Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Admin
Messages : 436
Galions : 565
Âge : 34 ans
Avatar : Harry Lloyd
MessageSujet: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Jeu 12 Sep - 0:29

Intrigue #1 : la Marque

Partie I
Cela ne fait que quelques semaines que la rentrée a eu lieu à Poudlard. Après deux mois de vacances auprès de leurs familles, les élèves commencent peu à peu à retrouver la monotonie d’une journée de classe. Il ne leur a fallu que quelques jours pour reprendre leurs bonnes vieilles habitudes et très vite, l’année s’annonce calme mais enrichissante, loin de tous rebondissements qui pourraient changer pour de bon l’ambiance à Poudlard… Il est bien vrai que depuis la fin de la guerre, le monde magique essaie de se reconstruire sur un contexte de paix et que cette nouvelle philosophie de vie a ses marques dans la prestigieuse école de sorcellerie malgré les quelques rancœurs qui subsistent. On voit en Poudlard un lieu sûr, et les élèves n’ont pas un craindre une quelconque menace…

Pourtant cet après-midi-là qui s’annonçait alors « comme les autres », tout bascule. Tandis qu’une partie de l’école est en cours, une autre a le champ libre et profite du beau temps que leur offre la fin de l’été. Personne ne se doute que l’instant d’après, plus rien ne sera plus jamais pareil à Poudlard.
Alors qu’un beau soleil brillait, le ciel commence à s’obscurcir tandis que l’on sent le vent se lever, comme si un orage se préparait. Et pourtant ce n’est pas la foudre qui s’abattra sur Poudlard… Chacun lève son regard vers le ciel et y distingue un symbole encore inconnu de tous mais qui rappellent la Marque des Ténèbres. Tout de suite des questions se posent, est-ce le retour du Mage noir ? Ou simplement une mauvaise blague ?

Alertés, les professeurs prennent rapidement les choses en main, ayant chacun un groupe d’élèves dont ils doivent s’occuper, afin de les interroger sur l’apparition de cette mystérieuse marque…
Il est tout bonnement hors de question que le coupable s’en tire à bon compte. Le personnel le sait, le coupable se trouve parmi cette masse d’élèves. L’important désormais, est de savoir lequel est-ce.

______________________________________

Vous faite parti du groupe n°4

- Alec Hudson
- Danyell L. Bishop
- R. Dilan Cavendish
- Penelope Mordoch


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensio.forumactif.org
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Jeu 12 Sep - 13:45

Le soleil avait disparu, remplacer par un amas de nuage et un symbole dans le ciel. Juste une marque mais qui rappelait celle de Voldemort, plongeant Poudlard dans un état de panique. Rapidement chaque professeur ou adulte  s'était  vu attribué des élèves pour les emmener dans une salle. Jouer les policiers n'était pas vraiment la tasse de thé d'Alec, surtout face aux trois jeunes qui se trouvaient devant lui dans sa salle de runes. Il voyait très mal la petite soeur de Daphné faire ce genre de chose même si le professeur avait entendu qu'elle n'était pas vraiment une adolescente sage. Quant à Monsieur Bishop et Miss Cavendish, autant accuser un chat d'aboyer.

Assis sur son bureau, Alec tentait de refluer sa colère. La marque avait remonté à la surface ce qu'elle avait signifié par le passé, il y a 13 ans de cela. Le professeur avait côtoyé la période scolaire du grand Harry Potter, d'Hermione Granger et de Ron Weasley. Heureusement il avait échappé à la Coupe de Feu et à la triste fin du Poufsouffle. Il était cependant hors de question que la mal règne à nouveau dans le monde magique, que la peur de sortir de chez soi prennent les élèves.

- Bon...il est évident que ce n'est aucun de vous trois, à moins que vous ayez un humour assez particuliers...

Le professeur de runes descendit de son bureau et se tourna vers son tableau, dessinant à l'aide de sa baguette le symbole de Voldemort et celui qui venait d'apparaître aujourd'hui. La ressemblance était flagrante mais il y avait quelques différences entre les deux. Reprenant place face aux trois élèves, il déclara sérieusement :

- Nous savons tous qu'il y a dans Poudlard des élèves qui n'attendent que ça, le retour des ténèbres pour éliminer les nés moldus...Mais croyez moi que celui qui a fait ça passera directement au bucher...Si vous avez une idée sur la personne, même si c'est votre ami je m'en fous, dites le
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 218
Galions : 360
Âge : 18ans.
Classe : 7ème année.
Avatar : Andrew Garfield.
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Sam 14 Sep - 10:21


Groupe N°4
Intrigue 1 : La marque




Perdu au milieu d'une foule d'élèves agités, Danyell Bishop restait planté là, les sourcils légèrement froncé, abordant la mine du mec renfrogné qui semblait en pleine réflexion. Contrairement à beaucoup de ses camarades, Dany n'avait jamais eu "d'avis" ou plutôt n'avait jamais été politisé, comprenez par là qu'il n'avait jamais pris de partie et que la guerre ne l'avait pas traumatisé comme nombre de ses camarades qui à défaut de l'avoir connu de près en avait quand même subis les conséquences. Sa famille et son grand père l'avait évidemment sensibilisé à la chose, à la cause qu'ils avaient tous défendu chèrement chez les Bishop, mais quelque chose lui avait toujours échappé et quelque part il en souffrait. Peut-être était-il stupide d'en souffrir mais c'était un fait, Danyell vivait mal de ne pas avoir une sorte de cause à défendre comme la plupart de ses camarades, un truc qui semblait les animer avec passion, lui n'avait jamais trop réfléchis à ça si bien que quand cette marque était apparu dans le ciel il n'avait pas paniqué, invoquant directement une blague de très mauvais gout. Il était inconcevable pour lui que les forces du mal soient de retour...  

Alors il attendait qu'on dise son nom, yeux rivés aux sols, jouant avec un petit caillou du pied, ses mains bien enfoncé dans ses poches. Il ne serait d'aucune aide dans cette histoire, cela n'allait qu'enfoncer un peu plus la lame dans la partie culpabilité de son esprit. Si il se retrouvait interrogé avec des personnes qui allaient défendre chèrement le côté du bien, allaient clamer qu'elles avaient tant perdu pendant la guerre et qu'elles étaient innocente, il allait s'énerver. Pas par fatigue mais par honte personnel. Mais bon, pourquoi se fustiger d'être heureux et que sa famille ait été épargné ? Non sérieusement, c'était idiot mais... Il y avait ce foutu "mais" qui le faisait jouer un peu plus durement avec le pauvre petit caillou qu'il avait décidé de malmener sous sa chaussure. Quelque chose lui disait que de toute manière personne ne le comprendrait sur ce point.

Il prêtait moyennement attention à la ronde des professeurs qui se succédaient si bien qu'il ne sut d'abord pas qui venait d'appeler son nom. Relevant la tête et se frayant un passage vers la voix il découvrit le professeur Alec Hudson. Il ne le connaissait pas, juste de réputation, il n'avait pas pris son option et par conséquent il lui restait tout à apprendre sur son compte. Ce fut ensuite au tour de Dilan Cavendish d'être appelée...

Ce n'était pas bien malin ni très diplomate, mais il poussa un profond soupire mêlé à un grognement mécontent en se détournant, levant les yeux au ciel. Il ne supportait pas cette nana c'était physique. Tout en elle l'agaçait, ses manière d'en faire des caisses et de devenir hystérique pour rien, son rire oh mon dieu son rire de folle furieuse il ne pouvait pas le supporter! Au moins là, elle ne risquait pas de déployer cet atout au vue de la situation. La seconde appelée fut Penelope Mordoch.

Là, il était content. Enfin content... En fait il était curieux et se demandait sincèrement comment son amie avait réagi à cette situation. Il la connaissait tellement joyeuse, tellement pleine d'énergie qu'il imaginait mal la voir anéantis par quoi que ce soit. Par conséquent est ce que cette marque avait eu raison de son jolie sourire ? Il n'allait pas tarder à la découvrir.

Mais déjà Hudson se dirigea vers sa salle à grands pas et Danyell le suivit. Troisième étage porte du fond. Une classe qu'il n'avait jamais fréquentée. Alors forcément il jeta des coups d'œil curieux aux alentours avant de prendre place sur une chaise, battant nerveusement un rythme du talon contre le sol, ses jambes agité de tics nerveux. Ses yeux voyageaient sans cesse dans la salle comme si il suivait le ballet d’une mouche invisible, témoignant qu’il était quelque part profondément mal à l’aise. Le professeur semblait lui maitriser sa colère quand il annonça qu’il les savait incapable d’un tel acte à moins d’avoir un humour bien particulier. Il ne put s’empêcher de rire mais au vue des regards qu’il récolta ou qu’il lui semblait qu’on lui jetait c’était peut-être malvenue… Deux dessins plus tard, Hudson leur demandait de dénoncer les personnes capables d’un tel acte.

- Non mais… C’est dégueulasse on peut pas procéder comme ça ! Je vais pas vous sortir la liste de ceux que je pense capable d’une connerie pareille ! C’est quoi ensuite, on les réunit tous et on leur fait boire du veritasserum ? C’est pas que je veux pas coopérer mais je peux pas vous balancer des noms alors qu’ils y sont peut-être pour rien. Franchement, en plus celui qui a fait ça c’est peut être celui à qui on s’attend le moins.


Et puis c'est quoi cette idée de les foutre au bucher ? Il était pas un extrême celui là ? Ok... Ok c'était une honte pour le monde soricer blablabla, mais comme il pensait sincèrement à une blague au fond celui qui avait fait ça se repentirait peut être vite de son acte. Ou pas... Croisant les bras sur sa poitrine, s’enfonçant un peu de son siège, il jeta un coup d’œil à ses deux camarades pour essayer de savoir ce qu’elles en pensait. Il s’était permis de prendre la parole en premier, ce n’était ni gentleman ni très malin comme il avait la fâcheuse manie de démarrer au quart de tour…



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL

_________________

J'voudrais juste hurler mon besoin d'reconnaissance en permanence, mes tentatives désespérées d'me faire passer pour un mec que j'suis pas et que j'serai probablement jamais, mon absence de courage, ma cruauté, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère et ma culpabilité bidon.© by anaëlle.


Dernière édition par Danyell L. Bishop le Dim 21 Fév - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 487
Galions : 140
Âge : 20 ans
Classe : L3 Médicomagie.
Avatar : Sebastian Stan ♥
MessageSujet: u   Dim 15 Sep - 13:02





Alec, Danyell & Penelope
« dark and dangerous, she's back. »

Atmosphère humide, froide, oppressante. L'étendue céleste mouchetée de gris, d'obscurité. Et cette marque, vaste, d'où s'exhalait des souffles noircis et annonciateurs de mauvaise augure. L'impression que l'enveloppe vitrée par laquelle j'avais lancé un regard, ne protègerait personne de ce qui allait sans doute arriver. Je resserrai mes bras sur mon corps mince et frêle, avant de tourner la tête. La masse humaine, désordonnée et bruyante qui s'amoncelait dans la grande salle me faisait lever les yeux au ciel. Mais j'étais certaine que des petits malins s'amusaient simplement, se divertissaient joyeusement en instaurant la terreur dans les esprits. Je n'avais jamais eu d'avis propre sur la question de la guerre qui avait eu lieu quelques années auparavant. Mais je savais que je ne pourrais jamais me placer du côté du mal, qui avait arraché tant de vies à des familles qui ne le demandaient pas. Qui avait traumatisé des esprits à jamais, insinué la peur dans les âmes. S'il fallait me battre pour instaurer la paix dans notre monde magique, je le ferai. Mais de nombreux appels se firent entendre et je levai la tête, plus alerte. Une haute silhouette, dont les longs cheveux de blé se balançaient derrière son dos me fit me dresser pendant quelques minutes. Sigvard. Le cœur battant à tout rompre, jusqu'à ce qu'il disparaisse avec le mystérieux professeur aux boucles noires.

Puis vint mon tour et je me déplaçai souplement entre les élèves, atteignant ce qui se trouvait être le professeur de runes, Monsieur Hudson. N'ayant pas choisi son cours, je ne connaissais pas tellement cet homme, mais il me semblait sage et droit. Un ancien Serdaigle, somme toute. Puis un soupir mêlé à un grognement d'agacement se fit entendre à ma droite et je fis un quart de tour vers l'énergumène peu délicat. Danyell, dans toute sa splendeur. Ce mec était un emmerdeur de première zone : toujours à râler, jamais content, constamment stressé. Bref, le gars insupportable. « Tiens, Bishop. Quel déplaisir de croiser ta sale tête en ce "beau" début d'après-midi. J'en rendrais presque mon déjeuner. » Puis avec un sourire angélique et absolument détestable, je fis quelques pas sur la gauche pour m'éloigner de ce casse-tête chinois. Il m'avait presque donné mal à la tête. Puis une poufsouffle fut appelée dans notre groupe mais je n'en avais pas grand-chose à faire. Je n'avais qu'une envie, bouger pour faire avancer les choses, pour essayer d'attraper les idiots qui avaient manigancé cette histoire. Mais déjà, les pas du professeur aux yeux clairs se firent entendre et nous suivîmes, allant rencontrer notre destin.

Assise sur une chaise, jambes croisées aux chevilles, j'attendais les directives, les questions, tout ce qui pourrait être utile pour la suite des évènements. Cheveux attachés en un chignon serré, le col de mon perfecto noir remonté sur mon cou gracile, j'étais encore moins commode qu'à mon habitude. Ce qui est peu dire, quand on me connaît suffisamment. Nous n'étions clairement pas considérés comme des suspects potentiels, ce qui était déjà une bonne situation pour nos petites têtes. Et puis, qui aurait l'aspect le plus juste pour commanditer une sordide histoire comme celle-ci ? Danyell était définitivement trop lâche et préoccupé par ses petites amourettes pour cela, Penelope trop douce et joyeuse, typiquement poufsouffle. Il faut généralement se méfier des apparences, mais là, tout était clair. Après deux dessins représentant les deux marques ténébreuses, l'ancienne et celle qui était apparue dans le ciel en ce début d'après-midi, le professeur fit directement comprendre qu'il nous fallait dénoncer nos petits camarades. Mais je savais, en voyant son visage, qu'il ne demandait quelques petites informations. Il fallut, pour mon plus grand agacement, que l'autre débile congénital ouvre sa bouche pour dire des âneries plus grosses que lui. Je me redressai sur ma chaise, répliquant rapidement alors qu'il se rasseyait "confortablement" sur la sienne. « L'intelligence au summum de son efficacité, Bishop, incroyable, vraiment. » répondis-je en applaudissant légèrement, sans me soucier des regards. Ironie quand tu nous tiens. « Il ne te demande pas de servir tes amis sur un plateau d'argent, espèce de crétin. Il veut simplement savoir si nous avons des idées, des soupçons. On ne peut pas laisser la personne, quelle qu'elle soit, gambader dans les couloirs sans rien faire. » Puis je jetai un regard à la ronde, évaluant les informations que je voulais laisser filtrer sans donner réellement de noms. Aucun besoin d'affoler encore plus les esprits. « Certainement quelqu'un de plus intelligent que la moyenne, qui aime semer la terreur dans les esprits. Particulièrement doué en sortilège pour avoir réussi à créer sa propre marque ténébreuse. » Puis je croisai les bras, lançant un regard noir au Poufsouffle avant de laisser la parole à l'autre jeune fille de la maison jaune et noire. Cet après-midi allait être intéressant.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Dim 15 Sep - 14:23


La Marque
Alec, Dany, Dilan, Penny

 
Cet après-midi, Penelope était "tranquillement" dans la cours, comme en son habitude en pleine distribution de bêtise, cherchant à faire râler ses camarades poufsouffles, mais quelque chose vint la troubler dans ce moment qu'elle considérait comme un instant de détente : la marque qui était apparue dans le ciel. Elle arrêta net ce qu'elle faisait pour rester bouche bée devant ce signe qu'elle ne reconnaissait pas forcément. Ses parents avaient subi la guerre, ils étaient même des Résistants, considérés un peu comme des héros, ils lui avaient souvent raconté leurs exploits de guerre, les conditions de vie qu'ils ont du subir, mais la demoiselle n'a pas daigné écouter les récits importants de sa famille, ne retenant que ce qui pouvait faire d'eux des sorciers glorieux. C'est vrai que Pene a eu la chance de ne pas être née à la mauvaise époque et de n'avoir donc pas vécu les évènements difficiles, ce qui ne l'a pas empêchée de se venter des mérites de ses parents.
Mais aujourd'hui, rien n'était pareil, cette chose n'annonçait rien de bon et elle le savait. Elle n'était plus la même à cet instant trop préoccupée dans ses propres pensées qui se bousculaient. Tout de suite, elle imaginait le pire, où son petit monde joyeux serait entièrement dévasté. Elle se décida enfin à bouger, et pour une fois, tout ses petits et grands camarades l'avaient devancé. Sa vivacité n'était plus ce qu'elle était il y a quelques minutes, ne savait plus trop quoi penser.

Elle se dirigea vers tous les élèves, et elle vit l'agitation autour d'elle, mais en ce moment, Penny était calme, un peu comme sonnée par l’évènement. Aussi, un geste qu'elle ne faisait jamais lui vint instinctivement, elle se rongeait les ongles nerveusement, ce n'est pas pour autant qu'elle se sentait plus rassurée. Elle entendit son nom non loin d'elle, leva sa tête brusquement et découvrit que c'était le professeur Hudson. Elle ne le connaissait que de nom, il faut dire qu'elle ne se souvenait même pas de ce qu'il enseignait tellement elle écoutait quand on lui parlait. Son sourire revint finalement. Elle se souvenait de la drôle conversation qu'elle avait eu avec le professeur Primrose à son sujet, puis elle se sentit moins seule en voyant que Danyell était là, en ce qui concerne l'autre jeune fille, elle ne la connaissait pas, enfin, seulement de vue, elle ne portera pas de jugement hâtif même en ayant aperçu l'expression que lui a accordé Dany. En suivant le professeur qui les menait à la salle du troisième étage, Penny ne voulut pas montrer son inquiétude, affichant par conséquent un sourire étrange.

Dans la salle, elle retrouva de quelle matière il était le professeur. La petite brune commença à se dire qu'elle serait dans les premières personnes soupçonnées à cause de son caractère de cochon et son amour pour l'indiscipline, mais non, le professeur de runes semblait d'emblée innocenter les trois élèves, mais il leur demanda de dire leur idée sur la chose. Sur le coup, la première chose qui lui vint à l'esprit fut que c'était obligatoirement un élève serpentard, enfin, c'est surtout qu'elle a toujours eu un peu de mal avec cette maison là, mais elle ne voulait pas accuser quelqu'un qui n'aurait rien fait. Elle vit immédiatement son ami se lever pour contester. Il n'avait pas tort, c'est à peu près ce qu'elle aurait répondu si ses idées n'étaient pas troublée.

Elle écouta à son tour l'autre élève s'exprimer en se balançant tranquillement sur sa chaise, jamais elle n'avait été aussi sage. Penelope laissa échapper un soupir d’agacement en voyant comment elle traitait Dany et son air supérieur. Ce spectacle commença à l'exaspérer.
Penny ne prit pas la peine de se lever de sa chaise avant de prendre la parole, vu les circonstances, ce n'était pas très grave. "Des idées, c'est bien joli, mais c'est la vérité qui compte." Puis finalement, sa nature reprit le dessus, il fallait que ça sorte. "Vous n'avez qu'à jeter un œil du côté des serpentards, je suis sûre que vous trouverez des choses intéressantes". Elle savait qu'elle allait créer des tensions, et alors ! Elle recommença à faire bouger sa chaise, regardant autour d'elle la pièce qui lui était inconnue. Tout ce qu'elle espérait, c'est qu'elle n'allait pas avoir à se tenir toute l'après midi dans cette salle, parce que rester enfermée à l'intérieur n'était pas sa tasse de thé. La chose était un peu passée et Pene commençait à se sentir un peu mieux, en fait, son énergie légendaire revenait peu à peu, faisant doucement de la petite poufsouffle la terreur qu'elle était généralement.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Dim 15 Sep - 16:48

Sa méthode était peut être trop radicale mais dans ce genre de situation il n'y avait pas de raison de prendre des gants. Alec comptait bien démasquer l'imbécile qui avait fait apparaître cette marque et le trainer face à cet acte. Bien sur le brûler vif aurait été une solution tout à fait idéale dans une époque lointaine mais aujourd'hui ils vivaient dans une période où le monde magique était régie par des lois et toute chose ennuyante.
Danyell fut le premier à répliqué montrant qu'il était loin d'être d'accord avec ce qu'avait dit Alec. De dénoncer des suspects avant de partir dans un délire. Le professeur le fusilla du regard, prêt à lui rabattre son caquet mais celle de Gryffondor le devança. Alec hocha la tête face aux paroles de la demoiselle. En voilà une au moins qui avait compris le véritable sens de sa demande.

- C'est tout à fait ça Miss Cavendish, on ne peut pas se permettre de laisser filer l'individu et il est donc tout à fait clair que des personnes qui n'ont rien à voir là dedans seront suspectés

Ce fut au tour de Pénélope de prendre la parole, celle ci semblait bien avoir du mal à rester en place. D'emblée elle lança la maison verte comme suspect. Certes Alec pensait bien que la personne responsable de la panique devait se trouver parmi les Serpentards, il pouvait tout aussi bien avoir tort, que la clé se trouvait totalement ailleurs.

- Bien évidemment Miss Mordoch, je sais qu'il y a parmi les Serpentard des élèves qui doivent jubiler devant cette marque...

Il se retint de citer des exemples, ça ne voulait pas dire pourtant que ces sales fils de mangemorts étaient les coupables mais juste des suiveurs. Alec s'approcha de la table où se trouvait Danyell, posant ses mains à plats dessus avant de dévisager le Poufsouffle.

- Mr Bishop...que les choses soient clairs...Vous n'avez pas l'air de saisir ce que ce symbole représente...L'ancien avait évoqué le retour de Voldemort et inutile de vous raconter ce qui suivit ensuite...J'ai vu des cadavres d'adolescents de votre âge, plus jeune même baigné dans leur sang parce que soit disant le leur était pourri...Il viendra un âge où même les sang mêlés seront considérés comme des déchets par un autre tordu...et vous ne souhaitez pas mourir n'est ce pas Mr Bishop ? Vous voulez un avenir, construire une famille, avoir des enfants peut être mais comment voulez réaliser cela si le monde magique retourne dans une période noire ? Hein dites le moi Mr Bishop ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 218
Galions : 360
Âge : 18ans.
Classe : 7ème année.
Avatar : Andrew Garfield.
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Dim 15 Sep - 17:33


Groupe N°4
Intrigue 1 : La marque




Bordel. Ses mains tremblantes appelaient le cou saillant de la Gryffondor, prête pour une strangulation immédiate et furieuse. Il avait très bien compris ce que le professeur voulait leur dire mais quelque chose dans cette manière de faire le dérangeait profondément. Lui il n'avait aucune foutu idée de qui pouvait se cacher la dessous, et si il commençait à dresser sa liste des potentiels types qui aurait pu faire ça il n'était pas sortis de l'auberge. Evidemment qu'il y avait de beaux connards dans Poudlard, des types et des nanas qui avaient dû mouiller leur culotte rien qu'en voyant ce truc dans le ciel, mais franchement en quoi il pouvait aider lui qui n'avait aucune preuve qui lui permettait de balancer tel ou tel prénom. Alors oui il aurait mieux fait de se la fermer et juste dire qu'il n'en savait foutrement rien, laisser cette garce étalé sa science et faire la lèche à un professeur qui réservait un sort franchement douteux aux coupables. En fait c'est simple, quand Hudson répondit qu'elle avait tout compris il les imaginait à faire un duo comique sur les planches, mais la pour le coup il n'avait franchement pas envie d'être spectateur de ça.

Bordel! Mais ça allait de soi qu'on ne pouvait pas se permettre de laisser filer le coupable, il avait jamais dit le contraire! Mais qu'ils confisquent toutes leurs baguettes et qu'il jette un foutu Prior Incanta, ils seraient fixé! Ca rimait à quoi cette comédie? Penelope pris alors la parole et sa colère grimpa d'un cran. Il avait de plus en plus de mal à respirer correctement tant il fulminait de rage maintenant, surtout quand Alec approuva les dires bien maladroit de la demoiselle. Se tortillant sur sa chaise, agité de tics nerveux et enfonçant ses ongles dans sa chair pour s'empêcher de répliquer, Alec Hudson vint lui adresser dans les yeux une tirade qu'il assimila à la goutte en trop.

- Mais putain de merde arrêtez de tous me prendre pour un abruti...!

Souffla-t-il tremblant de colère en passant ses mains sur son visage, crispé. Se levant alors brusquement en poussant son bureau, il arpenta la salle avant de reprendre hors de lui.

- Mais allez y ! Allez y ! Allez enfermer tous les Serpentards vous dormirez sur vos deux oreilles comme ça ! Bordel de merde mais vous vous rendez compte de votre putain de discours là ? Il y a des gens de cette maison qui se font tabasser tous les jours parce qu'ils sont nés dans la mauvaise famille et je sais pas mais à vous entendre c'est genre normal ! C'est genre normal vraiment qu'ils finissent comme leurs parents aussi, pas le droit à une deuxième chance donc allez, balancez les noms c'est eux les coupables! Ok c'est bon me répondez pas c'est pas ce que vous avez dit, je sais! Mais arrêtez sérieusement de me parler comme si j'étais un pauvre gamin ignorant aussi, surtout toi Cavendish, je t'emmerde t'entends ? Moi aussi je veux coincer le coupable, et non j'ai pas envie que le monde magique replonge dans la guerre merci bien! Non j'ai pas vécu votre histoire Hudson et je veux pas la vivre! Et non j'ai aucune idée de qui c'est si c'est ça que vous voulez savoir puisque c'est le plus important! C'est juste qu'on peut pas se permettre de déconner sur un sujet aussi grave et franchement la mode "mettre au bucher" c'est être aussi con que ceux contre qui on se bat à la base! Maintenant je vais arrêter de parler parce que je dis que des conneries comme d'habitude et même si dans le lot je dis des trucs juste je dis tellement de conneries que ça passe inaperçu!

Allant s'adosser à un mur au fond de la classe, Danyell se sentait si misérable qu'il aurait voulu quitter l'endroit en claquant la porte, idée qu'il ne pouvait malheureusement pas exécuter. Le pire c'est qu'il y avait effectivement de grande chance que ce soit un Serpentard derrière le coup... Mais par pur esprit de contradiction il ne voulait leur donner raison et surtout ne pouvait pas les entendre dire des trucs pareils. Il était seulement inconcevable pour lui qu'on les mette tous dans le même panier, il n'avait qu'à se rappeler de ce jour où il avait vu une troupe d'élèves des trois maisons battre une petite gamine de Serpentard parce qu'elle était une Bogart. Les deux extrêmes étaient tout aussi stupide les unes que les autres pour lui et ça ne l'aurait pas étonné que les résistants eux aussi un jour balance une marque dans le ciel pour soutenir leur cause contre les sangs purs, voir pour faire accusé leurs adversaire! Non vraiment ça ne l'aurait pas étonné. D’ailleurs des sang purs franchement vaniteux il n’y en avait pas qu’à Serpentard… L’autre abruti de Lake était à Serdaigle, et les Hudson étaient eux aussi affiliés à cette maison, et en matière de gens franchement fier d’être de ceux qu’on disait pur…

Maintenant qu’il s’était enfin tu il mesurait combien il avait été stupide. Il n'avait jamais réussi à être un bon orateur et avait toujours été particulièrement maladroit dans ses propos, ce qui lui causait bien du tord. Mais il était si furieux qu’on s’adresse à lui comme à un gamin de 10ans qu’il avait envie de prouver que lui aussi avait une idée sur la question. De toute façon le mal était fait.



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL

_________________

J'voudrais juste hurler mon besoin d'reconnaissance en permanence, mes tentatives désespérées d'me faire passer pour un mec que j'suis pas et que j'serai probablement jamais, mon absence de courage, ma cruauté, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère et ma culpabilité bidon.© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 487
Galions : 140
Âge : 20 ans
Classe : L3 Médicomagie.
Avatar : Sebastian Stan ♥
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Dim 15 Sep - 18:26





Alec, Danyell & Penelope
« dark and dangerous, she's back. »

Même si les paroles de l'autre décérébré étaient mal formulés et déclamées avec une colère qui trouvait sa source injustement, elles n'étaient pas complètement fausses. Notre rôle n'était pas celui de livrer nos amis, des connaissances qui n'avaient peut-être rien à faire dans cette sordide histoire. Nous ne faisons qu'assister à la déchéance de certains élèves qui se trouvaient assez malins et déséquilibrés pour commettre de tels actes. Mais la patience du poufsouffle semblait être à rude épreuve. Ce mec ne m'était jamais revenu, avec ses tics, ses manières de grand angoissé de la vie. À partir au quart de tour, à toujours croire que son savoir et ses dires étaient plus grands que ceux des autres. Il était intelligent, pour mon plus grand malheur, mais il ne l'utilisait pas forcément à bon escient. Et c'est cette manière de parler sans réfléchir qui m'horripilait au plus haut point. Je suis connue pour mon impétuosité, mon impulsivité, et ma répartie. Mais mon cerveau s'émulsionne avant que je n'ouvre les lèvres. D'une manière plutôt rapide, mais je ne dis jamais quelque chose d'inutile. Avec un sourire, je répondis à son petit cri de détresse. « Personne te prends pour un abruti, Bishop, tu te ridiculises assez tout seul. » Il me faisait marrer, ce garçon. Il pétait un câble en quelques secondes chrono, démarrait sur les chapeaux de roues aussi vite qu'un balai de compétition. Et même s'il pouvait me rendre folle, je m'amusais beaucoup à ses dépends. Une journée difficile et Danyell sur mon chemin ? Nous étions partis pour une joute verbale de folie. Cette situation était beaucoup moins habituelle, mais c'était physique entre nous. Comme chien et chat. Et je suis le chien, évidemment. 

Je retins un rire hystérique en le voyant arpenter le sol de la classe, de long en large, les nerfs en pelotte. Je toussai, mordant mon poing convulsivement pour éviter de laisser éclater cette envie soudaine devant le reste des autres élèves et du professeur. Mais dès que j'entendis une insulte à mon égard, surtout jouxtée à des propos qui n'avaient rien à voir avec mes valeurs, je me levai. Je n'avais jamais eu de propos clairs et précis concernant les élèves de la maison verte et argent. Parce qu'ils n'étaient pas tous nés dans des familles exemplaires, mais qu'on ne devait pas les classer dans le mauvais camp à cause de ça. Je ne jugeais que ceux qui le méritaient, que ceux qui aimaient martyriser les plus jeunes, les plus faibles, s'en prendre à moins puissant que soi. M'approchant à toute vitesse de Danyell, mon poing partit tout seul rejoindre sa sale petit joue blanche. Et je suis connue pour avoir un sacré droit. Secouant la tête avec un sourire mauvais, j'avançai encore, le regard noir. « Tu vois pourquoi on te considère comme un crétin, Bishop ? À cause de paroles comme celles-ci, espèce de connard. Est-ce que tu entends les énormités que tu débites, au moins ? Je n'ai jamais accepté que l'on s'en prenne aux innocents, qu'ils soient de ma maison ou de celle de Salazar. Alors tu vas rapidement fermer ta grande bouche avant que je te brise les dents une par une, c'est clair ? » Puis délaissant le débris, je m'avançai vers la poufsouffle. Plus qu'en colère, mais assez maître de moi, ce qui n'est pas peu dire. Il m'arrive d'être pire, quand la vraie colère s'éprend de moi. Debout de toute ma hauteur en face de la petite et mignonne jaune et noire, je souris. Un sourire qui ne présageait rien de bon. « Misérable petite chose. Derrière les sourires que tu distribues à la pelle, t'es juste une garce, en vérité. Le cliché des Serpentards, vraiment ? Vous me dégoûtez. Peut-être c'est l'un d'entre eux, c'est une simple hypothèse. Mais mettre cet évènement sur le dos d'élèves qui sont reniés pour le simple fait d'avoir eu des parents tout sauf exemplaires, c'est dégueulasse. » Cette émotion dévastatrice devait se faire ressentir par toutes les pores de ma peau, puisque j'avais appris à l'accepter. Elle était une compagne journalière, accueillante.

Puis je me retournai, expirant lentement comme pour me détendre un peu. Allant me rasseoir à ma place, posément. Le professeur avait raison, sur le point que nous ne voulions assurément pas de nouvelle guerre. Nous voulions construire nos vies, mener des existences tranquilles en compagnie de nos familles, de nos amis, de nos amours. Délaissant ma veste sur le dossier de mon siège, je me retrouvais en gros pull à mailles. « Personne ici ne veut retourner à cette époque douloureuse et effrayante, monsieur. Mais tâchez de garder votre calme, nous n'allons pas aller bien loin si l'on continue comme ça. Je sais, ce qui vient de moi n'est pas forcément un exemple mais l'heure est grave et nous avons besoin d'être unis pour vaincre la menace. » Puis je levai mes yeux sur le poufsouffle et notai avec joie l'apparition d'une marque sur sa joue. « Je ne regrette simplement pas de t'avoir cassé la gueule, Bishop, ça fait un bien fou ! »

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Dim 15 Sep - 21:32


La Marque
Alec, Dany, Dilan, Penny

 
Contente en entendant que le professeur Hudson appuyait son hypothèse, Penelope fit un a-coup de la tête, à moitié fière de ceci. Mais elle sursauta immédiatement dès que Danyell se mit à péter les plomps. C'était surement la première fois qu'elle le voyait aussi énervé, même elle n'avait pas réussi à lui faire prendre ces agissements qu'on pourrait qualifier de presque violents. Penny était sure qu'elle allait faire éclater les nerfs de Dany en parlant de la sorte, mais les paroles du professeurs n'avaient faits qu’amplifier les choses. ! Ne profitant pas du spectacle plus longtemps, elle détourna les yeux pour vérifier le ciel, mais ne vit pas grand chose, dérangée en entendant les propos de son collègue Poufsouffle.
"T'emballes pas Danyell, c'est bon là, il nous demande si on a une idée, je la donne..." Mais à peine avait-elle terminé sa phrase qu'elle vit la Gryffondor qui faisait chemin précipitamment Danyell. Pour la deuxième fois dans la journée, Pene était bouche bée, elle ne s'attendait vraiment pas à ce qui venait de se passer. Quel culot, frapper un autre élève devant un professeur ! Elle se mordit la lèvre inférieure, à la force dont il s'était prit le poing de la blonde, Danny avoir sacrément mal.

Puis la voyant s'amener, Penelope se redressa sur sa chaise, déjà prête à riposter si elle lui aurait fait la même chose, mais non, elle la traita tout simplement de garce. Avec toute les fois où on le lui avait dit, c'était devenu une habitude pour elle, mais elle n'allait quand même pas laisser une peste insolente la traiter de la sorte, elle pouvait prodiguer tous les coups qu'elle voulait, la brunette n'en avait tout de même pas peur. Elle se leva brusquement pour se mettre à sa hauteur, bien qu'elle était beaucoup plus petite. "Tu t'es vu comme garce avec tes airs de "je suis la plus intelligente et je sais tout ?" C'est qui la plus conne entre celle qui donne son avis assise tranquillement et celle qui lève son cul pour frapper les autres ?" Elle n'avait pas du tout honte d'avoir cité les Serpentards, elle n'avait fait que répondre à la question du professeur, ce qu'elle ne faisait pas en cours bien évidemment. Alors que la jeune fille allait se rassoir comme si de rien était, Pene la fusilla du regard, se demandant comment c'était possible d'être aussi peste.

Elle ne la quitta pas des yeux jusqu'à ce qu'elle ait terminé de déballer ses sornettes en disant de garder son calme alors qu'elle n'avait apparemment pas totalement réussi elle même, et quand elle eut terminé, Penny ne se gêna pas pour lui dire quelques mots de plus. "Toi ne t'avises pas de revenir empoisonner mon espace vital grosse pouffe". Elle ne s'était pas rassise, la main droite posée, elle tapotait nerveusement les phalanges de son autre mains sur la table. S'adressant cette fois-ci à tout le monde. "En tout cas, on dirait que celui ou celle qui a fait ça peut se féliciter parce qu'il a réussi à tous nous monter les uns contre les autres !" Elle n'aimait pas cette atmosphère qui régnait, et pourtant, elle y contribuait.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Dim 15 Sep - 22:57

En voyant Danyell péter un câble, il était évident que Alec ne s'attendait pas à une telle réaction de la part du Poufsouffle. Il avait juste voulu lui montrer que les interrogatoires mis en œuvre n'était pas là pour les piéger, mais pour trouver au plus vite le coupable. Si encore il n'y aurait que Danyell comme éclat voilà que Dylan s'y mettait aussi allant jusqu'à donner une droite au Poufsouffle et venir ensuite insulter Pénélope qui n'avait rien demandé. Il était clair que c'était la zizanie et Alec n'aimait pas ça du tout. Sa baguette envoya des éclairs au plafond pour attirer l'attention de ces trois adolescents en ébullition.

- Asseyez vous Miss Mordoch. De toute évidence c'est pas le contrôle qui est une de vos qualités ! On dirait des gamins de primaire entre l'autre qui tape des pieds et celle qui fait sa chef !

Il regarda Dylan, cette demoiselle devrait clairement apprendre à se calmer. Alec pointa sa baguette vers elle et l'envoya sur sa chaise faire un tour au fond, face au mur comme on faisait avec les petits. Et encore il aurait pu l'obliger à rester à cloche pied. Il revint ensuite sur Danyell.

- Je n'ai jamais dit que vous étiez un abruti, ni que je comptais faire un génocide sur les Serpentard. Pour tout vous dire dans aucune maison il y a zéro pourcentage de suspect..oui j'ai parlé d'un bucher mais c'était une image, vous croyez vraiment que la justice magique laisserait faire CA ?

Sa baguette dirigé vers une table, Alec lança un Incendio. Des flammes sortirent venant enflammé le meuble, une fumée s'élevant vers le plafond.

- Ça serait simple mais comme vous dites il y a un risque que la personne soit innocente, comme le fut Sirius Black condamné à Azkaban pour un crime qu'il n'avait pas commis.

D'un geste de baguette il éteignit les flammes, ne restant plus rien de la table. Le professeur alla ensuite s'asseoir sur sa chaise derrière son bureau, croisant les bras en attendant que quelqu'un ait quelque chose à dire. Les forcer avait montré que ça ne servait à rien.


Dernière édition par Alec Hudson le Lun 16 Sep - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 218
Galions : 360
Âge : 18ans.
Classe : 7ème année.
Avatar : Andrew Garfield.
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Lun 16 Sep - 0:43


Groupe N°4
Intrigue 1 : La marque



Prostré au fond de la salle, Danyell qui venait à peine de finir son discours se rongeait déjà les ongles avec un air inquiet. Les battements de son cœur continuaient à s'exciter dans sa poitrine et son sang bouillaient encore de rage, il était de nature nerveuse mais cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas explosé de la sorte et il détestait ça. Chaque grosse colère le laissait dans un état de perplexité intense, dans un flou absolu, il s'en voulait déjà de ne pas avoir gardé son sang-froid mais pour dire vrai il n'avait jamais réussi à garder son calme quel que soit la situation. Plongé dans ses pensées il n'avait pas vu venir la Gryffondor, griffe acéré, qui quand elle arriva à sa hauteur lui mis un poing féroce dans la figure. Le choc fut si important qu’il dû se rattraper au mur et lui et il vint rapidement dans un reflexe porté à son nez une main qui ne tarda pas à se couvrir de sang.

La, clairement, il ne l'écoutait plus. Si ce coup ne l'avait pas complétement assommé il était certain qu'il n'aurait plus répondu de ses actes. Des petites taches de couleurs vinrent tinter sa vision alors que son crane se remplissaient de bourdonnement sourd qui lui donnèrent la nausée, il chercha à se soutenir à quelque chose mais sa main agrippa le vide, chancelant il se retrouva alors à moitié par terre mais se redressa aussi vite en s'adossant debout au mur, blême, alors qu'il n'enregistrait que les mots clés de la conversation qui suivi cet acte démesuré. C

Pour qui se prenait cette garce... ? Pour qui se prenait cette foutu garce... ?! Madame parfaite qui se devait d'avoir le dernier mot et qui s'en allait maintenant voir le professeur en lui demandant de garder son calme ?! Sa main libre se crispa avec hargne sur sa baguette et il en aurait presque pleuré de ne pas pouvoir la faire taire sur le champ. Il détestait cette fille, il détestait ses manières, sa façon de s’exprimer. Tout son âme crachait sur Dilan Cavendish et se qu’elle représentait maintenant et il doutait que les choses puissent dorénavant s’arranger. Penelope semblait elle aussi à bout de nerfs et les insultes fusèrent à tout va. Danyell releva la tête vers le plafond, implorant des forces invisibles de lui donner la force de supporter toute cette mascarade. Il passa sa manche sur son nez, grimaça en constatant que sa joue était elle aussi douloureuse et sentit tous ses membres se crispé de rage à l’idée qu’elle avait vraiment osé le frapper.

Alec envoya Dilan au coin après avoir hurler sur son amie Penelope, bientôt se fut à son tour de trinquer. Le professeur venait se justifier auprès de lui, mit le feu à une table pour dieu sait quel raison, il ne suivait plus, mais il lui assura qu'il ne voulait pas commettre d'erreur. Danyell soupira en gémissant, fermant les yeux en se retenant de ne pas faire un massacre.

- Je m'en fou c'est bon, je m'en fou.

Assura-t-il d'un ton plus que las, baissant sa tête vers le bas et la trouvant démesurément lourde. Il dû passer ses mains sur son visage avant de reprendre d'une voix étranglé.

- Je comprends rien à ce que vous dites foutez moi la paix maintenant, bordel vous croyez que c'est normal ce qu'il vient de se passer la ?


Se moquant éperdument des bonnes manières, il s'assit au sol avant de reprendre, son visage toujours plongé entre ses mains.

- C'est pas moi et je sais pas qui c'est, point. Maintenant argumentez avec l'autre tarée et spéculez sur vos suspects, j’en ai rien à foutre je refuse de continuer d'en parler avec vous. Je suis désolé que t'ai vue ça Penny.

Souligna-t-il à l'attention de la cadette, franchement navrée qu'elle soit témoin d’un spectacle aussi navrant.



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL

_________________

J'voudrais juste hurler mon besoin d'reconnaissance en permanence, mes tentatives désespérées d'me faire passer pour un mec que j'suis pas et que j'serai probablement jamais, mon absence de courage, ma cruauté, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère et ma culpabilité bidon.© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Ven 20 Sep - 1:15


La Marque
Alec, Dany, Dilan, Penny

 

Et comme par habitude, Penny devait se rassoir parce qu'elle en avait trop dit, elle exécuta cet ordre, on ne sait pourquoi, mais se permit tout de même de souffler fortement avant d'être à nouveau confortablement assise, observant avec plaisir la chaise de la blonde être transporté jusqu'au fond de la salle, ne pouvant retenir un sourire qui aurait été beaucoup plus large en d'autres circonstances. Les choses avaient été trop loin dans tous les sens, comme l'avait dit le professeur Hudson, tels des gamins de primaire. Elle frotta ses mains sur son visage, ramenant au passage les mèches de cheveux qui pendaient, vers l'arrière. C'était la pire journée qui soit depuis son entrée à Poudlard. Ne faisant plus attention à ce qui se passait autour d'elle, elle se mit à réfléchir à ce que pouvait bien faire sa sœur en ce moment. Daphné devait être dans la mauvaise position de professeurs, et si tous les groupes d'élèves agissait pareil, elle craignait la catastrophe. Penelope se dit qu'elle aurait préféré être avec elle en ce moment, surtout qu'elle avait la forte impression que Danyell lui faisait la tête, elle se sentit alors terriblement seule. Et ce qui se passait dans les salles n'était pas ce qu'il arrivait de pire, c'est plutôt ce qui se tramait là dehors, était-ce l'annonce d'une autre guerre ?

Elle releva sa tête et vit avec surprise le professeur éteignant le feu qu'il avait déclenché à l'aide d'un sort, sur la table. Ne donnant pas plus d’intérêt à la seule Gryffondor, Penny tendit l'oreille à la conversation de Danny qui termina en lui disant qu'il était désolé. Elle ne put s’empêcher de lancer un regard chargé de réprobation vers la grande blonde, puis se leva sans demander la permission en direction de son ami. Elle savait tant le faire stresser, elle pouvait bien tenter de le réconforter, même si c'est quelque chose qu'elle ne sait pas vraiment faire. Elle se posa, non doucement au sol à coté de lui et lui tendit sa légère écharpe au couleur des Poufsouffles. "T'inquiètes pas."
Elle fit une moue peinée en haussant les épaules, ce n'était pas la faute de seulement une personne, c'était un ensemble. "Tiens, pour ton sang." Elle n'avait que ça sous la main. C'est surement le geste le plus gentil qu'elle avait envers lui, parce qu'elle n'est pas du genre à être douce avec les gens même quand elle les aime bien, mais aujourd'hui, elle faisait une exception, ce n'était pas une journée comme les autre de toute façon et de plus, voir son ami comme ça lui faisait mal au coeur, Penny est fofolle, mais pas insensible.





Dilan:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 218
Galions : 360
Âge : 18ans.
Classe : 7ème année.
Avatar : Andrew Garfield.
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Lun 23 Sep - 14:58


Groupe N°4
Intrigue 1 : La marque



Assis dans son coin, l’air rageur et blessé, Danyell avait rabattu ses genoux contre lui mais tentait d’adopter au mieux une position qui ne le faisait pas passer pour trop misérable ou ridicule. Il n’aurait pas supporté une remarque de plus aussi il espérait sincèrement que Dilan ait l’intelligence de se taire et ne pas venir replonger le couteau dans la plaie. Le professeur lui aussi n’avait pas renchérie si bien qu’il releva tout de même la tête pour s’assurer qu’il ne se tramait pas quelque chose derrière son dos, paranoïaque qu’il était. Au même instant Penelope vint s’asseoir près de lui et lui tendit son foulard aux couleurs de leurs maisons, une petite moue plus tard elle lui apprit que c’était pour essuyer son sang et le cœur de Danyell vrilla tant il trouva l’attention adorable. Il lui en fallait peu, derrière ses airs d’ours mal léché la moindre attention toute particulière pouvait le toucher plus que de raison s’il ne se renfrognait pas avant. Or, dans ces conditions, elle fut la bienvenue et s’il s’était écouté il aurait serré Penelope contre lui pour y trouver un peu de réconfort. Mais Danyell restait égal à lui-même, bourru et pas franchement démonstratif, il attrapa le bout de tissu que son amie lui présentait et réussi tout de même à esquisser un sourire.

- Merci…

Baissant les yeux vers le foulard jaune et noir, il le fit passer un instant d’une main à l’autre avant de soupirer, relevant son regard vers la jolie petite brune et désignant le tissu.

- Ça serait quand même dommage que je l’abime.


Dit il l’air embêté avant d’hausser les épaules et d’ajouter d’un ton blasé.

- Enfin bon je vais pas faire du sentimentalisme un coup de baguette magique plus tard il sera comme neuf hein.

Posant donc le foulard sur son nez, il se demanda un instant si ce dernier s’était moins mis à saigner à cause du coup de poings qu’à cause de la colère. Il n’était pas rare que le nez de Danyell saigne sans prévenir, il n’avait jamais su trop pourquoi, impressionnant pour un entourage peu habitué au spectacle mais plus vraiment pour lui qui avait pris l’habitude. Reposant le derrière de son crane contre le mur, il allongea ses jambes devant lui et soupira en fermant les yeux. A quoi rimait cet interrogatoire ? Le professeur n’avait pas réagis à ses paroles, même pas à son attaque sur le fait que ce n’était franchement pas normal que les choses prennent cette tournure. Il avait de plus en plus l’impression d’être de trop dans cette salle, il avait toujours eu l’impression d’être de trop partout où il passait. Heureusement Penelope était venue à lui, lui prouvant qu’elle se rangeait plus ou moins de son côté, et pour une fois il avait eu l’intelligence de ne pas se braquer. Il attrapa alors brièvement la main de sa camarade pour la remercier avant de regarder ailleurs, faisant mine de se redresser, trouvant au final ce geste peut être un peu équivoque lui qui n’avait jamais l’habitude de se montrer un tantinet attentionné ou câlin.

- Si on sert plus à rien, on peut sortir ? Pas que ça me prenne la tête de rester ici mais en fait si un peu. A moins que vous deviez nous faire un cours sur la tolérance, qu'on rigole un peu vu les circonstances.

Conclut il avec un petit rictus avant de secouer la tête. Il n'était pourtant pas du tout de nature à provoquer qui que ce soit, mais quand il était en colère il n'était pas rare qu'il sorte la carte humour noir et souvent déplacé pour se sortir d'embarras.



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL

_________________

J'voudrais juste hurler mon besoin d'reconnaissance en permanence, mes tentatives désespérées d'me faire passer pour un mec que j'suis pas et que j'serai probablement jamais, mon absence de courage, ma cruauté, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère et ma culpabilité bidon.© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Lun 23 Sep - 15:43

La tension qui régnait dans la salle était un peu tombé, seul les manifestations de Danyell continuait de rendre la cohabitation difficile. Toujours assis sur sa chaise, Alec ne bougeait pas d'un iota malgré le sang sur le visage du Poufsouffle qui méritait un grand nettoyage. Mais après s'être montré autant colérique, Danyell pouvait s'asseoir sur une aide de la part du professeur. Et à vrai dire il voulait aussi savoir si toutes ces années passés dans une même maison servait à quelque chose. A son époque on se serrait les coudes, même si on était dans une maison différente d'ailleurs.

Dilan quant à elle s'était enfermé dans un mutisme, au fond de la classe. Seule Pénélope bougea pour aller proposer son écharpe à Danyell. Voilà, l'entraide commençait. Alec se leva enfin, il ne savait plus trop quoi faire de ces trois gamins qui n'avaient rien à voir avec tout ça et ne pouvaient plus l'aider dans ses recherches. Danyell demanda à sortir non sans finir dans une phrase de provocation. Alec se demanda si le Poufsouffle n'était pas un peu suicidaire sur les bords à chercher ainsi la petite bête. Mais le professeur prit sur lui et répondit calmement.

- Il est clair que certains en aurait besoin de cette leçon...

Il alla ouvrir la porte de la salle et d'un geste de la main indiqua la sortie.

- Allez y sortez, ou plutôt Mr Bishop vous devriez aller à l'infirmerie pour votre nez...J'ignore cependant si les couloirs sont sûrs actuellement

A peine avait il terminé sa phrase qu'une autre personne s'arrêta devant la porte, un air grave peint sur le visage qui ne disait rien de bon. Il s'agissait d'Harvey Flemming. Alec sortie dans le couloir et ferma la porte derrière lui pour s'enquérir de la situation. Comme il le pensait la marque avait noté le début d'une période sombre. Une des nés moldus de Poudlard avait été attaqué.
Le professeur retourna dans la salle et ordonna d'un ton sec.

- Prenez vos affaires on va dans la grande salle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Mar 24 Sep - 16:02


La Marque
Alec, Dany, Dilan, Penny

 

Dany avait l'air d'hésiter à prendre le foulard qu'elle lui avait tendu, lui affirmant qu'il ne voulait pas le tacher, ce qui fit hausser brièvement les épaules de Penelope qui s'en fichait pas mal qu'il le tache, elle n'y avait même pas pensé, mais comme il le disait, un coup de baguette et la chose était réglée. Elle ne dit qu'un "Exactement". Dans ce genre de situation, Pene ne savait pas trop comment réagir, surtout qu'elle n'était pas une fervente apporteuse de réconfort, tout ce qui pouvait faire sourire, c'est quand elle utilise ses techniques de fille chiante, mais ce n'était pas le moment, Danyell s'en était déjà pris plein la figure, au sens propre comme au sens figuré, elle n'allait pas en rajouter avec ses sottises.

Penelope qui ne regardait pas forcément son ami, sentit que ce dernier attrapait sa main, sur le coup, son cœur se mit à battre plus fort, elle ne bougea pas, trop surprise par l'action du jeune homme qu'elle n'aurait pas imaginée un instant. Il réussirait à totalement la faire fondre avec des gestes de la sorte. Quand il lâcha sa main, plutôt assez rapidement, elle le regarda se replaçant, elle n'en revenait toujours pas de ce qu'il venait de faire, elle se remit de la chose quand il s'adressa au professeur. Elle avait peur que ça parte encore en vrille tout c'était passé si vite tout à l'heure qu'elle se tut, ne voulant pas tout aggraver.
Ce devait surement être la pire journée, se taire était tellement difficile pour la petite pouffy qui avait toujours des mots pleins la bouche, heureusement qu'elle était tombée dans le même groupe que Dany parce qu'elle n'aurait surement pas réagit pareil face à ce jour.

Penelope s'apprêtait à prendre la défense de Dany contre le professeur qui selon elle en avait sérieusement après lui, elle n'en eu pas le temps parce qu'après que Monsieur Hudson soit revenu dans la salle, il leur demanda sèchement de prendre leurs affaires pour partir dans la grande salle. Elle se leva comme si elle était montée sur ressort, tendant sa main à Dany pour l'aider à faire de même.

"Qu'est-ce qu'il y a ?" La curiosité de Penny la piquait, que se passait il pour qu'ils doivent aller dans la grande salle, être surement tous réunis, peut-être qu'ils avaient trouvé le coupable qui avait fait cette marque.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Admin
Messages : 436
Galions : 565
Âge : 34 ans
Avatar : Harry Lloyd
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   Mar 24 Sep - 19:19

Intrigue #1 : la Marque

Partie II
Tandis que tous les élèves passibles d’être suspectés de l’apparition de la marque dans le ciel se font interroger, un drame effroyable vient s’additionner à cette fin de journée, pourtant déjà suffisamment teintée par l’angoisse. En effet, la jeune élève Charlie McCarthy, étudiante de la maison Serdaigle en 7ème année est retrouvée inconsciente dans les couloirs de Poudlard par Cédric Lewis, l’infirmier de l’école. Visiblement empoisonnée, ses jours ne sont pas en danger malgré le choc que l’agression a produit.

Cependant, un détail vient confirmer les doutes que chacun gardait pour soi. Sur le bras gauche de Charlie McCarthy a été gravée la mention « mudeblood ». A comprendre Sang-de-Bourbe.  Alors que la nouvelle se repend comme une traînée de poudre, tous les élèves interrogés sont priés de se rendre dans la grande salle, et y sont bientôt rejoint par les nombreux autres élèves sortant progressivement de cours. A mesure que les professeurs expliquent combien la situation est sérieuse et grave, la tension monte parmi les élèves. Certains commencent à angoisser, s’imaginant déjà que se trouve parmi eux un nouveau mage noir. D’autres, plus nombreux, voient leurs rancœurs passées ressurgir.

Alors que l’équipe pédagogique permet aux élèves le souhaitant de se retirer, la plupart restent. Et pour cause. Une première voix s’est élevée pour assurer qu’il devait s’agir à coup sûr d’un sang-pur ou d’un Serpentard. Peut-être même les deux. Ceux qu’on insulte déjà suffisamment depuis la fin de la guerre se révolte alors et réplique. Bientôt, une zizanie sans pareil éclate dans la grande salle. Un chaos que les professeurs devront gérer tant bien que mal…

Règles & Liste

Pour cette IIème partie facultative, les élèves le souhaitant peuvent quitter la grande salle, et ainsi l’intrigue. Ceux ne souhaitant pas rester peuvent, ou écrire un unique topic dans lequel ils disent partir après l'aval des professeurs, ou signaler leur départ dans la partie « suivi de l’event ». Le topic étant commun à tous, nous vous conseillons de raccourcir quelque peu vos posts tout en évitant de répondre "trop". En effet, pensez que tout le monde doit pouvoir faire entendre sa voix : RP en duo dans un event n'a rien de drôle ni pour vous, ni pour les autres.

Enfin, et c’est là le plus important, n’hésitez pas à prendre des initiatives. Mettez-vous dans la situation : la paix que tous pensaient acquise semble de nouveau en danger. Si vous n’avez pas directement connu la guerre, elle a cependant souvent touché vos familles, votre monde. A vous donc de faire entendre votre voix et vos idéaux. Bon jeu à tous !  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensio.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue #1 - Groupe n°4 | Alec H., Danyell B., Dilan C., Penelope M.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Troisième étage :: Cours des Runes-