Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Jake @ And nothing else matters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Jake @ And nothing else matters   Lun 19 Mai - 20:27


Wise men don't need advice, fools won't take it


Jacob/Jake ▬ 21 ans ▬ Serdaigle ▬ L3 R.E ▬ Célibataire


I am   what I am
You came into my crazy world like a cool and cleansing wave


Détaché x Rusé x Joue très bien les imbéciles x Peu sociable x Un peu trop fêtard x Calculateur x Observateur x Secret x Mystérieux à sa façon


A savoir :

. Jake n'a jamais eu de copine sérieuse

. Il possède un Fléreur de 8 ans (Lux) extrêmement important à ses yeux. Les fléreurs ayant un 6eme sens concernant la fiabilité des gens, Jake se sert souvent de Lux pour savoir à qui il peut faire confiance ou non

. Jake est un surdoué des potions, mais est extrêmement médiocre dans les autres cours

. Sujet aux terreurs nocturnes, la seule façon qu'il a trouvé de les faire taire est l'alcool, il se trimballe donc sans surprise une réputation d'alcoolique

. Il est obsédé par le meurtre de sa mère qu'il souhaite à tout prix élucider

. Il entretient une relation extrêmement tendue avec son géniteur qui se montre beaucoup trop exigeant envers lui

. Jake le soupçonne d'ailleurs d'être à l'origine du meurtre de sa mère (Son père étant un indic pour les mangemorts pendant la guerre alors que sa mère était résistante)

. Beaucoup de gens remettent en question sa répartition chez les Serdaigles

. Il déteste les conflits et, à ce titre, les évite. Il utilise pour ça ses talents d’embrouilleur et sa maîtrise des mots, embobinant les gens jusqu’à leur faire oublier leur énervement

. Jake se refuse d’ailleurs à détester quique ce soit : c’est selon lui une perte de temps et d’énergie que d’haïr quelqu’un, alors qu’ignorer ceux qui le dérangent peut être tellement plus frustrant pour ses détracteurs




I am   what they see in me
I wasn't looking where I was going, I fell into your eyes

Mes amis : Jake a peu d'amis, car il passe pour un barjot aux yeux du plus grand nombre. Il est cependant un ami très dévoué, prêt à se plier en 4 pour ceux auxquels il tient.

Mes amours : Le grand amour, Jake ne l'a jamais connu. Les aventures... il ne les a clairement pas collectionnés. Ce n'est pas qu'il n'est pas intéressé mais... honnêtement il ne court pas après non plus. Les histoires sans lendemain lui semblent profondément inintéressantes.

Mes emmerdes : Des ennemis, Jake n'en a pour ainsi dire pas. Il ne déteste personne, pas parce qu'il est un grand sage, mais parce que toute sa haine est dédiée à son père et aux meurtriers de sa mère. Du reste, il a vite compris que l'ignorance est souvent un bien pire châtiment que la haine, et il s'amuse beaucoup à torturer ses détracteurs avec celà.

Mes profs : Jake n'a jamais été le chouchou de la classe, trop invisible et détaché pour attirer leur attention. Il n'est pas pour autant un trublion, préférant se terrer dans un coin de la classe que d'amener l'attention sur lui. Seule exception : le cours de potions où le jeune homme se démène.




All I need is   … maybe you ?
Before I knew what hit me baby you were flowing through my veins

Couldn't be much more from the heart : Une fille qui lui fait tourner la tête. Franchement, Jake n'a jamais été véritablement intéressé par une fille jusqu'à ce que tu arrives. Tu es un peu son coup de coeur. Seulement voilà, dans le domaine amoureux, il manque un peu de confiance, alors il ne faut pas compter sur lui pour t'aborder de front.

Forever trusting who we are : Vos différences font de vous des personnes extrêmement similaires. Votre point commun : vous êtes un peu exclus des grands groupes, alors vous vous êtes dits que monter votre propre groupe n’était peut être pas une si mauvaise idée. Après tout, personne n’a envie de rester vraiment seul.






Avatars en stock

Spoiler:
 

Crackship en stock

Spoiler:
 


A ajouter :
- Eli : à ajouter & rédiger






© Halloween de Never Utopia



Dernière édition par Jacob A. Jugson le Dim 29 Juin - 15:50, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Lun 19 Mai - 20:49


Jake’s closest ones










Cali est une amie de très longue date, puisque nous avons commencé à nous cotoyer lorsque nous étions très jeunes, nos parents se connaissant. A l’époque, je me souviens que certains enfants n’étaient pas très gentils avec elle, j’ignore encore toujours pourquoi. Moi, je la trouvais trop mignonne avec ses petites fossettes, ses grands yeux rêveurs et son sourire délicat. Cali a toujours été quelqu’un de très cher pour moi. Tout jeune, j’essayais de me montrer protecteur avec elle alors que j’avais 4 ans de moins qu’elle, et elle me laissait faire. Aujourd’hui encore, je la vois parfois comme la petite fille délicate que j’ai défendue et soutenue. Pourtant je sais qu’on a grandi, tous les deux, et qu’on a changé. Je sens que, même si elle est très attachée à moi elle aussi, et qu'elle est toujours contente quand on passe du temps ensemble, elle n’est pas toujours 100% naturelle avec moi. J’ai comme l’impression qu’il y a des choses sur elle que je ne sais pas, et j’ai envie de lui dire qu’elle peut se confier à moi, qu’elle peut tout me dire, que je ne lui tournerai jamais le dos. Que j’aimerais qu’elle vienne me voir quand elle va mal pour que j’essaie de l’aider. J’aimerais pouvoir être son rempart, et je ne comprends pas pourquoi elle ne se dévoile pas entièrement à moi, alors que j’ai toujours été présent pour elle, et celà ne changera pas.
Calixte
A warm blooded beast with a beautiful smile


Callum et moi nous sommes si différents que je n’aurais jamais cru qu’on serait si proches. Et pourtant… Nous avons un gros point commun : l’un comme l’autre, loin de considérer Poudlard comme un endroit rassurant et chaleureux, nous subissons ce passage à l’école. Naturellement, pour moi, Poudlard vaut mieux que mon père, mais j’ai tout de même hâte de m’enfuir d’ici. Mes terreurs nocturnes n’aident pas vraiment… Alors je ne sais pas exactement si c’est ça qui nous a rapproché, mais depuis notre première rencontre, quand il m’a surpris à errer dans les couloirs, saoul comme un cochon, je le considère un peu comme … mon parrain. Oui c’est ça. Pas vraiment mon père, mais comme une figure d’autorité à qui j’offre toute ma confiance. Il me conseille, il m’écoute… parfois il m’engueule. Enfin engueuler est un bien grand mot car il n’est pas très bavard, alors il me tape l’arrière de la tête pour signaler sa désapprobation. Il connait mon histoire, celle de ma mère, mes soupçons pour mon père, et il connait mon désir de vengeance. Je sais qu’il veille sur moi de loin, et ça me rassure, quelque part. Nous nous retrouvons régulièrement tous les deux, là où on s’est rencontrés pour la première fois, et c’est notre petit havre de paix. On discute jusqu’à pas d’heure, et c’est les seuls soirs où je ne bois pas. Ce n’est pas l’envie qui m’en manque, mais je pense qu’il serait capable de m’exploser la bouteille sur le crâne pour que je ne la descende pas…. Ouais Callum, c’est un peu mon pilier –mais pas de comptoir, ça va de soi.
Callum
Mon pilier, mais pas de comptoir


Blabla
Eleazar
My only true family

Isaac et moi, ce qui nous a rapproché, c’est notre relation à notre père. Je me souviens encore, alors que j’étais en 2eme année, de cette terrible beuglante reçue de mon père. Il m’humilia devant toute ma maison et, accessoirement, tous les gens présents dans la grande salle. Ce fut une tirade longue et insoutenable où il exposait en long en large et en travers la honte qu’il éprouvait d’avoir un fils comme moi. Et alors que tout le monde se taisait, se regardant en chien de faïence, une main tomba sur mon épaule, les doigts se pressant dans ma peau pour me réconforter : c’était Isaac.
Depuis ce premier contact, nous sommes en quelque sorte devenus inséparables. Pas au sens où nous passons nos journées ensembles, loin de là, nous ne sommes même pas dans la même classe, mais au sens où nous avons besoin de nous voir minimum une fois par jour. Ca nous apaise, ça nous donne de l’énergie. Meilleur ami, c’est le mot commun qui définit sans doute le mieux notre relation. En grandissant, nous sommes devenus différents par nos fréquentations et nos expériences, mais nous tenons toujours autant l’un à l’autre. Il sait tout de moi, et moi de lui, et même si nous sommes différents, on se comprend à merveille. Il est celui qui me donne de l’énergie et qui m’empêche de baisser les bras, et je ne l’échangerai pour rien au monde.
Isaac
We're different and the same

Liliya, pour être parfaitement honnête, je ne sais pas pourquoi elle a commencé à me parler. Je ne l'ai pas comme professeur et, du jour au lendemain, elle s'est mise à s'intéresser à moi, à passer du temps avec moi, à jouer un peu les psychologues... Comme si elle avait senti que je n'étais pas au top de ma forme. Notre rencontre, je ne sais pas à qui ou à quoi je la dois, mais je remercie le ciel qu'elle ait eu lieu. Derrière une beauté fatale, presque froide, se cache un grand coeur que je n'aurai jamais soupçonné. Liliya a l'allure d'une tueuse professionnelle, et pourtant son activité principale consiste à recueillir des oisillons tombés du nid un peu comme moi. Elle a pansé mes blessures à sa façon, elle m'a tendu une oreille lorsque j'en avais besoin, elle ma dispensé ses conseils et son affection. Elle me rappelle énormément ma mère, ou du moins ce dont je me souviens d'elle, sa présence m'appaise et j'ai cette agréable sensation que quoiqu'il arrive, elle ne me tournera jamais le dos. Ce sentiment me fait d'ailleurs assez peur, moi qui n'ai pas l'habitude d'accorder ma confiance à tour de bras, j'espère juste que je ne regretterai pas cet acte de foi.
Liliya
When everything's wrong, you make it right

Quand j’étais petit, je n’étais certainement pas de ces enfants uniques à commander une petite sœur ou un petit frère pour Noël, et d’ailleurs je n’en ai jamais eu. Jusqu’à très récemment. Marlowe est la fille de Callum, et Callum est pour ainsi dire… peut être pas mon père de substitution, mais plutôt comme un parrain. Un adulte qui veille sur moi et à qui je tiens beaucoup. Alors évidemment, il a fallu accepter le pactole : pour un parrain gagné, une petite sœur offerte. Je ne sais pas exactement ce que lui a dit Callum, mais le message est passé très clairement : si tu as besoin de quoique ce soit, tu peux compter sur Jake. L’ennui, c’est que Marlowe est un monstre. Un monstre tout mignon, rigolo, et très câlin, mais un monstre quand même ! Elle est inépuisable et son imagination aussi lorsqu’il s’agit de créer des catastrophes –et de me les refourguer après. Elle a trèèès bien compris le principe de soutien fraternel, oh oui ! Parfois j’ai VRAIMENT envie de l’envoyer bouler, mais dans ces moments là elle dégaine son sourire angélique et papillonne un peu des yeux et…. Et voilà. Marlowe c’est un peu la belle et la bête en une seule personne. Et je l'aime bien ma petite Bellte
Marlowe
Absolutely cute demon





Dernière édition par Jacob A. Jugson le Sam 27 Sep - 22:35, édité 40 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Lun 19 Mai - 20:49


Jake’s Dilemmas







Arya. C'est à la fois l'une des personnes qui comptent le plus pour moi et à la fois une de celles qui m'énervent le plus. La liste des choses qui m'agacent est à rallonge : son goût déplorable pour les mecs, sa capacité à me vexer et m'énerver sur des choses dont je me contrefous habituellement, sa façon de démarrer au quart de tour à la moindre de mes remarques, sa perspicacité lorsqu'il s'agit de comprendre ce que j'essaie de dissimuler... Ouais je pourrais continuer longtemps. Et en prime, elle arrive à attirer tous les tyrans et petits cons de l'école, qui ensuite s'en prennent à moi par association, merci Arya ! D'ailleurs elle me saoule à toujours se foutre dans la merde, après je dois voler à son secours et clairement c'est pas mon fort. Elle a de la chance que je lui en doive une hein, sinon croyez moi que ça ferait un bail que j'aurais jarté ce boulet... Et la prochaine fois qu'elle me sort un petit ami tout pourri de son chapeau je la noie, ça lui apprendra p´tetre à mieux les sélectionner ... Même si avec son caractère c'est déjà un miracle qu'elle en trouve qui la supporte. Enfin j'dis ça mais elle a des côtés chouettes aussi. Mais lui dites pas que j'ai dit ça, hein, j'voudrais pas qu'elle gonfle d'orgueil, manquerait plus que ça. J'suis sur qu'elle ne s'arrêterait plus de me charrier avec ça ! Complices, adversaires, en duo ou en duel, j'ai à la fois envie de crier au monde entier qu'elle m'appartient et à la fois envie de la renier aux yeux de tous. Je voudrais qu'elle ne soit qu'à moi et en même temps... Est-ce qu'on ne s'entre-tuerait pas si on n'avait que l'un pour l'autre ?
Arya
I can't help it there's nothing I want more

Il y en a à Poudlard qui pensent que je suis fou. Mais si moi je suis fou... qu'est-ce que je dois dire de Bethany ? Cette fille a un grain, clairement. Au début, elle n'était à mes yeux qu'une bimbo comme une autre, autrement dit quelqu'un qui me met TRES mal à l'aise. Nous nous sommes retrouvés à travailler ensemble sur un projet d'Alchimie, et elle ne s'est pas gênée pour se la jouer séductrice avec moi. Ca devait même l'amuser de moi voir tout chose face à ses avances... Et puis un jour, sans prévenir, je la vois qui fond en larmes dans mes bras. Honnêtement, au début, je n'y ai pas cru, j'ai cru que c'était une stratégie de sa part. Mais au bout de plusieurs minutes à la voir totalement effondrée malgré mes tentatives maladroites de réconfort, j'ai du admettre qu'il y avait juste quelque chose qui clochait. A quoi je m'attendais ensuite ? Je ne le sais pas vraiment, mais probablement pas à ce qu'elle m'ignore superbement. Oh bien sûr, elle fait mine de ne pas délibéremment m'éviter, mais je suis moins con que je ne le laisse croire, je me rends bien compte que si elle peut ne pas se retrouver seule avec moi, elle le fait. Pas de bol, avec le projet d'Alchimie, ça va devenir compliqué de s'ignorer ad vitam aeternam. Et moi.... moi je ne sais pas comment me comporter. Dois-je me montrer compatissant ? Ou bien faire comme si rien ne s'était passé ? Difficile à dire. Parfois je me remets même en question, me demandant si je n'ai pas tout simplement imaginé cette scène sous les effets d'une de mes potions. Parce que franchement, il ne reste plus une seule trace de la demoiselle fragile et fébrile que j'avais dans mes bras à ce moment là...
Bethany-Joy
I think I just hallucinated another you

Nemesis et moi c’est une longue histoire, mine de rien. Ca a commencé il y a longtemps, chez le psy. Je les fréquente depuis un sacré bout de temps, et elle aussi de toute évidence. Nous nous croisions souvent dans la salle d’attente, et si au début elle me faisait les gros yeux pour essayer de m’impressionner –et me menacer de me tuer si je répétais que je l’avais vu ici, sans doute- on a vite fini par sympathiser autour de notre mépris commun pour la psychiatre. Je me souviens même avoir orchestré quelques farces avec elle pour piéger notre cher médecin. Ca aurait pu en rester là car j’ai changé de psy par la suite, mais le destin en avait décidé autrement !
Notre rencontre suivante se déroula à Poudlard. C’était une nuit d’orage et j’errais comme à mon habitude, refusant de m’endormir de peur de voir les cauchemars revenir. Et j’ai découvert une Némésis tremblante, presque traumatisée, recroquevillée dans un coin.  Perturbé de la voir dans un tel état de fébrilité, je me suis approché, essayant de la réconforter, je ne m’attendais pas à me faire engueuler et repousser comme un malpropre. J’aurais pu me barrer, à ce moment là, mais je voyais bien qu’elle n’était pas elle-même. Alors qu’elle le veuille ou non, je suis resté avec elle, lui serrant la main, lui offrant mon épaule. Cette petite mésaventure nous a de toute évidence rapprochés, puisque depuis, nous passons presque toutes nos nuits ensemble. Que ce soit quand il y a un orage, pour que je la réconforte, ou quand il n’y en a pas, pour qu’elle m’accompagne dans mes beuveries nocturnes, nous sommes devenus compagnons d’infortune et nous nous soutenons mutuellement. En somme, une belle amitié, quoiqu’atypique. Une belle amitié jusqu’à cette fichue nuit ! On était clairement très ivres tous les deux et l’ambiance si prêtant bien… on a fini par coucher ensemble. Si j’avais eu ne serait-ce qu’un milligramme de raison en moi, je l’aurais repoussé sur le champ ! A faire ça, on avait tout à perdre, et avant tout notre amitié, et pas grand-chose à gagner, alors EVIDEMMENT que c’était la connerie du siècle. Depuis je me sens très con, et je ne sais pas trop comment aborder les choses avec elle. Sauf qu’il est juste hors de question que notre histoire se termine aussi bêtement… On avait quelque chose, elle et moi, avons qu’on ne joue les imbéciles, et je ne laisserai pas ça s’en aller comme ça. L’ennui, c’est que très clairement, Nem m’évite, et elle n’essaie même pas de prétendre le contraire. Alors je passe peut être pour le désespéré de service, mais tant pis, je vais l’acculer, la confronter, crever l’abcès, faire quelque chose pour qu’on mette de côté cet épisode et qu’on redevienne ce qu’on était avant, car je ne supporterai pas de la perdre.
Némésis
I'm addicted to you

A l'époque, je vous aurais dit que je n'étais pas amoureux de Nika. Je n'avais pas eu le temps de développer des sentiments, notre relation avait été trop éphémère. Pourtant, je suis certain que j'aurais fini par être fou amoureux de ce petit bout de femme. On s'entendait à merveille, elle faisait resortir mon côté tendre, elle me faisait rire. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, jusqu'à cette fameuse nuit où elle a voulu qu'on dorme ensemble. Juste dormir. Mais juste dormir, c'était déjà trop. Je n'étais pas encore prêt à m'ouvrir à elle concernant le meurtre de ma mère, je ne voulais pas qu'elle soit témoin de mes cauchemars. Elle a insisté, j'ai cédé. Je l'ai réveillée en plein milieu de la nuit avec des hurlements et des coups dans le vide. Elle a eu un mal fou à me faire sortir de mon cauchemar, et lorsque ce fut chose faite, je m'enfuis, purement et simplement. Le lendemain, compréhensive, elle me laissa une chance de m'expliquer, de parler. Acculé comme une bête chassée, je me suis bêtement braqué. J'ai été sec, presque blessant, je l'ai repoussée comme je n'avais jamais repoussé personne, et elle ne le méritait pas. Elle a rompu. Je ne sais pas si c'est mon comportement ou mon refus de m'ouvrir qui l'a décidée, peu importe au fond, je suis clairement le fautif de l'histoire. Et puis, c'est une fois qu'elle est partie que je me suis rendu compte que finalement, je n'étais peut être pas "presque amoureux", mais bien amoureux tout court. Pauvre con, va. Depuis... depuis elle essaie de mettre de la distance entre nous, et je la comprends. Parfois elle essaie de se montrer méchante, mais c'est plus drôle qu'autre chose. J'en rirais si je ne savais pas ce qu'il y avait derrière : la volonté de nous éloigner. Je ne suis pas quelqu'un d'optimiste ou d'utopiste, et dans une situation similaire, j'aurais probablement jeté l'éponge, respectant son choix de vouloir m'écarter de sa vie. Sauf qu'il y a ce petit quelque chose... Lorsqu'elle pète les plombs, lorsque plus rien ne va, lorsqu'elle est malheureuse ou paniquée, c'est vers moi qu'elle vient. C'est mon épaule qu'elle va retrouver, mes bras qu'elle recherche. Et ce petit rien me pousse à croire que finalement tout n'est peut être pas fini, que ma connerie est encore rattrapable... Alors vous allez me dire que je m'accroche à trois fois rien, mais je l'ai laissée partir une fois, et je l'ai regretté, je ne commettrai pas la même erreur deux fois.
Nika
Only know you love her when you let her go





Dernière édition par Jacob A. Jugson le Sam 13 Sep - 17:46, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Lun 19 Mai - 20:49


Jake's Friends & Mates












Ma petite Bony ! Tout un poème cette fille. Ca n’a pas forcément commencé au mieux entre nous, enfin surtout de mon côté. Je dois dire que parfois je suis un peu parano, et quand cette fille que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam a décidé de m’aider avec mes problèmes d’alcool, j’avais envie de lui rire au nez. Etait-ce le nouveau truc à la mode de prendre en pitié les cas sociaux ? Un moyen de se racheter une conscience ? Honnêtement je lui ai prêté toutes les mauvaises intentions. Alors en réalisant qu’elle souhaitait vraiment m’aider, qu’elle était même très investie dans cette cause… du coup j’avoue que j’ai un peu culpabilisé. Je me suis même confié à elle à propos des cauchemars sur le meurtre de ma mère, lui expliquant par la même pourquoi je buvais autant. Loin de me tourner le dos, elle a continué de vouloir m’aider, me couvrant auprès des professeurs et autres élèves lorsque j’étais trop saoul, tout en me tenant compagnie lorsque je buvais. Sa nouvelle idée de génie : m’entraîner à faire les 400 coups pour me changer les idées. Honnêtement, je n’étais pas très enthousiaste… J’ai même essayé de me débiner, mais c’était sans compter la ténacité de ma petite lionne. Finalement, je me suis laissé embarquer dans ses folies. Depuis, à chaque fois qu’elle me propose une petite farce, je roule des yeux, je fais semblant d’être exaspéré, mais même elle doit bien sentir que je ne mets plus autant de résistance qu’au début. Le seul souci dans tout ça, c’est que clairement, son but est de me faire arrêter l’alcool, alors que moi, je sais pertinemment que sans ça, mes nuits redeviendront insupportables. Alors c’est vrai, quand on aborde le sujet, le ton monte, parfois, chacun restant crampé sur ses positions. Et le sujet revient assez souvent sur le tapis. Mais au final, on ne reste jamais fâchés très longtemps, car on ne supporte pas quand l’autre nous fait la gueule. Parce que franchement… qu’est-ce que je ferai sans ma Bony ?
Ebony
How to save a life

Toi et moi on partage un secret de taille, on ne sait juste pas de quoi il s'agit. On s'est rencontrés sur le quai 9 3/4, alors que tout le monde retrouvait sa famille, ses proches, nous étions tous les deux, sans personne pour nous accueillir. Forcément, ce genre de moments d'intense solitude rapproche, et nous avons discuté. Nous avons ainsi découvert ce qui nous unissait : notre relation extrêment compliquée avec notre famille. Je sais que tout n'est pas rose pour toi, je ne sais juste pas pourquoi. Tu sais aussi que pour moi la vie familiale n'est pas idylique, mais tu ne sais pas non plus ce qui se cache derrière ce constat. Nous garçons nos secrets avec attention, mais nous savons ausis que nous pouvons nous confier l'un à l'autre, que nous pouvons nous soulager l'un auprès de l'autre lorsque notre famille nous épuise ou nous déprime, et c'est réconfortant de savoir que quelqu'un d'autre vit la même chose, que quelqu'un d'autre nous comprend.
Elizabeth
On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille

Une histoire folle, folle comme on m'avait décrit la demoiselle. Je connaissais Hell de nom : chanteuse dans un groupe -mais je ne suis pas un grand mélomane alors je ne la connaissais pas tellement-, amie de Silver et de Rubens, c'était sa réputation qui m'était familière. Un petit ovni, une fille un peu perchée. Alors lorsque, tentant de me dépétrer de ma misère sociale, je cherchai un moyen de me retourner la tête, de vivre une autre vie le temps d'un jour ou d'un soir, j'ai tout de suite pensé à elle. Ma demande fut directe et la prit quelque peu par surprise si je n'm'abuse. Quelques temps plus tard, je vivais la soirée la plus folle de ma vie, moi Jacob Jugson, le type chiant, planplan, frileux et inoriginal, et je finissais par épancher ma peine sur l'épaule d'une demoiselle aussi abîmée que moi que je je connaissais presque pas le matin même. A compléter avec rp à venir ♥
Hell
Les dingues et les paumés se cherchent sous la pluie

J’ai croisé Lya lors d’une de mes errances nocturnes où j’étais très très ivre. Je ne m’en souviens plus franchement pour être honnête, je me rappelle juste qu’elle s’est occupée de moi et qu’on a longuement discuté. Ce qui était une exception devint rapidement une habitude : nous nous retrouvions le soir pour parler de tout et de rien, et notamment de notre philosophie commune sur l’amour, ou plutôt sur le fait que nous n’y croyions pas …. Ou que nous ne voulions pas y croire. Je dois admettre l’avoir parfois cherchée, le soir tombé, pour ensuite prétendre en hasard, n’osant pas franchement admettre que je cherchais sa compagnie. Petit à petit, elle est devenue ma confidente, quelqu’un à qui je pouvais parler de tout. Le jour où j’ai découvert qu’elle s’était fiancée… Je me suis un peu moquée d’elle. Ca me paraissait surréaliste qu’une fille comme elle se fasse passer la bague au doigt ! Ceci dit récemment… Je la sens un peu plus absente, un peu perturbée. Pas exactement distante, mais quelque chose la tracasse. Je n’ose pas franchement lui demander quoi, j’ai peur d’abuser de mes « droits »… Mais j’aimerais bien savoir ce qui la chagrine et, éventuellement, si c’est dans mes capacités, de l’aider à se sortir de son tourment.
Lya
You've always been afraid of love

On dit parfois que les grands esprits se rencontrent, c'est on ne peut plus vrai pour Max et moi. Assez semblables, soliaires, parfois taciturnes, on ne serait jamais allés l'un vers l'autre en temps normal, parce que franchement parlant on ne va pas vers grand monde... C'est un de mes professeurs, celui de Potions Avancées, qui m'a conseillé d'aller le voir. Je travaillais sur un projet d'études particulièrement ambitieux car, comme toujours, j'aimais mettre la barre haute. J'y suis allé un peu en traînant des pieds, j'ai toujours été convaincu de l'adage "on n'est jamais mieux servi que par soi-même". Je suis quand même allé lui demander son avis, je bloquais sur une partie du processus. Au début, nous avons travaillé ensemble plus par obligation étudiante qu'autre chose. Et puis... petit à petit, je me suis rendu compte que Max était vraiment bon dans ce domaine. Excellent même, passionné. Comme moi. Le projet touchant à sa fin, on a commencé à travailler régulièrement ensemble, sans que personne ne nous le demande. Nous nous conseillions l'un l'autre, nous faisions des expériences. Alors que toute la population étudiante courait vers le terraind de Quidditch comme un seul homme, notre hobby était bien différent : nous restions dans les cachots pour continuer à expérimenter, à inventer, à découvrir. Petit à petit, j'ai même fini par m'attacher à ce type un peu solitaire et secret. J'ai commencé à lui parler de mes véritables motivations pour exceller en potion, à lui demander des conseils et de l'aide, à faire appel à son génie en la matière pour parfaire mes deux grands projets : une potion pour faire définitivement taire mes terreurs nocturnes, et une potion pour ramener à mes souvenirs tous les détails de cette fameuse nuit de meurtre dont je suis censé être le témoin.
Max
Tombés dans la potion magique quand on était petits

Entre célibataires confirmés, on ne pouvait que s'allier ! Alors non, Rosy et moi on ne s'est pas retrouvés à un club de rencontres pour célibataires ... Je l'ai abordée à une fête où mes rares amis étaient tous occupés à danser ou flirter. Les siens aussi avaient l'air très occupés d'ailleurs. "Alors, toi aussi tu pars du principe qu'il vaut mieux être seul que mal accompagné ?", c'est ce que je lui ai dit, un petit sourire au coin des lèvres. De plaisanterie en plaisanterie, après avoir rôdé autour du buffet un moment, nous avons décidé que plus rien ne nous attendait à cette fête et nous sommes allés faire un tour dehors. L'alcool aidant, nous avons discuté de tout et de rien comme si nous étions les meilleurs amis du monde. Ce petit épisode nous a rapproché, et je compte aujourd'hui Rosemary dans mes amis. Elle est la seule qui puisse réellement comprendre mon désert amoureux puisqu'elle traverse le même, et c'est donc tout naturellement que nous sommes devenus "confidents sentimentaux". Au moins je sais qu'elle ne se foutra pas de moi si je lui dis que les filles me foutent les j'tons quand elles commencent à me tourner autour....
Rosemary
Célibataires & Fiers, enfin tout du moins Solidaires

Après le concept de « Partners in crime », voici le concept de « Partners against crime ». Rubens et moi, on est un peu les Nicky Larsons des mangemorts Matricides. En moins virils et courageux, et en plus rats de bibliothèque mais… il faut un début à tout, non ?
Plus sérieusement, Rub est l’une des seules personnes de Poudlard que j’ai mises dans la confidence pour ma mère. Il faut dire que lui et moi on partage la même douleur, le même traumatisme. Qui de mieux que lui pour comprendre ce qui me torture depuis tant d’années ? Pourtant, de base, nous sommes très différents. Nous n’avons même pas la même manière d’essayer de cicatriser, d’appréhender le malheur qui nous est tombé sur le coin de la figure. Malgré tout, je sais qu’il est là pour moi et inversement. Naturellement, nous venons essentiellement l’un vers l’autre pour des problèmes concernant directement notre double-enquête, sujet sur lequel je lui fais une confiance aveugle, mais s’il venait me demander un coup de main pour autre chose, je lui prêterais main forte bien volontiers. Ensemble, nous avançons lentement, très lentement, mais sûrement, et nous sommes plus forts à deux. Si l’un est parfois tenté de jeter l’éponge car on sent bien que les pourritures en face de nous sont très douées pour couvrir leur trace, l’autre est toujours là pour lui redonner énergie et motivation. Nous traversons des passages à blancs, mais nous retrouvons l’un dans l’autre la force de continuer, et je suis persuadé qu’on finira par toucher à notre but commun. Ce jour là, je ne sais pas ce qu’il adviendra de notre duo d’enquêteurs de choc, mais je suis certain qu’on trouvera toujours l’occasion d’allier nos multiples talents complémentaires !
Rubens
La justice les passionne, Jakubens ne craint personne

Oh, à nous voir tous les deux, y a certainement pas grand monde qui s'imaginerait qu'on est aussi liés, Sean et moi. Il faut dire qu'on n'est pas des mecs super démonstratifs, une main sur l'épaule pour témoigner son soutien, une tape dans le dos pour se donner de l'énergie, ça s'arrête là. Et pourtant, peu de gens en savent autant que lui sur mon enquête. Il faut dire que nous avons un gros point commun : nous sommes tous les deux assoiffés de justice et de vengeance, presqu'obsédés par ces meurtres qui nous ont tous deux marqués à vie. Alors on s'épaule, que ce soit dans nos recherches, ou au quotidien. Quand il a besoin de plancher sur le sujet, je lui file un coup de main sur les devoirs, si j'ai besoin de d'accéder à des dossiers confidentiels, il m'aide à les subtiliser. Quand l'un de nous commence à baisser les bras, l'autre est là pour le remettre sur les rails, et quand le coup de blues pointe le bout de son nez, le comparse est toujours là pour discuter, ou juste écouter. Bref, on s'est bien trouvés lui et moi, et nous sommes chacun la force de l'autre sur notre sentier difficile jusqu'à la vérité et la justice.
Sean
That’s what partners do, they have each others' back

Silver, je n'aurai jamais imaginé qu'un embryon d'amitié ait pu naître entre nous ! Il faut dire qu'on a commencé de manière assez étrange : j'étais saoul, elle m'allumait pour rigoler, je l'ai embrassé pour la fuire. Alors lorsqu'on s'est retrouvés dans un bar quelques temps plus tard, j'ai cru que j'allais soit mourir de honte, soit consummé par mon attirance pour elle. Et puis... en discutant, en plaisantant, j'ai découvert que Silver réveillait en moi quelque chose de nouveau : la légerté d'une amitié simple, le plaisir de rire sans penser à ses problèmes, de s'amuser et de passer du bon temps, comme n'importe quel adulescent. Quelque chose que je n'avais presque jamais connu... Finalement, j'ai vu en elle bien plus que la femme sublime et mangeuse d'hommes que je pensais qu'elle était. J'ai vu quelqu'un de lumineux, respirant la joie de vivre, qui m'apportait un bol d'air frais dans ma vie un peu terne.
Silver
You make me forget the daily worries

Je ne crois pas franchement à la divination et tous ces arts magiques un peu trop mystiques à mon goût... Alors comment j'en suis arrivé à demander de l'aide à Tallulah ? Excellente question. Je crois que j'étais un peu désespéré... Notre enquête avec Rubens avance, doucement, mais j'ai besoin de réponses bien plus personnelles me concernant. J'ai besoin de comprendre ces cauchemars pour réussir à les éradiquer définitivement. Alors je me suis tourné vers elle, espérant qu'un art qui m'était incompréhensible pourrait m'aider à comprendre des rêves tout aussi incompréhensibles. J'étais un peu sceptique sur le talent de Tallulah au début... Mais nous avons eu une connexion étrange tous les deux. Un simple contact qui m'a fait revivre en direct ma dernière terreur nocturne, et qui de toute évidence est également apparue à la jeune femme. Depuis, elle m'aide à essayer d'en analyser les symboliques... Je passe de plus en plus de temps avec elle, et je commence à comprendre l'intérêt que certains peuvent avoir -Arya y compris- dans ce drôle de don. J'ignore si Tallulah m'aide par pitié, par curiosité, ou simplement parce qu'elle m'apprécie, mais quoiqu'il en soit, j'ai enfin un minuscule espoir de mieux comprendre ce qui m'est arrivé !
Tallulah
A leap of faith

De lui-même, je ne pense pas que Vincent serait venu m'aborder, les rumeurs sur mon alcoolisme l'auraient repoussé plutôt qu'attiré –et on ne peut pas lui en vouloir. Seulement voilà, au début, ce n'est pas avec moi qu’il a sympathisé, mais avec Lux, mon fléreur. Il faut dire que Lux est une bêbête plutôt attachante –et je ne dis pas ça parce que c’est la mienne… enfin peut être un peu- et Vincent un ami des bêtes, ils étaient faits l’un pour l’autre ! Seulement voilà, Lux a un sens de la loyauté assez développé, et qui veut être ami avec lui doit être ami avec moi… à peu de choses près. C’est ainsi que nous nous sommes rencontrés avec Vincent. Et puis finalement, entre bizarreries de Poudlard, entre marginaux, on s’entend sacrément bien ! Naturellement je ne vais pas lui raconter tous mes secrets, mais on passe du bon temps avec Vincent –et Lux, qui n’est jamais loin. Quand on se sent un peu seuls au milieu de tous ces gens, on aime bien se retrouver et se changer les idées, discuter de tout et de rien, refaire le monde, bref, passer du bon temps avec un pote.
Vincent
Les zarbis sont de sortie





Dernière édition par Jacob A. Jugson le Sam 13 Sep - 17:47, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Lun 19 Mai - 20:50


Jake's Troubles






Adrusia est une personne intelligente, je l’ai tout de suite remarqué. Observatrice, on sent que la demoiselle est maligne et qu’elle cogite beaucoup. En soi, nous ne sommes pas si différents l’un de l’autre, à ceci près que moi, je ne tiens pas du tout à ce qu’on sache ce que j’ai dans la caboche. J’ai mis des années à me forger une réputation d’imbécile indigne des Serdaigles qui me promet de la tranquillité. Personne ne vient demander quoique ce soit aux idiots, personne ne cherche à les mêler à mille et un complots. Ca aurait pu en rester là entre nous deux, sauf que j’ai visiblement attiré la curiosité de la demoiselle. Récemment, je l’ai surprise à m’observer plus que de coutume, à me tourner autour comme un vautour. J’ai pris les devants et, avant qu’elle ne s’aperçoive que quelque chose cloche chez moi, j’ai redoublé d’efforts pour jouer les cons en sa présence :  blagues lourdes, commentaires machistes ou déplacés, remarques idiotes, je ne lésine pas sur la connerie, espérant qu’elle se désintéresse rapidement de moi, décrétant que je ne vaux pas le temps perdu. Pour l’instant, je dois dire que ce n’est pas une franche réussite….
Adrusia
You have a sharp eye, and I don't like that

Mais quelle casse-pied celle là ! Bon… la bonne nouvelle, c’est que mon petit jeu d’acteur doit être plutôt convaincant puisqu’elle est tombée en plein dans le piège du Jacob complètement débile. Sauf que voilà, si ça m’arrange généralement de passer pour l’idiot du village à qui on fout la paix, c’est nettement moins drôle quand on décide de vous harceler sur le sujet. C’est pas compliqué : quand Charlie et moi sommes dans la même pièce –ou le même périmètre- les remarques pleuvent, toutes plus désagréables les unes que les autres. Des remarques qui ressemblent beaucoup à celles de mon père, ce qui ne me plait pas beaucoup… mais bon, j’ai appris à passer outre, à fermer les écoutilles le temps qu’elle se lasse. L’ennui, c’est qu’elle ne se lasse pas. Pas du tout même ! Plus je l’ignore, plus elle s’acharne. Généralement parlant les gens se fatiguent à force d’être ignorés, elle, non. J’ai même l’impression que ça la nourrit. Mais je ne baisse pas les bras, je sais généralement me montrer plus malin que les autres, alors je trouverai bien un moyen de faire taire ses jacassements moqueurs.
Charlie
Infatigable emmerdeuse

Blablabla
June
????





Dernière édition par Jacob A. Jugson le Sam 27 Sep - 22:46, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 631
Galions : 570
Âge : 20 ans
Classe : L2 Médicomagie
Avatar : Léa Seydoux
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Lun 19 Mai - 21:19

Duo de choc au rapport  :superman: 

Voilà c'était juste pour pourrir ta fiche 8D *retourne cogiter sur les liens ♥️*

_________________

And I need you like a heart needs a beat but that's nothing new. I loved you with a fire red now it's turning blue. And you say sorry like an angel heaven let me think was you. But I'm afraid it's too late to apologize, it's too late.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Mer 21 Mai - 12:02

moi moi je veux \o

Citation :
Jacob tu ne lui aurais en temps normal probablement jamais parlé. C'est avec Lux, son fléreur, que tu as d'abord sympathisé. Cette bestiole est trop mignonne, et hyper affectueuse, alors quand tu as découvert qu'elle appartenait aux rois des Zarbis, tu as un peu déchanté. Finalement, ça a été l'occasion d'apprendre à le connaître, lui aussi, et c'était finalement plutôt une bonne surprise.

Ami des animaux ce lien est fait pour Vincent :han: et entre Zarbis on peut que se comprendre \o et puis c'est original un zarbi !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Ven 23 Mai - 18:04

Binôôôôôme :coeur: C'est gentil de pourrir ma fiche, on a bientôt tout trouvé :piment:

Vincent  :ballon:  Je vois pas ton image mais je soupçonne fortement un pokemon héhé !
Cool pour le lien :han: Si Vincent est l'ami des animaux il ne resistera pas au petit fléreur de Jake ! Et puis entre marginaux ils se comprendront forcément héhéhé ! Je t'ajoute dans la soirée =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 280
Galions : 670
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Blake Lively
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Sam 24 Mai - 11:44

Helloooooooo ! J'aimerais beaucoup avoir un lien ! Ta fiche est super intéressante ! :) J'attend donc ton avis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Sam 24 Mai - 13:32

Carrément :han: D'autant que :

Spoiler:
 

Tu verrais plutôt quelque chose de positif ou de négatif ?
Sachant que Jacob n'a pas franchement une super réputation à Poudlard  :Vitali:  (Entre ceux qui pensent que c'est un alcoolique, ceux qui pensent qu'il est juste bizarre et ceux qui le prennent pour un parfait imbécile XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Sam 24 Mai - 13:56

Il nous faudrait un lien entre serdy :coeur:
Je viens un peu en touriste mais je vais réfléchir
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Sam 24 Mai - 17:44

Ouiiii une Serdy meugnon *lui offre un appareil photo pour parfaire son attirail de touriste*

On peut réfléchir ensemble, y a pas de souci.

En lisant ta fiche j'ai relevé "Elle considère la plupart des garçons comme des imbéciles et prend un malin plaisir à leur briser le cœur dès que l'occasion se présente" et "Elle passe la majorité de son temps à la bibliothèque".
Jake passe lui aussi énormément de temps à la biblio, ce qui est une surprise pour beaucoup de gens sachant qu'en cours il ne fait aucun effort. (En vérité il passe tout son temps à enquêter sur le meurtre de sa mère, mais il préfère faire croire qu'il est un rat de bibliothèque particulièrement pas doué puisqu'il se mange des gamelles malgré tout ce temps à "étudier").
Si Charlie considère la plupart des garçons comme des imbéciles, je pense que Jake ne fera pas exception. Il a vite compris qu'à Poudlard le jeu des alliances est particulièrement important, et il n'a pas la moindre envie d'être pris entre 2 guerres de clans ou autres sombres histoires qui se trâment. Du coup, il s'est dit que la meilleure façon pour qu'on lui foute la paix et qu'il puisse continuer de règler ses propres ses histoires dans son coin, c'était de faire croire à tout le monde qu'il n'était pas très fut-fut. Il adore se faire passer pour le con de service, superficiel et sans profondeur.

De là... soit Charlie tombe dans le piège, et elle aurait pu vouloir en faire un de ses "souffre-douleurs" ou de ses "jouets" (vu qu'elle est un peu peste), soit elle aurait pu remarquer que Jake est bieeeeen moins con que ce qu'il ne veut laisser paraître. Comme tu le sens :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 280
Galions : 670
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Blake Lively
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Sam 24 Mai - 18:17

Je verrais un lien positif ! Silver est tout comme toi bien trop fêtarde, rusée aussi. Elle n'a jamais eu de relation vraiment sérieuse tout comme toi, rien qui n'est duré et où elle était vraiment amoureuse. Pour ainsi dire elle n'est jamais tombé amoureuse. J'ai aussi vu que t'avais un talent de "manipulateur" qui est aussi l'un des attraits de Silv' donc à toi de voir pour la suite ! :)



































































Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Sam 24 Mai - 18:42

Alors en lisant un peu ta fiche, j'ai cru remarquer que Silver était aussi du genre à collectionner un peu les aventures ! Elle aurait peut être pu essayer de séduire Jake pour l'accrocher à son tableau de chasse, sauf que Jacob a eu très peu d'aventures, et du coup il est facilement impressionnable. Je l'imagine bien être complètement gêné face au charme de Silver, ne sachant pas franchement comment se comporter alors que d'habitude il est plutôt sûr de lui. Silver pourrait d'ailleurs en jouer, trouvant celà plutôt drôle et en remettant une couche juste pour le voir rougir et perdre ses moyens  :héhé: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 280
Galions : 670
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Blake Lively
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Sam 24 Mai - 19:41

Hum donc tu partirais dans l'idée que Silver cherche à te séduire ? Dans un but précis ? Juste pour qu'elle puisse s'amuser ou plus ? :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Sam 24 Mai - 19:57

Comme tu préfères !
Soit elle peut essayer de le séduire juste par envie ou défi (comme elle l'a fait pour d'autres avant) mais ça peut aussi être par intéret, pour se le mettre dans la poche, ou bien elle peut avoir vraiment craqué sur lui.... Dis moi ce qui colle le mieux pour Silver ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 280
Galions : 670
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Blake Lively
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Sam 24 Mai - 20:09

Je pensais à ta dernière proposition en fait ! ^^ Je cherche enfin ce genre de lien pour Silv' ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Sam 24 Mai - 21:37

Je pensais en effet que Charlie aurait un peu pris Jacob pour un imbécile aux vues des dires de leurs camarades ^^ Après elle aurait peut-être pu être étonnée par sa présence à la bibliothèque et se poser des questions...
Je me dis qu'on peut déjà commencer en disant qu'elle le prend pour un abruti et qu'elle passe son temps à le charrier comme elle est tout à fait capable de le faire.. Je la vois bien le harceler en lui disant qu'il est une honte pour leur maison etc Rolling Eyes Quitte à ensuite développer sur l'idée qu'elle découvrira finalement qu'il est peut-être moins con qu'il en a l'air :piment:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Dim 25 Mai - 15:45

Silv => Alors on peut partir là dessus :coeur: Par contre je pense qu'au début Jacob fera de la résistance ! Comme je te le disais il n'a pas franchement envie de "s'engager" pour le moment avec tout ce qu'il a comme préoccupations. Donc je pense qu'au début il sera essentiellement très gêné si Silver essaie de l'approcher même si elle lui plait beaucoup  Et à voir comment ça évolue en rp *_* !

Charlie => Ca me va XD (Elle aura pas tort Charlie haha). Par contre Jacob est particulièrement doué pour faire comme si les critiques et moqueries ne le touchent pas du tout, c'est un peu le grand prêtre du jem'enfoutisme, je ne sais pas si ça pourrait encourager Charlie à continuer ou au contraire la dissuader ^^
Et oui on pourra faire évoluer le lien avec Charlie qui se rend compte qu'il est beaucoup plus malin qu'il ne veut le faire croire... ce qui ne plaira pas du tout à Jake d'ailleurs  :Vitali: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 318
Galions : 270
Âge : 20 ans
Classe : M1 Art de la magie
Avatar : Anna Speckhart
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Dim 25 Mai - 16:02

MONAMOUR :piment: Le seul fait que tu aies pris mon amoureux de Dom Juan adoré comme avatar m'oblige à te demander un lien !! :piment: Plus sérieusement j'ai eu une idée inspirée de tes propositions de liens positives (et qui pourrait amener plus qui sait :héhé: ) qui j'espère te plaira :han:

Jake ne supporte pas les conflits et les évite comme la peste. De ce fait, bien qu'il soit souvent amené à croiser Arya étant donné qu'ils sont du même âge et ont des cours en communs, il aurait sans doute également toujours fuis (bien que remarqué) cette fille à qui l'on vient toujours chercher les ennuis. (J'imaginais qu'un jour il serait même passé devant elle sans rien faire alors qu'elle se faisait salement chahutée mais à voir si ça correspond à la mentalité de ton personnage aussi >w<). Cependant, un soir où Jake serait cuité à mort, voilà que cette même fille, suivie de près par Lux viendrait lui prêter main forte. Dès lors, j'imaginais entre eux une relation chien/chat, les deux passant leur temps à dire qu'ils ne s'apprécient pas plus que ça, limite que l'autre l'ennui alors qu'au final, avec le recul, ils passeraient le plus clair de leur temps ensemble. Grâce à ses dons en divinations et à sa capacité, Arya pourrait pousser Jake à se confier, et étant donnée sa propre situation, ils auraient vite de quoi trouver une épaule l'un chez l'autre meugnon Je ne sais pas si je suis très claire x'D Mais en gros ce serait une relation un peu à la Ron/Hermione en quelque sorte, les amis très proches qui en même temps passent leur temps à se bouffer bien qu'au fond ils ne pourraient pas se passer l'un de l'autre

J'aimerai vraiment établir une belle complicité entre eux et... Pourquoi pas voir comment ça évolue *SORT* ça te dirait ?

_________________
- DIS QUE TU ME RETIENDRAS -
Et juste au moment ou j'étais bien toute seule, tu m'arrive comme un coup de poings sur la gueule. L'autoroute de ma vie filait tout droit devant, notre rencontre est un accident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 280
Galions : 670
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Blake Lively
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Dim 25 Mai - 17:16

Oui c'est pareil pour Silver de toute manière, elle aime bien séduire mais elle a un énorme blocage avec tout ce qui est en rapport avec les sentiments ! ^^ Donc ça serait un lien évolutif ! Passant d'un jeu pour Sil' à plus ! C'est parfait !  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Dim 25 Mai - 17:54

Jacob A. Jugson a écrit:
Charlie => Ca me va XD (Elle aura pas tort Charlie haha). Par contre Jacob est particulièrement doué pour faire comme si les critiques et moqueries ne le touchent pas du tout, c'est un peu le grand prêtre du jem'enfoutisme, je ne sais pas si ça pourrait encourager Charlie à continuer ou au contraire la dissuader ^^
Et oui on pourra faire évoluer le lien avec Charlie qui se rend compte qu'il est beaucoup plus malin qu'il ne veut le faire croire... ce qui ne plaira pas du tout à Jake d'ailleurs  :Vitali: 

Oh bah non au contraire, en voyant que ça ne le touche pas ça va tellement le saouler qu'elle risque de continuer indéfiniment en espérant un jour l'atteindre ! Elle n'aime pas quand quelque chose lui échappe ^^
Bref ça risque d'être sympa à jouer comme lien, faudra se faire un rp :piment:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Dim 25 Mai - 21:00

Silver > C'est parfait alors :coeur:Elle commencerait par "s'attaquer" à Jake par jeu (ça peut même être un challenge vu qu'il a eu trèèès peu de copines/aventures) et pas de bol, elle se prend au jeu :coeur:Et ensuite on peut voir comment ça évolue en fonction de nos deux persos !

Charlie > Parfait, ça va les faire tourner en bourrique tous les deux, Charlie parce qu'il refuse de réagir à ses moqueries, et Jake parce que d'habitude les gens finissent par abandonner lorsqu'il les ignore et Charlie, non. Et carrément pour le rp   

Arya > Oh ma poulette je ne sais pas comment tu fais pour avoir toujours des idées de liens trop cool :piment:

Le concept me botte carrément ! Jake n'est pas méchant dans l'âme, mais il n'est clairement pas du genre prince charmant ou super héros. Il part du principe que c'est un peu chacun pour sa pomme, donc s'il a été le témoin des déboires d'Arya il aurait bien pu passer à côté sans s'en mêler, considérant qu'il a déjà assez d'emmerdes sans se mêler de celles des autres donc ton idée de mise en place du lien colle parfaitement :han:

Pour ce qui est de la suite, ça serait tip top comme relation ! J'ai lu dans ta fiche qu'Arya a eu très peu de copains... J'imagine bien Jake critiquer hyper ouvertement ses copains, essayant même un peu de torpiller ses relations, et ne pas se gêner pour lui balancer des piques du genre "Bah je t'avais prévenu... et puis fallait s'y attendre hein" quand elle se fait larguer, alors qu'en fait il balise juste à l'idée qu'elle se trouve quelqu'un et ne lui porte plus aucun intérêt.
J'aime bien l'idée qu'ils se balancent non-stop des moqueries et des vacheries à la gueule, se montrant même parfois carrément blessants, mais qu'au fond ils tiennent vachement l'un à l'autre et qu'en cas d'urgence ou de danger, ils seraient les premiers à s'inquiéter pour l'autre.
Ils alterneraient moments de complicité et d'adversité sans trop admettre la vraie nature de leurs sentiments.

Et effectivement, ça pourrait évoluer en quelque chose de beaucoup plus ambigu :héhé:  Surtout que comme Jake est très réticent à l'idée d'être amoureux ou même d'avoir une relation sérieuse, il faudrait que ça se mette en place un peu sans qu'il s'en rende compte, donc ça serait parfait comme lien :coeur:

Du coup tu préfèrerais partir sur un lien plutôt récent  (Genre qui a commencé il y a moins d'un an ou qu'on commence en rp) qu'on va faire évoluer ou quelque chose qui a commencé pendant leurs années collège/lycée et qui est déjà bien en place ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 864
Galions : 388
Âge : 19 ans
Classe : L2 Justice magique
Avatar : Emilia Clarke
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Dim 25 Mai - 21:35

*Mode Arya ON*

Kyaaaa et toi t'arrives toujours tellement bien à mettre des mots sur ce cafouille à dire XD ♥️ Je suis juste TROP TROP TROP contente que le lien te plaise, je suis toute en joie ! :piment: Et du coup pour commencer je ne sais pas trop, les deux me semblent intéressant mais après on pourrait dire qu'effectivement leur relation est en place mais que ce soit récent, genre ça pourrait dater d'il y 6 mois à peu près, sinon si faut qu'on joue le commencement et tout le reste je sens qu'on va mettre 10 ans XDD

Mais après c'est comme tu veux, si ça te tiens à coeur de jouer le démarrage, ne serait-ce qu'en mode flashback ça me botte bien aussi :han:

_________________
« Let me tell you about
OUR FUTUR MINISTRY »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 241
Galions : 165
Âge : 21
Classe : M1
Avatar : Chace Crawford
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   Dim 25 Mai - 21:54

Mm... je pense qu'effectivement si on fait tout depuis le début on va galérer à faire avancer tout ça :piment: (Si motivées soit-on :coeur: )

Je te propose de jouer leur relation dans le présent, et rien ne nous empêche de glisser des clins d'oeil à leur rencontre si on veut un peut expliciter ce qui s'est passé entre eux, qu'en penses-tu meugnon ?

Comme ça on peut commencer au moment où ils passent de plus en plus de temps ensemble, à faire beaucoup d'efforts pour donner l'impression qu'ils s'en fichent l'un de l'autre alors qu'ils se gardent toujours à l'oeil   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jake @ And nothing else matters   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jake @ And nothing else matters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Relations :: Liens-