : Jensen Ackles, b*tch. ♥
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptyMer 18 Sep - 20:19

    Je reporte mon attention sur le Poufsouffle qui m’adresse la parole. Comment ose-t-il me parler sur ce ton ? Je suis loin d’être son pote et encore moins un de ses amis proches, donc je ne lui permets pas. Ce sang-mêlé devrait apprendre à tenir sa langue. A croire qu’il ne sait pas à qui il s’adresse. Je serre les dents à ses paroles, prêt à lui bondir dessus, prêt à l’étrangler mais je reste impassible. J’affiche simplement un petit sourire malsain au blaireau. Au moins cela me permet d’en apprendre plus sur eux, sur leur comportement comme des animaux que l’on observe lorsqu’on se trouve au zoo. Un jour, c’est ce que l’on fera avec eux. On les enfermera et on jouera avec eux, on les maltraitera, on les ridiculisera et ce jour là, je me ferais un plaisir d’être leur bourreau.

    Je commençais à bien apprécier la petite Weasley qui est d’accord avec moi. Juste pour ce point là évidemment, au moins elle est du même avis que moi et ne fait pas du lèche bottes au professeur, ce dont j’ai horreur. Vincent est le parfait prototype du petit garçon qui veut bien se faire voir par le professeur, vu comment il le défend et comment il se comporte avec lui. Pathétique. J’ai envie de vomir. Je lève les yeux au ciel et observe les deux guignols jouer à la dinette. Je joue avec mes doigts, m’ennuyant fermement puis je relève les yeux vers le professeur lorsqu’il prit la parole, ouvrant la bouche mais ne répliquant rien vu que le professeur répond à ma place. C’est bien, il a compris que je ne le porte pas dans mon cœur et ce que je pense de lui. Très vite mes pieds se retrouvent sur le sol sans que je ne comprenne ce qui m’arrive. Je lâche un profond soupire, en plus si on ne peut plus faire comme on veut, je sens que je vais très vite m’emporter. Le professeur reprend la parole et nous refait un discours des plus ennuyants. Franchement, si l’on pouvait s’en passer …car on sait très bien ce qui risque d’arriver, on sait très bien ce qui va se passer.

    « Par pitié, arrêtez de nous traiter comme si on était des enfants. On sait bien ce qui risque de se passer désormais, on sait très bien ce que cette marque signifie. Puis qu’est-ce que cela peut vous faire, vous ne pouvez pas empêcher quelqu’un de rejoindre un camp. C’est notre choix, c’est notre problème et personnellement ce n’est pas vous qui pouvez nous empêcher de faire quoique ce soit. »

    Lui dis-je méchamment avant de me lever et de faire le tour de ma table puis je me dirige jusqu’aux fenêtres, jetant un coup d’œil dehors. Je ne risque rien, je ne vois pas pourquoi est-ce qu’il me retiendrait ici. Oui, ils cherchent tous le coupable mais honnêtement, autant retenir tous les Serpentard si tout le monde les trouvent suspects ? De toute façon, le coupable ne se dénoncera pas comme ça. Je m’approche vers Vincent et le professeur, les ignorant avant de prendre une tasse et la théière puis je me tourne vers le professeur et tend ma main.

    « Rendez-nous notre baguette, professeur, je doute que rester une minute de plus ici ne serve à grand-chose. De toute façon, connaissant assez bien Poudlard, je doute que qui que ce soit puisse sortir de l’enceinte du château alors autant que nous regagnons gentiment notre dortoir, non ? »

    Je verse un peu d’eau dans la tasse et regarde la température avant de hausser les épaules et de déposer la tasse sur le bureau puis j’enlève le couvercle de la théière et verse toute l’eau sur le professeur d’un seul coup pour tenter de récupérer les baguettes magiques, du moins celles de Victoire et la mienne vu que Vincent fait tout pour être bien vu en prenant ses petits airs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptyMer 18 Sep - 20:55

Contrairement à ce que les deux autres pouvaient penser Vincent n'était pas un fayot, mais boire un thé serait déjà une occupation et surtout l'aiderait à dormir dans cette salle qui sentait mauvais d'un coté. Surtout de celui d'un certain homme vert. Le Poufsouffle admira la collection des différentes saveurs dont disposait Leopold. Loin d'être un passionné de thé, Vincent ne savait que choisir et opta pour la cerise. Laissant le professeur continuer d'exercer son autorité, il trempa le sachet dans une des tasses fumantes, l’odeur du fruit rouge lui chatouillant les narines. Derrière Vincent entendait encore la voix énervante d'Anarchy, se privant pas de mimer le Serpentard avec ses lèvres. De toute façon le Poufsouffle avait le dos tourné face aux autres.
Anarchy s'approcha d'eux pour demander à récupérer leurs baguettes argumentant sur des faits qui n'étaient pas faux. Ca aurait pu marcher si le sorcier vipère n'avait pas décidé de lancer l'eau chaude de la théière sur Leopold.

- Non mais ça va pas mec !

Le professeur de moldus était son ami, si on pouvait appeler ça comme ça et cela ne plaisait pas du tout au Poufsouffle que Anarchy en vienne à l'attaquer maintenant physiquement. La colère était un sentiment que Vincent avait rarement croisé dans sa vie, il n'avait donc pas l'habitude de la contenir et levant la main en direction de l'horloge, il ne trouva rien d'autre à faire que d'envoyer l'objet dans la tronche du Serpentard.

- Ne t'approches plus de lui sale fils de pute ou je t'arraches ta tête de vipère et je l'offre en diner au troll !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptyLun 23 Sep - 13:47

« Ce n’est pas vous qui pouvez nous empêcher de faire quoique ce soit. » Les doigts fins de Leopold vinrent enserrer sa tasse alors que son regard se fit un peu plus dur. Son élève avait dit une réalité, une réalité qui cependant lui faisait un mal de chien. Complexe du messie, Leopold avait toujours cru possible qu’il pouvait réussir à remettre tous sur le droit chemin, qu’en s’intéressant aux soucis de chacun il pouvait faire des miracles. Malheureusement Anarchy avait raison, il ne pouvait au fond empêcher quoi que ce soit, il avait beau se persuader du contraire il y avait certaines choses qui le dépassait, la haine des élèves en colère en particulier. Cette haine qui si elle continuait à croitre allait donner naissance à un nouveau conflit. Mais c’était pourtant leur devoir ! En tant que professeurs, ils formaient les adultes de demain, il ne pouvait se permettre de ne rien tenter et de juger qu’il était déjà trop tard pour agir. Il était loin de les considérer comme des enfants comme le laissait entendre le Serpentard, au contraire, il les voyait tous comme ceux entre qui dirigeraient le monde magique de demain et il n’avait pas envie de ne pas leur faire confiance.

Contre toute attente, le Serpentard se saisit d’une des tasses qu’il avait avancées. Avançant qu’il était inutile de rester ici plus longtemps et que le professeur se devait de leur rendre leurs baguettes, Leopold continuait de fixer l’élève légèrement méfiant. Pas assez cependant pour prévoir l’action de ce dernier, à mille lieux de le croire capable d’une chose pareil. Anarchy venait de déverser le contenu bouillant de la théière sur lui et il eut à peine le temps de se redresser pour ne pas être atteint au visage. Se redressant en poussant un cri surpris et douloureux, sa chaise bascula en arrière et il se rattrapa au bureau à temps pendant que Vincent injuriait le Serpentard en lui lançant un bibelot qu’il n’identifia pas tout de suite. Sans réfléchir Leopold attrapa sa baguette, la dirigea vers Anarchy et scanda furieusement.

- Petrificus totalus !

Avant de pousser un cri de rage, se débarrassant de sa veste et de pointer sa baguette sur sa chemise en sifflant un sort pour la sécher. Sa peau était cependant rougis, douloureuse, et il n’avait jamais été très bon en sort de soins à son grand damne. Ses poings tremblaient de colère, ses yeux ronds étaient animés par une douleur furieuse et son souffle était court. Il passa une main sur son visage, tendu, sa mâchoire était crispée et il semblait qu’on n’avait jamais vu le professeur dans un état aussi désastreux depuis des années. C’est qu’avant de l’avoir blessé physiquement, Anarchy venait de lui donner un coup critique moralement. Leopold s’en voulait, il ne s’en était jamais voulu autant depuis longtemps. Comment la situation avait-elle pu lui échapper de la sorte ? Comment un tel acte avait-il pu être commis ici, dans sa salle de classe ? Le professeur frappa la paume de sa main sur le dossier de son bureau et s’appuya un instant sur ce dernier en reprenant son souffle. Inutile de s’énerver, inutile… Rabattant les mèches qui venaient de couvrir ses yeux, il s’avança vers le Serpentard immobilisé au sol et le fixa un instant silencieusement.

Que pouvait-il faire ? Il savait Anarchy fier, capable de tout, tout ce qu’il pourrait entreprendre contre lui allait lui procurer un plaisir sans noms. Il deviendrait un martyr aux yeux de ceux qui avaient les mêmes idées que lui, un modèle de rébellion. Ils allaient être accueilli en prince.

- Moins trente points à Serpentard.


Siffla t’il entre ses dents serrés avant de rompre le contact visuel avec son élève, retournant à son bureau et ramassant au passage sa précieuse petite horloge moldu, premier objet tombé sous la main de Vincent pour le défendre. Déposant le cadavre fait de petits mécanismes complexe sur son bureau, il se tourna vers le Poufsouffle et la Gryffondor. Son regard était toujours froid, blessé aussi, et rien ne laissait entrevoir l’heureux gaie luron qu’il était d’accoutumé. Il tenta cependant de sourire fébrilement et annonça.

- Je le répète une dernière fois, j’espère que vous ferez les bons choix.


Attrapant alors les deux baguettes confisquées, il les tendit à ses deux élèves avant de continuer très poliment.

- Pouvez vous aller chercher le Professeur McGonagall de ma part?

Le destin en voulu pourtant autrement. Trois petits coups serrés à sa porte se firent entendre et le professeur se dirigea à grande enjambé, invitant ses élèves encore debout à rester la, prenant sur lui un instant afin d'accueillir le nouveau venu avec un sourire convenu. Ouvrant la porte, le membre du personnel lui glissa quelque chose à voix basse et toute trace de sourire disparurent aussitôt. Leopold se tourna alors vers Vincent et Victoire.

- Changement de plan, suivez moi je vous prie. Mais avant tout...


Retournant auprès d'Anarchy, un geste de la baguette plus tard le Serpentard retrouva l'usage de ses jambes mais pas de ses bras ni des muscles de son visage. Le poussant jusqu'à l'homme qui l'avait convié de s'en aller dans la grande salle, il lui donna l'ordre de l’emmener chez la directrice. Ne prêtant pas plus attention à son cas, il entraina Vincent et Victoire dans la grande salle.

Revenir en haut Aller en bas
Dorcas Derwent
Dorcas Derwent
Admin
Admin
Messages : 436
Galions : 565
Âge : 34 ans
Avatar : Harry Lloyd
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. EmptyMar 24 Sep - 19:58

Intrigue #1 : la Marque

Partie II
Tandis que tous les élèves passibles d’être suspectés de l’apparition de la marque dans le ciel se font interroger, un drame effroyable vient s’additionner à cette fin de journée, pourtant déjà suffisamment teintée par l’angoisse. En effet, la jeune élève Charlie McCarthy, étudiante de la maison Serdaigle en 7ème année est retrouvée inconsciente dans les couloirs de Poudlard par Cédric Lewis, l’infirmier de l’école. Visiblement empoisonnée, ses jours ne sont pas en danger malgré le choc que l’agression a produit.

Cependant, un détail vient confirmer les doutes que chacun gardait pour soi. Sur le bras gauche de Charlie McCarthy a été gravée la mention « mudeblood ». A comprendre Sang-de-Bourbe.  Alors que la nouvelle se repend comme une traînée de poudre, tous les élèves interrogés sont priés de se rendre dans la grande salle, et y sont bientôt rejoint par les nombreux autres élèves sortant progressivement de cours. A mesure que les professeurs expliquent combien la situation est sérieuse et grave, la tension monte parmi les élèves. Certains commencent à angoisser, s’imaginant déjà que se trouve parmi eux un nouveau mage noir. D’autres, plus nombreux, voient leurs rancœurs passées ressurgir.

Alors que l’équipe pédagogique permet aux élèves le souhaitant de se retirer, la plupart restent. Et pour cause. Une première voix s’est élevée pour assurer qu’il devait s’agir à coup sûr d’un sang-pur ou d’un Serpentard. Peut-être même les deux. Ceux qu’on insulte déjà suffisamment depuis la fin de la guerre se révolte alors et réplique. Bientôt, une zizanie sans pareil éclate dans la grande salle. Un chaos que les professeurs devront gérer tant bien que mal…



Règles & Liste

Pour cette IIème partie facultative, les élèves le souhaitant peuvent quitter la grande salle, et ainsi l’intrigue. Ceux ne souhaitant pas rester peuvent, ou écrire un unique topic dans lequel ils disent partir après l'aval des professeurs, ou signaler leur départ dans la partie « suivi de l’event ». Le topic étant commun à tous, nous vous conseillons de raccourcir quelque peu vos posts tout en évitant de répondre "trop". En effet, pensez que tout le monde doit pouvoir faire entendre sa voix : RP en duo dans un event n'a rien de drôle ni pour vous, ni pour les autres.

Enfin, et c’est là le plus important, n’hésitez pas à prendre des initiatives. Mettez-vous dans la situation : la paix que tous pensaient acquise semble de nouveau en danger. Si vous n’avez pas directement connu la guerre, elle a cependant souvent touché vos familles, votre monde. A vous donc de faire entendre votre voix et vos idéaux. Bon jeu à tous !   



Revenir en haut Aller en bas
https://ascensio.forumactif.org
Contenu sponsorisé
Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.   Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S.,  Victoire W. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue #1 - Groupe n°3 | Leopold P., Anarchy S., Vincent S., Victoire W.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Quatrième étage :: Salle Etudes Moldus-