Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 (BARTH) as you fade into the night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 72
Galions : 65
Âge : vingt-trois ans, bitches.
Classe : M2 - soins et étude des créatures magiques
Avatar : vinnie woolston maggle
MessageSujet: (BARTH) as you fade into the night   Dim 26 Oct - 12:44

Bartholomew Kaëlig Duke
Silence maraud, je parlemente.

Nom de famille :
Duke. Un nom qui t'es familier, n'est-ce pas ? Si je te dis Kirley Duke, ça te reviens ?
Prénoms :
Bartholomew, plus long et chiant tu meurs. Je préfère Barth. Kaëlig est le seul souvenir que je conserve de ma mère.

Age :
Vingt-trois années derrière moi.
Date et lieu de naissance :
2 novembre 1991, à Las Vegas.
Qualité du sang :
Né-moldu, un fait exceptionnel quand on sait que mon propre père est également né-moldu. Je n'ai techniquement pas de sang sorcier dans les veines mais il semble que le destin se soit décidé à m'accompagner dans ma route.
Orientation sexuelle :
Pansexuel. Peut importe le sexe, ce n'est pas une contrainte, pas un obstacle. C'est le feeling qui complique tout.
Statut social :
Célibataire et je m'en contente très bien.

Avatar :
Vinnie Woolston mon amour, le dieu des dieux, le merveilleux. Mon homme.


Le choixpeau m'a envoyé à


Gryffondor

M2 - Soins et Étude des Créatures Magiques

Baguette Magique :
Fabriquée en bois de pin, mesurant 28 centimètres (elle est longue ma baguette, dîtes...) et contenant un ventricule de cœur de dragon. Qui correspond à mon caractère de feu.
Balai :
Un Vif-Argent, le dernier modèle.
Animal de compagnie :
Un boursoufflet. Non je déconne, un petit rat gris clair prénommé Basil. Surnommé Bas'. Bref.

Épouvantard :
Rien de bien extravagant. Pas de traumatisme particulier, donc il s'agit simplement de voir mes proches disparaître chacun leur tour.
Riddikulus :
Ils apparaissent dans un ploc délicat avant de me sauter dessus pour faire un free hug général. C'est bon ça.

Patronus :
Un jaguar.
Matière préférée :
Ex-aequo entre Étude des Mythes Magiques et Soins aux Créatures Magiques.
Matière détestée :
Astronomie.
Options (minimum deux) :
- Étude des Mythes Magiques
- Langues Étrangères & Dialectes du Monde Magique


Rêve d'avenir :
Partir, comme le fit Norbert Dragonneau en son temps, à la recherche d'autres créatures magiques. Créer une sorte d'orphelinat pour les créatures magiques abandonnées, isolées, exclues de leurs clans.


Son caractère
« Barthy ? C'est une canaille. En même temps, je pouvais pas espérer mieux tout en sachant la vie qu'il a longtemps mené à mes côtés. De voyages en voyages, de villes en villes. La vie de rockeur, c'est pas tranquille. C'est mouvementé, acidulé, c'est toujours différent. Chaque jour n'est jamais pareil à son lendemain, à sa veille. Et il a réussi à s'adapter, à se fondre dans la masse. Je suis fier de mon premier gamin. Il a l'indépendance et la liberté qu'il s'est accordées, la fierté et la franchise qui lui sont propres. Barth mène son petit bout de chemin, c'est un baroudeur dans l'âme. Il s'est ouvert, depuis qu'on a appris qu'il était un sorcier. Je n'y avais jamais cru, je n'avais jamais eu aucun espoir. Mais le destin a décidé de lui offrir quelque chose que je n'aurais jamais eu la chance de pouvoir lui donner. Il a découvert la féerie du monde magique sous un autre point de vue. Celui d'un membre de sa population, d'un de ses pairs. C'est un brave garçon. Tout feu tout flamme, je peux pas nier, avec ses boutades un peu trop franches. Ses manières provocantes et culottées. Je me reconnais à travers lui, en fin de compte. Avec Noa et la musique, ils sont ce que j'ai de plus important dans ma vie. » Kirley Duke, guitariste des Bizarr Sister et père.

« Barth ? Ouais, il aime pas son prénom entier, je te conseille d'éviter de le prononcer en sa présence. Bref, où est-ce que j'en étais ? Ah oui. Comment expliquer ? C'est vachement étrange. Vous devriez le voir, quand il est en cours de soins aux créatures magiques. Il est juste...détendu. Il se relâche complètement, ses traits sont doux et ça le rend encore plus séduisant. Et tu peux juste rester comme deux ronds de flan en le voyant d'approcher des bestioles sans aucune crainte. Il avance, comme s'il était attiré inexorablement vers ces bébêtes, qui ne lui résistent pas. Ça a toujours été comme ça, depuis que je le connais. Elles n'ont aucune méfiance envers lui, quelles qu'elles soient. On dit toujours que les créatures magiques sentent l'aura des êtres qui se trouvent autour, qu'elles devinent les intentions. Qu'elles n'acceptent que les cœurs purs et positifs. Et malgré son caractère de pitbull -et je pèse mes mots- et ses gestes parfois explosifs et dénués de toute logique, il est bon. Il sait être généreux, courageux et déterminé quand on touche à ses valeurs et aux gens qu'il estime. On ne remarque pas tout de suite, mais j'ai eu le loisir de l'observer assez longtemps pour voir clair dans son petit jeu. C'est un ours, en premier lieu. Il est brut, un peu animal, c'est d'ailleurs ce qui attire les autres comme des mouches. Il dégage quelque chose de fort. Mais c'est un putain de casse-burnes. Il grogne, il mord, il est piquant, il est chiant, il est dingue. Il va t'envoyer bouler en deux secondes chrono. Il est pas toujours tendre. Y'a qu'en compagnie de son frère et des créatures magiques qu'il se sent vraiment bien. Pourtant, on entrevoit la lumière avec ses rares sourires, ceux qui montent jusqu'à ses yeux. Avec son humour noir qui lui va à ravir, ses sautes d'humeur et ses envies de musique. Il joue de la guitare, comme son propre père avant lui. Il n'est pas le fils de Kirley Duke pour rien, moi je vous le dis. Autant pour son talent que pour son comportement. » Sa meilleure amie.


Sa vie

it's las vegas baby — Elle avait dix-neuf ans. Semblait fragile, si délicate, dans ce lit d'hôpital dix fois trop grand pour son petit corps de jeune fille. Exténuée, par l'effort qu'elle avait puisé dans ses réserves, pour mettre au monde le petit poupon qu'elle tenait ses bras fins. Avec ses grands yeux bleus qu'elle déposait avec une tendresse profonde, mélangée à la fatalité qui dansait dans son regard. Il allait falloir le laisser, le livrer à un monde haut en couleur. Un monde qui se sera pas facile à comprendre, à expliquer. Un monde qui bouge, qui fourmille, avec une vitesse impressionnante. Qui se résume à la figure endormie sur le drap enroulé autour de ses jambes. Kirley. Cette rencontre inattendue et inexplicable. Cette silhouette dégingandée et vêtue de cuir reluisant sous les spots de la scène. Cette vibration puissante qui avait résonné tant dans son corps que dans son cœur. Cette passion qui s'était éprise d'elle et la machine qui s'était mise en route sans qu'elle ne puisse rien contrôler. Et leurs êtres s'étaient réunis sur un air de rock, se fondant l'un dans l'autre, sans espoir de retour. Aboutissant au petit paquet gigotant contre sa poitrine, quémandant la nourriture pour se sustenter. Kaëlig, un souvenir qu'elle laissait gravé dans son identité. Et baisera ses joues potelées, caressera son front garni de quelques légers cheveux bruns, avant de partir. De disparaître une nouvelle fois, pour le bien des deux autres qui respirent en ce lieu. Parce qu'elle n'a pas le choix de faire autrement. Parce qu'il faut se sacrifier pour les personnes que l'on aime.

when life gives you another gift — Il est assis sur un large canapé, sagement. Sirotant une boisson gazeuse en attendant le retour des autres. Une nouvelle scène, une nouvelle ville, de nouvelles lumières qui illuminent son chemin. C'est un enfant, ballotté dans le monde, découvrant tour à tour d'autres contrées. Avec toujours cette même curiosité dans le regard océan, ce même pétillement incandescent dans les yeux. Il était trop retourné pour accompagner son paternel dans son rendez-vous, préférant la quiétude de la chambre d'hôtel. Pour regarder la vie qui s'anime quand le jour s'achève, laissant place à l'étrange atmosphère de la nuit. Il patiente, laissant son visage se tourner vers la télévision allumée, diffusant des images vives et colorées. Puis des pas qui s'approchent, son cœur qui tambourine. Il est de retour. Il est revenu. Le seul point fort de sa vie. Son pilier. La franchise et le sérieux d'un père, la douceur et l'affection d'une mère concentrés dans une seule et unique entité. La porte qui s'ouvre et il gambade joyeusement avant de s'arrêter d'un seul et unique mouvement. Il n'est pas seul. Il y a une silhouette à ses côtés, infiniment plus petite. Un visage marqué par la souffrance et par la tristesse. Par la peur et l'inconnu. Il ne l'entend même pas indiquer quelques chose à l'autre avant d'être pris par une large main et entraîné à l'écart. Il ne voit que le visage figé et tendu du père, qui s'accroupit à sa hauteur, l'air grave. Mais il écoute consciencieusement les paroles qui lui sont données. Hochant la tête avec une lueur dans les prunelles qui ne lui ressemble pas. Un nouveau membre dans la famille, un nouveau garçon pour les accompagner. Qui a échappé de la mort de si près. À qui il ne reste plus rien. Il sent ce poids qui alourdit son petit coeur. Parce que la vie n'est jamais facile. Elle lui a ôté sa mère, cette tendre femme dont il a entendu la rencontre et les gestes. Il accepte cette fatalité, parce qu'il ne peut rien faire d'autre. Mais il apprécie la joie qui l'habite pendant les voyages, les acclamations de la foule, les éclats de rire entre les membres du groupe, qui l'ont intégré comme un petit membre à part. Une mascotte, en d'autres mots. Ce petit enfant caractériel et un peu brute à la soif insatiable de découvertes. Il ira s'endormir contre la forme épuisée de l'autre enfant, attrapant sa main dans un geste pur et simple. Parce qu'ils sont une famille, tout simplement. Continuant leur chemin ensemble, faisant front commun contre les obstacles qui s'imposent en travers de leur toute. Unis.

you're a wizard, barthy — L'étonnement est un bien faible mot pour décrire la tempête émotionnelle qui traverse le corps à présent grandi de quelques centimètres. Les rondeurs de l'enfance toujours présentes. Il a onze ans, déjà. Il tient dans ses mains une lettre, dont le cachet rouge attire inexorablement son regard. Sa jumelle est déjà entre les dextres de Noa. Dont le visage reflète un tout autre sentiment. L'émerveillement. « On va aller à Poudlard, Barth ! » Les sourcils sont froncés, une moue tord la bouche juvénile. Il attend de lire les lignes inscrites sur le parchemin neuf avant d'oser émettre un son. Puis il tend le papier à leur seule figure parentale. « Comment est-ce possible ? » Il se le demande, encore et toujours. Il n'était pas prédestiné à cela. Lui, l'enfant né de parents humains, sans une once de sorcellerie dans le sang. Il semble que les faits n'étaient pas tout à fait exacts. Mais il n'arrive pas à comprendre la portée de ces mots. Il n'avait jamais réellement tenu à accepter ce fait, cette inexistence de la magie dans ses veines. Pourtant, on lui offre encore un nouveau présent. Le droit d'être membre à part entière de la communauté des sorciers. Et ses petites mains tremblent. D'excitation, de bonheur. Il vacille et tombe, les larmes roulant délicatement sur les vallées de ses joues pâles. Deux paires de bras qui entourent son corps doucement, dans un réconfort presque inutile tant la réalité est frappante. Il est un sorcier. La magie roule à l'intérieur de son corps par un phénomène inexplicable. Il trépigne, il est excité. Il est un enfant. À qui on a donné son cadeau de Noël en avance. Il va arpenter les couloirs de cette école dont on lui a tant parlé, dont on lui a tant raconté de choses incroyables. Et il fera ses premiers pas sur les dalles vieillies du Chemin de Traverse, il verra sa baguette flotter avec une lenteur exaspérante jusqu'à lui, il déposera religieusement ses doigts sur la couverture de tous les manuels. Il donnera toute son âme et son énergie à remercier ce qu'on lui a généreusement offert. Le droit de faire partie intégrante du monde magique.

it's time to do or die — Tout est verdoyant, tout est calme. Rien que le bruissement des branches sous le poids de la brise, le craquement des brindilles sèches sous ses bottes de cuir, usées jusqu'à la moelle. Ce parfum de terre et d'humus qu'il inspire profondément avant de s'asseoir près du ruisseau. Une petite clairière éloignée, dans la forêt. Un lieu qui lui est accessoirement interdit, au départ. Mais depuis quand respecte-t-il les lois ? Il se moque de règlements. Il fait à son aise, il outrepasse les dires et dicte ses propres actes. Il est le capitaine de son âme, le maître incontesté de son destin. Bartholomew laisse son esprit vagabonder là où il le mène, les yeux clos. Adossé à un arbre, partiellement dissimulé de l'écrasante chaleur du soleil. Il ne sait combien de minutes se sont écoulées dans cet endroit silencieux et paradisiaque, avant qu'un souffle ne vienne troubler son rythme cardiaque. Il laisse échapper un cri de surprise, emporté par le vent. Reculant vivement à l'intrusion. Un léger hennissement qui lui répond, ajoutant à sa confusion. Ce ne peut être vrai, ce n'est qu'une illusion que lui berce son esprit imaginatif. Une créature qui ne devait plus avoir de représentante en ces lieux. Horrifiées par le massacre d'une des leurs, pour servir la cause du défunt mage noir. Mais il semble que la vie reprend ses droits et offre une nouvelle chance aux licornes de pouvoir s'épanouir dans la paix. Elle s'est éloignée, aussi surprise de son geste qu'il ne l'était de son apparition. « Reviens, je ne voulais pas t'effrayer. » Il est sincère. Il ressent la douceur qui transcende son cœur à la vue de cette mystique créature. L'aura qui l'accompagne. Les mythes étaient vrais. Cette pureté qui ressort par toutes les pores de la chair de l'animal. Dont les sabots tapent sur le sol à mesure qu'elle avance de nouveau, intriguée. Ses crins de blanc et d'argent qui se meuvent au fil de ses pas. Elle est magnifique. Surréaliste. Presque intangible tant sa beauté semble factice, inventée de toutes parts. Pourtant, il pourra sentir le pelage soyeux sous ses doigts calleux, le souffle chaud sur son visage, les orbes qui contemplent ses traits humains sans une once de peur. Il se sent comme l'un des siens. Comme une créature à part entière. Dans une communion qui dépasse l'entendement et la raison. Un lien entre le sorcier et les êtres magiques.    


Derrière l'écran
Prénom ou surnom :
Vous le connaissez, il peut varier selon les envies. Léa, Chouquette, Poissonnette, etc. **
Age :
Dix-neuf années déjà dépassées.
Région :
Le monde magique, voyons.
Sexe :
Euh d'après l'absence du service trois-pièces, yé chouis oune foumelle. What a Face

Comment as-tu découvert Ascensio ?
J'ÉTAIS LÀ MOI, QUAND IL EST ARRIVÉ. Un dinosaure.
Qu'en penses-tu ?
Il est jsgdckjswgejriuehfehrfeh, trop badass. On est des fous, on est des attardés, on a des idées merveilleusement dingues, on s'aime. Cey la joie.
Autres chose ?
TENDRESSE ET CHOCOLAT, J'OUS Z'M.

Code du règlement :
Validé par Craquinette ♥



Dernière édition par Bartholomew K. Duke le Dim 26 Oct - 15:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 760
Galions : 475
Âge : 23 ans.
Classe : Ex-Slytherin.
Avatar : Jensen Ackles, b*tch. ♥
MessageSujet: Re: (BARTH) as you fade into the night   Dim 26 Oct - 12:51

EH EH MAIS CEY MON BEBE What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 72
Galions : 65
Âge : vingt-trois ans, bitches.
Classe : M2 - soins et étude des créatures magiques
Avatar : vinnie woolston maggle
MessageSujet: Re: (BARTH) as you fade into the night   Dim 26 Oct - 13:15

DONALD ET DAFFY DUCK MAGGLE. What a Face

Hâte de t'avoir aussi parmi nous avec Nono :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 178
Galions : 380
Âge : 21 ans
Classe : L3 - Art de la Magie
Avatar : Bryden Jenkins
MessageSujet: Re: (BARTH) as you fade into the night   Dim 26 Oct - 14:30

TOI LA :superman:

Retard ou pas, je m'en fou, je le veux mon rp avec toi :han:

Allez, on s'dipèche ! *botte l'arrière train *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 72
Galions : 65
Âge : vingt-trois ans, bitches.
Classe : M2 - soins et étude des créatures magiques
Avatar : vinnie woolston maggle
MessageSujet: Re: (BARTH) as you fade into the night   Dim 26 Oct - 15:01

J'ai bientôt fini m'dame

Me reste un chapitre à écrire et Barthounet est enfin né :piment:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: (BARTH) as you fade into the night   Dim 26 Oct - 17:12

Re-bienvenue alors sous ce nouveau perso \o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 318
Galions : 270
Âge : 20 ans
Classe : M1 Art de la magie
Avatar : Anna Speckhart
MessageSujet: Re: (BARTH) as you fade into the night   Dim 26 Oct - 17:27

AS USUAL, ta fiche envoi du pâté de strangulot par paquet de 12 !! :piment:

re-re-re-bienvenue parmi nous mon... :héhé:

Bienvenue sur ASCENSIO !


Tu es validé(e) !
Te voilà maintenant validé ! Un rang t'as été attribué selon tes informations. Si tu es un élève est donc membre de l'une des maisons de Poudlard, tu peux tout de suite te rendre dans la zone Sablier et poster un petit message dans le topic de la maison, afin de faciliter le comptage des points !

 Tu peux donc désormais commencer à jouer. Pour ce faire c'est très simple, tu peux envoyer des MPs aux membres, ou faire une demande de RP. Lorsque tu auras fait plus amples connaissance avec les membres, n'oublie pas d'aller faire ta fiche de liens, ainsi que ton répertoire de topics ! Tu pourras aussi rejoindre des clubs, ils sont importants pour l'intrigue du forum et te permettront peut-être de te trouver des liens plus facilement ! Pour toutes informations supplémentaires, nous te conseillons de jeter un œil à la partie vie scolaire qui regroupent toutes les informations importantes à savoir !
 Si tu as la moindre question, n'hésite pas, le staff est là pour ça !

 
Toute l'équipe d'Ascensio te souhaite un excellent jeu !  meugnon







_________________
- DIS QUE TU ME RETIENDRAS -
Et juste au moment ou j'étais bien toute seule, tu m'arrive comme un coup de poings sur la gueule. L'autoroute de ma vie filait tout droit devant, notre rencontre est un accident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 72
Galions : 65
Âge : vingt-trois ans, bitches.
Classe : M2 - soins et étude des créatures magiques
Avatar : vinnie woolston maggle
MessageSujet: Re: (BARTH) as you fade into the night   Dim 26 Oct - 17:34

MERCI MON PETIT CHAT EN GUIMAUVE CARAMÉLISÉE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (BARTH) as you fade into the night   

Revenir en haut Aller en bas
 

(BARTH) as you fade into the night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Présentations :: Fiches validées-