Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Malcolm ~ With great power come... well, great responsibilities, but essentially World Domination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 36
Galions : 15
MessageSujet: Malcolm ~ With great power come... well, great responsibilities, but essentially World Domination   Lun 22 Déc - 20:01

Malcolm Jupiter Oddingen
Who gives a damn about the family you come from ?
No giving up up when you’re young and you want some

Nom de famille :
Oddingen, nom de ma “mère adoptive”, plus communément appellée “la vieille”. Un nom que je ne porte pas particulièrement dans mon coeur mais enfin, il parait que quand on est humain on a besoin d’un nom de famille. Moi j’aurais préféré m’appeler Akinsontour. Parce que pour mon frère, Ash Akinsontour, ça en jette.
Prénoms :
Malcolm, c’est le prénom que m’ont donné mes parents elfes. Jupiter, c’est l’immondice que la vieille a collé derrière. Elle a essayé de voir pour inverser les deux mais y a pas moyen que je m’appelle Jupiter, faut pas déconner.

Age :
26 ans
Date et lieu de naissance :
Pour la date, je suis pas pas trop sûr, alors on a décidé que ce serait le 22 décembre. Quant au lieu, je n’en suis pas 100% sûr non plus, mais c’était du côté de Portsmouth, un trou paumé chiant à en mourir.
Qualité du sang :
Je raconte à qui veut bien le croire que je suis à moitié elfe, et j’en suis très fier. C'est bien plus original que d'avoir du sang de velane ou de sirène -en plus ce sont des sales bêtes ces machins là. Et puis techniquement, je SUIS à moitié elfe, même si ce n’est pas génétique.
Orientation sexuelle :
Non arrêtée
Statut social :
Célibataire vacciné

Avatar :
Mika ♥


Ma maison était


Poufsouffle

Expéditeur des diplomes (en saisonnier)
Assistant concierge à Poudlard

Baguette Magique :
Bois de vigne et éclat de carapace de crabe de feu
Balai :
Non merci, les machins qui volent c'est pas trop mon truc.

Épouvantard :
Je vois deux personnes habillées comme des cambrioleurs s'emparer de mon frère et le mettre dans un grand sac avant de s'enfuir avec. J’ai littéralement peur qu'on me vole mon frère comme on m’a volé mes parents.
Riddikulus :
Contrairement à beaucoup de gens, je suis parvenu à produire un Ridukulus dès mes premiers essais avec une facilité déconcertante. Je possède en effet tant de très bon souvenirs avec mon frère que se remémorer un moment heureux de ma vie est un jeu d'enfant. Dans mon Ridukulus, les cambrioleurs enlèvent leur cagoule et sont en vérité des elfes. Ils me font signe de les suivre et il s'avère qu'ils ont en vérité enlevé Ash pour l'emmener à une grande fête surprise.

Patronus :
Je suis un raton laveur un peu, mais rêveur beaucouhouuuup ♪
Enchantement préféré :
Sortilège de Désillusion, toujours très utile pour partir en mission très spéciale
Années de scolarité :
1999-2006
Rôle pendant la guerre :
Dealer de chaussettes.
Animal de compagnie :
J’ai depuis des années Ody, la chouette que m’a refourguée la vieille. Bien qu'elle sache encore voler, elle est d'une parfaite inutilité. Je la soupçonne d'avoir Alzheimer car elle se trompe sans cesse de destinataire -envoyant parfois les courriers à mon attention à d'autres personnes...- et oublie souvent de remettre le courrier aux destinataires. Au fond je l'aime bien et lui remet de temps à autre des fausses lettres juste pour la garder en forme et ne pas la blesser dans son orgueil de chouette. Il s'agit généralement de feuilles blanches ou de gribouillis, mais je ne manque jamais de lui dire à quel point le courrier est important, m'amusant de voir Ody se gonfler de fierté.
Parcours professionnel :
Je suis expéditeur des diplômes au ministère de l’éducation magique. Un boulot fasciiiiinant et extrêmement important. Oh je vous vois vous moquer ! Soyez sages sinon je ne vous expédie PAS votre diplôme et ça vous fera une belle jambe, bande de sales gnomes ingrats… Bon tout ça c’est à mi-temps parce que figurez-vous que des diplômes on en envoie pas toute l’année. Le reste du temps je suis Larbin en chef. Bon, ce n’est peut être pas ce qui est marqué sur mon contrat de travail maintenant que j’y pense… Peut être est-ce Chef d’équipe des elfes ? Ah non voilà, Concierge adjoint qu’ils m’ont mis. Un peu comme Shérif adjoint, l’étoile dorée en moins, la serpillère en plus. En attendant, en cas d’attaque du château, à moins d’être un ninja pro du lancer de shurikens, on se défend vachement mieux avec un manche à balai qu’avec une étoile en plastoc….


Son caractère
Malcolm est un diable en auréole -ce qui pour sur sonne mieux qu'un ange Cornu et queuté...
Pour sur, en un sens, Mal est serviable ... Disons qu'on ne sait juste pas exactement quels intérêts il sert. Généralement parlant, ne cherchez pas trop loin : il s'agit des siens. Ou de ceux de son frère -qui sont les siens, c'est arrangeant. Dans l'ensemble, le personnage semble un peu contradictoire, ou paradoxal -paradoxal, ça sonne vachement mieux quand même. Le fait que son frère et lui défendent si vaillamment les droits et la liberté des elfes et en fassent un trafic en parallèle peut sembler ... Étrange. Et pourtant, c'est parfaitement logique dans leur tête : oui, ils veulent que les elfes soit un peuple libre, mais en attendant que ce jour arrive -et il arrivera- ils préfèrent kidnapper les elfes mal lotis et les vendre aux familles qui les traiteront bien -et pour sur si elles payent mieux que les autres, c'est qu'elles sont riches et pourront chouchouter leur elfes !-, s'assurant ainsi de leur bien être. Un geste fondamentalement motivé par un bon sentiment, et tant pis si vous êtes persuadé du contraire. Les frères Oddingen n'ont jamais eu besoin du soutien ou de l'approbation des autres pour avancer. Faire une manifestation ou un sitting à 2 ? Aucun problème. Remuer ciel et terre et changer la face du monde en duo ? Easy peasy. Les frères Oddingen n'ont pas pour habitude de se laisser effrayer d'un rien. Sans peur et sans rep... Surtout sans peur quand même.

De manière générale, Malcolm est un individualiste de base, et d'ailleurs à part avec son petit frère dont il est très proche, il ne s'associe que très rarement aux gens. De fait, vous pouvez bien faire le tour des étudiants ou du personnel de Poudlard si ça vous chante, vous peinerez à trouver quelqu'un connaissant véritablement l'aîné des Oddingen. La seule chose que tous savent, c'est qu'il est particulièrement doué pour se procurer des choses... Plus ou moins n'importe quelle chose. Sur demande, il vous obtiendra n'importe quoi, si vous y mettez le prix naturellement. Serviable mais pas trop, on vous avait prévenu.

Comme tous les voleurs et escrocs talentueux, Malcolm a réussi à passer 16 ans à Poudlard sans trop laisser d'impression. Enfant solitaire, il a toujours refusé d'accorder sa confiance à qui que ce soit. Discret, il ne cherchait jamais à se faire remarquer, à moins qu'il ne flaire un pigeon à qui extorquer un deal -dans quel cas il sait se faire très remarquable.
Introverti sous des airs d'extraverti, il a vraiment peu d'amis mais est un excellent orateur, donnant la fausse impression qu'il pourrait sympathiser avec le premier venu. Il sait se faire doux comme une colombe pour appâter le client, mais est un grand adepte du cynisme presque acide la plupart du temps. Les Poufsouffles se sont probablement souvent demandés  ce que ce drôle de type foutait chez eux. Et pourtant, à bien y regarder, il n'y aurait pas de meilleure maison pour Mal : travailleur, il l'est, il pourrait passer des heures à peaufiner un enlèvement d'elfe ou à parfaire son plan pour honorer ses deals. Tolérant, il ne peut que l'être puisqu'il milite pour les droits des elfes. La seule chose qu'il ne tolère pas c'est la bêtise humaine mais ça, c'est une autre histoire. Patience et dévouement sont pour sur des qualités qu'il possède : dévoué à sa cause et à son frère, patient en bien des circonstances. Vous noterez d'ailleurs que les personnes l'ayant vu s'énerver sont d'une rareté notable. Quant au fair-play... Ma foi, malgré un discours très provocateur, Mal n'est pas tant un arnaqueur que cela. Il cherchera certes toujours à faire pencher la balance de son côté, mais n'est ce pas le but de tout homme d'affaires ? Quoiqu'il en soit, Malcolm ne brisera jamais un deal. Empocher l'argent et ne pas honorer sa partie du marché n'est absolument pas son genre, et il s'est d'ailleurs acquis une réputation de fiabilité malgré ses manières pas toujours très chaleureuses voire carrément douteuses.

La partie que peu de gens connaissent de lui, c'est sa loyauté à toute épreuve. Elle est particulièrement manifeste avec son petit frère Ash pour qui il se plierait en 4. Littéralement. Si si, littéralement, s'il le fallait. C'est également en sa compagnie que Mal peut devenir un véritable gamin, prêt à tout pour faire rire son frère. Depuis qu'ils ont perdu tour à tour leur géniteurs puis leurs parents elfes, les deux mômes se son rapprochés et ne se sont plus jamais lâchés. Malgré une vie atypique et mouvementée ils se sont toujours serrés les coudes et Mal s'est toujours considéré comme quelqu'un d'épanoui. Même ces moments qui avaient pu sembler désagréables -comme ces repas sans fin coincés entre la stupidité de la vieille et la connerie de Gaston- finissaient en bons souvenirs grâce aux œillades moqueuses ou aux commentaires hilarants d'Ash. Mal n'est pas ce qu'on peut qualifier d'imbécile heureux, mais il croit fervemment aux petits bonheur de la vie. Il trouve d'ailleurs que la plupart des gens se compliquent beaucoup trop la vie pour leur propre bien : argent, études, statut social, alliances familiales, sang pur, sans mêlé, né moldu, tant de soucis pour si peu de résultats au final.


Sa vie
Je ne me souviens pas de mes géniteurs. Je ne sais pas s'ils nous ont abandonnées, mon frère et moi, s'ils sont morts, ou juste amnésiques, à ignorer notre existence quelque part sur terre -ou ailleurs, hein, s'il y a des sorciers pourquoi pas des Aliens ? D'aussi loin que je me rappelle, nous avons été élevés par 2 elfes. J'ignore comment ils nous on trouvés et pourquoi ils nous ont gardés, et vous savez quoi ? Je m'en tape. L'essentiel étant qu'ils l'aient fait.

Nous eûmes une enfance paisible quoique, je le découvris bien plus tard, atypique. Nous étions logés dans le petit cabanon accordé à nos parents par leur maîtresse : une vieille dame que nous n'avions pas le droit de voir du nom de Mrs Oddingen. Lorsque celle-ci était assoupie -souvent en fait, c'que ça peut pioncer un vieux !- nous sortions de notre cachette avec Ash pour jouer dans la grande maison et aider nos parents aux tâches ménagères. Tous les autres elfes de maison avaient été mis dans la confidence et étaient devenus nos protecteurs. Une ou deux fois, nous faillîmes nous faire repérer par la maîtresse des lieux, mais le côté risqué ne faisait qu'amplifier l'aspect excitant de nos excursions dans le grand manoir -même si nos parents n'étaient pas franchement du même avis. A l'âge de 6 ans, je les dépassais déjà en taille, que pouvaient-ils faire contre moi ?

C'est à cause de notre imprudence qu'à l'âge de 8 ans, on perdit nos parents.
Honnêtement, lorsque Mrs Oddingen découvrit que ses elfes de maison élevaient en secret deux petits garçons, on ne sut jamais véritablement ce qu'il advint d'eux. La vieille dame nous prit à sa charge et mes parents disparurent du jour au lendemain. Lorsque je questionnais Mrs Oddingen, elle me répondait qu'ils étaient partis dans un centre de retraite pour elfes. Ça sonnait sonnait aussi vrai que "pâturage de retraite pour chevaux" pour un poney envoyé à l'abattoir selon moi ... Mais je n'avais pas vraiment la possibilité de vérifier. Ca ne voulait pas dire que je la croyais, d'ailleurs je ne la croyais pas du tout. Et en prime, je décidai ce jour là de la haïr toute ma vie pour nous avoir enlevé nos parents, ce que je m'applique à faire encore aujourd'hui.

8 ans, c'est l'âge auquel je mis pour la première fois les pieds à l'école. Autant vous dire que j'avais un sacré retard scolaire qui faisait de moi le centre d'attention des maîtres d'école -et pas dans le bon sens du terme. Comme je ne comprenais rien au cours, je passais l'essentiel de mon temps à vendre des chaussettes aux autres enfants. Je leur avais expliqué que c'était un symbole de liberté, et que plus elles étaient trouées et sales, plus le symbole était fort -j'avais peut être inventé cette 2ème partie...

Lorsque la maîtresse découvrit mon petit trafic, elle ne fut pas très contente, et voulut avoir une discussion avec moi.
Ca ne m'arrangeait pas vraiment parce que le temps passé à discuter c'était du temps à ne pas vendre de chaussettes ... Quand on vous dit que le temps c'est de l'argent ! Et puis franchement, j'avais vite compris que lorsqu'un adulte vous disait qu'il voulait avoir une "discussion" avec vous, ça virait plus à l'engueulade qu'à la conversation.

« Malcolm ! »

La maîtresse me rappelait à l'ordre, apparemment ma réponse à sa question ne lui avait pas plus. Bizarrement, depuis que Oddingen s'occupait de nous, j'aimais nettement moins entendre mon prénom. Par le passé, l'accent chantant de ma mère elfe lorsqu'elle m'appelait m'avait toujours amusé. Malcolm, ce nom choisi par mes parents elfes, ne plaisait pas beaucoup à Mrs Oddingen, et elle semblait plus le cracher que le prononcer, mais je ne comptais pas en changer... Et puis je ne savais pas de quoi elle se plaignait : j'aurais pu m'appeler Didou ou Mymy.

Devant le sourcil de la maîtresse perché gracieusement au dessus du second dans une démonstration peu maîtrisée de son scepticisme, j'étais face à un choix crucial : mentir, ou m'acharner à essayer de lui délivrer la vérité. Voyez vous à l'époque je n'aimais pas beaucoup le mensonge... De toute évidence beaucoup de choses se sont passées depuis, mais du haut de mes 8 ans, mentir me semblait mal. Et mon nez était 1000 fois trop mignon pour que je le laisse grandir et se charger de bourgeons ! D'un autre côté ... Il fallait se rendre à l'évidence : la maîtresse ne me croyait pas.

« Mais si, je vous jure ! Baba et Mr Klaffouti »

Insistai-je, lui laissant une dernière chance. Les sourcils froncés et la bouche pincée, je l'imitais, essayant de lui faire comprendre que j'étais aussi sérieux qu'elle.

« Pour la dernière fois, Malcolm, nous ne sommes pas ici pour plaisanter ! »

Et j'étais bien d'accord avec elle, son acharnement à ne pas vouloir me croire commençait à m'agacer. Pourquoi poser des questions si elles n'étaient pas ouvertes à toutes les réponses ?

« Mais je vous assure que mes parents s'appellent Baba et Mr Klaffouti ! »

Je n'avais pas tellement envie de lui parler de Mrs Oddingen, cette vieille chouette qui se trimballait toujours cette odeur de tapisserie ancestrale poussiéreuse peu importe les litres de parfum dont elle s'aspergeait matin et soir. Maintenant que j'y pensais... C'était probablement lié. S'il y avait des berties crochues aux crottes de nez, pourquoi pas de l'essence de vieille tapisserie comme eau de Cologne ?

« Malcolm, la plaisanterie a assez duré ! »

Sa voix grondait plus qu'elle ne parlait, elle perdait patience.

« Je poserai la question directement à ce jeune homme qui vous emmène à l'école »

Le jeune homme en question, c'était Gaston. Le plus grand abruti que la terre ait jamais porté, et aussi le neveux de la vieille. Comme cette dernière ne pouvait pas se déplacer pour nous emmener à l'école et qu'elle ne pouvait pas non plus envoyer un elfe de maison nous accompagner à l'école moldue, elle avait demandé à Gaston de le faire. Ce sale type aux dents longues se pliaient en 4 pour satisfaire sa tante qu'il savait pleine aux as et pas franchement loin de passer l'arme à gauche. Le pauvre. S'il savait que 20 ans plus tard elle serait encore bien accrochée à la vie, il aurait peut être changé de stratégie.

J'haussai les épaules. Qu'elle fasse ce qu'elle veule. Évidemment, Gaston allait lui dire qu'il n'y avait pas de Baba ou Mr Klaffouti et que notre mère était Ulricha Oddingen, me faisant encore passer pour un menteur, je m'y étais résolu. La vérité, c'était que la plupart des gens n'avaient pas envie d'entendre la vérité. Ces crétins s'offusquaient qu'on leur cache des choses mais se jetaient goulûment sur le moindre mensonge grassouillet qu'on leur servait.

L'entrée à Poudlard, ce fut quelque chose ! Adieu la vieille, adieu Gaston, bonjour indépendance et pigeons par millier -non, je ne parle pas des habitants de la volière, plutôt de ceux des dortoirs.
Seule déception : je devais abandonner mon cher Ash aux deux tarés. Je savais que son tour allait venir, mais c'était une mince consolation. Si je m'écoutais, je lui aurais écrit une lettre chaque jour de chaque mois, mais on m'expliqua que la vieille chouette que m'avait confié ... Eh bien la vieille chouette Oddingen -entre vieux volatiles elles se comprenaient- ne tiendrait pas la marée. Ody, de son prénom -devinez d'où ça vient !- ne pouvait pas faire de miracle, et je me cantonnai donc à contre cœur à 2 lettres par semaine. Dans ces lettres, je lui décrivais Poudlard -ce que j'avais le droit de dire du moins. Je lui parlais des elfes de maison de là-bas, nombreux, lui donnant le prénom de chacun. Je lui parlais un peu des cours, le rassurant en lui disant que c'était nettement plus drôle que l'école moldue, des professeurs qui avaient chacun leurs particularités, et des étudiants, crédules et donc cibles parfaites pour nos petites affaires pour les plus jeunes, drôles et aguerris pour les plus vieux. J'avais atterri chez les Blaireaux jaunes, ce qui, j'ignorais pourquoi, me faisait beaucoup rire. Entre les nobles aigles, les fiers lions et les redoutables serpents, il y avait les... Braves blaireaux ?
Je fis mes recherches, et voilà ce que j'appris sur cette drôle de bête : solitaire, elle reste néanmoins fidèle à son terrier principal. Elle est joueuse et dotée d'une ouïe fine et d'un flair exceptionnel. Et, plus important encore, le blaireau est immunisé contre le venin des vipères. Finalement, le blaireau m'allait bien. A partir de ce jour, je pense avoir été l'un des Poufsouffles les plus fiers de l'école, même si ce n'était généralement parlant pas pour les mêmes raisons que mes camarades. J'affrontais les regards condescendants des aigles, la pitié ou la compassion mal placée des lions et le venin des serpents avec un sourire provocateur et insolent.

Lorsque Ash me rejoignit à Poudlard, ce fut l'apothéose. Les frères Déglingue - c'est ainsi que certains nous appelèrent- enfin réunis ! Manque de chance, mon frère atterrit chez les Aigles. J'aurais préféré qu'il me rejoigne sous la bannière jaune et noir, mais j'étais certain que si Ash avait atterri chez les Aigles, c'était que cette maison avait du potentiel. Quoi de mieux qu'un rapace volant pour aller attraper les pigeons en plein vol ?

Heureusement, astucieux comme nous l'étions, il ne nous fallu pas longtemps pour trouver un moyen de communiquer malgré les murs qui nous séparaient. Cette communication prit la forme d'un petit briquet qui, à la manière des feux de cheminée, nous permettait des conversations brèves -quoique parfois brouillées. Un artefact bien utile qui nous servit durant toute notre scolarité et maintenant encore. Un joujou de grande valeur que j'avais échangé à un certain de Gryffondor contre un filtre d'amour.

Notre première abduction d'elfe eut lieu durant l'été de mes 14 ans, sur un des nouveaux elfes de maison de la vieille -oui, j'en ai rapidement eu assez de l'appeler Mrs Oddingen. Le pauvre elfe vivait une misère dans ce grand château, et mon frère et moi avions pitié de lui ! L'enlever ne fut pas difficile : la vieille était sourde colle un pot et myope comme une taupe et Joe l'elfe bien trop effrayé à l'idée de nous blesser pour réellement se débattre. L'étape la plus compliquée fut de trouver une nouvelle maison à cet elfe. On essaya de le donner, de l'abandonner sur un perron, mais les gens semblaient se méfier d'un "don de domestique". On finit par lui trouver une nouvelle famille en passant une petite annonce dans la gazette disant que la famille Negniddo rafraîchissait sa panoplie d'elfes de maison et vendait donc l'équipe actuelle. Étonnamment, Joe eut nettement plus de succès une fois qu'il avait une étiquette avec un prix autour du cou. La sélection de la famille fut un véritable casting, nous voulions être certains que notre petit elfe aurait la meilleure des familles. Tout y était prévu : questions pièges, mises en situation et demandes de justificatifs de situation financière. Heureusement que nous avions la fibre commerciale pour convaincre ces braves gens de la valeur inestimable de Joe.

D'une action isolée, nous sommes passés à plusieurs actions coups de poing, à la fois pour sauver davantage d'elfes, mais aussi pour que le mot se répande : vous traitez mal votre elfe ? Il vous sera dérobé. Notre terrain d'action ne tarda pas à s'étendre : d'abord nos voisins ou les maisons de nos camarades, puis de plus prestigieux manoirs. Avec l'expérience venait l'expertise et l'envie de nouveaux challenges. Nos stratagèmes devenaient de plus en plus élaborés, incluant petit à petit des potions de polymorphisme, d'endormissement ou des filtres d'amour, et quelques autres gadgets de notre fabrication. Un nouveau défi nous attendait à chaque tournant.

Notre premier rapt d'elfes dans Poudlard même n'arriva cependant pas avant que je ne perde mon statut d'étudiant pour devenir concierge adjoint au château. Il fallait avoir la tête sur les épaules : Ash était le cérébral de nous deux, et moi j'étais ... Le blaireau joueur.  Les études supérieures lui ouvraient grand les bras alors que moi, elles me jetaient dans les bras d'un autre. Je fus tenté de quitter ce drôle de monde scolaire pour aller rouler ma bosse du côté de l'allée des embrumes mais... Deux choses me retenaient ici. La première était bien évidemment mon frère sans qui barouder et trafiquer était nettement moins drôle. La seconde était le potentiel marché à conquérir ici. L'allée des embrumes avait ses clients bien établis, généralement pas des rigolos, mais des snobinards à gogo persuadés d'être les futurs evil masterminds de ce monde. Poudlard, au contraire, était empli d'âmes pas ou peu corrompues, ne demandant qu'à goûter aux joies des trafics en tout genre.

Alors comme le dit si bien la chanson "Je suis le vautour, tu es le pigeon, ça fait 10 000€."


Derrière l'écran
Prénom ou surnom :
DDC, Dieu des RPs tordus
Age :
Vieille
Région :
Mordor
Sexe :
Changeant, si on en croit le jeu Girls VS boys 8D

Comment as-tu découvert Ascensio ?
En le parasitant
Qu'en penses-tu ?
:coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur:
Autre chose ?
Les lamas c'est la vie

Code du règlement :
Potty Pottam fait sa vaisselle en slip



Dernière édition par Malcolm J. Oddingen le Mer 24 Déc - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 593
Galions : 510
Âge : 19 ans
Classe : L1 Justice Magique, au plaisir de créer ensuite des lois qui évinceront les sangs-purs de mon monde parfait ♥
Avatar : Robert Sheehan
MessageSujet: Re: Malcolm ~ With great power come... well, great responsibilities, but essentially World Domination   Lun 22 Déc - 22:19


LE PLUS BEAU EST LAAAAAAAAAAAAAA !!!

Finis moi vite cette fiche et Chevalier, Bebel et Elea go me rep avec Billie qu'on lance notre domination du monde 8D

Suis dans ton profil et sign, ils sont parfaits :han: best binôme ever :han: best... troll-boulet ever 8D

_________________
Bienvenue dans la famille des extrème. Sous la bannière des Verts et Argents se cotoient les opposées. Une femme pour vous pousser vers la lumière, une autre pour vous tirer dans les ténèbres et une autre pour les surpasser toutes. Women run my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 411
Galions : 95
Âge : 20
Classe : L3 Médicomagie
Avatar : Luke Pasqualino
MessageSujet: Re: Malcolm ~ With great power come... well, great responsibilities, but essentially World Domination   Mar 23 Déc - 0:07

Rubens Cassidy a écrit:
Finis moi vite cette fiche et Chevalier, Bebel et Elea go me rep avec Billie qu'on lance notre domination du monde 8D
Non, ça fait peur :puf:

Mal me plaît quand même, juste pour avoir un deuxième prénom (et un premier aussi 8D) encore plus pourri que les miens 8D
(et pour avoir l'air bien allumé xD)

Pressée de voir quels petits liens on va pouvoir trouver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 15
Galions : 10
Âge : 23 ans
Avatar : Carey Mulligan
MessageSujet: Re: Malcolm ~ With great power come... well, great responsibilities, but essentially World Domination   Mar 23 Déc - 12:56

Ouuuuuuaiiiiiiissss \o/ délivres moi d'ASH par pitié ET ME DELIVRE PAS EN MEME TEMPS!!!

C'est complexe dans ma tête!!! :piment: :piment:

Courage pour ta fiichheuuuhhh :coeur: :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 36
Galions : 15
MessageSujet: Re: Malcolm ~ With great power come... well, great responsibilities, but essentially World Domination   Mar 23 Déc - 19:27

:coeur: :coeur: :coeur: à tous :han:
(Car Mal n'est qu'amour et... Ouais non en fait 8D)

Erinouchette & Thellou : il nous faut des liens du feu de Dieuuuu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 631
Galions : 570
Âge : 20 ans
Classe : L2 Médicomagie
Avatar : Léa Seydoux
MessageSujet: Re: Malcolm ~ With great power come... well, great responsibilities, but essentially World Domination   Jeu 25 Déc - 21:46

Je vais la connaitre par coeur ta fiche à force XDD

Il est beau, fringuant, délirant... je le naime :han:

Bienvenue sur ASCENSIO !


Tu es validé(e) !
Te voilà maintenant validé ! Un rang t'as été attribué selon tes informations. Si tu es un élève est donc membre de l'une des maisons de Poudlard, tu peux tout de suite te rendre dans la zone Sablier et poster un petit message dans le topic de la maison, afin de faciliter le comptage des points !

Tu peux donc désormais commencer à jouer. Pour ce faire c'est très simple, tu peux envoyer des MPs aux membres, ou faire une demande de RP. Lorsque tu auras fait plus amples connaissance avec les membres, n'oublie pas d'aller faire ta fiche de liens, ainsi que ton répertoire de topics ! Tu pourras aussi rejoindre des clubs, ils sont importants pour l'intrigue du forum et te permettront peut-être de te trouver des liens plus facilement ! Pour toutes informations supplémentaires, nous te conseillons de jeter un œil à la partie vie scolaire qui regroupent toutes les informations importantes à savoir !
Si tu as la moindre question, n'hésite pas, le staff est là pour ça !


Toute l'équipe d'Ascensio te souhaite un excellent jeu ! meugnon




_________________

And I need you like a heart needs a beat but that's nothing new. I loved you with a fire red now it's turning blue. And you say sorry like an angel heaven let me think was you. But I'm afraid it's too late to apologize, it's too late.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 302
Galions : 425
Âge : 22 ans
Classe : M1 - Justice Magique
Avatar : Boyd Holbrook
MessageSujet: Re: Malcolm ~ With great power come... well, great responsibilities, but essentially World Domination   Ven 26 Déc - 22:36

Hey.... Why is Mika here ♥ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Malcolm ~ With great power come... well, great responsibilities, but essentially World Domination   

Revenir en haut Aller en bas
 

Malcolm ~ With great power come... well, great responsibilities, but essentially World Domination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Présentations :: Fiches validées-