Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: /!-18 ans/!"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   Sam 20 Sep - 18:48


"Torture me, kill me or let me go..."

Enlevée, torturée, Rose vit un mauvais moment...
Rose & Anarchy

Londres. Octobre 2014. L’automne s’était installé depuis quelques temps maintenant. Les couleurs des feuilles des arbres s’étaient teints de rouge et orange. La pluie n’était pas encore arrivé, mais cela ne serait tarder. Une jeune femme avait pris congé de Poudlard pour aller à Londres.

Rose Carthew avait besoin de changer d’air. Depuis qu’elle était revenue de l’Alaska, les choses semblaient être de plus en plus difficiles pour l’Auror. Sa magie faisait encore des siennes, mais elle réussissait à lancer quelques sorts. Elle ne pouvait pas faire de gros efforts, mais pour l’instant, elle était en arrêt maladie. Elle ne supportait pas de rien faire, mais elle devait suivre les ordres de Robert Hilliard en personne. Elle avait fait une dernière ronde à Poudlard avant son départ. Elle n’avait ni croiser Alec Hudson ni Callum Hodgson. Les deux sorciers s’étaient engueulés à propos de Rose en sa présence. Elle avait essayé de les calmer, mais elle n’était pas sûre que cela allait durer… Elle était donc partie le soir même, sans rien dire à personne. Elle avait seulement avertit Annette de son départ, mais elle lui avait dit qu’elle allait revenir dans la semaine. Elle n’avait pas l’intention de rester à Londres éternellement. Elle avait une mission à effectuer à Poudlard et on comptait sur elle. Elle avait juste besoin de retrouver le peu de magie qui restait instable…

L’auror arriva à Londres dans l’après-midi. Elle avait toujours son appartement qui l’attendait. Elle n’avait pas emmené Sparwaki, mais ce dernier allait sans doute la retrouver. Il était comme un petit chien, à la seule différence qu’il volait. Il pouvait la suivre sans qu’elle ne s’en rendre compte. Parfois, elle se demandait s’il n’était pas envoyer par quelqu’un… Elle haussa les épaules. C’était impossible. Elle arriva devant son immeuble et monta au deuxième étage. Elle arriva devant sa porte. Cela faisait un moment qu’elle n’était pas revenue, mais elle savait que sa meilleure amie était sans doute passée pour tout remettre en ordre. Elle tourna la poignée et entra. Une douce odeur d’orange vient chatouiller ses narines. Elle se sentit tout de suite bien. Sara Anderson était passée, il n’y avait plus aucun de doute. Rose posa son sac puis alla dans la salle de bain avec l’intention de prendre une douche. L’eau chaude lui fit du bien. Elle avait l’impression qu’elle ne s’était pas lavée depuis des jours… La honte, la culpabilité et la tristesse étaient collé à elle comme des aimants. Elle avait fait une erreur qu’elle allait regretter pendant un moment. Couchée avec un élève… Elle était tombée bien bas. Elle sortit de la douche attrapa une serviette pour se sécher avant de s’habiller de nouveau. Elle portait un débardeur noir avec un jeans de couleurs bleu et enfila des ballerines. Elle n’avait pas l’intention de rester dans son appartement. Elle sécha ses cheveux avant de partir. Elle attrapa son sac, y déposa sa baguette magique et quelques potions et sortit. Le soleil brillait sur Londres, chose rare à cette période. La température était agréable pour peu que ce soit l’automne… Rose descendit les escaliers et décida de passer par l’arrière du bâtiment. C’était un raccourci. Personne ne pourrait la voir… Personne… Quelque chose la frappa derrière la tête. Assommée, elle ne vit qu’un bras passer sous son cou avant de la serrer fortement et de transplaner…

Enlevée en pleine journée, Rose n’avait averti personne de son déplacement à Londres, excepté Annette…

_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs




Dernière édition par Rose I. Carthew le Sam 18 Oct - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 760
Galions : 475
Âge : 23 ans.
Classe : Ex-Slytherin.
Avatar : Jensen Ackles, b*tch. ♥
MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   Ven 3 Oct - 16:41

Violence resolves everything


ROSE&ANARCHY
Londres. Ca fait bien longtemps que je ne m’y suis plus retrouvé là-bas.  Je pensais jamais y retourner. Ca me rappelle pleins de souvenirs. Des bons comme des mauvais. Poudlard me manque. Ces années d’innocences aussi. Ces années où tout était trop beau. Ces années où je n’étais qu’un gamin et jamais je n’aurai pensé qu’un jour je serais arrivé là. Je lâche un long soupire puis j’aperçois une chevelure blonde bien trop familière. J’incline un peu ma tête fronçant les sourcils, reconnaissant une chevelure blonde. Oh, tiens, cette chouette. De plus une auror. Comment dire, disons que ça fait bien longtemps que j’ai envie de me venger, déjà que l’on m’accuse, encore y mettre un peu du mien. Je souris en coin puis je me mets à la suivre discrètement avant de finir par me dissimuler un peu partout histoire qu’elle ne se doute de rien. Mais de vraiment rien du tout, pour preuve elle se dirige jusqu’à chez elle, comme si tout allait pour le mieux. Ou presque. Une petite moue pensive. Bien, elle aura le temps d’oublier pendant qu’elle hurlera en me suppliant d’arrêter.

Un sourire malsain se dessine sur mon visage. Je m’approche de son appartement et  attend patiemment. Elle finira par sortir, afin de se vider la tête de ce qu’elle a pu faire subir, ou subit.  Je finis par la voir sortir et la suit avant de la frapper violemment à l’arrière de la tête et de la rattraper avant qu’elle ne se retrouve sur le sol puis, je transplane, dans la cave de cet homme qui m’a recueillit. Je finis ensuite par l’attacher à une chaise avant de sortir, la laissant se réveiller en douceur évidemment. Qu’elle profite de ce moment de répit. Je file enfiler des gants bien que j’aime beaucoup me salir les mains, mieux vaut ne pas qu’elle puisse les identifier non plus. Je me dirige vers la chambre du vieux mangemort retraité et j’enfile son masque, simplement. Il n’est pas là, puis il n’en saura rien. Pure provocation ? Ma foi, oui. Mais au moins, elle ne me reconnaitra pas. On dira pas que c’est Anarchy Selwyn, l’auteur de cet acte infâme. Un être diabolique oui.

Je me dirige à nouveau jusqu’à la cave puis j’observe la jolie demoiselle, à moitié éveillée. Cendrillon veut peut-être un coup de main pour sortir de ces songes ? Je m’approche d’elle et l’observe. J’ai bien envie de commencer fort. Mais quelque chose me dit que petit à petit, ce n’est pas mal aussi.  Je lui lance un aguamenti. Une cave, fraîche et humide, au moins si elle ne meurt pas sous mes tortures, peut-être qu’elle mourra de froid, lentement, mais sûrement. « Aller princesse, on se réveille ! J’espère que tu t’es bien reposé, maintenant ça va être long … trèès long … » Dis-je en faisant glisser le bout de ma baguette le long de sa mâchoire puis de son cou, pressant ensuite contre sa gorge lentement. Je souris et je me redresse avant de déposer ma baguette. Je n’en aurai pas besoin pour le moment, plus tard … sûr et certain. « D’ailleurs, tu pourras crier autant que tu le voudras, personne ne t’entendra. Personne ne te viendra en aide. »  








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   Ven 3 Oct - 18:04


"Torture me, kill me or let me go..."

Enlevée, torturée, Rose vit un mauvais moment...
Rose & Anarchy

Douleur insoutenable… Rêves qui passent en boucle. Magie instable. Rose serre les dents, mais ne peut se résoudre à ouvrir les yeux. Elle ne sait pas où elle est, elle ne sait pas qui l’a frappé. Elle sent des liens qui la retiennent contre une chaise. Elle bouge légèrement, mais n’arrive pas à se dégager… Il fait froid où elle est… Son esprit lui dit qu’elle est en danger, mais elle ne peut pas s’enfuir. Elle essaye d’ouvrir les yeux, mais c’est trop dur. Des pas lui parviennent jusqu’à ses oreilles. Elle n’ose pas bouger. La personne est tout près. Elle peut presque entendre son cœur qui bat… Son propre cœur s’affole. Est-ce que quelqu’un aura la présence d’esprit de se rendre chez elle ? Elle ne sait pas. On lui balance de l’eau sur tout son corps pour la réveiller. Elle suffoque, elle a du mal à reprendre sa respiration. Elle tousse pour essayer de faire passer le tout. Elle ouvre finalement les yeux. Un homme se tient devant elle. Il avait un masque sur son visage, elle ne pouvait pas le voir. Pourtant, elle avait la vague impression d’avoir déjà vu sa stature… Il lui dit alors de se réveiller et lui demanda si elle s’était bien reposer, car tout allait être très long… Très long ? Pourquoi ? Elle retient sa respiration lorsqu’il passa sa baguette magique contre sa mâchoire, puis son cou avant de sentir le bout s’enfoncer dans sa gorge. Elle secoue la tête pour se dégager de cet homme. Il se redresse avant de poser sa baguette magique un peu plus loin. Elle lui dit :

« Qu’est-ce que vous me voulez ? Pourquoi m’avoir enlevé en pleine journée ? »

Elle essaye de défaire ses liens, mais elle n’y arrive pas. Elle ne réussit qu’à déchirer la peau autour de ses poignets. Il ne lui répond pas, il lui dit seulement qu’elle pouvait crier, personne ne pourrait l’entendre. Elle cherche du regard une solution de sortie. Est-ce qu’elle allait mourir ici, dans cet endroit froid et humide. Elle sent déjà les effets indésirables de l’eau sur sa peau et du froid présent. Bien sûr, elle avait vécu pire pendant ses vacances. Elle avait encore de la marge, mais elle se demandait si les choses n’allaient pas dégénérer… Après tout, son bourreau ne savait pas qu’elle ne contrôlait plus vraiment sa magie… Elle se mit alors à penser à Alec. Depuis leur dernière discussion en compagnie de Callum, il lui avait dit qu’il poursuivait toujours ses recherches… Pourtant, voilà maintenant quelques semaines qu’elle n’avait pas eues de ses nouvelles… Il ne savait même pas qu’elle n’était plus à Pré-au-Lard. Elle n’avait averti personne de son retour à Londres pour quelques jours… Soudainement, elle commença à regretter d’avoir quitté le Trois Balais.

« Laissez-moi partir ! »

Elle avait crié, mais elle savait que personne d’autre que son bourreau ne pourrait l’entendre. Elle s’essoufflait doucement. Elle se mit à prier que Callum ou Alec ne se décident à lui envoyer une lettre. Peut-être que Sparwaki pourrait la retrouver… Il avait toujours été doué cet oiseau… Pour l’instant, ses espoirs étaient bien minces… Elle se demandait même si, après tout ce qu’elle avait vécu en Alaska, elle n’allait pas mourir bêtement dans cette cave avec un homme qui semblait lui en vouloir…

_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 760
Galions : 475
Âge : 23 ans.
Classe : Ex-Slytherin.
Avatar : Jensen Ackles, b*tch. ♥
MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   Mer 15 Oct - 15:24

Violence resolves everything


ROSE&ANARCHY
Une partie de plaisir, ça oui. J’espère qu’il en sera de même pour elle, qu’elle s’en souviendra tout au long de sa vie. Une partie qu’elle cachera probablement à ses enfants, si elle survie à ce qui l’attend dans le futur. Je ne parle pas de mes petites tortures de rien du tout. Je parle plutôt de cette nouvelle guerre qui se prépare doucement. Ou peut-être autre chose la détruira. Qui sait ce que l’avenir nous réserve. C’est pour cela que je me tiens bien loin de tout le monde, que je n’éprouve aucun sentiment de sympathie. C’est pour cela que je ne m’attache pas, au moins je ne risque pas d’être déçu, ou détruit. Si quelque chose me heurte, très bien, tant pis, je m’en remettrais facilement. Je comprends ces gens inhumains, ces monstres. Je les comprends tellement. Et je comprends pourquoi mon père est ainsi mais dans ce cas là, il aurait du rester seul, sans femme et sans enfants. Mais d’un sens, sans lui je ne serais pas là. Je l’en remercie quand même d’avoir mis un peu de lui-même dans ma création. Je pense qu’il ignorait que ma mère allait donner naissance à un fils comme moi. Un rival, un monstre, sans aucune pitié, sans aucun regret. Sans … rien. Aucun remord, seulement le chaos. Un trou noir. Un homme dépourvu probablement de sentiments. Une coquille vide.

La jeune femme s’éveille enfin après l’aguamenti qu’elle reçue en plein visage. Il était temps, je commençais à perdre patience. « Ne gâche pas ta salive pour si peu. » Dis-je froidement et je me tourne vers elle, tire ses cheveux en arrière d’un mouvement de baguette. Je sors un petit couteau de ma poche et je m’approche d’elle puis je remonte sa manche et lui inflige une profonde entaille à son bras, d’un geste lent, très lent. Je veux qu’elle sente sa peau se déchirer, ce liquide chaud dévaler le long de sa peau blanche et fraîche, presque humide. « Et ici, c’est moi qui pose les questions, et tu y réponds. Ce serait judicieux de ta part. » Si elle ne veut pas en subir les conséquences. Elle cria. La Laisser partir ? Ils me disent tous ça. Toujours le même tableau, c’est épuisant. Je lâche un petit soupire, croisant mes bras. « Je ne comprends pas pourquoi vous voulez tous partir, c’est amusant je trouve ! » Dis-je avec un petit air enfantin puis je me mets soudainement à rire. Un rire froid, machiavélique. Personne ne peut l’entendre. Personne ne viendra l’aider. Personne ne viendra sauver cette pauvre âme meurtrie. Je glisse mon index le long de la plaie afin d’imbiber mon doigt de sang et d’observer ce liquide rougêatre. J’ai envie d’y goûter. Je ne peux pas.

Je frissonne puis je plante mon regard dans le sien. « Parle moi de tes soupçons. Je suis sûr que tu as donné des noms à tes petits amis sur tout ce qui s’est passé. Qui est-ce qu’ils cherchent ? Qui accuses-tu ? Je veux dire, vous avez bien une personne, deux ou trois dans votre collimateur. Fils de mangemorts ? Ou alors est-ce simplement sa tête qui ne vous revient pas ? Ou plutôt devrais-je dire, qui ne te revient pas ? Sais-tu qu’accuser des personnes dans le vent, c’est mettre leur vie en péril ? » Je m’approche et attrape sa mâchoire entre mes doigts, resserrant cette dernière. « Ils ont toust pour qu’on les accuse, qu’on les fasse plonger alors qu’ils n’ont rien fait. Tu es comme les autres. Vous êtes tous pareils. Aveuglés par votre haine. » Dis-je en serrant les dents, sentant la colère monter. « Vous devez payer. Et je vais commencer par toi. » Je la lâche ensuite puis je pointe ma baguette en sa direction, prononçant sèchement et d’une voix claire le sortilège de Doloris. Ressentir cette puissance dans tout mon bras droit, être comme connecté à la baguette. Lui faire ressentir toute cette haine, cette envie de voir cette femme souffrir. J’ai envie de l’entendre crier, de voir son sang coulé. D’entendre son souffle, épuisé. J’ai envie de la voir au bord de l’inconscience.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   Ven 17 Oct - 15:18


"Torture me, kill me or let me go..."

Enlevée, torturée, Rose vit un mauvais moment...
Rose & Anarchy

Pourquoi n’avait-elle pas averti quelqu’un de proche qu’elle devait aller à Londres pendant une journée ? Pourquoi pensait-elle n’avoir besoin de personne ? Ces derniers temps, elle essayait de combattre sa propre vie et de trouver une solution pour retrouver cette magie instable. Rose sentait que derrière le masque se trouvait quelqu’un qu’elle avait déjà vu. C’était la seule solution. Elle n’avait pas encore arrêté assez de personnes pour qu’on lui veule du mal… Alors qu’elle posa sa première question, l’homme s’approcha d’elle en lui disant qu’elle ne devait pas gâcher sa salive pour si peu. Elle fronça les sourcils pour se concentrer, mais perdit très vite cette concentration lorsqu’il s’approcha d’elle, tirant ses cheveux vers l’arrière à l’aide de sa baguette magique. Elle ne peut pas bouger. Elle essayer de se défaire du nœud qui l’empêche de bouger les jambes, mais ce dernier était trop serrer… Elle sentit le couteau que venait de sortir l’homme s’enfoncé dans sa chair. Elle ne devait pas crier. Non. Callum lui aurait dit de combattre. Comment combattre quand on est attaché ? Utiliser le mental. Utiliser son intelligence… Utiliser les Runes ? Non ce serait trop risquer. Elle mourrait sur place… La douleur était toujours là, mais le métal froid n’était plus dans sa peau. Elle ose regarder la blessure. Elle est profonde, elle va perdre beaucoup de sang… Elle respire fortement, mais elle n’a pas crié. Ce n’est pas le moment de lui donner satisfaction… Il lui dit alors que c’est lui qui poses les questions et qu’elle doit y répondre ! Parce qu’il croit sincèrement qu’une Auror va parler ? Même sous la torture, Rose préférait mourir plutôt que de trahir. Elle ferme les yeux un moment. Ne pas fermer les yeux, garder le contact, ne pas se laisser mourir. Elle l’entendit dire d’une vois enfantine qu’il ne comprenait pas pourquoi les gens voulaient partir alors qu’il trouvait ça amusant. La jeune femme lui lança un regard assassin sans rien dire, elle le vit s’approcher de nouveau, elle eut un mouvement de recul, mais ne pouvant pas s’y soustraire, elle sentit le doigt de son bourreau glissé le long de sa plaie. Elle serra les dents pour ne pas lui montrer qu’il lui faisait mal… Son regard vient se planter dans celui de l’Auror et pendant un instant, elle crut reconnaitre ce regard, mais l’information lui échappa lorsqu’il commença à parler… Il lui demanda de lui parler de ses soupçons. Il était sûr qu’elle avait donné des noms aux autres Aurors et au Ministère… Rose garda le contact avec le regard de son bourreau. Il n’aura pas de réponse. Elle ne dira rien… Il lui demanda ce qu’ils cherchaient, qui elle accuse… Cet homme était trop bien informé pour ne pas être impliqué dans beaucoup de choses… Il rajouta qu’ils devaient sans doute avoir quelqu’un dans le viseur. Rose eut un petit sourire alors qu’elle sentait le sang coulé entre ses doigts… Sa blessure était beaucoup plus sérieuse qu’elle ne le pensait… Puis, il lui dit qu’elle mettait des gens en danger en les accusant. Un petit rire sortit bien malgré lui de la bouche de Rose. Il était naïf comme homme…

Il s’approche un peu plus d’elle avant de l’attrapé par la mâchoire. Il lui fait mal, mais elle ne dit rien. Elle continue de l’écouter et de le regarder essayer de trouver des solutions. Il lui dit alors que tous voulaient les accuser, mais qu’ils n’avaient rien fait. La jeune femme a du mal à le croire. Chaque personne dans ce monde porte l’héritage d’une famille. Indirectement, les choses se répètent aussi souvent que possible… Il lui dit alors qu’ils allaient tous payer et il allait commencée par elle… Elle la lâche vivement, Rose secoue la tête pour remettre ses idées en place puis voit la baguette magique se pointé vers elle. Il allait la tuer maintenant… Jouant la provocation, Rose lui dit en serrant les dents :

« Allez-y. Osez seulement me tuer. »

Mais ce n’est pas le sortilège de la mort qui est prononcé, mais celui du Doloris. Rose sentait tous ses os criés grâce alors qu’elle-même s’efforçait de ne pas crier… Sa vie commençait à traverser à demi fermés. Elle revoyait ses parents et son frère, lui souriant lorsqu’elle a reçu sa lettre pour Poudlard. Elle revoit son agression en cinquième année puis son changement de personnalité. Elle se revoit suivre ses études pour devenir Auror. Elle revoit le château de Poudlard telle qu’il était avant qu’elle n’y revienne il y a quelques mois. Elle revoit son voyage en Alaska avec Alec, là-bas même où elle avait été blessée puis avait sauvé le professeur de Runes en sacrifiant sa magie. Cette magie qui est tellement instable qu’elle se demande si elle ne va pas sortir par la blessure qu’il lui a faite… Les runes… Est-ce qu’elle doit tenter quelque chose pour arrêter l’hémorragie ? Ses doigts sont tâchés de sang.

« Pardonnez-moi dieux runiques » pensa-t-elle « Mais j’ai encore une fois besoin de vous… Je vous promets de ne plus tenter de sauver la vie de quelqu’un avec votre magie… »

Le Doloris continue de la faire souffrir à en mourir, mais elle arrive à bouger ces doigts. Se concentrer sur ses doigts et non sur le sortilège… Elle doit sauver sa vie… Elle doit revoir Callum. S’excuser. S’excuser du fait qu’il ait été blessé pendant la réception donnée le week-end dernier. S’excuser de ne pas avoir été là pour le soigner… Elle doit revoir Alec. Lui demander pardon pour son comportement de gamine gâtée. Lui prouver qu’elle est toujours amoureuse de lui. Lui prouver qu’elle l’attendra le temps qu’il le faudra… Toute sa vie s’il le faut… Sa magie s’agite dans ses veines alors que le sortilège de l’homme est rompu. Elle n’a pas crié. Il n’a pas vu que doucement, sa blessure au bras semble avoir plus d’une semaine de guérison. C’est tout ce qu’elle peut faire. Elle est essoufflée, la fatigue l’envahi, mais elle va lutter jusqu’au bout. Elle bouge toujours ses poignets pour se libérer, tout en regardant son bourreau.

« Je ne répondrais pas à vos questions. »

Sous ses doigts, les signes runiques brillent doucement…

_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 760
Galions : 475
Âge : 23 ans.
Classe : Ex-Slytherin.
Avatar : Jensen Ackles, b*tch. ♥
MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   Sam 18 Oct - 11:07

Violence resolves everything


ROSE&ANARCHY
Bien sûr, je ne m’attendais pas à ce qu’elle me réponde, disons que ça aurait été trop beau pour être vrai. C’est pour cela que dans ma tête c’est le bordel, j’essaye de trouver de bonnes manières de torture histoire que ça la marque à vie. Parfois, ça marque beaucoup plus que les mots. La tuer ? Non, bien sûr que non. Sûrement dans un futur proche, j’aurai besoin d’elle. Puis même, je pense que la torturer, lui infligeant les pires sévices corporels c’est pire que tout. Lui laisser cette marque à vie, ce souvenir si désagréable et cauchemardesque que l’on aimerait oublier. Mais on n’y arrive pas. Quoique l’on fasse. Je parle en connaissance de cause, évidemment. Je lui lance le sortilège de Doloris. Aucun son ne sort, bien sûr elle a dû être formée. Mais au bout d’un moment ma jolie, tu ne pourras retenir tes cris tant ton corps ne pourra plus résister, tant tu seras faible. Je t’épuiserais jusqu’à ce que tu sois au bord de l’inconscience, prête à rendre l’âme. Et j’arrêterais.

Je cesse le sortilège puis je repose ma baguette avant de sourire, lorsqu’elle me regarde. Oh, bientôt elle n’osera même plus me regarder. « Je sais … Personne n’y répond. C’est pourquoi je leur fais regretter ce manque de coopération. » Je me penche vers elle, glissant mes mains sur ses bras, l’observant. « Ce n’est pas bien grave, je m’y attendais. » Je lui colle une droite, sans aucune retenue, en plein visage avant de lui faire face, retournant vers mes objets de torture, réfléchissant à ce que je vais employer. Je reviens ensuite à elle, avec finalement ma baguette toujours et je déchire rapidement son t-shirt avant de pointer son ventre à l’aide de mon bout de bois magique « Diffindo ! » Je me mets à lui faire de profonde entaille, sa peau se déchirant. Je frissonne rien qu’en voyant le sang couler, rien qu’en voyant son corps réagir à la douleur bien qu’elle n’émet que de petits gémissements, retenant de manifester sa douleur.

Je repose ensuite ma baguette et je prends une seringue, faisant taper le bout de mes doigts contre avant de m’approcher d’elle. « La seule chose que j’aime chez les moldus sont ces liquides spéciales qui te font planer. Vraiment, c’est … la seule chose magique, dirais-je. » Je cherche une veine avant de la trouver puis je plante l’aiguille, lentement dans cette dernière avant de lui injecter ce liquide et de retirer l’aiguille, allant remettre la seringue à sa place. Je reviens à elle et je glisse mon regard le long de son corps avant de glisser ma main à sa poitrine puis le long de son ventre, glissant le bout de mes doigts dans l’une des plaies, les remuant un peu avant de les retirer et de forcer la jeune femme à ouvrir la bouche et glisse mes doigts dans sa bouche. Goûte ce goût métallique, ce goût sucré. Ce goût auquel je ne peux résister. As-tu peur ? Je deviens fou.

Je finis par lui bander les yeux ensuite, serrant bien avant de retirer mon masque et l’observe. « Ne t’en fait pas, je tenterais de faire vite. » Dis-je dans un petit rictus. J’attrape ses cheveux, les serrant entre mes doigts, inclinant sa tête sur le côté et j’y dépose des baisers rapides, avec envie. Je mordille sa peau avant de finir par la mordre jusqu’au sang, jusqu’à sentir ce goût qui me fait perdre la tête. Je glisse ensuite ma main sur sa cuisse lentement avant de l’orienté lentement entre ses jambes. Sortant ma baguette ensuite de ma poche, je lance un accio sur le couteau d’avant et l’attrape entre mes doigts avant de glisser ne serait-ce que la pointe entre ses jambes, pressant légèrement. « Même la mort n’est rien à côté de ce que tu vas subir ce soir … » Dis-je en le lui susurrant à l’oreille, mordillant son lobe.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   Sam 18 Oct - 14:40


"Torture me, kill me or let me go..."

Enlevée, torturée, Rose vit un mauvais moment...
Rose & Anarchy

Rose n’avait pas peur. Oh non, elle avait vécu des choses et elle s’était préparé à en vivre beaucoup plus. Sa magie instable se faisait de plus en plus sentir. Le sortilège prit fin et Rose, essoufflée, regarda l’homme. Il avait toujours ce masque qu’il empêchait l’Auror de voir qui se cachait derrière… Elle se redresse doucement sur la chaise. Il n’a pas remarqué que la première blessure de Rose s’est refermée… Il lui dit qu’il sait que personne ne lui répond et c’était pourquoi il faisait regretter le manque de coopération… Rose avala de travers avant de le voir se pencher vers elle. Instinctivement, elle fit un mouvement vers l’arrière, les mains de son bourreau se promenèrent sur ses bras. Des frissons l’envahirent. Elle était dégoutée. Elle n’aurait pas dû le provoquer elle le sait, mais depuis qu’elle se sentait vulnérable, elle ne pouvait pas s’en empêcher… Elle vit la main de l’homme décrire un arc de cercle avant de revenir vivement vers elle. La douleur traversa sa joue à la vitesse de l’éclair. Super, une nouvelle marque sur la joue… Assommée, Rose vit le jeune homme s’éloigner et revenir vers elle avec sa baguette magique. Elle sent qu’il déchire son débardeur et vit qu’il pointait sa baguette magique vers son ventre et il prononce un Diffindo. Sa peau se déchire alors qu’elle serre les dents pour ne pas crier, mais des gémissements sortent bien malgré elle de sa bouche… Le sang coule doucement de sa blessure… L’homme met fin au sortilège avant de prendre une seringue. Qu’est-ce qu’il allait lui faire ? La panique envahi doucement la jeune femme. Elle ne peut plus faire appel aux Runes, elle n’a pas assez de force… Elle le voit approcher la seringue doucement vers l’un de ses bras. Elle se débat, mais il est plus fort. Il lui dit que la seule chose qu’il aime chez les Moldus, c’est ces liquides spéciales qui font planer. Rose n’a jamais pris de drogue. Elle ne sait pas comment elle va réagir. Il cherche l’une de ses veines, en trouve une. Elle se maudit d’avoir des veines qui ressortent de la sorte… Il lui injecte doucement le liquide et pendant un moment, Rose a la folie de penser que les effets allaient être minimes… Pourtant, elle se sent déjà un peu plus faible qu’elle ne l’a… Il revient vers elle, son regard la regarde de telles sortes que Rose s’est déjà ce qui va se passer…

« Vous n’êtes qu’un faible… Utiliser de la drogue pour me contrôler… »

Elle sourit narquoisement alors qu’elle sent la main de son bourreau traversé sa poitrine. Elle perd son sourire lorsqu’il arrive vers son ventre et passe ses doigts contre la blessure à son ventre… il les fait bouger à l’intérieur de la blessure, elle souffre, elle laisse échappé quelques cris. La drogue commence à faire effet… Elle ne contrôle pas tout à fait son corps… Il la force à ouvrir la bouche pour y fourrer ses doigts dégoulinant de son sang. Rose n’a pas le choix. Le gout métallique envahit sa bouche… Il la lâche, elle crache le liquide par terre. Il devient complètement fou. Elle ne sait pas qui il est, mais elle se promet que, si elle s’en sort, elle recherchera cet homme qui lui fait du mal… Il lui met un bandeau sur les yeux. Elle ne voit plus rien. Elle panique un peu plus. Se faire privé d’un de ses sens, Rose n’aime pas du tout. Elle sent bouger l’homme devant elle. Il semble qu’il retire quelque chose… Son masque ? Elle ne pourrait pas voir son visage… Il lui dit alors qu’elle ne devait pas s’en faire, il tenterait de faire vite… Qu’allait-il faire ? Elle sent qu’on l’attrape par les cheveux et qu’on lui penche la tête sur le côté de force. Elle sent qu’il pose des baisers rapides, envieux. Rose a un haut-cœur. Comment pouvait-il penser à ça ? Il la mordille et la mord finalement fortement, le sang coulant dans la bouche de son bourreau… La drogue dans son sang l’empêche de se débattre lorsqu’elle sent la main de l’homme glissé le long de sa cuisse puis lentement, sa main glisse finalement entre ses jambes. Elle résiste un peu, elle essaye de l’empêcher de trouver son intimité… Elle l’entend lancer un accio pour récupérer un couteau qu’il appuie contre son intimité. Elle serre les dents, elle force sur ses poignets pour les libérés… Il lui dit au creux de l’oreille que même la mort n’est rien à côté de ce qu’il allait lui faire subir… Elle secoua la tête, utilisant ses genoux pour le dégager de son corps. La drogue ne semble pas vouloir faire ses effets sur la jeune femme. Peut-être que ses potions la protègent. Elle s’agite sur la chaise. Elle sent les nœuds qui maintient ses jambes se délient doucement.

« Vous n’êtes qu’un malade… »

Sa magie s’agite en elle… L’entité runique est présente, il a envie d’en découdre, mais il ne peut pas. Attachée sur la chaise, Rose ne peut pas libérer sa magie… Elle sent qu’elle a vexé son bourreau lorsqu’il s’approche de nouveau d’elle. A moitié nue sur la chaise, il lui serait facile de la défaire de son jeans… Rose brise enfin les nœuds qui maintiennent ses chevilles, mais la drogue semble reprend le contrôle de son corps. Ses mouvements sont de plus en plus lents, elle ne comprend pas pourquoi elle ne peut pas bouger… Elle se sent partir doucement vers un autre univers, une seconde dimension… Elle sent à peine les mains de l’homme se poser de nouveau sur son corps, cherchant à abuser d’elle…

_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 760
Galions : 475
Âge : 23 ans.
Classe : Ex-Slytherin.
Avatar : Jensen Ackles, b*tch. ♥
MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   Sam 25 Oct - 17:33

Violence resolves everything


ROSE&ANARCHY
Une femme faible. Mais c’est tellement bon, tellement jouissif. Je me sens bien, rien que de l’observer comme ça, se tordre de douleur, retenir ses gémissements, voir son corps se crisper. Je n’en peux plus. Ca m’excite, ça me rend fou. Ce sang qui coule, ce liquide rougeâtre qui éveille ce côté plus malsain encore. J’ai envie de lui faire subir les pires choses qui puissent exister. J’ai envie de la faire souffrir, qu’elle ait l’impression que la mort est proche. Je m’approche d’elle et lui présente une seringue. Oui, c’est bien la seule chose géniale « magique » que les moldus ont eu comme bonne idée de créer. Fabuleux, vraiment. Je plante l’aiguille à son bras après avoir trouver une veine et j’injecte le liquide que contenait la seringue. Je la retire ensuite et la remet sur la table. « Avec ou sans drogue, de toute façon ma belle, je te contrôle. » Dis-je en affichant un petit sourire en coin, qu’elle ne voit évidemment pas, bien entendu. Je glisse mes doigts le long de sa poitrine puis jusqu’à sa plaie, où j’enfonce mes doigts à l’intérieur, les bougeant afin de la faire souffrir. Je souris en coin lorsqu’elle laisse échapper des cris. C’est ce que je voulais. Et j’ai réussi. Je souris en coin et m’arrête ensuite puis glisse mes doigts pleins de sang dans sa bouche afin qu’elle goûte ce goût métallique, ce goût sucré, ce goût tellement … bon.

Très vite je couvre ses yeux ensuite, les lui bandant et j’enlève ensuite mon masque puis je l’observe. Je me mords la lèvre inférieure, ayant bien évidemment des idées malsaines derrière la tête. Je glisse mes mains un peu partout avant de finalement attraper le couteau à l’aide d’un accio, pressant jusque l’extremité de la lame à son intimité. Elle essaye d’utiliser ses genoux pour me dégager d’elle sauf que ça me dégage oui, mais ça m’énerve encore plus. « Oh … combien de fois est-ce qu’on me l’a dit …Je sais, mais j’en ai que faire. » J’affiche un petit sourire en coin. Je l’observe, je vois son corps qui ne réagit presque plus, son regard presque vitreux. Elle est partie. Je me mords la lèvre inférieure et je finis par la déshabiller, d’un mouvement de baguette et je remarque bien vite que ce qui reliait ses chevilles n’est plus. Pas bien grave, elle n’en a pas besoin de toute façon. Je finis par la détacher et la porte jusqu’à un matelas assez usé, près d’un mur de la sinistre pièce et je l’allonge sur ce dernier, caressant sa joue du dos de mes doigts. « Je tâcherais d’être doux …Je ne te promets rien… » Dis-je en souriant, presque forcé puis je me glisse entre ses jambes et glisse mon visage dans le creux de son cou, humant son odeur et son parfum tout en glissant ma main entre nos deux corps, au niveau de notre bassin défaisant la boucle de ma ceinture et abaissant un peu mon pantalon afin de libérer ma virilité de sa prison et à peine délivrée, elle vient se loger rapidement dans l’intimité de la jeune femme. Sans aucune douceur, aucun sentiment … rien. Si ce n’est de la violence et de la rapidité. Je maintiens ensuite ses poignets de part et d’autre de sa tête, plantant mon regard dans le sien. Un tel pouvoir, dominer, ce sont des choses qui me plaisent.

Que ce cauchemar dur, éternellement. De toute manière, je sais bien qu’elle ne « l’oubliera » pas. Elle se sentira sale, souillée toute sa vie. J’entame de rapide vas et viens, assez sauvage, bestiaux. Aucune compassion … rien. Je pousse de petits gémissements, ne pensant qu’à mon plaisir. Et rien qu’à savoir que je lui fais du mal, rien que le fait de ne faire qu’un … c’est tellement bon. Je pince mes lèvres entre elles, fermant mes yeux, déglutissant difficilement. « Hmmm … » J’ignore si elle saigne ou non mais en tous les cas, je m’en fou royalement. Mon plaisir, et puis c’est tout. Puis ça fait bien longtemps que je n’ai rien fait, peut-être deux semaines donc … je commence à avoir sérieusement les crocs.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   Sam 25 Oct - 18:17


"Torture me, kill me or let me go..."

Enlevée, torturée, Rose vit un mauvais moment...
Rose & Anarchy

Rose n’arrive pas à reprendre ses esprits. Il lui a bandé les yeux et elle ne voit pas son visage. Pourtant, elle a l’impression de le connaitre… La drogue qu’il lui a injectée commence doucement à faire son effet. Elle ressent à peine qu’il lui enlève ses vêtements. Dans un coin de sa tête, elle sait très bien ce qui va se passer… Ce soir, elle allait souffrir plus qu’elle ne l’a été depuis le début de l’été. Le dieu runique qui contrôle sa magie maintenant semble être heureux. Il bouge en elle comme s’il savait qu’elle allait souffrir encore plus… Rose gémit doucement lorsque son bourreau la détache et l’emmène plus loin. Elle ne voit rien, elle a l’impression qu’on l’a privé de quelque chose d’essentiel… à moitié nue, la jeune femme sent les doigts du jeune homme lui caressé la joue. Elle essaye de détourné la tête, mais il lui attrape les poignets entre ses mains. Puis, il lui dit qu’il tâcherai d’être doux… La panique l’envahi un peu plus, mais elle ne peut pas se défendre… Il se glisse sur elle, entre ses jambes. Elle peut sentir son intimité encore enfermée dans le pantalon touché le sien… Son visage se glisse dans le cou de l’auror. Elle a un nouveau haut-cœur, elle a envie de vomir. Cet homme est vraiment immonde. Elle essaye de bouger son corps, mais il est trop puissant. Il réussit à glisser sa main jusqu’à son intimité et dégage son membre avant de l’enfoncer brusquement dans celui de la blondinette. Elle a envie d’hurler, mais elle ne le fait pas. Des larmes lui montent aux yeux. Malgré le foulard, ces gouttes d’eau glissent le long de ses joues et vont dans ses cheveux. L’homme retient toujours ses poignets entre ses mains au-dessus de sa tête. Elle bouge, mais pas suffisamment… Il continue, plus brutalement, plus violement. Elle n’avait plus confiance envers les hommes, maintenant, c’est une certitude. Elle se sent trahi, elle se sent sale. Il prend du plaisir, elle l’entend. Elle est dégoutée, mais au fond d’elle, une petite partie de sa conscience prend plaisir à subir ce viol. C’était comme si l’entité runique se nourrissait du malheur de la jeune femme. Elle réussit à dégagé l’un de ses poignets et essaye de repousser l’homme, mais il est puissant, il continue. Elle a mal, elle sent qu’elle va s’évanouir… L’obscurité l’envahi avant même qu’elle ne sache s’il a fini ou pas…

Elle se réveille quelques minutes plus tard, il est toujours à ses côtés elle le sait… Est-ce qu’il dort ? Est-ce qu’il la retient encore ? La drogue est toujours présente dans son corps. Elle l’empêche de se déplacer, de bouger, de réagir… Sa vie est en danger et même son instinct de survie ne veut pas s’enclencher… Elle réussit à se mettre sur le côté, elle réussit à se déplacer de quelques centimètres sur le matelas, mais on l’attrapa de nouveau par la cheville et on la tire violemment.

« Lâchez-moi… »

Elle utilise son autre pied pour lui envoyer un coup dans le ventre. Elle ne sait pas s’il a eu mal, elle a l’impression qu’elle perd ses forces. Le cauchemar n’allait pas se finir… Il pose de nouveau ses mains sur elle… Elle est sale… Ses pensées vont vers Alec et Callum qui commençaient tout juste à bien s’entendre… Pour son bien-être, ils avaient promis tous les deux qu’ils seraient là lorsqu’elle voudrait mettre fin au pouvoir de l’entité runique… Ses mains sont libres, elle veut enlever son bandeau, mais on lui attrape de nouveau les poignets. Elle ne verrait pas son agresseur…

« Je vous retrouverai… »

Brisée, elle ne peut plus se battre. Elle n’en a plus la force. Elle subit ce qui lui arrive… Tout ce qui lui arrive n’arrive pas pour rien…

_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 760
Galions : 475
Âge : 23 ans.
Classe : Ex-Slytherin.
Avatar : Jensen Ackles, b*tch. ♥
MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   Sam 1 Nov - 20:16

Violence resolves everything


ROSE&ANARCHY
Faire du mal à cette pauvre fille, c’est tout. Elle l’a mérité. Elle n’aurait pas du me taper sur les nerfs durant toute notre scolarité. Elle n’aurait pas du faire sa précieuse. Maintenant je me venge. Maintenant je lui fais regretter ses actes. De toute façon, tout le monde finit toujours par le regretter quoiqu’il arrive. On ne s’en prend pas à moi comme ça, on le regrette, on en paye les conséquences. Tout le monde doit payer, personne ne tente me faire du mal. Personne ne doit me toucher. C’est comme ça. Je n’ai aucune pitié pour cette fille, de toute façon je n’ai aucune pitié pour personne donc ce n’est pas comme si j’essayais d’être vilain, ce n’est pas comme si j’étais méchant pendant une heure. C’est mon quotidien. Je me glisse en elle bien rapidement, après l’avoir glissée sur le matelas, m’étant bien positionner, faisant attention à maintenir ses poignets afin qu’elle ne bouche pas, qu’elle ne me frappe pas ou autre bien que dans son état, elle ne puisse pas faire grand-chose. J’entame de rapide vas et viens en elle. Ca me fait du bien, je me sens bien. J’aime ça, de toute façon et faire du mal aux gens, les voir dans un tel état, bien sûr que ça me fait plaisir. Bien sûr que je prends mon pied. Bien sûr que je prends plaisir à la voir comme ça, à voir le bout de tissu se mouiller à cause de ses larmes. Bien sûr que je sens son corps se tendre. Souffre ma belle.

Quelques minutes plus tard, bien sûr que j’ai fini mon affaire et j’ai pris soin de ne laisser aucune trace e moi-même sur elle, et puis quoi encore ? Perfectionniste. J’ai remis mes vêtements, je l’observe, attendant qu’elle se réveille. Je suis patient, on ne dirait pas comme ça. Mais pour certaines choses, je sais patienter. Je la vois bouger, tenter de se déplacer puis je m’avance vers elle et la prend par la cheville, la remettant bien vite à sa place, assez brutalement. « Oh ça non, je n’en ai pas fini avec toi. » Dis-je en ricanant, inclinant la tête sur le côté. Que vais-je bien pouvoir lui faire, à cette pauvre idiote ? Elle n’en a pas assez bavé pour moi, pour elle sûrement assez. Elle m’envoie un coup dans le ventre et je pousse un faible gémissement, plutôt sous la surprise. Je serre les dents, sentant réellement la colère monter en moi. Elle veut enlever son bandeau mais j’attrape ses poignets violemment et je souris en coin. « Jamais tu ne me retrouveras … Tu ne te souviendras certainement pas de ces moments. Ce sera certainement des illusions pour toi. Peut-être un mauvais rêve ? La drogue t’empêchera de te souvenir de tout ça … » Ou du moins dans les détails. Je souris en coin et l’observe avant de lui coller une gifle monumentale. Rien que le bruit résonne dans la pièce. Sa tête partant sur le côté, ses cheveux recouvrant presque tout son visage. Je la rejette sur le matelas, comme un vulgaire déchet avant de l’observer.

Je me mets à lui donner de violent coup de pieds, au ventre, au visage puis je finis par lui écraser l’une de ses mains puis je m’arrête et me penche attrapant sa mâchoire entre mes doigts, glissant mon regard le long de son corps puis je me mords la lèvre inférieure. « Tu n’es rien Rose … » Rien, le néant, un trou noir. Je me remets à la frapper mais cette fois avec le poing, sentant son nez craquer sous mes phalanges. Je me redresse et je l’attrape par les cheveux avant de la trainer de l’autre côté de la pièce. Je finis par lui administrer un énième coup de poing en pleine tête, mais cette fois-ci plus violent que les autres afin qu’elle perde connaissance puis je l’enroule dans un drap avant de prendre ses vêtements, du moins le reste et je transplane dans une ruelle assez sombre, retirée de la circulation, du côté de Londres. . Je dépose la jeune femme près d’une poubelle , lançant ses habits en lambeaux sur elle puis je souris, satisfait. « On se reverra … ! » Je finis par transplaner ensuite. La vengeance est un plat qui se mange froid… très froid, même voir glacial.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Newbie
Newbie
Messages : 459
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   Dim 2 Nov - 10:42


"Torture me, kill me or let me go..."

Enlevée, torturée, Rose vit un mauvais moment...
Rose & Anarchy

La force commence à lui manquer. Elle commence à penser qu’elle ne va pas survivre à ce moment… Elle pense à Alec, Callum et les autres. Est-ce qu’ils se sont rendu compte de son absence ? Elle pense à Aonghas à qui elle a dit qu’elle revenait rapidement… Peut-être avait-il eu la présence d’esprit de prévenir quelqu’un ? Rose ne se sent pas très bien. Elle a mal. Mal parce que l’homme l’a violemment frappé, mal parce qu’il lui a volé la seule chose qu’il faisait d’elle une femme. Elle est brisée, assommée. Elle a essayé de s’enfuir, mais il l’a bien vite rattrapé… Elle sent qu’on la rattrape par la cheville lorsqu’elle veut se sauver. Il lui dit qu’il n’en a pas fini avec elle. Rose panique. Il n’a pas assez profité d’elle ? Elle lui balance un coup de pied dans le ventre et l’entend gémir. Elle l’a touché. Cela lui redonne un peu d’espoir même si elle n’a pas la force de continuer… Elle veut enlever son bandeau, mais il est bien vite sur elle pour le lui interdire. Elle a envie de pleurer, elle a envie d’hurler, mais elle ne veut pas lui faire ce plaisir… Il lui dit que jamais elle allait le retrouver, elle n’allait pas se souvenir de ce qui s’était passé… Ce serait sans doute un rêve… Un silence envahi la pièce, Rose sent son corps se tendre à l’approche du danger, mais elle n’a pas le temps de réagir lorsqu’il lui balance une gifle monumentale. La douleur traverse sa joue à vitesse grand v, sa tête bascule sur le côté et ses cheveux recouvrent son visage. Le sang envahi sa bouche et elle s’oblige à le recracher. Il la balance de nouveau sur le matelas comme si elle n’était rien puis commence à lui envoyer des coups de pieds dans le ventre, les cotes et le visage. L’Auror sent ses os se cassés les uns après les autres. Ses côtes ne tiennent pas le coup. Elle a du mal à respirer. Son visage est tuméfié, ensanglanté… Elle ne crie pas, elle n’en a pas la force. Sa seule force est de penser qu’on viendra la sauvé… Sa main droite est écrasée par le poids de son bourreau. Ses doigts craquent et se cassent. Elle hurle enfin. Elle ne peut pas retenir ce cri de désespoir… Elle pense s’évanouir, mais il s’arrête. Elle essaye de reprendre son souffle, mais ce n’est pas facile avec des cotés douloureuses… Il l’attrapa par la mâchoire avant de lui dire qu’elle n’était rien. Il connait son prénom ! Rose n’a pas le temps de chercher à comprendre, il recommence à la taper, mais avant le poing cette fois. Son nez ne supporte pas les assauts, le sang coule dans sa bouche, elle va se noyer dans son propre sang… On l’attrape par les cheveux, la trainant sur le sol avant de finir par recevoir un lourd coup à la tête… Le noir l’envahi enfin.

Je vais mourir…

Dans une ruelle sombre de Londres, la nuit est tombée. Personne ne passe là le soir, excepté ce soir. Un jeune homme a vu du mouvement dans cette ruelle. Ses amis lui disent de ne pas y aller. Il est curieux. Il n’a pas envie d’avoir la mort de quelqu’un sur la conscience si la personne est en danger. Il s’approche doucement. Il tourne la tête vers ses amis. Ils restent à l’entrée de la ruelle. Il continue son chemin. Près d’une poubelle, une jeune femme est enveloppée dans un drap, sans doute nue. Elle semble avoir été battue… Sous le triste spectacle, le jeune homme cherche son pouls comme on le lui a appris lors de ses cours de secourismes… Elle respire encore !

« Elle est vivante ! Venez m’aider ! »

Pas un mouvement de la part de ses amis, mais quelques secondes plus tard, l’un d’eux appellent une ambulance et les autres viennent aider leur ami à arrêter les nombreuses hémorragies de la jeune femme blonde. Elle n’est pas consciente, mais c’est un miracle qu’elle soit toujours vivante. On l’emmène dans un hôpital moldu le plus près… Dans le monde des sorciers pourtant, on commence à s’inquiéter de l’absence Rose Carthew…

FIN DU RP

_________________
I need you two...
"J'ai besoin de vous deux, même si entre vous, c'est la guerre... (c) code by Silver Lungs


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: /!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}   

Revenir en haut Aller en bas
 

/!\-18 ans/!\"Torture me, kill me or let me go...." {feat. A.-I. Anarchy Selwyn}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Le reste du monde-