Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 3
Galions : 0
Âge : La fraîcheur des 20 ans
Avatar : Andy Biersack
MessageSujet: Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.   Lun 19 Jan - 17:27

Seth Faust Fawley
Citation

Nom de famille :
Fawley, un nom comme un acide. Une substance qui te ronge comme pour te détruire et qui restera sur toi peu importe que tu te rinces, écorches, brûles. Je suis la nécrose de cette famille, l'impureté de leur sang, et tout cela sans rien faire ! Qu'est-ce que cela pourrait donner si j'y mettais vraiment du mien ?
Prénoms :
Je suis né Seth. J'ai vécu Faust. Seth, l'enfant ignoré d'Adam et Eve qu'aucun écrit ne gratifie. L'on tait mon  nom comme le sien. C'est en tant que Faust que j'ai grandi, peut-être finirai-je par vraiment pactiser avec le diable !

Age :
Vingt ans, vingt longues années et encore beaucoup devant moi.
Date et lieu de naissance :
Le 2 Novembre 1994 dans le Wiltshire. D'après les documents officiels que l'on a pu récupérer.
Qualité du sang :
Peut-on qualifier mon sang de pur malgré mes géniteurs? Je préfère faire semblant de ne pas comprendre la question si vous le voulez bien, je suis O négatif.
Orientation sexuelle :
Indéfinie. L'amour et la sexualité ne sont pas quelques choses qui m'ont été donné de vivre. A l'âge où vous batifoliez aveuglés d'hormones j'étais enfermé dans une cave.
Statut social :
Célibataire.

Avatar :
Andy Biersack ! -bon choix soeurette Wink-


Le choixpeau m'a envoyé à


La Bibliothèque

Arrivé à Poudlard depuis peu et étant démuni de pouvoirs magiques concrets, Faust n'a intégré aucune maison ni suivi de cours. Bien que la possibilité d'assister aux cours théoriques l'ait frôlé il préfère faire connaissance avec le château et s'y sentir en sécurité avant de se résoudre à se fondre avec les élèves de première année. Poudlard est un refuge, il y travaille comme assistant à la bibliothèque afin de prendre ses marques.

Baguette Magique :
Une baguette d'Ebène de 28cm m'aide à raviver le peu de magie qui est en moi lors des scéances d'entrainements.
Balai :
Aucun en ma possession, je ne pratique pas le vol sur balais.
Animal de compagnie :
xxx

Épouvantard :
xxx (Faire une hypothèse si vous jouez un élève n'étant au moins en 3e année)
Riddikulus :
xxx (à partir de la 3e année)

Patronus :
xxx (à partir de la 3e année)
Matière préférée :
xxx
Matière détestée :
xxx
Options (minimum deux) :
- Si élève de 3e année ou plus
-


Rêve d'avenir :
xxx


Son caractère
La présentation du personnage: histoire, se fait soit sous forme de Rp d'un trentaine de ligne, soit sous autre forme à votre guise de 25 lignes min.


Sa vie
2 Novembre 1994 -Addy Mistheart

-C'est un magnifique petit garçon Madame annonçait un sourire crispé.

L'aube s'affirmait à travers les lourds rideaux de la chambre à coucher : la mise au monde du dernier descendant de la famille Fawley avait duré  jusqu'au matin. Sage femme attitrée de ses hôtes, Addy tenait encore entre ses bras le nouveau né dans un nid de linges chauds. Elle avait suivi les autres héritiers de cette lignée de sang pur depuis leur naissance et craignait d'avance de remettre cet enfant à sa mère impatiente. Bien qu'épuisée, cette dernière avait attendu de longues minutes qu'on le lui confiât le temps de s'assurer de sa bonne santé, et la sage femme jetait un regard nerveux aux résultats des tests posés sur un bureau d'acajou visible à travers la porte entrouverte de l'antichambre adjacente. Certes, ils témoignaient tous d'un état physique tout à fait convenable prévoyants une croissance parfaite. Mais il y avait un hic. Le préciser condamnerait l'enfant, elle ne le savait que trop bien en ces temps et dans ce contexte familial. Mais l'omettre n'aurait été que repousser l'inévitable par une faute professionnelle. Elle déposait le bambin au creux des bras tremblants de sa mère qui souriait faiblement et lui épongeait le front.

-Si je puis me permettre, osait-elle à peine articuler.

Mrs Fawley releva les yeux vers Addy après les quelques secondes qu'il lui fît pour les détacher de son fils.

-Pouvez-vous appeler mon mari s'il vous plaît ? murmura-t-elle.

-B-bien sûr bégayait la sage femme. Mais je dois vous dire Madame, les résultats des tests sont véridiques... Seth ne possède pas de pouvoirs magiques remarquables avoua-t-elle en déglutissant avec difficulté alors que le regard de la mère se figeait sur elle.

-Que voulez-vous dire Addy ?

-Tout porte à croire que votre fils est un cracmol soufflait-elle.

Son corps était visiblement tendu, en proie à un conflit intérieur ravageur. Quand le nouveau né gémit au milieu de ce silence pesant elle comprit que sa mère l'enserrait de plus en plus fort et s'empressa de défaire l'étau de son étreinte pour le recueillir contre elle, rouge et criant. Le berçant avec peur elle observait sa patiente se vider des forces qu'elle avait gardé. Son regard voilé fixait ses mains vides retombées sur les couvertures.

-Mon mari, répéta la femme perdue.

-Tout de suite.

Elle déposait le bébé dans l'antichambre et se dirigeait à pas pressés au fond de la salle, ouvrant la porte massive qui menait au couloir pour inviter le père du nouveau né à entrer d'un regard fuyant. Il la suivait immédiatement et allait aux côtés de sa femme qui avait fondu en larmes. Se réfugiant auprès du garçon, son cœur battait si fort qu'il la rendait sourde à la conversation qui se déroulait à présent dans la chambre à coucher. Elle caressait doucement sa tête avec une profonde tristesse, et avec un désespoir plus grand encore lorsque ses yeux bleus brillants s'entrouvraient face aux siens. Elle fredonnait alors un air inventé pour couvrir les sanglots de plus en plus violents qui jaillissaient de la pièce voisine : le chef de la famille Fawley devait vaciller vers la colère.
Elle attendit avec l'enfant presque une heure entière, n'osant le placer de nouveau sous les yeux impitoyables de ses géniteurs. L'idée lui venait qu'elle aurait pu s'enfuir avec si elle en avait eu le courage et peut être aurait-il été préférable qu'elle le fît ; quand bien même elle se décida à franchir la porte qui séparait les deux salles afin de confier ce bébé à son destin. Alors qu'elle actionnait la poignée, elle arrivait tout juste au moment où la conclusion à laquelle ses parents avaient aboutis était énoncée pour la première fois à voix haute ;

-Chérie, Seth est un enfant mort-né. Nous en porterons le deuil ensemble. Le bébé que tu as vu n'est pas Seth. Non, ce n'était pas notre fils.



13 Décembre 1999 -  Mrs Fawley

« Alohomora » résonnait une voix dans le dédale de couloirs sombre du manoir familial, suivi par le cliquetis d'un lourd cadenas.

Jetant un coup d’œil furtif autour d'elle, la sorcière s'assura que personne ne la voyait et ouvrit la porte sécurisée, laissant passer devant elle un plateau qu'elle faisait léviter avant d'entrer à son tour dans la pénombre humide des sous sols. Elle descendait en suivant deux demi douzaines de marches et aboutissait à d'anciens quartiers délabrés habilités par les elfes de maison. L'on ne s'y réfugiait pas même en temps de guerre. Elle empruntait pressement une porte grinçante et referma après son passage, replongeant ainsi la pièce dans une obscurité totale. Doucement, elle déposait le plateau de métal sur un guéridon qu'elle savait à côté.

-Faust ? appela-t-elle à contrecœur.

Elle sursauta au bruit de froissement qui tenait lieu de réponse et se dépêcha d'éclairer le bout de sa baguette d'un sortilège Lumos, dévoilant la salle. Toute de pierre, cette dernière était pauvrement meublée : elle ne comportait en vérité qu'une chaise, un pot de chambre dans un coin, une bassine d'eau trouble ainsi qu'une couverture râpée de laquelle dépassait un visage blafard.

-Mange dit-elle en désignant le plateau.

Un petit garçon émergea lentement de la couverture en grelottant. A son approche, Mrs Fawley eut un mouvement de recul. L'enfant était nu, pâle et maigre et avala le gruau docilement sans relever les yeux. Vidant aussi son verre d'eau, il s'essuya du revers de sa main, reposa le gobelet et attendit, immobile. Deux cas ce présentaient à ce moment : il était laissé seul jusqu'au lendemain ou bien tremblait-il dans l'attente du fouet et de la baguette paternelle. A son profond désespoir la sorcière ne quitta pas la pièce mais se dirigeait vers l'unique chaise. Elle s'assit et planta cette fois-ci son regard dans celui du jeune garçon comme si elle le sondait, cherchait quelque chose. Elle ouvrait parfois la bouche comme pour parler mais se ravisait en suivant. Enfin, au bout de quelques minutes et entre deux soupirs elle dit presque avec espoir :

-Je sais qu'il est là. Tu ne pourras pas le cacher indéfiniment, Faust. Je... Je ne sais pas quelle erreur j'ai commise, mais je ferai tout pour lui, je saurai le retrouver, l'emmener loin de toi. Pourquoi prends-tu sa place ainsi ?

Elle se leva brusquement et l'enfant eu le réflexe de cacher son visage derrière ses mains, la tête rentrée dans les épaules n'osant pas bouger alors que Mrs Fawley faisait les cent pas autour de lui.

-Tu crois être à plaindre, vraiment ? Ne comprendras-tu jamais que c'est toi le bourreau dans cette histoire ? J'ai aimé mon fils avant même sa conception et jusqu'à sa venue au monde. Tu l'as tué dans l’œuf ! Usurpateur !

La gorge serrée, elle haussait tout de même le ton de plus en plus, sentant les larmes lui monter aux yeux. Son visage rougissait sous la colère, la tristesse, l'incompréhension. On lui avait pris son enfant dès le berceau pour lui laisser une version imparfaite, non achevée. Il était impossible d'admettre que son sang fort et pur l'eut trahit ! De sa vie elle n'avait commis péché qui méritât une telle sanction du destin ou du hasard, et malgré ses recherches il fallait bien croire qu'aucun sort n'était capable de chasser la magie d'un corps. Face à elle ne se tenait pas la chair de sa chair. Elle tomba à genoux devant l'enfant et le saisit vivement par les épaules.

-Rends le moi ! cria-t-elle au visage du gamin en le secouant. Rends-moi mon fils ! Tu n'as aucun avenir à sa place si c'est cela que tu cherches !

Elle ne voyait dans le visage du garçon que terreur et lâcha prise instinctivement. Puis, portant ses doigts à la joue de ce dernier, elle murmura :

-Maman t'aime Seth.

La porte s'ouvrit sur la haute silhouette du chef de famille.



27 Février 2011 – Faust Fawley

Le même regard bleu-gris était étendu sur le sol de pierre du manoir Fawley des années plus tard. D'une lueur toujours aussi faible et pâle, il était seulement plus dur. Perdu dans l'obscurité qui l'entourait, il aurait trahi une fatalité sans nom à qui l'aurait aperçu. Le jeune homme se savait cadeau empoisonné de la famille, mais lorsqu'on a toujours été maintenu en vie malgré les souffrances montrées et infligées cela devient instinctif de vouloir vivre. C'est la seule chose qu'il restait à Faust. Le besoin de vivre même pour respirer un cachot humide. Aucune ambition de l'animait, aucune fierté ne le couvrait dans son ignorance de ce qui était au delà de la pierre. Le doute de l'existence d'un monde par delà sa séquestration le prenait parfois. Pourtant l'adolescent savait avoir son propre arbre des possibilités : il partait de ses reins jusqu'à ses épaules, et chaque coup de fouet asséné avec force par son père en écorchait sur sa peau une nouvelle branche dans son dos. Ce dernier était recouvert de cicatrices indélébiles formant un bouquet, c'était son arbre, et il avait en bouche le goût de la sève de son sang. Il crachait ce liquide sur le sol.

-Crucio ! s'exclama la voix rauque paternelle faisant écho entre les murs du sous-sol.

Faust convulsa sous la pression du sortilège et lâcha un nouveau cri qui déchira un peu plus sa gorge. Ces os se brisaient encore une fois, ses muscles de contractaient comme pris d'une crise de tétanos et ses veines se tordaient dans son corps. Alors que ses yeux se révulsaient l'écrasement cessa brusquement, le laissant haletant et transpirant, les ongles cassés sur la pierre.

-Regarde toi Faust... Rampant. Laid. Faible. Pitoyable. J'ai beaucoup de mal à reconnaître que tu es de mon sang. Et plus de honte encore dit Mr.Fawley. Crucio ! reprit-il avec froideur.

L'agonie du jeune homme durait depuis plusieurs heures mais lui paraissait des décennies. Il reconnaissait bien lorsque son père avait eu une mauvaise journée, mais cette séance-ci était plus longue et intense que jamais alors et son cœur menaçait d'exploser dans sa poitrine si bien qu'il ne pouvait articuler la moindre supplication pour reprendre son souffle. Son pouls résonnait dans ses oreilles, saccadé par les multiples crampes sous sa chair nue. La brûlure du sort était à présent telle qu'il n'arrivait plus à en exprimer la douleur. Chaque contorsion raclait sur le sol poussiéreux ses plaies à vif. Il se sentait partir pour la première fois de sa vie. Son corps était si meurtri que son esprit semblait vouloir le quitter, comme si toute la souffrance physique et morale endurée jusque là y avait pris place, habitait à présent chacun de ses membres et qu'il n'y avait plus de place pour lui. N'y avait il donc rien d'autre ? Ne connaîtrait-il aucun refuge à cette mort lente de seize années ? Son seul désir de vivre ne suffirait-il pas à le conserver ? La conscience lui échappa alors que la pression de la torture cessait une nouvelle fois. Il se senti transporté, modelé comme de l'argile tandis que de faibles lumières dansaient devant ses yeux à demi clos. L'estomac noué, il entendit une lointaine voix appeler « Seth ! ». Un élan trop profond pour être un sommeil l'emportait.



Derrière l'écran
Prénom ou surnom :
Asraël
Age :
19 ans
Région :
Sud-Ouest Français o/
Sexe :
Oui, avec plaisir :)

Comment as-tu découvert Ascensio ?
Mon frère m'en a parlé, mais j'avoue que je ne sais pas quel personnage il incarne n.n'
Qu'en penses-tu ?
Lisible et agréable à l'oeil pour commencer, avec une trame des plus intéressantes, je m'en remet à vous !
Autre chose ?
Tallulah, je complèterai ma présentation petit à petit, n'hésite pas à me reprendre si certains détails te semblent ne pas convenir.

Code du règlement :
Potty Pottam fait sa vaisselle en slip



Dernière édition par S. Faust Fawley le Mer 21 Jan - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 593
Galions : 510
Âge : 19 ans
Classe : L1 Justice Magique, au plaisir de créer ensuite des lois qui évinceront les sangs-purs de mon monde parfait ♥
Avatar : Robert Sheehan
MessageSujet: Re: Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.   Lun 19 Jan - 17:34

Un Fawley :han: excellent choix de famille ! Par contre Tallulah est absente en ce moment (voir ici) à toi de voir si tu gardes ce perso ou pas ♥

En tout cas si tu as des questions toussa n'hésite pas :ponpon: :coeur:

_________________
Bienvenue dans la famille des extrème. Sous la bannière des Verts et Argents se cotoient les opposées. Une femme pour vous pousser vers la lumière, une autre pour vous tirer dans les ténèbres et une autre pour les surpasser toutes. Women run my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 3
Galions : 0
Âge : La fraîcheur des 20 ans
Avatar : Andy Biersack
MessageSujet: Re: Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.   Lun 19 Jan - 17:58

Han °-° srsly o//
Nan mais c'est pas grave j'me suis déjà attaché à mon perso, je vais le garder avec plaisir, je n'ai jamais joué de perso "dark" ni de cracmol alors c'est intéressant quand même n.n J'avais pas envie de créer un perso "en entier" du coup je suis allé du côté des prédéfinis, en recommencer un autre serait long. C'est dommage dans le sens où je pensais lui faire plaisir en jouant Faust . Tant pis, merci quand même pour l'accueil Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.   Lun 19 Jan - 18:30

Bienvenuuue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 411
Galions : 95
Âge : 20
Classe : L3 Médicomagie
Avatar : Luke Pasqualino
MessageSujet: Re: Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.   Lun 19 Jan - 18:34

Un cracmooool :han:

Bienvenue par ici, futur sujet d'expériences :piment:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 3
Galions : 0
Âge : La fraîcheur des 20 ans
Avatar : Andy Biersack
MessageSujet: Re: Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.   Lun 19 Jan - 23:57

Hum, j'imagine que je suis entre de bonnes mains x) Allez-y doucement, avec le background que Tallulah m'a prescrit j'ai déjà de bonnes années de psychanalyse devant moi x.x
Et merci n.n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 123
Galions : 90
Âge : 19
Classe : L1
Avatar : Colton Haynes
MessageSujet: Re: Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.   Ven 23 Jan - 21:17

welcommmme welcommeeeee Slurp Il est minion ce petit poney :han:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 235
Galions : 406
Âge : 22 ans
Classe : M2 Justice Magique
Avatar : Gaspard Ulliel
MessageSujet: Re: Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.   Sam 24 Jan - 10:50

Ton avatar est tout pixelisé chez moi ! :groyeux:

Vu comment Tallulah parlait de ce personnage, elle serait ravis, ne t'en fais pas ! Faut croiser les doigts qu'elle nous revienne vite :han:

Bienvenue sur le forum en tout cas :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 34
Galions : 35
Âge : 19 ans
Classe : L1 Journalisme
Avatar : Holland Roden
MessageSujet: Re: Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.   Dim 1 Fév - 22:28

Bienvenue monsieur! Bon courage pour ta fiche! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le fils tant rejeté, le frère tant attendu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Présentations-