Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 93
Galions : 165
Âge : 24 ans.
Classe : Aucune, mais ancien Serpentard.
Avatar : Bill Kaulitz. ♥
MessageSujet: Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends   Sam 5 Avr - 18:27



    Je ne suis pas devenu complètement parano par rapport à ce qui est arrivé à mon fiancé, mais on ne me sortira pas de la tête que ce qui s'est passé, ça n'a rien à avoir avec du hasard, ou avec une "malheureuse circonstance", comme me l'avait répété le patron de mon fiancé. Au final, celle qui m'a le mieux compris, c'est Feodora. Évidemment, parce qu'elle aussi, elle a vécu le même évènement tragique. Son mari et Matt se connaissaient depuis un moment, et j'ai eu l'occasion de le rencontrer moi aussi, à plusieurs reprises. Bon, je n'ai pas eu le temps de vraiment le connaître, mais du peu que j'en ai vu, je sais que c'était quelqu'un de bien. Deux aurors qui disparaissent subitement...Hm. Comment rester tranquille après un tel constat ? Comment continuer à dire que ce n'est pas un accident, que ce n'est pas une alerte ? Si j'ai décidé de finaliser ma formation malgré tout, de devenir auror et de ne pas abandonner, c'est uniquement pour une chose : venger la mémoire de mon fiancé. Peut-être que certains auraient pris peur, peut-être que certains auraient imaginé être le prochain sur la liste, mais honnêtement, je n'en ai rien à faire. Mon seul but, c'est de retrouver l'être qui m'a arraché celui que j'aimais. Après ça...Après ça, je n'y ai jamais vraiment réfléchi, et je n'en ai même pas envie. Je continuerai de me battre auprès des autres aurors, j'imagine, si j'arrive à survivre à cet affrontement.

    Me préparant, j'enfile ensuite ma cape, rangeant précieusement ma baguette à l'intérieur, avant de transplaner pour Londres. Féodora et moi, justement, depuis ce qui noue est arrivé, on a pris l'habitude de se voir de temps en temps. Histoire de se soutenir, mais aussi de prendre des nouvelles l'un de l'autre. Il m'est déjà arrivé de travailler un peu avec son mari, alors c'est tout naturellement que l'on s'est rapprochés, et une certaine complicité s'est installée entre nous. Quand j'ouvre les yeux, je me retrouve dans les rues familières de Londres. De justesse, j'évite quelqu'un, surpris de m'avoir vu transplaner sur son chemin, puis je me mets à avancer à mon tour, cherchant mon amie des yeux.

    Finalement, après quelques minutes, j'aperçois quelques mèches rousses au loin. M'approchant, je la contourne ensuite pour me retrouver face à elle, histoire de ne pas lui faire peur en lui tapant sur l'épaule, ou autre. « - Hey Feo ! » Je lui fais un petit sourire avant de lui faire un petit câlin, me décalant ensuite un peu avec elle pour éviter de gêner les passants. Se revoir de temps en temps, ça a été notre petit rituel, depuis un moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends   Dim 6 Avr - 17:18


You Can't Make Old New Friends

Feodora & Ethanaël - 12 Avril

L'Anamour by Serge Gainsbourg on Grooveshark


Feodora s'était rendu à Londres tôt ce matin. Elle devait faire des courses pour sa boutique, au niveau des producteurs d'objets magiques, elle devait renégocier plusieurs contrats et surtout voir les tarifs à la baisse car certains responsables de stocks se faisaient beaucoup de marge sur des produits manufacturés beaucoup plus économiques. Feo avait des souvenirs de sa vie en Russie, très jeune, elle accompagnait son père négocié avec les fabricants et les producteurs d'herbes qu'il vendait. Elle se souvenait de l’inflexibilité dont il faisait preuve, la stature qu'il avait fasse aux négociants des vastes firmes. Il avait toujours défendu sa petite boutique, son petit commerce de proximité en obtenant des tarifs toujours plus bas et des contrats solides. En devenant propriétaire de sa propre boutique lorsque Devrich & Bang vendirent, elle s'était promis d'être aussi intraitable que son père.

C'est pour ça que tôt, malgré sa douleur de se réveiller encore un jour sans Rowan, et les trois salves de vomissements quand elle avait tentée de prendre son petit déjeuner, elle s'était rendu en transplanant à Londres avec un quart de café et un biscuit langue de chat dans le ventre. Elle se promit de faire plus attention en repartant car le transport par transplanation était très ... perturbant au niveau abdominal. Elle dut trouver une ruelle possédant des toilettes publiques pour vomir une énième fois en atterrissant dans le Chemin de Traverse. Elle avait rendez-vous dans trois différentes entreprises : un producteur d'herbes magiques, un fabricant d'objet magique et un revendeur de manufacture sorcière. Elle était prête à négocier fermement, même si elle se doutait que si elle se prenait d'une nausée fulgurante entre un verre d'eau et une mignardise offerte par les négociants, ça risquait de faire un peu désordre.

Et puis surtout, surtout, quand elle aurait fini sa matinée harassante, elle devait retrouver Ethan pour déjeuner. Ethanaël Rosebury était un auror, jeune auror car récemment diplômé, qui avait la particularité de vivre exactement le même calvaire qu'elle. Son fiancé était mort peu avant Rowan et il vivait son deuil sans savoir non plus ce qu'il lui était arrivé. Les deux compagnons d'aurors avaient donc commencer à se fréquenter par les relations de travail de leurs maris respectifs et étaient devenus progressivement de bons amis. A la disparition de son fiancé, Ethan s'était retourné sur le couple et Feo avait pris soin de lui jusqu'à ce que Rowan soit à son tour porté disparu. Ethan ne méritait pas d'avoir eu son bonheur et son amour gâché, tout comme elle à vrai dire, et c'était ensemble qu'ils vaincraient cette infamie.

La matinée fut longue. Feodora crut bien qu'elle ne s'en sortirait jamais. Mais le résultat était plutôt convainquant : des prix revus à la baisse, des contrats perdurant pour une nouvelle année d'engagement et même des remises intéressantes contre la promesse de commercialisation de nouveaux produits. Feodora avait été intraitable et très fière d'elle. Jamais ses interlocuteurs auraient pu deviné combien elle était dévastée au fond d'elle même. La confiance que les producteurs gardaient en elle n'aurait sans doute pas résister à l'annonce d'une grossesse et d'un deuil ... La vieille rancune machiste qui voulait qu'une femme soit dominée par ses hormones ou ses sentiments était tenace, et Feodora n'aurait pas parié la destinée de sa boutique sur le taux d'évolution moral de ses négociants.

Elle sortit du dernier dépôt enroulée dans son grand manteau en daim, ses chaussures à talons claquant sur le pavé du Chemin de Traverse. Elle allait au rendez-vous qu'elle avait pris avec Ethan, devant la boutique du glacier magique. Elle était en route et marchait d'un bon pas quand une paume se posa sur son épaule. Feo fit volte-face avec un ressaut dans le coeur qui lui serra la poitrine un instant alors qu'elle pensait voir le visage de Rowan, ses beaux yeux bleus gris se posant sur elle avec bienveillance ... Mais ce n'était qu'Ethan. La déception qui voila son regard à cet instant fut bien vite balayer quand il l'étreignit doucement pour lui dire bonjour. Elle lui rendit son câlin avec plaisir, se blottissant un moment contre son ami pour y trouver un peu de réconfort.

"Bonjour Ethan ! Comme je suis contente de te voir. Si nous allions boire un verre ! J'ai tant de choses à te raconter. J'ai reçu des nouvelles du Ministère concernant l'enquête pour Rowan. Et puis il faut que tu me raconte comme tu vas, allez, allons-y !"


© Yuki Shuhime


Spoiler:
 


Dernière édition par Feodora O. Sveltana le Mer 14 Mai - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 93
Galions : 165
Âge : 24 ans.
Classe : Aucune, mais ancien Serpentard.
Avatar : Bill Kaulitz. ♥
MessageSujet: Re: Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends   Mar 13 Mai - 21:11




    Je sais que j'ai beaucoup de chance d'être tombé sur Feodora. Enfin, "chance"...Oui et non. Tous les deux, on aurait pu volontiers se passer du sinistre évènement qui a bouleversé nos vies. C'est comme si le Destin s'était moqué de nous. Deux aurors qui s'entendent bien, qui se présentent mutuellement leurs conjoints, et pam, tout part en vrille avant même qu'on ait eu le temps de dire "ouf". Je n'ai pas honte à dire que Feodora a réellement été ma bouée de sauvetage. Je me suis rattaché à elle, parce qu'elle était la seule, dans mon entourage, à me comprendre comme elle pouvait le faire. Évidemment, j'aurai de loin préféré ne pas la voir passer par cet état-là elle aussi, endurer tout ce que j'avais enduré avant elle. Quand son mari a aussi "mystérieusement" disparu, je me devais d'être là pour elle. Je ne l'avais même pas senti comme une obligation, comme un devoir. Je l'ai fait parce qu'elle était réellement devenue une amie, mon amie. Une amie que je ne pouvais pas laisser se noyer dans son chagrin. Elle est celle qui m'a rendu la rage de vivre - exister et continuer à avancer pour lui, pour eux. Pour tenter de rétablir la vérité, envers et contre tout. Je n'en fais pas une obsession, mais presque. Je me dis que si je suis devenu auror, c'est avant tout pour ça : faire régner la vérité et la justice, même si ça doit me concerner au premier plan.

    Justement, aujourd'hui, j'avais rendez-vous avec Feo pour déjeuner. Ça faisait déjà bien longtemps que nous nous étions pas vus tous les deux, mais dans la foule, je n'ai pas eu vraiment de mal à repérer sa sublime chevelure rousse. Voulant la faire sourire, je passe mes bras autour d'elle mais en la sentant se raidir, je regrette bien vite mon geste. J'ai du lui faire peur...Lorsqu'elle se retourne, je lui adresse un petit sourire désolé avant de répondre tendrement à son étreinte. « - Désolé... » Je susurre contre son oreille avant de me détacher. « - Tu m'as tellement manquée toi aussi ! »

    Je l'observe ensuite alors que mon visage s'illumine en entendant qu'il y a du nouveau pour l'affaire. Je suis réellement content de l'apprendre ! Et puis, elle m'a beaucoup manqué aussi, j'ai hâte d'entendre ce qu'elle a à me dire, et puis, j'ai hâte de lui parler de ce que j'ai fait aussi de mon côté, de mes progrès. « - Avec plaisir ! Si on reste une minute de plus dans ce froid je suis sûr qu'on va se transformer en stalagmite... » Dis-je avec un petit rire. Légèrement forcé, mais il faut. Sourire, toujours. C'est ce que mon fiancé aurait voulu. Chose que Féo d'ailleurs m'a souvent répétée.

    Entrant finalement dans une enseigne à ses côtés, je vais m’installer à une table avec elle, pas vraiment isolée du reste mais quand même au fond de la salle, histoire que l’on puisse discuter tranquillement, sans prendre le risque d’être dérangés. C’est que certains détails de notre conversation pourraient ne pas avoir à tomber dans de mauvaises oreilles. De toute façon, je garde l’œil ouvert. C’est même devenu un réflexe à présent, un automatisme, avant même d’y penser.

    Lorsque le serveur vient à notre table, je fais un petit sourire et commande une biéraubeurre avant de me débarasser complètement de ma cape, la déposant près de moi. Je me tourne ensuite vers mon amie. « - Alors, qu’as-tu à m’annoncer ? Tu parlais à l’instant du ministère, est-ce qu’il y a eu des nouveautés dans le rapport ? » Du nouveau, et en bon, ça, je l’espère. Ce serait déjà un bon point pour ce qui vient, un bon point pour prouver qu’on a raison. Voyant nos commandes revenir, je remercie le serveur et je prends une gorgée de ma boisson, attendant la réponse de Féodora.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends   Lun 19 Mai - 14:59


You Can't Make Old New Friends

Feodora & Ethanaël - 12 Avril

L'Anamour by Serge Gainsbourg on Grooveshark


Le bras dans son dos la fit sursauter mais bien vite Feodora reconnut le visage souriant d'Ethan qui l'avait rejoint dans la rue froide où elle attendait. Il l'enlaça tendrement et elle se plut à enfouir son visage dans le col de sa chemise et à respirer un moment son parfum masculin. Elle était apaisée ainsi, au moins pour quelques secondes avant qu'ils ne se séparent. L'histoire de leur rencontre avait été d'une tristesse épouvantable puisque Ethan avait perdu son fiancé quelques temps avant que Rowan ne disparaisse à son tour. Deux aurores qui avaient si brusquement disparu, s'évanouissant dans la nature sans que personne ne semble réellement s'en formaliser ... Ethan avait au moins l'avantage -ce n'en était pas forcément un- c'était d'être également aurore lui même et ainsi d'être plus proche des événements que Feo qui était totalement paumée dès qu'il s'agissait du ministère.

La montagne administrative avait bien failli avoir raison de sa volonté quand elle s'était engagé dans les procédures pour retrouver à tout prix le corps de Rowan et avoir une explication sur ce qui lui était arrivé réellement, mais la russe était tenace. Ethan était parti sur le terrain quant à lui et à eux deux, ils espéraient bien arriver à obtenir des résultats. Quoi qu'il arrive, ils devaient trouver la vérité, il en fallait de leurs survies à tous les deux. Aujourd'hui, effectivement, Feodora avait des nouvelles. Mais rien de réjouissant ni même d'encourageant. Elle espérait de tout coeur que le jeune homme soit parvenu à trouver une piste, peu importe laquelle, mais qu'ils aient quelque chose à creuser. Cette attente pleine d'incertitude était plus douloureuse qu'un véritable deuil avec les funérailles et toutes les conséquences. Là, malgré la certitude enfouie que leurs maris étaient morts tous les deux, ne pas avoir de preuve et ne pas avoir de corps, était une véritable épreuve de torture.

Feodora suivit Ethan dans le pub et ils s'installèrent dans le fond de la salle, à l'abri des oreilles indiscrètes et des regards en coin. La russe était devenue bien plus méfiante depuis la disparition de Rowan, surement aussi car elle craignait pour sa propre vie, angoisse qu'elle n'avait confié qu'à très peu de gens, Ethan en faisait partie. Car si Rowan pouvait avoir été la cible d'un maniaque qui s'en prenait aux aurores au hasard, cela n'excluait pas qu'il ait été volontairement visé et que sa femme, qui portait son enfant, serait la prochaine victime sur la liste du tueur. Cette idée la hantait et bien que Ethan fasse tout ce qu'il pouvait pour la rassurer, elle était coriace. Feodora s'installa, retira son manteau et commanda un jus de fruit au serveur qui revint quelques minutes plus tard avec un plateau. La russe et l'aurore trinquèrent avant que Feodora ne reparte sur le ton de la confidence.

"J'ai reçu une lettre du ministère. Apparemment, l'enquête est en cours et un bataillon d'aurores est mis sur le coup, pour tous les deux. Mais je ne suis pas sur qu'ils y mettent l'énergie qu'il faille. J'ai harcelé le bureau des aurores de courriers pour connaître l'évolution de l'enquête et je n'ai toujours aucune réponse. Et quand j'ai demandé un rendez-vous avec un responsable, on m'a gentiment éconduite. Je crois qu'il y a un truc de louche qui se passe, cette affaire ne se passe absolument pas comme elle devrait ... Et puis ..."


Feodora posa les différents courriers et parchemins sur la table pour que Ethan puisse y jeter un oeil. Elle se mit en arrière et croisa les bras sur son ventre. Il fallait qu'elle lui annonce aussi autre chose, mais ce n'était jamais facile. Elle mit sa main sur son poignet et croisa son regard.

"Ethan, je suis enceinte ... Je suis enceinte de Rowan ... Je lui avais annoncé deux semaines avant sa disparition, personne n'était au courant. J'ai peur ... j'ai peur qu'on en veuille aussi à mon bébé."


© Yuki Shuhime
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 93
Galions : 165
Âge : 24 ans.
Classe : Aucune, mais ancien Serpentard.
Avatar : Bill Kaulitz. ♥
MessageSujet: Re: Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends   Mar 10 Juin - 21:29



    Quand je suis avec Feo, je me sens quand même un peu plus en sécurité que lorsque je me retrouve seul. C'est peut-être stupide puisque nous sommes aussi vulnérables l'un que l'autre. Mais puisqu'elle a vécu la même chose que moi, j'ai l'impression qu'on se complète, et qu'à nous deux, on représente une force, en quelque sorte. En ce qui me concerne, je suis bien décidé à ne pas la lâcher. Elle est devenue l'un de mes piliers, et je veux aussi être d'un soutien égal pour elle. Installé au fond du pub en sa compagnie, je m'assure que personne de relativement suspect ne nous guette, avant de jeter un coup d’œil aux documents que Feodora vient de disposer sur la table.Ce qu'elle me dit, ça ne m'étonne pas beaucoup. Je suis quand même rassuré que nos deux affaires soient prises en charge, mais à quoi bon nous faire de faux espoirs s'ils ne font pas complètement leur boulot ? Je ne sais pas vraiment à quoi ils jouent avec nous. On n'est pas leurs marionnettes. Ils espèrent qu'en ne donnant que des réponses évasives, on va s'en contenter, et se dire que finalement, "c'est la vie" ? Non. Même leur comportement pousse à croire qu'il y a quelque chose en plus. De toute façon, personne ne parviendra à me retirer de la tête que ces deux disparitions ne sont pas un hasard. Elles sont si peu espacées dans le temps que ça en est trop suspect pour être totalement ignoré. Et pourtant, on pourrait croire que c'est ce qu'ils font. Ils le cachent comme ils le feraient d'une erreur administrative ; mais là, on parle de deux vies humaines, pas de deux dossiers mal amenés.

    « - Ça ne m'étonne pas... » Je réponds avec un petit sourire. J'observe un peu les lettres et les réponses qu'on a accordé à celles-ci.
    « - Il faudrait peut-être que j'essaie de poser des questions de mon côté. Il faut que ça avance...Peut-être trouver quelqu'un pour interroger les plus hauts-placés ? Ils me connaissent tous à force, peut-être qu'ils refuseraient encore de répondre aux questions qu'ils ont déjà entendues des centaines de fois. Ou alors...Utiliser du polynectar ? Au moins, je n'aurai pas de doute sur ce qu'on me dit. » Prendre l'identité de quelqu'un d'autre, c'est illégal et je le sais, mais cacher impunément la raison de deux disparitions inquiétantes, ça l'est tout autant. Et c'est encore plus grave quand le Ministère y est directement impliqué. De toute façon, je suis prêt à tout pour obtenir des réponses, alors, mettre ma position en danger, ça ne m'effraie pas vraiment. Même si Matt n'aurait pas été content d'apprendre ça. Je m'en fiche ; c'est bien pour lui que je le fais.

    Reprenant une gorgée de ma bière, je relève ensuite les yeux vers mon amie lorsqu'elle me dit qu'elle a autre chose à ajouter. Je l'invite alors à poursuivre, mais je ne m'attendais sûrement pas à ça. Ouvrant alors ma bouche en grand, je baisse mes yeux vers son ventre avant de me mordre la lèvre. « - Oh Feo, je...Je sais pas quoi te dire. Tu veux venir à la maison, pendant quelques temps ? Il faut que tu te reposes, même si c'est encore tout récent. Je pourrais reprendre tes recherches, si tu veux. Il faut faire attention au bébé, pas seulement à cause d'un danger extérieur mais aussi à cause de toutes ces émotions... » Et Dieu sait à quel point on a vécu assez de drame ces derniers temps. C'est pour ça qu'il faut que je les protège tous les deux maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends   Jeu 12 Juin - 12:35


You Can't Make Old New Friends

Feodora & Ethanaël - 12 Avril

L'Anamour by Serge Gainsbourg on Grooveshark


Elle l'avait dit. Enfin. Elle se sentait libérée d'un immense poids maintenant qu'elle avait réussir à le dire. Sa respiration s'apaisait et son coeur battait moins fort. Elle eut un petit sourire crispé mais elle caressait son ventre avec amour en fixant Ethan. Sa réaction avait été exemplaire, tel qu'elle l'avait imaginé. Inquiet, protecteur, il lui avait même proposé de venir un moment vivre chez lui pour s'occuper du bébé. Feodora ne cessait pas de sourire et pour une fois, ce n'était pas nerveusement. Non, elle était réellement touchée par la proposition de son ami et compagnon d'enquête mais c'était impossible. Non pas qu'elle n'aurait pas appréciée de sortir un peu de sa solitude, mais elle avait des impératifs.

"C'est absolument adorable de me proposer ça mais tu sais que je ne peux pas laisser la boutique. Rowan était loin de gagner beaucoup d'argent, ma famille n'est pas dans le besoin mais je n'ai pas envie d'aller leur quémander quoi que ce soit. Je préfère continuer à m'assumer. Cet enfant aura besoin d'une mère et je dois être présente pour lui aussi bien émotionnellement que matériellement."


Elle posa une main affectueuse sur l'avant-bras de son compagnon d'enquête et le laissa toucher son ventre pour sentir gigoter le petit. Bon, c'était encore léger, mais quand même, si on était patient, on pouvait sentir les petits mouvements des jambes de sa crevette. Elle rattroupa les lettres devant leur table et appela le serveur d'un grand signe de la main.

"Mais je suis très touchée par ta proposition et je te promets de faire très attention à moi. Crois moi, ce bébé est tout ce qu'il me reste de Rowan, je le protégerais et je ferais tout pour lui ! Je suis désolée mais ça te dérange pas si on commande, je crève de faim !"


Elle attrapa le serveur et commanda une assiette de carotte Vichy et frites avec une entrecôte, accompagnée d'une limonade. Elle laissa Ethan commander à son tour avant de se pencher plus attentivement sur ce qu'il avait proposé pour l'avancer de leurs recherches.

"Je veux bien aller les voir moi, mais je ne suis pas sur qu'ils me répondent. En revanche si on utilisait l'apparence de quelqu'un d'assez haut placé ... Peut être qu'effectivement, on pourrait avoir plus de réponses. Si on décide de partir là dessus, j'ai la personne qu'il faut ... mais ça risque de pas lui plaire donc je pense qu'il faudra qu'on soit extrêmement discret."


Feodora se plongea immédiatement dans une dizaine de scenarii. Elle devait bientôt voir Alan, il ne serait pas compliqué de récupérer un cheveu et sans doute même qu'il aurait accepté d'aller en parler pour elle. Ce n'était pas qu'elle n'avait pas confiance, mais concernant Rowan, elle voulait des réponses et elle voulait les entendre de vive voix. Sur ce point, elle et Ethan se comprenait. C'était leurs amours qui leur avait été arrachés ! Ils voulaient savoir et ils en avaient parfaitement le droit. L'incompétence du Ministère dans cette affaire n'avait que trop duré !

"Personnellement je n'ai aucune limite dans cette histoire, je veux des réponses. On pourra s'y rendre sous l'apparence d'Alan Davis. Je pense qu'on aura des réponses avec lui. Je peux nous obtenir un cheveu sans problème mais il faudra être très prudent, que personne ne s'en rende compte. Ce serait très compliqué si quelqu'un savait cela, on pourrait nous accuser de trahison. Tu es prêt à partir là dedans ?"


© Yuki Shuhime
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 93
Galions : 165
Âge : 24 ans.
Classe : Aucune, mais ancien Serpentard.
Avatar : Bill Kaulitz. ♥
MessageSujet: Re: Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends   Sam 14 Juin - 21:37


    Même si ça a quand même quelque chose de triste bien sûr, son bébé, c'est la dernière chose que Féo a encore de son mari ; c'est donc bien normal qu'elle fasse tout pour le protéger, et que je veuille également l'aider dans cette tâche. Ainsi, c'est tout naturellement que je lui ai proposé de venir emménager à la maison. C'est largement grand pour deux personnes, et puis en plus, ça me permettra aussi de me sentir moins seul. Je lui fais un petit sourire lorsqu'elle dépose sa main sur mon bras alors que je pose également ma main sur la sienne. « - Comme tu voudras...Je te comprends. Mais en tout cas tu sais que tu peux compter sur moi, pas vrai ? Que ce soit pour t'épauler, ou même pour supporter tes changements d'humeur à cause des hormones. » Je ris légèrement alors que je tends mon bras pour poser ma main sur son ventre, affichant un sourire attendri. J'ai toujours aimé les bébés, les enfants. Et évidemment, puisque Féo est une amie très proche, je vais garder un œil sur le petit bout qui est en train de se développer dans son ventre. Je souris en sentant un petit coup de pied avant de retirer ma main. « - Je parie que ça va être un batteur prometteur en Quidditch ! »

    Je l'aide à rassembler tous les documents sur la table pour qu'elle les range avant de faire un petit sourire. « - Non non, commande ! Je commence aussi à avoir un petit creux aussi de toute façon. » Je regarde le serveur s'approcher de notre table puis je laisse mon amie passer sa commande avant de demander aussi une tartiflette. Au moins, ça va me caler pour un bon moment. J'écoute ensuite attentivement Féo lorsque j'ai terminé de lui faire part de mon projet. Certes, c'est risqué, et les conséquences risquent d'être lourdes si on se fait pincer, mais quand on y pense, c'est peut-être la seule manière de faire bouger les choses de notre côté...Les autres n'ont pas l'air vraiment décidés à nous aider. Lorsque le serveur revient, j'attends qu'il ait fini de nous servir avant de reprendre la parole. « - A qui est-ce que tu penses, exactement ? » Je relève les yeux vers elle lorsqu'elle parle d'une personne en particulier. Le polynectar ce n'est pas vraiment une science exacte, on ne sait jamais combien de temps ça peut durer exactement, alors je pense qu'on va devoir bien réfléchir à un plan B avant de se jeter dans la gueule du loup. Je mange quelques bouchées de mon assiette puis je la regarde ensuite lorsqu'elle me révèle l'identité de notre "cible". « - Je suis prêt ! Je pense seulement qu'on devra bien s'organiser. Si on reste sans rien faire, à attendre les réponses du Ministère, rien ne va bouger de toute façon. Et puis, on leur doit bien ça...Même s'ils nous feraient les gros yeux s'ils étaient là. » Le Tribunal me fait peur, et Azkaban encore plus, mais pourquoi penser au pire alors qu'on n'a même pas encore mis en place cette opération ? « - Tu voudrais qu'on commence quand ? » Dis-je en baissant un peu la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends   Mar 24 Juin - 10:35


You Can't Make Old New Friends

Feodora & Ethanaël - 12 Avril

L'Anamour by Serge Gainsbourg on Grooveshark


Feodora effleura son ventre avec un sourire taquin. Un batteur ? Pourquoi pas ? Ces deux parents étaient d'excellents poursuiveurs mais le poste à la batte était loin d'être aisé. Si son bout de chou y montrait des talents, Feodora serait la plus fière des mères. Enfin il lui semblait bien qu'elle serait toujours fier de son enfant quoi qu'il fasse, quoi qu'il devienne. Savoir le soutien d'Ethan aussi indéfectible était tout de même un soulagement pour elle. Dans l'épreuve qu'elle traversait, il tenait une place à part, un lien particulier qui la reliait au passé et à leurs souffrances communes, mais aussi à l'espoir. L'espoir d'enfant découvrir ce qu'il s'était passé et la vérité à propos de toute cette affaire.

Comme il était prévisible, Ethan fut tout de suite pour l'idée de Feodora concernant Alan. Pour elle, ce n'était pas une trahison mais plutôt à coup de mains inconscient que lui donnera son ami en lui permettant de peut être trouver la vérité. La vérité ... Rowan était obsédé par cela depuis toujours. C'était pour cette raison qu'il était devenu auror, pour connaitre la vérité. Mais la vérité était ailleurs. Ailleurs de là où il l'avait cherché et bien différente de ce qu'il avait trouvé. Au final, sa frénésie à toujours vouloir aller plus loin dans sa quête, n'avait fait que le pousser dans l'abîme.

Pourtant Feodora était incapable de lui en vouloir pour cela. Elle l'avait aimé pour cela. L'homme intelligent qui est fier de ses convictions et assume ses pensées les plus tortueuses, l'homme qui n'a pas peur de se battre pour ses idéaux et qui refuse de se soumettre à la conspiration ambiante. Non Feodora ne pouvait décemment lui en vouloir d'être mort à cause de cela. Ce n'était pas à lui qu'il fallait en vouloir car résolument, quelqu'un avait voulu se débarrasser de lui. Et voyant comme le ministère mettait si peu d'entrain à le retrouver, sans doute se retrouvait-il alléger d'un "fouineur" de trop dans leurs affaires secrètes.

Feodora s'approcha de son assiette et reprit sur le ton de la confidence, baissant volontairement la voix en commençant à dévorer son assiette. Pas très polie, mais c'était une technique d'espionnage d'Annette de lire sur les lèvres des gens dans son bar. Alors pour parer ce genre de risque, il fallait mâcher en parlant, ça rendait l'exercice plus difficile.

"Pour moi il faut bien préparer notre coup. Avec ce qu'il se passe en ce moment, il faut rester sur nos gardes car tout peut être bouleverser. Tu as appris que Hilliard avait été nominé à Poudlard après la dernière agression d'un élève ? Alan et lui ont travaillés ensemble, autrefois. Il pourrait être soupçonneux et confirmer qu'Alan était à Poudlard quand on aurait débarquer au Ministère. On ne peut pas prendre le risque, il faut donc s'assurer que Alan sera ... ailleurs."


Elle baissa encore davantage le ton et souffla presque à l'oreille d'Ethan, se penchant toute proche de son visage. Elle avait peut être l'air trop suspicieuse, ou même paranoïaque, mais c'était de son mari qu'on parlait et le crime atroce dont il avait été victime ne resterait surement pas impuni, peut importe qui cherchait à les en empêcher, Ethan et elle trouveraient ce qu'il s'était passé.

"Disons que ... j'ai tendance à penser que si on s'est débarrassé de Rowan, le Ministère y trouve finalement son compte. Je ne dis pas que c'est proprement le Ministère qui a tué mon mari, mais je pense juste qu'ils n'ont pas l'air très affecté de sa disparition au final. S'ils ne veulent pas qu'on fouine dans leurs affaires, c'est parce qu'il y a quelque chose à découvrir, j'en suis sur. Alors avant tout, il faut qu'on décide ce qu'on va fouiller une fois dans les locaux du Ministère. Ne pas s'éparpiller, aller à l'essentiel ... mais surtout, surtout ne rien oublier !"


© Yuki Shuhime
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sorcier
Sorcier
Messages : 93
Galions : 165
Âge : 24 ans.
Classe : Aucune, mais ancien Serpentard.
Avatar : Bill Kaulitz. ♥
MessageSujet: Re: Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends   Ven 4 Juil - 18:24



    S'infiltrer au Ministère, évidemment que c'est risqué ; c'est mettre en danger sa carrière et même sa liberté, mais en même temps, si les réponses ne viennent pas à nous, alors c'est nous qui irons vers ces mêmes réponses. Je me rapproche un peu plus d'elle lorsque le sujet de conversation tourne autour du Ministère. Tout en écoutant Féo, je jette quand même des regards vers la gérante - pas des regards qui puissent éveiller des soupçons, mais je fais mine de regarder un peu autour de moi, comme si mon regard s'arrêtait sur elle uniquement par hasard. J'espère au moins que je suis convaincant, mais apparemment, elle n'est pas décidée à nous regarder fixement pour tâcher de comprendre ce qu'on dit, ou ce qui se passe. En tout cas, c'est l'impression qu'elle donne - peut-être même que ça fait partie de ses propres tactiques pour observer les autres, mais évidemment, je ne l'espère pas.

    Il est évident que notre plan doit être mûrement réfléchi. On doit penser au moindre détail ; on devrait peut-être aussi vérifier à quel niveau s'exécutent les entrées et les sorties dans le Ministère. Prendre l'apparence de quelqu'un d'autre, c'est loin d'être une science exacte, et le polynectar ne dure jamais bien longtemps. Ce serait dommage et dramatique si tout effet cessait alors qu'on se retrouve bloqué à attendre un ascenseur à cause du monde, ou encore pire, démasqué alors qu'on avance rapidement vers la sortie. Je pince un peu mes lèvres en l'entendant et je hoche la tête. Si Hilliard entre aussi dans le topos, évidemment, ça complique davantage cette opération, déjà assez délicate. Il faut vraiment qu'on fasse attention aux détails. « - Il faudrait peut-être qu'on trouve quelqu'un pour nous épauler, directement au cœur de Poudlard. Je sais que plusieurs aurors y ont été admis. Mais c'est risqué. Si il ou elle accepte de coopérer, Hilliard pourra peut-être être tenu à l'écart de tout ça. Mais si cette tierce personne abuse de ma confiance pour nous trahir et nous dénoncer...On aura de la visite au Ministère. » Dis-je faiblement. Honnêtement, je n'ai aucune envie d'aller à Azkaban. Mais on ne peut pas non plus rester les bras croisés, à attendre des réponses qui ne viendront peut-être pas si nous ne faisons rien pour les provoquer.

    « - Je sais...Il faut qu'on trouve nous même nos réponses. Je ne sais pas vraiment ce qu'on cherche à nous cacher, mais une chose est sûre, c'est qu'il y a quelque chose de louche là-dessous. Je pourrais peut-être me renseigner pour trouver quelqu'un pour nous fournir le polynectar... » Dis-je faiblement. Si on doit le préparer, ce serait beaucoup trop long. Effectivement, du temps, c'est ce dont on a besoin de peaufiner les moindres détails, pour ne laisser aucune faille de notre côté, mais du temps, on ne doit pas non plus en perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends   

Revenir en haut Aller en bas
 

Feodora & Ethanaël • you can't make old new friends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Londres-