Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alec Hudson
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyDim 18 Mai - 18:44



Un professeur et une Auror...berk
Même si il fallait avouer que Rose était une dure à cuir, elle restait une humaine et était loin d'être invincible. Elle avait beau ne pas se casser le poignet tous les jours, c'était tout de même arrivé. Même si l'auror assurait qu'elle allait déjà mieux, Alec refusait de la laisser partir. Il y avait une différence entre ce que l'on pensait et l'état des faits. Le professeur lui ordonna donc de rester sagement ici et de se reposer.

Alec était aller s'asseoir sur une chaise non loin du lit pour la laisser tranquille. Elle lui avait obéit et avait fermé les yeux. Il soupira et posa ses coudes sur ses genoux afin de se faire un appuie-menton. A cause de lui cette jeune femme aurait pu mourir. Alec se demandai ce qui clochait chez lui pour mettre ainsi les gens autour de lui en danger. Si il aurait écouter sa tête et déposer sa démission il y a quelques mois rien de tout ça ne serait arrivé.
Un mouvement venant du lit le fit sortir de ses pensées. Rose s'était assise sur le bord du lit et déclara qu'elle n'arriverait pas à dormir. Si il n'y avait que ça Alec pourrait jouer les marchands de sable à l'aide d'un sort mais pas sur qu'elle apprécierait d'être endormie de force. Le professeur se contenta donc de hocher la tête. La nuit serait longue si aucun des deux n'était frappé par le sommeil.

Rose semblait vouloir plutôt discuter mais Alec n'était pas sur que la vision pessimiste qu'il avait de la vie serait un bon partage pour la jeune femme.

- Certaines personnes y arrivent, d'autres non


Répondit il simplement. Ainsi il ne s'engageait dans aucun parti même si ses paroles n'étaient pas un mensonge.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyLun 19 Mai - 20:56


Un professeur et une Auror...

Une mission, une intuition, une rencontre...
Rose & Alec



Rose se garda bien de lui dire qu’il ferait parti de ceux qui s’en sortent. La tristesse qui émanait de lui était telle que l’Auror était sûr que les gens autour de lui pouvaient s’en rendre compte. Elle aimerait vraiment pouvoir l’aider, même si elle n’était pas vraiment douée pour ce genre de choses… La nuit était bien avancée à présent et la jeune femme se demandait dans quel état elle serait le lendemain matin.

Alec ne semblait pas être résolu à parler. Il restait vague dans ses propos. C’était une qualité que Rose appréciait. Une personne qui n’en disait pas trop à quelqu’un, c’était une personne qui se protégeait contre les méchants. Rose avait brisé cette règle ce soir en parlant de son agression. Elle avait promis à Robert Hilliard de ne pas en parler et de mener sa mission à bien. Elle en avait parlé, mais cela n’allait pas l’arrêter dans sa mission. C’était son objectif et elle n’allait pas le brisé maintenant. L’auror regarda ses mains posées sur le rebord du lit. Est-ce qu’elle devait prendre le risque de lui demander de se taire ? Elle était sûre que c’était inutile, mais quelque chose la poussa à continuer de discuter :

« Professeur… à propos de ce que je vous ai dit tout à l’heure… »

La jeune femme soupira. C’était tellement plus dur maintenant d’être devant lui, de lui dire qu’elle ne voulait pas que tout le monde sache qu’elle avait été faible une fois dans sa vie.

« Ce qui s’est passé pendant ma cinquième année… Je voudrais que vous le gardiez pour vous. Je n’aurais pas dû vous en parler, mais je crois que vous êtes assez intelligent pour comprendre le pourquoi du comment... »

Elle lui sourit doucement comme pour lui faire comprendre qu’elle avait confiance en lui. C’était vrai. Ce professeur avait été le seul à qui elle aurait pu avouer qu’elle avait été agressée en cinquième année. Cependant, elle n’avait rien dit à personne. Son poignet cassé s’était réparé de lui-même et même si les gens lui posaient un tas de questions, Rose avait toujours fait en sorte de ne pas leur répondre. Elle croisait parfois son agresseur dans les couloirs par la suite et il n’était pas du tout désolé de ce qu’il avait fait, mais il ne s’en était jamais vanté. Il avait au moins cette qualité. Rose continuait de regarder le professeur. Il faut avouer qu’il était magnifique pour son âge. C’était le genre d’homme qui devait faire craquer toutes les femmes, voir mêmes d’autres hommes. Son visage était triste, mais il devait être très beau lorsqu’un sourire arrivait à franchir ses lèvres. Pour une jeune femme comme Rose, c’était l’homme le plus beau qu’elle ait rencontré. Bien sûr, elle avait eu des aventures ici et là, mais sans être sérieuse. C’était les désavantages d’être une Auror.

Pendant une folle seconde, une pensée traversa la tête de Rose. Et si elle tentait sa chance avec le professeur ? Non, ce n’était pas possible. Elle avait une mission et elle devait se concentré. Dans son moment d’hésitation, elle s’était levé, mais un vertige vient lui faire perdre l’équilibre et faillit tomber sur le professeur. C’était bien sa veine tiens !

« Pardon professeur. J’ai failli vous écrasez… »

Un rire nerveux la secoua, puis un véritable fou rire. Les tentions de la soirée venaient de s’abattre sur elle alors qu’elle s’en attendait le moins. Alec allait vraiment la prendre pour une débile…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Hudson
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyMar 20 Mai - 20:44



Un professeur et une Auror...berk
La conversation avait été brève et un nouveau silence s'installa dans la chambre. Alec regrettait d'être devenue insomniaque, au moins dormir l'aurait occupé. Là, il était juste assis sur une chaise à attendre que le temps passe en compagnie d'une Auror qui ne pouvait pas dormir non plus. C'était bien sa veine. En même temps Rose devait aussi songer le soir à l'homme qui avait abusé de sa confiance, brisé en milles morceaux ses illusions. Elle ne devait plus vraiment croire aux hommes, du moins à part pour le travail vu qu'elle était sous les ordres de Hillard. Alec ne se rappelait pourtant pas d'avoir vu son élève différente, enfin elle était peut être devenu plus silencieuse mais à l'époque le professeur de runes avait dû mettre ça sur le compte de l'adolescence.

Rose brisa le silence et justement parla au sujet de ce qu'elle avait dit à Alec tout à l'heure. Elle souhaitait qu'il garde cela pour lui.

- Ne vous inquiétez pas votre secret mourra avec moi

Il n'était pas du genre à raconter la vie des autres, surtout que cela ne le regardait pas du tout. Il ressentait tout de même l'envie de faire payer l'énergumène qui avait osé abuser d'une fille innocente. Alec détestait ce genre de personne. Curieusement il avait envie de protéger cette fille qui faisait face, blessé par la fierté mal placé des Hommes. Il la vit se lever du lit et faillit tomber sur lui. Alec se redressa pour la soutenir. Elle s'excusa d'avoir failli l'écraser et se mit ensuite à rire. Il était doux, agréable à l'oreille comme une chanson. Sa femme aussi riait ainsi. Le professeur adorait l'entendre rire.

- Vu votre poids je doute que vous puissiez m'écraser, et de toute façon nous l'avons testé tout à l'heure quand vous m'avez plaqué au sol

Répondit il avec cette fois ci un sourire chaleureux. Entendre rire l'auror lui avait donné du baume au coeur car ces temps ci au château la joie n'était pas vraiment au rendez vous à cause des récents évènements.  







Dernière édition par Alec Hudson le Ven 23 Mai - 16:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyMer 21 Mai - 21:41


Un professeur et une Auror...

Une mission, une intuition, une rencontre...
Rose & Alec



Si Rose avait été une élève tout à fait normale jusqu’à ses 15 ans, ce n’était plus le cas par la suite. Bon nombre de professeurs avaient pensés qu’elle avait perdu quelqu’un et qu’elle avait du mal à s’en remettre. C’était beaucoup plus profond que ça et personne n’avait jamais su. Aujourd’hui, le seul professeur qui le savait, c’était Alec Hudson. Le jeune homme l’avait appris à ses dépens. Rose ne pensa pas qu’elle était au courant lorsqu’elle était encore élève. Elle avait toujours été silencieuse pendant le cours de Runes, mais voilà, si le professeur l’avait observé un peu plus, il s’en serait rendu compte. Alors qu’elle venait de lui demander de garder le secret, il lui répondit qu’elle n’avait pas de soucis à se faire, que son secret mourrait avec lui. Sur le coup, Rose pensa tout de suite à la façon donc le professeur avait failli mourir ce soir. C’était sans doute en désespoir de cause qu’il avait failli se jeter dans les flammes. Rose voulu dire quelque chose, mais finalement, elle ne dit rien. Cela ne servait à rien de rajouter de l’huile sur le feu… sans mauvais jeux de mots.

Après s’être assuré qu’il n’allait pas parler de son secret, Rose avait essayé de se lever. Un vertige l’avait tout de suite projeté vers Alec et elle avait éclaté de rire. Cela ne lui était pas arriver depuis des années. Rire  avait toujours été secondaire pour la jeune femme, même avait son agression. C’était quelque chose qu’elle ne connaissait pas. Pourtant son frère était du genre blagueur. Il avait de bonnes vannes en tête, mais sa jeune sœur n’avait jamais compris ce malin plaisir qu’il avait de les dire à tout le monde. Elle avait toujours été plus terre à terre. Ce rire, c’était la libération de sa nervosité et de son mal être. Elle se sentait bien après ce rire. Après s’être excuser auprès d’Alec d’avoir failli l’écraser, ce dernier lui dit qu’elle n’aurait pas pu le faire et surtout, il avait pu l’expérimenté un peu plus tôt lorsqu’elle l’avait plaqué au sol. Le rouge aux lèvres, Rose remarqua que le professeur… souriait ! Un vrai sourire comme tous ces gens qui étaient vraiment heureux. Un sourire sincère qui fit monter des larmes de joies aux yeux de la jeune femme. Elle passa rapidement ses mains devant son visage pour cacher sa joie à Alec. Elle reprit place sur le lit, posant ses mains sur ses genoux puis dit timidement :

« Je ne me souvenais pas de votre sourire… Il est magnifique. »

Dès cette phrase, elle voulut mourir. Qu’est-ce qu’il lui prenait ce soir ? Elle n’était pas du genre à faire des compliments facilement et avec Alec Hudson, tout lui paraissait plus facile. La discussion était facile, rire était facile. Le passé n’avait plus d’importance et seulement le présent comptait… C’était vraiment une situation des plus étranges pour l’Auror… C’était comme si le temps s’était arrêté. Elle n’avait pas sommeil et même si c’était le cas, elle ne se serait pas coucher. Elle avait juste envie de discuter et de regarder le sourire du professeur. Elle faillit faire un geste vers le bras d’Alec, mais se retient au dernier moment, faisant passer sa main dans ses cheveux pour cacher son stress. Elle baissa les yeux vers ses chaussures. Sa robe était froissée et ses chaussures étaient dans un sale état. Pourtant, Alec n’avait rien dit. C’était l’un des avantages du professeur. Rose releva la tête pour croiser le regard du jeune homme. A ce moment, une décharge électrique passa dans son corps. Elle n’avait jamais remarqué qu’il était toujours très bel homme pour son âge. L’auror n’avait jamais tenté de voir le bon côté des hommes plus âgés. Il faut dire qu’elle n’en avait pas vraiment eu l’occasion… Souriant timidement, elle lui dit alors :

« Vous ne voulez pas vous coucher à mes cotés ? Peut-être allez-vous trouver le sommeil… ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Hudson
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyVen 23 Mai - 17:04



Un professeur et une Auror...berk
Le compliment de Rose surpris Alec en même temps qu'il le gêna. C'était si soudain à vrai dire, et si il ne connaissait pas son secret il pourrait penser qu'elle essayait de le draguer...Mais vu ce qui lui était arrivé elle ne devait surement pas chercher l'amour à nouveau. Pour une Auror au moins, elle n'aurait pas à craindre de laisser seule sa famille en cas de pépin.

- Euh...merci...

Répondit il finalement. Alec ignorait la raison qui avait mené Rose à cette conclusion mais il allait pas cracher sur les compliments. Il est vrai que l'on voyait le professeur sourire rarement en dehors de ces heures de cours. Les runes c'était tout ce qui lui restait entre les mains et la seule chose qui le faisait encore sourire jusqu'à il y deux minutes. Bien sur ses amis aussi arrivait à le dérider de temps en temps, mais ça ne durait pas éternellement.

Alec n'était cependant pas au bout de ses surprises avec la demoiselle. Celle ci ne trouva ni plus ni moins rien d'autre à lui proposer que de venir se coucher auprès d'elle sur le lit pour "essayer de dormir". Alec n'était pas certains de devoir y craindre un sous entendu, et de toute façon ce n'était pas sur un autre lit que le sien ou avec un voisin de lit qu'il allait pour autant voir débarquer le Marchand de Sable.

- C'est gentil mais ça ira...Cela serait un peu gênant

En y pensant il n'avait dormi avec personne depuis la mort de sa femme. La nuit où il était entré par erreur dans celle de Léopold avait terminé à l'infirmerie pour le professeur de Runes.
Ce dernier se leva de sa chaise.

- La nuit n'est pas prête d'être finie...Je vais aller chercher de quoi grignoter et à boire...Vous voulez quelque chose en particuliers ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptySam 24 Mai - 14:17


Un professeur et une Auror...

Une mission, une intuition, une rencontre...
Rose & Alec



Si Rose se sentait si mal, c’est parce qu’elle regrettait vraiment d’avoir dit qu’elle trouvait le sourire du professeur magnifique. Maintenant, elle avait juste envie de se terrer sous les couvertures et de ne plus jamais regarder Alec Hudson dans les yeux. La jeune femme avait posé une main devant ses yeux pour cacher son malaise. Elle était vraiment stupide ! Le Professeur semblait ne pas être très à l’aise lui aussi puisqu’il la remercia en hésitant sur ses mots. Rose releva la tête et lança :

« Excusez-moi ! Je ne sais pas ce qui me prend ce soir… »

Encore plus rouge qu’avant, elle finit par prendre son visage à deux mains tout en secouant la tête. Elle n’était vraiment pas dans son assiette. Et pour en rajouté une couche, elle venait de lui proposer de se coucher à ses côtés pour qu’il puisse dormir. Elle déraillait complètement ! L’auror se laissa tomber sur le lit pour essayer de reprendre ses esprits. Pourquoi elle faisait tout ça ? Est-ce parce qu’elle avait besoin de compagnie ? Des larmes qu’elle n’expliquait pas lui montèrent aux yeux. Elle ferma les yeux pour les chasser lorsqu’elle entendit Alec lui répondre que c’était gentil, mais que ce serait gênant. Bien sûr que ce le serait ! La jeune femme avait essayé de draguer son ancien professeur et elle se faisait doucement rejetée. Se relevant brusquement, son voile de froideur ayant repris le dessus, elle ne rajouta rien. Elle ne pouvait que s’en prendre à elle-même. Elle se sentait faible, mais elle serait assez forte pour se rendre à sa chambre. Alec lui proposa d’aller chercher quelque chose à manger et à boire. Rose leva ses yeux vers lui et lança :

« Non, je n’ai pas faim ni soif. Je crois même que je vais vous laissez. J’ai fait assez de bêtises pour le rester de ma vie. »

Appuyant sur ses mots, elle se leva en essayant de faire passer le vertige qui revenait à elle. Puis, elle attrapa sa cape de voyage qu’Alec avait laissé sur le lit. Il fallait vraiment qu’elle sorte de cette chambre avant de se rendre encore plus ridicule. Elle fit quelques pas dans la chambre avant de se sentir vraiment faible. S’appuyant contre le mur en face d’elle, elle ferma les yeux et essaya de faire passer ce malaise qui la rendait encore plus vulnérable. Elle posa sa main contre la poignée de porte, mais sentit que son corps n’était plus qu’un bout de tissu tombant sur le sol. Se maudissant de n’avoir rien mangé depuis le début de sa garde, elle vit une nouvelle fois les petits points dansés devant ses yeux. C’était bien sa veine ! S’évanouir deux fois en quelques heures alors qu’elle n’était pas sujette à ce genre de malaise…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Hudson
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyDim 25 Mai - 19:58



Un professeur et une Auror...berk
Les réactions de Rose était drôle, Alec avait l'impression de faire face à une de ses élèves. Il n'était pas aveugle et savait pertinemment que beaucoup de ses étudiantes le trouvait charmant. C'était flatteur mais en même temps très gênant. Certaines avait l'âge d'être sa fille...
Heureusement ce n'était pas le cas de Rose, ou alors Alec aurait été vraiment un très très jeune papa.

- Ce n'est pas grave

La fatigue faisait peut être perdre la tête à l'auror. En tout les cas manger lui ferait du bien. Alec lui demanda donc si elle souhaitait quelque chose.Elle refusa poliment et demanda aussi de prendre congé au passage. Le professeur de runes ne pouvait pas la forcer à rester ici, surtout vu le niveau de gêné qui s'était créé chez elle.
Rose n'avait cependant pas la force et menaçait de tomber à nouveau.

- Je vais vous aider

D'un sourire rassurant il souleva Rose dans ses bras et ouvrit la porte avant de s'engager dans le couloir.

- Quelle chambre est la vôtre ?

Une fois déposé il viendrait tout de même lui apporter un peu de nourriture.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyLun 26 Mai - 18:14


Un professeur et une Auror...

Une mission, une intuition, une rencontre...
Rose & Alec



Pendant quelques minutes, Rose sentait que son corps refusait totalement de lui obéir. Il venait de la trahir des pires façons qu’il soit. Voilà qu’elle se retrouvait dans les bras du professeur de Runes. L’auror se rappelait que ses camarades de classe féminins avaient le don de lui faire perdre la tête avec les compliments qu’elles lançaient à propos d’Alec Hudson. Si le professeur entendait certains commentaires, il se gardait bien d’en faire la remarque. Rose avait toujours pensé qu’il n’y prêtait pas attention, mais elle était sûre qu’au fond, ces mots lui faisaient plaisir. Si ces mêmes filles avaient été dans cette chambre à cet instant, elles auraient toutes fait une crise de jalousie. L’auror se retrouvait contre le torse du professeur. Les bras d’Alec s’étaient positionnés sous les genoux de la jeune femme et contre son dos. Négligemment, elle passa ses bras autour du cou du jeune homme et se laissa aller. Moment de faiblesse pur et simple.

« Vous n’étiez pas obligé de m’aider, je me serais débrouillée… »

C’était peine perdue, elle s’était presque écroulée une fois de plus. C’était une catastrophe pour la jeune femme. Elle avait toujours pensée qu’elle était forte et que rien ne pouvait l’affecter. Cependant, son corps disait le contraire et elle n’aimait pas. SI son frère s’était trouvé dans les parages, il aurait rigolé. Ce soir, les sentiments de Rose semblaient s’entre mêlés et pour une fois, elle n’essaya pas d’aller à contrecourant de ses émotions. Alec lui demanda quelle était sa chambre. Elle se rendit compte qu’il était déjà dans le couloir. Elle essaya de voir le numéro de la chambre, mais ne put le voir.

« C’est la chambre numéro cinq… »

Le doux balancement de ces bras fit fermer les yeux de Rose. Il marchait doucement dans le couloir comme s’il portait un trésor précieux. La jeune Auror ouvrit de nouveau les yeux lorsqu’elle sentit qu’il s’arrêta vers une porte. Elle se laissa tomber sur le sol et attrapa la clé de la porte qui se cachait dans les poches de sa cape. Elle la trouva finalement non sans mal puis déverrouilla la porte. Elle se glissa à l’intérieur de la pièce et se précipita vers le verre qui trainait sur la table de nuit. Elle trouva la carafe d’eau un peu plus loin. Elle se servit un verre d’eau qu’elle put tout d’un coup. Elle se sentait déjà un peu mieux. Elle croisa le regard d’Alec qui était toujours vers la porte.

« Ne vous gênez pas, entrez. »

Elle avait une voix d’une personne qui avait envie d’être seule. Elle se dirigea vers le paravent qui lui permettait de se changer sans qu’on ne la voie. Elle attrapa un t-shirt et un vieux bas de survêtement. Il faut dire que la jeune sorcière avait gardé quelques habitudes de Moldus. C’était sa mère qui l’avait initié. Elle aimait bien se débarrasser de cette robe qui lui coller sur la peau. Se glissant derrière le paravent, elle détacha les boutons de sa robe tout en disant :

« J’en ai pas pour longtemps, deux minutes seulement. J’en peux plus de cette robe. »

Elle posa la robe au-dessus du morceau de bois qui la cachait. Elle attrapa le t-shirt et se glissa dedans avant de mettre le bas de survêtement. Elle prit ensuite un élastique à cheveux et se dirigea vers la glace qui se trouvait près de l’entrée. Elle remarqua qu’Alec était toujours debout.

« Vous pouvez vous asseoir. Je ne vais pas vous mangez… »

Souriant faiblement, elle lui désigna le fauteuil qui se trouvait près du lit et prit place sur ce dernier tout en posa ses mains tremblantes sur ses genoux. Un silence gênant s’installa entre les deux jeunes gens…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Hudson
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyMar 27 Mai - 16:36



Un professeur et une Auror...berk
Pesant le gramme d'une cacahuète, Alec souleva sans mal Rose pour l'emmener dans sa chambre. Elle continuait de dire qu'elle aurait pu se débrouiller. Il faudrait tout de même que l'auror arrive à ouvrir les yeux sur ses faiblesses sinon ça allait mal finir pour elle. Alec ne préféra rien dire pour ne pas blesser la fierté de la demoiselle et sortie dans le couloir.

Elle lui indiqua le numéro de la chambre et le professeur se mit donc en quête de la porte qui affichait le numéro 5. Une fois arrivé devant, il laissa Rose retomber sur ses pieds doucement pour qu'elle puisse ouvrir la porte. Alec restait tout de même sur ses gardes au cas où elle ait encore un coup de mou.
Une fois la chambre ouverte, l'auror se précipita pour boire un verre d'eau. Dire qu'elle avait refusé de la part du professeur. Ce dernier était resté sur le pas de la porte, suivant les moindres fais et gestes de Rose au cas où. Elle l'autorisa à entrer dans sa chambre et partie se changer derrière le paravent. Rose semblait avoir retrouver des forces et il ne voulait pas la déranger plus longtemps.

Aussi lorsqu'elle revint habillé en tenue décontracté et qu'elle lui proposa de s'asseoir il fit un signe négatif de la tête.

- Je vais vous laisser vous reposer, vous en avez besoin

Il ne savait pas ce qu'il ferait lui ensuite. Retourner au château ou dans la chambre qu'il avait squatté sans prévenir.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyJeu 29 Mai - 13:57


Un professeur et une Auror...

Une mission, une intuition, une rencontre...
Rose & Alec



Est-ce que Rose avait envie que le professeur reste ? Oui. Est-ce qu’elle envie d’être seule une partie de la nuit ? Non. Est-ce qu’elle allait dormir pendant les quelques heures qui lui restaient ? Elle n’en savait rien. Beaucoup de questions se bousculèrent dans la tête de la jeune femme. Elle avait envie d’avoir de la compagnie, mais elle n’était pas sûre de vouloir que ce soit Alec Hudson. Pourtant, en l’espace de quelques heures, elle avait discuté avec lui, elle s’était disputée avec lui, elle lui avait sauvé la vie et il l’avait soigné. C’était beaucoup de choses pour seulement quelques moments volés ensemble. Rose soupira lorsqu’il refusa de s’asseoir. Elle en était certaine, elle se faisait des idées depuis le début. Elle avait envie de l’envoyer sur les roses (sans mauvais jeux de mots), mais d’un autre côté, elle avait besoin de compagnie. Elle savait que le professeur venait souvent les soirs pour voir un verre avec Annette Rosmerta. Rose passait chaque soir derrière lui pour aller à sa chambre. La maitresse des lieux n’aimait pas beaucoup l’Auror. Rose se demandait pourquoi elle avait accepté de l’hébergé. Elle faisait en sort qu’elle n’ait rien à lui reproché parce qu’elle sentait que l’ainée pouvait la mettre dehors au moindre écart. Écoutant d’une oreille distraite, l’Auror n’entendit pas ce que le professeur venait de lui dire. Elle tourna la tête vers lui, le regard légèrement surprit. Ce n’était sans doute pas la bonne attitude à avoir, mais elle n’avait pas écouté un seul mot de ce qu’il avait dit…

« Je vous demande pardon, je n’ai pas écouté ce que vous avez dit… »

Elle se sentait ridicule. Peut-être est à cause de la fatigue, mais elle n’était plus du tout concentré. Toujours assise sur le lit, elle se laissa tomber sur le dos. Elle regarda le plafond blanc sans vie au-dessus d’elle. Machinalement, elle se frotta le poignet qui, quelques minutes plus tôt, était tordu. Elle avait vécu tant de choses et pourtant, elle n’avait que 24 ans. Son corps pouvait la trahir. Extérieurement, elle semblait être physiquement bien. C’était le cas sans doute. Mais Rose avait eu plus d’une fracture au cours de ses entrainements. Parfois, ses professeurs se demandaient si elle ne faisait pas exprès. C’est alors qu’elle se rendit compte que son poignet tordu était celui que son amoureux en cinquième année lui avait brisé. Coïncidence ? Secouant la tête, elle se releva pour voir qu’Alec était toujours devant elle. Il était toujours debout. Souriant faiblement, elle lui lança :

« Vous ne voulez vraiment pas vous asseoir ? »

Attrapant sa baguette magique, elle fit venir la chaise vers Alec. Le meuble percuta faiblement le derrière des genoux du professeur, juste assez fort pour qu’il soit obligé de s’asseoir. Elle versa de l’eau dans un verre puis lui tendit.

« Je sais que ce n’est sans doute pas le bon moment pour vous inviter dans ma chambre… On pourrait penser beaucoup de choses. »

Pré-au-Lard était pire que Poudlard pour ce qui est des rumeurs. On ne pouvait pas se déplacer sans que l’on remarque que quelque chose avait changé. Croisant ses jambes, Rose se décida à changer de sujet :

« J’imagine que vous enseignez toujours aussi bien les runes ? Je crois que je n’ai jamais compris un cours aussi bien que le vôtre. C’est le cas encore avec vos nouveaux élèves ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Hudson
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptySam 31 Mai - 12:14



Un professeur et une Auror...berk
Lorsque Rose lui fit comprendre qu'elle n'avait pas écouté ce que Alec venait de dire, il eut l'impression de se retrouver devant certains de ses élèves qui ne faisait aucun effort pour suivre ses cours et passait l'heure a discuter ou bien à rêvasser. Rose avait cependant passer l'âge de se faire réprimander et surtout elle n'était plus une de ses étudiantes.

- Je disais que j'allai vous laisser vous reposer...

Rose avait d'autre projet en tête et proposa à nouveau au professeur de s'asseoir. Cette fois ci elle ne lui laissa cependant pas le choix, faisant glisser une chaise jusqu'à Alec qui le percuta assez fort pour activer le nerf de ses genoux. Il se retrouva donc assis bien malgré lui ce qui ne lui plaisait guère. Le professeur ne devait pas énerver l'auror et prit le verre qu'elle lui tendait. Mais à présent il ne se sentait pas vraiment en sécurité vu comment Rose insistait...Il ne savait pas ce qu'elle cherchait mais lorsqu'elle évoqua le fait que les gens pourraient croire des choses, il eut peur pendant un instant qu'elle voulait abuser de lui.

- Mon coeur est déjà pris

Répliqua t-il avant de boire le verre d'eau. Il ne voulait pas être méchant mais si Rose cherchait une relation avec lui elle était très mal tombé.

Elle le questionna ensuite sur ses cours. Ca lui plaisait que l'on dise qu'il était un bon professeur, il faisait de son mieux pour ses élèves. Aidant ceux qui avaient des difficultés et dépasser leurs limites pour d'autres si ça les intéressaient.

- Les runes sont une langue complexe, je fais de mon mieux pour que mes élèves en comprennent le sens, mais comme dans toutes matières il y a ceux qui ne s'y intéresse pas vraiment






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptySam 31 Mai - 14:10


Un professeur et une Auror...

Une mission, une intuition, une rencontre...
Rose & Alec



La fatigue commençait à se faire sentir chez la jeune Auror. Sa concentration commençait à faiblir. Elle n’avait pas écouté la moitié de ce qu’Alec lui avait. Lorsqu’il lui répéta qu’il devrait la laisser se reposer, Rose secoua la tête pour lui indiquer qu’elle n’avait pas envie de se reposer. Son corps devait sans doute la trahir. Alors qu’elle lui dit que les gens allaient sans doute commencer à parler, la jeune femme sentit une tension dans l’air. Bien sûr qu’elle n’était pas aussi folle pour sauter sur le premier homme venait. Il était son ancien professeur et il était beaucoup plus respecté qu’elle. Elle ne voulait pas entaché sa réputation. Alors il lui dit que son cœur était déjà pris. Bien malgré elle, Rose serra les poings. Elle se demandait si le professeur faisait exprès de l’évité ou si c’était vrai. Elle décida de jouer l’indifférente et lui lança :

« Oh ! Mais je n’ai pas l’intention de vous prendre en otage et de vous sauter dessus. J’ai seulement besoin de compagnie et de discuter. »

Elle se mit à rire comme pour se donner de la contenance. Elle avait toujours espéré rencontrer quelqu’un qui pourrait la défaire de sa peur des hommes. Rose pensait qu’Alec serait cet homme qui pourrait l’aider, mais au final, ce n’était sans doute pas le cas. Haussant les épaules puis essuyant des larmes de joie, la jeune femme se sentait bizarre. Elle avait l’impression que son monde s’écroulait autour d’elle et pourtant, elle était là à discuter comme si de rien n’était. C’était toujours comme ça. Depuis des années, elle avait toujours mis de côté ses sentiments et s’était concentré à rendre service aux autres. Maintenant qu’elle essayait de s’occuper d’elle-même, ça ne se passait pas comme elle le voulait. « Tant pis, c’est peut-être mieux comme ça. » pensa-t-elle. Lorsqu’elle lui avait parlé de rester avec elle, elle vit qu’Alec n’était pas très à l’aise sur le fait qu’elle l’ai obligé à s’asseoir. Rose était plutôt du genre direct, mais là, elle pensa tout de suite qu’elle avait froissé le professeur. Cependant, il prit le temps de boire son verre d’eau.

Rose avait décidé de parler des cours du professeur pour le mettre à l’aise. Elle n’avait pas l’intention de le garder auprès d’elle toute la nuit, mais elle avait envie de discuter et il était le seul à être resté aussi longtemps avec elle. C’était presque un miracle. Habituellement, les hommes la fuyaient parce qu’elle exerçait un métier qui les dépassaient. Alec lui dit que les runes étaient une langue complexe et qu’il faisait de son mieux pour que les élèves la comprennent. Rose sourit. Elle avait toujours aimé la complexité de cette matière. Ça lui permettait de penser à autre chose qu’à ses problèmes.

« Je trouve que l’étude des runes est intéressante. Ça nous permet de penser à quelque chose d’autre que nos problèmes. J’ai toujours utilisé les runes pour me décompresser. »

Si quelqu’un d’autre avait été dans la pièce, il aurait pensé que Rose utilisait la matière enseigné par l’ainé pour le draguer. Sauf que ce n’était pas du tout le cas. Tous ceux qui connaissaient Rose pouvait le confirmé : Elle était totalement accro aux Runes. Elle s’amusait parfois à traduire quelques textes qu’elle écrivait pour que personne ne sache ce qu’elle trafiquait. Il y avait une chance minime que quelqu’un dans son entourage ne comprenne cette langue.

« Je ne comprends pas les élèves qui viennent dans votre cours pour ne pas écouter… C’est déprimant comment les générations changent… »

Elle soupira. Elle voyait les grands changements qui s’effectuaient. Depuis qu’elle était en mission à Poudlard, il y avait beaucoup d’élèves qui se permettaient de mettre en doute son autorité. Si les choses ne changeaient pas, bientôt le château aurait une très mauvaise réputation… Ce n’était pas le but bien sûr. Elle lança par la suite :

« Vous en pensez quoi de tout ce qui arrive dans ce château ? Est-ce qu’on va revivre cette guerre de 1998 ? »

Presqu’immédiatement, elle se maudissait. Elle n’avait pas gardé en tête que le professeur avait sans doute participé à la première guerre… Elle-même était trop petite pour y avoir participé, mais lui, il était assez âgé pour en parler…

« Désolé, ce n’est peut-être pas le bon sujet de conversation… »

Un lourd silence s’installa entre eux deux et Rose n’osa pas le brisée. Il semblerait que la fin de soirée s’annonçait vraiment mal…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Hudson
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptySam 31 Mai - 21:17



Un professeur et une Auror...berk
Même si Rose lui assurait qu'elle n'avait pas l'intention de lui faire du mal, Alec n'était pas rassuré. Il restait campé sur ses gardes, car malgré tout il était assis sur cette foutue chaise avec cette foutue Auror contre son gré. Il était professeur pas psychologue, même si parfois il aimait bien jouer ce rôle mais pas pour une demoiselle en manque d'affection ou d'amis. A vrai dire, Alec ne savait pas vraiment ce qui était le pire. Et puis elle avait qu'à pas s'enrôler chez les Aurors si elle voulait de la compagnie.

- Si vous voulez de la compagnie ou discuter il y a pleins de garçons dans les rues qui seraient ravis de vous aider...


Siffla t-il entre ses dents. C'était plus la fatigue et la lassitude qui commençaient à avoir raison de lui et lui faisait perdre patience.

- Désolé, j'suis fatigué...

Rajouta t-il en se rendant compte qu'il était aller trop loin dans ses propos. Parler des runes était un sujet beaucoup moins dangereux, et plus intéressant pour le l'homme blessé qu'il était.

- C'est vrai, je trouve aussi ma tranquillité dans les runes

Etudier le livre que lui avait trouvé son ami Emmett avait été un réel régal pour le professeur qui avait passé de nombreuses heures dessus la nuit. Au moins cela l'avait bien occupé et pensé à autre chose que ses soucis personnels.

- Ah si tous les élèves se ressembleraient ça serait pas vraiment très drôle

Heureusement la grande majorité des élèves s'intéressaient un minimum à ce que Alec racontait pas son cours. Rose changea ensuite complètement de sujet, demandant ce qu'il pensait de ce qui se passait à Poudlard et si une nouvelle guerre allait éclater. Sujet sur lesquels Alec n'aimait pas vraiment discuter. La guerre il l'avait très mal vécu. Mais Rose était une Auror, elle n'avait pas besoin que l'on essaye de la rassurer.

- Je pense qu'il y aura d'autres agressions, que l'arrivée de l'inquisiteur et des autres ne changera rien au plan de ceux qui se cachent dans l'ombre...Et honnêtement, bien que cela ne m'enchante pas, une nouvelle bataille nous tombera dessus...

Alec se leva de sa chaise et alla se servir un nouveau verre d'eau tout en continuant.

- Tout ça ne serait pas arrivé si on avait éradiqué toutes les menaces, mais non ce foutu système est trop clément...Un mangemort donne un mangemort, c'est ainsi et on y peut rien...Mais que voulez vous ? Je ne suis qu'un pauvre professeur de runes







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyDim 1 Juin - 15:03


Un professeur et une Auror...

Une mission, une intuition, une rencontre...
Rose & Alec

Alors que Rose lui dit qu’elle avait seulement besoin de compagnie pour discuter, Alec eut un petit mouvement que l’Auror reconnu tout de suite. Chaque fois qu’elle demandait à quelqu’un de rester avec elle pour discuter, c’était toujours la même chose. On aurait dit qu’elle était un monstre. La plupart du temps, c’était relié au passé des Aurors. Mais Rose n’avait rien à voir avec tout ça et lorsqu’elle sentait un malaise s’installer, elle ne pouvait s’empêcher de lancer une réplique sanglante et partir sans rien dire. C’était un des défauts de la jeune femme. Elle était impulsive et parfois, cela lui valait des remarques déplaisantes. Rose haussa les épaules. Après tout, si les gens n’étaient pas content de son comportement, elle n’y pouvait rien… C’est alors qu’Alec lui dit que si elle voulait de la compagnie, elle n’avait qu’à aller dans les rues où il y aurait des garçons qui seraient ravis de l’aider. L’auror serra les poings. Elle aurait dû s’en douté… C’était toujours la même chose.

« Ce n’est pas parce que je suis une Auror que je dois nécessairement aller voir sur les trottoirs s’il y aurait pas un homme pour combler le vide qui est en moi. »

Sa personnalité reprenait le dessus. C’était inévitable. Pour se protéger d’elle-même et d’Alec, elle dressa sa carapace autour d’elle et balaya d’une main les excuses d’Alec. S’il pensait qu’il allait se faire pardonner aussi rapidement, il se fichait le doigt dans l’œil ! Il enchaina sur le sujet des Runes, mais cela ne décrispa la blondinette. Comment pouvait-on penser qu’un Auror allait chaque soir se promener dehors pour trouver quelqu’un qui pourrait combler son manque affectif ? C’était quelque chose que la jeune femme ne comprenait pas. Alec continua de lui parler de son cours de Runes, mais l’Auror ne l’écoutait pas du tout. Elle était encore choquée par les dernières phrases du professeur et elle n’avait pas l’intention de lui rendre la chose facile.

Lorsqu’elle lui parla de la Guerre, Rose sentit qu’Alec n’avait pas vraiment envie de l’écouter. Elle venait de s’excuser, mais il enchaina tout de même sur un monologue. Il lui dit qu’il pensait qu’il y aurait d’autres agressions et que l’arrivé de l’Inquisiteur et des Aurors n’allaient rien changé. Il ajouta qu’une nouvelle bataille était sans doute en préparation. L’instint de combat de la jeune femme venait de se mettre en place. Elle était trop petite lorsque la première guerre avait éclaté, mais depuis, elle rêvait de faire ses preuves. Si Alec disait vrai, elle pourrait se permettre de se battre contre les forces du Mal et même si elle devait mourir, elle l’accepterait. De toute façon, excepté son frère et ses parents, personne ne l’attendait. Elle le suivit du regard lorsqu’il se leva pour aller se servir un autre verre d’eau. L’auror ne pensait pas qu’elle allait réussir à garder son attention aussi longtemps. Malgré tout, elle garda son masque qui renvoyait l’image d’une fille que rien n’atteignait. Il ajouta que le système était trop clément et que des Mangemorts donnaient des Mangemorts. Penchant la tête sur le côté, Rose observa le professeur. Il semblait sur les nerfs, comme tout le monde dans ce foutu château, mais lui, c’était encore plus marquez que les autres… Haussant de nouveau les épaules, Rose enchaina :

« Si une nouvelle guerre venait à éclater, alors je serais contente d’être là pour défendre les plus faibles. J’ai besoin de montrer ce que je vaux. Et tant pis si je dois mourir, personne ne m’attends depuis des années. Je n’ai pas d’attache. »

Elle se tut pendant un instant, pesant l’impact de ses paroles. Quelqu’un de normal lui dirait qu’elle est folle et qu’elle ne pensait qu’à sa tronche. C’était sans doute le cas. Elle avait appris à ne compter que sur elle-même depuis qu’elle était Auror. Sa même le lui avait dit, elle était totalement folle de s’engager en tant qu’Auror. Cependant, Rose n’avait pas besoin de l’avis de ses parents pour savoir ce qu’elle voulait faire dans sa vie. De plus, elle avait bien l’intention de retrouver Alexander Carrow, le Serpentard qui lui avait brisé le cœur et la moitié de ses os du poignet droit pendant leur cinquième année. Ce même poignet qu’elle venait de se tordre en sauvant la vie du professeur Hudson. L’ironie du sort comme dirait la mère de Rose. Cette dernière reprit son monologue :

« Je ne suis pas d’accord en ce qui concernant le fait que les Mangemorts donnent des Mangemorts. Certains enfants des Mangemorts ont décidé de se racheter aux yeux du monde des sorciers. Seulement voilà, ils ne sont pas aussi bien accepter qu’ils le pensent parce qu’il y a des gens comme vous qui pensent qu’ils vont reprendre le flambeau. »

Rose plongea son regard dépourvu de sentiments dans celui d’Alec. Tant qu’à se lancer des couteaux, autant le faire avec brutalité. Elle savait qu’elle allait sans doute se mettre le professeur à dos, mais tant pis. Elle n’aimait pas beaucoup ce genre de sorciers qui ne donnaient pas une deuxième chance aux générations suivantes.

« Certes, il y a certains Sang Pur qui font des problèmes parce qu’ils veulent prendre la place de leurs parents ou grands-parents, mais ce n’est pas tout le monde, je vous rassure… Et puis, si on continue à se mettre à dos tout le monde, ça va mal se finir. »

Rose se leva brusquement de son lit et fit les cents pas. Elle ne savait pas si elle devait s’excuser d’avoir accuser le professeur d’être trop rigide dans ses propos ou si elle devait le laisser mijoter. Pendant quelques instants, il eut un silence qui pesa lourd. Un sentiment de vide enveloppa de nouveau Rose. C’était la pire chose qui lui arrivait. Elle avait un métier qu’elle aimait, mais elle n’arrivait pas à se faire une place. Puis, en ce qui concerne les relations amicales, elle était mal barrée avec Alec Hudson….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Hudson
Professeur
Professeur
Messages : 1180
Galions : 2120
Âge : 39 ans
Classe : Ancien Serdaigle
Avatar : Raphaël Personnaz
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyDim 1 Juin - 18:39



Un professeur et une Auror...berk
Les paroles dites par Alec n'étaient pas prêtes d'être pardonné, il le voyait dans le regard de Rose bien qu'elle tentait de rester de marbre. Alec ne comptait pas se mettre à genoux devant elle pour qu'elle lui pardonne. Elle était personne pour lui, juste une Auror croisé au bar. Elle ne semblait plus du tout intéressé par les runes, et se focalisa sur le sujet de la guerre. Chose que Alec voulait éviter mais au rythme où les évènement avançaient les chances diminuait. Cela dit le professeur avait bien longtemps abandonné l'optimisme et ne le cacha pas du tout à Rose. Cette dernière était prête à aller combattre, pour faire ses preuves. Les Aurors étaient décidément tous les mêmes. Montrer ce qu'il valait semblait être plus important à leurs yeux que de sauver des vies, tant pis si c'était juste quelqu'un qui se noyait. Non, eux ils voulaient du spectacle, faire le show. "Regardez ce que j'ai fais j'ai arrêté un grand criminel à la seule force de ma baguette !" Raison de plus pour le professeur de regretter le monde moldue. Eux au moins ne se reposait pas sur un bout de bois.

- La guerre est loin d'être ce que l'on imagine...On pense être fort, les jeunes Aurors comme vous, une fois au front, votre illusion du combat éclate en morceaux...

Déclara t-il amèrement. Il en avait vu tomber, des jeunes Aurors ou bien tout simplement des sorciers qui voulaient défendre leurs convictions. Leurs corps inertes tombés sur le sol. Rose disait qu'il n'y avait rien pour elle dans ce monde.

- Pourquoi vivez vous alors ? Si il n'y a rien dans ce monde qui vous attend ? Vous dites que ce n'est pas grave si vous mourriez mais au nom de quoi mourrait vous ? La guerre ne compte simplement deux adversaires, vous ne serez qu'une Auror parmi vos collègues et d'autres sorciers qui n'ont pas ce statut...Pensez vous réellement que si vous survivez on vous félicitera d'être encore là alors que comme vous dites personne ne vous attendra à la fin ? Si vous mourrez vous n'aurez pas votre moment de "gloire" et si vous survivez personne ne sera là pour vous le décerner personnellement.

Rajouta t-il avant de se lever pour aller chercher à boire. Des pertes et des combats inutiles seraient créés simplement parce que l'on avait laissé pousser les mauvaises herbes. A chaque fois les autres pensaient que un enfant de mangemort ne devenait pas forcément mauvais. Cela énervait Alec, il était le seul à ne pas porter d’œillère dans ce foutu monde.

- Mais bordel arrêtez tous de vous couvrir les yeux !

S'écria t-il en jetant le verre contre le mur. Les mangemorts élevaient leurs enfants pour qu'ils les suivent comment après un tel bourrage de crâne pourraient ils finir autrement que dans les mains des ténèbres ?

- On ne vit pas dans une série télé, où untel au second épisode va finalement décider d'être gentil ! Notre destin n'est pas non plus entre nos mains ! Il est déjà fabriqué par nos ascendants qui nous façonnent telles que l'on veut que l'on soit ! Continuez donc à croire à votre utopie mais ne venez pas pleurer après si l'un de ces chers enfants qui demandent rédemption selon vous viennent vous poignardez dans le dos un matin !

Il sortie de la chambre en claquant la porte, se laissant tomber contre le mur du couloir pour chercher à se calmer.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com/
Rose I. Carthew
Newbie
Newbie
Messages : 462
Galions : 880
Âge : 25 ans
Classe : Ancienne Gryffondor
Avatar : Anna Paquin
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 EmptyDim 1 Juin - 22:48


Un professeur et une Auror...

Une mission, une intuition, une rencontre...
Rose & Alec

La tension qui régnait dans la petite chambre aurait pu faire fuir n’importe qui. Rose tenait tête à son ainé et ce dernier lui tenait tête aussi. L’auror n’acceptait pas le fait qu’on critique tout le monde et encore moins lorsqu’on la critiquait ou lui faisait une remarque déplacée. D’un côté ou de l’autre, personne ne voulait avouer ses torts et la tentions semblait grandir de minute en minute. Rose était toujours assise sur son lit, mais elle faisait de grand effort pour ne pas perdre le contrôle. C’est alors qu’Alec lui dit que la guerre était loin d’être ce que l’on pensait et que les jeunes Aurors comme elle voyait souvent les illusions éclatés en mille morceaux.

« Je ne suis pas comme tout le monde. Je sais à quoi m’attendre. C’est l’une des raisons pourquoi je suis Auror aujourd’hui. Ne pensez pas que je veux me montrer en spectacle pendant une possible guerre. Je suis là pour défendre les intérêts de tout le monde et ce n’est pas pour mourir bêtement. Si je dois mourir, j’espère que j’aurai au moins sauvé la vie de dizaines voire de centaines de personnes. »

Lorsqu’elle avait parlé du fait qu’elle n’avait pas d’attache, elle pensa tout de suite à ses parents qui s’étaient donnés tant de mal à survivre pendant la première guerre. Ils étaient marqués à vie par la perte de leurs amis. C’était en partie à cause d’eux qu’elle avait décidé de faire le métier qu’elle exerçait maintenant. Les innocents devaient être protégés. Alec se lança dans un discours sur le pourquoi elle vivait encore. Il lui demanda au nom de quoi elle voulait mourir. Rose haussa les épaules, le laissant finir son dialogue avant de se lancer à son tour :

« Je vis pour protéger les sorciers des menaces qui pèsent sur eux. Si j’avais eu votre âge pendant la première guerre, j’aurais tout fait pour venir en aide au plus grand nombre de personne. Malheureusement, j’étais trop jeune. Ne vous méprenez pas sur mes intentions. J’ai envie de vivre, mais si je dois mourir parce que j’ai protégé la plupart des gens autour de moi, alors ce sera déjà quelque chose de bien. Arrêtez d’être pessimiste professeur, vous commencez à être tout blanc. Je m’en fou d’être le centre du monde contrairement à la plupart de mes jeunes collègues. J’ai pas été élevé dans cette optique… »

Elle regarda de nouveau le professeur qui s’était levé. Heureusement qu’elle l’avait invité à s’asseoir et à boire quelque chose… Il lui avait parlé des Mangemorts. Elle lui avait dit qu’elle n’était pas d’accord et voilà qu’il commençait à s’énervait, envoyant un verre contre le mur près de Rose. Cette dernière se protégea les yeux pour ne pas être aveugle à cause d’un excès de colère.

« On surveille les enfants des Mangemorts ! Ils sont tous surveillés ! Alors arrêtez de me crier dessus et apprenez à écouter ce que l’on vous dit ! »

Elle se leva brusquement après cette phrase puis enchaina sur le fait que tout cela allait mal se finir, mais Alec ne semblait pas l’avoir écouter. Il lui lança alors qu’ils ne vivaient pas dans une série télé. Personne n’était maitre de son destin. Ce dernier était fabriqué par nos ascendants qui nous façonnent comme ils le veulent. Il ajouta alors qu’elle ne devait pas pleurer si l’un de ces enfants Mangemorts venaient la poignardez dans le dos un matin. Sur ces mots, Rose vit le professeur sortir de la pièce en claquant violemment la porte. Rose sentit sa propre colère monté et ne put s’empêché de crier :

« C’est ça, partez ! C’est comme ça que l’on règle un problème ! »

S’étant levée quelques instants plus tôt, elle attrapa la carafe d’eau et la balança contre la porte qui venait de se refermé. Les milliers de morceaux de verre volèrent un peu partout dans la pièce. L’auror prit sa baguette magique et lança un sort contre le fauteuil où Alec était assis quelques instants plus tôt. Le pauvre meuble fit un vol plané dans la pièce et alla s’écraser contre le mur d’en face. Les mains tremblantes, Rose continua de jeter des sorts un peu partout dans la pièce quitte à réveiller tout le monde. Pendant un moment, elle ne contrôlait plus du tous ses faits et gestes. Puis doucement, sa colère retombait. Tremblante de la tête aux pieds, elle se laissa tomber sur les genoux au milieu de la pièce, laissant tomber sa baguette magique sur le sol et cacha son visage avec ses mains. Elle ne pleurait pas, mais elle avait juste besoin de reprendre ses esprits. Alec devait déjà être très loin, mais elle s’en fichait. C’était la pire soirée qu’elle passait depuis des jours. Elle pensait que sa rencontre avec son ancien professeur lui permettrait de tourner une page de sa scolarité, mais non… Pendant de longues minutes, elle restait dans la même position jusqu’à ce qu’une présence à ses côtés se fasse sentir. Rose pensa tout de suite à son hibou, Sparwaki. Gardant ses mains devant ses yeux et ne se doutant de rien, elle lança :

« Oh Sparwaki ! Je viens de passer une soirée épouvantable… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}   Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson} - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un professeur et une Auror... {feat. Alec Hudson}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-