Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Magic of the night ( Wally )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Magic of the night ( Wally )   Lun 17 Juin - 16:58

Un éclair aveuglant réveilla encore une fois Alec en sursaut. C'était toujours le même cauchemar ou plutôt le même souvenir qui venait hanter son sommeil. Encore une nuit où il n'aurai pas eu son quota de repos. Contrairement à son lapin qui dormait à poing fermé. Alec passa une main sur son visage fatigué et se leva, une envie d'aller se balader pour se changer les idées. Il attrapa son pantalon et un pull posé sur une chaise avant de les enfiler. On était en Avril mais ce n'était pas encore la grosse chaleur, surtout en plein milieu de la nuit.

Alec traversa le château et se rendit dans le parc sous un ciel étoilé. Il n'y avait aucun bruit mise à part celui de la volière mais c'était différent de celui des élèves de Poudlard la journée. Dire qu'il en avait fait partie par le passé, se revoyant enfant, adolescent, courant dans les couloirs pour ne pas être en retard. Discutant vaillamment avec ses camarades sur des sujets aussi futiles que la collection des cartes. Vingt ans plus tard Alec les retrouvaient en tant qu'adultes, professeur ou infirmier. Tant de chose avait changé depuis mais pas dans le bon sens. Il n'était plus le même qu'il y a deux décennies.

Le professeur s'était assis sur un banc, se rendant compte seulement maintenant qu'il avait oublié de mettre ses chaussures et se retrouvait pied nus. Alec haussa les épaules en pensant que ce n'était pas dramatique. Un léger vent le rafraichissait, passant dans ses cheveux décoiffés et il ferma les yeux pour en profiter. Fermant son esprit à ce qui l'entourait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Magic of the night ( Wally )   Lun 17 Juin - 20:07

Comme le cri silencieux d'une âme en peine, les cordes vibrent violemment sous les coups de l'archet. Une mélodie d'un tristesse à en pleurer, d'un désespoir à en couper le souffle. Malgré l'apaisante quiétude de ses appartements, Wallace est troublé. La nuit est d'encre, parsemée de diamants étincelants. Mais son corps ne veut pas se rendre à la tranquillité des bras de Morphée. Son corps mince, anguleux, est voilé sous un tissu soyeux. La finesse du peignoir en satin n'arrive pas à étouffer la chaleur qui habite ce corps trop bouillonnant. Réflexion, encore et encore, sans jamais d'arrêt. Comment est-il possible pour être d'avoir autant de préoccupations diverses ? Il n'en sait rien, mais il sait simplement que s'il ne réfléchit plus, il est perdu. Les bases de son entière existence reposent sur ce fait, sur cette capacité à décortiquer le moindre postulat, la moindre petite chose qui passe sous ses prunelles glacées.

Pris d'une subite envie, sans prendre le temps de se rhabiller dignement, il sort. Claquant la porte de ses quartiers qui se ferment automatiquement. Personne n'est encore assez digne pour partager sa compagnie, même pour boire ne serait-ce qu'un verre de scotch auprès du feu. Drapé dans son tissu d'un bleu couleur de nuit, il arpente les couloirs, ombre solitaire. Sa destination est toute tracée, il n'a jamais été aussi bien installé et paisible que sur ce banc, stratégiquement placé pour avoir la plus merveilleuse vue qu'il soit. Mais il s'arrête, soudainement. Un intrus est déjà savamment posté sur la surface de pierre taillée. Il fronce les sourcils, agacé, avant de s'approcher. Qu'à cela ne tienne, il devra partager.

Et plus il se rapproche, plus la forme floue est rapidement distinguée du reste des autres. Des flashs envahissent son esprit, presque similaires. Deux êtres solitaires qui se tiennent à ce même endroit, silencieux, savourant simplement la paix du moment. « Il me semblait ne t'avoir jamais vu debout après vingt-deux heures trente, Alec. » Le regard bleu se posa sur la fine silhouette de son collègue. Mais quelque chose n'est plus, quelque chose s'est envolé et il ne faut pas être divin pour le comprendre. « Cauchemar, je suppose. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Magic of the night ( Wally )   Lun 17 Juin - 20:59

Une voix s'élelva près de Alec le faisait sursauter. Il se tourna vivement vers l'opportun et reconnu Wallace. Habillé d'un pantalon et de sa robe de chambre il semblait lui aussi ne pas être dans l'esprit de trouver le sommeil cette nuit. Comme d'habitude son collègue visait juste, on s'y habituait à la longue bien que cela restait tout de même assez horripilant d'être un livre ouvert. En plus il enseignait l'art d'entrer dans l'esprit des autres, comme si la population avait besoin de ça. Plus aucune intimité dans cette vie de fou.

- Comme quoi tout arrive.

Répliqua t-il en regardant son interlocuteur. Se retrouver là tous les deux, à cet endroit précis, à ce banc le ramenait en arrière. Une époque où tout était plus simple où la souffrance n'étreignait pas son coeur. Seul l'objectif de s'amuser avec ses amis, d'avoir des résultats satisfaisants avait dirigé sa vie d'adolescent. Et aujourd'hui tout cela était terminé. L'innocence perdue à jamais à cause d'une guerre, à cause de ces salauds de mangemorts et de leur racisme à la noix. Dire que Wallace, qui avait été son ami à Pourdlard faisait peut être partie de ces criminels. Par souvenir de leur amitié Alec n'avait pas essayé de le tuer mais l'éviter par contre était devenu une spécialité, jusqu'à ce soir. Il n'avait pas particulièrement envie de parler avec son collègue même si au fond il aimerait savoir si Wallace était un mangemort ou pas. Peut être que ca lui enlèverait un poids sur ses épaules et sur ses nuits.

- Je suppose que tu es toujours aussi insomniaque de ton côté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Magic of the night ( Wally )   Lun 17 Juin - 21:18

La caresse soyeuse du vent dans les boucles brunes était un pur délice. Un soupir d'aise s'échappa discrètement des lèvres pleines, le creux entre la lippe supérieure se marquant encore plus à cette action. Mais son ouïe, sa vue, étaient toutes centrées sur la silhouette se trouvant à ses côtés. Pour rien au monde il n'avait manqué l'éloignement de cet unique ami, fuyant le moindre de ses regards. La cause en était toute notée, misérablement. Le malheureux pensait simplement comme le commun des mortels, comme la totalité des êtres qui cohabitent dans cet étrange endroit. Ces simples d'esprits qui croient ce qu'ils entendent, se satisfaisant des paroles sans jamais chercher à gratter la couche. Pathétique existences, minables personnalités. Rien qui ne convienne à l'intelligence et à la sensibilité de l'homme en noir, l'homme au regard à la fois incandescent et glacial. Qui ne peut que constater la banalité affligeante qui l'entoure.

« Il est certain que nous changeons, sinon la vie ne serait que pâle et monotone. Elle nous met au pied du mur, parfois, nous apprenant que nous ne pouvons pas toujours accéder à nos désirs les plus profonds. Mais c'est d'après nos malheurs que nous pouvons construire notre bonheur prochain.  » Les sentiments humains sont comme une encyclopédie dans laquelle il arrive à lire clairement. Un amputé des sentiments qui se croit capable de pouvoir lire ceux-ci chez les autres, n'est-ce pas incroyablement contradictoire ? Ce fut la question de l'homme au regard morne qui réveilla Wallace de son introspection. Ils n'avaient pas le même regard : morne d'impassibilité pour l'un, morne et vitreux comme empli de tristesse pour l'autre. « Cela fait bien longtemps que nous ne nous étions pas trouvés ici, c'est étrange. Tu sais très bien que je n'ai jamais aimé dormir, c'est ennuyeux. »

L'incroyable fierté qui pousse à rester muet, alors que le questionnement final ne demande qu'à être énoncé. Mais il ne veut pas, il se fait violence pour ne pas expliquer, pour ne pas déduire. Son ami n'est pas une expérience, n'est pas un cobaye. Il se souvient de l'horreur dans les yeux de l'infirmier. « Tu sais très bien que je sais à quoi tu penses, Alec. Me faut-il vraiment abaisser ma manche ? Crois-tu réellement à ce qui se dit dans les fonds de couloirs ? C'est bien misérable. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Magic of the night ( Wally )   Mar 18 Juin - 16:08

Wallace lui offrit une tirade digne d'un philosophe. Ca lui allait bien tiens de sortir ce genre de chose alors que il ne semblait nullement avoir été au pied du mur ou quoique se soit qui ai fait changé sa vie de route. Alec se demandait bien où il était son bonheur prochain après que on lui ai enlevé le sien. Il avait aspiré à vivre sa vie parmi les moldus avec sa femme et son fils mais tout ne s'était pas déroulé comme il se l'était imaginé. Son rêve avait volé en éclat, obligé de revenir dans le monde magique. Parce qu'il n'avait plus rien d'autre. Sa famille l'avait rejeté dès lors qu'il avait coupé le lien avec la magie et ne comptait surtout pas lui pardonner. Recommencer une vie parmi les moldus serait trop douloureux alors il ne lui était resté que Poudlard comme solution. Il aurait pu aussi se tuer, mais jamais là haut il n'aurait pu reposer en paix en sachant qu'il restait encore des sbires de Voldemort dans la nature.

- Et tu peux me dire quel malheur tu as vécu ? Tu sembles aller très bien après toutes ces années

Répliqua t-il d'un ton sec. Lui en voulant sans aucune raison d'être toujours aussi lui. Il n'y avait aucune difficulté à plonger dans le passé, bien que Wallace était moins bavard à l'époque. Se retrouver au parc, de jour comme de nuit avait été leur habitude. Son ancien ami avait toujours trouvé presque tout ennuyeux, à croire que la vie même l'était pour lui. Alec plaignait les pauvres élèves qui devait subir son étrangeté. Une facette qui avait toujours plu au professeur, la différence il la cultivait.
Wallace se mit alors à aborder le sujet qui dérangeait Alec, sans y aller à quatre épingles. Ce dernier soupira et se leva, plongeant ses mains dans les poches de son pantalon.

- J'en sais rien Wallace...je perds la tête depuis que j'ai cette rancune...Mais je suppose que si tu dis ça c'est que cultiver cette rumeur n'est en fait qu'un nouveau jeu...

Il leva la tête vers la lune et rajouta après quelques secondes de silence.

- J'aurai du m'en douter...tu as toujours été ni noir ni blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Magic of the night ( Wally )   Mar 18 Juin - 16:56

L'enfer, c'est les autres. Ces regards qui se posent distraitement sur des silhouettes, qui se permettent de poser un jugement sur quelques informations physiques, sur quelques rumeurs qui se propagent comme de la poudre aux yeux. Il ne suffit pas de regarder ce qui se trouve à notre portée, il faut voir. Voir au travers de tous les obstacles qui peuvent nous tromper sur une personne, voir au travers de la glace givrée qui obstrue notre vue. Aller au plus loin, dépasser la commune normalité, affligeante, du monde qui nous entoure. Savoir découvrir la face cachée de ceux que l'on croyait connaître intimement. Mais je me joue du mystère, je me complais dans cette instabilité, dans cette inquiétude que l'on pose sur ma modeste personne. Je ris des murmures qui se suivent, arrivant pleinement dans mon ouïe développée. Ils ne veulent pas aller plus loin que le bout de leur nez ? Très bien, ce n'est pas moi qui irait changer leurs avis. S'il leur plaît d'être dans la tromperie, dans le mensonge ou le déni, qu'il en soit ainsi.

Je souris. Le chagrin peut recouvrir un être comme une peau soyeuse qui ne semble pas exister si l'on ne prend pas conscience d'elle. La vengeance est un moteur beaucoup plus sanglant que la colère. Aveuglant les sens, il rend toute personne affectée aussi ennuyeuse que les autres. « Qu'en sais-tu ?  Étais-tu présent à mes côtés quand une main se présenta à moi, m'inclinant à devenir l'un des partisans de Lord Voldemort ? Même si elle n'appartenait au maître de ces illuminés à capuche, la peur était là, elle écartelait mes os comme s'ils étaient composés de verre. » Je souffle, reprenant une respiration normale, repensant à ces évènements. Je devais n'avoir qu'une vingtaine d'années et les dix-sept ans qui me séparent de ce jour semble tellement courts. « Te promenais-tu parmi les invités lorsqu'un groupuscule assassina sans aucun remord toute la lignée Everdeen, qui comptait parmi eux la seule personne m'appréciant à ma juste valeur, sans juger de mes apparences. Lathen n'avait que seize années au compteur. » Mon esprit refusait de comprendre pourquoi mes lèvres formaient ces lignes de mots discontinus, alors que je n'avais jamais parlé de ces sombres histoires à personne. Personne n'aurait pu savoir que Tom Jedusor, autrefois le plus grand mage noir de tous les temps, avait demandé à ce que j'entre dans ses rangs.

« Déduction enfin teintée de logique, Alec. Je pensais avoir complètement perdu la personne qui m'a accompagné sur ce banc pendant des années. Et puis, tu sais très bien que je n'ai jamais accepté l'autorité de qui que ce soit. Gris, me correspond à merveille. » répondis-je à sa dernière réplique, observant la face éreintée de mon compagnon d'études. Je n'avais jamais apprécié les marques d'affection et les gestes, de qui que ce soit. Le professeur de runes n'avait jamais pu avoir quelconque mouvement sur ma personne. Mais je posai justement ma main sur son épaule, calmement. « Ta rancune détruit ton cœur, tu le sais plus que quiconque. Elle dépose un film opaque sur ton regard, qui manque aujourd'hui de clarté. Il est vrai que je n'ai jamais dérogé à mon comportement de Poudlard, il est inhérent à ma personne. Mais l'amertume ne te convient absolument pas, tu vas devenir ennuyeux. Et je n'aime pas les gens ennuyeux. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Magic of the night ( Wally )   Mar 18 Juin - 18:05

Voldemort avait donc bien envoyé quelqu'un voir Wallace pour lui proposer de rejoindre ses rangs. Le fait qu'il ai refusé cette maison soulagea Alec, bien qu'au fond il aurait été surpris que son collègue ait accepté. Il comprenait que ça n'avait pas du se passer dans une atmosphère détendu mais il n'y avait pas eu de mort pour autant. Les morts étaient ailleurs. La tragédie Everdeen Alec en avait entendu parler lors de son retour à Poudlard. Il y avait une descendante dans l'enceinte de l'école. Le professeur ne la connaissait pas, juste de vue mais il est vrai que ça devait être difficile pour elle.
Wallace lui révéla qu'il avait perdu un être cher dans ces meurtres. Alec ne connaissait pas pas cet homme mais il imaginait parfaitement ce que l'on pouvait ressentir. Wallace était peut être un être froid mais il était humain et comme tout le monde ressentait des choses, enfouies peut être sous un mètre de bloc de glace.

- Non...je n'étais pas là...

Où était il d'ailleurs ? Luttait t-il contre les mangermorts ou bien était ce avant ? Dans sa période courte de bonheur. Le manque de sommeil l'empêchait de réfléchir convenablement, embrumant ses souvenirs dans un flou. Il n'était pas non plus l'heure de faire des mathématiques.
Alec était déjà soulagé au sujet de Wallace. Gris, son terrain favori était toujours présent.

- Je suis navré d'avoir douté de toi

Il était sincère. S'embrouiller avec les gens n'avaient jamais été sa joie, encore moins avec des amis, qu'ils soient récents ou anciens. Alec fut d'ailleurs surpris lorsqu'il sentit la main de Wallace se poser sur son épaule. Durant tous le temps passé ensemble jamais son interlocuteur ne l'avait touché de cette façon. Son regard avait basculé sur son collègue qui avait raison sur tous les points, hélas la souffrance était encore tellement vif dans le coeur d'Alec. Ses cauchemars lui rappelant encore plus cette douleur.
Néanmoins la dernière phrase le fit rire. Un petit rire certes mais cela faisait tellement longtemps qu'il en avait oublié à quel point c'était bon.

- Bon sang Wally, ne change jamais sinon ça me manquera !

Lanca t-il, utilisant le surnom qu'il avait utilisé durant leur enfance. Même si Wallace avait toujours eu horreur des surnoms Alec avait persisté à l'appeler "Wally".

- Je vais tâcher de ne pas devenir ennuyeux alors...je trouverai bien une solution pour calmer mon esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Magic of the night ( Wally )   Dim 23 Juin - 13:07

Qui pouvait se targuer de connaître réellement la personnalité du terrible professeur Wallace Von Hammerschmidt ? Deux personnes. Et encore, quelques cartes restaient encore face cachée, attendant simplement la bonne occasion avant de se découvrir, ou peut-être jamais. Il n'y avait que la voix profonde et rocailleuse de l'homme en noir et qui se répercutait comme un écho contre les murs des couloirs. Le regard bleu, gris, vert, personne n'en connaît réellement la véritable teinte, deux prunelles tranchantes, qui semblent pouvoir examiner jusqu'au tréfonds de vos âmes en quelques minutes à peine. L'imperturbable prestance, le maintien strict et austère, qui émanent d'une certaine puissance, d'une maîtrise quasi parfaite de soi. Des rumeurs étranges, parfois sombres et effrayantes, qui rajoutent encore une couche de glace entre le commun des mortels et ce personnage dont on ne connaît que peu de choses, en fin de compte.

Comment en vouloir réellement, quand on peut voir déborder de ses prunelles bleues, autant de tristesse, de désespoir ? Leurs deux pas avaient pris des chemins complètement différents, après leur sortie de l'établissement. Mais le sombre professeur s'en était vite allé de ce pays, après la demande incongrue du plus grand mage noir de tous les temps. « Qui aurait pensé à du bon en moi, quand on voit tout ce qui circule ? Je ne fais rien pour changer cela, alors ta réaction était compréhensible, quoiqu'un peu blessante. » L'allemand n'avait jamais fait dans la dentelle avec l'autre professeur, les mots étaient dit, sans aucune délicatesse. Mais dénués d'autre ironie, d'aucune hypocrisie, la vérité simplement. Alors qu'il avait rajouté une petite remarque à la fin, un rire typiquement masculin s'envola dans l'air ambiant, résonnant dans les oreilles de Wallace. Ses sourcils se froncèrent légèrement, à l'entente du petit nom affectueux qu'il avait eu le droit de porter. Wally, trop mièvre, tu meurs.

« Ce n'est pas dans mes intensions, ne t'en fais pas. » Puis les paroles de son ami et collègue voguent lentement dans son esprit aiguisé. Apaiser son esprit, légèrement, histoire de ne plus voir ce chagrin dans les orbes bleutées. Une hypothèse s'impose dans son cerveau bouillonnant et il se tourne légèrement vers le brun. « Je peux te proposer quelque chose, dans ce but. Le choix et l'envie te reviennent, mais je viens d'y réfléchir et c'est possible que cela puisse améliorer ton quotidien. » Il en est même certain, mais il préfère savoir ce que son interlocuteur en pense. « Je peux t'apprendre à extraire des souvenirs de ton esprit, afin d'en occulter et d'apaiser celui-ci. Tu pourras toujours les visionner dans une pensine, si jamais tu souhaites régulièrement y retourner, pour ne pas oublier. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
MessageSujet: Re: Magic of the night ( Wally )   Dim 23 Juin - 16:48

Wallace et son tact habituel. Alec n'en attendait pas moins de son vieil ami qui savait comment parler aux gens. Il comprenait qu'il ait douté de lui mais était tout de même blessé. Ce qui était tout à fait normal. Qui ne le serait pas ? Alec le serait aussi à sa place. Enfin, le professeur n'avait jamais pensé du mal de son collègue, les rumeurs à son sujet avait juste fait qu'il avait pensé que Wallace s'était laissé entrainer par Voldemort. Il ne l'avait jamais insulté de traitre ou de ce genre de chose.

- Tout est clair maintenant, alors il n'y a plus de soucis

Il était quand même assez content de retrouver un ami, il n'en avait pas vraiment des masses au sein de Poudlard. Alec était plutôt assez renfermé et son air triste n'était pas du tout attirant pour ses collègues. Wallace était celui qui le connaissait le mieux, il avait toujours réussi à lire en lui, à voir où cela clochait. La preuve encore en cette nuit où il avait deviné qu'il était sujet à des cauchemars. D'un côté avec ses belles cernes sous les yeux même un aveugle pourrait le deviner.
Alec lui sourit lorsqu'il lui répondis qu'il n'avait pas l'intention de changer sa façon d'être. Ce qui était une bonne chose. Il n'avait pas envie de se retrouver avec Wallace non Wallacien.
Ce dernier lui proposa une solution pour calmer son esprit. Alec en avait déjà entendu parler mais n'avait jamais pensé à l'apprendre ou tout bonnement à le faire. Il trouvait cela inhumain d'enlever des souvenirs et de les laisser quelque part.

- C'est gentil de me proposer mais ça ne me dit rien...je veux garder mes souvenirs même si ils me font mal...je veux avancer sans l'aide de la magie, parce que même si je les enlèves je ne serait pas pour autant en repos...La vie a fait que je devais surmonter des épreuves et je le ferai.

Il regarda son interlocuteur et posa sa main sur épaule comme Wallace l'avait fait il y a cinq minutes.

- Ton aide est la bienvenue, si tu le souhaites mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Magic of the night ( Wally )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Magic of the night ( Wally )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ L'extérieur de Poudlard :: Le parc-