Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Je t'aime, mais je te déteste {feat. Maureen O. Cartwright}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 16
Galions : 25
Âge : 17 ans
Classe : 7eme année
Avatar : Hunter Parrish
MessageSujet: Je t'aime, mais je te déteste {feat. Maureen O. Cartwright}   Dim 2 Nov - 12:05


Je t'aime, mais je te déteste

Appartement de Maureen, discussion mouvementé
Kris & Maureen

Le week-end dernier, Kris Cartwright avait vu sa vie basculée une fois de plus. La salle commune des Serpentard avait été détruite. Tous les souvenirs des élèves emportés dans les eaux et les gravats. Le jeune homme ne pensait pas que sa vie aurait pu être menacée. Au final, heureusement que le nouveau directeur avait donné une réception à ce moment… Kris n’osait pas imaginer comment les gens auraient réagi et combien de personnes seraient mortes s’il n’avait pas eu cette fête…

Curieusement, lorsque le château avait tremblé, Kris n’avait pas vu sa mère déboulé dans la Grande Salle. Il ne savait pas où elle était, mais il s’en fichait. Il aimait beaucoup sa mère, ce n’était pas le souci, mais ces derniers temps, les disputes étaient leur quotidien. Il aimait beaucoup le fait d’avoir de la liberté. Il pouvait se concentrer sur ses livres sans pour autant s’occuper de sa mère… Bien qu’elle soit maintenant professeur à Poudlard, il la croisait souvent, mais ne lui adressait pas la parole…

Voilà maintenant deux jours qu’il partageait le dortoir des septièmes années de Serdaigle. Il n’était pas vraiment le bienvenu, mais il n’avait pas le choix. Il n’avait jamais eu de différents avec les membres de cette maison, mais apparemment, pour eux, avec des Serpentard dans leur salle commune les dérangeait. Kris avait envie d’être seul aujourd’hui. Ce n’est pas qu’il était associable, au contraire, seulement aujourd’hui, il avait envie d’être seul…

Kris était sorti de la salle commune depuis maintenant quelques temps maintenant. Il voulait aller à la bibliothèque, mais ses pas le firent se diriger vers les appartements du personnel. Est-ce qu’il avait envie de voir sa mère ? Au fond de lui, il le voulait, mais il ne savait pas si elle était présente. Maureen partait parfois, il ne savait pas où, il ne posait pas de questions, mais il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter. Il était difficile pour lui de penser que sa mère commençait doucement à se reprendre de ce qui s’était passé… Il ne savait toujours pas qui était son véritable père même s’il avait une petite idée, mais bizarrement, la rencontre entre l’homme et le garçon n’avait toujours pas eu lieu… Kris arriva rapidement devant l’appartement de sa mère et tendit l’oreille pour entendre s’il y avait du mouvement dans l’appartement. Il leva le poing et frappa à la porte.

« Maman, c’est moi… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te déteste {feat. Maureen O. Cartwright}   Dim 16 Nov - 1:27




     



« Je t'aimerai toute ma vie, mon fils, ma bataille. »
J'ignorerai toute cette haine, j'ignorais toute cette peine. Je continuerai à te chérir, sang de mon sang, chair de ma chair.  

J'ai crû être plongée dans une véritable cauchemar. L'horreur peinte sur mes traits, je n'ai pas mis beaucoup de temps pour quitter mon travail hors de Poudlard et transplaner directement vers l'immense château. Mon fils. Ce fils qui me déchire et me blesse, ce fils qui m'ignore et s'isole me tient éloigner de lui pour mieux me punir. Puis-je lui en vouloir ? Non. Mais je suis tétanisée à l'idée qu'il lui arrive quelque chose. L'homme de ma vie. Mon fils. Mon pilier. Mon amour. Mon Kris. J'étais là, à m'approcher, découvrant avec horreur le gouffre, les débris, les blessés, ces élèves secoués, ces Serpentard qui ont perdu leur maison. Que tous les deux des deux mondes réunis soient loués pour avoir donner la brillante idée au directeur de réunir ses élèves ce soir… Je n'ose pas… Non. Que serais-je devenue sans mon fils ? Mon cœur se serre, il se déchire, il me remonte dans la gorge, je me bouffe de mes dents, mais le soulagement s'abat violemment contre ma poitrine lorsque mes yeux trouvent la tête blonde de mon fils. J'inspire et je m'étouffe avec cette gorgée de sang. Elle m'étrangle cette salope, elle m'étouffe tout simplement face à la réalité de la chose.

J'ai accepté de venir ici à Poudlard avec mon fils… Pour qu'il découvre le pays où j'ai toujours vécu. Pour rejoindre une nouvelle école. Pour rencontrer son père. Cet homme qui a signé les papiers du divorce et qui ne s'autorise toujours pas à rencontrer son fils. Et je sais que tu m'en veux. Que tu crois que j'ai encore peur d'affronter la réalité. Pourtant je l'ai fais. Pour toi et tes caprices justifiés. Je me suis hissé ici. J'ai affronté les regards, les questions, les larmes, et ces départs répétés. Revenir et revoir les ombres de mon passé, de ces souvenirs qui m'ont tant déchiré lorsqu'ils m'assaillaient. Feodora, Leopold, Annette, ils sont partis. Howard bientôt certainement. Mais j'insiste. Je veux qu'il te voit. Je veux que tu cesses de voir en moi le monstre, que tu penses que je suis faible et incapable de faire une chose pareille pour toi. Mais comment puis-je te souffler que c'est lui, ton héros, ton père, ton fantasme qui refuse ? Comment puis-je briser ton rêve, ton besoin depuis tant de mois, d'années ? Je suis ta mère, je ne peux pas faire cela. Vois ce que j'endure pour que tu supportes la réalité. C'est toujours mieux que de t'arracher le cœur moi-même. J'en désire presque qu'il vienne cet homme, qu'il te dégoûte et que tu comprennes que moi, moi, je suis toujours là. Parce que je t'aime, parce que tu es mon fils et je ferrais n'importe quoi pour toi. Comme affronter mes plus grandes peurs, mes plus grandes folies.

Je relève la tête en entendant frapper à ma porte. C'est si rare. Ce n'est plus Callum qui viendra le faire… Nous sommes en froid depuis la fin de l'été et je ne ferrais pas le premier pas. Trop honteuse ou trop fière d'avoir été bafouée de la sorte. A croire que même l'amitié n'est que mensonge dans ce monde. J'ouvre la porte en entendant cette voix si familière, qui me manque depuis… Depuis trop longtemps. Un sourire doux se glisse sur mes lèvres et je relève la tête un peu pour embrasser le front de mon fils déjà si grand. Je m'efface pour te laisser entrer et je referme la porte. Silence. Il y en a souvent. Parce que nous n'avons pas besoin de cela pour se comprendre. Nous étions tellement complices… Mais aujourd'hui, ce silence trahis un malaise. J'ai peur que tu me rejettes encore. Peur de t'entendre me dire que je suis égoïste. Si tu savais, Kris, comme je m'en veux de te décevoir à ce point. Je regrette tous ces sourires que je ne vois plus sur tes lèvres. Je veux t'inspirer autre chose. Je voulais me protéger de mon passé, nous protéger de la vérité et la seule chose que je fais, c'est te décevoir, me faire détester. Mais déteste moi autant que tu le souhaites. Je suis ta mère. Je serais assez forte pour cela.  «  Tu vas bien ? … » Mon regard croise le tiens. Je sais que tu es chez les Serdaigle maintenant. Cela ne doit pas être facile de perdre tes repères encore. Je m'éloigne le temps de te préparer l'une de tes boissons chaudes préférées, me posant ensuite sur le divan de mes appartements avec toi, glissant mes doigts dans tes cheveux. Tu me manques si tu savais.


     
WILD BIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 16
Galions : 25
Âge : 17 ans
Classe : 7eme année
Avatar : Hunter Parrish
MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te déteste {feat. Maureen O. Cartwright}   Sam 22 Nov - 16:46


Je t'aime, mais je te déteste

Appartement de Maureen, discussion mouvementé
Kris & Maureen

Est-ce qu’il avait toujours envie de voir sa mère ? Il ne sait pas, mais lorsqu’il la vit ouvrir la porte et se mettre sur la pointe des pieds pour l’embrasser sur le front, il décida de ne pas montrer son mécontentement. Il avait parfois l’impression que sa mère le voyait encore comme le petit garçon qu’il a été. Bien sûr, il n’avait pas grandi avec la présence de son père. La seule personne qui pouvait faire office de père, c’était Callum, ce collègue de sa mère. Mais il n’avait plus beaucoup de contact avec lui… Pourtant, il était toujours dans les parages. Il le croisait… et il savait que c’était lui qui était au fond du gouffre profond causé par l’explosion… Arya McMillan et lui… Il secoua la tête légèrement et entra dans l’appartement de sa mère lorsque cette dernière s’effaça pour le laisser passer. Il regarda autour de lui. L’appartement n’avait pas changé. Il la suit vers le salon pour s’asseoir sur le canapé. Il regard les murs remplis de photos de lui étant plus petit…. Pas une seule trace de l’homme qui pourrait être son père. Ce dernier ne veut toujours pas rencontrer son fils… Secouant la tête, Kris entendant à peine la question de sa mère. Elle doit déjà savoir qu’il se trouve dans la tour des Serdaigle maintenant… Pour ne pas paraitre désagréable, il décide de lui répondre :

« Je vais… bien. Ce n’est pas facile de s’intégrer dans un groupe qui se connait depuis des années. Heureusement qu’il y a Silver… »

Il s’oblige à ne pas parler plus longuement de la jeune fille. Il se rend compte qu’il a oublié de parler des autres Serpentard présents dans la nouvelle salle commune… Pourtant, la seule personne qui compte vraiment pour lui, c’est la blondinette.

« J’ai du mal à me faire un place dans ce nouveau monde… »

Il serre les dents. Il n’arrive pas à comprendre pourquoi la salle commune des Serpentard a été détruite ? Personne ne pouvait comprendre, personne ne pouvait donner une explication. On ne pourrait pas trouver d’explications, il n’y avait pas d’indice… Le jeune homme regard sa mère s’éloigné pour lui préparer quelque chose. Elle revient s’asseoir vers lui, passa ses doigts dans les cheveux blonds du jeune homme. Ce dernier détourne légèrement la tête. Il n’aime pas. Il sait qu’il lui fait mal, à cette mère qui a tout perdu et qui a essayer de l’élever comme elle le pouvait… Il s’éloigne un peu vers le bout du canapé puis revient à la charge avec une question qui lui brule les lèvres depuis des années :

« Quand vais-je rencontré mon père ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te déteste {feat. Maureen O. Cartwright}   Sam 20 Déc - 12:00




     



« Je t'aimerai toute ma vie, mon fils, ma bataille. »
J'ignorerai toute cette haine, j'ignorais toute cette peine. Je continuerai à te chérir, sang de mon sang, chair de ma chair.  

Mon regard te couverait presque. Evidemment que tu es mon fils, mon petit poussin à moi. J'ai parfaitement conscience que tu grandis. Tu as toujours été très indépendant et autonome, jamais je ne te retiendrais. Tu dois apprendre de toi-même, trouver les clefs, apprendre de tes erreurs, même si je te guiderai encore, pour veiller sur toi. C'est mon rôle de mère. Ce rôle dont j'ai l'impression de tout avoir détruit, que je suis tout simplement en train de te perdre. Bien plus encore depuis que nous sommes arrivés à pourtant.
J'avale ma salive et croise mes doigts sur mes cuisses, bien trop calme, bien trop gênée, presque enfantine à tes côtés. Comme si les rôles s'inversaient un temps. Je repose mon regard sur toi en t'entendant. Toi qui est sociable et charismatique, je m'en étonne presque que tu n'arrives pas à t'intégrer. Tu es un Serpentard comme ton père, mais il n'en reste pas bien que tu es tolérant et ouvert d'esprit. Je regrette un instant que tu n'ai pas pu vivre ce véritable mélange un peu plus.
J'hausse un sourcil légèrement et souffle, un léger sourire aux lèvres : « Silver… ? » C'est bien la première fois que tu oses me citer le prénom d'une fille. Je sais que tu en as déjà vu, que tu ne les laisse pas indifférent. Je me doute bien que tu as perdu ta fleur certainement bien trop tôt à mon goût…. Mais jamais tu n'es tombé amoureux. Aucun chagrin d'amour. Juste de l'amusement, du plaisir, de l'aventure. Alors cela m'étonne.

Mon attention t'es toute entière. Tu parles encore et tu détournes la tête. Je serre mes doigts, retirant ma main, noyant cette détresse qui me tue dans le silence. Je suis en train de te perdre toi aussi et je ne sais pas comment faire. Je ne sais plus quoi faire pour te faire comprendre que le coupable pour une fois, ce n'est pas moi… C'est son choix. Et j'aurais aimé qu'il ne soit pas ainsi. J'expire silencieusement, longuement. Je dois rester calme. Tu ignores à quel point te décevoir me fait mal, me donne envie de trembler et de pleurer. Cette peur d'enfant qui remonte, cette maladie qui me ronge et qui m'a paralysé pendant des années durant. Elle ne te regarde pas t'écarter, elle baisse le regard et se tait. Tout ceci devient de plus en plus ridicule. Pourquoi n'es-tu tout simplement pas aller le voir ce professeur ?! Il ne se cache pas, ce cher Monsieur Travers ! Va l'agresser ton père, l'obliger à te voir et te parler !
Et évidemment, tu reposes cette question qui m'énerve de plus en plus. J'ai envie de me jeter par la fenêtre, tant cela me fait mal de t'entendre la prononcer encore. Je soupire, profondément agacée et je souffle : « Je n'en sais rien, Kris… » Je fronce les sourcils, et fini par demander franchement : « Il a peur, d'accord ? … Pourquoi ne vas-tu simplement pas aller le voir ? » Je ferme les yeux, et passe mes doigts contre ton visage et souffle : « Ne crois pas que je n'ai pas envie que tu le vois, cela serait mentir. Evidemment que j'appréhende, comme toi ! Mais je n'ai jamais choisis de perdre la mémoire, Kris, c'était la guerre... Je n'ai jamais choisi de t'élever loin de lui… Ca s'est imposé, tu comprends ? »


     
WILD BIRD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te déteste {feat. Maureen O. Cartwright}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je t'aime, mais je te déteste {feat. Maureen O. Cartwright}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO :: Archives des RPs - Saison II-