Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Do you wanna build a snowman ? [Eug ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 36
Galions : 15
MessageSujet: Do you wanna build a snowman ? [Eug ♥]   Lun 29 Déc - 20:40



... it doesn't have to be a snowman


L’hiver avait recouvert Poudlard, et avec lui son lot de joie : les premières neiges, mes vêtements molletonnés, les lacs gelés… le verglas et ceux qui se pètent la figure dessus de manière parfaitement risible. Ouais, l’hiver c’était chouette. Je me souviens, quand j’étais enfant, c’était à cette période de l’année que les chaussettes se vendaient le mieux. Certes, les autres mômes en achetaient avant tout pour le symbole de liberté qu’elles représentaient, mais si en plus ils pouvaient se réchauffer les petons, autant rentabiliser ses acquisitions.

Le seul truc un peu pénible… C’était le ménage. Qui disait neige disaient chaussures humides et généralement dégueulasses, disaient sol immonde à nettoyer. Et mes pauvres elfes qui héritaient de tout ce travail supplémentaire… Ah que je les plaignais. Mais mon cœur se berçait de l’idée qu’un jour, je les délivrerai tous. Mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui j’ai Abraxans. Non vraiment ! Le garde chasse de Poudlard avait récemment acquis une petite horde d’Abraxans et je mourrais d’envie de les voir. Il m’avait invité à boire un peu de whisky pur feu chaud aux épices de Noël dans son cabanon et à venir voir ces majestueuses créatures en sa compagnie.

J’avais, cependant, dans mon enthousiasme, pris un peu d’avance. Genre… 1 heure d’avance… à cette heure ci mon poto le garde chasse devait encore faire la sieste, et je n’étais pas certain de pouvoir approcher un Abraxan sans lui. En attendant, je pouvais bien un peu tuer le temps dans le grand parc de Poudlard- j’avais justement des snowfluff à trouver… La dure vie des dealers.

Equipé pour le grand nord j’avais chaussé mes bottes, ma parka, mon bonnet ridicule dont s’échappaient malgré tout mes boucles brunes, et mes gants. Je ne comptais pas rentrer au chaud avant ce fameux whisky pur feu de Noël, alors autant être paré au grand froid –même si le froid d’Ecosse restait… somme toute… gentillet.
Il avait cependant bien neigé, une bonne quinzaine de centimètres, ce qui suffisait à s’enfoncer maladroitement à chaque pas dans une démarche probablement assez comique. Il n’y avait, de toute façon, pas grand monde pour être témoin.

C’est en creusant la neige au pied d’un grand pin –la cachette préférée des Snowfluff- que mon regard attrapa un éclat sombre sur la neige blanche. Je relevai le nez, tirant sur mon bonnet pour dégager ma vue et mes cheveux, et je sentis mes commissures se soulever. Je connaissais cette silhouette là. Elle me faisait dos, mais rien qu’à sa posture, j’aurais pu deviner de qui il s’agissait. Il fallait aussi dire que pour ma mission commando, j’avais passé un peu de temps à l’observer, elle était maintenant comme encrée dans ma pupille. J’avais dans l’intuition qu’elle n’allait pas sauter de joie et danser la karioka en me voyant, mais son air désabusé à chaque fois que ses grands yeux de glace me survolaient m’amusait trop pour que je ne laisse passer cette occasion. Et puis… Il fallait bien que j’avance dans ce deal, je n’allais pas cracher sur une telle opportunité.

Je frottais mes gants l’un contre l’autre pour en ôter la neige avant de me diriger d’un pas vaillant vers ma cible, immobile au milieu de l’étendue blanche.

  Ah, la Reine des Neiges est de sortie !

Déclarai-je, mes yeux s’illuminant alors que je tendais les bras vers elle, comme acclamant une divinité. J’en faisais des caisses, très clairement.
Pas sûr qu’elle pige l’allusion à vrai dire. Ce dessin animé avait fait un malheur dans le monde moldu, mais l’héritière Bogart ne donnait pas exactement l’impression de passer ses samedi après-midi blottie dans un plaid à regarder des dessins animés moldus. Quoique… l’idée était charmante en plus d’être plutôt cocasse.

Eugenia Bogart ne m’avait visiblement pas entendu arriver, et alors qu’elle se retournait vers moi, maintenant que je m’étais signalé oralement, je pouvais D’AVANCE prévoir le regard glacial qui allait se poser sur moi. Ah, elle ne me portait pas dans son cœur, la jolie blondinette. Il fallait dire qu’elle n’était pas franchement du genre facile d’accès. Heureusement, ou malheureusement d’ailleurs, je ne renonçai jamais. Ce drôle d’oiseau m’avait engagé pour la séduire –je me demandais bien pourquoi d’ailleurs, puisqu’il avait lui-même l’air raide dingue d’elle- alors telle serait ma mission. J’avais déjà tenté une ou deux approches avec elle, et n’avais eu le droit qu’à son mépris. Elle espérait sûrement me faire baisser les bras ainsi, elle ignorait probablement que ça me faisait juste beaucoup rire. Maintenir ses distances, garder sa coquille intacte, tout cela, c’était ma spécialité. C’était moins évident que chez elle, chez qui toute l’attitude semblait crier « bas les pattes manant », mais c’était bien réel.

Je levai les mains en l’air, comme si elle pointait un revolver sur moi –c’était en quelque sorte le cas, vous connaissez les yeux revolver ?- un sourire de bienheureux sur les lèvres.

  Hey, doucement princesse.  Evite de m’empaler sur un stalactite… mite… un stalactruc s’il te plait

M’empaler, c’était exactement ce qu’elle semblait avoir envie de faire. Mais il en fallait plus pour faire faillir ma résolution ou ma bonne humeur. J’adorais la neige. J’adorais l’hiver. Plus que tout, j’adorais Noël. Passé 21h, la vieille s’endormait, s’enfonçant dans son vieux fauteuil et s’étouffant avec ses ronflements, et les vraies célébrations pouvaient commencer alors qu’il n’y avait plus que Ash et moi et la magie des fêtes d’année.
La longue période précédant Noël était à la fois un supplice par sa longueur, et un régal par l’enthousiasme et la réjouissance qu’elle m’amenait. Les étudiants n’avaient probablement jamais vu le concierge adjoint si jovial.

Je finis par baisser mes mains –j’allais pas non plus me foutre une crampe pour un regard tueur- m’approchant d’elle en levant les sourcils l’air de dire « Je peux approcher hein ? Tu vas pas m’lancer un sort ? ». Arrivé un peu plus proche d’elle, je lui offris mon plus beau sourire.

  Alors. Le temps pour un p’tit bonhomme de neige, Eugenia ?

J’allais me faire envoyer chier, et pas qu’à moitié. Et ça me donnait envie de rire aux éclats par anticipation.


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Do you wanna build a snowman ? [Eug ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ L'extérieur de Poudlard :: Le parc-