Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 help me Mam'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 10
Galions : 20
Âge : 15 ans
Classe : 5ème année
Avatar : Dylan Sprayberry
MessageSujet: help me Mam'   Lun 29 Sep - 10:46

Il était environ 19h30 et nous étions en plein de milieu de semaine. Elie venait de monter dans son dortoir et se dirigeait vers son lit. Comme à son habitude, Faolan son chat adoré était allongé dessus et faisait sa sieste. D'ailleurs, les chats savaient-ils faire autre chose que manger et dormir ? Pourtant Faolan jouait, avec n'importe quoi d'ailleurs son jeu préféré étant de s'accrocher aux rideaux qui délimitait son lit de celui des autres. On pouvait y voir quelques trous de griffes par-ci par-là mais Elie s'en fichait bien, tant que son chat adoré jouait, il pouvait bien détruire tout ce qu'il voulait, ce n'était pas grave.

Mais ce soir quelque chose n'allait pas. Assis sur son lit, Elie voyait bien que Faolan était bizarre, il était apathique et ne lui sautait pas dessus en ronronnant comme à chaque fois qu'il voyait son maitre.
Elie l'attrapa avec précaution et le posa sur ses genoux.

- Miiiiiiiiiiiiii !
Faolan:
 


Faolan miaula de douleur à ce moment-là et Elie de plus en plus inquiet l'observa sous toute les coutures. Le chat ayant les pattes complètement blanches, il n'eut pas à chercher longtemps avant de trouver l'éclat de bois coincé dans la patte de l'animal. Il avait vraisemblablement cherché à l'enlever par lui-même mais n'avait réussi qu'à l'enfoncer un peu plus loin, faisant enfler sa pauvre patte. L'infection n'était pas loin et la pauvre bête commençait à avoir un peu de fièvre.

Elie était en version panique à bord. C'était la première fois que son chat avait un problème qui requerrait des soins urgents. Mais c'était surtout la première fois qu'il devait s'occuper d'un être humain, sa mère ayant toujours pris soin de lui et s'étant toujours débrouillée seule, il n'avait jamais eu besoin de soigner qui que ce soit. Et forcément, il ne savait pas quoi faire.

Il prit son chat très précautionneusement dans ses bras et sortit des chambres. Il traversa la salle commune où quelqu'un l'appela mais il l'ignora délibérément, il avait plus urgent et surtout mieux à faire que de s'occuper de l'importun peu importe ce qu'il ou elle lui voulait.
Elie sortit des cachots et se retrouva devant les grands escaliers, il devait aller au cinquième étage. En soupirant d'exaspération il monta les premières marches tout en déposant de petits bisous entre les oreilles de Faolan pour le rassurer.

Oui, Elie était dingue de son chat et alors ? Si ça posait un problème à quelqu'un tant pis, ce n'était en tout cas pas le sien.

Forcément, il perdit du temps dans ces maudits escaliers qui l'envoyèrent au troisième étage pour le faire redescendre au premier. Il réussi à arriver au quatrième étage avant de redescendre de nouveau au rez-de-chaussée. Autant dire que lorsqu'il arriva enfin au cinquième étage il était dans un état d'énervement assez prononcé.

Il frappa à la porte de l'appartement de sa mère mais n'obtint aucune réponse. Deux autres coups plus tard et très énervé, Elie entra dans l'appartement de Vesper en croisant les doigts pour ne pas la trouver en fâcheuse posture. Il avait beau être "adulte" et savoir que sa mère avait des besoins, le savoir et le voir était totalement différent et il ne souhaitait vraiment pas voir "ça".

Aussi ne fit-il pas cas de sa présence en se signalant et préféra fouiner, avec un peu de chances il pourrait trouver quelques gallions égarés et les lui emprunter en secret, elle n'y verrait que du feu.
Il se dirigea là où trônait son bureau et jeta un coup d'oeil tout en continuant de rassurer son chat qui se trouvait bien dans les bras de son maitre et ne disait mot.
Une sorte de boule bizarre attira son attention et il l'a prit dans sa main libre, c'était lourd mine de rien mais il ignorait totalement ce que c'était.
Il l'a fit renifler à Faolan et voulu la remettre à sa place mais elle lui échappa des mains et se brisa en morceaux par terre.

- Merde !


Il essaya de faire disparaitre les morceaux en les cachant sous le tapis avec ses pieds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 69
Galions : 85
Âge : 33 Ans
Classe : Ancienne Serpentard
Avatar : Eva Green
MessageSujet: Re: help me Mam'   Lun 29 Sep - 13:36


Help me Mam'
Elie & Vesper




Le mercredi était un jour particulier dans le calendrier des cours à Poudlard, la plus part des élèves finissait leurs cours à 12h. Mais certains, eux n'avaient pas ce privilège et il est vrai que de passer d'une année où l'on n'a pas cours le mercredi après midi, à une année ou l'on y a des cours n'est pas toujours agréable... C'est donc d'une humeur massacrante que les élèves de sixième année arrivèrent en cours de Sortilèges ...

Bien qu'il n'eûrent pas envie de travailler je m'empressais vite de remettre les choses en place, leurs faisant comprendre que si eux n'avais pas envie de travailler, moi je n'avais pas envie de donner cours à une bande d'élèves râleurs ...

Ils comprirent très vite et se mirent aussi tôt au travail. Il faut dire que je sais me montrer persuasive.Le début du cours fut chaotique, la fin heureusement pour mes élèves se fini correctement.

Lorsque la cloche sonnant la fin des cours retentis, tous les élèves s'empressèrent de ranger leurs affaires et de prendre la direction de la grande salle pour le diner. Bien que la faim commençait à me tirailler l'estomac.

Je pris tout de même mon temps pour la rejoindre, grondant sur mon passage quelques élèves dont la tenue laissait à désirer.Une fois dans la grande salle je me dirigeais d'un pas impérial vers la table des professeurs où je pris mon habituelle place, à coter du directeur.

Il devait être sur les coups de 19h, d'un coup de baguette magique, j'activais le piano enchanté pour qu'il joue une douce mélodie, ensuite, je pris la direction de la salle de bains où j'entrepris d'y faire couler un bain. Il devait être sur les coups de 19h, d'un coup de baguette magique j'activais le piano enchanté pour qu'il joue une douce mélodie, ensuite je pris la direction de la salle de bains où j'entrepris d'y faire couler un bain. Le temps que la baignoire se remplit, j'étais retourné dans ma chambre...

Lorsque soudains, j'entendis un bruit de verre cassé dans mon bureau, d'un geste de la baguette magique, j'arrêtais l'eau qui coulait dans la salle de bains, enfilait un peignoir et baguette à la main, ouvris la petite porte qui me séparait du bureau.

Scrutant la pièce de mon regard froid, j'aperçus très vite la source du bruit... Il ne s'agissait de nul autre qu'Elie ... Mon fils. Celui-ci était occupé à cacher les débris de verre cassé sous le tapis, je poussais un léger soupir et m'éclaircis la gorge pour signaler ma présence.


Puis-je savoir ce que tu fais ici ?

Lui dis-je de ma voix lente et hautaine, l'inspectant du regard. Je fis alors le tour du bureau et m'assis sur mon fauteuil, remarquant bien vite les tiroirs à moitié refermer. Je croisais les bras devant moi tout en continuant de le fixer...

J'espère que tu as une bonne explication ... Et une bonne raison de venir fouiller dans mes affaires.


© EKKINOX


Dernière édition par Vesper Leigh le Mar 7 Oct - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 10
Galions : 20
Âge : 15 ans
Classe : 5ème année
Avatar : Dylan Sprayberry
MessageSujet: Re: help me Mam'   Mer 1 Oct - 9:28

Quelque soit ce qu'il avait cassé, il n'en était nullement repentant. Le problème actuel étant de ne pas se faire prendre ou il allait encore devoir se justifier voir se faire punir. Ce n'était pas comme si il l'avait fait exprès non plus, la maladresse faisait partie de ses gênes et il ne l'a contrôlait pas, enfin disons plutôt qu'il aimait beaucoup s'en servir comme excuse aussi.

Lorsqu'il entendit un éclaircissement de gorge, il ne pu s'empêcher de sursauter et de se sentir coupable. C'était le genre de réaction qu'il avait toujours face à sa mère, même s'il était innocent, elle arrivait à faire en sorte qu'il se sente coupable de quelque chose. Peut-être cela venait-il de sa propension à vouloir toujours bien faire, ne jamais la décevoir, être un fils parfait. M'enfin, ça il en était encore très loin.

- euh....

Il écarquilla les yeux en la voyant en peignoir. Avait-il dérangé "quelque chose" ?
Sans s'en cacher le moins du monde, il jeta des regards vers l'endroit d'où elle venait et se mit à l'affut du moindre bruit. Y avait-il quelqu'un d'autre dans l'appartement de sa mère ?
Non pas que cela le dérangerait, il voulait la voir heureuse mais avant tout chose, il voulait surtout pouvoir tester cet importun avant de la partager avec lui. Cet homme devrait être digne d'elle ou se casser définitivement.

- oui j'ai une bonne raison !


Sans pour autant s'expliquer il lui tendit son chat et changea la conversation sans une once de subtilité. Bah oui, il n'était plus un gamin et elle aussi avait des comptes à lui rendre.

- et toi tu faisais quoi et avec qui pour être en peignoir à cette heure-là ? Je dérange peut-être ?

Bien sur le ton était accusateur, le même que celui de Vesper... les chiens ne font pas des chats comme le dit si bien le proverbe.
Après tout elle l'avait élevé, il avait donc copier ses mimiques, ses gestes, ses attitudes. Même si elle n'était pas sa mère de sang, elle était le seul modèle adulte qu'il avait réellement connu, appris à aimer. Il avait grandit en prenant exemple sur elle.
On pouvait donc sans problème les comparer, le même air buté, le même esprit belliqueux. Dans ses premières années à Poudlard, Elie avait souvent été comparé à elle et au début certains s'étaient même méfier de lui parce que sa mère "faisait peur". Pas de chance, il avait été à bonne école et lui aussi pouvait faire peur lorsqu'il s'en donnait la peine.

Les sourcils froncés comme un père qui attendrait les explications de son enfant, l'air renfrogné de celui qui s'est déjà fait des films dans sa tête, il l'a regardait, se faisant juge et elle victime.
Pourquoi le recevait-elle en peignoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 69
Galions : 85
Âge : 33 Ans
Classe : Ancienne Serpentard
Avatar : Eva Green
MessageSujet: Re: help me Mam'   Mar 7 Oct - 13:02


Help me Mam'
Elie & Vesper




Même si d'apparence, Elie et Vesper ne se ressemblait pas, on ne pouvait pas en dire autant de leurs caractères. Toujours se montrer fort et droit dans n'importe quelles situations, c'est ce que mes parents m'avaient appris, et ce que j'avais également appris à Elie, visiblement avec succès. Malgré le fait que je venais de le prendre sur le fait, en train d'essayer de camoufler ce qu'il venait de casser, il réussissait à rester de marbre. Je le regardais avec un léger sourire amusé sur les lèvres lorsque ses yeux le trahirent légèrement ... Et il me dit

Oui, j'ai une bonne raison !

Tout en me tendant son chat, visiblement en mauvaise santé, sans vraiment portée attention au regard insistant d'Elie vers la pièce d'où je venais et à ma tenue. Je posais délicatement le chat sur mon bureau et entrepris d'extraire l'éclat de bois se trouvant dans sa patte à l'aide de ma baguette, avant de soigner le tout. Je lui rendis Faolan, visiblement déjà en meilleure forme. Elie me dit alors d'une voix emplie de jalousie et accusatrice

- et toi, tu faisais quoi et avec qui pour être en peignoir à cette heure-là ? Je dérange peut-être ?

J'eus un petit rire amuser, une fois de plus il se montrait le digne fils que j'avais élevé. Quoi qu'il arrive toujours rester sur ses gardes, prêts à retourner chaque situation en sa faveur. Pour cela, je dois avouer qu'il était doué, mais encore loin de m'arriver à la cheville, après tout, j'étais la personne qui lui apprenait tout cela et j'avais encore quelques cordes à mon arc ... Et de toute façon je n'avais nullement l'intention de me justifier devant lui, peu importe ce que j'étais occuper de faire. Même si j'étais fier de lui, il devait comprendre qu'il y a certaine chose dont je ne le mettrais pas au courant, autant commencer la leçon directement. Aussitôt, mon visage se ferma, un regard sévère se dessina dessus. Je fis alors le tour de mon bureau pour venir me poser devant lui et planter mes yeux dans les siens.

J'étais simplement en train de me faire couler un bain histoire de me détendre ...

Je me redressais alors de toute ma grandeur pour lui montrer mon mécontentement.

Et même si j'étais avec quelqu'un, tu n'en saurais rien, ce ne sont pas des choses qui te concernent... Du moins pour l'instant... ET si ça avait été le cas...

Je fis un mouvement souple avec ma baguette et le bocal en cristal qu'il avait brisé quelques minutes plus tôt se reforma de lui-même.

Maintenant, j'aimerais savoir pourquoi tu fouillais dans mon bureau ... Et ne me dis pas que tu es venu simplement pour ton chat et que tu n'as pas fouillé ... Je sais que c'est faux ... Le tiroir est mal refermé ...

D'un nouveau geste de la baguette, je poussais une chaise vers lui le forçant à s'asseoir face à moi




© EKKINOX


Dernière édition par Vesper Leigh le Mar 14 Oct - 8:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 10
Galions : 20
Âge : 15 ans
Classe : 5ème année
Avatar : Dylan Sprayberry
MessageSujet: Re: help me Mam'   Mer 8 Oct - 14:06

Elie reprit son chat adoré dans ses bras avec un sourire tendre à son attention. Le félin se mit de suite à ronronner et s'installa confortablement dans ses bras, reprenant la sieste initiale d'où son maître l'avait tiré.

En toute logique, il est censé remercier Vesper pour avoir soigné le matou... Mais, Elie étant ce qu'il est, c'est à dire un sale gosse pourri gâté dans sa période rebelle, il ne le fit pas. Tout simplement parce que c'était normal que sa mère s'en occupe, c'était son boulot en tant que mère de s'occuper de son fils lorsqu'il venait lui demander de l'aide. C'était le propre d'un parent, faire un boulot ingrat sans la moindre gratitude en échange. Ainsi, elle n'obtint aucun merci.

Il n'apprécia pas mais alors pas du TOUT la réponse de Vesper. Comment ça il n'en saurait rien si elle voyait quelqu'un ? Comment ça ça ne le concerne pas ?
Le truc en cristal précédemment cassé fut d'un seul coup de baguette de retour à sa place. C'était vraiment laid, il se demandait ce qu'elle pouvait bien faire avec un truc comme ça, c'était pour la déco ?
Elie retint difficilement une grimace lorsqu'une chaise l'assit de force et que Vesper lui demanda des comptes après son fouinage raté.
Elle avait l'oeil partout et voyait toujours tout, ça l'emmerdait sévère car c'était compliqué de garder des secrets avec elle, à moins de virer parano mais ça il n'en était déjà pas loin.

Puisqu'elle avait décidé de l'acculer, autant s'en donner à coeur joie lui aussi. Par conséquent, Elie prit ses aises dans la chaise et posa ses talons sur le bureau de Vesper, les croisant dans une pose nonchalante et provocatrice.
Il masqua son sourire sous un air hautain, elle allait détester ça et c'était le but recherché.

- donc si j'ai bien compris...

Il se passa la main dans les cheveux, un signe chez lui de profonde réflexion.

- tu vois des types sans m'en parler... et un de ces quatre, tu vas me ramener un type qui sors de je ne sais où et me dire que c'est mon futur père... sans me demander ce que j'en pense parce que c'est "ta vie privée"

Sur cette tirade, il donna le coup de grâce.

- ce qui vaut pour toi, vaut donc pour moi, non ?


Puis il rajouta avec un sourire en coin

- je pourrais te dire pourquoi j'ai fouillé dans ton bureau mais tu comprends, ça concerne ma "vie privée" alors tu le sauras le moment venu, Maman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 69
Galions : 85
Âge : 33 Ans
Classe : Ancienne Serpentard
Avatar : Eva Green
MessageSujet: Re: help me Mam'   Mar 14 Oct - 8:11


Help me Mam'
Elie & Vesper




Pourquoi fallait-il toujours que les ados se montrent ingrats ? C'était la une question que je me posais bien souvent lorsque je me retrouvais dans des situations comme celle-ci ou mon adorable démon de fils n'en faisait qu'à sa tête. Je le regardais prendre ses aises, posant ses pieds sur le bois ciré de mon bureau avec une pointe d'exaspération non dissimulée sur le visage. Si vraiment, il voulait jouer, nous allions jouer, mais il pouvait être certains qu'il allait perdre. D'un geste rapide et sec de la baguette, je fis glisser ses pieds du bord du bureau, le forçant à reprendre une position décente. Bien évidement, je n'en restais pas là, je me levais, contournais mon bureau et me plantais devant lui, prenant appui sur le bord du bureau, je lui dis d'une voix doucereuse.

Arête de te faire des idées. Je ne vois personne. Et je ne suis pas prête à te ramener quelqu'un en te lançant ça au visage de cette façon.

Je baissais vers lui mon regard, si vraiment, il ne voulait pas me dire pourquoi il était venu fouiller dans mon bureau, c'était son choix, mais il me sous-estimait vraiment s'il pensait pouvoir s'en tirer si facilement. Les jeunes sont facilement influençables et faciles à impressionner. Comme tout le monde, le sais, j'aime le grandiose, ma connaissance magique étant ce qu'elle était, j'étais capable de produire des effets magiques assez impressionnant pour déstabiliser la personne en face de moi. Bien que je n'aimais pas tellement utiliser ce stratagème sur mon propre fils il ne m'en laissait pas le choix. Au grand maux, les grands remèdes, il allait me dire pourquoi il était venu fouiller dans mon bureau, qu'il le veuille ou non. D'un premier geste de la baguette, toutes les portes se refermèrent en claquant lourdement, d'un second les lumières se tamisière, et le feu dans l'âtre de la cheminée diminua pour ne laisser qu'une faible lueur dans la pièce, rendant ainsi l'atmosphère pesante et angoissante. Je m'approchais alors d'Elie avec un sourire malsain sur le visage. Bien entendu, toute cette mise en scène était simplement faite pour le faire parler, mais connaissant mon fils, il lui en faudrait plus que ça. Je posais mes mains sur chacun des deux accoudoirs du fauteuil dans lequel il était assis et m'approchait de son oreille pour lui chuchoter.

Si vraiment tu ne veux pas me dire pourquoi tu es venu fouiller ici ....

Je marquais volontairement un temps d'arrêt en inspirant profondément.

Je trouverais pourquoi moi-même ...

Je me redressais alors face à lui et le regardais droit dans les yeux.

Tu ne m'en laisses pas le choix ...

Je pointais alors ma baguette sur son front et pris bien mon temps avant de lancer le sortilège et lui laisser une dernière chance.

Legillim...




© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 10
Galions : 20
Âge : 15 ans
Classe : 5ème année
Avatar : Dylan Sprayberry
MessageSujet: Re: help me Mam'   Mar 21 Oct - 10:18

Bien évidemment, ses pieds à peine posés sur le bureau qu'ils furent éjectés vite fait bien fait. Il soupira tout en masquant un léger sourire, il n'en attendait pas moins d'elle et de sa maniaquerie. Il trouvait que sa mère ne lâchait que trop peu souvent prise et parfois, comme pour ce genre de broutilles elle était trop rigide.
Néanmoins il s'estimait heureux qu'elle n'ai pas refait sa tenue vu que sa chemise était ouverte de deux boutons et sa cravate desserrée. Un exploit si l'on pouvait dire.

Elle se planta face à lui et lui dit exactement ce qu'il voulait entendre. Au moins à ce niveau les choses étaient claires entre eux, enfin, cela ne voulait pas dire pour autant que de son côté il lui raconterait ce que lui pouvait traficoter et avec qui. En tant que mère elle lui devait des comptes sur sa vie privée vu qu'il était forcément impliqué mais en tant que fils, il ne lui devait rien, ce qui était privé pour lui devait le rester. Et puis raconter ce genre de choses à sa mère, ce serait trop la honte.

Puis quelque chose changea dans le regard de Vesper, ainsi donc il n'avait pas totalement retourné la situation en sa faveur et lorsque toutes les portes se fermèrent en même temps un frisson glacé remonta le long de sa colonne vertébrale. Il n'avait pas peur de sa mère, non, il l'aimait beaucoup trop pour avoir peur, il avait surtout peur pour ses secrets. Qui n'en avait pas à son âge ?
Les lumières diminuèrent, elle ne pouvait pas faire ce qu'il pensait hein ? Ce n'était pas juste ou équitable et il lui en voudrait.

Elle le coinça sur son fauteuil et il déglutit, elle ne le ferait pas, c'était sur.

Putain elle allait le faire... Il serra les poings de frustration et sentit la colère monter en flèche en lui.
Il donna une claque sur la baguette de Vesper pour l'éliminer de son front.

- c'est bon arrête !!

Son exaspération était montée à son comble par ses méthodes pour le faire parler, il détestait ça, il se sentait comme pris au piège.
Il poussa son fauteuil en arrière et se releva avant que celui-ci termine sa chute par terre.

- Pourquoi je fouillais dans ton bureau ? Parce que tu ne me donnes pas assez d'argent de poche !


Plus il parlait et plus il s'énervait, il sentait monter une grosse crise de colère, il l'a sentait monter et n'arrivait pas à se calmer.

- et là tu vas me demander pourquoi j'ai besoin de plus d'argent, parce que oui, tu peux pas t'empêcher de vouloir connaître tous mes faits et gestes !!


Le ton montait de plus en plus dans sa voix

- mais c'est pas comme si je pouvais bosser en étant ici dans cette école !!


Il l'arrêta d'un geste quand elle voulu parler.

- oui j'aurais pu venir te demander mais là aussi t'aurais fait ton inquisitrice à vouloir m'obliger à parler parce que tu ne me fais pas confiance !!

Puis ne se contrôlant plus, il se mit à lui hurler dessus

- MAIS JE FAIS COMMENT POUR TE FAIRE UN PUTAIN DE CADEAU SI TU ME LAISSES PAS AVOIR DES SECRETS ?!! HEIN !!! TU FAIS VRAIMENT CHIER MAMAN !!


il était hors de lui et avait une furieusement envie de mettre la totalité du bureau à sac. Elle avait osé, elle avait osé vouloir utiliser ce sortilège contre lui. A force de toujours tout vouloir savoir le concernant, il avait l'impression d'être un enfant. Lui faisait-elle donc si peu confiance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: help me Mam'   

Revenir en haut Aller en bas
 

help me Mam'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Cinquième étage :: Appartements du personnels :: Appartement de Vesper Leigh-