Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 12
Galions : 0
Âge : dix-huit ans
Classe : L1
Avatar : Emma Rigby
MessageSujet: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Ven 17 Oct - 16:13

Sibella Opal Ashworth
"She reasoned that because she was beautiful she was significant, though what she signified, and to whom, was not clear to her yet." ◊ Gregory Maguire

Nom de famille :
Ashworth, de mes parents adoptifs.
Prénoms :
Sibella Opal. Attendez avant de rire. Mes deux petits frères s'appellent Adalbert et Ezekiel. C'est bien pire. Si vous les croisé, dites-leur que j'ai dis cela.

Age :
dix-huit ans
Date et lieu de naissance :
quatre mai dix-neuf cent quatre-vingt six. Techniquement Londres, mais j'ai toujours vécut à Reading d'aussi loin que je me souvienne.
Qualité du sang :
techniquement de sang-mêlé, mais papa sang-pur s'est fait la malle après une aventure d'un soir avec ma génitrice sang-mêlée qui a décidé qu'il valait mieux m'abandonner aux moldus plutôt que de m'élever seule.
Orientation sexuelle :
hétérosexuelle, bicurieuse
Statut social :
Livin' la vida loca. Célibataire, et uniquement prête à me caser pour l'homme de mes rêves. Ou un homme riche. D'accord. Principalement un homme riche.

Avatar :
Emma Rigby


Le choixpeau m'a envoyé à


SERPENTARD

L1 – Commerce et Relations Internationales

Baguette Magique :
33 centimètres, bois de séquoia et ventricule de dragon
Balai :
Un éclair de feu, même si j'aime pas le balai. Je volais toujours comme un pied lors des cours de vol. Mais ça, on s'en moque. J'aime les belles choses et un éclair de feu, ça a la classe.
Animal de compagnie :
Un sacré de Birmanie qui s'appelle Montague et qui est probablement le chat le moins sociable du monde, dès qu'il ne s'agit pas de moi.

Épouvantard :
Haha. Très drôle. Bon, c'est moi, version vieille et moche et totalement seule - Tout ce que je ne souhaites pas devenir.
Riddikulus :
J'affuble la réponse précédente d'une superbe robe rose indien à volants, histoire d'être vieille mais d'avoir la grande classe.

Patronus :
Un cheval arabe.
Matière préférée :
Sociologie & Études des Comportements. Avant, cela dit, c'était les potions.
Matière détestée :
Droits & Économie du Monde Magique. Trop de choses à savoir par coeur. Avant, j'ai détesté les Soins aux Créatures Magique, parce que lorsque le professeur affirme que vous allez devoir toucher des bestioles affreuses, il est généralement sérieux.
Options (minimum deux) :
- Étude Géopolitique du Monde Magique  
- Histoire & Civilisations du Monde Magique


Rêve d'avenir :
être célèbre. et riche. et faire quelque chose d'important pour le monde magique et moldu, mais ça c'est la partie que je ne dis jamais. Soit on se moque de moi, soit les gens me regardent de travers.


Son caractère
Beaucoup diraient de Sibella qu’elle est idiote, insensible, égocentrique au point où cela en devient de la complaisance, avec une tendance à être bien trop dramatique pour son propre bien ou même pour qu’elle soit enfin - enfin - prise au sérieux. Après tout, Sibella, c’est une blonde qui passe son temps libre à porter des vêtements principalement rose et qui pause toujours les questions du style « Oui, mais pourquoi interdire ça ? Tout irait beaucoup plus vite sans ces restrictions de frontières. » en cour. Cela dit, dire ceci de la jeune femme est réducteur. D’abord, parce que Sibella est loin d’être idiote. Elle fait l’idiote, ayant rapidement compris que c’était grâce à cette ingénieuse technique qu’elle pourrait se sortir de bien des situations dans un monde des sorciers qu’elle n’a connu qu’à partir de ses onze ans et duquel elle est toujours incertaine de faire pleinement partie. Alors, Sibella fait l’idiote, masque ses capacités d’observation et de logique plutôt rapides, efficaces, derrière des lèvres engluées d’un gloss fuchsia. Sauf que, voilà, l’intelligence de Sibella n’est pas théorique. Elle ne s’assied pas le soir en face de ses bouquins en apprenant chaque concepts par cœur, raison pour laquelle ses cours de droit et d’économie sont la bête noire de son cursus. Sibella, elle aime le concret. Elle aime faire, comprendre, pouvoir utiliser ses connaissances pour arriver à ses fins. Apprendre pour apprendre, cela l’ennui profondément. Mieux vaut apprendre pour réussir. Semblant donc d’apparence volage, ne se souciant pas du monde, Sibella ne laisse pas paraitre à quel point elle est en réalité intéressée par les sujets d’actualités. Pour ce qui est de ceux la disant insensible, ils n’ont pas totalement tord. La jeune femme est profondément intéressée par une seule chose – Elle-même -, et a donc une certaine tendance à ne pas mâcher ses mots lorsqu’il s’agit de faire un commentaire sur quelqu’un d’autre. Parfois, c’est de l’insensibilité. Plus souvent, c’est tout simplement que la jeune femme vit dans un monde bien à elle, uniquement motivée – voir aveuglée – par ses propres ambitions et a donc des réactions d’une candeur insultant à tout ce qui n’est pas directement relié à sa propre petite personne. Il est impossible de nier son goût pour le théâtral, pour le grandiose, pour le mieux – celui qui a dit que le mieux était l’ennemi du bien avait, d’après elle, un sacré complexe d’infériorité -, ce qui la fait sembler arrogante et indéniablement égocentrique, ce qu’elle est, en définitive. Ayant été élevée comme la petite princesse de sa famille moldue, Sibella a donc l’intime conviction que tout lui ait dû, et réclame plus qu’elle ne demande. Avec l’âge et le temps, cette manie – bien que toujours présente – s’est atténuée pour lui donner un certain goût du travail accompli, mais elle reste quelqu’un de capricieuse, boudeuse et moqueuse, pouvant rapidement passer du coq à l’âne sans raison apparente.

Malgré tout cela, Sibella est quelqu’un de profondément retorse, maligne, cherchant toujours une solution à ses problèmes et étant profondément convainque que la fin justifie tout les moyens. La jolie et dynamique blonde peut donc rapidement se montrer manipulatrice, mesquine, si cela signifie obtenir ce qu’elle désire, et trouvera probablement toujours un moyen de retomber sur ses pieds – preuve qu’elle est bien plus indépendante qu’elle ne le laisse paraître. Sibella aime s’adonner à des passe-temps superficiels, soignant son image et sa popularité puisqu’elle croit fermement qu’avoir les bonnes relations peut aider à accomplir presque tout dans la vie. Le problème, bien sûr, c’est que lesdites relations ne la prennent pas au sérieux, mais elle y travaille – doucement mais sûrement, d’une manière insidieuse et d’une discrétion dont bien des personnes la penseraient incapable. Parce que oui, autant le dire, Sibella fait une bien piètre confidente – Il est plutôt question de savoir quand et pourquoi la blonde révèlera votre secret, plutôt que de savoir s’il est possible de lui faire confiance.

Cela dit, Sibella est une personne dépourvue de préjugés. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, elle n’apprécie les ragôts que s’ils marchent en sa faveur, et n’en croit aucun. Elle ne fait aussi absolument aucune distinction selon la nature du sang du sorcier en face d’elle, et passe le plus clair des vacances scolaire dans sa famille adoptive moldue. D’une ouverture d’esprit certaines – Sibella essayera tout, pour vu que cela lui serve -, la blonde accepte donc les gens comme ils viennent, son seul réel critère de sélection se basant principalement sur leur position dans la société. Et encore. Ce critère ne fonctionne que pour sa vie ’publique’ et non pour la privée. Adepte d’une séparation entre le publique et le privé, Sibella s’est donc modelé à cette image pour satisfaire ses ambitions. De ce fait, il est impossible de nier le charisme imposant de la petite blonde, aimant paraître radieuse et envoutante où qu’elle aille.

Sous ses airs autoritaires, la belle s’attache en réalité difficilement aux gens – n’étant pas très loyale -, mais une fois cela fait, elle restera attachée à eux advienne que pourra. Même si elle doit aussi les trahir.



Sa vie
Partie I - Kaleigh

« M’man ! M’man ! Regarde ! Regarde ! Regarde ce que Sibs a fait ! M’man, regarde ! Je te jure c’est pas moi ! C’est la faute de Sibs ! »
Kaleigh Isobel Ashworth lança un regard inquiet à son fils de huit ans dont les grands yeux chocolat – les même que ceux de son père, Amadeus – la fixaient écarquillés, à mi-chemin entre la peur et l’excitation, comme tout regard d’un enfant de huit ans ayant découvert quelque chose de potentiellement dangereux mais suffisamment divertissant. Kaleigh arqua un de ses sourcils, s’agenouillant à la hauteur de son fils pour le calmer, alors qu’il sauta sur place et attrapa sa main pour tenter de la tirer vers l’objet de son émerveillement. « Dada, » commença-t-elle, « qu’a-t-on dit sur le fait de dénoncer ses frères et sœurs ? »
« ça brise notre unité familiale. » Répondit-il, toujours en tirant la fabrique du t-shirt de sa mère. Madame Ashworth soupira. Lorsqu’Adalbert était ainsi, il était pratiquement impossible de le faire redescendre sur Terre. « Tu t’excuseras auprès de Sibella. » Reprit-elle. « Maintenant, montre-moi. » Elle se releva, suivant son fils qui hocha vivement de la tête avant de trotter jusqu’à l’objet de sa réaction.
Une chose était certaine, c’est que Kaleigh Ashworth ne s’attendait pas à trouver sa fille de neuf ans recroquevillée sur elle-même dans un coin du jardin, un arbre n’étant pas supposé être déraciné gisant allongé deux mètres plus loin. « Oh mon Dieu ! Sibella ! » Kaleigh courût auprès de la petite, toute aussi blonde que ses frères avaient des cheveux bruns foncés, et s’agenouilla en prenant délicatement les mains dans les siennes et inspectant l’enfant. « Sibella, tu vas bien ? Tu as mal quelque part ? Réponds-moi, mon cœur. » Sibella étouffa un sanglot, enfouissant un peu plus son visage contre ses genoux, et ce fût la voix d’Adalbert qui répondit à Kaleigh. « C’est Sibella, m’man ! Elle a fait que l’arbre vole et puis boom, au sol. J’ai presque cru que ça allait tomber sur moi. C’était trop cool, on aurait dit comme les films à la télé ! » Kaleigh lança un bref regard à son fils qui, n’ayant pas l’air traumatisé par quoi qu’il ait pu arrivé dans ce jardin, sautait sur place à cause de l’adrénaline. « Adalbert ? » Il tourna la tête légèrement, signe qu’il savait que l’emplois de son prénom complet signifiait qu’elle allait lui dire quelque chose de sérieux et que, les choses sérieuses, cela ne se discute pas. « Adalbert, va jouer aux jeux vidéos avec Ezekiel. »
Il ouvrit sa bouche pour protester, mais face au regard de sa mère et à l’état de sa sœur, finit par la refermer, hausser les épaules et tourner les talons. « Mais hors de question que je le laisse encore gagner ! » Kaleigh ne s’accorda même pas le temps d’un sourire face à la réaction de son fils, son regard vert bouteille se posant de nouveau sur la fille terrifiée qui se trouvait en face d’elle. « Sibella, que c’est-il réellement passé ? Ton frère a une imagination débordante, mais toi, tu sais la vérité. Si tu ne me la dis pas, je ne peux pas t’aider, ma puce. » La mère passa alors une main qu’elle voulait aussi rassurante que sa voix dans les boucles blondes de sa fille, tentant tant bien que mal de la faire réagir. Lorsqu’elle et Amadeus l’avaient adoptés, alors qu’ils étaient tout deux convaincus de ne pas pouvoir avoir d’enfants biologiques, ils avaient été convaincus qu’elle était la meilleure chose qui leur soit arrivé, leur petit enfant miracle. En un sens, elle avait dépassé leurs espérances, était le joyaux de la famille. Cela brisait le cœur de Kaleigh de la voir ainsi, lugubrement silencieuse, avec seulement ses pleurs pour toute réponse. Et puis, de sa petite voix fluette – « Je…Je voulais pas lui faire de mal. » Lui faire du mal ? Kaleigh était perdue.
« Personne ne dit cela, mon cœur. » Les lèvres de Sibella tremblèrent un peu plus.
« Mais il voulait monté à l’arbre et toi, toi – Tu dis toujours que c’est mal, et il voulait pas me laisser seul, et le pauvre arbre et…et… » Un nouveau sanglot. « C’est pas de ma faute, je te le jure. C’est pas de ma faute. » Kaleigh enveloppa sa fille dans ses bras, la serrant aussi fort qu’elle le pouvait en espérant que cela calmerait ses pleurs. « Shhh, shhh, shhhh ‘Ella. Personne ne dit que tu as fait quoi que ce soit, princesse. »
Sibella avait neuf ans. Sans que Kaleigh ne se doute de rien, la petite fille venait de faire son premier acte de magie.

Partie 2 – Amadeus.

« Sibs ! Descend un peu, s’il te plait ! Ta mère et moi souhaitons te parler. » La voix assurée d’Amadeus masquait en réalité à quel point cette conversation lui faisait l’effet d’un poignard. Ils n’avaient pas le choix, cela dit, et au point où ils en étaient, l’homme aurait été prêt à faire n’importe quoi pour préserver la santé mentale de sa fille, qu’il couvrait déjà de cadeaux dans l’espoir que tout aille pour le mieux. Les pas de l’adolescente de onze ans se firent ressentir dans l’escalier, et elle arriva dans le salon en quelques minutes, se réfugiant contre le torse de son père comme si elle était encore une enfant de trois ans. Il passa brièvement une main rassurante dans ses cheveux. « Tout va bien, ne t’en fait pas. » Sibella enserra un peu plus son torse avant de le laisser aller. « Maman, ça ne va pas ? »
Amadeus posa son regard sur sa femme, recourbée dans le sofa du salon, le regard larmoyant dans le vide. ‘Ils n’ont pas le droit de nous la prendre.’, avait-elle dit quelques minutes plus tôt. Cela lui brisait le cœur qu’ils n’aient pas d’autre choix.
Pour toute réponse à leur fille, Kaleigh hocha la tête et se força à sourire. Peu rassurée, la blonde pris place à côté de sa mère et Amadeus se racla la gorge.
Après avoir tout essayé pour comprendre sa fille, si cette école de magie était leur dernière solution, il était prêt à la tenter. « Sibs, princesse, avant tout il faut que tu comprennes une chose – Ta famille, c’est nous. Nous t’aimons, t’aimerons toujours, et sommes là pour toi quoi qu’il advienne. Nous ne te laisserons jamais tomber, d’accord ? » Sibella hocha la tête.
« Vous êtes bizarres, aujourd’hui. » Décréta-t-elle, sans pour autant faire mine de se lever, comme si sachant qu’une suite allait venir. « Vous voulez m’interner, c’est ça ? »
A cela, Kaleigh ne put retenir un sanglot aigu. « Qui t’a dit cela ? » Demanda Amadeus, plus rationnel que sa femme, tout en pausant une main encourageante contre l’épaule de Kaleigh. « Dada. Il dit que les gens qui font des trucs bizarres, on les interne ou on les mets dans un cirque. Si je peux choisir, je veux le cirque. Comme ça, tout le monde me connaitra. » Amadeus ne put retenir un rire sec face à l’humour déplacé que son premier-né avait de toute évidence hérité de lui. Cela dit, la simple idée que sa fille puisse penser qu’ils seraient capables de lui faire une chose pareille était terrifiante en elle-même. « Dada plaisantait, Sibs. On ne veut pas t’interner. Jamais. Et puis, tu ne pourrais pas vivre dans un cirque, tu n’aimes pas les clowns. »
« Amadeus ! » gronda sa femme, tentant de le rappeler à l’ordre. Il roula des yeux en direction de sa fille, qui eut un mince sourire, et l’espace d’une brève seconde l’atmosphère sembla détendue. Il aurait souhaité que tout puisse rester ainsi.
« Princesse, ceci est arrivé pour toi, aujourd’hui. » Il lui tendit la lettre envoyée par Poudlard, qu’il avait placé sur la table base en face du sofa, et laissa la blonde découvrir le tout avant de la voir s’esclaffer. « C’est une blague ! Je ne peux pas aller en pensionnat ! Et je ne veux pas, d’ailleurs. Je veux ma chambre, mes affaires, mes vêtements, mes films... » Amadeus s’efforça de ne pas sourire face à la réaction de sa fille, secouant lentement la tête. « Non, princesse. C’est bien réel. » Il prit une profonde inspiration, fermant les yeux quelques secondes. « Ta mère et moi, nous t’avons adopté bébé. Nous pensons – Nous pensons que c’est pour cela que tu fais les choses que tu fais, et que tu as reçu cette lettre. On a toujours su que tu serais exceptionnelle, Sibella. »
Les yeux de la petite blonde se remplir de larmes. « Non ! Vous mentez, vous mentez ! » Elle partit en courant pour sa chambre.

Il fallut une semaine à Sibella pour se faire à l’idée de Poudlard.

Partie 3 – Sibella

Bon. D’accord. D’accord. Respire. Sibella inspira une grande bouffée d’air, ses yeux se fermant quelques secondes à l’image de sa mère, lorsqu’elle méditait avant de commencer à peindre ses tableaux. La fille à côté de qui la jeune blonde se tenait lui lança un regard en coin, semblant la prendre pour une tarée. « La méditation. » Commenta-t-elle à la brune qui ne lui avait, en soit, rien demandé. « Tu devrais essayé, ça marche vraiment – Et puis cela pourrait peut-être t’aider à te débarrasser de cet air constipé que tu as. » Elle adressa ensuite un grand sourire à la fille qui sembla ouvrir la bouche pour répliquer, avant de tourner les talons pour regarder l’estrade se trouvant devant elle. Un nouveau nom fût appelé, un nouveau nom de maison scandé, et l’échéance semblait se rapprocher. Bientôt, ce serait son tour. Tout ceci semblait encore irréel, incroyable – Et Sibella n’était pas certaine de comment elle se sentait par rapport à tout cela. Ce n’était pas juste le fait d’entrer dans une école de magie qui était dur à avaler – Elle avait toujours sût qu’elle était unique -, ni même l’immensité de la Grande Salle qui lui faisait tourner la tête. C’était simplement que… Pour la première fois de sa vie, Sibella se sentait seule. Absolument seule. Sans amis, sans famille, sans rien. La voit d’Adalbert résonna dans sa tête comment si c’était hier – « Maman, maman ! Ella a reçu une lettre trooooooooop bizarre. Même que ça vient d’un hiboux. Tu le savais, toi, que les hiboux peuvent amener des lettres ? » - et puis les pleurs de sa mère, son père serrant Isabel contre lui et affirmant à Sibella que quoi qu’il advienne, ils étaient sa famille. C’était le fait d’être adoptée. Voilà. C’était cela que Sibella ne pouvait pas supporter – Le fait d’imaginer qu’une inconnue qui était sa vraie mère avait pu s’asseoir sur le même tabouret que celui où elle monterait bientôt, que le Choixpeau avait été sur la tête de celle qui l’avait abandonné. Cela ternissait l’excitation à l’idée de vivre ce qui semblait être un rêve. Et puis –
« Ashworth, Sibella. »
La petite blonde prit une nouvelle inspiration, pensa une dernière fois très fort à sa famille, puis alla s’asseoir sur le tabouret.
Les années passèrent rapidement, et Sibella devînt de plus en plus belle, avec une confiance en soi à tout épreuve qu’elle avait hérité de sa famille adoptive, toujours présente pour elle. Seulement, la blonde sentait clairement la division entre moldus et sorciers et ne pouvait la comprendre. Elle n’appartenait ni à un monde ni à un autre et donc, par définition, n’appartenait nulle part. Cette affreuse sensation ne faisait que renforcer son goût pour le grandiose, pour la réussite – Elle avait tant à prouver, à présent, et ses vêtements roses n’étaient qu’une manière de se faire remarquer.
Et puis, Sibella retrouva sa mère biologique – Gretchen Hallward, fonctionnaire plutôt haut placée au département de coopération magique du Ministère. Seulement, avec sa mère venait toute sa famille maternelle, et toute cette vie qu’elle n’avait pas eut, pas pu avoir, qu’on lui avait sauvagement arraché en l’abandonnant. Sa mère avait une fille, d’un an la cadette de Sibella – Salomé. Salomé était parfaite, Salomé semblait être l’exemple typique de la sorcière étudiante à Poudlard, toujours certaine d’appartenir au milieu sorcier et sans que personne, personne, ne doute jamais d’elle. Salomé avait un frère, plus jeune, Henry – Mais Henry était différent, presque insignifiant face à sa sœur aînée, et Sibella était jalouse, d’une jalousie maladive qui la poussa a tenter de faire tout mieux que tout le monde – A être plus glorieuse, plus forte, plus belle, plus théâtrale, plus remarquée. Cela fonctionna, mais le goût de la victoire ne dura pas. Salomé ignorait tout du fait que Sibella était sa sœur et la jeune blonde, bien trop terrifiée à l’idée des peut-être, jamais ou et si n’osa pas se présenter à sa mère biologique jusqu’à ce qu’elle ait enfin obtenu ses ASPICs, aux quels elle n’eut d’Optimal qu’en Potions, et ne postule pour un stage d’été au Ministère. Et puis, tout changea, et Sibella eut peur – si peur – de perdre sa popularité et l’amour qu’elle avait réussi à gagner. Pourtant, à la fin de son stage, la blonde se retrouva face à sa mère biologique et lui avoua enfin réellement qui elle était.
« Il y a dix-sept ans, vous avez abandonné une petite fille dans un hôpital moldu. C’était moi. »
Et depuis, la jeune femme ne sait sur quel pied danser. De retour à Poudlard pour poursuivre ses études, se retrouver propulsée dans l’univers de sa mère biologique et des tentatives de la comprendre de Gretchen Hallward n’était pas ce qu’elle attendait – Mais peut-être, juste peut-être, cela en vaut-il la peine si cela lui assure un avenir brillant et la possibilité d’écraser enfin proprement Salomé.    


Derrière l'écran
Prénom ou surnom :
Maddy
Age :
Presque 21 ans.
Région :
De l'autre côté de la Manche
Sexe :
Femme

Comment as-tu découvert Ascensio ?
Maintenant, j'ai google  Slurp
Qu'en penses-tu ?
A première vue, j'aime beaucoup! Le contexte et les cursus sont vraiment originaux.
Autres chose ?
Nop'  :han:

Code du règlement :
Monsieur Milo ♥



Dernière édition par Sibella O. Ashworth le Dim 26 Oct - 23:32, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Ven 17 Oct - 16:33

Bienvenue jolie demoiselle o/

Si tu as des questions, n'hésites pas, le staff est là pour y répondre =)

Bon courage pour la suite de ta fiche =)

_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 760
Galions : 475
Âge : 23 ans.
Classe : Ex-Slytherin.
Avatar : Jensen Ackles, b*tch. ♥
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Ven 17 Oct - 16:52

Maintenant j'ai google google google ♫
Bienvenue à toi :han:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Ven 17 Oct - 17:18

Oooooh j'adore cette actrice *x* Bitch please dans OUATIW mais tellement classe :han:

Et je valide la chanson de Norman :piment:

Tout ça pour te souhaiter la bienvenue, la concision c'est pas mon fort :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 12
Galions : 0
Âge : dix-huit ans
Classe : L1
Avatar : Emma Rigby
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Ven 17 Oct - 17:35

Merci à vous trois

Et vouiiii, Norman! :piment:

(aussi, Jacob, j'suis totalement d'accord *.* Surtout sachant qu'elle était probablement l'une des seules choses qui sauvait OUTIW à mes yeux )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Ven 17 Oct - 17:59

J'avoue tout, je regardais OUATIW que pour elle et pour le Knave

Il nous faudra un lien quand tu seras validée :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Ven 17 Oct - 18:43

Bienvenue sur le forum :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Ven 17 Oct - 19:58

Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 12
Galions : 0
Âge : dix-huit ans
Classe : L1
Avatar : Emma Rigby
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Ven 17 Oct - 21:52

Jacob: Owii, un lien! Je passerais par ta fiche dans ce cas :3

Maureen, Alec: Merciii :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 864
Galions : 388
Âge : 19 ans
Classe : L2 Justice magique
Avatar : Emilia Clarke
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Sam 18 Oct - 13:35

Olala, ça y est il va falloir que je me mette la chanson de Norman, ça chante déjà tout seul dans ma tête xD Bienvenue parmi nous jolie demoiselle :piment:

Le début de ta fiche est déjà bien prometteur, j'ai hâte de pouvoir lire ton histoire et te souhaite dores et déjà bonne chance pour la rédaction de cette dernière !
N'hésite pas si tu as besoin besoin d'aide

_________________
« Let me tell you about
OUR FUTUR MINISTRY »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 593
Galions : 510
Âge : 19 ans
Classe : L1 Justice Magique, au plaisir de créer ensuite des lois qui évinceront les sangs-purs de mon monde parfait ♥
Avatar : Robert Sheehan
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Lun 20 Oct - 10:23

Bienvenue :piment: c'te choix d'avatar :han: :han:

_________________
Bienvenue dans la famille des extrème. Sous la bannière des Verts et Argents se cotoient les opposées. Une femme pour vous pousser vers la lumière, une autre pour vous tirer dans les ténèbres et une autre pour les surpasser toutes. Women run my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 88
Galions : 240
Âge : Vingt-six piges, mais tssch !
Avatar : The ginger's queen ♥
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Lun 20 Oct - 18:35

J'aime déjà beaucoup ton personnage, d'après ce que j'ai lu :han:

Bonne chance pour ta fiche, petite biche :piment:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 12
Galions : 0
Âge : dix-huit ans
Classe : L1
Avatar : Emma Rigby
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Dim 26 Oct - 23:21

Vouiii, mon plan machiavélique de mettre la chanson de Norman dans la tête de tout le monde fonctionne :piment:

Merci à vous tous, et je pense que ma fiche est enfin finie! :ballon:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Admin
Messages : 436
Galions : 565
Âge : 34 ans
Avatar : Harry Lloyd
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Lun 27 Oct - 1:13

Ta fiche est sublime Bella :han: ça a été un vrai bonheur à lire !

Bienvenue sur ASCENSIO !


Tu es validé(e) !
Te voilà maintenant validé ! Un rang t'as été attribué selon tes informations. Si tu es un élève est donc membre de l'une des maisons de Poudlard, tu peux tout de suite te rendre dans la zone Sablier et poster un petit message dans le topic de la maison, afin de faciliter le comptage des points !

 Tu peux donc désormais commencer à jouer. Pour ce faire c'est très simple, tu peux envoyer des MPs aux membres, ou faire une demande de RP. Lorsque tu auras fait plus amples connaissance avec les membres, n'oublie pas d'aller faire ta fiche de liens, ainsi que ton répertoire de topics ! Tu pourras aussi rejoindre des clubs, ils sont importants pour l'intrigue du forum et te permettront peut-être de te trouver des liens plus facilement ! Pour toutes informations supplémentaires, nous te conseillons de jeter un œil à la partie vie scolaire qui regroupent toutes les informations importantes à savoir !
 Si tu as la moindre question, n'hésite pas, le staff est là pour ça !

 
Toute l'équipe d'Ascensio te souhaite un excellent jeu !  meugnon



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensio.forumactif.org
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 302
Galions : 425
Âge : 22 ans
Classe : M1 - Justice Magique
Avatar : Boyd Holbrook
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Lun 27 Oct - 10:21

Bienvenue petite Serpy <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 12
Galions : 0
Âge : dix-huit ans
Classe : L1
Avatar : Emma Rigby
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   Lun 27 Oct - 14:56

Merci! :han:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella   

Revenir en haut Aller en bas
 

DON'T YOU JUST LOVE ME IN PINK ? ✦ Sibella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Présentations :: Fiches validées-