Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 CLOE ☰ poison is delicious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 25
Galions : 25
MessageSujet: CLOE ☰ poison is delicious   Mar 23 Sep - 22:25

Cloe Rose, Rosier
drink the poison lightly, they are deeper and darker things than you

Nom de famille :
Rosier.
Prénoms :
Cloe Rose.
Age :
Vingt ans

Date et lieu de naissance :
Un trois décembre au manoir Rosier.
Qualité du sang :
Pur comme le cristal.
Orientation sexuelle :
Hétérosexuelle.
Statut social :
Célibataire.

Avatar :
Magdalena Zalejska.


Le choixpeau m'a envoyé à


Serpentard

L3 - histoire et culture des pratiques magiques

Baguette Magique :
Bois de houx, ventricule de dragon, vingt-sept centimètres et demi.
Balai :
Aucun
Animal de compagnie :
Aucun

Épouvantard :
La stature imposante de son père prêt à la "punir"
Riddikulus :
Elle n'en a encore jamais trouvé.

Patronus :
Un lézard.
Matière préférée :
Langues Étrangères & Dialectes du Monde Magique
Matière détestée :
Étude Géopolitique du Monde Magique
Options (minimum deux) :
- Enchantements & Sortilèges de Second Cycle
- Etude des runes


Rêve d'avenir :
On en a pas lors qu'on survit.


Son caractère
Cloe est belle à l'image de son second prénom Rose. Comme la fleur, elle est le bourgeon magnifique entouré d'épines. Froide et hostile, elle ne se laisse pas approchée facilement, parce qu'elle n'a pas confiance, parce qu'elle n'a plus confiance en l'espèce humaine. Marquée par une enfance difficile, la brune aux yeux bleus comme l'azur a développé un comportement propice a l'autodestruction. Autodestruction par un manque d'intérêt en classe, par une addiction à l'alcool, par une attitude nonchalante qui la pousse à l'extrême de ses limites. Voilà autant de choses qui définissent la psychologie compliquée de la rose.

Cloé, c'est la fille qui possèdent une longue chevelure brune, des yeux dans lesquels on veut se plonger, une peau de nacre qui donne envie d'y goûter et pourtant, elle n'est pas portée sur les relations charnelles et sur l'amour. Elle ne sait pas ce que c'est, elle ne veut pas le connaître. Enfant malheureux coincé dans une famille drastique, elle fut le martyr désigné pour épargner ses jeunes sœurs dont l'innocence aurait été crucifiée au prix de la pureté du sang, de l'ancrage d'idéaux trop sombre à l'esprit de l'aînée. Alors tout s'est accumulé, doucement mais sûrement, et les critiques acerbes ainsi que les coups ont commencé à pleuvoir. Sa mère n'est pas blanche dans l'histoire mais son père a endossé le rôle de tortionnaire à la perfection. Alors lorsque celui qui est censé représenté la figure masculine devient votre pire cauchemar vous ne souhaitez pas tomber amoureuse ; même l'autodestruction à ses limites et vous savez pertinemment que si vous vous aventurez sur ce terrain glissant vous causerez votre perte.

Cloe n'est pas confiante. Contrairement à beaucoup d'héritières de son rang, elle n'a pas confiance en soi ; elle ne s'aime pas. Un peu trop sensible, un peu trop perdue, légèrement flinguée par la vie qu'elle a menée et les excès qu'elle a consommé,s elle erre dans les couloirs de l'école de magie en tentant vainement de trouver sa place. Elle voudrait savoir dans quelle direction aller mais son inconstance l'empêche d'avancer. Douce et avenante avec ceux qu'elle aime, elle ne se plaindra jamais, ne parlera jamais de ses problèmes parce qu'elle ne veut pas embêter. Elle sait que dans le monde dans lequel chacun évolue, personne n'a une vie facile alors elle ne veut simplement pas rajouter d'inquiétudes sur les épaules de ses amis.

Cloe est à serpentard. C'est un peu ironique lorsqu'on sait qu'elle n'a pas grand chose en commun avec le reste des vipères qui sillonnent le domaine du château magique et de ses alentours. Énième tentative de satisfaire ses parents dans l'espoir que ses petites sœurs puissent choisir leur maison. Nouvel élément d'une crise identitaire qui ne cesse de croître, elle déteste la mentalité de ses paires et ne supporte pas que l'on s'en prenne aux autres pour une simple question de rivalité entre maisons. N'hésitant pas à hausser le ton, elle se fera beaucoup d'ennemis au sein de ses camarades parce qu'elle ne sera pas dans le bon camps d'après eux.

Cloe, elle est incertaine un peu sur tout. Elle ne sait pas ce que la vie lui réserve. Elle ne sait même pas où elle se trouvera demain. Au final, la poursuite de ses études a simplement été faite pour retarder l'échéance d'entrer complètement dans le monde adulte ainsi que pour échapper à la pression et l'emprise familiale. L'héritière Rosier est incertaine sur ses convictions, sur son mode de vie, sur elle-même. Pas forcément satisfaite de la vie qu'elle mène, elle cherche du réconfort là ou elle peut, dans l'adrénaline qu'elle peut trouver. Alors elle boit, elle fume, elle vole un peu trop vite en balais. En réalité, elle flirt avec le danger simplement pour avoir la sensation de se sentir vivre et de pouvoir se dire que son père ne l'a pas complètement consumée, que tous les pétales ne sont pas tombés.

Finalement, il est impossible de définir Cloe. Cloe c'est un mélange de sentiments mais surtout d'angoisses et d'appréhensions. C'est le fruit d'une éducation rigide, d'un foyer glacial et d'une proportion à se fustiger pour sauver les siens. Psychologiquement perdue, complètement paumée, pas mal secouée, légèrement démente : voilà autant de qualifications que l'on pourrait utiliser pour définir la brune à la peau blanche comme la neige. Mais en réalité, lorsque l'on arrive à passer outre la carapace, outre les problèmes et les complications, Cloé ce n'est rien d'autre qu'une enfant qui refuse de grandir parce qu'elle n'est pas prête à affronter le monde qui l'entoure et qui, de façon permanente, se retrouve plongée dans une torpeur destructrice à cause d'un sentiment irrationnel d'insécurité.


Sa vie
« Je peux me joindre à vous ? » Tournant sa tête enfoncée dans sa main, l'héritière Rosier se retrouva en confrontation avec l'homme dont émanait la proposition. Le regard lubrique du trentenaire eu raison de son envie déjà irrépressible de refuser. Secouant négativement la tête, elle ne prit même pas la peine de prononcer un seul mot. Elle ne voulait pas de compagnie. Elle voulait être seule : seule avec le whisky de mauvais goût qui trônait devant elle. N'est-ce pas trop cliché ? La belle adolescente prise dans le tourbillon de sa vie qui pour survivre se boit dans l'alcool ? Sûrement. Très certainement. Mais peu lui importait à la jolie Cloe parce que tout ce qu'elle voulait, c'était oublier. Oublier que demain sonnait le jour de la rentrée scolaire, qu'elle devrait se replonger dans les études et les livres alors que son été avait été un véritable enfer. Elle voulait oublier les insultes de sa mère et les coups de son père. Elle ne voulait plus se souvenir de cette douleur qui avait finit par l'anesthésier complètement. Comme une réaction naturelle face à la souffrance endurée et aux violences subies, l'héritière Rosier avait développée une insensibilité chronique. Elle n'avait plus peur, plus mal ; elle n'était plus touchée, attristée, énervée. Comme une morte vivante, elle continuait de traîner son corps ankylosé qu'elle réchauffait à coup de whisky et toute autre substance alcoolisée qu'elle trouvait. Le souvenir de ce que ses parents avaient pu lui faire et lui faisait encore était un supplice de tous les instants. Pétrifiée, pâle et prise de tremblements incessants, elle se retrouvait parfois plongée dans la torpeur qui avait été la sienne, de manière continue, durant toute son enfance. Court-circuit. Le cerveau au ralentis et le corps qui commence à tanguer au va et vient de l'alcool dans son organisme, la jolie brune se pousse de son siège avec difficultés. Titubante, maladroite, au bord du coma éthylique, elle se cramponne au bar comme elle peut, dans une tentative vaine de ne pas se laisser échouer au sol et de perdre le peu de dignité qu'il pouvait lui rester. A tâtons, elle cherche dans sa poche. Le billet qu'elle sort n'est pas le bon, il est très trop élevé pour le prix du mauvais whisky mais peu importait. Jetant le bout de papier comme s'il n'avait aucune valeur à ses yeux, celle dont la famille possédait tellement d'or qu'on ne pouvait compter continua sa route pour enfin sortir du bar miteux et enfumé de Londres et retrouvé l'air pur et vivifiant du plein air. Comme un soulagement dans sa poitrine, elle sentie la brise fraîche venir se fracasser sur ses joues et l'impression de revivre commença à la pénétrer par tous les pores de sa peau. Elle ne devait pas être très belle à regarder ; les cheveux en bataille, le maquillage qui coule un peu, perchée sur des talons qu'elle avait du mal à maîtriser. Pourtant, un immense sourire venait fendre son visage lui donnant une lueur démente dans la pupille. Qui était cette fille ? Elle avait l'air tellement perdue, tellement brisée... Sans doute une de ces nombreuses fugueuses qui quittent le foyer familial et se retrouvent livrées à elles-mêmes.

Cette réalité aurait été tellement douce. Prisonnière de sa souffrance, malgré sa majorité, la rose n'avait pu se résoudre a quitter le manoir Rosier, pour ses sœurs. Pour Clare et Noa. Ses petites sœurs, ses petits trésors, celles qui sont la raison, l'unique raison pour laquelle il n'y a pas eu un court-circuit dans son cœur encore. Comment est-elle arrivée jusque chez elle ? Elle ne s'en souvient pas. Âme errante dans les trépas de Londres, elle était arrivée jusque sa banlieue pour regagner le manoir austère et froid dans lequel elle avait évoluée. Le jour se levait sur la mine blafarde et grise de l'étudiante. Dans quelques heures à peine, elle devrait se mêler à la foule d'étudiants qui retourneraient occupés les pupitres de Poudlard. Elle n'était pas prête. Elle sentait son esprit vrillé, comme un switch inopiné la ramenant à ses plus noires angoisses. La porte était ouverte, c'était étrange mais Cloe n'était pas en état de le remarquer. Avançant dans le long couloir ornementé des tableaux et œuvres appartenant à la famille Rosier, elle réprima un haut le cœur. Cette manie de toujours vouloir montrer sa valeur par l'argent lui donnait la nausée. La richesse ne faisait pas la bonté d'âme et les parents Rosier en était la preuve vivante. Une main sur son front, elle le sent brûlant. Frêle et tremblante, elle se dit qu'elle a peut-être attrapé froid, après tout elle n'était pas beaucoup couverte et le temps n'était jamais clément en Angleterre, même à la fin août. Arrivant dans la cuisine, elle se laisse tomber sur une chaise, le regard vacillant et la tête lui tournant. Il faut qu'elle se reprenne, il ne faut pas que ses sœurs la voit dans cet état. Elle ne peut pas. Elle a poussé ses limites, encore un peu plus loin que la dernière fois et toujours un peu moins loin que la prochaine fois.

Une main se pose sur son épaule. Un sursaut, une peur inexplicable s'empare d'elle. Elle ne voit plus ce qui l'entoure. Apeurée, prête à vomir toutes ses tripes sur le carrelage immaculée de la pièce. Fermant doucement ses yeux, elle finit par poser ses iris à la teinte bleue comme l'azur sur les traits magnifique de sa petite sœur Noa. « Cloe qu'as-tu fais encore ? Viens, je vais te monter à ta chambre. » Ça fait boum bom boum dans sa tête. Elle sent le danger. La nuit n'est pas terminé et le monstre doit sûrement encore roder prêt à user de la moindre excuse pour tenter de briser les enfants qu'il a fait venir sur Terre. Repoussant l'aide de sa sœur, elle veut qu'elle retourne dans sa chambre. Il ne faut pas se soucier d'elle, elle était déjà morte d'une certaine façon. C'est comme courir un marathon mais finalement, malgré le goût amer au fond de sa gorge et la boule qui lui serre la trachée, elle finit par prononcer ce qu'elle voulait tant dire à sa petite sœur depuis la seconde où elle l'avait reconnue. « Va dans ta chambre. Si il te voit avec moi comme ça, tu auras des ennuis. Je t'en supplie, monte. » Un silence, court, bref, pesant avant que la nouvelle ne tombe. « Mais Cloe, c'est ce que je voulais te dire. Le ministère est venu dans la nuit, père a été amené à Azkaban. Ne t'en fais pas, il ne te feras plus rien. » Cloe a entendu. Elle sent les bras de sa sœur s'enrouler autour de son corps et exercer une pression pour lui montrer le réconfort et l'amour. Pourtant, elle ne réagit pas. La nouvelle ne monte pas jusque son cerveau. C'est impossible. Elle ne peut pas être libre, elle n'y croit pas. Il le lui a bien dit ; il serait toujours là pour la surveiller, elle ne servait à rien, elle était tout juste assez belle pour être mariée, elle n'avait aucun talent magique, elle était une honte, elle était une fille... Patiemment, elle a attendu que sa sœur la délivre de son emprise. Dans un exploit inouï, elle a réussi à se traîner jusque dans la salle de bain ou elle resta des heures, immobile, sous l'eau chaude. Le vertige et la nausée en moins, la brune à la peau aussi pâle qu'un spectre se prépara pour sa rentrée scolaire. Plongée dans un mutisme affligeant, elle ne décrocha pas une parole. Montée dans le train, elle continuait de remuer les paroles de sa sœur cadette dans sa tête. Non. Elle n'était pas libre. Son tortionnaire était peut-être à Azkaban, mais elle était toujours dans cette torpeur, dans cette sensation de mort imminente. Toujours flinguée de l'intérieur, elle n'arrivait pas à savourer cette nouvelle parce que ça arrivait trop tard. Maintenant qu'il lui avait tout prit.


Derrière l'écran
Prénom ou surnom :
Léa, euphorie
Age :
22 ans
Région :
Ile de France
Sexe :
Féminin

Comment as-tu découvert Ascensio ?
Déjà là !
Qu'en penses-tu ?
Love, love, love.
Autres chose ?
Loki je te fais des bébés :dent:

Code du règlement :
Potty fait sa vaisselle



Dernière édition par Cloe R. Rosier le Jeu 25 Sep - 19:11, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: CLOE ☰ poison is delicious   Mar 23 Sep - 22:32

Attention, message crypté Canal +

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 44
Galions : 455
Âge : 24 ans
Classe : M1 Sécurité Magique
Avatar : Charlie Hunnam
MessageSujet: Re: CLOE ☰ poison is delicious   Mer 24 Sep - 17:37

Bonjour à toi et bienvenue parmi nous !

N'hésite pas à continuer ta fiche qui est déjà super bien, et a consulté un membre du staff si tu as la moindre question.

Je t'embrasse *q*

_________________
RPs en cours :
RPs à venir : Rubens/Bilie
0/6

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 115
Galions : 75
Âge : 21 ans
Classe : M1 journalisme
Avatar : Molly Quinn is so cute ♥
MessageSujet: Re: CLOE ☰ poison is delicious   Mer 24 Sep - 21:10

Cloe bon courage pour ta fiche, tu connais la maison ♥

_________________
Tant qu´on aura de l´amour,  de l´eau fraîche et de l´air pur. Un toit et puis quatre murs, ce sera la joie dans not´ coeur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: CLOE ☰ poison is delicious   Jeu 25 Sep - 16:41

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 25
Galions : 25
MessageSujet: Re: CLOE ☰ poison is delicious   Jeu 25 Sep - 19:13

Merci à tous !

Loki je te fais des messages cryptés Canal + quand tu veux, et puis même quand tu veux pas

Fiche terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: CLOE ☰ poison is delicious   Jeu 25 Sep - 19:36

My bitch is back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 318
Galions : 270
Âge : 20 ans
Classe : M1 Art de la magie
Avatar : Anna Speckhart
MessageSujet: Re: CLOE ☰ poison is delicious   Jeu 25 Sep - 21:46

Cloé, ou comment me mettre "boum boum boum" de Mika dans la tête en une phrase ! :grrr:
Une demoiselle au passif bien sombre que j'ai plus que hâte de voir évoluer sur le forum, en espérant qu'elle saura retrouver  un peu de joie de vivre

Re-bienvenue parmi nous my person <3
(et au cas où tu te poserais la question, oui, je trouverai le moyen de te violer parce que merde, ta Cloé est tout ce que j'aime côté vava :han: )

Bienvenue sur ASCENSIO !


Tu es validé(e) !
Te voilà maintenant validé ! Un rang t'as été attribué selon tes informations. Si tu es un élève est donc membre de l'une des maisons de Poudlard, tu peux tout de suite te rendre dans la zone Sablier et poster un petit message dans le topic de la maison, afin de faciliter le comptage des points !

 Tu peux donc désormais commencer à jouer. Pour ce faire c'est très simple, tu peux envoyer des MPs aux membres, ou faire une demande de RP. Lorsque tu auras fait plus amples connaissance avec les membres, n'oublie pas d'aller faire ta fiche de liens, ainsi que ton répertoire de topics ! Tu pourras aussi rejoindre des clubs, ils sont importants pour l'intrigue du forum et te permettront peut-être de te trouver des liens plus facilement ! Pour toutes informations supplémentaires, nous te conseillons de jeter un œil à la partie vie scolaire qui regroupent toutes les informations importantes à savoir !
 Si tu as la moindre question, n'hésite pas, le staff est là pour ça !  

 
Toute l'équipe d'Ascensio te souhaite un excellent jeu !  meugnon




_________________
- DIS QUE TU ME RETIENDRAS -
Et juste au moment ou j'étais bien toute seule, tu m'arrive comme un coup de poings sur la gueule. L'autoroute de ma vie filait tout droit devant, notre rencontre est un accident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: CLOE ☰ poison is delicious   Ven 26 Sep - 9:47

congrats :han: je ne me répéterai jamais assez, mais ton perso est une tuerie In love

*la choppe dans un coin et lui fait des loupiots*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: CLOE ☰ poison is delicious   

Revenir en haut Aller en bas
 

CLOE ☰ poison is delicious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Présentations :: Fiches validées-