Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Banned From Heaven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Professeur
Professeur
Messages : 160
Galions : 330
Âge : 65 ans
Avatar : Michael Fassbender & Ian McKellen
MessageSujet: Banned From Heaven   Sam 21 Juin - 13:31


Banned From Heaven

Harlow/Jethro & Némésis - 5 Septembre

Banned From Heaven by Children Of Bodom on Grooveshark

L'été avait passé et avec lui l'illusion de Harlow qui pensait pouvoir recueillir de Pâris Sinclair les informations qu'il voulait avait disparu. Il avait finalement déposé son corps à Poudlard fin juin, accompagné d'une énième bille de métal sur l'oreiller de celui qui aurait pu être son fils. Comme prévu grâce à l'aide de Levi Hellström et sa femme, il avait été choisi comme professeur de potions à Poudlard et après s'être installé en début de Juillet, il avait passé une partie des vacances au château pour préparer cette année scolaire qui arrivait. Son problème était le secret de son identité qui n'avait jamais été aussi malmené jusqu'alors. Là où il était facile au Ministère de passer inaperçu, à Poudlard tout était différent.

Il avait commencé à le sentir bien avant la rentrée des classes mais le banquet confirma ses craintes lorsqu'il fut introduit aux élèves sous le sobriquet de résistant qu'il "portait". Il ne se sentait absolument pas concerner par ce nom qui n'évoquait à tous que le fameux résistant Jethro Forth, celui qui avait permis l'arrestation des frères Lestrange, celui qui avait "sauvé" le grand Alan Davis. Difficile de passer à côté quand le dit Alan Davis était lui même présent un peu plus loin à la tablée des professeurs. Quoi qu'il en soit Harlow s'était détaché des faits de guerre de son fils pour essayer tant bien que mal de faire face à l'assemblée d'élèves qui tournaient leur frimousse en émoi devant lui.

Quoi qu'il en soit, son fils n'était pas connu, hormis pour ses exploits de résistance. Personne ne connaissait sa personnalité ni son passé, à part quelques ancêtres de cette époque révolue dont il se méfierait particulièrement parmi le corps enseignant. Primrose, un moldu répugnant, Rosmertta, une catin comme sa mère, Davis cet immonde traître à son sang, Travers, cette petite chienne qui avait souillée le nom de cette grande famille et son bon à rien de mari ... que de tristes noms assortis à de tristes figures que Harlow s'était promis d'éviter au maximum.

Auprès des étudiants, la politique serait stricte dès le début. Après tout, rien ne l'empêchait de profiter de la "réputation" de son fils pour imposer le respect. La plupart des canailles et des bâtards parmi les élèves au final l'admirerait pour croire en qui il était, sans se douter de l'ignominie que Jethro Forth avait perpétré envers sa famille et son propre sang. La pureté de famille Forth perdurerait néanmoins grâce à lui, Harlow, celui qui par la ruse et la malice, permettrait aux véritables maîtres de ce monde, de prendre enfin le pouvoir.

S'il n'avait pas été assez expérimenté et assez fort face à Voldemort, le Seigneur des Ténèbres qui lui succéderait n'en ferait pas les frais car la maturité de l'âge et de l'expérience avaient certes courbé son échine mais aussi renforcé sa magie et sa puissance était à présent redoutable. Et comme il se plaisait à se le rappeler, il n'y avait plus personne pour défendre le bien dans cette ère, car Dumbledore était mort et la seule force que possédait le Survivant Harry Potter, était celle d'être lié par une prophétie au Lord Noir. Ce nouveau Lord qui s'érigerait en chef suprême de leur sang, lui ne souffrirait aucun Elu pour venir le détrôner. Il montrait sur la première marche et y resterait, le poing brandi vers ses fidèles qui le soutiendraient bien au delà de la mort.

Quoi qu'il en soit Harlow faisait à présent face à une classe entière d'élève en cursus universitaire et il allait commencé son tout premier cours de l'année. Le coeur battant à tout rompre, pensant seulement à la conquête de "son fils" dès lors qu'ils se seraient trouver, Harlow passa outre son dégoût d'imaginer la crasse du sang de certains et la bêtise d'autres. Il jouerait son rôle à la perfection, il serait parfait comme il avait toujours chercher à l'être, dans ce corps, dans cette vie, dans cet horizon, pour cet avenir flamboyant. Harlow Forth pénétra dans le cachot avec une robe de sorcier à manche longue et une cape bordeaux. Immédiatement, les billes du système sur son bureau se mirent à osciller et il arpenta les allées en laissant tourner autour des élèves curieux, des petites billes de métal brillantes.

Au bout de l'allée, il se retourna dans un bruissement de tissu et sa cape fit une volute sensuelle alors qu'il se voyait, à travers le corps de son fils, dans la vitre d'une armoire qui lui renvoyait sa carrure parfaite, son sourire charmeur, ses yeux d'un bleu profond et la jeunesse et la vigueur qui transparaissait à travers lui. Il avait confiance, parfaitement confiance à présent et il se présenta à ses élèves avec fermeté et pourtant une certaine tendresse, aimant le regard que ses insectes microscopiques posaient finalement sur lui.

"Je suis Jethro Forth, votre nouveau professeur de potion. Je vous propose que nous commencions ce cours par un test de votre niveau. Il semblerait ... que je ne sois pas aussi clément que mon ... prédécesseur. En cela, je vous demanderais de vous mettre par trois et de réaliser la potion de troisième cycle de votre choix. Vous avez deux heures."


© Yuki Shuhime


Spoiler:
 

_________________
RPs en cours : Euphemia/Némésis/Audric
RPs à venir : Silver
3/6

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 80
Galions : 50
Âge : 17 ans
Classe : Septième année
Avatar : Troian Bellisario
MessageSujet: Re: Banned From Heaven   Dim 27 Juil - 5:45


Banned From Heaven
.


« It's violent, it's brutal and it's not pretty. That's what we love.»

Ce fut les rayons doux et chauds du soleil qui réveilla la gryffondor, confortablement installé dans son lit elle pesta contre les rideaux qu'elle oubliait toujours de fermer avant de gigoté. Rabattant la couverture sur sa tête pour ce caché des rayons inquisiteurs, elle jura contre le monde entier alors qu'elle entendait ses colocataires se préparer un peu trop bruyament à son goût. Némésis n'avait jamais était du matin, elle était toujours d'une humeur insupportable. Elle préférée largement se réveiller tard et se prélasser tranquillement au lieu de se lever tôt pour faire diverses choses. Hors, à Poudlard ce n'était pas chez elle et elle avait un emploi du temps à respecter. Bien que parfois elle préféra faire comme s'il exister pas, séchant souvent les permiers cours. Bien évidemment ses colocataires n'apprécient pas vraiment ce séchage de cours qui attirait souvent des ennuis à leur maison. Et même si la lionne était une véritable garce avec eux, ils faisait toujours de leurs mieux pour la réveiller. Et c'est ainsi qu'entendant un peu plus d'agitation autour d'elle, comme si quelqu'un venait vers son lit, elle se mit en boule en grommelant. Elle espérée vraiment qu'avec son attitude, on la laisse tranquille cette fois. Espoir qui dura que très peu de temps, exactement jusqu'à ce qu'une main vienne la secouer soudainement.


« - Bouge-toi, on a potion dans une demie-heures. Et tiens toi à carreau surtout ! Je ne veux pas perdre encore des points à cause de ta grande gueule. Déclara la personne en question »

Sursautant tout d'abords, elle insulta copieusement son réveil humain avant d'essayé de se rendormir. Depuis la rentrée c'était exactement le même cinéma chaque matin. Ses colocataires essayaient en vain de la faire sortir de son lit, ce qui la mettait toujours dans une humeur encore pire qu'exécrable chaque matin. Pour qui elles se prenaient hein ? Elles n'étaient pas sa mère et la lionne n'avait absolument pas besoin d'eux. Entendant beaucoup plus d'agitation et se faisant plusieurs fois secoué dans tous les sens, Némésis décréta enfin de se lever. Ou plus précisément elle dégagea la couverture sans ménagement avant de se lever dans une colère noire. Insultant toutes les personnes qui faisaient trop de bruit à son goût dans le dortoir, elle s'enferma dans la salle de bains. Une vingtaine de minutes plus tard elle sortait de la salle de bain toute pimpante mais, malgré tout, toujours de mauvaise humeur. Sautant le petit déjeuné par manque de temps, elle se rendit directement dans la fosse aux serpents. Comme si le destin s'acharnait constamment contre elle, elle arriva pile-poil où les derniers élèves rentraient, pressant le pas, elle se dépêcha pour entrer et prit une place aux derniers rangs.


Némésis n'avait jamais aimé les potions, elle trouvait toujours ça horriblement ennuyant et elle comparée souvent ça avec la cuisine. C'est d'ailleurs ce qui énervé toutes les personnes avec qui elle en parler, la jeune fille prenait tellement ça à la léger et dénigré tellement ça qu'il ne valait mieux pas aborder ce sujet avec elle. Hors, elle était beaucoup trop catastrophique en potion pour pouvoir se permettre de sécher ce cours et c'était ce que ses camarades tentés de lui faire comprendre. Pendante toute sa scolarité jamais la jeune lionne n'avait eu une note correcte à ses examens de potion. Bien qu'elle excellait dans la botanique, qui était tout de même un nid à ingrédient pour le fameux domaine détesté, celle si était une véritable quiche en potion. Faisant tout explosé, ne comprenant pas les avertissements ou bien même lorsqu'elle essayé de tricher tout raté. Rapidement ses professeurs de potions la surnommèrent « Miss catastrophe », les plus courageux avaient essayé d'encourager la jeune fille à se concentrer plus sur les potions. Hors, lorsqu'ils remarquèrent que même les potions de première année étaient des échecs, ils abandonnèrent à leurs tours. Pour les plus lâches qui avait directement conclu que Némésis s'en sortirait jamais dans ce domaine, ils avaient tout simplement mis la jeune fille de côté, la laissant dormir ou bien la mettant avec des personnes bien meilleures qu'elle et qui ne la laisserait pas toucher à la potion.


Soudainement, un bruissement attira son attention alors qu'elle avait posé sa tête entre ses bras pou récupéré un peu de son sommeil perdu. Elle avait l'espoir que ce nouveau professeur soit comme l'ancien, qui la laisserait dormir pendant les heures de cours. Relevant la tête et un de ses sourcils, elle posa son regard sur l'homme qui était apparemment leur nouveau professeur de potion. Détaillant le nouveau professeur elle laissa un petit sourire en coin fleurir, ce nouveau professeur n'était pas aussi dégueulasse qu'elle avait pu l'imaginer. Alors, qu'elle ne quittait plus du regard l'homme, oubliant presque la présence des billes argentée, elle se dit que finalement les cours de potions ne seraient plus inintéressants que ça.


« Je suis Jethro Forth, votre nouveau professeur de potion. Je vous propose que nous commencions ce cours par un test de votre niveau. Il semblerait ... que je ne sois pas aussi clément que mon ... prédécesseur. En cela, je vous demanderais de vous mettre par trois et de réaliser la potion de troisième cycle de votre choix. Vous avez deux heures. »


Levant les yeux au ciel, elle sentit un mauvais pressentiment l'envahir. C'est sûr qu'avec ce nouveau professeur qui essayé de s'imposer, ça n'allait pas être le grand amour. À peine avait-elle commencé à ouvrir la bouche pour répondre qu'elle remarqua déjà les regards noirs de ses camarades posés sur elle, levant les mains en signe de paix elle referma la bouche sagement. Il fallait vraiment qu'elle arrête de faire perdre des points à sa maison, déjà que peu de personnes de sa maison appréciée la lionne alors, si elle continuée elle devrait carrément changer de maison. En plus de ça, elle avait raté ses ASPICS notamment à cause de ce domaine où elle avait eu un T, chose que sa mère n'avait vraiment pas acceptée.


Évidemment les élèves se mirent en mouvement, se dépêchant pour être avec leurs amis ou bien avec ceux qui ne se débrouillaient pas trop mal. Personne ne s'approcha de la lionne, elle était une telle buse en potion et de ce fait personne ne voulait risquer une explosion en plein visage. Malgré tout il eut une gryffondor qui se dévoua à rejoindre Némésis, sans doute pour minimiser les dégâts imminent. Quelques secondes plus tard un poufsouffle les rejoints sûrement parce qu'il n'avait pas le choix, aussitôt la rouge et or la plus raisonnable pris les commandes. Docilement la Carrow suivait à la lettre les instructions données, bien évidemment on lui avait donné ce qu'il jugeait le plus simple, mélangé la mixture. Perdue dans ses pensées et observant sans gêne le professeur Forth, elle touilla dans le mauvais sens et comme pour se mettre encore plus à dos ses camarades, elle bouscula sans faire exprès la gryffondor qui lâcha une poignée de sangsues dans le chaudron. Le 'plop' provoqué par la chute des sangsues signa l'arrêt de mort de la lionne distraite. Ni une, ni deux, la potion émit des bruits bizarres, des bulles de mixtures noires épaisses commencées à faire surface. Menaçant à chaque instant une explosion, la plus sage des gryffondor attrapa le poufsouffle et la Carrow pour les mettre à couvert. À peine quelques secondes plus tard une explosion se produisit, envoya valsé un peu partout de la mixture noire et gluante. Le petit groupe se relevant pour constater les dégâts, Némésis ne put s'empêcher d'éclater de rire lorsqu'elle remarqua que l'un de ses voisins d'en face était couvert de mixture. Aussitôt elle s'attira tous les regardes noirs des élèves présents dans la classe, encore pire de ceux qui avaient malheureusement reçu des projectiles de potions ratées, immédiatement sa camarade de maison lui remonta les bretelles.


« - Mais ça te fait rire en plus ?! Félicitation miss catastrophe, non franchement bien joué ! Comment ai-je pus croire pendant un seul instant que tu puisses faire des efforts et réussir cette fichue potion ! Cria-t-elle à la Carrow»



Arrêtant immédiatement de rire la lionne fronça les sourcils, ayant clairement l'air plus mauvais que jamais. L'humiliation était une chose que Némésis ne supportait pas, encore moins lorsque c'était provoqué par l'un membre de sa maison. Bon ok elle n'avait pas toujours était sympa avec eux, pour ne pas dire jamais mais, elle interdisait qui contre de sa maison de la descendre ainsi en public. C'était son rôle à elle de descendre les autres et plus jamais elle ne serait mise en victime. S'approchant dangereusement un peu plus de la jeune fille, Némésis sentie son sourire s'agrandir.


« - Déjà tu te calmes pétasse, je te donne un conseil, tu ne t'enflammes pas avec moi. Premièrement j'ai pas fait exprès putain ! Et ouais ça me fait rire, tu as un problème avec ça ? Répondit-elle provocante en toutes circonstances. »


Suite à ses paroles remplies d'amour, une violente dispute éclata au fond de la classe. Les deux jeunes filles mises à une distance respectable par leur compagnon poufsouffle, celles-ci se hurlait sans ménagement dessus, oubliant presque le nouveau professeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Banned From Heaven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Sous-sols :: Cours de Potions-