Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 EVENT#4 - De mots et de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dorcas Derwent
Admin
Admin
Messages : 436
Galions : 565
Âge : 34 ans
Avatar : Harry Lloyd
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyDim 23 Mar - 0:08

Event#4 - De mots et de sang


GRYFFONDOR
La nouvelle de l'agression de Guillem Von Hammerschmidt est un coup dur auquel personne ne s'attendait, et pour cause, depuis l’événement de la marque, toute l'école s'était plus ou moins persuadée que ce dernier était le fruit d'un né-pur. Mais qui fait cela alors ? Dans quel but ? Après tout, il est impensable qu'un sang-pur s'en prenne à d'autres sorciers de son espèce. Cela signifierait-il que le coupable soit un sang-mêlé ou un né-moldu ? Pire, et s'il y avait plusieurs agresseurs et que celui ayant frappé Guillem était un esprit vengeur ? Dans Poudlard, il n'ait pas un élève qui ne soit désormais tenu par la peur, la colère et le doute.

En ce jour du 21 mars 2014, alors que tous les élèves prennent leur dîner, le professeur McGonagall se tient droite et ferme devant ses étudiants et ordonne plus qu'elle n'invite ces derniers à rejoindre leur salle commune dès la fin du repas, préfets compris.

Aucune discussion n'est permise. Votre repas englouti, vous voilà désormais cantonné dans votre salle commune en compagnie de tous vos camarades et autant dire que l'ambiance y est lourde. Pour tout le monde, l'heure est au débat et chacun y va de son petit commentaire, de son avis sur la question. Malheureusement, ces beaux discours verront certainement éclater des conflits d'une envergure toute nouvelle...



Et pour cause, à peine passé le tableau de la grosse Dame, voici que les rouge et or découvrent avec horreur sur le mur de leur salle commune une liste dans laquelle est résumée le nom de tous les sang-mêlés et de tous les nés-moldus de la maison. Leurs noms, mais également, associés à chacun d'eux, un élément qui laisse entendre que la personne pourrait être coupable. Et parmi la longue liste établie, voilà ce que les élèves peuvent lire entre autres :

Olympe Flume, père mangemort.
Melchior Stanhope, fils de héros cherchant à en devenir un lui-même malgré ses préjugés. Volonté de venger les nés-moldus à « sa façon ».
Flynn Wilder, famille pro-sang-pur et ami privilégié des sang-purs à Poudlard, il ne semble traîner qu'avec eux. Volonté de mettre en garde les traîtres à leur sang.
Mikaela Von Rosen, n'a jamais caché son esprit sadique et son goût pour la cruauté. Volonté de faire le mal inspiré des tragiques récents événements.
Adèle Bishop, cousine de Melchior Stanhope. Idéaux de haine sans doute transmis.

Dans la salle commune, les esprits s'échauffent, les accusés s'insurgent, mais le pire réside dans les noms qui n'apparaissent pas. En effet, pour quelle raison le nom de Megara Hendrickson manque à la liste pourtant bien complète. Tout le monde se retourne alors vers la jeune femme ainsi que vers les quelques autres Gryffondor que l'on a omit de citer, et voilà que les conversations s'enflamment de plus belle.








Dernière édition par Minerva McGonagall le Ven 28 Mar - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensio.forumactif.org
Invité
Invité
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyDim 23 Mar - 18:17

Event#4 - De mots et de sang


Melchior Stanhope
L'ambiance était lourde dans la Grande Salle, la rumeur de l'agression de Guillem c'était rependu comme une traîné de poudre, sans parler de ces mots retrouvés peint sur les murs. Pas de témoins ni pour le premier méfait, ni pour le deuxième et les rumeurs les plus folles commençaient à se répandre dans l'école de sorcellerie. Malgré la  constante surveillance des professeurs aucun élève ne se sentait vraiment en sécurité, et le Gryffondor avait passé le plus grand de son temps durant le repas à garder un œil sur ses proches, mais aussi sur Ernest, depuis leurs mésaventures, la dureté du regard du Gryffondor c'était passablement adoucit, mais il restait tout de même méfiant. Le dos courbé, sa fourchette raclant le fond de son assiette sans qu'il ne s'en rende vraiment compte, le sorcier était fermé, et soucieux, de temps en temps il croisait le regard de son parrain qui ne semblait pas dans un état bien meilleur que le sien. Mais ce qui était certain c'était la détermination que l'on pouvait lire au fond du regard du rouge et or, il ne pouvait cautionner plus longtemps ce qui se passait dans l'école, et si il le fallait il prendrait les devants pour réagir par lui même. Certes Guillem Von Hammerschmidt descendait d'une longue famille de sang-pur pas forcément très recommandable, mais c'était un proche du frère et de la sœur Bellastrom qui étaient eux même des proches de Melchior, et il n'y avait donc pas de grandes raisons pour que ce dernier soit quelqu'un de foncièrement, mauvais, surtout que depuis les vacances de noël, il était officiellement avec Kitty, et la Serdaigle lui avait tant parlé du septième année qu'il ne voyait pas en lui un potentiel partisan des forces du mal, à moins bien sur qu'il cache très bien son jeu. Enfin quoi qu'il en soit ce fut avec le cœur serré que le rouge et or vit la blondinette qui était aussi une de ses meilleurs amies, sortir en trombe de la grande salle, les larmes aux yeux.
Peu de temps après la Directrice ordonnât aux élèves de rejoindre leurs salles communes respectives et qu'aucun manquement à cet ordre ne serait permis. Se levant avec pesanteur de son banc, Melchior adressa un signe à Eddy, Ted et Emily avant de rejoindre son groupe, grimpant les marches quatre à quatre, les mains dans les poches, le regard fixe droit devant lui. Son esprit allait vite, il cherchait une solution, un coupable, un moyen de se faire entendre, et surtout il fallait qu'il avertisse son père. Peut-être que les hiboux avaient le droit de sortir des salles communes eux, enfin si Proxima n'était pas en train de faire une sieste dans la tour des volatiles bien-sur.
Le groupe d'élève de la maison de Godric était certainement la plus bruyante dans les couloirs, et malgré les récents événement, ils ne faisaient pas exception à leurs réputation, il fallait dire qu'il régnait sur l'école une ambiance de mort, mais Melchior lui n'était pas aussi en colère que lorsque Charlie c'était faite agressée où il avait démontrer avec force et virulence son indignation face à tous, non aujourd'hui il était plus calme, cherchant une logique à tous ces événements qui avaient retourné le château. Des marques, des élèves agressés, il y avait forcément un lien, plus personne ne pouvait le nier.
Entrant dans la salle commune sous les regards amicaux de leurs préfets, les élèves s'entassèrent les uns à côtés des autres, et le jeune batteur était prêt à rejoindre directement son dortoir lorsqu'il s’aperçut que tous le monde c'était arrêté net autour de lui. Relevant la tête surpris face à la réaction de ses camarades, le Stanhope fit un regard circulaire dans la pièce afin de repérer ce qui pourrait être la cause de la stupéfaction de ses compagnons de maison. Sur le mur, une liste, une liste d'élèves de l'école, mais plus précisément de la maison au lion.
Fronçant les sourcils et ouvrant légèrement la bouche Melchior sorti les mains de ses poches et s’avançât en même temps qu'un petit groupe d'élèves pour lire ce qui était écrit. Parmi tous les noms qui se trouvaient là, il y avait le sien, et une description étrange de sa personne, un peu plus loin se trouvait le nom de sa cousine, simplement noté car ils avaient un lien de sang, c'était clairement une atteinte à leur famille, serrant les poings et la mâchoire Melchior poursuivit un instant sa lecture avant d'entendre derrière lui un groupe de personnes se regrouper autour de Megara. Le brun fit volte face et s’avançât de quelques pas vers le petit groupe qui c'était rassemblé aux côtés de sa camarades. Melchior et Megara avaient été pendant longtemps des amis très proche, à tel point qu'on avait longtemps cru qu'ils étaient en couple, ce qui n'était pas vrai, bien qu'un événement avait faillit changer la teneur de leur relation, ils ne se parlaient plus vraiment depuis septembre dernier, au grand damne de Melchior qui ne comprenait pas vraiment pourquoi la jeune femme réagissait comme cela envers lui, enfin. Maintenant c'était elle qui était pointée du doigt, et bien que le cinquième année doutait fortement que la jeune fille ait pu faire ça, sa manière étrange de se comporter pour la rentrée envers lui ne jouait pas en sa faveur, ce qui poussa le Stanhope à se joindre au petit groupe d'accusateur. Pointant un doigt haineux vers le mur il s'adressa à la brunette, dépassant de prêt d'une tête toutes les personnes qui se trouvait prêt de lui, sa voix grave et profond résonna dans la salle commune.

« - Tu sais quelque chose à propos de ça ? »

Ne lâchant pas la jeune fille du regard tendis qu'il gardait son bras tendu, le garçon s’avançât encore d'un pas vers Megara, serrant les poings et sentant l’adrénaline monter en lui, pas à l'encontre de la jeune sorcière mais pour tous ce qui se tramait autour de lui et qu'il n'avait pu prévoir. La situation lui échappait et il n'aimait pas cela. Se retrouvant à quelques centimètres de la jeune fille, il dardât son regard sur elle et ne la lâchât pas un instant, plantant ses deux pupilles dans les iris de la sorcière.








Dernière édition par Melchior Stanhope le Jeu 17 Avr - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Megara Hendrickson
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 604
Galions : 395
Âge : 16
Classe : 6eme année
Avatar : Zoey Deutch
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyLun 24 Mar - 14:48


Event #4 De mots et de sang
★ Team Gryffondor



Si on lui avait dit, quelques minutes plus tôt, dans quel état elle allait finir, Meg n’en aurait pas cru un mot. Elle était arrivée dans la salle commune des Gryffondors avec une espèce d’excitation au ventre. Pas qu’elle se réjouissait de ce qui était arrivé à Guillem, non… Elle ne connaissait pas plus que cela ce garçon, mais dans la mesure où il n’avait pas fini sur sa liste des sang-purs arrogants dont elle referait volontiers le portrait, elle estimait que ce ne devait pas être un mauvais bougre.

Non la raison pour laquelle la demoiselle sentait son adrénaline s’emballer, c’était parce qu’elle était férue de mystère et d’enquête. Alors certes, il ne fallait pas se réjouir du malheur des autres, et en l’occurrence du malheur de tous puisque plus personne ne semblait à l’abris de ces attaques, mais la jeune fille ne pouvait s’empêcher de penser que cela allait mettre un peu de piment dans la vie monotone de Poudlard. Elle déchanta rapidement.

En même temps que ses camarades, Meg tomba nez à nez avec la fameuse liste de Rouges et Or potentiellement coupables des attaques récentes. Elle fronça les sourcils alors que son regard tomba sur les noms d’Olympe, puis Melchior. La bonne blague ! Elle ne les imaginait pas une seule seconde capable d’une telle chose. Certes, plus d’un Gryffondor avait était tenté de régler son compte à des sangs-purs un peu trop arrogants, mais certainement pas ainsi. A la limite en leur versant une potion à leur insu dans leur jus de citrouille, mais ça s’arrêtait là… Alors qu’elle descendait
petit à petit la liste, elle se demanda ce qu’il y aurait à côté de son nom. « Demoiselle irréfléchie qui a déjà cassé le nez à plus d’une ordure ? ». L’idée la fit sourire une seconde, avant qu’elle ne se reconcentre sur sa lecture. Arrivée à la fin de la liste, elle resta plantée là, un peu dépitée. Il n’y était pas. Son nom n’y étais pas. Le dépit laissa place à l’incompréhension, et elle fronça encore plus les sourcils, essayant de cogiter. Pourquoi son nom ne figurait-il pas sur ce papier ? Alors même qu’elle se posait la question, la même interrogation semblait voguer d’esprit en esprit. Du questionnement, les regards et les dires se transformèrent rapidement en accusation, et en moins de temps qu’il n’en fallait pour dire Quidditch, la demoiselle était encerclée. Contrairement à d’autres petits malins, elle n’avait pas eu le temps de se frayer un chemin pour se faire toute petite dans un coin, et la voilà qui était le centre de l’attention. Et pour une fois, ça ne lui plaisait pas.

Elle essaya vaguement de se défendre, mais le brouhaha ambiant étouffait ses explications confuses. Elle chercha des yeux un visage familier, un soutien, et ses yeux clairs tombèrent finalement sur Melchior qui, fendant la foule, se faufilait jusqu’à elle. Elle ne sut si ce fut l’espoir, le soulagement ou la surprise qui prima en le voyant s’approcher, mais quel que fut ce sentiment, il s’évapora au moment où le jeune homme prit la parole, faisant taire les murmures, son ton impératif assommant la brunette comme un coup de massue.

~ Quoi ?

Elle hurlait presque, et l'indignation se lisait sur son visage comme si elle agitait une banderole gigantesque. Elle n'avait jamais été très douée pour dissimuler ses émotions ou ses sentiments. C'était même comme ça qu'elle s'était retrouvée à sauter sur Melchior... Mais ce n'était définitivement pas le bon moment pour penser à ça.

~Bien sur que non !

Enchaîna-t-elle, et sa voix commençait à vibrer de colère. Dans ce petit cercle d'accusateurs, elle reconnaissait des visages familiers, des gens avec qui elle avait ri, fêté des victoires au quidditch, des fins d'examens, des gens qui lui avaient tapé dans le dos amicalement, et qui maintenant la pointaient du doigt.
Ils la fixaient avec ce regard à mi chemin entre la méfiance et le mépris. Elle se tourna vers Melchior, impressionnant avec sa grande taille et son regard déterminé. Elle n'arrivait pas à savoir ce qu'il pensait d'elle, et ça lui faisait un peu peur.

~C'est forcément un coup monté...

Ajouta-t-elle, secouant la tête, sentant sa colère s'amplifier à mesure que les regards accusateurs se multipliaient autour d'elle, attirés par la question de Melchior. Ce qu'elle aurait voulu que Néron, Alvaro ou Jonas soit la pour la soutenir... Elle n'était pas du genre à réclamer de l'aide en général, mais lorsque votre maison, votre famille, vous tourne le dos ... À problèmes exceptionnels recours exceptionnels, non ?
Quant aux autres ... Rubens la détestait probablement. Oly semblait toujours lui en vouloir pour son abandon il y a 2 ans, il y avait peu de chance pour qu'elle ne prenne sa défense. Et Melchior avait l'air plus enclin à l'accuser qu'à la défendre pour l'instant. C'était la première fois qu'ils se parlaient depuis ce qui s'était passé avant les vacances. Meg aurait voulu lui dire qu'elle s'en voulait de l'avoir ignoré et qu'il lui manquait en tant qu'ami, qu'elle aurait voulu que les choses redeviennent comme avant... Mais si elle lui disait tout cela
maintenant, ça sonnerait diablement comme une manigance pour essayer de se le mettre dans la poche et se sortir de ce mauvais pas. Elle préféra ne pas aborder le sujet fatidique tout de suite, espérant juste qu'après cet épisode le rouge et or lui laisserait une chance de s'expliquer.

Mais pour l'instant la Gryffondor avait bien d'autres soucis.
Certes, Meg était plutôt connue pour avoir des démêlés avec certains sangs purs... Ce qui jouait clairement en sa défaveur. Mais dans la liste des têtes à claque sang pur à qui elle rêvait de régler leur compte, Guillem était très très loin dans le top. Il n'y était même pas du tout à vrai dire ...

~Si j'étais la personne responsable de ce... Truc, j'aurais ÉVIDEMMENT mis mon nom sur la liste pour me disculper

Ajouta-t-elle, contenant à peine la rage qui rugissait en elle. N'était pas lion qui voulait.
Elle espérait qu'un peu de bon sens s'insinueraient chez certains, au lieu de cela, un grand gaillard, d'environs la taille de Melchior, fit un pas en avant l'air pas franchement ... Amical.

~N'essaies pas de nous embrouiller Hendrickson, tout le monde sait bien que tu es plus les muscles que le cerveau

Le sang de Meg ne fit qu'un tour. Ce type, qu'elle connaissait à peine, venait de la traiter de conne. De débile qui ferait une erreur aussi grossière que d'oublier de mettre son propre nom sur une liste si ça pouvait l'innocenter. La demoiselle vit rouge -un comble pour une Gryffondor- et la seconde suivante elle reculait son bras, prenant de l'élan dans l'idée de coller la patate de sa vie à ce pauvre type -ce qui clairement ne ferait que confirmer ses dires mais Meg était très loin de ces considérations sur le moment. Quelqu'un fut cependant plus rapide qu'elle et elle sentit qu'on immobilisait son coude. Elle se retourna, tombant nez à nez avec la personne qui l'avait freinée dans son élan, et relâcha la pression. Super, il ne manquait plus que ça...



To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubens Cassidy
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 593
Galions : 510
Âge : 19 ans
Classe : L1 Justice Magique, au plaisir de créer ensuite des lois qui évinceront les sangs-purs de mon monde parfait ♥
Avatar : Robert Sheehan
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyLun 24 Mar - 20:16

Event#4 - De mots et de sang


GRYFFONDOR


Ca voulait dire quoi cette putain de phrase ? « N'oubliez pas votre histoire », c'était quoi ce délire ? N'oubliez pas que l'on vous a bien massacré, qu'on s'est bien amusé et qu'il faut recommencer. D'un coup rageur Rubens enfonça sa fourchette dans sa viande puis la mâchonna tout en s'interrogeant sur ce sang-pur qu'il ne connaissait pas. C'est un Poufsouffle, entendit-il, comme si ça l'excusait, ça va, ne lui cherchez pas d'excuse c'est un sang-pur, y a l'éducation, y a « l'histoire » qui va avec ! Persifla t-il alors que la boule qu'il avait dans le ventre lui gâchait le repas, manque plus qu'un sang mêlé et on aura fait tout le monde. Il glissa un regard vers ses amis qu'il détourna bien vite car McGo' leur sommait de retourner à leur dortoir. Une fois arrivé à ce dernier, il accéléra le pas pour rejoindre son dortoir et y choper Melchior, il fallait qu'il en parle avec lui, qu'il ait son avis parce que lui, à part se faire un beau p'tit sac à dos et se barrer vite fait y avait pas grand chose qui lui venait à l'esprit.

Sauf qu'il y avait quelque chose sur le mur. Le regard surpris de ses camarades, leurs exclamations, le fit jouer des coudes jusqu'à ce qu'il soit le nez collé à cette liste de nom. Pour chacun un petit mot gentil, histoire de semer le doute dans les esprits et de les monter les uns contre les autres et, effaré, Rubens y trouva le sien, comme tout le monde. Il avait une phrase qu'on retrouvait chez beaucoup, un « mère tuée pendant la guerre » sans plus d'information et, ce fut plus fort que lui, il en soupira de soulagement. Que la nouvelle se sache ne lui plaisait pas mais il buguait plus sur les phrases concernant ses amis et surtout, sur l'absence du nom de Meg. Il n'eut pas le temps de réfléchir que déjà un groupe accusateur se formait autour d'elle, se détournant de la liste Rubens joua une nouvelle fois des coudes pour se rapprocher d'elle. Elle était là, plus énervée qu'apeurée et cela le fit un peu sourire alors qu'une colère rouge montait en lui à l'encontre de tout ceux qui s'imaginait qu'elle était coupable. Megara ne pouvait peut-être plus le sentir et c'était sans aucun doute la guerre froide entre eux mais elle comptait toujours beaucoup. En la larguant comme il l'avait fait, avec toute l'absence de subtilité dont il était capable, Rubens n'avait pas pu tourner complètement la page. A chaque fois qu'il se moquait d'elle il avait l'impression de souligner son charme mais bon, cela n'avait aucune importance puisqu'il était hors de questions qu'ils se remettent ensemble. On a testé, ça a foiré, fin de l'histoire.

Son regard boisé se tourna vers Melchior, ah enfin je le trouve, qui s'emportait contre Meg alors qu'elle se défendait comme elle pouvait. Connaissant Melchior il était plus en rogne contre ce merdier que contre elle, par contre, toutes ces insultes à son égard commençait à échauffer le Gryffondor. Merde on est sensé se soutenir pas cracher sur le premier suspect potentiel ! Et c'est quoi cet idiot qui osait l'insulter ? Son sang ne fit qu'un tour, il serra les poings toujours exceptionnellement silencieux alors qu'il voyait celui de Megara se lever. Ohoho.

Tu vas pas arranger ton cas en le frappant, il appuya sur le bras de Megara jusqu'à ce qu'il soit certain qu'elle n'allait pas dégommer le nez du type. Dès qu'il put il la lâcha avec un empressement vexant, et t'as stupidité tu l'as cultive ? Continua t-il à l'encontre du mec en bousculant la jeune Gryffondor pour se placer devant elle, ce serait franchement idiot d'oublier son nom tu ne crois pas ? Et y a quand même plus dangereux que les sauts d'humeurs de Megara, t'as lu la liste ou faut que j't'aide ? J'sais pas, descend un peu et va te balader du côté de Wilder ou Von Rosen là ouais, y a des arguments, je comprendrais que tu t'emporte, grand singe ! Il finit sa tirade en bousculant du bout du doigts le mec et, avant qu'il ne réplique, alla se placer à côté de Melchior. En se retournant il avait lancé un regard agacé à Megara, t'es vraiment qu'un aimant à problème toi, lui avait-il soufflé.

Bras croisés, il regardait le type se faire calmer de force par ses amis pendant que certains se tournaient vers Wilder et Von Rosen alors que d'autre continuait à accuser Megara. Il avait essayé de détourner l'attention d'elle mais ça n'avait pas marché, c'était même encore pire lui semblait-il. Y a deux minutes les rouge et or étaient unis contre elle, maintenant ils se tiraient tous dans les pattes. Elle est bizarre et lourde mais c'est pas elle, j'en suis sûr, murmura t-il à Melchior, ça craint qu'on soit enfermé, ça va dégénérer, on peut pas réfléchir correctement.




_________________
Bienvenue dans la famille des extrème. Sous la bannière des Verts et Argents se cotoient les opposées. Une femme pour vous pousser vers la lumière, une autre pour vous tirer dans les ténèbres et une autre pour les surpasser toutes. Women run my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyMer 26 Mar - 1:40

Event#4 - De mots et de sang

Gryffondor

Il m’est difficile de ne pas rire, de ne pas sourire, de rester cette boule de nerfs sombre au milieu des autres qui fixent leur assiette en mangeant à peine. L’ambiance est lourde, ténébreuse, comme si le monde était sur le point d’être sorti de son axe, comme s’il n’allait plus tourner rond. Au revoir les lendemains joyeux, au revoir les amourettes futiles, adieu la vie qui pend au bout de son fil. Je dois me mordre la lèvre pour ne pas pouffer de rire et mes pieds se mettent à taper sur le sol, seul geste que je peux m’accorder sans que personne ne s’inquiète de mon comportement, au moins cela peut passer pour de la nervosité et non de l’excitation.
Mais comme je suis toute seule dans mon coin, comme bien souvent, on ne me porte pas vraiment d’attention, alors que je ne rate pas une miette du spectacle. J’aime cette atmosphère lugubre, elle me nourrit bien plus que la bouillie qui s’étale dans mon assiette je dois l’avouer. Alors, comme les autres, je picoche, attendant que les choses bougent.

Et enfin, notre chère et respectée directrice se lève pour nous annoncer notre séquestration dans nos maisons pour la soirée. Pile ce que j’espérais… cette si prévisible McGonagall. Les murmures commencent à s’élever. Mais si nous sommes coincés dans nos maisons, c’est que la situation est vraiment grave, que le danger est peut-être réel, que quelque chose se passe réellement dans cet immense château dénué de toute protection efficace. C’est que ces élèves ont fini par se croire en sécurité, enfin une bonne majorité… bien sûr certains ont des doutes, ils sont lucides. C’est ce qui rend le jeu intéressant d’ailleurs, sinon ce serait trop facile.
Le repas se termine très rapidement suite à son annonce et nous voilà donc tous en train de partir vers nos maisons respectives, en espèce de gros groupes de couleur unis, papillonnant ici et là pour suivre les conversations de chaque individu. Je reste soigneusement au milieu, l’air inquiet, les bras croisés sur ma poitrine comme si la situation me touchait, comme si je commençais à craindre quelque chose, moi aussi, et j’écoute ce que les gens se disent. Ce brave Guillem est au centre des conversations, il a son quart d’heure de gloire, j’espère qu’il sait l’apprécier, car si cela fait comme cette pauvre McCarthy, le groupe des troupes aura tôt fait de passer à autres choses, ceci dit ses proches sont nombreux donc peut-être que les bruits dureront un peu plus longtemps.

Les Gryffondors s’entassent donc dans leur salle commune, mais au lieu de se trouver un endroit confortable où se poser pour discuter de la situation présente – parce que les élèves sont des foutues commères – ils s’attroupent devant un mur. Un mur trop loin pour que je discerne quoi que ce soit, surtout que je ne suis pas très grande. Comme à mon habitude, je fais mine de me désintéresser de ce qui produit un intérêt général mais j’entends mon nom murmuré, tout comme celui d’autres élèves de notre maison. Alors je me fraye un chemin, on s’écarte devant moi et j’arrive enfin devant le mur. Devant la liste qui y est accroché. Réprimant, avec un talent que je ne me connaissais pas, un sourire triomphal, je lis la liste, et en effet entre celui de Flynn, et d’Adèle, voilà mon nom qui est inscrit avec une jolie accusation. « Esprit sadique ». « Goût pour la cruauté ». J’en ronronnerais, cette personne me connait si bien. Mais je fronce légèrement les sourcils, feignant d’être touchée par ces accusations.

Mais le premier qui ouvre sa grande bouche contre une malheureuse est Melchior, son caractère brûlant le perdra, il n’a vraiment aucun esprit de déduction, c’est aberrant… L’accusée ne mit pas de temps à répondre, à s’offusquer et à vouloir frapper l’autre garçon qui suit Melchior dans sa stupidité, mais un autre l’arrête avant que le coup ne porte. Je serre les dents pour réprimer un grognement de frustration, j’observe la scène du coin de l’œil, contemplant toujours la liste. Elle est tellement parfaite, un chef-d’œuvre de manipulation psychologique. Et soudain mon nom s’immisce dans la conversation, mais prononcé plus fort que tout à l’heure, cette fois c’est une vraie mise en garde contre moi. Je me retourne vers Rubens tandis qu’il s’approche de Melchior après avoir remis à sa place le « grand singe ». Quoi, il s’en prend à l’autre mais pas à Melchior qui a été le premier à sous-entendre que Megara y est pour quelque chose ? Mais ma réaction ne se fait pas non plus attendre, ma peau s’est hérissée de dégoût à l’entente de mon nom prononcé par ce sang-de-bourbe et je m’approche de lui pour le toiser de ma petite taille. Je réussis néanmoins à retenir ma colère pour ne laisser sortir qu’un ton scandalisé.

« Comment… oses-tu ? m’exclame-je. »

C’est difficilement que je retiens l’insulte qui me brûle les lèvres mais que je ne dois prononcer, au risque de devenir la cible de leurs attaques « incessamment sous peu ».

« Je t’interdis de salir mon nom par des accusations seulement pour protéger ta copine ! C’est facile d’accuser ceux dont le nom t’es donné tout cru plutôt que de chercher une vraie réponse, n’est-ce pas ? »

Si j’ai beaucoup de défauts, la mauvaise foi n’en a jamais fait partie, aussi je n’aurais jamais pensé être aussi convaincante dans le rôle de l’innocente accusée à tort, j’entends déjà quelques murmures qui me confirment que, oui, je suis pas mauvaise actrice.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyMer 26 Mar - 21:13

Event#4 - De mots et de sang


Flynn Wilder
"Votre maison est plus que votre classe. C'est votre famille." En repensant à ces mots, prononcés par le professeur McGonagal le jour de mon intégration à Poudlard, je ne peux réprimer un rictus de dégoût. Regardez-là, cette précieuse famille, se disloquer et s'effondrer dès le premier accrochage, ses membres se monter les uns contre les autres, mieux accuser le voisin pour ne pas être la cible des doutes. Tout cela est ridicule. Si mon nom n'était pas lui aussi affiché avec ce soit-disant "argument", je serai sans doute capable d'en rire, de calmer tout le monde et de détendre l'atmosphère avec une bonne vanne. Oui, mais voilà. Mon nom est inscrit, et la phrase qui suit me fait bouillonner de rage. Qui que soit le responsable, il m'associe aux idéaux stupides et racistes de ma famille. Idéaux que j'ai passé ma vie à combattre en étant le plus radicalement opposé de ce qu'ils peuvent attendre de moi. C'est vrai que beaucoup de mes amis sont des sang purs, mais cela n'a rien à voir avec la qualité du sang, ni avec les intentions de ma famille. Beaucoup de Gryffondors descendent de grandes lignées, et pour le reste, ça n'est que le fruit du hasard. Cette phrase laisse entendre que je choisis mes amitiés, que je me tisse un réseau, que je suis un pantin suivant bien sagement les pré-indications de ma famille pro-sangs pur. Je les vois comme des espèces de fanatiques désireux de rejoindre leur divinités dans le Valhalla de ceux qu'ils considèrent comme de grands sorciers. Depuis des générations, ma famille cherche à éradiquer toute trace de sang mêlé de leurs gènes, considérant qu'un sang pur est la condition sine qua non d'une grande lignée et d'un grand destin. Dommage que ma naissance ait foutu en l'air leurs statistiques.

Très peu de gens sont au courant de l'histoire de ma famille. Ezra. Mon cousin, Alistair. Je voudrais pouvoir lui mettre ça sur le dos, mais je ne suis pas sur qu'il y gagnerait grand chose, et comment pourrait-il en savoir autant sur les autres Gryffondors et pénétrer dans notre salle commune sans éveiller les soupçons ? Je voudrais pouvoir hurler que je n'ai rien à voir avec les projets de ma famille, que je n'exècre rien de plus au monde que ce faux clan aux ambitions ridicules et démesurées, mais on me demanderait alors des explications. On me demanderait alors pourquoi j'ai toujours prétendu être un sang mêlé sans passé, sans histoire de famille. Viendraient ensuite les questions sur mes parents, sur ma mère, bref, tous les efforts que j'ai fourni pour me construire cette image de type normal sans histoires de familles seraient réduits à néant. Viendraient ensuite le dégoût, et la pitié, la méfiance et les sarcasmes. Je ne suis pas prêt à encaisser ça. Depuis neuf ans je préfère me planquer derrière un masque de type insupportable et populaire plutôt que de reconnaître que ma famille est complètement raciste et tente de me tirer dans sa continuité. Comment me défendre de ces accusations alors que je n'ai pas envie de m'expliquer ? Pourtant tout serait plus simple si je leur gueulais juste : oui, c'est vrai, ma famille est pro-sang purs, mais pas moi. A voir leurs regard suspicieux, ce serait loin d'être un argument valable.

Depuis que je suis entré, je fixe la liste, bloquant inconsciemment sur mon nom, oubliant celui des autres. Autour de moi, les esprits s'échauffent mais je ne m'en occupe pas, jusqu'à ce que mon nom surgisse dans la conversation et me ramène à la réalité. Cassidy détourne l'attention vers Mikaela et moi. Je le fixe, à la fois incrédule et insulté, pendant que Mikaela prend la mouche. Le Flynn Wilder que tout le monde connait monterait immédiatement au créneau, mais je n'en suis plus là maintenant. Je reste parfaitement stoïque, posé et attentif. J'aperçois Arya, un peu à l'écart du groupe. Nos regards se croisent, mais je dévie le mien avec un air courroucé. D'un air déterminé et parfaitement contrôlé, je m'avance au centre du cercle qui s'est formé, tel un ring pour être le témoin des affrontements, et me place aux côtés de Mikaela que je retiens doucement par le bras. "Mikaela a raison." Dis-je d'une voix si calme et claire que je ne me reconnais pas moi-même. "Tout cela est ridicule. Aucun Gryffondor n'a intérêt à nous voir nous monter les uns contre les autres, c'est forcément quelqu'un d'autre. Qui que soit le responsable, on est en train de rentrer dans son jeu en s'accusant mutuellement, il faut qu'on se serre les coudes et qu'on fasse front."

Oui, c'est ce que je pense. Mais les regards suspicieux de mes camarades continuent de me viser. Ils n'ont pas eu d'explication valable pour cette satanée phrase suspendue à côté de mon nom. Rien de ce que je pourrais dire ne leur paraîtra intelligent tant que je ne me serai pas expliqué. Tant qu'on ne se sera pas tous expliqués. Alors, tant pis, quitte à foutre en l'air mon image si travaillée et à m'attirer la méfiance et les regards choqués de mes amis, je tente le tout pour le tout, mais en ne disant que l'essentiel. "Ok, ma famille est pro-sang purs, c'est vrai. Vous pouvez penser ce que vous voulez, mais je ne suis pas comme eux." Mais rien n'y fait, si quelque uns que je considère comme des proches semblent près à me croire, les autres ont l'air de penser que la pomme ne tombe jamais loin de son arbre. L'indignation monte peu à peu, et je tente de la contrôler en serrant les dents et en défiant chacun du regard. Même Arya. Que celui qui veut en découdre avec le pro-sang purs que je suis soit-disant s'approche. Devant le trouble général, je lâche tout de même d'une voix puissante, cachant difficilement mon agacement : "Bon sang, vous voyez bien que c'est exactement ce qu'ils cherchent !!"






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyJeu 27 Mar - 18:08

Event#4 - De mots et de sang


Nicholas Bellastrom
Les mots de la directrice sur l'agression de Guillem tournait en boucle dans la tête de Nicholas. Il n'avait même pas le droit d'aller voir son meilleur ami à l'infirmerie, et il pensait aussi à Kitty. Sa petite soeur devait être dans tous ses états, mais là non plus il ne pouvait même pas aller la voir pour la serrer dans ses bras. Celui qui avait fait cela le paierai, le Bellastrom s'en fit la promesse.

Nicholas suivit ses camarades à l'intérieur de la salle commune, il réfléchissait à qui pouvait bien s'en prendre au Poufsouffle. Ce n'était pas une vengeance suite à l'attaque de Charlie. Non, Nicholas savait très bien que Guillem payait le prix de son attachement à des nés moldus, des sang mêlés et sa soeur cracmol. Un chahut le tira de ses pensées, le groupe était rassemblé devant un mur et Nicholas s'approcha. Une liste de noms était affiché avec à la suite une description sur chacun. Enfin, pas tous. Le sien n'y était pas. Pour Melchior il l'avait déjà remarqué...Nicholas fut néanmoins choqué piur Olympe et Mikaela.

Les premières querelles commençaient, et allez savoir pourquoi Melchior se mit contre Megara. Heureusement Rubbens stoppa la Gryffondor avant qu'elle ne frappe, ce qui était assez étonnant de sa part. Chacun se défendait.

- Calmer vous ça ne sert à rien de se monter les uns contre les autres, on a de toute façon aucune preuve que cela soit untel ou untel le coupable...Même si certaines descriptions sont vraiment une porte à la suspicion...

Il regarda Mikaela, mais il avait vraiment du mal à croire que sa capitaine de Quidditch ferait une chose pareille. Puis Olympe qui était apparemment une fille de mangemort.

- Cela peut très bien être quelqu'un d'une autre maison, peut être même qu'il s'est amusé à mettre ce genre de chose partout pour semer la zizanie...Nous devons faire preuve de Lucidité et garder notre sang froid


Il glissa son regard sur Melchior.






Revenir en haut Aller en bas
Megara Hendrickson
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 604
Galions : 395
Âge : 16
Classe : 6eme année
Avatar : Zoey Deutch
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyLun 7 Avr - 7:27


Event #4 De mots et de sang
★ Team Gryffondor




Ses yeux se posèrent sur le visage de Rubens et elle sentit son estomac se tordre. Que faisait-il ? De quoi se mêlait-il ?
La demoiselle ouvrit la bouche, prête à répliquer que s'il ne lâchait pas son bras c'était lui qui allait recevoir son poing dans la tronche, mais déjà le brun portait son attention sur quelqu'un d'autre, se mettant devant elle pour s'adresser à l'autre type sans manquer de la bousculer au passage. Meg ne savait pas ce qui la chiqua le plus : qu'il la bouscule délibérément sans même s'excuser ou qu'il ... Semble vouloir la protéger ? La situation était improbable. En attendant, la manœuvre de Rubens marcha remarquablement bien puisque l'attention avait été détournée d'elle avec succès.

La peur de devenir la cible de toute sa maison fut finalement plutôt fugace puisque le coupable changeait de visage toutes les 5 secondes chez les Gryffondors. La colère et l'angoisse passées, Meg retrouva rapidement son habituelle combativité. Les gens continuaient de se tourner les uns contre les autres dans un brouhahaha chaotique. C'était un miracle que les baguettes ne soient pas encore sorties alors que les esprits s'échauffaient.

Ok ok... On se calme !

Finit par lâcher la brunette, haussant le ton pour se faire entendre sans pour autant crier.

Nous monter les uns contre les autres c'est ce que veut la personne qui a fait ça ! Et elle est en train d'avoir exactement ce qu'elle veut !

La jeune fille ne réinventait pas la roue : elle venait juste de résumer à haute voix ce que tout le monde semblait penser. Chacun voulait blanchir son nom, naturellement, mais ça ne les empêchait pas de faire marcher leurs neurones pour arriver à la même conclusion.

Réfléchissez ! Notre maison à Poudlard... C'est notre famille. Ceux sur qui on peut compter, ceux qui nous soutiendrons...


Son regard tomba un instant sur Rubens et Melchior, à savoir celui qui lui avait brisé le cœur, et celui dont elle avait foutu en l'air leur amitié. Malgré tout, elle espérait pouvoir un jour arranger les choses. Elle savait que ce serait compliqué avec l'un qui la détestait et l'autre qui lui en voulait probablement mais... Meg était le genre de fille qui ne baissait pas les bras facilement.

Mais son combat personnel pouvait attendre. Ce qu'elle voulait dire c'était que même s'ils n'étaient pas tous les meilleurs amis du monde, il n'était pas habituel qu'un Gryffondor en laisse tomber un autre.

Si quelqu'un veut foutre le chaos à Poudlard alors c'est comme ça qu'il fait s'y prendre : désunir les forces alliées, les maisons. Si ça se trouve il se passe la même chose dans chaque salle commune !

Dit-elle reprenant l'idée de Nicholas, hochant la tête en le regardant pour montrer qu'elle partageait cette vision de la situation avec lui.
Meg n'était sûre de rien sur ce sujet.. Mais si le but était "séparer pour mieux régner" il serait logique que des soucis similaires inquiètent chaque maison.

D'autant que toutes les maisons semblent les cibles des agressions... Qui nous dit que le prochain n'est pas dans notre maison ? C'est le moment de se serrer les coudes, pas d'essayer de foutre des coups de coude au voisin

Elle soupira un peu, soulagée d'avoir dit ce qu'elle avait sur le cœur. Mais ils ne pouvaient pas en rester là. Ils avaient perdu suffisamment de temps à faire ce que leur ennemi commun avait voulu : se déchirer. Il était temps de passer aux actions. Ou au moins aux idées, les actions étant limitées.

Le coupable est quelqu'un qui a facilement accès à notre salle commune, de toute évidence ... Mais il s'agit probablement de quelqu'un de suffisamment malin pour couvrir ses traces. Quelqu'un qu'on ne soupçonnerait pas...

La brunette grimaça. Par défaut, si on ne le soupçonnait pas, c'était probablement quelqu'un dont le nom ne sauterait pas à l'esprit si facilement. Think outside of the box, s'ordonna-t-elle, réfléchissant aux personnes qui lui paraissaient les plus innocentes. Celles que personne ne pointait du doigt. Celles qu'aucun indice ne désignait. Une idée lui vint à l'esprit, une idée qu'elle n'aimait pas beaucoup, mais qui, comme le reste, devait être étudiée avant d'être écartée.

Est-ce que ça pourrait être un professeur ?

Demanda-t-elle finalement, l'air hésitante. Cette hypothèse était plus inquiétante qu'autre chose mais... Tout était possible après tout !


To be continued ...


© Never-Utopia



Dernière édition par Megara Hendrickson le Lun 7 Avr - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyLun 7 Avr - 11:29

Event#4 - De mots et de sang


Flynn Wilder
Le ton montait de plus en plus, un ton agressif, accusateur. Mais j'ai l'impression que depuis que je me suis énervé, le sens de la discussion change de cap. Tout le monde semble maintenant d'accord pour dire que tout cela n'est qu'une mascarade mise au point par un esprit pervers pour nous monter les uns contre les autres. Mais qui leur dit que cet esprit pervers n'est pas l'un d'entre nous ? La confiance n'est pas rétablie pour autant, et si personne n'a rebondit sur ma défense à ces accusations, je sens bien les regards emplis de doute de certains de mes camarades. Peu importe. C'est assez étrange à vrai dire. Moi qui ait toujours tout fait pour être aimé de mes camarades de classe, qui ait toujours remué ciel et terre pour avoir l'air d'un type normal, heureux, et prêt à tout pour sauver les apparences, je n'ai plus, à cet instant, aucune envie de sauver ma peau. Je me sens... fatigué, blasé, et dégoûté. Mais je continue de foudroyer du regard mes camarades, un à un, comme pour leur dire "Si t'as un problème avec moi, approche !"

Cette histoire semble faire ressortir toute la haine, toute la jalousie, toute la peur de l'Homme. L'ombre d'une menace et l'instinct de survie ont visiblement vite fait d'effacer toute trace de loyauté et d'amitié, et je ne peux m'empêcher de me sentir répugné par une attitude pareille. Sommes-nous donc de faux Gryffondors ? Des lâches dissimulés derrière l'image d'un lion fougueux ? Il faut que chacun d'entre nous se souvienne pourquoi il est là. Pourquoi le Choixpeau nous a envoyé dans cette maison et pas dans une autre. Nous devons nous rappeler pourquoi nous appartenons à la maison de Godric Gryffondor.
Meg tente d'orienter les soupçons dans une autre direction. Pas les étudiants, pas les Serpentards, mais les professeurs. Je réfléchis, passe en revue les différents professeurs, mais même ceux que j'aime le moins ne me font pas l'impression de dangereux psychopathes...

"- C'est vrai que ça ne serait pas la première fois qu'un professeur de Poudlard péterait les plombs..." Commençais-je l'air songeur, en pensant aux histoires sur les professeurs Quirrell, Lockart, Ombrage ou Fol Oeil. "Mais j'ai beau y penser, je ne vois aucun de nos profs capables d'un truc pareil. Ils ont tous connus la guerre, et je ne pense pas qu'ils veuillent y retourner... Même Leigh, qui franchement me fout les jetons, ne ferait rien qui puisse relancer le conflit entre les sangs. Par contre..."

Une idée vient de me traverser l'esprit. Une personne que l'ont sait dangereuse. Que tout le monde sait dangereuse. Une personne que le corps enseignant lui-même a cherché à éloigner du château... Anarchy.
"- Et si c'était Selwyn ?" Demandais-je à mes camarades. "On sait tous à quel point il peut être sadique."

Plus j'y pense, plus cette hypothèse me semble plausible. Un Sepentard enragé, renvoyé de Poudlard, qui a toujours affiché sa profonde haine de l'humanité, ou du moins, de tout ce qui ne correspond pas à ses "valeurs". J'interroge mes amis du regard, cherchant à savoir si, pour eux aussi, cette idée leur parait envisageable. Le plus important étant de leur sortir de la tête l'idée que le responsable puisse être parmi nous.





Revenir en haut Aller en bas
Rubens Cassidy
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 593
Galions : 510
Âge : 19 ans
Classe : L1 Justice Magique, au plaisir de créer ensuite des lois qui évinceront les sangs-purs de mon monde parfait ♥
Avatar : Robert Sheehan
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyLun 7 Avr - 17:35

Event#4 - De mots et de sang


Rubens Cassidy


Il eut le mauvais réflexe de reculer quand Mikaela se rapprocha de lui si bien les ricanements ne mirent pas longtemps à arriver. Son regard évita celui de la jeune femme pour se poser sur quelques Gryffondor qui confirmaient ses dires, c'était une fille réglo, qu'est-ce qu'il avait le poltron de la maison à l'emmerder ? « Il fait ça parce qu'il veut se remettre avec son ex, c'est évident » persifla quelqu'un... Ses yeux se détournèrent de ces idiots pour revenir à Mikaela, il avait envie de lui répondre qu'il connaissait Meg mais pas eux d'eux, que bizarrement ce qui était écrit était vrai pour beaucoup alors qu'est-ce qui lui disait que ce n'était pas le cas pour elle ? Mais Rubens n'en fit rien, ces coups d’œil moqueurs qu'il percevait à son encontre, le soutien à la jeune femme et, surtout, sa propre mauvaise réputation le firent faire marche arrière. Se passant la main derrière la nuque tout en lâchant un soupir trop lourd pour ne pas être feint, il lui répondit : Ca va, j'ai pas dis que c'était toi ou Wilder, j'ai juste dit qu'il y avait plus d'argument contre vous que contre Meg . Il n'eut pas besoin d'ajouter quelque chose d'autre que Flynn les rejoignait, temporisant la situation. Il croisa les bras et se mit à écouter le jeune homme avec une pointe de méfiance, il avait raison, on se devait d'être unit, on jouait le jeu du coupable, mais c'était quand même étrange toute cette histoire. La liste, les agressions... Rubens ne pouvait croire que c'était un de ces camarades qui avaient fait le coup, il avait accusé Wilder et Von Rosen pour protéger Megara mais quand même, les autres histoires étaient vraies alors pourquoi pas la leur ? Un petit doute subsistait, un minuscule doute qui pouvait tout changer.

Quand Megara souligna que les autres maisons devaient être dans le même état, que si on regardait bien ce n'était pas « un sang-pur » et « une née-moldu » qui avait été attaqué mais bien deux maisons distinctes, Rubens décroisa les bras pour s'avancer d'un pas. C'était une bonne observation et, si elle l'avait regardé à cet instant, elle aurait pu le voir baisser la tête pour sourire d’acquiescement. Le coupable avait accès aux maisons mais ce n'était pas bien compliqué, lui-même s'était plusieurs fois incrusté chez les Poufsouffles ou les Serdaigles. Non, ce qui était étonnant c'était tout ce que le coupable savait sur les Gryffondors. Il se mit à réfléchir comme la plus part de ses camarades à l'idée qu'un enseignant puisse être l'auteur du désordre. Alors que Wilder plaidait l'innocence, tout en convenant que Leigh avait le profil – ce que Ben ne pouvait qu'approuver, il orienta les soupçons sur Selwyn.

Il était sacrément malade même, ce qu'il à fait au professeur Primrose c'est tordu...mais... il semble se racheter une conduite, enfin, je l'ai plusieurs fois croisé à Dervich et Bang et ça c'est bien passé. 

Sa voix n'était pas très assurée, pourtant il était certain de ce qu'il avançait. Quand il avait apprit ce qu'Anarchy avait fait pour être exclut de Poudlard, le jeune lion avait nourrit une farouche peur à l'encontre du Serpentard. Il n'avait même pas eu besoin de le rencontrer pour sentir qu'il devait le craindre, pourtant, quand il l'avait croisé à plusieurs occasion à Dervich et Bang il l'avait trouvé serviable et, oui, même sympathique. Le Gryffondor qui rasait les rayonnages au début avait finit par baisser sa garde, sans pour autant aller jusqu'à parler avec Selwyn, faut pas rêver la méfiance restait malgré les sourires.

Les regards surpris de ses camarades l'agacèrent, ceux qui s'était moqué de lui quelques minutes plus tôt trouvèrent de nouvelle raisons de le blâmer, les mots « naïf », « stupide » se passant de lèvre en lèvre. Plutôt que de relancer une dispute qu'il savait perdu d'avance, Rubens se tourna vers Melchior qui connaissait son histoire. Lui, il savait dans quel milieu il avait grandit, que sa mère avait été employée dans une prison et que son père était professeur dans une école « difficile ». Il lui avait si souvent répété sur un ton moqueur les longs discours du paternel Cassidy sur la tolérance à avoir pour ces sangs-purs aux pauvres parents enfermés.Je ne lui ai pas parlé hein, il est surement sympa juste pour garder son job.  L'idée de rédemption faisait vraiment partit intégrante de son éducation et même s'il n'était pas le garçon le plus tolérant de l'école, si son aversion pour les sangs-purs étaient connu, il ne pouvait pas ne pas reconnaître que l'ancien Serpentard était devenu plus cordiale. Cependant, la profonde tolérance et espérance que sa mère nourrissait envers ses détenus n'avait jamais touché totalement son fils. Il croisa à nouveau ses bras, mitigé, incertain, quant à la culpabilité d'Anarchy, sa peur lui criait de l'accuser alors que les faits le disculpaient.... jusqu'à ce qu'il se dise, qu'au fond, Selwyn était surement comme Guillem, un bel hypocrite. Que comme ce dernier il avait embobiné tout le monde et que, même lui, avait faillit tomber dans le panneau. A bien y réfléchir je rejoins Wilder sur l'idée de Selwyn. J'y pense, et s'il y avait plusieurs coupables ? Même si tout n'est pas vrai, précisa t-il en regardant Mikaela, il y a quand même des choses justes et si Meg a raison et qu'il y a la même chose dans les autres maisons... ben ça fait beaucoup d'informations. Même juste pour nous, ça fait beaucoup d'info'. J'imagine mal une seule personne en savoir autant sur nous, elle pourrait avoir été fouiller dans le bureau de McGo ou de Fleming, vous me direz... quoi que je doute que la précision « parent mangemort » ou « parent tué pendant la guerre » soit dans notre dossier. Au moment même où il prononça ces paroles il comprit son erreur, il y avait au contraire une forte probabilité que le ministère ait donné toutes les informations nécessaires à Poudlard pour anticiper les élèves déviants.




_________________
Bienvenue dans la famille des extrème. Sous la bannière des Verts et Argents se cotoient les opposées. Une femme pour vous pousser vers la lumière, une autre pour vous tirer dans les ténèbres et une autre pour les surpasser toutes. Women run my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyMer 9 Avr - 16:48

Event#4 - De mots et de sang

Gryffondor

Il est hors de question que je laisse un sale nuisible porter atteinte à mon nom, même si en l’occurrence il met le doigt quelque chose. Encore une fois ce n’est pas de la mauvaise foi, c’est juste que ça n’a rien à voir et qu’il devrait d’ailleurs se trouver heureux des circonstances sans quoi je le lui aurais aussitôt fait regretter. La réponse de Rubens ne se fait pas attendre, je le vrille d’un regard noir mais on m’empêche de répliquer. Je lève les yeux en sentant une main sur mon bras et vois Flynn qui me retient, il prend ma défense et je crois que je suis si soulagée qu’un de mes coéquipiers me soutienne que je ne pense même pas à me moquer de son manque de jugeote. Malgré tout son calme surprenant parvient à m’apaiser. Puis il explique sa situation. Bien sûr qu’il n’est pas comme sa famille, je suis bien placée pour le savoir, je juge assez bien les mauvaises personnes, mais je sais aussi que c’est un sujet qui a toujours été très délicat. J’aime ce qui est délicat.

Les voix s’élèvent à nouveau, demandant le calme, demandant de recentrer la situation. Oui le but de tout ça est de semer la zizanie, il faut savoir se divertir après tout, non ? Un peu de vague ça ne fait de mal à personne ? Réprimant difficilement un sourire, j’écoute Megara repousser le coupable hors de la maison, chez les professeurs ? Alors ça… je dois avouer que je n’aurais pas imaginé que quiconque puisse émettre cette hypothèse mais elle me plait assez. Encore que, comme le fait rapidement souligner Flynn, il n’y a pas vraiment de potentiel dans le corps enseignant… enfin peut-être… mais un potentiel dormant, un potentiel à surveiller de près.
Mais la suite de ses mots m’arrache un hoquet de surprise, comme si l’on venait de me donner un coup, et je reporte mon regard sur lui. D’accord, il a raison, Anarchy est délicieusement sadique, c’est pour ça que je le respecte tant mais de là à l’accuser de s’être introduit dans notre salle commune pour ça… je veux dire, c’est absolument pas son style, monsieur est plus physique que ça, s’il avait vraiment voulu porter un coup à notre maison, il ne s’y serait pas pris ainsi, même si je sais qu’il n’aurait aucun mal à s’introduire dans le château, il est débrouillard après tout et je suis sûre que mes petites révélations auront éveillé son intérêt.

Je me mords l’intérieur de la lèvre, perdant mon sourire, je voudrais l’éloigner du sujet mais comment le faire sans attirer les foudres des autres. Ce n’est pas un secret que nous nous fréquentons, je ne cache pas notre lien contrairement à celui que j’ai avec Audric, mais ils seraient capable de se retourner contre moi.
Et mon regard se porte à nouveau sur Rubens qui traite mon « ami » de malade, décidément quelqu’un va devoir lui apprendre le respect à ce jeune monsieur… et je me retiens à nouveau de pouffer de rire. Anarchy, se racheter une conduite. Trop drôle, comme s’il se souciait de ce qu’une bande de fan de moldus pourraient penser de lui et de son comportement.
Irrespectueux et couard, j’aurai appris au moins deux nouvelles choses sur Rubens ce soir et je soutiens son regard. Oh lui… il me cherche. En plus il est idiot, je n’ai jamais dit que ce qu’il y avait écrit sur moi est faux, juste qu’il n’avait pas à m’accuser, ce sale sang-de-bourbe. Je lève les yeux au ciel en soupirant.

« Comme si le ministère se privait de donner toutes les informations qu’ils ont. Ce n’est pas difficile de trouver une raison pour justifier la connaissance de chaque détail de la vie de quelqu’un. Donc… c’est possible que le bureau de McGo ait été fouillé. »

Je croise les bras et fais la moue. N’empêche, il se prend bien la tête pour rien, il est aussi parano que les moldus. Plusieurs coupables ? Ce n’est qu’une liste, s’il avait fallu plusieurs personnes, je ne vois pas l’intérêt de l’afficher seulement ici, ailleurs c’aurait été plus drôle… alors que pour un huis clos, une seule personne peut très bien faire l’affaire. Je réprime de nouveau un sourire.

« Et je ne pense pas qu’Anarchy ait quoi que ce soit à voir avec ça, ça ne lui ressemble absolument pas. S’il avait vraiment voulu faire quelque chose, ce ne serait pas avec nous qu’il aurait perdu son temps. »

Et je suis bien placée pour le savoir. Je secoue la tête et mon regard se pose sur une demoiselle complètement à l’écart, qui est restée muette depuis le tout début. Arya, toujours aussi effacée, toujours aussi isolée, elle aussi avec un potentiel intéressant.

« Mais si la théorie de Rubens est juste, ça pourrait être, littéralement, n’importe qui. Sûrement même quelqu’un que l’on ne soupçonnerait même pas, il faut se méfier de l’eau qui dort, il parait. »

Je la regarde encore un court instant, attendant que mes paroles l’atteignent, puis je détourne les yeux.




Dernière édition par Mikaela H. von Rosen le Mer 9 Avr - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arya C. McMillan
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 318
Galions : 270
Âge : 20 ans
Classe : M1 Art de la magie
Avatar : Anna Speckhart
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyMer 9 Avr - 18:44

Event#4 - De mots et de sang


Arya McMillan


Ce monde, pauvre monde, que lui arrive-t-il soudain ? Assise à la table des Gryffondor, en route pour la salle commune, assise dans cette dernière. Depuis près d'une heure qu'ils avaient été avertis de l'agression du fils Von Hammerschmidt, elle n'avait su dire un mot. Tout ces mots, tout ces discours lui faisait mal à la tête, et ça avait été bien pire lorsqu'elle avait découvert en même temps que les autres cette longue liste affichée sur le mur. Parmi eux, la plupart lui étaient sympathiques, et elle aurait menti en prétendant qu'y voir celui de Flynn au milieu ne l'avait pas choqué plus que les autres. Mais enfin, il était clair qu'aucun des présumés coupables ne pouvait vraiment être ce dernier. De même que la jolie Meg qui n'y figurait pas n'avait rien à voir non plus. Alors pourquoi tant de paroles si cruelles alors. On accusait, on avait peur. Les uns disait qu'il était étrange qu'aucun sang-pur ne figure dans la liste, et que c'était forcément pour disculper les soupçons portés à leur encontre depuis le dernier événement que cette liste était là, qu'elle était forcément l'objet d'un plan tiré d'un sang-pur. D'autres, au contraire, disaient que cela devait venir d'un né-moldu pour venger Charlie McCarthy. On révéla enfin que les sang-mêlés étaient les plus nombreux dans l'école, qu'après tout ce pouvait être n'importe qui et pourquoi pas même un prof.

Si seulement Arya McMillan avait fait parti de ces téméraires Gryffondor prêts à se battres à coups de crocs et de griffes pour leurs idéaux. Si seulement elle avait été de ceux qui parlent, hurlent et se défendent. De ce qui agissent, mais elle n'était rien de tout cela. Perdue dans sa bulle à des milliers de kilomètres de la masse grondante, c'est assise dans un coin sans prêter attention à l'assemblée que la discrète héritière regardait le ciel en se demandant ce qu'avait bien pu faire de mal le malheureux Guillem pour que pareil sort lui soit réservé. Et si maintenant les sangs-purs étaient les visés, cela signifiait-il qu'elle put être en danger elle aussi ? Bah, après tout, ça ou tout ce qu'elle vivait d'autre quelle importance... Soudain dans la salle, la jeune Meg scanda plus fort que les autres que tous étaient stupides de s'entraccusés les uns les autres, que c'était là exactement ce que voulait le coupable. Tout le monde sembla d'accord avec elle, et pourtant cela n'empêcha pas cet agaçant Wilder d'accuser de nouveau à la volée. Certes Anarchy Selwyn avait de quoi terroriser plus d'un élève, mais il avait été renvoyé et n'était jamais revenu, alors comment aurait-il pu être le coupable ? Rubens, puis l'une des accusée qu'Arya n'avait jamais vraiment appréciée, la capitaine de l'équipe Gryffondor parlèrent pour défendre le sadique sans pur qui avait tant fait trembler ces murs.  Enfin, les débats allaient peut-être enfin se calmer à présent... Du moins, fut-ce qu'elle croyait jusqu'à ce qu'un regard lourds de sous-entendus ne se pose sur elle, accompagnés de ces paroles. Sûrement même quelqu’un que l’on ne soupçonnerait même pas, il faut se méfier de l’eau qui dort, il parait. Alors que la née Von Rosen achève sa phrase, cette dernière a atteint un but auquel la McMillan ne s'était pas attendu. Elle qui ne parle pas. Elle qui se montre agressive dès qu'on l'approche. Elle qui chouine et tonitrue qu'elle déteste tout le monde. L'eau qui dort a soudain de nombreux yeux posés sur elle, fait face à un silence qui demande à être comblé. Une attention dont la jeune femme ce serait bien passé. Un regard vers Flynn. Ce dernier la regarde lui aussi, comment pourrait-il en être autrement.

Elle se redresse alors, sans grande aisance, maladroitement, sourcils froncés. Tout ce que cette fille a d'une Gryffondor, c'est cette façon de se tenir en position de défense, comme une lionne prête à bondir, mais au fond tous le savent bien, elle n'est qu'un lionceau apeuré. Un lionceau qui montre les dents sans vraiment savoir attaquer. Et après tout si c'était elle ? Cette fille incapable et pleine d'amertume ? Née sang-pure, rejetée de tous, constamment chahutée et qui maudit son entourage quotidiennement. Qu'est-ce qui empêcherait pareil profil d'aider de sombres desseins pour se venger ? Face à l'impasse dans laquelle elle se trouve, la voix malhabile de la divinatrice grogne plus qu'elle ne parle :

« Arrêtez de me regarder ! »

Une voix dans le groupe fait remarquer qu'elle n'a rien dit depuis leur arrivée alors que les noms de ses amis figures sur la liste. Elle fuit les regards, et fait encore une erreur.

« Vous êtes tous stupides d'essayer de trouver le coupable, vous y arriverez pas. A quoi ça vous sert de jouer les détectives ? Vous faites que vous accusez les uns les autres depuis tout à l'heure, vous trouvez ça malin ? Selwyn, Meg, l'eau qui dort et quoi après ? McGonagall elle-même ? » Elle baisse à nouveau les yeux, puis la tête. Elle parle peu, parle sèchement, et comme à son habitude tout chez elle transpire la méfiance. Elle continue pourtant, murmure pour elle même bien que tout le monde entende. « Vous êtes stupides... Tous... »





_________________
- DIS QUE TU ME RETIENDRAS -
Et juste au moment ou j'étais bien toute seule, tu m'arrive comme un coup de poings sur la gueule. L'autoroute de ma vie filait tout droit devant, notre rencontre est un accident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyMer 23 Avr - 23:07

Event#4 - De mots et de sang


Melchior Stanhope
On était en plein cauchemars, et pas seulement parce que al situation à Poudlard semblait au point de non retour, mais avant tout parce que Melchior avait l’impression que la confiance et l’affection qu’il portait aux élèves de sa maison, à sa deuxième famille, partait littéralement en miette, comme si à tout jamais il n’avait pas le droit d’avoir une vrai famille, jamais. Il c’était peut-être emporté, mais comparé à d’habitude il avait gardé son calme, un calme qui il y avait encore quelques mois, n’aurait pas été du tout présent. Et pourtant malgré tous il sentait tous les regards hostiles, par Merlin mais il avait frappé personne pour une fois, il n’avait même pas accusé Megara, il lui avait simplement posé une question. Peut-être que son physique et son regard était impressionnant sur le coup, mais par Merlin la prochaine il dirait rien et laisserait tout ce joli petit monde le considérer comme un être je-m’en-foutiste, malheureusement pour lui il ne l’était absolument pas.
Tout un micmac assommant se passa devant lui, mais heureusement un de ses amis les plus proche intervint au bon moment, juste avant qu’il ne dépasse lui-même les limites autant verbalement que physiquement. L’intervention de Rubens permis au jeune homme de reculer de quelques pas, cherchant à mettre ses idées au clair et surtout évitant de poser son regard sur la liste de nom qui se trouvait toujours sur le mur, cette liste ignoble avec des descriptions qui faisaient froid dans le dos en raison de leur réalité. 
Les esprits s'échauffaient et Melchior n'avait besoin que d'un peu de calme pour mettre toutes ses idées en places, les accusations fusaient, les premières théories venaient à se faire entendre. Le Gryffondor ne comprenait pas pourquoi on se prenait tant la tête, la solution était pourtant simple. Du moins à ses yeux. Croisant les bras sur sa poitrine musclé, bloquant ses mains sous ses aisselles et gardant les yeux fixés vers le sol, le Stanhope ne pouvait s’empêcher de remuer la tête de droite à gauche, contrôlant les émotions violentes qui l’assaillait. Il voulait des nouvelles d'Emily. Il releva la tête et parcourut l'assistance troublée, là ce trouvait tous les visages qu'il connaissait bien, toutes ces personnes qui à présent étaient aussi meurtries que lui dans cette salle commune qui avait été leur maison, un endroit de camaraderie, qui se ressentirait bien dans cette endroit à présent.

« - Personne ne peut effacer ces putins d’inscriptions bordel avant que j'y foute le feu !? »

La voix du jeune homme avait emplit toute la pièce, et créer un instant de silence. Se rendant compte qu'il avait parlé avec bien plus de force et de rage dans sa voix qu'il ne l'aurait voulut, Melchior observa les regards de ses proches les uns après les autres avant de s'affaler lourdement dans un fauteuil qui se trouvait derrière lui, enfouissant sa tête dans ses mains, et se frottant avec force le crane.

« - C'est un coup monté … mais personne ici ne peut en être le responsable. C'est juste là pour nous faire oublier que quelqu'un est dans un lit à l'infirmerie. On cherche à brouiller les pistes. »

La pensée de Melchior n'était pas clair, lui qui voyait pourtant tout d'une seule et même manière, il se retrouvait à douter de la cohérence de ses propres paroles, au fond de lui il espérait que son cousin et sa manie de ne pas assembler les mots comme il le fallait ne l'avait pas contaminé. Avec un profond soupire Melchior se redressa, posant ses mains sur ses genoux.

« - Rubens a raison, il faut qu'on commence par ce qui est le plus évident ! Anarchy Selwyn ce grand malade, il y aussi Kyle Lake qui a un sérieux problème dans sa tête, ou encore toute la clique des Bogart, avouez qu'il y a pas un membre de cette famille qui est vraiment net ! »

Mentalement Melchior faisait le tri sur tous ce qui avait été dit. Il trouvait ridicule que quelqu'un parmi les rouge et or ait pu faire cela, après tout, malgré les mots de passes et touti quanti, il fallait avouer que l'on était à l’abri de rien, surtout dans une école de magie, du polynectar, quelqu'un qui écoutait bien caché le mot de passe, ou quelqu'un qui aurait dragué la Grosse Dame en douce … LA GROSSE DAME !
Melchior sauta de son siège, droit comme un « i » planté sur ses pieds les yeux grand ouvert comme soudainement réveillé.

« - Par le slip de Merlin mais qu'on est con ! »

A grands pas, le Stanhope se dirigea vers la sortie en levant les bras au dessus de sa tête comme un fou. La foule s’écartant sur son passage.

« - Il y a quelqu'un qui sait tout des allez et venu des élèves dans la salle commune ! Il suffit de lui demander ! » Se retournant une dernière fois vers ses camarades, un sourire de triomphe sur les lèvres, soudainement beaucoup plus serein et confiant en lui, tel le Gryffondor que l'on attendait qu'il soit.

« - Alors qui vient interroger la Grosse Dame avec moi ? »






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyJeu 24 Avr - 16:30

Event#4 - De mots et de sang


Nicholas Bellastrom
Un professeur ? Nicholas ne savait pas si il devait traiter de folle Megara ou bien laisser le doute s'emparer de lui. Après tout même le corps professorale n'était pas à l'abri d'avoir parmi eux des mangemorts. Nicholas cita des noms dans sa tête mais rien ne lui venait. Il y avait bien ce le professeur d'arithmancie qui était vraiment étrange avec sa dégaine, mais on ne jugeait pas les gens à leurs physiques. Et puis la personne incrusté dans Poudlard devait être discret...

Ses camarades se criait dessus les uns contre les autres, et pour une fois ce n'était pas Melchior. Ce dernier faisait preuve de calme. Cependant l'intervention de Mikaela interpella le Bellastrom.

- Tu as l'air de bien connaître Anarchy...

Cet ancien Serpentard était connu pour ne pas être gentil et le défendre était assez suspicieux. Du moins aux yeux de Nicholas. C'était difficile de croire que peut être parmi les lions se trouvait quelqu'un qui n'était pas en réalité du bon côté.

Les regards s'étaient tournés vers la pauvre Arya. Si à chaque fois c'était chaque Gryffondor qui serait passé à l’interrogatoire la soirée serait longue. Une voix rageuse s'éleva dans la salle, Melchior venait de parler. Difficile pour Nicholas d'oublier que son meilleur ami se trouvait à l'infirmerie, il n'avait qu'une envie c'était d'y courir.

- On brouille les pistes nous même en nous suspectant les uns les autres...Melchior a raison

Il doutait que cela soit le fruit de Selwyn ou de Lake. C'était justement trop évident. Quant au Bogart, c'était possible.
Melchior s'était soudainement relevé de son fauteuil, comme si il venait d'avoir une illumination. Il fit part rapidement de son idée et en effet, ils avaient tous été cons de n'avoir pas penser à la dame du tableau.

- Je viens avec toi

En espérant que la Grosse Dame pourrait les aider.






Revenir en haut Aller en bas
Rubens Cassidy
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 593
Galions : 510
Âge : 19 ans
Classe : L1 Justice Magique, au plaisir de créer ensuite des lois qui évinceront les sangs-purs de mon monde parfait ♥
Avatar : Robert Sheehan
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyJeu 1 Mai - 9:04

Event#4 - De mots et de sang


GRYFFONDOR


Mikaëla le fixa étrangement quand il traita Selwyn de malade et ça ne lui plut pas du tout. Elle connaît Selwyn ou elle a juste pigé qu'elle le mettait mal à l'aise ?  Il soutient son regard avant de le détourner sur Flynn, mais il avait terminé et c'était au tour de cette peste de répliquer. Il n'aimait pas qu'elle confirme ce qu'il venait de penser, n'empêche qu'elle avait pas tord aussi il se contenta de hausser les épaules. Elle enchaîna en défendant Selwyn et s'il avait besoin de preuve pour confirmer ses doutes à son encontre, il était servit ! Madame semblait très proche de l'autre tordu ! Il lui glissa un regard en coin, se demandant ce qu'elle entendait part : « S’il avait vraiment voulu faire quelque chose, ce ne serait pas avec nous qu’il aurait perdu son temps ». Parce qu'elle connaissait ses stratégies ? Hé bien partage tes informations avec la classe ! Il eut envie de lui rentrer dedans, elle lui pompait l'air avec ses airs  offusqués, son regard noir et son côté « je sais des choses mais je ne les dis pas ». Comme partageant ses pensées, Nicholas s'interrogea à voix haute sur les connaissances de Mikaëla et Rubens lui en fut gré. Mais la cerise sur le gâteau de Mikaëla fut quand elle se mit à fixer une fille dont il ignorait le nom. A ce niveau ce n'était plus un sous-entendu, c'était une accusation. Vas-y, accuse tout le monde, n'empêche que tu restes le suspect le plus crédible ici, pensa-t-il en l'observant.

Ca sert peut-être à rien mais au moins on essaie de faire avancer les choses ! Va te coucher si ça te gave autant !

Il avait réagit au quart de tour, déjà bien énervé par la situation et par Mikaëla, l'insulte de l'inconnue avait été de trop. Pour qui elle se prenait celle-là ? Ouais c'était pas malin de se tirer mutuellement dans les pattes mais au moins, eux, ils cogitaient ! Eux, ils restaient pas planqué dans leur coin ! La voix de son ami résonna à son tour, plus forte que la sienne et bien plus efficace pour obtenir le silence. Rubens croisa les bras et se détourna de la brune pour reporter son regard sur Melchior. Attentif, il réfléchissait à ce que chaque nom lui inspirait jusqu'à ce qu'il le tire de ses pensées en expliquant qu'ils avaient un témoin. Putain mais quels boulets, évidemment ! Pas besoin de le dire deux fois, Rubens suivit Nicholas et Melchior devant le tableau.

- Hm. Bonsoir. Dit-il au tableau, les bras croisé avec un petit air gêné, désolé de vous déranger mais on aurait quelques questions à vous poser. Il se passa la main derrière la nuque, devait-il questionner frontalement le tableau ou faire preuve de subtilité ? Dans le doute il choisit un ton polit avec un minimum de franchise. Hm, vous avez vu quelque chose qui sort de l'ordinaire ? Il se tourna vers Melchior et Nicholas, les enjoignant du regard à reprendre la relève de l'interrogatoire.




_________________
Bienvenue dans la famille des extrème. Sous la bannière des Verts et Argents se cotoient les opposées. Une femme pour vous pousser vers la lumière, une autre pour vous tirer dans les ténèbres et une autre pour les surpasser toutes. Women run my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megara Hendrickson
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 604
Galions : 395
Âge : 16
Classe : 6eme année
Avatar : Zoey Deutch
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyJeu 1 Mai - 13:12


Event #4 De mots et de sang
★ Team Gryffondor





~ Accumuler des noms sur une nouvelle liste ne nous aidera pas à progresser tant que nous n’avons pas de preuve tangible

Fit remarquer Megara en secouant la tête. Les noms surgissaient en tout sens : intel aurait pu le faire. Intel aussi. Parfait… mais ça ne leur donnait pas plus d’indication. Au mieux, ça remplaçait la liste toujours accrochée sur le mur de leur salle commune par une autre liste. Une liste sur laquelle figurait des amis de gens présents ici, ou des amis d’amis. L’histoire se répèterait, les gens se déchireraient pour défendre leurs proches, ça commençait déjà avec Mikaela et Selwyn. C’était sans fin, et surtout, ça devait donner une sacrée satisfaction à la personne qui était à l’origine de tout cela. Il leur fallait des preuves. Oui, mais ça, c’était plus facile à invoquer qu’à trouver, malheureusement. Ce n’était pas comme si le coupable avait signé de la pointe de l’épée la liste laissée ici. Alors que faire ?

Et puis Melchior, suivi par Nicholas puis Rubens, décida d’aller interroger la Grosse Dame. L’idée n’était vraiment pas bête, pour ne pas dire brillante ! Naturellement, rien ne garantissait que la Grosse Dame s’en rappellerait, ou que le coupable n’avait pas trouvé un autre stratagème pour rentrer… ce ne serait pas sans précédent ! Mais ça valait le coup d’essayer,  et en temps normal Meg se serait ruée pour les accompagner, mais là…

La demoiselle hésita un instant. Son ex avec qui elle menait une guerre sans merci et son ancien grand ami qu’elle évitait depuis plusieurs mois … ou bien le reste de sa maison qui se regardait en chien de faïence, leur cœur balançant encore entre soupçonner tout un chacun ou accuser à tort et à travers le premier venu avec une tête un peu suspecte… Le choix était cornélien. Elle fut même tenter d’aller directement retrouver son lit. Ou… pourquoi aller rejoindre les autres maisons ? Certes, on leur avait dit de rejoindre les salles communes et de ne pas en sortir. Mais tous les professeurs n’étaient pas eux aussi réunis, trop occupés à remuer ciel et terre pour comprendre ce qui s’était passé pour s’amuser à traquer les indisciplinés ? Elle avait terriblement envie d’aller retrouver Angélique, Aida, Rosy, Alva ou Néron pour se changer les idées et trouver du soutien. Pourtant… elle ne pouvait pas fuir. Pas maintenant. Il fallait absolument qu’ils comprennent ce qui s’était passé pour dissiper les tensions ! Et puis au moins, si la Grosse Dame pouvait identifier que quelqu’un qui n’appartenait pas à Gryffondor était venu dans la salle commune, cela dissiperait les soupçons sur les Gryffondors. Meg n’aimait pas cette ambiance de suspicion où tout le monde tirait dans les pattes du voisin.

Elle décida donc finalement d’accompagner les garçons, et arriva quelques minutes à peine derrière Rubens. Elle jeta un regard en coin à Melchior et Rubens, espérant qu’il ne grimacerait pas à l’idée de l’avoir avec eux. Leurs relations n’étaient pas au beaufixe, mais ce n’était pas le moment de jouer les drâmes personnels ! Elle jeta un regard rapide à Nicholas qu’elle ne connaissait presque pas, mais qui semblait être un des seuls à vouloir se bouger pour que les choses avancent, ce qui était définitivement un bon point pour lui.

Elle leva le nez vers la grosse dame alors que Rubens prenait les devants, posant la question. La brunette fronça un peu les sourcils. De toute évidence, Cassidy avait décidé de mettre de côté sa légendaire franchise et son humour tordu et de prendre des pincettes pour obtenir des informations. C’était une idée plutôt sage quand on savait que la Grosse Dame se vexait TRES facilement, et elle était positivement impressionnée par cet éclat de maturité chez son ex copain. Comme quoi, encore aujourd’hui, il arrivait à la surprendre.

Cela dit, quelque chose dans la question de Rubens la dérangeait. La question était trop…vague. Beaucoup trop vague, surtout que la Grosse Dame était connue pour être bavarde et relativement souvent à côté de la plaque. La relève de l’interrogatoire ne vint donc ni de Melchior, ni de Nicholas, mais de Meg elle-même :

~ Ou plutôt, quelqu’un d’inhabituel… un visiteur inattendu par exemple

Compléta Meg, avant que la Grosse Dame ne puisse commencer à répondre et se lance dans un discours pour souligner à quel point la nouvelle coiffure de bidule chouette était jolie, que le blouson d’intel lui allait diablement bien, et que même trucmuche semblait retenir le mot de passe dernièrement ce qui pour sûr était inhabituel ! Oui, la vie de tableau gardien peut être sacrément chiante, alors « inhabituel » était très relatif. Elle espérait qu’avec cette précision, la Grosse Dame irait droit au but.

~ On sait qu’avec votre œil de lynx vous ne laissez rien passer !

Ajouta-t-elle, sachant que toute personne un peu susceptible est généralement plutôt sensible à la flatterie. Avec un peu de chance, ça la pousserait à se surpasser à tout prix. Elle se tourna vers les garçons, haussant les sourcils, les encourageant à en remettre une couche. Si l’un deux voulait dégainer son charme sans faille, c’était le moment ! Tout le monde savait que la Grosse Dame se laisser un peu trop facilement séduire par les jolis mots des garçons après tout.


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Admin
Admin
Messages : 28
Galions : 100
Âge : Huit cent septante quatre.
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyDim 4 Mai - 14:30

Event#4 - De mots et de sang


La Grosse Dame


Ils étaient bien rares les soirs ou la grosse dame semblait dénuer de toute bonne humeur. Impossible pour elle d'exercer sa belle voix, l'acrimonie remplissait son cœur et aucune note (qu'elle soit juste ou fausse) ne déniait sortir correctement de son gosier. Aussi se tenait-elle affalé dans une position de tragédienne grecque sur les escaliers qui lui servait de décor, la mine morose et le teint en berne. Les tableaux avaient tenté de se concerter pour prêter main forte à la directrice, mais aucun n'avait été témoin de l'agression du jeune élève de Poufsouffle aussi leur collaboration s'était avérée tristement infructueuse. Poussant un soupir à fendre l'âme, la corpulente femme s'étala un peu plus de son long, faisant glisser la couronne de fruit et de fleur qu'elle portait pas coquetterie sur sa tête et qu'elle avait emprunté à quelques compères plus loin.

Quel ne fut donc pas sa surprise quand on la fit pivoter, l'informant que les élèves de sa maison, malgré le couvre-feu imposé, se décidaient à enfreindre la loi. La grosse dame était cependant trop las pour se relever, et bien que décidé à les sermonner, elle le ferait dans cette position dramatique. Les visages gênés de Melchior Stanhope, Nicholas Bellastrom, Rubens Cassidy et Megara Hendrickson, se présentèrent alors à elle et elle comprit rapidement qu'ils voulaient s'entretenir avec sa personne. Pour autant, elle ne bougea pas, continuant d'aborder un visage chagriné et las, hochant vaguement avec toute la gravité du monde son lourd visage quand le jeune et fougueux frisé vint à la saluer. A sa question surprenante, les traits de la grosse femme se durcirent. Qu'insinuait donc ce sacripant ? Remuant légèrement, la jeune fille du groupe tenta de lui apporter plus d'informations en lui demandant, non sans vanter ses mérites d'expertes du repérage, si elle avait aperçu quelques choses d'inhabituel.

- Oooh...

Se lamenta-t-elle dans un premier temps, levant sa main à son front avant de reprendre.

- Jeunes fous, votre génération perd la raison... ! L'agression de cet enfant va nous conduire à nouveau sur de sombres chemins, ooh...


Continua t'elle en dissimulant un instant son visage avant de s'étaler un peu plus.

- De mon cher décor, je n'ai pu observer rien d'inhabituel, seuls des Gryffondor sont entrés et sont sortis de ce cadre. Je ne fais que mon travail et l'ai toujours fait avec adresse, qu'on me jette au feu si je mens ! Retournez à vos chambres maintenant, il n'est pas temps de vous promener à des heures indues. Oust, ou je m'en vais prévenir vos professeurs !

S'exclama-t-elle avant de rouler sur les marches.

- Ooooh...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyJeu 8 Mai - 13:52

Event#4 - De mots et de sang


Melchior Stanhope
Un instant, Melchior avait cru qu’il irait seul questionner la grosse dame, mais rapidement son compagnon batteur et ami le rejoignit, suivit de près par Rubens, puis Megara. Avec un léger soupir de soulagement, le jeune homme fit pivoter le tableau et se retrouva dans l’entrée, face à une Grosse Dame qui semblait bien fatiguée, oh ce n’était pas inhabituelle de la voir ainsi affalée, elle si coquette, elle aimait tout particulièrement ce mettre en scène, espérant que quelqu’un ne l’a remarqué, une chance pour elle que les rouges et ors soient sortis, car elle serait resté bien longtemps seule dans son cadre, les autres tableaux ayant déserté pour apporter leur aide à l’équipe éducative.
Rubens s’adressa le premier, Megara pris la relève, avec un sourcil circonspect, Melchior observa les deux rouge et or en croisant les bras sur sa poitrine, ces deux-là … la situation n’aurait pas été si tendu il en aurait presque rit, quoi que, il en voulait encore à Megara de l’avoir tant mis de côté depuis la rentrée, il se demandait si il embrassait si mal que ça. Enfin à présent il était avec Emily, et il n’était pas certain qu’il soit tout à fait saint de penser à ce genre de chose lorsqu’on était en couple.
Enfin une question qui l’éloignait du sujet principal de la soirée, à savoir, qui avait donc bien pu écrire de tels choses sur le mur. La Grosse Dame apporterait peut-être une réponse, et aiderai à calmer les tensions, c’était tous ce qu’il espérait. C’était déjà bien assez d’être sur ses gardes dans le château, mais en plus s’ils devaient l’être lorsqu’ils étaient dans leur salle commune, ça deviendrait vraiment l’enfer.
La Grosse Dame se lamenta, roulant sur ses marches, répondant à leur question de manière plus que théâtrale, oh elle devait bien s’ennuyer ce soir.
Melchior fronça les sourcils et il sentit tout son corps se tendre. Seuls des Gryffondors avaient passé le seuil de la salle commune, personne d’autre n’avait franchi la porte et n’était entré. Melchior passa sa main puissante sur sa nuque, posant l’autre sur sa hanche tout en pestant intérieurement.
Il y avait donc un petit malin dans leur maison, qui jouait les troubles faites, mais il ne fallait pas alarmer tout le monde. Se postant rapidement entre l’entrée de la salle et ses trois camarades, Melchior les retint. Il avait à leur parler avant qu’ils n’entrent.

« - C’est quelqu’un de chez nous. Ok ! Mais il faut que l’on reste lucide cette personne ne se dénoncera pas, du moins pas ce soir. » Melchior cherchait ses mots, il avait confiance en Nicholas, en Rubens aussi évidemment, ils se ressemblaient tellement tous les deux, quand à Megara, ils avaient été les meilleurs amis du monde il fut un temps, alors oui il lui faisait confiance, du moins ce soir.

« - La situation nous échappe, mais on ne laissera pas ça passer, il va falloir qu’on réagisse, mais pas ce soir ok ? Si on veut savoir la vérité, il faut qu’on soit plus malin qu’eux. »

Au fond Melchior savait bien que beaucoup le considérait comme un idiot aux muscles plus gros que son cerveau, et pourtant ce n’était pas forcément le cas. Pour le moment il n’avait pas toutes les cartes en main, et il ne pouvait décemment pas dire ce qui allait se passer par la suite. Il n’était pas devin après tout, mais c’était important qu’ils gardent tous la tête sur les épaules, il en était persuadé. Les personnes qui l’avaient suivi étaient celles qui voulaient savoir la vérité, et c’était aussi avec elle qu’il comptait bien démêler les rouages de cette affaire quelque peu sordide. Libérant le passage de son imposante carrure, le Stanhope posa son regard sur Nicholas. Lui plus que les autres devait souffrir en ce jour.

« - Au faite Nicho’ … j’suis désolé pour Von Hammerschmidt ! J’espère qu’il va vite s’en remettre… »

En vérité, Melchior ne savait pas trop quoi dire à Nicholas, maintenant qu’il l’avait devant lui. Il ne connaissait pas bien Guillem, ou que de vu lors des entrainements ou aux côtés du Gryffondor dans les couloirs. Il savait que c’était aussi un ami de Danyell et de Toadelynn avec qui il sortait depuis peu, enfin de tous les échos qu’il avait pu avoir, il avait surtout compris qu’il était un gars plutôt gentil, bien qu’un peu étrange et effacé par moment. Enfin aux yeux de Melchior malgré son sang, il ne méritait pas une chose pareille, seulement il ne savait trop comment l’exprimer.







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyVen 9 Mai - 21:52

Event#4 - De mots et de sang


Meredith Grace
Ce diner avait été une vraie catastrophe et l’ambiance lourde avait étouffé Meredith, elle n’était pas à l’aise dans cette salle lugubre, à des lieux de celle dont elle avait l’habitude.  Elle avait suivi sa maison en trainant des pieds, elle ne voulait pas être enfermée dans la salle commune. Tout le monde allait s’accuser les uns les autres, c’était évident. C’était dans la nature humaine. Un rictus apparut sur ses lèvres, elle n’en avait rien à faire de ce Von Hammermachintruc elle ne le connaissait pas et ne voulait pas le connaître. Il avait l’air d’être un aimant à problème.
Entrant dans la salle commune, Mere fut soudainement arrêter par l’attroupement qui se regroupait devant un mur. Elle était trop loin pour voir alors elle se fraya un chemin à coup de coude et d’écrasement de pied. Une liste était affichée sur ce mur, cible de tous ces regards. Elle la parcourut et grimaça, elle avait vaguement entendu ces noms et vu ces personnes mais ne connaissait aucun de ces élèves personnellement. Dommage, elle aurait bien eu besoin d’autres informations que celles données sur cette fiche. Elle s’éloigna dans un coin et regarda toute cette agitation, c’était pitoyable. Ils étaient tous stupides, pour reprendre cette fille étrange qui ne parlait quasiment jamais. Stupides et bornés. A croire qu’Hermione Granger/Weasley ait été la dernière personne qui ait eu un tant soit peu d’intelligence et de tolérance dans cette maison. Enfin à part elle-même bien sûr.
Secouant la tête de dépit, elle grimpa dans son dortoir rapidement, ça ne servait à rien de rester dans cette salle où étaient réunies toutes les personnes les plus bornés de Poudlard. Elle attrapa un livre, ouvrit en grand la fenêtre, laissant l’air frais entrer dans la pièce, et s’y assit le plus confortablement possible. Elle ne reprit pied dans la réalité que lorsqu’elle eut fini son livre, elle l’avait terminé rapidement mais n’avait pas du tout aimé la fin. Saleté d’auteur sadique.
Dithie jeta le livre sur son lit et regarda la nuit étoilé. Mars se détachait nettement sur le ciel noir, d’importants conflits allaient subvenir, mais ce n’était pas bien nouveau. Elle allait se lancer dans une étude plus approfondie du ciel lorsque des cris et des bruits retentirent dans la salle commune. La jeune Gryffondor fronça les sourcils et décida d’y descendre, elle voulait bien les traiter de bornés et autres mais n’était pas d’accord pour les laisser s’entretuer. Ca ne serait pas marrant une tour pour elle toute seule. Et puis Poudlard sans Gryffondor ? Ce n’était pas envisageable, l’école ne perdurait pas longtemps sans les courageux.
La jeune fille descendit donc dans l’intention de calmer les choses et retrouva la salle commune dans un état d’anarchie complète. Des groupes s’étaient formés et certains étaient à deux doigts de sortir leur baguette. Elle chercha les principaux acteurs de cette mascarade et, ne les trouvant pas, porta ses doigts à sa bouche et poussa un sifflement strident qui eut le mérite de faire taire tout le monde. Elle balaya la pièce des yeux et prit la parole d’une voix calme mais réfrigérante. Il ne fallait aps la pousser à bout non plus. Idiots.
 
- Ca suffit maintenant. Nous n’avons pas besoin d’autres blessés, compris ?  Notre belle maison a été pour l’instant été épargné mais si vous continuez nous devrons nos blessés à nous-même. Ce qui serait tout de même honteux. Les élèves de Gryffondor ont toujours été unis et ce n’est pas maintenant que cela changera, j’y veillerais personnellement. Est-ce clair ?
 
Son regard balaya de nouveau la pièce qui était devenue complètement silencieuse et elle répéta un peu plus fort.
 
- Est-ce que c’est clair ?!
 
De petits oui parvinrent de ci de là et elle plissa les yeux. Ca commençait à bien faire, ce cirque n’allait pas durer longtemps foi de Meredith Grace !
Remarquant que certains élèves des années inférieurs semblaient paniqués, elle prit la suite des opérations en reprenant la parole d’une voix un peu plus chaleureuse mais toujours calme. C’était tout de même pratique de contrôler parfaitement ses sentiments, à l’instar des Serpentard !
 
- Ceux qui sont le plus capable de réconforter les plus jeunes faites-le s’il vous plait, montez-les dans leurs dortoirs si vous voulez, faites ce que vous voulez mais faites en sorte qu’ils soient un peu rassurés.
Que ceux qui veulent réfléchir à comment nous protéger le fassent mais essayer de ne pas penser à des noms, s’il vous plait. Faites comme si le danger provenait de toutes les maisons d’accord ?
Surtout restez calmes, s’il vous plait, et essayez de ne pas vous emporter contre les élèves dont le nom est sur la liste. Ca ne veut rien dire, vous avez les mauvais côtés pensez que, tout comme vous, ils ont aussi des bons côtés. Qu’ils partagent votre salle commune depuis des mois, voire des années, et que vous avez ris et parlez avec eux. Restez calmes et ne laissez pas votre colère l’emporter, d’accord ?









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptySam 10 Mai - 17:06

Event#4 - De mots et de sang


Nicholas Bellastrom
Megara se joignit au groupe de Garçons pour aller questionner la Grosse Dame sur l'éventuelle possibilité que quelqu'un d'autre qu'un Gryffondor fut entré dans leur salle commune. De son air théâtral, qui donnait envie de déchirer cette toile, leur interlocutrice les informa que personne d'étranger n'était passé par ici. Soit c'était vrai soit elle mentait. C'était une possibilité à ne pas écarter après tout. Les tableaux n'étaient pas obligatoirement dévoué à ne dire que la vérité. Sinon cela voudrait dire que la personne qui a avait affiché cette liste faisait partie des Lions, et ça c'était vraiment difficile à croire.

Melchior fut le premier à réagir, et de manière plutôt mature. Il est vrai que ce n'était pas ce soir, la tête remplie d'interrogations qu'ils allaient régler le problème. Ils étaient tous à crans et après une bonne nuit de repos leur tête serait plus apte à réfléchir convenablement.

- Tu as raison, la nuit porte conseil, ça ne sert à rien de rester éveillé jusqu'à l'aube si on a aucun indice sur la personne qui est responsable de cette fichue liste

Melchior leur libéra ensuite le passage pour entrer chez eux mais il retint l'intention de Nicholas. Il s'excusa au sujet de Guillem, de ce qui lui était arrivé. Le Bellastrom fut touché par ce geste et lui sourit.

- Ca va aller t'en fais pas, je rêve juste d'égorger le coupable lorsqu'il sera attrapé

Il posa amicalement et d'un poigne viril sa main sur l'épaule de son partenaire de Quidditch. Il savait qu'il pouvait compter sur Melchior malgré leurs petites disputes. Lâchant son ami, Nicholas entra dans la salle commune en plein milieu d'un discours d'une de ses camarades. Elle était en train de crier sur ses semblables pour calmer le jeu.






Revenir en haut Aller en bas
Rubens Cassidy
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 593
Galions : 510
Âge : 19 ans
Classe : L1 Justice Magique, au plaisir de créer ensuite des lois qui évinceront les sangs-purs de mon monde parfait ♥
Avatar : Robert Sheehan
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyMar 20 Mai - 9:55

Event#4 - De mots et de sang


GRYFFONDOR


Il eut une petite grimace en voyant Meg débarquer, à la fois content de voir qu'elle s'investissait vraiment pour obtenir des informations et agacé de devoir l'avoir à ses côtés... et agacé surtout d'être content de la sentir si proche, bref elle aurait mieux fait de rester dans la salle commune. L'instant n'était pas à leur petite guerre, outre l'ambiance du soir, elle en avait assez entendu sur son compte pour qu'il lui foute un peu la paix. Il n'eut qu'un soupir quand elle le reprit, alors que la flatterie l'amusa, c'était bien trouvé et, la voir soudainement lèche-botte, la connaissant, c'était... oui c'était assez drôle. Rubens détourna la tête vers les gars pour ne pas qu'elle le voit sourire, quitte à se qu'elle s'imagina qu'il se détournait d'elle si bien qu'il ne la vit pas les inciter à séduire la Grosse Dame. Tant mieux, il aurait été foutu d'en rire.

Au numéro de Megara, la Grosse Dame enchaîna avec une prestation digne d'une mauvaise tragédienne. Continuant de sourire pour ne pas avoir l'air trop malpoli, Rubens sentait ses sourcils se froncer un peu plus à mesure qu'elle parlait et bougeait, jusqu'à ce qu'il afficha une mine consternée. Okay tout ça pour ça, génial. En somme, elle n'avait vu que des Gryffondors ce qui voulait dire que, soit un des agresseurs était dans la maison, soit quelqu'un avait utilisé du polynectar. Ca n'aidait pas beaucoup et tout ça le rendait suspicieux... Immédiatement il pensait à Mikaëla, elle avait l'air tellement copine avec Selwyn celle-là... Melchior le tira de ses réflexions, il avait raison, en effet, ce n'était pas ce soir que le coupable allait se dénoncer. Ce serait trop beau qu'il avoue tout, lasse de jouer au super vilain. Reprenant sa route en direction de la salle commune, il s'arrêta pour dire à Melchior qu'il n'avait pas évoqué le polynectar mais, remarquant qu'il observait Nicholas, il les laissa tranquille. Bah il lui dira tout à l'heure.

Son retour dans la salle commune fut salué par une fille lancée dans un long discours. Un appelle à la solidarité, pourquoi pas... Septique face aux révélations de la Grosse Dame, incertains dans ses propres réflexions, le Gryffondor ne sut que faire. Rester et l'écouter ou aller carrément se coucher ? Les paroles de Melchior lui revinrent en tête, mouais s'il restait là il allait balancer l'idée d'une taupe ou, pire, se taire et s'énerver tout seul. Sachant pertinemment qu'il allait passer la soirée, voire la nuit, à cogiter, Rubens se faufila parmi la foule pour rejoindre son dortoir. Bien entendu il fit exprès de passer près de Megara, pour un coup d’œil tout en faisant semblant d'être agacé de la trouver sur son chemin.

Au calme dans son lit, il se changea rapidement et attendit le retour de Melchior et Nicholas. Bras croisé derrière sa tête, il entreprit de refaire le cours de la soirée... Ce n'était pas très productif, déjà ses souvenirs se mêlaient à ses émotions, réécrivant l'histoire. Rubens se tortilla comme il pouvait pour attraper un carnet et une plume sous son lit afin d'y griffonner une sorte de résumé de ce qui venait de se passer.




_________________
Bienvenue dans la famille des extrème. Sous la bannière des Verts et Argents se cotoient les opposées. Une femme pour vous pousser vers la lumière, une autre pour vous tirer dans les ténèbres et une autre pour les surpasser toutes. Women run my world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorcas Derwent
Admin
Admin
Messages : 436
Galions : 565
Âge : 34 ans
Avatar : Harry Lloyd
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang EmptyJeu 26 Juin - 22:09

Event#4 - De mots & de sang
Maison GRYFFONDOR

Event terminé.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensio.forumactif.org
Contenu sponsorisé
EVENT#4 - De mots et de sang Empty
MessageSujet: Re: EVENT#4 - De mots et de sang   EVENT#4 - De mots et de sang Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT#4 - De mots et de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Les Tours :: Salle commune de Gryffondor-