Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 Old Friend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chris A. Gealach
Chris A. Gealach
Professeur
Professeur
Messages : 15
Galions : 35
Âge : 36
Avatar : Paul Bettany
Old Friend Empty
MessageSujet: Old Friend   Old Friend EmptyLun 15 Déc - 23:39

Old Friend



Je reflechisais à... je ne sais même plus quoi... quand j'ai cru le reconnaitre au coin d'un mur parlant à une élève, je crois bien. Ça ne pouvait pas être lui, pas comme ça, pas après toutes ces années et pourtant j'en étais presque sûr! Tout me faisait penser à lui dans sa gestuel, la manière dont il bougeais ses mains pour parler était la même et si différente à la fois. Je n'étais pas assez près pour entendre ce qu'il disait et je n'aurai jamais osé m'approcher ce n'était pas mes affaires après tout. Serait-il possible néanmoins? Quel drôle d'idée! Callum professeur, je n'y aurai jamais cru si on me l'avait dit, moi-même, jeune, je n'avais pas imaginez-me retrouver un jour dans la position de professeur à Poudlard alors lui. Je ris. Ces souvenirs je n'y avais plus repensé depuis la guerre, c'était il y a si longtemps, Ils me manquent un peu. Mais bon, pas le temps de rêvasser je vais être en retard en classe si ça continue, peut-être que je le recroiserais plus tard, j'espère. Voilà 3 jours que je l'ai vu, étrange je pensais, peut-être c'était juste une illusion des bons vieux jours après tout. Et puis il apparaît d'un seul coup juste devant moi, je crois qu'il m'a reconnu lui aussi. Je n'arrive pas à arrêter de penser au jour de notre rencontre, quelle journée memorable ce fut...

*Début Flashback 2e année de cours*

Et voilà encore en retard! C'est la dernière fois que je pars en aventure avec des Gryfondor, quelle idée stupide si ce n'était pas si amusant, ça me traine toujours n'importe où et c'est moi qui ai des problèmes. La prochaine fois je choisirais des Serdaigles. Courir, je hais tellement ça! Je me demande bien pourquoi les balais sont interdits dans les couloirs... Et puis merde je m'en fiche après tout, je n'ai juste pas à me faire chopper par un prof et ça devrais aller! J'enfourche mon balai, a toute vitesse dans les escaliers je fais de mon mieux pour ne pas être le dernier en classe, la dernière fois Professeur Rogue m'a donné tellement d'heure de colle que j'ai même fini par reviser d'ennuis, franchement plus jamais! Allez plus vite! La première sonnerie vient de resonner et qu'est-ce qu'il fait au milieu du couloir lui! Je l'évite de justesse et j'arrive pile à temps... dans la mauvaise cour. Merde! Yen à mare j'y reste, je demande à mon voisin improvisé dans quelle cour on se trouve. Étude des moldu! comme si j'en avais besoin... Je regarde par la fenêtre, je vois un garçon en train de se battre avec 3 autres mecs. Il se débrouille plutôt bien, je le regarde un moment lorsqu'il tombe à terre. Bon bah allons-y! Je rattrape mon balai et passe par la fenêtre, j'entends la prof hurler "Arretez-vous tout de suite! Vous serez collé je vous préviens!" trop tard je fonce droit devant et arrive dans la bataille. On se retrouve dos à dos pendant que les coups volent.
- Toi! Qu'est-ce que tu fais?
- ça se voit pas? Je t'aide!
- Pourquoi?!
- Pourquoi pas!

Les autres sont enfin à terre et décident de partir en courant. Je tombe au sol riant et épuisé, mon ami de fortune lui reste debout, les mains sur les genoux, il respire fort:
- Pourquoi tu m'as aidé? *sur un ton énervé*
- Tu es encore sur ça, sérieux?
- ...
- Ok, c'est bon je vais te le dire! Tu'étais seul face à 3 gars, je sais pas ce qui s'est passé entre vous et franchement je m'en fous mais je sais que ce n'était pas un combat équitable alors je suis venue.

Il me regarde étonné, je souris. On est tous les 2 pas mal amochés.
- Au fait moi c'est Chris, toi?
- Callum....





Dernière édition par Chris A. Gealach le Mar 23 Déc - 14:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Callum Hodgson
Callum Hodgson
Newbie
Newbie
Messages : 315
Galions : 370
Âge : 35 ans
Classe : Ancien Poufsouffle
Avatar : Tom Hardy ♥
Old Friend Empty
MessageSujet: Re: Old Friend   Old Friend EmptyVen 19 Déc - 17:48


 ◈ Nate & Eugenia ◈
Le passé n'est jamais loin
On se retrouve, vieux frère







Il est là et cela le tracasse, cela lui hérisse le poil et le rend plus taciturne que d'ordinaire. Il est là. La présence d'un ancien ami, d'un compère, trouvé dans l'ancienne existence est toujours pour l'homme de main une difficulté à traverser. Merlin qu'il n'aimait pas Poudlard et elle le lui rendait bien, alors qu'il s'était cru chanceux de ne trouver en vieille connaissance qu'Alan, voilà que ce dernier était muté et que son remplaçant n'était autre que... Chris. A croire que le poste de légilimence était reservé à ses vieux frères. Il doit lui parler. Cesser de faire comme s'il n'existait pas, renouer le contact, car ils vont vivre ensemble, parce que Maureen comme Rose l'aurait taxé d'ours à agir de la sorte. Il reste ours, trois jours à l'avoir vu et Callum ne va pas vers lui. Que dire à un homme qui vous a connu enfant ? Comment rattraper le temps perdu ? En as t-il seulement l'envie ? Non, il ne veut pas renouer avec Chris, c'est remuer le passé et cette partie de sa vie est derrière lui. C'est loin tout ça, très loin...

C'est ma première année à Poudlard, dans leur putain d'école, école tu parles, dans leur prison. Callum Hodgson, né moldu avec une baguette en crin de licorne, envoyé chez les Poufsouffles, tu as un coeur bon et tu es la maison des loyaux, des travailleurs. J'suis surtout chez des blaireaux. Il ne parle à personne, renacle à la tâche, quand il ne sèche pas. Invisible, il erre plus qu'il ne vit Poudlard. Il est déprimé. Non, il n'est pas déprimé il observe c'est tout, observe comment il va s'évader de ce lieu putride qu'il n'a pas choisi. La magie, leur bouffe, leurs coutumes, leurs fringues, rien ne lui parle ! Il n'en veut pas de leur vie, il veut la sienne ! Celle qu'il avait avant, avec sa famille, sa rue ; il veut sa vie à l'extérieur, ne pas avoir de toit au dessus de la tête, avec des cours où il peut dormir sans qu'on l'engueule. Il n'en peut plus de leur dortoir.

Aussi, alors que les autres vont en classe, alors que d'autre porte l'uniforme, Callum se traîne dans le parc en s'imaginant s'enfuir par delà la barrière. Y a bien quelqu'un qui va le prendre en pitié dans le village d'à côté et il pourra se barrer. Voler un balai et pas redescendre avant Londres. Les mains dans son sweet noir épais, une écharpe grise autour du cou, un jean large délavé et sa capuche rabbatu, il n'a rien d'un sorcier, il a tout d'un gosse de moldu. Ca leur plait pas, sa gueule de moldu et trois cons s'en viennent vers lui. Callum n'écoute pas vraiment, il remarque juste que les mecs l'encerlent et quand l'un d'eux le pousse, il sort les poings des poches. Ils l'insultent de sang-de-bourbe, il s'en fout, le provoque, critique sa famille, ses origines, lui ordonnent de partir, putain j'aimerais bien me barrer. Ca gueule, il grogne et fatalement, l'un d'eux le pousse en arrière. Merde, j'ai laissé mon poings américain dans ma valise, j'savais qu'il fallait que je l'emmène.
Une droite lui explose le menton et il sourit alors que le goût du sang monte dans sa bouche. Un autre coup, il part avec l'avant bras alors que sa jambe s'envole pour frapper le mec au flanc. Qu'il rispote leur plait à ces tordues et ça s'enchaîne, il tient la route le première année mais le nombre l'emporte, l'âge aussi, ces cons n'en sont pas à leur premier coup. C'est là qu'un type attérit à côté de lui, nan mais il fait quoi celui-là ?! Il lui a rien demandé !! Il veut l'aider, putain le boulet, bah si ça lui fait plaisir ! Sans plus s'occuper de lui, Callum s'occupe des mecs en face lui et à deux ils s'en sortent. Les idiots dégagent et lui, il lèche le sang qui coule de sa lèvre meurtrie. Il se marre, l'invité se marre, il a un grain celui là. Ah non, après interrogatoire il se révèle qu'il a un putain de complexe du héros. Abrutit.

Callum.... j'avais pas besoin de toi !

Si Chris est souriant, Callum l'est beaucoup moins. Malgré son dessous d'oeil qui devient bleu à cause de la bagarre et de son menton, sa lèvre, abimés, il agit comme s'il n'avait rien. Orgueil quand tu nous tiens. Un regard sur le balai, sympa, il aimerait en avoir un comme ça, à lui et ne plus devoir emprunter un de ceux de la prof. Unique objet qui vale le coup dans ce monde magique. Il a débarqué sur son balai, comme ça, à sa connaissance c'est interdit... Il fronce les sourcils, observe l'objet, reporte son regard sur Chris et d'un signe de tête désigne le balai.

Bel engin, t'as le droit de déplacer avec, toi ?

_________________
Qu’importe j’irai où bon te semble. J’aime tes envies j’aime ta lumière, tous les paysages te ressemblent quand tu les éclaires. J’irai où tu iras, mon pays sera toi. J’irai où tu iras qu’importe la place, qu’importe l’endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Chris A. Gealach
Chris A. Gealach
Professeur
Professeur
Messages : 15
Galions : 35
Âge : 36
Avatar : Paul Bettany
Old Friend Empty
MessageSujet: Re: Old Friend   Old Friend EmptyMar 23 Déc - 14:30

Parfois le silence est juste ce qu'il faut



Mon uniforme est abimé, ce n'est pas la première fois mais quand même ça va faire la 2e fois ou peut être la 3e que je dois racheter une cravate je sais plus et le sang part pas sur la chemise blanche, ça fait chier... J'observe Callum il ne porte pas son uniforme, difficile de savoir sa maison, je dirais Serpentard ou peut etre autre chose ? Il est difficile a cerné. Sa tete me dit rien probablement un premier année... Je me perd dans mes pensés, je crois qu'on m'a parlé:
- Pardon t'a dit quoi déjà?
Il se repette en quelque sorte...
- Dans l'école? Bien sur que non ! Mais bon si on ne peut pas en profiter un peu c'est quoi l'intérêt.
- ...
J'entends la sonnerie de fin de cours, cette fois je peux oublier d'y aller aujourd'hui. Mais des gens vont bientôt arrivés partout. Et probablement les autres avec du renfort... Pas besoin que ça arrive encore. On devrait partir.
- Amènes-toi faut bouger!
Il refuse.
- Si tu veux expliquer aux profs pourquoi tu es dans cet état c'est ton choix...

Je ramasse mes affaires et commence à partir en direction de l'arrière de l'école. Il ne me suit pas, je ne vais pas le forcer non plus. Dommage. Attends, je crois qu'il est là à distance, je dissimule un sourire et continue de marcher sans me retourner. On arrive finalement devant un grand mur au milieu d'un couloir. Je m'arrête. Monsieur silence ce decide à parler et demande ce qu'on fais ici, je repond sans donner de veritable reponse:
- Être un mordu c'est difficile dans un monde de sorciers mais crois-moi ya un peu de bon aussi.
Il recommence a marmonner étonné, je le coupe.
- Tu sais ce que j'aime le plus c'est les animaux en particulier les dragons même avant que je sache qu'ils étaient réels ça m'a toujours attiré, pouvoir voler dans les airs mais pour toi je pense à quelque chose d'autre.

Le nouveau s'impatiente cela fait bien quelques minutes que je fixe le mur vide quand je pose ma main dessus, baissant la tete et murmure "s'il te plaît...", c'est à ce moment qu'elle apparaît enfin. La salle sur demande. Je l'ouvre doucement. À l'intérieur il y a une Bibliothèque ainsi que 2 fauteuils mais surtout un immense squelette de dragon au plafond. Parfaite. On rentre je lui dis alors "Si tu en as besoin elle apparaîtra, elle se rappelle des gens qui y viennent, c'est une bonne planque". Ce fut les dernier mots prononcés des heures qui suivirent. On était tous les 2 silencieux, assis tranquillement, moi en train de lire, pas besoin de bruit inutile...


Revenir en haut Aller en bas
Callum Hodgson
Callum Hodgson
Newbie
Newbie
Messages : 315
Galions : 370
Âge : 35 ans
Classe : Ancien Poufsouffle
Avatar : Tom Hardy ♥
Old Friend Empty
MessageSujet: Re: Old Friend   Old Friend EmptyMar 6 Jan - 12:49


 ◈ Chris & Call ◈
Le passé n'est jamais loin
On se retrouve, vieux frère







Le souvenir s'estompe, ne reste que la saveur de ce que Chris lui a offert ce jour-là : un abris. Une cachette imbattable pour s'extérioriser, pour oublier qu'il était à Poudlard, dans cette salle sur demande où il retourna seul, Callum retrouvait le goudron et une odeur polluée. Il n'y avait rien si ce n'est la sensation d'être à Londres. Un beau cadeau mais plus encore, la simplicité de Chris l'avait conquis. Le garçon bagarreur accepté par le décalé né-moldu se moquait de ce dernier, roulait des yeux, l'ignorait les trois quart du temps mais force est de constaté que Callum était souvent dans ses pattes. Jamais loin de lui et, le temps passant, il finit par s'ouvrir. Sans aucun doute si Callum finit par travailler à Poudlard, à s'immerger dans la magie, c'est grace à l'amitié de Chris. Sans lui il serait resté ce môme renfrogné... ses efforts ne payèrent pas et quand son ami quitta Poudlard, Callum resta seul. Certes il ne l'était pas complètement mais le manque était cuisant. Là encore, son départ précipité avant la fin de sa scolarité a quelque chose à voir avec son ami envolé...

Alors rancunier, Callum ne le recontacta jamais, il voulait oublier Poudlard et ses sorciers. Tout oublier et Chris ne fit pas non plus un pas vers lui. La guerre enflamma le monde des sorciers pendant qu'il profitait de la panique des moldus. Tu étais où pendant la guerre ? Tu étais où quand moi je dégringolais toujours plus bas ?

Chris.

Simple prénom, un pas vers lui, Callum l'interpelle au milieu d'un couloir enfin décidé à se bouger pour l'intercepter. Il ne peut pas continuer à le fuir éternellement. Un signe de tête pour lui suggérer d'entrer dans une salle vide, pas la peine que ces fouines d'élèves ne les entendent. Comment réagir ? Il doit le prendre dans ses bras comme si rien ne s'était passés ? Comme s'ils ne s'étaient pas ignorés pendant tout ce temps ? Chris a peut-être changé ? Pire, il n'a peut-être pas changé et lui, il va se prendre son passé en pleine gueule. Il n'aime pas réfléchir autant, ce n'est pas lui alors, comme à l'habitude, Callum laissa son instinct le guider. Il tendit sa main à Chris et reprit la parole,

Bienvenue à Poudlard, professeur. Professeur... tu t'en es pas mal sortit, ça m'étonne pas. Ecoute, j'vais pas tergiverser, on s'est pas parlé pendant tout ce temps et t'as surement tes raisons comme j'ai les miennes. Je suis à Poudlard comme représentant du ministère, restons en là, si tu as des choses à signaler c'est à moi que tu dois t'adresser. Le ton est dur, professionnel, pas de place pour leur amitié passée mais c'est pas grave. Callum se passa la main sur le visage avant de désigner la porte d'un signe de tête. Un tic nerveux que se passer la main sur le visage, un tic qui ne veut pas forcément dire grand chose mais pour Chris qui l'a connu enfant, cela ne signifie qu'une chose : Callum est mal à l'aise et veut se débarrasser d'un problème. Lui, en l'occurrence.

[/quote]

_________________
Qu’importe j’irai où bon te semble. J’aime tes envies j’aime ta lumière, tous les paysages te ressemblent quand tu les éclaires. J’irai où tu iras, mon pays sera toi. J’irai où tu iras qu’importe la place, qu’importe l’endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Chris A. Gealach
Chris A. Gealach
Professeur
Professeur
Messages : 15
Galions : 35
Âge : 36
Avatar : Paul Bettany
Old Friend Empty
MessageSujet: Re: Old Friend   Old Friend EmptyJeu 15 Jan - 20:10

Bonjour...



- Chris.

Ce mot resonne dans ma tête et pourtant c'est mon propre nom. Je n'aurais jamais cru que ce soit lui qui aurait fait le premier pas. Pas que je m'imaginais le faire de sitôt non plus. Le couloir semble s'allonger devant moi. La Legilimencie n'est parfois pas un cadeau mais malheureusement je ne pourrais pas oublier ce que je venais d'entendre. Abandonné, c'est vraiment ce que tu ressens? ça m'attriste un peu. Quant à la guerre je ne préfère juste pas y repenser, pas encore. Un signe de tête suffit à me faire entrer dans la salle vide. Que faire? Comment agir? Callum a l'air différent je peux le sentir c'est étrange. J'hésite à prendre la main devant moi mais la sers plus par réflexe que pour une autre, plus personnelle, raison. Il parle soudain, c'est froid, sans sentiment qu'il soir bon ou mauvais, juste froid. J'écoute ce qu'il me dit, je ne bouge pas, j'aimerais répondre mais je sais pas trop quoi dire alors je ne dit rien. Callum passe sa main sur son visage, je ne sais que trop bien ce que ça veut dire, il ne veut plus de cette situation désagréable et de moi, je le comprends, malgré tout je refuse que ça se finisse comme ça, alors dans un dernier effort désespéré, je dis:

- Je sui désolé

Ça n'a aucun sens, pourquoi est-ce que j'ai dit ça? Je ne sais pas, Callum non plus vus son visage confus. Il y a plusieurs secondes de silence gênant. C'est à ce moment-là que comme dans un flash, je me rappelle, c'est ce que j'ai ressenti au moment où j'ai entendu ses pensées. Je souhaiterais ne pas l'avoir fait, je me déteste pour ça et je pressent que Callum vient de comprendre lui aussi en quelque sorte. Son regard est très dur sur moi, tellement que j'en détourne les yeux. Je m'excuse encore, parfois je ne le contrôle pas. Callum ne cris pas ni ne veut se battre cependant il me fait comprendre que ça a interrait à ne plus jamais arriver, il avait vraiment changé faut croire. Je ne peux retenir un sourire intérieur car j'avais peur d'être le seul. Je tente alors une approche plus, comment dire, timide et indirecte:

- Ton travail à l'air important, je n'aurai pas cru te revoir dans ces lieus un jour...

Hésitant et toujours sur ses défenses il me répond d'une simple et courte phrase. Ce n'est pas grand-chose mais c'est quelque chose, c'est une réponse. Je lui souhaite d'aller bien, c'est idiot je le sais bien mais quoi dire d'autre pour l'instant. Ces minutes me paraissaient comme des siècles alors je prétexte un cours à donner pour partir, ce que je fis sans attendre plus longtemps. Arrivé dans un autre couloir je m'effondre contre un mur et me murmure à moi-même: finalement nous avions parlé, j'appelle ça un début et c'est déjà ça. Étrangement ça me remémore encore une fois les si peu de mots que nous nous dimes le premier jour. Certaines choses ne changent pas apparemment.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Old Friend Empty
MessageSujet: Re: Old Friend   Old Friend Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Old Friend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Deuxième étage :: Couloirs & Escaliers-