Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 • La tête de sanglier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: • La tête de sanglier   Lun 2 Juin - 2:41



 


Commémoration du 2 mai


La question ne sembla pas plaire au jeune homme qui la fusilla de ses mots. Qu'avait-elle dit de mal ?  Adrusia tendit ses mains face à James, paumes tournées vers lui pour lui faire comprendre qu'elle le laisserait tranquille, elle n'avait pas envie de se mettre à dos une personne de plus, surtout lorsqu'il semblait défendre Perly Fawley. Mais il changea de ton en s'excusant, confirmant ce que la blonde pensait. Un soulagement soudain vint défaire tout le poids qui s'était installé sur ses épaules, elle n'avait pas parlé à l'ennemi. Cependant, elle fut étonnée qu'il puisse penser qu'elle, Adrusia Livenwood pouvait être amie avec cette peste de service. Elle pensait que tout le monde avait eu vent de ce qu'il s'était passé entre elles le soir du bal de Noel, et c'était une agréable surprise qu'au moins une personne, voire plus, ne soit pas au courant de leur bagarre sur le bord de la piste de danse. Un sourire s’élança sur ses lèvres lorsqu'elle s'imagina le moment où Perly tombait sa robe à la vue de tous, sous le coup de sa baguette. Elle fit les gros yeux tout de même, c'était son ennemie jurée, celle qui la faisait trembler en secret, et c'était aussi de par sa faute qu'Adrusia avait tant hâte de se retrouver dans le monde professionnel. Cette fille fera un jour des choses qu'elle regrettera.

Ah, un jeune poufsouffle, l'idée la rassura d'autant plus que grâce à Néron et Elisabeth, les jaune et noirs lui semblaient bien sympathiques.
« Heu... et bien enchantée ! Adrusia, Adrusia Livenwood, je suis Serdaigle, et malheureusement, je me trouve être dans la même classe que cette ... que Perly... et donc pour te répondre, non, je suis loin d'être amie avec elle, je crois même pouvoir la qualifier de pire ennemie, c'est pour dire ... »

La blonde porta le verre à ses lèvres pour boire une gorgée du breuvage qu'elle avait commandé, mais elle fut effrayée par des cris autour d'elle, sans compter que dans la foulée, quelqu'un bouscula sa chaise, manquant de l'arroser avec sa propre bierraubeure. Certains pourraient faire attention quand ils se bougent ! Ravalant son regard noir qui ne savait trouver le coupable, Adrusia reposa son verre pour entendre ce qui se disait.

« Un con a foutu le feu, il faut aller les aider ! »

Était-ce leur place, à eux, élèves que d'aller au devant du danger ? Dans sa tête, chaque possibilité tournait pour calculer le nombre de chance que la situation ne dégénère, elle restait là, les yeux braqués sur la boisson de James, et ouvrit enfin la bouche.

« On devrait peut-être les aider ? »

made by pandora.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 251
Galions : 500
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Tyler Posey
MessageSujet: Re: • La tête de sanglier   Dim 8 Juin - 10:39


Commémoration du 2 mai - Tête de Sanglier

Commémoration du 2 mai
James E. Aylen

James commençait à se détendre. Il aimait bien la présence de la jeune femme qui était devant lui. Il avait toujours été sur ses gardes depuis quelques temps. Il avait peur que les choses dégénèrent. Depuis l’attaque de Guillem, le Poufsouffle n’était pas du tout serein. Tout le monde pouvait se faire attaquer même un Sang Pur. C’était de la pure folie. Avec Melchior, son ami à Gryffondor, ils s’étaient promis de ne pas rester là à ne rien faire. Alors qu’il se présenta, la jeune femme semblait surprise. Il venait de lui dire que Perly Fawley était celle qui l’énervait à un plus haut point. Apparemment, c’était pareil pour la blonde. Puis elle se présenta. Adrusia Livenwood, à Serdaigle et elle était dans la même classe que la Serpentard. La jeune femme lui confirma que Perly était sa pire ennemie.

« Je crois qu’elle n’aime pas beaucoup de gens. Pour ma part, je l’ai connu quand j’étais encore petit… Donc autant te dire que je la connais depuis longtemps… »

Il ne voulait pas entrer dans les détails. Il n’avait pas besoin que quelqu’un lance des rumeurs sur lui et surtout, il n’avait pas envie que Perly lui tombe dessus. Leur dernière entrevue avait tourné à la catastrophe. Heureusement pour eux deux, personne n’était venu à la volière et aucun professeur n’était présent lorsque tout cela s’était passé. James avait donc évité une retenue. Il ne savait pas si c’était de la chance ou autre chose, mais il avait eu chaud. Depuis ce moment, il essayait d’éviter celle qui avait été son amie d’enfance pendant des années… Le Poufsouffle s’apprêtait à boire un peu de sa Bieraubeurre lorsque les gens autour de lui s’agitèrent. Levant la tête pour voir quelque chose, il vit qu’Adrusia venait de se faire bousculer par quelqu’un qui passait derrière elle. Un odeur de fumée commençait à chatouiller les narines du jeune homme. Ce dernier posa son verre en même temps que la Serdaigle. Tout en se levant doucement, James entendit quelqu’un crié qu’un con avait foutu le feu. Mais où ? Tirant sa baguette magique de ses poches, James regarda Adrusia qui lui demanda s’ils devraient aller les aider.

« Viens, on va faire évacuer tout le monde, on sait jamais ce qui peut arriver. »

James réussit à se faufiler entre les gens paniqués sans regarder si la Serdaigle le suivait. Il alla au fond de la salle pour aider ceux qui étaient coincés derrière les tables. Il fallait que tout le monde sorte de là. Le jeune homme réussit à faire sortir une partie des gens lorsque la fumée qui arriva vers lui semblait plus épaisse. Impossible de savoir où était le feu…

« Il faut vous mettre sous la fumée ! Planquez-vous au sol et sortez de là ! »

Mettant son propre conseil à exécution, le Poufsouffle prit sa baguette magique entre ses dents et avança derrière les autres personnes. Il fallait que tout le monde sorte de là. Il espérait que Adrusia ait réussit à sortir. Ce n’était pas le moment qu’il perde une future alliée contre Perly…



Spoiler:
 

_________________
Everything change...
"Nous changeons... Nous découvrons un côté de nous qu'on ne connaissait pas..." ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: • La tête de sanglier   Lun 16 Juin - 13:59




event #5 - norenamon biture

« Trognes bouffies à force de ribotes, de beuveries, de boustife et d'excès de putes ! » ► PATRICK GRAINVILLE

Le pub était en train de se remplir peu à peu. Chaque individu se mouvait dans cet espace confiné, se mettant à la recherche d'une tête connue, d'un groupe de connaissances afin de ressentir la sécurité et l’allégresse de ce jour de fête. Le groupe composé de Nora, Serena et Haimon était un peu plus atypique. Chacun partageait avec les deux autres un lien complexe sortant de l'ordinaire. Laissant sa moitié se lover contre elle, Nora vint enlacer ses doigts à ceux de la belle Pendagron. Il n'y avait qu'elle pour qui elle aurait été prête à tout, même à passer un pacte avec Audric Saddler et oublier ainsi l'égocentrisme qui la caractérisait si bien. « J’ai du mal à savoir si je suis hyper chanceux d’être entouré de deux jolies jeunes femmes reptiles ou si je suis au contraire particulièrement malchanceux. » Le sourire de Nora vint confirmer les pensées du serpentard. L'amitié qu'elle entretenait avec sa cousine était un ensemble de cmplexité bercée par une dévotion ardente et mutuelle, une envie que l'autre est le meilleur quitte à sacrifier son propre bonheur pour que cela devienne réalisable. Pourtant, il y avait toujours une part d'ombre et de mensonge entre elles, malgré leur promesse. « Oh pauvre petit prince, tu as vraiment besoin qu'on s'occupe de toi hein ? » Laissant la jolie brune à son occupation, la poupée de porcelaine fut captivée un bref instant par l'entrée de James Aylen dans le bar. Ils avaient partagé une nuit qui s'était avérée être un feu d'artifice qui avait touché la serpentard bien plus qu'elle ne l'aurait pensé. Il n'était pas question qu'ils deviennent amis pour autant mais un certain respect s'était installé qui faisait qu'elle n'irait pas lui chercher des problèmes mais se plongerait dans une indifférence sans pareille jusqu'à ce que la nuit tombe et qu'une certaine forme d'amitié puisse peut-être voir le jour. Gardant ses yeux noisettes rivés un instant sur lui, elle termina son verre avant de reporter son attention sur son groupe de vipère au moment où sa belle, sa personne s'adressait de nouveau à elle.

« Je te laisse juge de ce duel ! » Rapprochant le verre qu'elle venait de faire tinter contre ceux de ses compagnons de soirée, Nora le vida d'un trait sec. Il n'y avait pas d'autre chose à faire ce soir que de se soûler pour oublier toute la bêtise de pareille célébration. « Je ne peux faire aucune promesse à la place de mon double du futur complètement bourré… Il se peut qu’il ait l’esprit à la fête celui-là, il se peut même qu’il ait envie de danser. » Avalant sa dernière gorgée de travers, il lui fallut quelques secondes et quelques tapes sur la poitrine pour que la sang mêlé se remette du choc d'une pareille annonce. Haimon Bogart en train d'esquisser quelques pas de lambadas ou de jazz était un rendez-vous qu'elle ne voulait absolument pas manquer, par contre il était hors de question qu'elle se joigne à lui et qu'elle se donne en spectacle. Toujours très préoccupée par son image qu'elle définissait comme sa plus grande force, il n'était pas envisageable qu'elle consente à aller se trémousser sur une piste de danse et casser toute sa crédibilité de garce sans cœur. « Je ne peux pas parler pour mon moi futur et ne pas t'assurer que je n'utiliserai par ton humiliation publique pour te plier à mes moindres désirs. » Attrapant la bouteille de vodka qui était encore à côté de Serena, elle se servit de nouveau un verre et alla combler le vide qui caractérisait les verres de ses amis. Haimon n'était pas son ami, surtout après leur affrontement dans les cachots, mais l'alcool avait ce pouvoir étrange de tout effacer comme si les deux adolescents étaient en train de démarrer une toute nouvelle relation en oubliant l'eau jeté au visage et les pustules.

« Je ne sais pas vous, mais je sens que cette soirée ne va pas être aussi horrible que je le pensais. » Remontant doucement son décolleté, elle venait de sentir le regard d'un homme se poser sur elle. Il n'y avait pas meilleure que Nora pour sentir lorsqu'elle devenait l'objet de désir d'un homme. Probablement l'exercice du trottoir qui lui avait donné ce sixième sens dont elle usait et abusait. Lançant un clin d'oeil aux deux cousins, elle poussa sa chaise et se leva avec assurance et grâce. La tête légèrement relevé dans un air hautain et des yeux revolver, elle se mouva avec sensualité jusqu'à sa prochaine cible. Restant quelques minutes avec l'inconnu, elle lui toucha l'épaule, papillonna, battit des cils et ria à gorge déployée. Danse d'hypocrisie, celle-ci se termina avec un baiser sur ses lèvre et l'échange d'un petit bout de parchemin qu'elle rangea dans une des bretelles de sa robe. Repoussant ses cheveux en arrière, elle vint reprendre place à côté de ses compagnons de beuverie comme si de rien était. Quelques secondes après, leur table fut remplit de nourritures et de deux bouteilles de champagne. Souriante, elle en attrapa une ainsi que les trois flûtes qui avaient été mises à leur disposition. « C'est offert par la maison, les enfants ! » Faisant couler le liquide, elle regarda un instant les petites bulles remonter à la surface, avant de pouvoir trinquer une nouvelle fois. Ce soir, elle rentrerait à quatre pattes au château ou elle ne rentrerait pas du tout.


Norenamon & others

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: • La tête de sanglier   Mer 2 Juil - 2:42



 


Commémoration du 2 mai


Si j'avais bien compris qu'à l'extérieur, la situation devenait chaotique, je ne m'étais pas apperçu de cette fumée qui commençait à envelopper toute l'auberge, et c'est sous le conseil de James que je me levai pour l'aider à pousser les gens vers la sortie, mais voilà, ils n'avaient pas besoin de moi en réalité. Ils préféraient se pousser les uns les autres, et j'ai finalement attérit les fesses au sol. A la fois honteuse, désemparée, et impuissante fasse aux pas qui se faisaient tout près de moi sans que personne ne semble me voir, certainement à cause de cette fumée, ou une envie de déguerpir, je n'avais plus la capacité de me lever, j'étais clouée au sol.
Je ne savais pas où était James, ma nouvelle connaissance.

« Aidez... Aidez moi ! »

En quelques secondes, l'endroit était vide et je pus enfin me relever. Comme d'un réflexe naturel, je sortis ma baguette pour lancer un sortilège qui ferait partir toute cette fumée, mais je fus incapable de prononcer un seul mot. Ma vision devenait trouble, j'avais cette sensation de ne plus pouvoir respirer, et ma toux n'aidait pas, mes pas étaient las et je dirigeais mes jambes aussi moles que du papier maché, vers la sortie.

Je tombai une fois, puis deux, mais je ne comptais pas me laisser abbattre, j'allais m'en sortir, je le savais, je le voulais. Je réussi finalement à retrouver l'extérieur où tout le monde se trouvait, et me laissai retomber doucement à terre, je n'en pouvais plus, j'avais l'impression de porter quelque chose de si lourd sur mon dos, que je ne pourrais m'en relever de suite. Poudlard valait-il la peine de risquer de sacrifier sa propre vie ? Pour la première fois, je me posais cette question, je me la posais avant de fermer les yeux, et perdre littéralement connaissance.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 251
Galions : 500
Âge : 18 ans
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Tyler Posey
MessageSujet: Re: • La tête de sanglier   Mer 2 Juil - 12:55


Commémoration du 2 mai - Tête de Sanglier

Commémoration du 2 mai
James E. Aylen

Pendant qu’il évacuait la salle, James ne savait pas si Adrusia se trouvait déjà dehors. Il décida de faire le tour de l’auberge pour vérifier que tout le monde soit sorti. Un groupe de Serpentard se trouvait encore devant la porte. Le Poufsouffle leur donna un coup dans les jambes pour les faire sortir. Il retourna dans la salle pour être sûr que sa nouvelle amie ne soit pas prise au piège. La fumée semblait être de plus en plus épaisse… Est-ce que le feu était dehors ou à l’intérieur de l’auberge ? Sa baguette magique entre ses dents, il essayait de ne pas respirer, mais ce n’était pas du tout facile. Il essaya de s’orienter, mais ses yeux ne voyaient rien du tout.

Si un jour le Poufsouffle avait pensé qu’il jouait les héros, il n’y aurait pas cru. Habituellement très calme et n’aimant pas prendre des risques, le jeune homme laissait les autres tout faire à sa place. Et pourtant, aujourd’hui, il venait de sauver la vie de plusieurs personnes sans utiliser de magie. La magie… James ne se souvenait plus du sortilège qui lui aurait permis de faire disparaitre toute cette fumée. Apparemment, personne ne se souvenait de quoi que ce soit. Plus personne n’était dans l’auberge. James commençait à tousser, sentait la fumée lui brulé les poumons. Reprenant sa baguette magique dans sa main, il se traina vers le puits de lumière qu’il voyait. Il espérait que ce soit la porte d’entrée. Glissant sur le ventre, il réussit à sentir l’air pur reprendre place dans ses poumons. Il se mit à tousser comme jamais, limite à la crise d’asthme. Des personnes l’entouraient pour lui venir en aide, mais il déclina. Il venait de voir une jeune femme couchée par terre, inconsciente. Le Poufsouffle réussit à se remettre sur pied et à aller vers la silhouette qui lui était familière.

« Adrusia ! »

Pourquoi personne ne voulait s’occuper d’elle ? Elle n’était pas morte quand même ? Pendant un instant, le cœur du jeune homme semblait s’arrêté. La fumée avait laissé des traces noires sur la peau et les cheveux de la jeune femme. Elle semblait s’être endormie, mais James savait qu’elle s’était sans doute évanouie.

« Réveille-toi Adrusia… Tu es en sécurité maintenant ! »

Il la secoua doucement en la prenant par les épaules. Est-ce que son acte d’héroïsme allait laisser des marques sur sa nouvelle amie ? Est-ce que la personne qui a déclenché le feu se rendait compte qu’elle pouvait tuer des gens ? Il y a des gens qui peuvent faire preuve de génie et d’autres qui sont complètement stupide.

Des sorciers entouraient maintenant les deux jeunes gens. Adrusia n’avait pas repris conscience encore et James n’avait pas envie de la laisser toute seule. On leur demandait d’évacuer la place pour laisser les personnes compétentes faire leur travail. Le Poufsouffle, voyant que personne ne voulait l’aider, rangea sa baguette magique dans sa poche arrière puis, malgré la fatigue, glissa ses mains sous les genoux et autour des épaules de sa nouvelle amie avec l’intention de l’emmener plus loin. Elle ne semblait pas blessée donc il pouvait se le permettre. Il se remit sur pied, les jambes tremblantes légèrement et suivit la plupart des gens qui se dirigeait vers les Trois Balais. Ce dernier s’était transformé en auberge de secours. James trouverai sans doute une personne qui pourrait l’aider…



Spoiler:
 

_________________
Everything change...
"Nous changeons... Nous découvrons un côté de nous qu'on ne connaissait pas..." ∞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: • La tête de sanglier   

Revenir en haut Aller en bas
 

• La tête de sanglier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Pré-au-Lard :: Event#5 - Commémoration du 2 mai-