Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 Pimenter le quotidien [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aonghas MacDougall
Sorcier
Sorcier
Messages : 28
Galions : 40
Âge : 34 ans
Avatar : Josh Hartnett
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptyVen 19 Sep - 2:39

Rose I. Carthrew ∞ Aonghas MacDougall
La nuit tombait de plus en plus vite sur l’Écosse au mois de septembre. Toutefois, ce n’était pas comme s’il ne connaissait pas cela ayant vécu dans cette région toute sa vie. Alors que le bar Les Trois-Balais était bondé en après-midi, tard le soir sa popularité était bien moindre. Les élèves de Poudlard préféraient évidemment rester à l’école. Parfois, vous aperceviez quelques étudiants couche-tard, mais étant en milieu de semaine il en avait moins. Alors, le bar était surtout animé par quelques bavardages de couples et d’amis. Aonghas travaillait depuis le printemps et l’été fut très calme à Pré-au-Lard sans les élèves et les étudiants déambulant dans les petites rues du village.

Debout derrière le comptoir, il essuyait quelques verres pour ensuite les replacer à leur endroit propre. Il appréciait le calme actuel du bar. Ces faibles bavardages pouvant passer pour le chuintement de l’eau d’une rivière ou une douce pluie d’automne réveillant toutes les odeurs et les bruits de la forêt : l’humus, les feuilles, le craquement des branches sous les bottes. Certes, il préférait rester loin ne s’approchant que pour prendre les commandes … Loin, il se sentait à ses aises. Puis bon, on ne pouvait pas dire que ses vêtements le mettaient en valeur. Oui, il portait de beaux atours. Certes, les couleurs étaient ternes telles il semblait les Sorciers adorer les « vieilleries. » Aonghas n’en fit jamais mention à sa patronne de peur de la froisser. Madame Rosemerta avait tant fait déjà en lui permettant de travailler comme serveur aux Trois-Balais. Il aurait été cruel et stupide de tout gâcher.

- Tu penses rester ici encore longtemps ?

- Jusqu’à la fermeture. Pourquoi ? Tu veux aller faire un tour ?

Sa sœur Aileas haussa les épaules alors qu’un magnifique sourire épanouit son visage. C’était une jeune femme belle de visage et prenant à l’évidence soin de sa personne. Sa  chevelure était brune. C’était une personne dynamique et très optimiste. Une queue de cheval simple attachait ses cheveux actuellement. Aileas ne manquait jamais un moment pour venir visiter son petit frère malgré qu’ils n’avaient qu’une toute petite année de différence. Elle aimait le surprotéger tout comme leur mère. Aonghas plaça à nouveau quelques verres sur les étagères et se retourna en direction de sa chère sœur. Elle faisait tellement ressortir ses émotions qu’il avait rarement à les ressentir : il les voyait tout simplement. C’était une femme que tout homme rêverait d’avoir : forte et heureuse peu importe ce qu’il se produisait. Certes, elle était déjà mariée et avait un enfant.

- Si tu le souhaites. Je ne travaille pas demain et ma petite puce se fait garder. En fait, je venais juste prendre de tes nouvelles. Ça va ? As-tu pensé à ma proposition de consulter un psychomage ?

À cette dernière question, Aonghas soupira désespérément. Encore la question du psychomage. Combien de fois faudra-il lui dire ? Il n’était pas fou. Doucement, Aonghas appuya les coudes contre le comptoir le regard dirigé vers le bas tel dans une intense réflexion. En fait, il ne pensait pas à grand-chose. Il tâchait d’éviter la question.

- Aileas … Je … Je n’en ai pas besoin et …

- Tu dis toujours cela petit frère. Cela te ferais un grand bien et … Oh ! On dirait que tu vas avoir un client.

S’arrêta-elle dans ses arguments alors qu’une personne allait entrer dans le bar. Merci à cette personne. Oh merci ! Vous savez que vous me sauvez là songea-il tournant, tout comme le faisait Aileas, son regard en direction de la porte.

code by Silver Lungs


Dernière édition par Aonghas MacDougall le Jeu 2 Oct - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptyJeu 2 Oct - 16:08


Pimenter le quotidien

Des excuses de la part de l'Auror, une discussion normale s'en suit...
Rose & Aonghas

Le Trois balais avait toujours été l’endroit préféré de Rose. C’était pour cette raison qu’elle avait décidé d’y rester le temps de sa mission. Aujourd’hui, elle était devant le bâtiment et elle hésitait à entrer… Elle se demandait qui allait reprendre l’établissement puisqu’Annette était partie vivre avec Leopold en France. Rose était triste que la rouquine soit partie, mais elle savait qu’elle la reverrait peut-être un jour qui sait… Ce jour-là, Rose venait de finir sa ronde dans le parc. Elle avait encore des difficultés avec sa magie, mais les potions l’aidaient de plus en plus. Alec Hudson l’aidait aussi en recherchant ce qui pourrait lui faire revenir sa magie…

Rose était revenue d’un voyage d’Alaska dans un état déplorable. Elle avait sauvé la vie du professeur de Runes, mais elle en avait payé le prix. C’était toujours ainsi avec les Runes. Il fallait faire attention… Cependant, pour l’amour qu’elle portait pour le professeur, elle s’était sacrifiée… Callum lui avait dit qu’elle était folle. Il ne pouvait pas comprendre ce qu’elle ressentait, c’est tout. Elle savait que lui aussi avait quelques difficultés avec ses sentiments. Elle avait cru entendre un soir alors qu’elle venait de s’écrouler dans son lit qu’il avait embrassé une élève... Rose secoua la tête et revient dans le présent. Elle avait besoin d’un petit remontant ! Le Trois Balais était toujours ouvert. Le serveur qui s’y trouvait était un homme que Rose avait presque agressé dès son arrivé. Quelques mois plus tôt, il faut dire que Rose n’était pas la même fille. Elle était froide et distante et aux derniers souvenirs qu’elle avait du serveur, il était plutôt timide et lorsqu’il l’avait entendu élever la voix, il s’était braquer. Maintenant, la jeune Auror s’en voulait… Elle poussa la porte avec l’intention de s’excuser. Elle le trouva derrière son comptoir en compagnie d’une jeune femme qui lui ressemblait légèrement… Peut-être une sœur ? Rose leur sourit doucement avant de s’installer au comptoir et de dire :

« Est-ce qu’il serait possible d’avoir une Bierraubeurre s’il vous plait ? »

Elle essaya de ne pas paraitre trop triste ni trop déprimer. Le serveur semblait être heureux aujourd’hui, elle n’allait pas l’embêter avec ses histoires…



Dernière édition par Rose I. Carthew le Sam 1 Nov - 19:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aonghas MacDougall
Sorcier
Sorcier
Messages : 28
Galions : 40
Âge : 34 ans
Avatar : Josh Hartnett
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptyVen 3 Oct - 2:55

Rose I. Carthrew ∞ Aonghas MacDougall
Il releva la tête et vit le client dont parlait sa sœur un instant plus tôt. Pour être plus précis, c’était une cliente et probablement une habituée. Quoiqu’il ne l’avait plus vu cet été comme tous les élèves et étudiants de surcroît. Timide et subitement nerveux, Aonghas baissa la tête tout en se mordillant la lèvre inférieure. Il se rappelait de cette jeune femme. Il l’observait … L’observait … Il en ressentait toutes les émotions et pas nécessairement positives. Puis, elle vint vers lui et lui cria d’arrêter. Il la draguait ? Sur le tas, Aonghas fut incapable de réfléchir telle toute cette colère emplissait ses membres, ses muscles. Il dut fuir … Fuir pour éviter toute agression qui lui aurait causé des ennuis. Il avait pratiquement attaqué un Auror. Il avait failli aller en prison.

Sans rien bouger d’autre, Aonghas leva les yeux vers la dite Auror. Comble de malheur, elle s’assit au comptoir. Il était nerveux …  Nerveux pour le « crime » qu’il avait presque commis. Une tristesse, un désespoir s’en prenait tout à coup à lui. Il se sentit automatiquement moins avenant. Sur ce, elle demanda une bierreaubeurre.

- Tout … Tout de suite madame.

Bégaya-t-il tâchant de garder un ton posé malgré tout. Évidemment, Aileas observait son petit frère dans sa tâche. Du coin de l’œil, elle vit parfaitement le changement d’attitude depuis leur conversation simple à l’arrivée de la jeune femme. Aonghas tremblait un peu tâchant de ne pas observer l’Auror dorénavant évitant alors de ramener le souvenir bien négatif. Peine perdue. Il lui lançait de courts regards timides, nerveux. Alors que son cœur se faisait la fâcheuse manie de tout avaler la déprime de Rose, croyant que c’était d’elle, Aonghas déglutit ne voulant pas se mettre à pleurer … Il ne savait pas pourquoi elle était triste. Pas à cause de moi songea-t-il. Fronçant le nez, il savait que c’était faux. Elle avait voulu le tuer presque. Elle ne pleurerait pas sur son sort. Oh cela non ! Il fit la préparation de la bièrreaubeurre se parlant à voix basse. Il nommait les étapes pour constituer la boisson et donc cela l’aidait à se concentrer sur sa tâche et non sur les émotions le zébrant de toute part. Puis, il y eut aussi Aileas qui se pencha au-dessus du comptoir pour lui chuchoter des mots.

- Aon. Tu sembles nerveux. Qu’y a-t-il ?

- Rien …

Éluda-t-il une fois de plus la question de manière froide et faisant dos à sa sœur pour apporter la bièrreaubeure à la cliente. Il déposa la boisson devant Rose et prit une grande inspiration. Il se mordit momentanément l’intérieur des joues pour éviter de ressentir cette tristesse qui lui faisait mal au cœur. Pourquoi ? Pourquoi autant de tristesse ?

- Voilà pour vous. Autre chose ?

Se réjouit-il intérieurement d’avoir su garder une posture flegmatique parfaite et un ton tout à fait posé. Remarquant qu’il tremblait un peu, Aonghas appuya ses paumes contre le comptoir. Il se sentit mieux ainsi jusqu’à ce que … Oui, jusqu’à ce que sa chère sœur prenne la parole.

- Vous êtes un membre du Ministère à Poudlard non ? Comment cela va avec l’enquête de l’incendie ? On a découvert quelque chose ?

Les paroles d’Aileas furent plutôt naïves et enjouées, mais Aonghas n’en trouva rien de bien joyeux. Était-ce le moment de poser ce genre de questions à une jeune femme vivant tant de désespoir ? Il porta son regard vers sa sœur un peu effrayé parce qu’elle venait de faire. Puis, le Ministère ne disait jamais rien. C’était bien connu.

- Si … Si vous voulez autre chose, dites-le-moi.

Tenta-il quelque chose sur un ton plus bas par rapport à sa sœur pour alléger toute la tension ressentie jusqu’à maintenant. Il prit un linge et le passa sur le comptoir malgré que ce dernier fût propre. Il avait déjà nettoyé le comptoir 15 minutes plus tôt.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptyVen 3 Oct - 17:44


Pimenter le quotidien

Des excuses de la part de l'Auror, une discussion normale s'en suit...
Rose & Aonghas

Rose se rend vite compte qu’elle a encore un effet négatif sur le pauvre serveur. Lorsqu’elle lui passa sa commence, il commence à devenir vraiment nerveux. Rose s’en veut. Leur dernière rencontre remonte à quelques mois maintenant. Elle l’avait accusé de la draguer et le pauvre sorcier avait sans doute eu la peur de sa vie. Elle s’en voulait maintenant… Depuis son aventure en Alaska avec Alec, elle n’était plus du tout la même. Le serveur lui dit qu’il lui apportait sa commande, dans un bégaiement qui n’était pas joué. L’air triste de Rose reprit sa place sur son visage. Tout ce qu’elle faisait depuis des semaines, c’était de causer du tort aux autres. Est-ce qu’elle était normale ? Elle se le demandait. Elle baissa les yeux vers ses mains qui tremblaient légèrement. Elle les plaqua contre le bar et attendit patiemment sa commande. Il la lui apporta quelques minutes plus tard et Rose le remercia timidement. Ce n’était pas son genre, mais lorsqu’on commettait une faute sur un autre sorcier, il fallait faire profil bas…

« Je vous remercie. »

Elle commença par boire une gorgée de sa boisson avant d’être interrogé par la femme qui se trouvait à côté d’elle. Rose leva les yeux vers elle. Ses réflexes d’Auror reprirent le dessus. Pourquoi cette femme lui posait-elle toutes ses questions ? Peut-être par pur curiosité ? Peut-être pour informer quelqu’un d’autre ? Rose se redressa doucement, voulant paraitre professionnelle. Son visage et son corps devait dire le contraire, mais elle s’en fichait. Elle répondit à la femme sur un ton détaché.

« Je suis Auror oui. Je n’ai pas le droit de vous en dire plus sur cette affaire. Comprenez ma position madame, tant que l’enquête n’est pas terminée, je ne peux pas parler. »

Elle but son verre à une vitesse incroyable. Finalement, ce soir peut-être qu’elle allait boire quelque chose de plus fort. Elle leva les yeux vers le serveur qui semblait encore plus mal à l’aise. Rose lui sourit doucement avant de lui dire :

« Finalement je veux bien un Whisky Pur feu pour oublier quelques trucs le temps d’une soirée… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aonghas MacDougall
Sorcier
Sorcier
Messages : 28
Galions : 40
Âge : 34 ans
Avatar : Josh Hartnett
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptyLun 6 Oct - 2:52

Rose I. Carthrew ∞ Aonghas MacDougall
L’habitude était de voir les serveurs aux Trois-Balais nettoyer le comptoir de manière magique. Certes, Aonghas le faisait à la « moldue » si l’expression est permise. Il n’avait jamais eu guère confiance en ses capacités magiques depuis le fiasco à son examen d’ASPIC en sortilèges. Peu importe, l’on n’en était plus là. Il avait entendu la jeune femme le remercier de manière timide. C’était triste. Elle semblait faire profil fort et professionnel, mais de plus en plus Aonghas ressentait l’inverse lui. Il se mordait les lèvres pour empêcher cette tristesse de sortir. Cela recommençait … Il y avait énormément d’émotions entassée chez cette jeune femme : se sentait-elle coupable vis-à-vis de lui songeait-il une fois de plus ?

Subitement, il avait frotté un peu plus fort le comptoir sur le coup de l’émotion. Elles se multipliaient en plus. Non ! Vraiment, cela ne pouvait pas être de la culpabilité envers lui. Non ? C’était impossible. Elle venait simplement ici pour se détendre et rien d’autre. Rien d’autre ! Il prit une subite inspiration près de la frustration tout en laissant ses oreilles absorber le son de la réponse de Rose quant à sa sœur Aileas.

- Oh. Je suis désolée. Je suis d’un naturel curieux et cela sort tout seul ... Au fait, lui c’est …

Bam ! Le client est roi et notre chère Aileas se fit mettre de côté par Rose. – Cela ne lui fera pas de tord en fait de compte. - Dans ses pensées précédemment, Aonghas ne remarqua pas de suite que Rose termina sa bièreaubeure en moins d’une minute … Ok, peut-être deux : on l’espérait sincèrement. Rose demandait alors un Whisky pour oublier. Oublier ses problèmes. Déglutissant, ce fut à ce moment que tout un paquet d’émotions lui arriva en pleine figure. Il baissa la tête et ferma les yeux un moment pour tâcher de se calmer. Deux doigts au-dessus de l’arête du nez, il se crispa ressentant des larmes couler le long de ses yeux. Évidemment, sa chère sœur ne put pas s’empêcher de lui faire perdre le reste de sa crédibilité aux yeux de Rose Carthrew.

- Aon … Pourquoi pleures-tu ?

- Je … Je ne pleure pas … Non.

S’agaçait-il tâchant de garder un ton et une posture posé. Malheureusement, le premier souhaitait trop le voir tomber. Il marmonna alors quelques jurons et d’autres mots. Il se parlait à lui-même d’arrêter de faire passer pour un pleutre. Il dut émettre un sanglot stupide reprenant alors une inspiration certaine. Avec ceci, il sentit son visage devenir chaud malgré qu’Aonghas ne rougisse jamais. Il se sentait honteux, stupide. Pourquoi ? Il se passa une main sur les yeux reprenant une autre inspiration mieux contrôlée cette fois.

- Désolé, cela m’arrive parfois … Ce n’est rien. Je … J’espère que je ne suis pas la cause de votre peine … Dé … Désolé.

Bégaya-il après s’être raclé la gorge pour tâchant de se donner des manières plus fières, plus homme. Il observait que par à coup Rose Carthrew et son bégaiement le faisait paraître tel un enfant de 10 ans. – Ok, tel un enfant de six ans pour ne pas insulter Marlow. – Il leva finalement le regard vers la jeune femme tout en appuyant ses mains contre le comptoir. Il souhaitait dire ne pas pouvoir lui donner ce whisky. Il ne souhaitait nullement faire passer les Trois-Balais pour un bar d’ivrognes et perdre son emploi. Sa bouche voulut s’ouvrir, mais il dut reprendre une autre inspiration pour bien faire disparaître la peine. Aileas l’observait soupirant songeant certainement à son idée de psychomage.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptyMer 8 Oct - 15:47


Pimenter le quotidien

Des excuses de la part de l'Auror, une discussion normale s'en suit...
Rose & Aonghas

Rose n’avait plus l’habitude qu’on lui pose des questions sur son travail, mais elle savait qu’elle ne devait rien dire. C’était la loi. Elle regarda le serveur qui semblait se prendre quelque chose en plein visage, mais quoi ? Elle ne pensait pas qu’elle dégageait quelque chose d’aussi fort… Haussant les épaules, elle lui commanda un autre verre et c’est alors qu’elle le vit pleurer. Rose haussa les sourcils. Est-ce que c’était de sa faute ? Elle y avait été fort la dernière fois qu’ils s’étaient vu, mais elle n’avait pas pensé que c’était aussi… fort ? Elle pencha légèrement la tête sur le côté en le voyant essayer de reprendre le contrôle de ses sentiments. Elle devait lui demander pardon… Il lui dit alors que cela lui arrivait parfois et que ce n’était rien. Il lui dit alors qu’il espérait ne pas être la cause de sa peine. Encore plus étonnée, Rose ne savait pas quoi dire. Il pensait que c’était de sa faute si elle était dans cet état ? Elle se pencha légèrement vers le comptoir et murmura plus pour lui que pour sa sœur :

« Ce n’est pas du tout de votre faute et je dois vous demander pardon pour mon comportement lors de notre dernière rencontre… »

Elle lui sourit doucement avant de lui refuser le verre de Whisky. Finalement, ce n’était peut-être pas une bonne idée. Avec cette magie instable et ces sentiments qui n’en faisaient qu’à leur tête, elle devait essayer de se reposer malgré tout. Elle demanda plutôt un verre de jus de citrouille et quelques cacahuètes pour faire passer le tout. Elle devait prendre ses potions, mais ce n’était pas le moment de les montrer devant ces deux personnes. Rose leva la tête vers le serveur et lui dit :

« Ce n’est pas de votre faute, c’est plutôt de la mienne. Disons que les vacances scolaires ont été difficiles pour moi, mais ne vous inquiétez pas, tout va bien. »

Elle lui sourit de nouveau avant de plonger son regard dans son verre de jus de citrouille. Bien sûr que tout n’allait pas bien, mais elle ne pouvait pas le lui dire. Le pauvre homme allait se encore plus de soucis que maintenant… Elle se tourna vers la sœur et changea de sujet :

« Et vous mademoiselle, vous faites quoi dans la vie ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aonghas MacDougall
Sorcier
Sorcier
Messages : 28
Galions : 40
Âge : 34 ans
Avatar : Josh Hartnett
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptyJeu 9 Oct - 4:02

Rose I. Carthrew ∞ Aonghas MacDougall
Les gens paraissaient toujours étonnés, surpris lorsqu’il leurs faisait la démonstration de pleurer en public ou pire : d’user de violence. Oui, cela pouvait aussi arriver d’où la raison pour laquelle Aonghas était dangereux. Coûte que coûte, il lui fallait éviter les grosses foules, les rassemblements. Cette cliente ne faisait pas exception à la norme des gens. Elle le prenait pour un être bizarre et fou. Enfant, ses paires s’en prenaient à lui sans détour. Aujourd’hui, on se cachait sous des faux semblants, des sourires qui toujours se montrèrent creux à Aonghas. C’était bien pire pour lui. « Moquez-vous ! Frappez-moi ! Tout sauf ne rien faire. Je sais que vous me détestez » songeait-il alors. Il avait donc hoché franchement la tête aux excuses de Rose Carthrew, à son sourire. Elle était comme les autres. Il ne devait pas tomber dans le panneau. Ils étaient tous emplis d’hypocrisie songeait-il droit, sans sourire et baissant malencontreusement le regard.

Aonghas ressentait la peine de la jeune femme. Encore, il savait voir tout un tas d’émotions qui se cachaient en elle. Que ce fut-il passé pour elle durant l’été ? Parfois, il était curieux. Il était curieux de connaître ce qui accaparait les gens autant. Certes, en même temps, ce ne serait pas respectueux de la vie privée d’autrui. Appuyé sur ses paumes de mains contre le comptoir, Aonghas savait que cela n’allait pas pour elle toutefois. Tant de gens cachent leurs émotions. Tant de gens avaient peur de descendre leur garde et de … Pleurer, de se mettre en colère. Alors, il le faisait pour eux. Il n’avait pas le choix. Il était une éponge.

- Je préfère que vous ne preniez pas de whisky effectivement. Ici, nous nous assurons de jamais nous transformer en bar tel la Tête de Sanglier : un bar d’ivrognes … Je vous amène tout cela.

Hocha-il à nouveau la tête, mais de manière professionnelle cette fois bercé par un sarcasme certain cachant ramenant alors un peu plus de fierté et de crédibilité. Aonghas fit momentanément dos au comptoir préparant les cacahuètes et le jus de citrouille de la cliente. Fronçant le nez, il ne s’attendait vraiment pas que cette dernière pose une question à sa sœur. Aileas qui fut restée silencieuse tout ce temps attendant certainement le moment propice pour redoubler d’ardeur dans le fait de lui faire voir un psychomage. Il avait, effectivement, sentit son regard penché sur lui durant le court échange. Aileas était manifestement surprise, inspirant en même temps, mais elle se trouvait toujours heureuse entourée à discuter de tout et de rien … À l’inverse de lui.

- Oh. Rien de bien reluisant comparé à vous. J’ai épousé un Moldu et … Je continue l’œuvre de ma mère. Je veux aider le plus de gens possible sur cette Terre. Elle a toujours fait des conférences au travers le monde aux États-Unis, en Europe. C’est une vraie aventurière. Je veux être comme elle. Pas comme notre tante. Pff ! Elle, c’était la catastrophe. N’est-ce pas Aon ? … Lui, c’est mon petit frère au fait.

Comme si elle avait le don de voyance, Aileas braqua son regard sur lui dès qu’il se retourna pour poser le petit bol et le jus de citrouille devant Rose. Il se força à sourire. Il avait alors un air crispé à l’inverse de sa sœur étant totalement détendue. Pourquoi Aileas devait parler de Bertha maintenant ? Cela l’agaçait. Il se sentait toujours aussi nul qu’elle : sans avenir, sans emploi stable, sans … Famille ?

- Sa mort a été héroïque pourtant … Notre tante a été assassinée par … Par ce meurtrier il y a oh ! C’était en 1995 si je me rappelle bien.

Laissa-il aller se tournant automatiquement vers Rose lorsqu’il parla de ce qui arriva réellement à Bertha Jorkins sans la nommer hésitant à prononcer le mot « Voldemort ». De toute manière, cette jeune femme était trop jeune pour vraiment connaître tous les détails des années sombres et c’était mieux ainsi.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptySam 11 Oct - 7:30


Pimenter le quotidien

Des excuses de la part de l'Auror, une discussion normale s'en suit...
Rose & Aonghas

Rose s’était excusée, mais elle n’était pas sûre que le jeune homme la prenne au sérieux. Elle n’en était pas vexée, bien au contraire, il avait tout à fait raison. Lors de leur dernière rencontre, elle avait été odieuse avec lui et elle s’en voulait maintenant. Il était sans doute fragile comme personne alors Rose n’insista pas. Elle n’était pas du genre à juger les gens sur un comportement, mais sans doute son visage faisait croire le contraire… Elle devrait sans doute travailler tout ça… De toute façon, elle avait le temps. Alec Hudson n’avait toujours pas trouvé le moyen de la sauver et elle avait de plus en plus de temps devant elle. Depuis le départ de l’inquisiteur, Rose avait décidé de rester à Poudlard pour la simple et bonne raison qu’elle s’y sentait bien. Elle avait peu à peu oublié son passé et la dernière année qui s’était écoulé lui avait apporté beaucoup de nouvelles choses. On l’acceptait encore à Poudlard parce qu’elle représentait l’ordre et la loi, mais c’était tout… Sans magie stable, elle ne pouvait pas défendre le château s’il était attaqué… Elle décommanda alors son whisky et demanda plutôt un verre de jus de citrouille et des cacahuètes. C’était sans doute plus raisonnable. Le serveur lui répondit qu’il préférait ça parce qu’il ne voulait pas que ce bar devient un bar d’ivrognes. Il est vrai que depuis que Rose fréquentait l’établissement, elle n’avait jamais vu de personne complètement soul. Annette avait sans doute renouveler la consigne une fois partie en France… La propriétaire du Trois Balais lui manquait… mais la vie était ainsi faite… Rose se tourna donc vers la sœur du serveur. Elle lui posa une question et vit que la jeune femme était surprise, mais qu’elle était contente qu’on s’intéresse à elle. L’Auror lui sourit doucement avant qu’elle n’est sa réponse. La jeune femme parla passionnément de ce qu’elle faisait puis parla de l’une de ces tantes qui était une catastrophe d’après elle. Rose haussa légèrement les sourcils, mais ne dit rien. Elle ne voulait pas juger les autres, mais comment pouvait-on parler ainsi de sa famille. Rose but une gorgé de son jus de citrouille avant d’entendre le serveur prendre la parole. Il lui dit que la mort de leur tante avait été héroïque et qu’elle avait été assassiné par un meurtrier en 1995. Rose fronça les sourcils. Beaucoup de gens avait été assassiné entre 1994 et 1998. Elle avait lu tous les rapports des Aurors lorsqu’elle était en formation. Elle aimait bien se renseigné avant…

« Je suis sûre que ce meurtrier est mort aujourd’hui. »

Le seul meurtrier digne de ce nom que Rose connaissait de cette période était Voldemort. C’était presque sûr que ce soit lui. Elle était peut-être jeune, mais elle connaissait son histoire… Elle croqua dans une cacahuète avant de continuer :

« Indirectement, nous sommes liés. Le meurtrier de votre tante est sans doute mort aujourd’hui, mais ses partisans résistent encore… J’ai eu l’occasion d’en rencontrer cet été… Malheureusement, ils sont venus tuer ma mère, qui était une sorcière et mes grands-parents maternels qui étaient des Moldus… »

Pourquoi parlait-elle de ça maintenant ? Peut-être parce qu’elle avait envie de parler, de discuter. Elle comprenait doucement ce qui s’était passé lors de cette Guerre entre 1994 et 1998... Aujourd’hui, elle ne pouvait même pas se défendre ou aller arrêter les meurtriers de sa famille à cause de cette magie qui lui fait défaut…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aonghas MacDougall
Sorcier
Sorcier
Messages : 28
Galions : 40
Âge : 34 ans
Avatar : Josh Hartnett
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptyMar 21 Oct - 3:42

Rose I. Carthrew ∞ Aonghas MacDougall
Aonghas savait que sa sœur pouvait exaspérer les gens parfois. Elle avait sa petite vie bien rangée et sa morale bien à elle. Alors, ne venez pas lui dire de changer quelque chose ou vous devriez être très têtu pour ce faire. C’était aisé de comprendre la gestuelle de la cliente en ce sens. Il aurait certainement réagit comme sa sœur, cependant, sauf que les tares de sa tante étaient aussi les siennes à son sens … C’était un réflexe de les contourner pour éviter de se penser indubitablement faible. De suite, il sourit envers la réponse positive de la jeune femme, que cet homme était mort,  sans pour autant lever complètement le regard. Aonghas du prendre une grande respiration et fermer les yeux momentanément se calmant les nerfs, éliminant ces émotions volées.

- Oui, il est mort. Heureusement …

Répondit-il avec compassion pour sa tante, tous les autres morts et les sang-impurs. Sa voix n’avait pas portée bien loin assourdie par les pensées qui vinrent lécher son esprit. Aonghas se retrouva momentanément dans le passé durant l’année 1998 alors que sa fiancée et lui peinaient à vivre une vie idyllique malgré tout. Ce n’était jamais difficile pour Elie. Elle était si pétillante, si optimiste. Pourquoi une jeune fille comme elle dut mourir ? C’était injuste. La vie était injuste. Aonghas dut vraiment tomber profondément dans ses pensées, car la voix de la jeune femme le fit sursauter à nouveau sans compter les doigts de sa sœur toquant un moment contre le comptoir dans le seul but de le réveiller lui. Merci Aileas, je t’adore tellement.

- Ses partisans … ?

Totalement attentif cette fois tout comme Aileas qui semblait plutôt effrayée même. Aonghas l’était aussi, mais sa peur restait intérieure telle une simple nervosité à l’estomac : c’était cette peur de savoir de quoi on parlait sans voir que ce soit cela. Oh cela non ! Alors que Rose passa à la nouvelle désastreuse, Aileas poussa un soupir de stupeur pour les deux MacDougall réunis.

- Oh ! Par Merlin, je suis désolée pour vous. Toutes mes condoléances.

Déplora-t-elle se couvrant la bouche de ses mains cette grave perte qu’encourue la jeune femme cet été. Aonghas baissa la tête mal à l’aise avec les émotions tout d’abord, mais hochant la tête signifiant qu’il approuvait les paroles symboliques et respectueuses de sa sœur. Sauf que cette nouvelle ne l’enchantait nullement. Des Mangemorts étaient donc toujours présents et courraient les rues tuant encore tous ceux qui n’étaient pas purs ou se mêlant de leurs affaires. « La Marque des Ténèbres est apparue l’année passée » songea-t-il pris entre trois feux. Ses mains tremblèrent un peu sur le comptoir pris entre les émotions soudaines de sa sœur, celles de Rose et … Sa propre peur.

- Ils … Ils sont toujours présents donc … Les Mangemorts … ? Je sais ce que vous ressentez. Ce … Ce n’est pas la même chose que vous. Enfin, c’est un peu comme ma tante … Enfin … J’ai … Perdu ma fiancée durant la guerre … Elle n’était même pas une combattante, loin d’être un Auror même.

Lâcha-t-il un petit rire sarcastique nerveux à la fin prouvant la bravoure d’Elie alors que son regard se jucha en direction du plafond. Il eut envie de pleurer – pas juste à cause de ses émotions - et c’est ce moment-là que sa sœur choisit pour le frapper doucement à l’épaule.

- Tu ne vas pas de mettre à pleurer Aon. Voyons ! On est assez grandes pour gérer nos émotions toutes seules nous. Et puis, Elie est morte en héroïne ok.

Il avait soupiré observant longuement ayant nettement observé le moment où Aileas porta son regard vers la jeune femme pour confirmer qu’elles étaient assez grandes pour gérer toutes seules. Aonghas avait alors regardé sa sœur sur un air qui en disait long. Non. Il ne désirait pas que son secret se sache. Quoiqu’il ne fallait pas avoir confiance en Aileas pour éviter de laisser aller des indices.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptyJeu 23 Oct - 16:44


Pimenter le quotidien

Des excuses de la part de l'Auror, une discussion normale s'en suit...
Rose & Aonghas

Rose savait qu’elle s’engageait sur un terrain glissant… Parler du Seigneur des Ténèbres dans ces temps troubles faisait croire qu’il était toujours vivant après presque 17 ans… La jeune femme but son verre de jus de citrouille en regardant le serveur. Il semblait être mal à l’aise et pourtant, il essayait de ne pas le montrer. Rose pencha la tête sur le côté avant de l’écouter lui dire qu’heureusement que Voldemort était mort. La jeune femme approuva d’un signe de la tête avant de se plonger dans ses pensées. Elle avait toujours pensé que ces temps n’avaient pas été si dur que cela, mais au fil de ses années au sein des Aurors, elle s’était rendu compte que tout le monde avait souffert… Même ses parents avaient eu du mal à survivre pendant cette période alors qu’ils avaient deux enfants à charge… Rose parla des partisans du Seigneur des Ténèbres. Il est vrai que le monde des sorciers pensait que tous les partisans étaient en fuite ou en prison… Rose aussi l’avait pensé jusqu’à ce qu’elle les rencontre en Alaska… La jeune femme hocha doucement la tête avant de parler du meurtre de sa mère et de ses grands-parents… Elle n’était pas sûre qu’elle devait le dire, mais son cœur en décida autrement. Les deux sorciers à ses côtés semblaient choqués. Peut-être n’aurait-elle pas dû en parler. La sœur lui dit qu’elle était désolée.

« Ce n’est rien… J’ai fait une bêtise cet été, j’en ai payé le prix… malheureusement, je ne suis pas la seule… »

Elle pensa à son frère et à son père qui étaient en fuite depuis. Rose devait parler avec Eric son frère, mais ce dernier ne lui avait pas répondu… C’était une idée d’Alec et si elle était bonne au début, maintenant, elle regrettait d’avoir écrit cette lettre… Mais de toute façon, son frère ne lui répondait pas… Elle s’inquiétait bien sûr, mais elle ne pouvait pas prendre le risque d’envoyer Sparwaki, son hibou, à la recherche de son frère… Rose remarqua que les mains du serveur tremblaient. Se sentant coupable, la jeune femme posa l’une de ses propres mains sur celle du jeune homme. Pourquoi un geste aussi spontanée ? Elle ne savait pas… Il se mit à lui parler des Mangemorts et il lui dit qu’il savait ce qu’elle ressentait. Il lui avoua alors qu’il avait perdu sa fiancée pendant la guerre… Le cœur de Rose fit un bond. Est-ce que tant de gens avaient perdu des êtres chers ? Rose commençait doucement à se rendre compte des dégâts qu’avait causé cette guerre… Elle prit la parole :

« Je suis désolée… je suis sans doute trop jeune pour vraiment me rendre compte ce que vous avez vécu… mais je suis désolée… »

L’auror vit que le serveur essayait de ne pas pleurer et sa sœur confirma ses dires lorsqu’elle dit qu’il devait contrôler leurs émotions et ajouta que Rose et elles étaient assez grandes pour gérer leurs émotions et il pouvait y arriver… L’auror lança un regard désolé au serveur. La sœur n’avait pas idée comment il lui était difficile de contrôler ses émotions ces derniers temps… Sa magie lui faisait défaut, elle avait ruiné la seule relation qu’elle aurait pu construire avec quelqu’un… Elle avait couché avec un élève… Elle était la pire des personnes pour ce qui est de contrôler les émotions… Rose détourna son regard du frère et de la sœur pendant un moment. Elle soupira. Elle regrettait vraiment que son frère lui en veut pour ce qui était arrivé à leur mère et leurs grands-parents… Elle regarda de nouveau le frère, oubliant momentanément la sœur :

« Ils sont toujours là… J’ai été attaqué par eux avec le professeur Hudson… Je pensais que tout le monde était au courant de cette histoire, mais apparemment non… »

Elle eut un petit sourire avant de boire son verre de jus de citrouille. Finalement, la vie continuait de lui réserver de jolies surprises…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aonghas MacDougall
Sorcier
Sorcier
Messages : 28
Galions : 40
Âge : 34 ans
Avatar : Josh Hartnett
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptyLun 27 Oct - 23:25

Rose I. Carthrew ∞ Aonghas MacDougall
Elle ne voulait clairement pas en parler. Qui voudrait discuter de la mort de sa mère et de ses grands-parents assassinés par des Mangemorts ? Il fut un temps, Aonghas détestait plus encore ces gens, car la plupart étaient tous passés par la maison Serpentard à Poudlard. Cela faisait-il aussi de lui un assassin ? Selon les Gryffondor de l’époque, la réponse était oui. Certes, il n’y croyait pas. Jamais il n’eut envie de rejoindre le Seigneur des Ténèbres. Jamais, il n’eut envie de tuer des sang-impurs. Enfin, il ne savait pas réellement ce qu’il voulait aussi.

Il frissonna du contact de la jeune femme sur sa main. Un peu sous le choc, nullement habitué à être touché en public, Aonghas leva le regard vers Rose pour le redescendre aussitôt. Il était, apparemment, incapable de la fixer plus avant gêné par se contact, gêné par son geste. Avait-elle de la compassion pour lui ? Il fronça le nez une seconde n’étant pas certain vouloir être pris par pitié. En même temps, sa main était chaude. Ce contact eut, au moins, l’avantage de lui faire oublier les émotions présentes en cette pièce actuellement, tout près de lui qui ne manquaient pas de l’en moquer. Aonghas gardait son regard sur leurs mains tâchant de sourire envers ces paroles remplies de gentillesse. Finalement, cette jeune femme n’était pas aussi méchante qu’elle en avait l’air. Peut-être n’aimait-elle tout simplement pas être séduite … Malgré qu’il ne la séduisait pas, mais c’était bien une autre histoire. Toutefois, Aileas avait aussi vu tout cela. Elle allait ouvrir sa grande bouche, mais la jeune femme la cloua sur place une fois de plus. Oh merci.

- Oh. Je lis la Gazette, mais non … Je n’étais pas au courant. J’ai dû avoir un contretemps. Je ne sais pas, mais je suis désolé pour vous et pour le professeur.

Baissa-il la tête à nouveau tout en enlevant délicatement sa main. Certains clients avaient effectivement tournés la tête en leur direction. Ils devaient se poser bien des questions sur ce qui se passait au bar en ce moment. Aonghas déglutit ne les observant pas ces idiots. Il se mordilla les lèvres respirant, tâchant de respirer pour ne plus capter les émotions de Rose, des gens. Un homme fut justement debout, plus proche et … Aonghas ressentait l’incrédulité, le dégoût. « Non, je ne faisais rien avec elle » songea-il malgré que cela ait été bien mieux que ces pensées deviennent paroles. Il n’avait pas assez de courage. Il tremblait de nouveau. Aileas prit les devants sur un ton déterminé, mais on savait qu’elle aimait que trop son petit frère.

- Aon. Reprends-toi. Désolée, il est … Mon frère Aonghas souffre d’empathie. Je crois que c’est mieux que je dise la vérité maintenant avant que des quiproquos s’installent.

À ces paroles pleines de bon sens, il fallait l’avouer, il rappliqua ses paumes de mains solidement contre le comptoir soupirant fortement tel une frustration envers sa sœur. Il l’observa par le bas, du coin de l’œil, alors qu’elle lui sourit. Finalement, il haussa les épaules sachant que … Cela ne servait plus à rien de se cacher.

- Oui, je suis empathique … Les grosses foules me fatiguent et je les évite comme … Par exemple, les célébrations du 1er mai … Pff. Je suis serveur le soir pour justement éviter les étudiants et les élèves qui … Qui ont généralement des émotions plus à fleur de peau.

Il parlait plus normalement et mettait même un certain sarcasme dans ses mots. Il fallait bien reprendre du poil de la bête après la révélation que sa sœur lui fit. Il avait levé la tête à plusieurs reprises, mais avait de grosses difficultés à fixer Rose Carthew. À chaque fois qu’il révélait à un inconnu ses capacités, cela s’est souvent tourné en un visage d’incompréhension. Pas toujours, mais souvent. D’autres fois, il y avait de l’hypocrisie. Il avait peur qu’elle fasse montre de cette dernière. Il voulut avancer autre chose, mais … Mais les mots se coincèrent. Ces mots d’espérer qu’il ne lui a pas donné l’idée d’être un extraterrestre. L’ironie resta cachée sous cette carapace de froideur.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] EmptySam 1 Nov - 15:41


Pimenter le quotidien

Des excuses de la part de l'Auror, une discussion normale s'en suit...
Rose & Aonghas

Rose n’avait pas envie de parler ce qui s’était passé en Alaska, mais peut-être qu’elle devrait le faire ? C’était sans doute plus facile de discuter avec des gens qui ne connaissaient pas votre histoire que des gens qui la connaissent… Mais pourtant, Rose ne le fait pas… Lorsqu’elle pose sa main contre celle du serveur, ce dernier semble mal à l’aise. Peut-être est-ce qu’elle a été trop vite ou trop entreprenante ? Elle l’était trop, c’était une certitude. Avec Alec, n’avait-elle pas raté toutes ses chances lorsqu’elle avait essayé de l’embrasser violement ? Bien sûr… Rose dit alors que tout le monde devait être au courant pour ce qui s’était passé cet été. Elle vit le jeune homme retiré sa main alors qu’il lui répondit qu’il ne l’avait sans doute pas lu par contre temps… Rose pencha légèrement la tête sur le côté lorsqu’on lui apprend qu’Aonghas souffre d’empathie. La jeune femme ne savait pas que c’était une maladie, mais il faut dire qu’elle n’était pas médicomage. Elle ne dit rien, se concentre de boire son jus de citrouille. Puis elle décide de parler doucement.

« Ce n’est pas grave, ce n’est pas de votre faute. Et puis, les gens n’ont pas à vous juger pour ce que vous êtes. »

Elle regarde ses mains pendant un moment avant d’entendre ce que le serveur a à lui dire. Il lui dit que les grosses foules le fatiguent et qu’il les évite au maximum. Cela ne devait pas être facile tous les jours. Rose ne se voyait pas être comme lui. Elle avait choisi un métier où elle croisait beaucoup de foule. Elle se demandait comment il faisait pour travailler au Trois Balais, mais il lui donna la réponse : Il ne travaillait que le soir. Il y avait toujours moins de gens le soir que la journée, c’était compréhensible. Rose leva les yeux et croisa le regard de l’homme avant qu’il ne baisse de nouveau les yeux. Elle se redressa sur son tabouret avant de se lever. Elle venait de voir l’heure…

« Je dois vous laissez. Je vais dormir. Passez une belle soirée. »

Sans plus d’explications, elle disparut dans les escaliers qui menaient aux chambres du Trois Balais. Elle était fatiguée et le fait d’avoir parlé de l’Alaska avait réveillé l’entité qui dormait en elle maintenant. Elle se glissa dans sa chambre, attrapa ses potions et les bu les unes après les autres. C’était dégoutant, elle n’avait pas envie de les prendre, mais elle n’avait pas le choix : Sinon elle mourrait.

FIN DE RP POUR ROSE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Pimenter le quotidien [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Pimenter le quotidien [Libre]   Pimenter le quotidien [Libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Pimenter le quotidien [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-