Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Entrechats, bien que Fléreur soit le mot juste... • Jacob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Entrechats, bien que Fléreur soit le mot juste... • Jacob   Lun 4 Aoû - 16:43










Entrechats, bien que Fléreur soit le mot juste…
avec Jacob








Poils, plumes et écailles


mercredi 23 juillet – vers 14h30

En cette douce après-midi de juillet, une brise fraîche caressait les rues de Londres allant même jusqu’à s’égarer sur le Chemin de Traverse. De façon pour le moins exceptionnelle j’avais quitté mon trou et étais venue effectuer quelques achats dans ce repère de sorciers.
Velvet, mon jeune et bien aimé fléreur trottinait quelques mètres devant moi, la truffe au vent. Ses longues et douces oreilles s’agitaient au rythme de ses pas et s’orientaient dans la direction du moindre bruit. Il était curieux de tout, amusé par un rien… Un peu comme moi. Etait-ce là le secret de notre si bonne entente ? Sans aucun doute !

J’avais quitté mon petit appartement de Glasgow quelques minutes plus tôt, empruntant le réseau de cheminées pour arriver au Chaudron Baveur pile à l’heure d’ouverture des boutiques. Il me fallait de toute urgence acheter une nouvelle paire de lunettes de Quidditch multi-usages, vous savez, celles qui sont ensorcelées pour repousser la pluie, dévier les rayons du soleil qui pourraient vous éblouir etc… Un petit bijou si vous voulez mon avis. Et pour trouver la meilleure qualité, quoi de mieux qu’un petit tour dans le meilleur magasin de Grande-Bretagne ?
J’ouvris donc la porte dans un geste joyeux, faisant tinter la clochette et sursauter Velvet par la même occasion. Celui-ci se précipita immédiatement entre les portants surchargés de capes de Quidditch, se cachant parmi les étoffes aux couleurs criardes.
Aussitôt, un charmant vendeur se précipita vers moi et, une dizaine de minutes et quelques essayages plus tard, je réglais mon achat. Je m’étais efforcée de ne pas trop m’attarder dans la boutique, sachant que je trouverai bien trop vite des tas de choses à acheter. Choses que j’avais sans le moindre doute en quatre exemplaires à la maison. C’est pourquoi je me mis à quatre pattes pour retrouver Velvet, le pris dans mes bras et sortis le plus vite possible en saluant les vendeurs qui étaient, depuis le temps, presque des amis.

J’avais commencé le Quidditch officiellement en deuxième année à Poudlard, lorsque j’avais rejoins l’équipe de Serdaigle. Cependant, j’y jouais depuis l’enfance et cette boutique était déjà un de mes QG… Durant toute ma scolarité, j’avais continué à être une fervente passionnée et cliente, pour leur plus grand plaisir. A présent, je suis joueuse professionnelle et je dois représenter pas loin de 10% de leur chiffre d’affaire !

Le but premier de ma visite à Londres était à présent rempli, mais l’après-midi ne faisait que commencer… Je me mis donc à flâner, à me laisser porter par la foule au gré des rues. Velvet se faufilait entre les pieds des passants, jouant avec les papiers tombés au sol ou les oiseaux qui n’auraient pas eu le bon sens de décoller à son approche.
Quinze heures sonnaient lorsque je fini par m’arrêter devant la vitrine de l’animalerie où j’avais adopté mon petit compagnon quelques mois plus tôt. Je n’avais rien de spécial à y acheter, ni grand chose à y faire, mais j’adorais l’ambiance de cette boutique remplie à craquer de créatures plus trognons les unes que les autres. Cédant à la tentation, je fis signe à Velvet de revenir à mes côtés et entra dans la ménagerie magique.
Les chouettes, les hiboux et les oiseaux en tout genre piaillaient sans cesse, les rats et les souris blanches tournaient frénétiquement dans leurs roues, les crapauds devaient être lancés dans un concours de croassements et les tritons barbotaient tranquillement dans leurs aquariums. Les odeurs se mêlaient les unes aux autres de façon entêtante mais pas forcément désagréable.
Je me mis à déambuler entre les présentoirs chargés de nourriture, de cages et de jouets divers. Velvet était collé à ma jambe et marchait d’un pas incertain, hérissant le poil et crachant dès qu’un animal captif tournait le regard vers lui.
« Doucement petit fauve, tu aurais plus vite fait de les manger qu’eux de t’attaquer… » Murmurais-je en riant.
made by Poulpette
Revenir en haut Aller en bas
 

Entrechats, bien que Fléreur soit le mot juste... • Jacob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Londres :: Le Chemin de Traverse-