Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Dim 8 Sep - 21:38

La dernière heure de cours de la journée venait de sonner. Alec donna les petits devoirs à faire à ses élèves avant de les laisser partir. Ce n'était que des 3ème années alors le professeur ne les surchargeait pas trop de travail au début, voulant d'abord voir comment leurs connaissances évoluaient.
Saluant les derniers sorties, Alec rangea ses affaires dans son petit cartable avant de quitter la salle à son tour. Pour le moment ses soirées n'étaient pas encore occupés à corriger des copies et ses nuits étaient toujours autant perturbés par le même souvenir. En plus de cela son bras le brûlait parfois au beau milieu de la nuit, lorsque la pommade ne faisait plus effet.
C'est d'ailleurs pour cette raison que Alec se dirigeait vers l'infirmerie pour aller chercher sa lotion de guérison. La magie ne pouvait pas soigner une blessure faites par un sortilège et devait donc se refermer d'elle même.

Et puis l'infirmier n'était pas juste un collègue mais aussi un ami, une personne avec qui il avait combattu durant la guerre. Cette guerre qui lui avait enlevé son bonheur comme beaucoup d'autres victimes. Pas besoin de mots ou de paroles entre les deux adultes pour se comprendre.
Alec frappa donc à la porte de l'infirmerie avant d'entrer, souriant à Cédric.

- Salut, je ne te déranges pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Mar 10 Sep - 17:11


Quoi de neuf docteur?
What happened to you old buddy?

Je levais les yeux au ciel, exaspéré. Encore un élève qui avait pris ces fameux bonbons qui vous rendaient malade pour ne pas aller en cours. Je lui faisais longuement la morale, sur la chance qu'il avait d'être dans cette école, du temps perdu à faire des bêtises au lieu de profiter de l'enseignement qu'on lui proposait, du comportement immature. Histoire de marquer le coup, je le laissais se tordre en deux de douleurs au ventre avant de lui donner un antidote rapide. En lui ordonnant au passage de retourner en cours immédiatement. Hors de question de le laisser se reposer à l'infirmerie à cause de ça. Une fois l'élève congédié, je me laissais tomber mollement sur ma chaise derrière mon bureau. J'espérais sincèrement que le reste de la journée serait calme, j'avais besoin d'un peu de repos, la rentrée ayant été particulièrement agitée.
J'étais plongé depuis un moment dans de la paperasse concernant le suivi médicale de certains élèves ayant des besoins particuliers lorsque l'on toqua à la porte de l'infirmerie. Je lançais un vague « Entrez », sachant que la plupart du temps, les gens n'attendez de toute manière pas ma réponse. Un stylo entre les dents, je relevais la tête vers le nouvel arrivant. Alec. Un sourire sincère se dessina sur mon visage. Je ne m'attendais pas à le voir, et il faisait partie de ces personnes dont je chérissais la compagnie. Pour tout dire, nous ne pouvions pas nous voir si souvent avec nos emplois respectifs, et mon ami me manquait. L'avoir retrouvé à Poudlard était peut-être la meilleure surprise qu'il m'était arrivé depuis que j'y étais infirmier. Je m'exclamais alors :

« Alec! Évidemment que tu ne me déranges pas! Je lui fis un signe de tête en direction de la chaise postée en face de moi. Installe toi vas-y. »

Je refermais le dossier que j'étais en train de parcourir et posais mes coudes sur le bureau, et appuyant ma tête sur une de mes mains. Je n'avais pas besoin de jeter un coup d'oeil à son bandage, j'étais déjà au courant. Je n'étais peut-être pas celui qui l'avait pris en charge, mais ma collègue m'avait expliqué que mon ami s'était grièvement blessé il y a quelques jours. J'avais attendu de le voir pour lui en parler, il semblerait que le moment soit venu. Comme pour lui indiquer qu'il n'avait même pas besoin d'essayer de me cacher quoi que ce soit, je sortais un tube de pommade du tiroir, avec l'étiquette que ma collègue avait collé indiquant « Professeur Hudson, anti douleurs ». Je le posais sur le bureau face à lui. Le but n'était pas de l'agresser, au contraire, je m'inquiétais beaucoup pour sa blessure récente, et je voulais comprendre ce qu'il s'était passé pour qu'il se blesse de la sorte. Je lâchais alors calmement :

« C'est ce que tu es venu chercher? »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Mer 11 Sep - 15:00

Malgré que les deux hommes se soient retrouvés à travailler dans le établissement, ils se voyaient peu. Chacun étant occupé dans sa profession. Alec avait ses heures de cours à donné et Cédric des patients à soigner. Bien que ça ne soit que le début de l'année des élèves trouvaient déjà le moyen d'aller rendre visite à l'infirmier. Ce dernier accueillit avec Alec avec un sourire, l'invitant à venir prendre place sur une chaise. Le professeur ne se fit pas prier, et se retrouva en face de son ami. Sans même avoir eu le temps de faire sa requête, un tube de pommade se retrouva sur le bureau. L'écriture féminine de Gaïa recouvrant une étiquette à son nom. Alec releva les yeux sur Cédric et hocha de la tête.

- Oui c'est ça

Gaïa avait déjà du lui parler de son séjour à l'infirmerie, elle les savaient tous deux amis et surtout peut être espérait elle que Cédric aiderait le professeur à aller mieux. Son interlocuteur ignorait tout de l'histoire, comment Alec était venu à se retrouver avec une plaie béante sur le bras. Il n'avait pas reparlé de cette histoire avec Leopold, ce n'était pas vraiment un sujet très joyeux et tant que son collègue disait qu'il lui avait pardonné, tout était bien.

- Après la guerre je me suis lancé un sortilège pour ne plus faire de massacre

Le professeur se pencha vers l'infirmier, comme si quelqu'un pouvait l'entendre.

- Et je me suis retrouvé à deux doigts de tuer...un ami...

Il se remit correctement au fond de sa chaise, un soupir s'échappant de ses lèvres. L'alcool l'avait conduit dans un état de hors contrôle qui aurait pu coûter cher à Leopold.

- Je crois que je deviens dingue...il y a trop d'élèves du côté noir dans cette école pour ma santé, je comprend pas comment McGonagall peut les laisser entrer...

Il avait conscience de tenir un discours parfaitement raciste. C'était plus fort que lui, dans son esprit les mangemorts et leurs descendants faisaient partis du même panier. Pas une seule chance ne leur serait accordé de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Jeu 12 Sep - 23:07


Quoi de neuf docteur?
What happened to you old buddy?

La déclaration de mon ami me fit retenir un frisson. Il m'avait déjà vaguement évoqué ce sort qu'il s'était jeté afin de ne plus commettre de crime, mais ne me l'avait encore jamais vraiment annoncé de but en blanc ainsi. Bien que la guerre me hantait déjà bien plus souvent que nécessaire, elle avait emportée avec elle l'intégralité de la vie affective d'Alec, et les traumatismes qui s'ensuivaient étaient bien présents. Je lui avais déjà proposé, lorsque je l'avais retrouvé brisé à Poudlard, de consulter un psychiatre comme je l'avais fait, mais il avait toujours refusé l'idée avec ferveur, prétendant aller bien. Eh bien, il me semblait que les gens qui allaient bien n'essayaient pas de tuer leurs amis. Je m'inquiétais souvent pour lui – pour ne pas dire tout le temps. Si seulement il acceptait l'aide et les mains tendues vers lui prêtes à l'aider à sortir de cet enfer. Ou du moins essayer. Consulter un psychiatre n'avait pas résolu tous mes problèmes, mais cela m'avait tout du moins clairement aidé à faire la paix avec une partie de moi-même. Du moins, la plupart du temps. Lorsqu'il se calait à nouveau dans son fauteuil pour poursuivre, je levais une main à mon visage pour masser mes tempes et je fermais les yeux.

« Alec... Ces pauvres gosses n'y peuvent rien si leur parents étaient du côté noir. On ne peut pas leur en vouloir. On ne doit pas. C'est justement notre devoir, dans cette école, de faire en sorte qu'ils ne suivent pas la même voix que leurs parents.. »

Je n'avais jamais partagé les opinions d'Alec, pas même après la guerre. Certes, les mangemorts méritaient d'être jugés, je ne regrettais pas en avoir tué quelques uns. Plusieurs. Beaucoup. Mais là, c'était différent. Alec parlait de la descendance de ces fameux mages noirs. Et blâmer un esprit encore intact et pure de toute corruption était, à mon point de vue, insensé. C'était avec eux, qu'il fallait construire le monde magique futur. J'étais persuadé que la clé de la réussite de cette guerre et le maintient de la paix en dépendait. Mais j'avais déjà eu à plusieurs reprises ce débat avec mon ami, et je n'étais pas là pour ça. Il était, justement, mon ami, et j'avais toujours eu comme principe de ne pas juger ceux que je considérais comme tel. Peut-être ne partagions nous pas le même avis sur tout, soit, mais cela n'altérerais jamais mon jugement sur lui. Alec était un homme formidable. Je revenais alors sur le sujet principal de mes préoccupations actuel.

« Mais ne parlons pas de ça, pas encore.. Dis moi plutôt comment tu as pu te retrouver dans une situation pareille? »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Ven 13 Sep - 22:59

Il le savait parfaitement, les pauvres enfants n'étaient pas forcément des âmes perdus, obligés de répéter les erreurs de leurs parents. Pourtant Alec ne pouvait enlever cette idée de sa tête, profondément ancré par la perte de la famille qu'il avait construite à cause de ces satanés mangemorts. Seulement Cédric ne voyait pas que parmi les jeunes sorciers se cachaient déjà des adolescents qui avaient choisi leur camp. De la mauvaise graine qui aurait pu très bien poussé mais malheureusement la plupart du temps les descendants des mangemorts suivaient la même destiné que leurs parents. Une triste histoire qui finirait mal car il était hors de question pour Alec de laisser ces futurs sorciers des rejoindre le côté obscur une fois sortie de Poudlard. Il suffirait alors que d'un rassemblement de ces milliers d'anciens étudiants pour qu'une seconde guerre éclate. Le professeur n'avait pas envie de revivre ça. On avait beau ne pas regretter d'en avoir tué plus d'un cela ne calmait en rien le chagrin et la haine. Punir le mal par le mal n'avait jamais été quelque chose de recommander.

- Certains ont pourtant déjà fait leur choix Cédric, cesse donc d'être aussi optimiste...On ne peut pas "sauver" tous le monde, c'est aussi à eux de faire des efforts

Alec en faisait bien lui, de se forcer à enseigner à ces misérables, de se retenir de les conduire sur un bûcher. La directrice ne serait pas très heureuse de ce comportement. La vengeance qui le rongeait l'avait déjà conduit à un duel contre l'un de ses propres amis. Aveu qu'il souffla à Cédric, des regrets il en avait. La culpabilité était toujours présente malgré les paroles du professeur de runes. Alec n'en revenait toujours pas de ces actes, de comment il avait pu en arriver jusque là.

- J'étais pas vraiment très sobre quand je suis rentré au château et je me suis trompé d'appartement, prenant celui de Leopold pour le mien...Un petit combat de rien du tout mais qui m'enleva toutes les forces déjà drainé par l'alcool que j'avais dans le sang...Leopold m'a gentiment offert son lit pour passer la nuit...on a plaisanter et...et il m'a embrassé...Mon dieu c'est ridicule, j'ai réagi comme une adolescente après ça et je suis sortie de la chambre...Leopold m'a bien évidemment suivie pour ne pas que j'aille faire de bêtise et...je me suis énervé, même plus que ça, toute ma raison était partie je n'avais qu'une envie c'était de tuer cet homme qui avait oser m'embrasser...

Au cours de son explication, Alec s'était levé de sa chaise, arpentant en long, en large et en travers l'infirmerie avant de se laisser tomber assis sur le lit le plus proche du bureau.

- Je l'ai...blessé, humilié, prêt à lui donner le coup fatal...heureusement le sortilège m'en a empêché...

Il passa une main sur son visage tiré par ses insomnies et ses nuits courtes.

- Je m'en veux putain, je sais pas comment faire pour me pardonner cette erreur...Leo a beau me dire qu'il ne m'en veut pas, que je n'étais pas moi même je n'y arrive pas...

Il regarda ses mains, si sales, si remplis de sang.

- Au fond je ne vaut pas mieux qu'eux...je devrais peut être démissionner, changer d'air, je ne sais pas, aller en Alaska...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Dim 15 Sep - 19:24


Quoi de neuf docteur?
What happened to you old buddy?

Je décidais volontairement de ne pas répondre à la dernière remarque de mon ami sur le traitement des enfants de mangemorts. Nous avions déjà eu ce débat maintes fois, et nous n'étions pas ici pour en discuter à nouveau, mais pour comprendre comment il s'était retrouvé à s'auto mutiler le bras. Évidemment que je savais qu'on ne pouvait pas sauver tout le monde, qu'avec tous les efforts du monde, certains seront toujours tenter par l'obscurité. Mais il me semblait important de malgré tout, faire tout ce qui était en notre pouvoir pour concentrer nos efforts sur ces nouvelles générations.
C'est la prochaine déclaration de mon ami qui me laissa... perplexe. Son ami l'avait quoi?! Les coudes appuyé sur le bureau, je plaçais ma tête entre chacune de mes mains, comme pour ne pas la laisser tomber de surprise. Certes, d'après la petite histoire, Alec était ivre au moment de cette anecdote on ne peut plus surprenante, mais son ami, apparemment, ne l'était pas. Est ce que tous les hommes aux tendances bisexuelle de Poudlard avait décidé de venir hanter les hommes que nous étions? Car avec les évènements récents avec Wallace, j'en avais bien l'impression. Je le laissais finir son histoire, les yeux fermés, continuant de l'écouter tout en cogitant sur toute cette affaire. A la fin de son explication, je rouvrais les yeux et haussais un sourcil de surprise, avant de froncer légèrement les sourcils.

« Tu n'es pas comme eux, Alec. Je t'interdis de penser ça. De dire ça. Tu n'es pas comme eux et tu le sais bien. »

Mon ton autoritaire m'avait surpris moi-même. Je n'aimais pas l'idée que mon vieil ami puisse se mettre ce genre d'idée nocive dans le crâne. Si des gens comme Alec se mettait à penser ainsi, le monde magique n'était pas prêt d'être sauvé. Je me radoucissais presque aussitôt, et lui adressais un léger sourire. 

« Ensuite, soyons clairs, personne ne va en Alaska, aucune chance que je te laisse partir dans cette zone inhospitalière et de me voir être remplacé par un pingouin un peu bavard. »

Mais revenons sur le coeur du sujet : le fameux incident. Si j'avais bien compris, mon ami, ici présent, avait failli se retrouver privé d'un bras à cause... d'un baiser?! Je connaissais ce Leopold plutôt de vue, on ne s'était jamais vraiment perdu dans de longues conversations lui et moi. Mais j'avais cru comprendre que certaines rumeurs quant à son orientation sexuelle étaient toujours en vogue. Quant à Alec, il avait été marié avant la guerre, qui l'avait rendu veuf. Depuis, sa vie sentimentale avait été un trou béant. Un sourire toujours scotché aux lèvres, je lâchais, d'un ton taquin.

« Dis moi, ça fait beaucoup de grabuge pour un simple.. « baiser », non? »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Dim 15 Sep - 20:06

Le ton autoritaire de son ami fit relever les yeux d'Alec. Il reconnaissait bien là un ancien membre de la brigade magique. Le professeur avait dit ça sur le coup de la culpabilité. Il était un peu perdu dans toutes cette histoire, sans cesse à la recenser dans son esprit. Les grandes vacances avaient été très longues avec comme seule compagnie des fantômes et des tableaux. Pas vraiment donc de personnes avec qui discuter et Alec n'avait pas eu vraiment le coeur à aller à Pré-au-lard rencontrer des gens. Ce genre de chose il ne le faisait plus vraiment depuis longtemps...
L'évocation d'un pingouin en guise de remplaçant arracha u sourire au professeur qui imaginait bien la tête des élèves en voyant cet animal débarquer. Tout à fait ridicule.

- C'est un argument de poids je l'admets...adieu l'Alaska

Répliqua t-il avec toujours le sourire avant de le perdre à nouveau lorsque Cédric parla du baiser. Pour lui c'était peut être insignifiant mais pour Alec c'était autre chose. L'infirmer ne pouvait pas comprendre, seul ceux qui avait vécu la perte du professeur le pouvait.

- Ce n'est pas un simple "baiser" Cédric...c'est beaucoup plus complexe pour moi que si ça t'étais arrivé à toi

Alec se leva du lit pour aller retrouver la chaise qu'il avait occupé au début, face à son ami. Il allait essayer d'être compréhensible du mieux qu'il pouvait.

- Tu le sais, depuis la mort de Ma...femme il n'y a rien eu...Malgré qu'elle ne soit plus là je continue à garder ma fidélité et...le résultat de ce baiser est lié à ça...J'ai l'impression de l'avoir trompé, d'avoir piétiné sa mémoire...

Depuis la tragédie il était impossible pour Alec de prononcer son prénom. C'était un véritable blocage, un signe que malgré ces quinze années passés il n'avait toujours pas fait le deuil.
Bien évidemment Alec garda pour lui que la caresse de Leopold et son baiser lui avait fait de l'effet...Il ne manquerait plus que l'infirmier pense que le professeur de runes était gay.

- Tu dois trouver ça complètement ridicule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Lun 16 Sep - 19:43


Quoi de neuf docteur?
What happened to you old buddy?

Je le regardais venir se rasseoir sur sa chaise, et poursuivre ses explications. Bizarrement, naïvement peut-être, je n'avais jamais pensé au fait qu'Alec n'avait pas eu la moindre expérience érotique et/ou amoureuse depuis le décès de sa femme. Sur ce sujet, j'étais ignorant, et capable de comprendre uniquement en utilisant mon empathie. Et celle-ci me donnait déjà l'impression de sentir un glaçon prendre possession de mon coeur, à mesure que défilait les paroles d'Alec. Il ne s'agissait pas de perdre un ami, ce qui était déjà tragique, mais bien de perdre l'intégralité de sa famille. Une famille qu'on avait pris le temps de construire, avec, j'en étais sure venant de lui, tout l'amour imaginable. Je n'avais pas connu Alec avant la guerre. Mais je pouvais voir dans son regard, les vestiges d'une personne continuellement enjoué et pleine de vie. Je n'avais pas pensé à ça. Et maintenant qu'il m'exposait ces simples faits, qui n'auraient pas du m'échapper quant à sa réaction face à un simple « baiser », je comprenais. Je vins m'adosser mollement au dossier de ma propre chaise, et lui lançait un sourire attristé.

« Ce n'est pas ridicule du tout tu sais.. Faire son deuil est quelque chose qui prend du temps, beaucoup de temps. Tu es peut-être une des personnes les plus fortes que je connaisse Alec, tu as toujours refusé d'aller voir quelqu'un, de suivre des thérapies, et pourtant, malgré tout ce que la vie a pu te prendre, tu es là, debout, et tu continues d'avancer. »

Je me penchais en avant, pour saisir les avant-bras de mon ami posés sur le bureau, que je prenais dans mes mains et pressait légèrement. Ce n'était en rien un contact qui se voulait excentrique, juste une manière de souligner qu'il n'était pas seul, et que j'étais là pour lui. Son regard vint retrouver le mien, et je lui souriais un peu plus gaiement cette fois. Cet homme ne se rendait pas compte du chemin qu'il avait parcouru, c'est certain. Je me reculais à nouveau, et passais une main distraite dans mes cheveux.

« Ne t'en veux pas pour ce baiser, et ne t'en veux pas pour aucun baiser à venir. Ce qu'il s'est passé, la perte que tu as vécu était une véritable tragédie. Mais pour continuer à avancer, il faut que tu la laisses partir. Elle aura toujours une place dans ta mémoire, et dans ton coeur, c'est certain. Mais ça ne veut pas dire que tu ne dois plus jamais y laisser entrer personne. »

Je savais que cette étape ne serait pas des plus faciles pour lui, mais elle était nécessaire. S'il voulait aller mieux, s'il voulait aller de l'avant, il devait la laisser partir. Je ne lui conseillais pas d'aller tirer un coup sur la première femelle venue dès demain. Disons plutôt que j'essayais de lui faire comprendre qu'il était encore jeune, et que la vie n'en avait pas fini avec lui. Il avait encore tellement de temps devant lui, de choses à voir, de personnes à rencontrer. Il ne pouvait pas décider d'ignorer ça pour le restant de ses jours. Je plissais les yeux et plantais mon regard comme pour insister sur cette dernière phrase.

« Alec, il faut que tu apprennes à te laisser tomber amoureux à nouveau. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Mar 17 Sep - 14:42

- Je ne suis pas fort...

Il avait beau se tenir là face à Cédric, de se lever tous les matins pour aller donner des cours cela ne voulait pas dire pour autant qu'il était fort. Alec n'avait pas du tout l'impression d'avancer ni même de reculer, il était resté au même étage. Les psychologues diront qu'il était à l'étape de la claire, accusant tous les mangemorts et leurs familles de la mort de sa femme. Une colère qui pouvait s’avérer destructrice comment Leopold avait pu le voir alors qu'il n'avait rien fait de mal. L'acceptation serait difficile à obtenir tellement le processus était lent pour Alec.
Cédric lui prit les avant-bras, croisant leur regard il renvoya un sourire triste à son ami. Heureusement l'infirmier était là pour le soutenir, il était le seul avec qui Alec parlait de tout ça, il avait l'impression de pouvoir être compris. La guerre les deux hommes l'avaient traversés ensembles, vu les ravages et le sang peindre le ciel. Depuis, Alec ne s'était pas vraiment attaché à quelqu'un, ses amis étaient toujours les mêmes. Pas de nouvelles rencontres, il restait juste sympathique avec ses collègues.
S'ouvrir à nouveaux lui paraissait impossible, il n'avait pas envie de revivre à nouveau une perte, Alec savait qu'il ne pourrait pas y survivre. Pas une deuxième fois.

- Non, je suis très bien tout seul

Répliqua t-il. Il ne ressentait pas l'envie de toute façon de vouloir construire à nouveau quelque chose. Comme Cédric l'avait dit plus tôt sa femme avait toujours une place dans son coeur et dans sa mémoire. Une place encore importante.

- Et toi alors ? Les amours ?

Demanda t-il pour changer un peu de cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Mer 18 Sep - 22:25


Quoi de neuf docteur?
What happened to you old buddy?

Je le regardais, persuadé qu'il ne s'en sortait pas, qu'il n'avançait pas, et qu'il n'arriverait jamais à dépasser tout cela, et j'aurais tout donné pour qu'il puisse se voir comme je le voyais. Certains ayant passé par les même tragédies que lui n'en menait pas large, ne tenant debout que par de multiples potions les transformant plus en zombie qu'elles ne leur font du bien. Ou plongés dans une dépression si grande qu'ils ont fait le vide autour d'eux et s'y noient un peu plus chaque jour. Non, dans la catégorie des personnes blessées en perdition, Alec faisait partie des battants. C'était juste tellement dommage qu'il ne puisse pas en avoir conscience.
Il m'affirma être bien tout seul. Je lui lançais un nouveau sourire sincère, s'il était bien si bien tout seul, il ne serait pas ici, dans mon bureau, à me parler de ses mésaventures à l'heure actuelle. Il avait besoin de compagnie, comme toute personne normalement constituée socialement, peut-être même plus étant donné sa fragilité émotionnelle actuelle. Et moi aussi, d'ailleurs. Depuis la guerre, la solitude était quelque chose que je gérais avec difficulté. Lorsque j'étais seul avec moi-même, il n'y avait plus que les fantômes pour me tenir compagnie et me hanter. La présence de personnes comme mon ami était mon salut. Sans eux, je ne donnais pas cher de ma santé psychologique et émotionnelle. Alec n'était pas très bien tout seul, car il ne l'a jamais véritablement été, et je ne le laisserai jamais l'être. Quant à la dimension romantique, j'étais certain qu'un jour, il passerait ce cap. Quel que soit le temps nécessaire.

« Tu y arriveras Alec. J'en suis sure. »

Mon ton trahissait ma certitude, que je voulais réconfortante. Il sembla avide de changer de sujet, ce que je ne pouvais lui reprocher, j'imaginais bien que les conversations de ce genre ne devait être supportables qu'à dose raisonnable. Les amours? Par la barbe de Merlin, pourquoi, pourquoi à l'évocation de cette question la première chose qui me venait à l'esprit était le visage énigmatique de Wallace, les sourcils froncés et son regard bleu de glace planté sur moi. Cette pensée absolument... incongrue vint me mettre le feu aux joues. Tout cela était juste probablement du au fait que lors de notre dernière rencontre dans le placard, Wallace avait évoqué des symptômes qui faisaient en effet, penser on ne peut plus clairement à l'amour. Des symptômes, notamment apparemment lié à... moi. Alec était un vieil ami de Wallace. Je me demandais si sa question était innocente ou si Wallace lui en avait parlé. Puis je me rappelais que le professeur allemand n'était pas du genre à aller confier ses troubles sentimentaux à autrui. Surtout qu'il n'était apparemment pas conscient de ces troubles sentimentaux. Nom d'une mandragore, ce n'était pas le moment de réfléchir à ça. Je fuyais le regard d'Alec. J'étais ridicule. Positivement ridicule. Je balbutiais finalement une réponse précipitée, incompréhensible et sur le ton le moins naturel imaginable. C'est bien simple, si j'avais voulu volontairement être suspicieux, je n'aurais certainement pas fait mieux.

« Moi?! Mmmhppfff... Maisriendutout! Enfin tu sais. hahaha, comme d'habitude. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Sam 21 Sep - 20:55

Alec aurait aimé avoir la même conviction que Cédric mais c'était loin d'être le cas. Il était encore trop torturé pour pouvoir ouvrir son coeur à quelqu'un de nouveau et surtout faire une croix sur son passé. Passé, que le professeur ne cessait de ressasser dans son esprit. Il voyait encore clairement le magnifique sourire de sa femme et sa joie lorsqu'ils avaient adoptés leur fils. Lui aussi lui avait été enlevé par les mangemorts...Son coeur de père arraché au même titre que celui du mari.
Pour toute réponse Alec esquissa un sourire à l'encontre de son interlocuteur. Il ne voulait pas plus l'embêter avec ses soucis, Cédric avait déjà ses propres fantômes à combattre il n'allait pas lui passer les siens.

Le professeur décida alors de changer de sujet, s'intéressant à l'infirmier à ses amours. Ce dernier s’empourpra avant de balbutier une réponse pas du tout convaincante.

- Tu es vraiment pas bon menteur...

Souffla t-il avec un sourire en coin quelque peu amusé face à l'embarras de son ami. C'était assez rare de le voir ainsi et surtout apparemment la personne qui intéressait Cédric devait rester secrète. Mais la curiosité faisait partie de tout être humain et Alec ne put s'empêcher d'en apprendre plus.

- Je la connais ?

Il fallait l'avouer que parmi leurs collègues féminines il y avait vraiment des beautés. A moins que l’infirmier se soit transformer en Alan 2, ce qui décevrait énormément Alec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Mar 1 Oct - 21:13


Quoi de neuf docteur?
What happened to you old buddy?

Le sourire amusé de mon ami accompagné de son commentaire confirmaient mes craintes : je n'avais, évidemment pas réussi à camoufler ma gêne face à sa question. Bon, comment étais-je censé me sortir de cette situation, maintenant? Je pouvais aussi bien lui mentir, parler de quelqu'un d'autre, ou d'une femme étrangère à Poudlard. Ou juste dire que je n'avais pas envie d'en parler. Mais voilà : la vérité était que, en fait, malgré tout, j'avais vraiment envie d'en parler. Je ne savais pas quoi en penser, ni comment gérer la situation, assez délicate en son genre, et j'avais besoin de conseils. Je n'étais pas expert en situations amoureuses, et encore moins en ce qui concernait un homme. Je rougissais à nouveau à cette pensée. Nom d'une pipe(1) ce n'était pas comme si j'étais véritablement la personne concernée, n'est-ce pas? Il s'agissait de Wallace, et uniquement de lui. Tout ça ne remettait absolument pas en cause mes orientations, non?
Maintenant que je savais que je voulais en parler, il fallait que je sache, comment lui en parler. Je passais une main dans mes cheveux et soupirais d'un air gêné. J'aurais voulu me cacher pour en parler plus facilement, me dissimuler, comme le faisaient les enfants moldus, se cacher sous une couette à la lueur d'une lampe de poche, se créer un nid à l'abri des regards pour se raconter leur plus grands secrets.

« C'est pas vraiment ce que tu penses... »

Je devais faire attention à ce que j'allais dire, ne rien dire de trop, ne laisser aucun indice. Car Alec connaissait Wallace, et s'il ne lui en avait pas parlé, je doutais fort que le professeur apprécie que je parle de choses aussi intimes à un de ses amis. Je roulais des yeux, je ne savais pas par où commencer. Et comment m'y prendre. La situation était délicate. L'explication était délicate. Et tout cela me mettait véritablement mal à l'aise. Je gigotais sur ma chaise et mon bras droit trembla faiblement. Je posais ma main gauche instinctivement dessus pour tenter de me calmer.

« Disons que... Ce n'est pas vraiment que je m'intéresse à quelqu'un.. Disons que c'est plutôt l'inverse. C'est plutôt quelqu'un qui pourrait.. peut-être potentiellement s'intéresser à... moi? »

Pourquoi est ce que je formulais ça comme une question? Est ce que ça me paraissait aussi improbable que ça que quelqu'un puisse me trouver attirant? Avoir le souffle coupé et la respiration qui s'accélère en ma présence? Oui. Enfin non, je ne me trouvais pas moche, ni repoussant. La guerre m'avait forcé à garder une hygiène de vie correcte. La vérité était que je n'avais eu que de rares interactions romantiques depuis mon retour à la vie de simple civile. J'appréciais le flirt, là n'était pas la question, mais je n'avais jamais eu un très grande confiance en moi. Mais surtout, je n'avais jamais vraiment trouvé une personne. La personne.


1 : en moldu dans le texte

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Ven 4 Oct - 21:50

Difficile de penser quelque chose avec le peu d'informations que Alec avait à sa disposition. Il était clair que Cédric lui cachait quelque chose, après c'était peut être pas du tout important. Son attitude était juste assez louche pour susciter la curiosité du professeur. Et comme tout bon ami qui se respecte, on veut tout savoir sur la vie de celui ci.
La question d'Alec semblait mettre mal à l'aise l'infirmier, ce qui était tout de même bizarre et franchement si il n'y avait pas anguille sous roche il avait un problème. Il laissa cependant Cédric chercher ses mots, ce dernier se lançant enfin dans une réponse qui laisse quelque peu perplexe Alec. Pas que son ami était laid, au contraire il était assez charmant, du moins d'un point de vue masculin nullement intéressé, et loin d'être un coureur de jupon.

- Oh...tu fais craqué quelqu'un...sacré Cédric...je la connais ?

Il n'y avait pas dix milles adultes de sexe féminin au sein de Poudlard et il fallait avouer que certaines étaient bonnes à mettre dans un lit. Cédric n'avait pas l'air cependant d'approuver cet intérêt pour sa personne. C'était dommage car après avoir vu et vécu tant de chose ça serait une bonne aide pour pouvoir penser à autre chose, se construire une autre vie loin de celle détruite par la guerre.

- Ca a l'air de te déranger cet intérêt pour toi, je me trompe ? Pourquoi donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Lun 7 Oct - 20:32


Quoi de neuf docteur?
What happened to you old buddy?

Pourquoi cet intérêt pour moi avait l'air de me dérange? J'avais envie de saisir Alec par le col et de hurler : Parce que c'est un homme qui s'intéresse à moi! Et cet homme, figure toi que c'est Wallace Von Hammerschmidt! Tu te rends compte? WALLACE?! MOI?! Mais je restais vissé sur ma chaise, tentant un sourire décontracté maladroit. L'envie de tout lui dire pour pouvoir me confier me brûler les lèvres, mais c'était trop risqué. Je risquais de perdre la confiance du professeur de Legilimancie une bonne fois pour toute. Mais au fond, je restais un être humain des plus banals, et lorsque quelque chose de non banals m'arrivait, je ressentais le besoin pressant d'en faire part à un être de confiance. Alec était quelqu'un de confiance. Si une chose était sure, oui, c'était bien qu'Alec n'était pas le genre de personne à répandre des potins. Mais tout de même. Cela concernait un de ses amis de longue date. Nom d'une cheminette ce que c'était compliqué! Je regardais fixement Alec en me rongeant nerveusement la lèvres inférieure. Finalement, j'inspirais un grand coup et sortais d'une traite :

« Imaginons que ça ne soit pas d'une femme dont je voudrais te parler mais d'un... »

Je marquais un temps d'arrêt, comme stoppé dans mon élan. Ce qui était inutile, le début de ma phrase était pourtant déjà suffisamment explicite, le mal était fait. J'étais à présent en apnée, incapable de sortir le dernier mot de ma bouche. Je détournais mon regard de celui de mon collègue et faisais de drôle de moulinets avec mes bras comme pour m'aider à retrouver la parole. Cédric, 39 ans, confronté à une situation embarrassante : 5 ans d'âge mental. Je lâchais alors dans un souffle presque inaudible :

« homme... »

Je laissais mes mains retomber mollement sur le bureau, et commençais à triturer nerveusement un morceau de papier. Je levais les yeux au ciel, attendant une réaction de mon interlocuteur. J'ajoutais doucement.

« Enfin non pas que je.. Enfin tu sais... C'est pas moi qui.. Enfin tu vois. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Mar 8 Oct - 19:44

Apparemment c'était vraiment une affaire compliqué vu la tête qu'affichait Cédric en ce moment. Alec avait du poser les mauvaises questions pour le pauvre coeur de l'infirmier. Ce dernier savait pourtant qu'il pouvait tout dire au professeur de runes, ce n'était certainement pas lui qui allait tout balancer dans les couloirs. En vérité Alec avait toujours eu horreur des rumeurs, la raison pour laquelle lors de son adolescence il avait plutôt chercher à s'en amuser avec Leopold.

L'ancien Serdaigle laissait donc son ami chercher ses mots, peut être une façon approprié de dire les choses. Alec se demandait bien qui pouvait être cette fameuse personne pour mettre autant Cédric dans un embarras. Les premiers mots sortirent enfin, et même si son ami s'arrêta Alec avait parfaitement saisi le message. Il n'y avait pas trente six milles professeurs bisexuel ou hétérosexuel, la liste ne serait donc pas très longue. Enfin à sa connaissance, il y avait des collègues qui lui apparaissait comme incomplet dans son esprit. Alan était en tout premier, Wallace c'était quand même assez étrange d'imaginer l'allemand s'enticher de quelqu'un vu l'être complexe qu'il était. Pourtant le professeur de runes espérait que c'était bien son vieil ami et non le pédobear de Poudlard.

- Oui je vois...j'espère juste que c'est pas Alan...enfin j'espère c'est ta vie mais bon pour toi c'est mieux...A la limite je préférerai que ça soit Wallace, même si ça serait bizarre vu que je l'ai jamais vu avoir un intérêt sentimental pour quelqu'un depuis que je le connais...

Alec s'imagina les deux adultes, formant un couple et se dit intérieurement que ils iraient bien ensemble, se complèteraient en quelque sorte. Mais Cédric aimait les femmes. Une compassion soudaine envahi Alec, venant il ne savait d'où envers Wallace si c'était bien lui l'homme en question. Il se racla la gorge et reprit :

- Enfin à cet homme tu lui as dit que tu étais pas du tout intéressé...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Mer 9 Oct - 21:38


Quoi de neuf docteur?
What happened to you old buddy?

En attendant qu'il me réponde, je m'étais levé de mon bureau pour m'approcher du lavabo installé dans l'infirmerie, à gauche de mon bureau. Je prenais un verre posé au dessus de l'armoire et me servais un verre d'eau, espérant que ce dernier vienne me rafraîchir les idées en même temps que la gorge. Je m'adossais au lavabo pour faire à nouveau face à mon ami et buvais une première gorgée. Bien que je savais Alec ouvert d'esprit, sa réaction me surprit tout de même. Il ne semblait pas le moins du monde étonné par la nouvelle. Une homme me faisait des avances, et on aurait dit que c'était l'histoire de ma vie tellement il en parlait de manière détachée. Ce qui sembla m'enlever un poids énorme de la poitrine. Alec m'avait toujours accepté sans condition et sans jamais me juger, c'était une qualité qui se faisait rare. Alan ? Alan Davis ? Je ne connaissais que très peu ce professeur mais je trouvais étonnant qu'Alec pense à lui en premier, je haussais un sourcil étonné. D'après les craintes de l'ancien brigadier, il ne devait pas être très recommandable. Je prenais une nouvelle gorgée d'eau lorsqu'il prononça le nom de Wallace. Je recrachais immédiatement l'eau contenu dans ma bouche tant j'étais surpris. Comment ? Pourquoi la seconde personne à venir à son esprit était Wallace ? Avait-il la réputation d'aimer les hommes ? D'après ce que poursuivait Alec, il n'avait apparemment pas de réputation du tout au niveau sexuel ou romantique. La confirmation qu'il me donnait que Wallace ne s'était jamais vraiment attaché à qui que ce soit me noua à nouveau l'estomac. Ce n'était pas du stress, cette fois, je ne pouvais m'empêcher de me sentir... flatté. Ce qui était ridicule. Je m'essuyais la bouche du revers de la main et me raclais la gorge pour reprendre un semblant de contenance. J'avais aspergé le sol d'eau mais je m'en préoccuperais plus tard. Je décidais d'ignorer ses tentatives de devinette de la personne concernée pour le moment.

« Mmmmh... Non.. Pas vraiment.. Pas du tout en fait.. »

En effet, lorsque Wallace s'était confié à moi, j'avais été tellement perturbé par sa révélation, et surtout celle concernant le fait qu'il ressentait tout cela pour la toute première fois, que je n'avais pas vraiment fait en sorte d'être clair à ce sujet. Mais clair, je ne l'étais déjà pas moi-même dans ma tête, alors comment pourrais-je l'être avec lui ? Et comment repousser les avances de quelqu'un qui n'a pas conscience de vous en faire ? Je repensais au moment dans le placard où j'avais pris Wallace dans mes bras pour l'aider à se calmer. A mon invitation à m'appeler par mon prénom. D'un point de vu extérieur, je n'avais fait que témoigner des incitations. Je rougissais instantanément à cette pensée.

« C'est que.. C'est compliqué. Disons que cette personne m'a fait des avances sans vraiment savoir qu'il s'agissait d'avances. En quelque sorte. »

Je soupirais, moi-même exaspéré par la complexité de la situation et persuadé que cette conversation ne mènerait nul part. J'étais au fond, le seul à pouvoir débloquer cette situation. Et Alec avait ses propres soucis bien plus graves que mes petits problèmes de midinette, je me sentais soudain très maladroit et égoïste. Je passais une main dans mes cheveux et sur mon visage comme pour en effacer quelque chose.

« Désolé Alec, je ne sais pas pourquoi je t'ennuie avec toute cette histoire à dormir debout.. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Jeu 10 Oct - 19:59

Alec se retint de rire lorsque Cédric recracha l'eau qu'il avait dans sa bouche. C'était vraiment un sujet sensible, plus le professeur avançait plus cela devenait intéressant, en quelque sorte. Cédric avait vraiment l'air perdu, gêné même de se retrouver être le centre d'attention de quelqu'un. Si cette personne en plus s'avérerait être Wallace, la suite pour l'infirmier promettait d'être pleine de rebondissement. Alec savait l'allemand tenace sur les choses qu'il ne comprenait ou ne saisissait pas, comme une sorte de nouvelle expérience à étudier sous toutes les coutures.
Enfin si Cédric n'avait pas montré de signe de négation envers son dragueur, ça ne risquait pas de l'arrêter.

- Bah t'aurai dû quand même...surtout si c'est un acharné

Alec se voyait mal être poursuivi par un homme. pas qu'il était homophobe mais se faire courtiser encore et encore au bout d'un moment c'était énervant. Du moins il imaginait qu'en tous les cas maintenant il n'aurait pas la patience de dégager gentiment la personne.
Lorsque Cédric expliqua que la personne en question n'avait pas eu conscience de ses actes il n'y avait plus aucun doute suer l'identité. Sans le vouloir un sourire éclaira le visage d'Alec. C'était tellement inattendu venant de la part de Wallace. Lui qui avait clamé pendant des années que les relations étaient une pertes de temps inutiles, en même temps que l'attachement humain.

- Mais tu me déranges pas du tout voyons ! Attends c'est génial ! Enfin Génial, pas vraiment pour toi...Mais savoir que Wally s'intéresse à quelqu'un c'est à marquer d'une croix rouge !

Alec attrapa un calendrier posé sur le bureau et s'arma de la plume de son ami.

- Ca c'est passé quand ? Où ? Comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Jeu 10 Oct - 22:00


Quoi de neuf docteur?
What happened to you old buddy?

Au fond Alec avait raison. Je me cherchais des raisons et des excuses mais j'aurais peut-être du immédiatement signalé le fait que je n'étais pas attiré par les hommes. La culpabilité me surprenait soudain. J'avais peut-être fait preuve de cruauté envers Wallace en n'agissant ainsi. Indirectement, j'avais laissé place à toutes ses attentes, comme si elles étaient réalisables. Et tout ça très égoïstement parce que je ne savais pas quoi en penser. Qu'est ce qui ne tournait pas rond chez moi? Je fronçais les sourcils et venait me rasseoir à mon bureau. Je prônais faire tout ce cirque pour le bien du professeur alors qu'au final, je ne faisais tout ça que pour moi. Pour cette situation, j'étais déçu de moi-même.
Le sourire éclatant d'Alec m'interpela. Quoi? Qu'est ce que j'avais dit? Je me demandais un moment s'il se moquait doucement de moi, ce que je ne pourrais lui reprocher. Je me moquais un peu de moi-même aussi. J'avais à peu près le même genre de réaction que tous ses adolescents que je passais mon temps à soigner. Je souriais à mon tour tout en levant les yeux au ciel. L'enthousiasme inattendu d'Alec me fit rire intérieurement, mais mon sourire s'effaça aussitôt dès qu'il prononça « Wally ». Premièrement : Wally? Sérieusement? Wallace acceptait vraiment ce surnom? Etait-ce normal de trouver cela absolument adorable? Deuxièmement : Alec était-il médium? Sérieusement, ça en devenait inquiétant. Ou alors peut-être étais-je aussi facile à décrypter qu'un livre ouvert. Je fixais mon ami, estomaqué, les yeux écarquillés et la bouche entrouverte. Je sortais enfin de ma torpeur, et laissa échapper un léger rire nerveux tout en bafouillant :

« Mais... Qu'est ce que? Comment est ce que tu.. ?
Je me ressaisissais avant de poursuivre. J'en ai aucune idée Alec, je ne sais pas quand le grand Wallace Von Hammerschmidt a commencé à s'éprendre du banal et insignifiant Cédric Lewis. »

Je lui souriais, soulagé. Oui, d'une certaine façon, j'étais vraiment soulagé. Car l'information que je m'avais refusé de révéler avait été découverte par elle-même. Je me sentais à présent libre d'en parler sans retenu, sans me tenir coupable pour autant. Vraiment? Pas coupable du tout? Et si Alec décidait d'aller taquiner du côté de Wallace et lui révéler leur petite conversation? Je savais déjà qu'il ne me le pardonnerait jamais. Même si le but de cet échange n'étais absolument pas de le tourner en ridicule ou je ne sais quoi, il ne comprendrait pas. Il n'accepterait pas de voir ainsi une faiblesse dévoilée. Mon visage se teinta soudain d'une inquiétude certaine. Je fronçais les sourcils et plantais mon regard dans celui de l'ancien Serdaigle, m'avançais un peu plus du bureau pour y poser mes coudes. Savoir que Wallace pourrait être blessé par ma faute m'insupportais. Je tenais... beaucoup à lui, peut-être plus que je ne voulais l'admettre, et je tenais plus que tout à le préserver de toute inquiétude et angoisse.

« Ne lui en parle pas Alec, s'il te plait. La dernière chose que je souhaite est le blesser. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Dim 13 Oct - 16:38

Déposant le calendrier et la plume sur le bureau, Alec était déçu que Cédric ne lui fournisse pas plus d'information sur leur collègue. Le grand Wallace, comment le disait si bien l'infirmier, avait mit les premiers pas dans ce qu'on appelait l'attirance. Bien loin d'être cependant un Cupidon, Alec sentait que quelque chose de plus chiffonnant travaillait son ami. Mais bon il n'avait pas envie de mettre Cédric contre un mur, le pauvre se descendait tout seul.

- Banal et insignifiant ? Tu es sur que on parle de toi Cédric ? Où est passé le grand tireur d'élite ?

Alec se souvenait d'un homme confiant, qui n'avait pas hésité à se jeter dans la mêlée pour défendre ce qui était le bien pour eux. Et maintenant il se retrouvait, quelques années plus tard devant cet homme aujourd'hui infirmier qui s'infériorisait. Cela ne plaisait pas du tout au professeur de runes.

- D'accord je ne lui dirai rien...

Il ne voyait pas en quoi ça blesserait Wallace de savoir que Cédric avait parlé de ça à Alec. Surtout lui, qui connaissait l'allemand depuis leur adolescence. Il n'était pas homme à juger les autres, surtout en ce qui concernait leur préférence. Il ne valait mieux pas d'ailleurs vu le nombre d'homosexuels ou de bisexuels qui il y avait à Poudlard. C'était bien loin d'être la même chose que lors de ses études où c'était mal vu ce genre de préférence.

- Mais c'est pas une raison pour te descendre ainsi...il faut te reprendre mon ami ça ne va pas du tout...Un petit duel ne te ferait pas de mal, ça te tente que l'on s'en fasse un la semaine prochaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Dim 13 Oct - 19:32


Quoi de neuf docteur?
What happened to you old buddy?

Le fait que mon ami parlait encore de moi en tant que tireur d'élite m'arracha un rire jaune. Cela faisait bien longtemps que je ne l'étais plus. Ce Cédric là appartenait au passé. Un passé dont je portais le poids sur les épaules et était fier à la fois. J'avais été un tireur hors pair, qui m'avait permis de graver les échelons, mais ce n'était plus le cas. Plus depuis l'incident sur le champs de bataille. Plus depuis que j'étais devenu inutile à ma cause, depuis que j'étais estropié. A ce moment même, mon épaule tressauta et je dus y poser ma main gauche pour que cela se calme, ce qui m'arracha une grimace. J'étais devenu infirmier et ce métier me plaisait et me satisfaisait pleinement, mais une réalité me hantait chaque jour : je m'ennuyais. Il ne se passait plus rien d'excitant dans la vie de Cédric Lewis, c'était à ce moment là que j'étais justement devenu banal et insignifiant, à mon goût.

« Tireur d'élite.. C'est le passé ça Alec, tu sais bien que je ne le suis plus depuis longtemps, depuis.. »

Je lui indiquais mon épaule d'un coup d'oeil à cette dernière que je massais doucement afin de faire passer les légers spasmes. J'avais l'impression qu'en me renvoyant ainsi chez moi, j'étais devenu complètement inutile. Il me semblait être né pour combattre pour le bien, et à présent cela ne me serait plus jamais possible. Depuis le temps, cette idée avait eu le temps de bien s'encrer en moins et j'avais appris à me faire une raison. Je souriais à Alec lorsqu'il m'indiqua ne rien dévoiler à Wallace. Je savais qu'Alec ne le jugerais pas dans tous les cas, mais il me semblait que si le professeur de légilimancie avait envie d'en parler à son vieil ami, il le ferait de lui-même et n'apprécierait sûrement pas qu'il l'ait appris par moi.
A la proposition de duel, j'affichais un sourire ravis. Cela faisait longtemps que nous n'en avions pas fait un ensemble, et Alec était le seul avec qui j'acceptais d'en avoir. A cause de mon épaule, j'étais devenu beaucoup moins précis, plus lent et même parfois maladroit, lorsqu'une cris de spasme survenait en plein milieu. J'en avais honte, et refusais systématiquement les duels amicaux que proposaient parfois les enseignants. Ces affrontements étaient un bon moyen de se défouler et se vider la tête dans la bonne humeur, exactement ce dont j'avais besoin en ce moment.

« Avec graaand plaisir, ça fait un moment que je ne t'ai pas fait mordre la poussière ! »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   Dim 13 Oct - 20:46

Depuis sa blessure....Alec termina la phrase de Cédric dans son esprit. Il savait parfaitement que son ami était en manque d'adrénaline. Passer du terrain à devoir soigner des gens n'avait aucun rapport. Peu importe ce que l'on disait l'infirmier était avant tout un homme d'action. Et plus il restait à rien faire plus il allait se ramollir. Sa blessure était en fait surtout mental, tout comme celle d'Alec une fois guérit elle resterait tout de même gravé à jamais dans son esprit.
C'était à ça que servait les psys normalement mais Alec refusait d'en voir un, il ignorait si de son côté Cédric avait consulté mais si c'était le cas ça ne lui avait pas servis à grand chose. Wallace allait peut être remédier à tout cela...Vu comment le personnage était, la vie de l'infirmier n'allait pas manquer de piment.

- Je sais...

Il n'avait pas envie de plomber l'ambiance, aussi Alec changea t-il de sujet en proposant à Cédric de faire un petit duel prochainement. Rien de bien méchant, mais au moins ça permettrait aux deux hommes de se dégourdir un peu de la magie qu'il y avait en eux. Cela faisait longtemps aussi qu'ils ne s'étaient pas affronter.
A sa plus grande joie Cédric accepta et osa même rajouter qu'il serait gagnant.

- Ne parle pas trop vite mon petit Cédric !

Répliqua t-il avec un sourire en coin avant de se lever de sa chaise, prêt à tirer sa révérence. Il avait quelques petites choses à faire et sans doute son ami aussi.

- Bon alors je te laisse et je t'enverrai un petit hibou pour t'informer du jour et de l'heure ! Soyez prêt Monsieur Lewis !

Il mima un salut militaire avant de sortir de l'infirmerie. Cette petite discussion avec Cédric lui avait fait du bien, et cette histoire entre son ami et Wallace était assez exaltante.

TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Quoi de neuf docteur ?" ( Cédric ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Premier étage :: Infirmerie-