Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 112
Galions : 5
Âge : 20 ans
Classe : L3 Histoire & Culture des pratiques magiques
Avatar : Jackson Rathbone
MessageSujet: Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)   Mer 23 Juil - 20:09





















 ❝ Bousculade & retrouvaille dans le hall ❞
Silver E. Nott & Perceval A. Peverell ~



La journée avait été longue pour le jeune Perceval Peverell, car le jeune homme n'avait pas beaucoup dormit la veille (à cause de ses fréquentes insomnies) et il avait du se lever très tôt ce matin là pour assister à son premier cours de la journée. Il avait eu trois longues heures d'étude Géopolitique du Monde Magique et deux heures d'études sur les Runes Anciennes. L'un de ses cours favoris et c'était la raison pour laquelle il avait choisi de garder cette matière en option en plus de la seconde qui consistait tout simplement à la stimulation de l'Imagination. Un cours que beaucoup de sorciers, d'un point de vu très général, semblaient trouvé idiot. Mais en réalité c'était un cours emplis de bon sens et de difficultés, car il n'était pas donné à tous de pouvoir imaginer sur commande de façons originale ni même d'écrire sans craindre la page blanche. Bien sûr, Percy n'était pas le meilleur dans cette matière, mais il se défendait pas mal si l'on devait le comparer à quelques autres lèves de sa classe. Mais là n'était pas la question.

Percy, quittait tout juste son cours de Runes Ancienne. Il traînait un peu la patte et avait le teint pâle à cause de la fatigue. Ces cheveux étaient mal coiffé, sa cravate mal noué, bref le style profodemment négligé du mec à peine réveillé. Il avait toutefois réussit à suivre ses cours, malgré la difficulté qu'il ressentait à se conscentrer, mais il était hors de question pour lui de raté l'un d'entre eux. Car il n'avait ni le temps ni l'envie de devoir tout rattraper ensuite !
La fin des cours de cette matinée éprouvante venait donc de prendre fin, il était presque midi et la plupart des élèves de l'école devaient à présent se trouver à la Grande Salle pour le déjeuné ou du moins s'y rendre. Percy, lui, n'avait pas très faim mais il avait promis à Elléria de l'y retrouver. Sans compter que s'il ne mangeait pas dans l'état ou il se trouvait actuellement, qu'il risquait fortement de s'évanouir comme un enfant trop fragile. C'est ainsi donc qu'il se rendait à la Grande Salle. Arrivé devant l'immense porte en bois de celle-ci, il stoppa un moment sa course afin de jeter rapide coup d'oeil à l'endroit dans l'espoir d'y trouver sa petite amie. C'est finalement au bout d'une minute ou deux qu'il apperçut non loin de là ou il se trouvait en faite, Elléria qui lui faisait signe de la main. Il lui sourit tendrement et allait rapidement la rejoindre à sa table.

- Salut mon coeur. Dit il tout en lui déposant un tendre baisé sur les lèvres.
- Tu n'as pas encore fermer l'oeil de la nuit, n'est ce pas ? Interrogeait elle en observant sa moue.

Percy lui répondit par un simple signe de la tête. Puis il se servit du première "truc" à manger qui lui passa sous la main. Et c'est finalement en mangeant sa purée au fromage qu'il se rendit compte à quel point il avait faim en réalité. Il mangeait sa purée tel un bébé dinausore. Il se resservi une bonne platré puis clos son repas par un bon verre de jus de citrouille. Puis retourna en cours après un petit moment de détente et de bavardage avec sa Elly chérie.
Ce n'est qu'environ deux heures plus tard, qu'il fut libéré de son dernier cours de la journée : Histoire & Culture des Pratiques Magiques. Il adorait ce cours et semblait bien content de lui en sortant de sa salle d'étude, car manger lui avait fait le plus grand bien ! Mais cela n'avait pas réprimer un tant soi peu sa maladresse. Marchant tête baissé, il fonça droit sur une élève de Serpentard. Il leva alors brusquement la tête pour s'excuser immédiatement !  

- Je suis vraiment désolé, je ne regardais pas devant moi !

Il fut cependant surpris de découvrir Silver E. Nott. La relation qu'il entrenait avec cette dernière était des plus étrange. Ami un jour et ennemi le lendemain ! Mais au fond, Percy l'aimait bien, mais il n'était pas toujours sur que la réciproque soit vrai ! Surtout dans les cas comme ici présent ou il lui fonçait accidentellement dessus. Néanmoins, malgré leurs caractère et personnalité visiblement différent, ils avaient réussit, du moins il réussissaient parfois à établir un lien et à communiquer comme des gens civilisé et parfois même à rigoler ensemble (bien que Silver ait un humour noir a vous glacer le sang).



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Dernière édition par Perceval A. Peverell le Mer 1 Oct - 10:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 280
Galions : 670
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Blake Lively
MessageSujet: Re: Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)   Ven 25 Juil - 0:23

Perceval & Silver

Bousculade et retrouvailles dans le hall





Peu de choses arrivaient à me mettre dans des états de colère, j'étais le genre de fille qui tournait chaque situation à son avantage sans jamais haussé le ton, un véritable bloc. Il en fallait vraiment beaucoup pour que je sois à bout de nerfs comme je l'étais à ce moment précis. Frustration, voilà ce que je ressentais. Et la seule raison de ma colère se résumait en un nom, Audric Saddler. Je ne savais pas ce qu'il m'avait fait mais il avait du me lancer un sort, je ne voyais pas pas d'autre explication. Il avait bloqué la partie sud de mon corps, fais tout pour en être le seul maître, mais le résultat était là ! Je n'arrivais plus à aller vers aucun autre garçon, du moins je n'en ressentais ni le besoin, ni l'envie. Je n'avais que des images brûlantes de ma dernière ronde à l'esprit, dès qu'un garçon venait vers moi tentait sa chance, Audric, quand il continuait, Audric, et s'il avait le malheur d’essayer de m'embrasser, Audric posant ses lèvres sur les miennes. Es-ce qu'une seule soirée pouvait gommer définitivement toute attirance de ma part pour le reste de la gente masculine. J’espérais bien que non ! J'allais avoir une discutions avec lui.

Je ne cessais de ressasser ça dans mon esprit, mon manque de sommeil finissait de rendre mon humeur massacrante et mon envie d'exploser des têtes était décuplés. Si je croisais Brennan ou encore Rubens je sentais bien qu'ils allaient en prendre pour leur grade. D'ailleurs tout le monde pensait qu'ils étaient responsables de mon humeurs. Mes deux démons intérieurs. S'ils savaient... Même mon cours d'Arthmancie ne me dérida pas, ni même mon heure de potion. Le déjeuner fut une véritable torture, il était à ma table et j'hésitais à débouler devant lui mais vu mon état, il ne valait mieux pas. J'aurais sans doute dépasser les bornes et il n'aurait certainement pas apprécié. Alors je choisis de m'énerver sur ma purée au fromage, pour être parfaitement écrasées les pommes de terre l'étaient.

Je me détendis un peu avec Hell, l'une des seules qui arrivait vraiment à me calmer. Bien que je me cachais bien de lui apprendre ce que j'avais fais, du moins pour le moment. Mes deux dernières heures furent celle de botanique. Une véritable torture, je haïssais ce cours plus que tout. Avoir les mains dans la terre pour planter des fichus graines et observer des fichus plantes, très peu pour moi. D'une humeur massacrante je passais par le hall pour rejoindre la salle commune des serpents et au passage sûrement avoir une discutions avec ce cher marabout du sexe féminin qu'était Audric Saddler. Les yeux baissés je m'activais à frotter mes mains qui avaient des traces de terres, en pestant. Moi avec des envies de meurtres ? Non pas du tout. Quand soudain je percutais quelque chose de dur ayant pour conséquence ma chute sur le sol froid, mes fesses les premières. Génial. Parfaitement génial. Tout était parfait. Une journée de rêve.

Mon regard noir, incendiaire se releva sur la cause de ma chute. Perceval Perverell... J'entretenais avec ce gryffondor des relations assez étranges. Je savais que je pouvais compter sur lui en cas de soucis, comme lui sur moi, mais il n'en n’empêchait que nos prises de becs étaient régulières. Je voulais qu'il comprenne qu'il était trop idéaliste sur la nature humaine. Tout le monde n'était pas tout blanc tout le monde n'était pas gentil comme il avait l'air de le croire. Les gens mauvais étaient partout, moi la première. Mais ça n'avait pas l'air de rentrer puisqu'il avait l'air certains que j'ai un fond gentille. Il pouvait chercher longtemps. La Silver Nott bonne et douce était morte est enterrée, oublié à tout jamais.  Parfois je réussissais à être un tant soit peu...humaine avec lui, et nous arrivions à parler et même à rire ensemble.

Alors que je me relevais je l'entendis s'excuser, je lâchais un soupir d''agacement en rassemblant mes affaires qui s'étaient répandus sur le sol. Je me tournais ensuite vers le lion blond en face de moi et je plaquais mon index sur sa bouche lui intimant de se taire.

« Aujourd'hui pas de psychanalyse sur Silver Nott est-elle gentille, ok ? Parce que vu mon humeur actuelle je pense que tu trouverais vite une réponse claire. »

Je passe une main sur mon visage, cette journée ne fait que s'empirer de mal en seconde et cette migraine qui me poursuit depuis ce matin...

« J'ai passé une journée ignoble...Alors excuse moi si je suis désagréable ! »


made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 112
Galions : 5
Âge : 20 ans
Classe : L3 Histoire & Culture des pratiques magiques
Avatar : Jackson Rathbone
MessageSujet: Re: Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)   Ven 25 Juil - 18:29





















 ❝ Bousculade & retrouvaille dans le hall ❞
Silver E. Nott & Perceval A. Peverell ~



Percy venait à l'instant même de quitter sa salle de cours, celle là même ou il avait étudié l'Histoire & Culture des Pratiques Magiques. Ce cours figurait dans la liste, plus ou moins longue, des cours obligatoire qu'il avait à suivre cette année. Forte heureusement, c'était un cours qu'il aimait bien et fort bien heureux pour lui, encore, qu'il s'avérait qu'il aimait tout ses cours, excepté le cours de Géopolitique du Monde Magique. Percy avait une sainte horreur de tout ce qui touché, de près ou de loin, à la politique et même à la géographie. Alors tout combiner dans un seule et même cours pour rendre cela encore plus horrifiant, c'était juste abasourdissant pour le jeune Peverell. Il avait une idée bien à lui de la politique. Déjà : il n'aimait pas sa ça ! Calirement et tout simplement ! Ensuite, il n'était pas convaincu que la politique mise en place par le gouvernement, qu'il soit magique ou moldu (tout cela confondu) soit la meilleure. Il pense que l'Etat à trop souvent tendance peindre les yeux des gens par de beaux artifices pour mieux les descendre ensuite ! Sans compter qu'il n'y avait pas que ça. Mais il vallait mieux éviter de parler "politique" avec Percy, car il s'agissait souvent pour lui : "d'un sujet qui fâche". Toutefois, il espérait, dur comme fer, à remise en question du Ministère de la Magie (autant commencer par changer les choses quand son propre monde ! Songeait-il) et à des lendemains meilleurs ! En attendant et en dehors de ses cours de Géopolitique, il ne voulait pas en parler ni même en entendre parler.

Et c'est ainsi donc qu'il songeait à tout cela sans aucune raison apparente, tout en se rendant tranquillement à sa Salle Commune. Cependant, il semblait tant perdu dans le court de ses pensées, qu'il ne se rendait même pas compte de là ou il allait vraiment. Il marchait tête baissé et les fourcils froncé, dû à ce à quoi il songeait. Il tenait fermement entre ses doigts son livre d'Histoire et marché d'un pas nonchalant. Il soupira lourdement avant de se jeter, sans même le vouloir et s'en rendre compte, sur Sylver E. Nott. Cette dernière s'écrasa alors assz brutalement au sol et comme toute personne qui venait de tombé, les fesses les première au sol, Silver n'avait pas l'air très contente. Mais elle peut-être plus qu'un(e) autres.

- Je suis vraiment désolé, je ne regardais pas devant moi !

La jeune Serpentard(e), le fusil froidement du regard et Percy en fut presque glacé. Néanmoins, il avait l'habitude de ce genre de regard avec cette même damoiselle. Il voulut également l'aider à se relever, mais elle c'était remise sur pieds en moins de deux tout en soupirant d'un air des plus agacé.

- Aujourd'hui pas de psychanalyse sur Silver Nott est-elle gentille, ok ? Parce que vu mon humeur actuelle je pense que tu trouverais vite une réponse claire. Dit elle tout en s'acharnant pour ramasser ses affaires qui s'étaient éparpillé au sol lors de sa chute.

- Laisse moi t'aider ! Intervient le Rouge et Or.

C'est alors que sans même attendre une réponse quelconque de celle-ci, que Percy s'accroupi pour l'aider à rassembler ses affaires.

- J'ai passé une journée ignoble...Alors excuse moi si je suis désagréable !

- Tu n'as pas à t'excuser Silver, les mauvais jours ça arrive à tout le monde. Tu veux en parler ?



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 280
Galions : 670
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Blake Lively
MessageSujet: Re: Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)   Sam 26 Juil - 17:26

Perceval & Silver

Bousculade et retrouvailles dans le hall





Je n'aimais pas être de mauvaise humeur, je ne l'étais pas souvent, et l'être me rendait encore plus acariâtre... Allez chercher la logique dans tout cela. Je ramassais en pestant, alors qu'il se joignit à moi pour m'aider. Je lâchais un soupir avant de lui offrir une moue parfaitement méprisante qu’apparemment il ne vit pas ou pris cela pour un sourire sympathique. Ça n'était certainement pas le jour où j'allais faire des efforts à ça non ! Il ne pouvait pas juste m'oublier et poursuivre sa route ? Comment pouvait-on être si aimable et serviable ? Ah ça me dégoûtait rien que d'y penser. Personne ne pouvait être comme ça ! On ne pouvait pas être foncièrement bon ! Je n'y croyais pas une seconde, on avait tous en nous une part sombre qui finissait toujours par prendre de l'ampleur tôt ou tard. Ceux qui n'y croyaient pas, étaient juste totalement crédules et naïfs.

J'ajoutais une remarque qu'il dut prendre au pied de la lettre, puisque dans cette phrase mes excuses sonnaient plus comme quelque chose de plus usuel et formel que de réelle excuses. Comme si j'allais m'excuser de mon humeur à quelqu'un qui venait sans doute de faire apparaître un énorme bleu sur mes fesses, qui d'ailleurs me lançaient encore un peu. C'est alors que je me relevais que je vis Audric passer, seul, c'était ma chance, mais apparemment Perceval n'avait pas terminé de parler et quand je reposais mes yeux sur l'endroit où j'avais aperçu le brun ténébreux il avait disparus. Je soufflais d’exaspération, alors que le blond me proposait son oreille attentive. Je savais que j'étais infecte avec lui et qu'il voulait seulement être gentil. Mais j'avais tellement de mal avec toute forme de gentillesse si doucereuse, ça me dégouttait presque.

« Crois moi tu ne voudrais pas en entendre parler. »

Je soufflais, après tout j'avais raison, en quoi mes problèmes « d'efficacité » du moment pouvaient bien lui importer ? En rien. C'était un sujet que j'allais devoir régler avec le principal intéressé qui allait devoir me rendre des comptes. Enfin je ne comptais pas aborder le sujet violemment, juste à ma manière, sans détour et avec franchise. Je ne lui en voulais pas non plus... Il m'avait certainement fait passer l'une des meilleures soirées de ma vie alors.. Mais en même temps j'avais cette impression de ne voir que lui, de ne penser qu'à lui.. Pas comme une fille amoureuse. Non j'étais déjà tombée amoureuse et je savais comment ce genre de malédiction se terminait, on ne tombait pas, on se fracassait sur le sol, le cerveau en premier, le cœur pour finir. Au moins, cette histoire avait eu pour conséquences salvatrices de forger mon caractère, bien que dès mon entrée à Poudlard je n'ai jamais été une enfant de chœur. J'étais juste plus douce et aimable avec les gens.. Silver Nott vivable tout un programme... Il n'avait pas pris mon cœur sous ses griffes, s'était mon corps qu'il avait en sa possession, ainsi que mes songes, mon envie et mes pensée, mais ça c'était une tout autre histoire.

Je croisais mes bras sous ma poitrine, en soupirant, le regard décidé. Il m'avait proposer d'en parler avec lui. Il avait toujours été là pour m'aider quand j'avais quémandé son aide, et j'en avais fais de même en retour même si je doute que mes conseils soient les meilleurs. Enfin il l'était, quand on était d'un caractère similaire au mien ce qui n'était pas du tout le cas de Percevall.

« Oui je veux bien en parler.. Bien alors comment te dire ça ? Hum...j'ai couché avec un mec et depuis je n'arrive plus à aller vers quelqu'un ! Je suis comme...bloqué depuis cette nuit. Et ça m'agace à un point inimaginable ! »

Il avait voulus savoir maintenant il savait. Par contre je n'étais pas sur qu'il trouve une réponse à tout ça. A part me dire d'aller voir le principal intéressé, ce que j'aurais fais s'il ne m'avait pas envoyé au tapis les fesses les premières.

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 112
Galions : 5
Âge : 20 ans
Classe : L3 Histoire & Culture des pratiques magiques
Avatar : Jackson Rathbone
MessageSujet: Re: Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)   Dim 27 Juil - 18:20





















 ❝ Bousculade & retrouvaille dans le hall ❞
Silver E. Nott & Perceval A. Peverell ~



Le jeune Peverell s'activait fortement à aider son amie, Silver E. Nott, à rassembler ses affaires qui c'était malencontreusement répendu au sol lorsque Percy lui était accidentellement rentré dedans. Il ne lui avait pas vraiment demandé son avis pour savoir s'il pouvait ou non l'aider, car il se douter déjà de sa réponse autrement. Silver n'était pas une méchante fille, du moins selon Perceval Arthurus Peverelle, mais elle avait ses humeurs et personnes ou presque n'était en mesure de savoir si elle c'était ou non levé du bon pieds aujourd'hui. Mais Percy n'en avait que faire, la plupart du temps, c'était une fille très souriante et pépillante, alors ces jours là compensaient avec les jours on cela n'allait pas (si l'on pouvait dire cela comme ça bien entendu).

- Tu veux en parler ? Proposait il après que Silver lui ait informait qu'elle passait aujourd'hui une journée particulièrement désagréable. "Ignoble", pour reprendre ses mots.

- Crois moi tu ne voudrais pas en entendre parler. Dit elle d'un ton ferme tout en croisant ses bras au dessus de sa poitrine. De nouveau elle soupira et arborait un regard des plus décidé. Allait elle finalement se décider à parler à Percy de se qui la rendait de mauvaise humeur ? Après tout, il avait toujours était là pour elle quand cela n'allait pas fort et dans ce cas, ici présent, la réciproque était totalement vrai. Silver était également là pour lui lorsque cela n'allait pas. C'est d'ailleurs l'une des raison qui poussait Percy à croire profondemment au fait qu'il y avait une partie de "lumière" en Silver. Une partie d'elle-même qui était bonne mais qu'elle semblait avoir peur d'assumer pleinement au grand jour.

- Oui je veux bien en parler... Annonçait elle enfin. Bien alors comment te dire ça ? Hum...j'ai couché avec un mec et depuis je n'arrive plus à aller vers quelqu'un ! Je suis comme... bloqué depuis cette nuit. Et ça m'agace à un point inimaginable !

Percy sourit bêtement. Silver était dans tous ses états pour tout cela ? Ce n'était pas rien, bien aux contraires, les relations humaines étaient un ama de complication. Mais cela n'était pas non plus totalement incompréhensible. Percy n'eu pas a réfléchir très longtemps, car il pensait avoir la réponse au problème de sa belle amie, mais allait elle apprécier ce qu'il comptait lui dire ?

- Silver, tu n'as pas songé un seule instant que le fait que tu n'arrive plus à aller vers d'autres garçons c'est tout simplement parce que tu es amoureuse de celui-là même qui te met dans tous ces états ?



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 280
Galions : 670
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Blake Lively
MessageSujet: Re: Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)   Jeu 31 Juil - 18:04

Perceval & Silver

Bousculade et retrouvailles dans le hall





Mes yeux se durcirent en voyant son air amusé. Non mais sérieusement qui avait-il de drôle ? Absolument rien. C'était un problème majeur pour moi et seul l’intéresser pouvait répondre à mes questions enfin plutôt accusations et je doutais sincèrement que Percy ait des réponses pour moi. Enfin il était loin d'être idiot comme garçon, c'était plutôt l'inverse mais il suffisait de l'observer avec sa petite amie pour comprendre. C'était un..romantique, je grimaçais en y songeant, fervent croyant des sentiments amoureux et autres inutilités filant la nausée qui donnait à votre esprit des images d'angelot explosant des cœurs roses. A vomir ! Bon il n'était pas crétin je le répétais juste un peu trop... idéaliste à mon sens.

Je me demandais bien ce qu'il allait pouvoir trouver comme raisonnement ou explication à mes problèmes du jour. Sûrement quelque chose de bien à lui et je sentais la chose venir à des kilomètres, je pris une grande inspiration comme si je m’apprêtais à monter sur l'échafaud pour me faire décapité alors que dans un geste presque serein je ramenais mes longs cheveux blonds sur le côté. Et la sentence tomba nette et m'agaça cruellement comme je m'y attendais. L'amour. Mais bien sûr... Je roulais des yeux excédée, en serrant mes manuelles contre moi comme d'un bouclier contre l'optimisme bien trop dégoulinant d'amour qui pourrait, sait-on jamais, me contaminer. Moi ? Silver Nott ? Amoureuse ? Non, plus jamais. Une fois pas deux, tomber amoureuse, c'était s'écraser de plusieurs étages en sautant de son plein gré pour à la fin finir en miette sur le sol avec une petite voix intérieur hurlant *Je t'avais prévenus.* Très peu pour moi. Je n'étais pas prête de retenter l'expérience, aux dernières nouvelles je n'avais pas encore tatoué masochiste sur mon front.

Je laissais l'amour à tout ces naïfs ignorant, s'affaiblissant et se faisant souffrir de leur plein gré. Grand bien leur fasse se risquer à de telle aventure inutile qui conduisaient irrémédiablement à une cuisante déception et une remise en question. Premièrement je n'avais pas besoin de me remettre en question. Ensuite je n'avais aucunement besoin qu'un parasite s'infiltre dans le domaine de pierre clôturé aux fils de barbelés bordée de mines qu'était mon cœur. Et enfin, non avec Audric Saddler ce n'était définitivement possible, seul nos points sombres étaient en accord bien que cela faisait notre force dans en un sens.

Je lançais un soupir à fendre l'âme fermant mes yeux l'espace de quelque seconde et pinçant théâtralement l'arrête de mon nez. Je relevais mon visage vers lui avant de fourrer mes livres dans mon sac à main pour avoir mes mains libres et je le tirais dans un coin du hall, pour poursuivre notre conversation loin des regards inquisiteurs et pas en plein milieu de la foule. Une fois que cela fut fait je posais mes mains sur ses épaules le secouant légèrement pour le faire revenir à l'esprit.

« Je ne tomberais jamais amoureuse ok ? »

Mes bras tombèrent légèrement sur mes flancs avant que je ne croise de nouveau mes bras.

« Bien, on est amis tout les deux n'es-ce pas ? Enfin la moitié du temps..Je vais donc faire ce que les amies comme moi font pour leurs amis naïf et gryffondor. Tout n'est pas rose, tout n'est pas beau et tout ne tourne pas autour de l'amour pour la centième fois ! »

Je lui adressais un petit sourire amusé qui disparut rapidement alors que je passais une main dans mes cheveux avant de terminer.

« C'est pas de l'amour ! Ce type à juste pris en otage ma libido et je vais...l'étriper pour qu'il me la rende ! Pas de sentiments à par pour le moment une grosse bouffée d'agacement et de frustrations ! »

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 112
Galions : 5
Âge : 20 ans
Classe : L3 Histoire & Culture des pratiques magiques
Avatar : Jackson Rathbone
MessageSujet: Re: Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)   Dim 24 Aoû - 7:55





















 ❝ Bousculade & retrouvaille dans le hall ❞
Silver E. Nott & Perceval A. Peverell ~



- Oui je veux bien en parler... Annonçait elle enfin. Bien alors comment te dire ça ? Hum...j'ai couché avec un mec et depuis je n'arrive plus à aller vers quelqu'un ! Je suis comme... bloqué depuis cette nuit. Et ça m'agace à un point inimaginable !

Percy sourit bêtement. Silver était dans tous ses états pour tout cela ? Ce n'était pas rien, bien aux contraires, les relations humaines étaient un amas de complication. Mais cela n'était pas non plus totalement incompréhensible. Percy n'eu pas a réfléchir très longtemps, car il pensait avoir la réponse au problème de sa belle amie, mais allait elle apprécier ce qu'il comptait lui dire ?

- Silver, tu n'as pas songé un seule instant que le fait que tu n'arrive plus à aller vers d'autres garçons c'est tout simplement parce que tu es amoureuse de celui-là même qui te met dans tous ces états ?[/color]

La jeune "douce" Silver lançait soudainement, mais non contre toute attente, un soupir à fendre l'âme fermant dans le même élan ses yeux froid et glacial. Puis, elle se pinça presque théâtralement l'arrête du nez. Percy savait déjà à quoi s'attendre de sa part lorsqu'elle avait se genre de réaction face à lui.

- Je ne tomberais jamais amoureuse ok ? Beuglait elle tout en croisant férocement les bras. Bien, on est amis tout les deux n'es-ce pas ? Enfin la moitié du temps..Je vais donc faire ce que les amies comme moi font pour leurs amis naïf et Gryffondor. Tout n'est pas rose, tout n'est pas beau et tout ne tourne pas autour de l'amour pour la centième fois !

Silver lui adressa un petit sourire amusé qui disparut rapidement alors qu'elle passait une main dans ses long cheveux blond avant de terminer.

- C'est pas de l'amour ! Ce type à juste pris en otage ma libido et je vais...l'étriper pour qu'il me la rende ! Pas de sentiments à par pour le moment une grosse bouffée d'agacement et de frustrations !

- Tout ne tourne pas autour de l'amour pour toi tout simplement parce que tu l'as exclu de ton monde blondinette. Moi je ne peu vivre sans.

Percy voulu faire un pas vers elle, mais elle semblait s'irriter un peu plus et au fur et à mesure qu'il parlait. Percy n'était pas aussi naïf que voulait bien le croire sa chère amie. Mais d'un autre côté, que serait le monde sans Amour ? Et "Amour" de manière général, bien entendu. Car déjà, en sa présence on évite pas le mal, ou les guerre ou dieu ne sait quoi encore ! Alors un monde sans la moindre trace d'Amour serait plus que chaotique, n'est pas ?

- Et lui parler serait une sage décision en effet, mais sur ce ton là, cela m'étonnerait beaucoup que tu obtienne ce que tu veux ma belle.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 280
Galions : 670
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Blake Lively
MessageSujet: Re: Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)   Dim 24 Aoû - 18:01

Perceval & Silver

Bousculade et retrouvailles dans le hall





L'amour, toujours l'amour. Un mot qui sonnait à mon oreille comme une porte qui grince ou une craie qui crisse contre un tableau. Rien d'agréable, loin de là, juste de quoi me faire frissonner d'horreur. Je n'aimais pas ce sentiment, je le haïssais, le maudissais. Il faisait de nous des êtres faibles, des êtres perdant le contrôle de nous même. Nous ne luttions plus pour nous, pour notre combat mais pour l'autre qui pouvait à son bon vouloir nous manipuler, souvent de la pire des manière. Je ne voulais plus être ce pion, cette blonde presque fragile et bien trop naïve avec qui on jouait. Mais cette expérience catastrophique m'avait forgé, avait finis de faire celle que j'étais aujourd'hui. J'y avais laissé des plumes, une part de ma fierté qui s'était reconstruit encore plus grande et plus irritable qu'auparavant. Mais j'avais surtout laissé entre les griffes de mon tortionnaire mon cœur, qu'il avait terminé d'entraver et de déchirer comme une ultime et dernière souffrance.

Je ne l'aimais plus, je le haïssais, je l’exécrais, il représentait tout ce que je ne pouvais plus supporter. L'essence même de la vermine. J'avais appris en sa compagnie, bien plus qu'avec celle de n'importe qui, ce que c'était de haïr. Sentiment tout aussi puissant et destructeur que l'amour, mais que désormais je préférais ressentir. Il y avait au final bien moins de dommages collatéraux. Je risquais moins gros. Je m'étais moins en jeu.

Une expérience sombre m'avait suffit, j'avais compris la leçon. Alors pourquoi retomber dans le même engrenage destructeur ? Je n'étais pas si idiote que cela tout de même ? Un frisson de peur me parcourut. Je ne pouvais pas encore tomber amoureuse de quelqu'un qui n'arriverait pas aimer en retour. Pas encore encore. J'avais l'impression d'être ce genre d’héroïne maudite que l'on ne trouve qu'en parcourant les livres. Celles qui sont condamnés à avoir mal, à avoir le cœur en miette. Je ne laisserais pas Audric Saddler piétiné une nouvelle fois cet organe rapiécé, fait de roc, et pourris jusqu'à la dernière veines. Je n'étais plus capable d'aimer, plus jamais mais ça Percy n'avait pas l'air de le comprendre.

Il ne pouvait vivre sans disait-t-il... On le pouvait tous ! J'en étais sur on pouvait vivre sans aimer. Pour le fait que je l'avais exclus de mon monde, s'était vrai, je n'en voulais pas. C'était un virus, un insecte, une plaie virulente que je voulais éloigner de moi, de ma vue. Des liens on pouvait en avoir sans aimer, s'attacher à des personnes sans en tomber amoureuse. Il fallait se préparer à la moindre trahisons et comment rendre les coups que l'on nous donne lorsque l'on est impuissant, les mains lité par ce sentiment ? On ne peut pas, on se laisse souffrir. Une mauvaise expérience, la première, pouvait condamner toutes les autres. Et tomber amoureuse de ce sombre serpent qu'était Audric était encore plus dangereux. Je n'étais faite pour personne et lui non plus. Nous étions des êtres solitaires, fait pour voler seuls.

Je souris en entendant la dernière phrase de Percy, il était sur que si je m'adressais sur ce ton à la personne concerné je m'exposais à de gros problème. Il n'était sûrement pas le genre d'homme que l'on pouvait froisser, même si je savais que dans mon audace et avec mon franc parlé naturel j’allais finir par le faire, certainement sans le vouloir.

« Je vais lui parler et je vais sûrement discuter avec un mur. »

Mon sourire se transforma en une moue à la fois triste et résigné. Voilà ce qu'était Audric un mur, froid et dur, bien qu'en apparence, aux yeux de tous il était le bon et gentil référent, la preuve que les serpentard pouvait se montrer honnête et respectueux.

« Tu sais Percy que tu ne devrais pas t'en t'accrocher à..ça enfin à l'amour. C'est trompeur et malhonnête comme sentiment. Tu vas finir par être déçu et.. si tu ne peux t'en défaire ça peut être dangereux pour toi. »

Je disais ça pour lui, pas contre lui. J'espérais qu'il le comprenne alors que je me calmais peu à peu, me vidant de ma colère de la journée.

« Merci d'être là ! »

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 112
Galions : 5
Âge : 20 ans
Classe : L3 Histoire & Culture des pratiques magiques
Avatar : Jackson Rathbone
MessageSujet: Re: Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)   Dim 21 Sep - 14:40





















 ❝ Bousculade & retrouvaille dans le hall ❞
Silver E. Nott & Perceval A. Peverell ~



Le jeune Percy était un garçons à la fois simple et remplis de surprise. Mais pas toujours avec la belle et redoutable Silver. Elle ne le connaissait pas vraiment par cœur, mais sur certaines choses oui. Après tout, concernant les relations humaines et l'"Amour" avec un grand A, Percy n'avait guère tendance à cacher ses opinions et particulièrement en sa présence. Alors, Miss Nott n'était jamais réellement surprise lorsqu'elle abordait se sujet avec le jeune Peverell. Mais il ne pouvait toutefois s'empêcher de lui donner son avis malgré tout.

- Tout ne tourne pas autour de l'amour pour toi tout simplement parce que tu l'as exclu de ton monde blondinette. Moi je ne peu vivre sans. Et lui parler serait une sage décision en effet, mais sur ce ton là, cela m'étonnerait beaucoup que tu obtienne ce que tu veux ma belle. Ajoutait il après une courte pause.

- Je vais lui parler et je vais sûrement discuter avec un mur.

Percy ne put s'empêcher de remarquer la moue triste et presque résignait de sa camarade. Il songea quelques instants à la rassurer mais il une, d'autre pas le temps de réagir parce que visiblement elle n'avait pas fini de parler et d'autre part, parce qu'il valait mieux éviter les accolades avec elle lorsqu'elle était dans cet état et que tout bien réfléchit, il valait tout simplement mieux les éviter tout court avec Silver E. Nott.

- Tu sais Percy que tu ne devrais pas t'en t'accrocher à..ça enfin à l'amour. C'est trompeur et malhonnête comme sentiment. Tu vas finir par être déçu et.. si tu ne peux t'en défaire ça peut être dangereux pour toi.

- C'est gentille de t'en soucier. Dit il tout en le pensant sincèrement. Il s'avait qu'au fond, qu'elle ne cherchait qu'à le protéger. Et cela même si elle ne le lui avouerait jamais. Car elle était comme cela. Une jeune femme forte et intègre à elle-même. Mais Perceval le savait et au bout du compte c'est tout ce qui importait.

- Merci d'être là !

- Merci à toi de m'en laisser la possibilité. Dit il dans un tendre sourire. Sur ceux, je vais te laisser, je crois que tu as des choses régler.

Et c'est sur ses quelques mots amicaux que les deux jeunes sorciers se quittèrent. Silver poursuivit sa route et Perceval la sienne. Bien qu'à présent, il ne savait même plus ou il était censé aller au départ.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bousculade & retrouvaille dans le hall (Fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Rez-de-Chaussée :: Hall d'entrée-