Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | .
 

 Il ne faut pas se fier aux apparences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Il ne faut pas se fier aux apparences   Jeu 13 Mar - 3:06

Il ne faut pas se fier aux
apparences...

Shawn Navarra & Hannah Oldman



Les cours venaient enfin de se terminer en cette douce qu'était le vendredi après-midi. Pourquoi douce ? Car c'était enfin la fin de semaine, et bien que Shawn aimait beaucoup étudier, il aimait encore plus quand les cours achevaient et qu'il pouvait penser à autre chose durant deux jours. Une sortie à Préaulard s'imposait samedi après-midi, et Shawn comptait bien en profiter pour refaire le plein de confiseries chez Honeydukes. Il n'avait plus grand chose à se mettre sous la dent à part des chocogrenouilles. Il affectionnait le chocolat par dessus toutes les confiseries existantes en ce monde, mais à force d'en manger beaucoup, elles commençaient parfois à lui tomber sur le coeur. Quant aux cuisines de Poudlard, elles ne proposaient pas un grand choix en matière de cochonneries, si ce n'était que des gâteaux à la mélasse ou des tartes à la citrouille. Des choses qu'il pouvait manger tous les jours...

En attendant, Shawn était du genre à prendre de l'avance afin de mieux profiter de ses congés. Il s'acquittait de la plupart de ses devoirs le vendredi après-midi, contrairement à la plupart de ses camarades qui paniquaient le dimanche soir en voyant qu'ils avaient quatre parchemins à rendre sur l'alimentation et la digestion du scrout à pétard pour le lendemain, que le couvre-feu était atteint et qu'ils n'avaient de ce fait plus accès à la bibliothèque. Cette fois-ci, le professeur Hope avait été plutôt sympathique et leur avait demandé deux parchemins sur la manière de reconnaître l'utilisation de sortilèges impardonnables dans la vie de tous les jours.

Il s'était donc rendu à la bibliothèque, qui était un de ses endroits favoris. Il pouvait relaxer et être au calme, tout en étudiant. Cet endroit avait un certain charme, et Shawn aimait beaucoup l'odeur des vieux ouvrages. Il s'installa à une table proche de la fenêtre et laissa les rayons de soleil éclairer les pages du grimoire. Une plume entre les doigts et un encrier à portée de main, il commença son devoir sur un parchemin tout neuf. Il ne mit pas plus d'une heure à achever son devoir, en ayant fait un petit extra de deux pages. Quand il avait quelque chose à raconter, rien ne pouvait l'arrêter.

Il remballa ses affaires et alla dans la section lecture. Shawn était un amateur de grands classique, et il aimait beaucoup la littérature étrangère. Bien qu'il l'ait lu de nombreuses fois, le jeune homme choisit "Vingt mille lieues sous les mers" de Jules Verne, une histoire qui l'avait toujours intrigué. Le Capitaine Nemo, bien qu'il soit fictif, était un personnage qui semblait vraiment proche du monde moderne, et bien qu'il ne s'identifie pas du tout à lui, il le fascinait. Il s'assit à une table et dirigea la lumière vers son livre. Il en ouvrit les premières pages en soufflant la poussière qu'elles contenaient, et entama sa lecture. Les ténèbres envahissaient lentement la bibliothèque lorsque Shawn comprit qu'il était là depuis plusieurs heures. Cependant, il avait souvent fait cela, et il veillait souvent ici jusqu'à ce qu'on lui ordonne de partir...

FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Dernière édition par Shawn J. Navarra le Mar 18 Mar - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   Jeu 13 Mar - 4:20



Il ne faut pas se fier au apparances
ft. Shawn & Hannah۰ Bibliothèque


La fin de la semaine arrivait à grand pas et Hannah se sentait plus heureuse que jamais. Elle avait terminé les devoirs que les professeurs lui avaient donnés avec plus qu'il n'en fallait et elle savait qu'elle aurait une fin de semaine tranquille à relaxer dans la salle commune de Serdaigle... ou même à Pré-au-Lard ! Hannah y allait très rarement, plus souvent qu'autrement pour renouveler ses plumes, son encre et tous les effets nécessaires à sa bonne réussite scolaire. En fait, la belle Serdaigle s'y rendait au moins une fois par semaine, aussi pour se procurer un nouveau livre de chevet. Puisqu'elle ne pouvait pas prendre tous les cours à option, elle tentait d'être autodidacte et d'apprendre par elle-même certaines matières qui pouvaient lui être utiles pour son futur objectif. Elle ne perdait pas de vue la place de Ministre de la Magie, bien qu'elle ne soit pas née dans ce monde magique qui était maintenant le sien.

Nous étions donc le vendredi, dernier jour de la semaine. Hannah n'avait plus de cours et prenait du bon temps devant le feu de sa salle commune en caressant le dos de Kira, sa chatte noire et blanche, qui ronronnait et dormait devant elle. Le regard perdu dans un livre à l'eau de rose... parce que oui, la blondinette était une romantique à l'état pur et elle ne s'en cachait pas. Plongeant tête la première dans ses études, elle ne pensait pas un seul moment aux garçons, alors elle rêvait de vivre une belle histoire à travers les héroïnes de ses livres moldus. Alors qu'elle terminait un chapitre assez tragique, Kira se leva et alla flâner un peu plus loin. Du coin de l'œil, Hannah pouvait voir un bout de papier sur lequel semblait s'être couché son chat. Elle le prit et c'est avec horreur qu'elle y découvrit l'intitulé d'un devoir d'Histoire de la Magie Expliquez la victoire d'Usgard Frinley contre le dragon maudit en 4 parchemins minimum. Quoi ? Hannah se leva d'un bond, fusillant sa petite fripouille d'un œil mauvais avant de se précipiter vers la bibliothèque, son sac en bandoulière sur l'épaule.

Après sa course folle dans les couloirs de l'école (et s'être perdue au moins 3 fois par la faute des escaliers), elle arriva finalement devant la porte de la bibliothèque, complètement à bout de souffle. Pour éviter de se faire réprimander par la bibliothécaire en entrant et en faisant un vacarme avec sa respiration de Troll, elle en profita pour reprendre un peu ses esprits et vérifier si elle avait bien tout ce qu'il lui fallait dans son sac pour pouvoir répondre adéquatement à son professeur. Lorsqu'elle fut certaine de ne manquer de rien, elle entra dans le temple sacré de l'école, l'endroit où le silence règne et où l'odeur des livres usagés et neufs se mêlent en un doux parfum.

Au bout de 3 heures, 5 parchemins noircis d'encre et 3 autres complètement inutilisables, Hannah se permit une grande respiration de fierté. Elle rangea le tout dans son sac avant de se retourner vers les autres tables d'études... entièrement vides ! Hein ? Il était déjà si tard ? Et elle qui n'avait aucunement envie de rentrer à sa salle commune. En jetant un coup d'œil dans son sac, elle reconnut la couverture rose bonbon de son livre de chevet. Tiens, pourquoi pas ? Il y avait des espaces de lecture spécialement dédiés à ça, non ? Elle se leva donc, remit son sac à son épaule et vint s'asseoir aux endroits appropriés.

Complètement absorbée par son livre, elle ne remarqua pas tout de suite le jeune homme qui venait dans sa direction. Lorsqu'elle leva la tête, les yeux pleins d'eau (le héros venait tout de même de mourir dans les bras de sa douce) elle resta sous le choc. Elle ne prétendait pas connaître tous les garçons de l'école, mais celui-là, elle était certaine de ne l'avoir jamais croisé dans les couloirs. En même temps, elle ne regardait pas les garçons, mais celui-là... bon sang, il avait quelque chose que les autres n'avaient pas. Alors qu'il allait prendre place, Hannah prit conscience qu'elle tenait son livre de fille entre ses mains et qu'elle était au bord de larmes. Et merde ! L'image qu'elle donne ! Elle s'empressa de faire disparaître l'objet de sa honte dans son sac. Alors qu'il ouvrait le livre et soufflait sur les pages pour enlever la poussière (Hannah ne put s'empêcher de reluquer ces lèvres) elle remarqua qu'il lisait du Jules Verne. Tiens ? Elle se leva alors, voulant se rapprocher légèrement de lui pour l'observer un peu plus (non, mais Hannah, tu fais quoi là ?).

Passant devant une étagère, elle regarda rapidement les livres qui s'y trouvaient. Que pouvait-elle bien prendre pour montrer qu'elle aussi, elle pouvait lire des livres reconnus ? Elle reconnut alors un livre qu'elle avait déjà lu et sa main caressa la couverture fissurée et vieillie. Le Portrait de Dorian Grey, le seul roman publié par Oscar Wilde et qui narrait l'histoire d'un dandy qui, ne voulant pas vieillir, trouve le moyen de faire vieillir son portrait pour lui. Une histoire de recherche de beauté, de philosophie... Elle le prit et se dirigea vers la longue table à laquelle le beau blond venait de s'asseoir. Pour ne pas paraître trop louche, elle s'assit de biais à lui. Puisqu'elle avait déjà lu le livre (et qu'elle voulait en quelque sorte l'impressionner elle aussi), elle l'ouvrit à une page quelconque juste pour pouvoir l'observer. Après 10 bonnes minutes de contemplation, elle trouva enfin l'élément déclencheur... et merde ! Il était à Serpentard. Sans même y penser, elle émit une exclamation de découragement.

"Un Serpentard... évidemment ! Comme s'il savait lire, de toute façon."

Et c'est avec horreur qu'elle remarqua qu'elle avait parlé à voix haute, comme elle le faisait toujours lorsqu'elle était nerveuse. Elle se mit aussitôt à rougir de la tête aux pieds. Et bien voilà ! Si elle voulait qu'il la remarque, il allait très certainement le faire ! Déjà que c'était suspect qu'elle s'assoit à la même table que lui alors que la bibliothèque regorgeait de tables libres. Tiens, elle allait peut-être changer de table, justement...

"Je... je suis désolée." dit-elle en se levant prestement, toujours rouge de honte.

made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   Dim 16 Mar - 3:45

Je te laisse méditer
là dessus...




« Vanikoro. »
Ce nom fut magique. C’était le nom des îlots sur lesquels vinrent se perdre les vaisseaux de La Pérouse. Je me relevai subitement.
« Le Nautilus nous porte à Vanikoro ? demandai-je.
— Oui, monsieur le professeur, répondit le capitaine.
— Et je pourrai visiter ces îles célèbres où se brisèrent la Boussole et l’Astrolabe ?
— Si cela vous plaît, monsieur le professeur.
— Quand serons-nous à Vanikoro ?
— Nous y sommes, monsieur le professeur. »


Shawn était réellement plongé dans sa lecture. Lorsqu'il lisait une histoire qui le passionnait, presque rien ne pouvait l'en décrocher. Cependant, les propos d'une jeune fille qui le regardait et semblait gênée par les propos qu'elle venait de lancer le firent sortir de son univers. Il leva les yeux en essayant de visualiser pourquoi on venait de lui donner l'équivalent d'une gifle.

Avant même qu'il ne dise quoi que ce soit, elle s'était levée et s'était automatiquement excusée. Alors d'un ton qu'il voulait doucereux, il dit tout simplement.

« J'ai su à la seconde même que ces propos sortaient de la bouche d'une fille de Serdaigle. Il n'y a que vous qui vous croyez supérieurs aux autres. »

Il se leva avec son livre et replaça sa chaise. Alors qu'il s'éloignait de la table en marchant d'un pas lent et mesuré, il s'arrêta à la hauteur de la jeune fille et lui dit.

« Justement, si tu es si intelligente, tu devrais apprendre à ne pas juger les élèves selon leur maison. Les représentants de Serdaigle ne sont pas tous des anges. J'imagine que tu n'es pas sans savoir que la soeur du bon et puissant Albus Dumbledore est morte par sa faute ? Et que s'il a pris soin d'Harry Potter pendant sa scolarité, ce n'était pas par amour, mais bien pour l'élever comme un cochon qu'on envoie à l'abattoir. Je te laisse méditer là dessus. Et n'oublie pas le vieil adage "tourne ta langue sept fois dans ta bouche avant de parler". En passant, ton livre est à l'envers. »

Si Shawn défendait une idée, c'était bien celle de la discrimination. Il n'aimait pas être embarqué dans un lot de personnes qui étaient jugées par leurs actions. Être un Serpentard ne signifiait pas être le diable incarné. De grands sorciers étaient passés par cette maison, et tous n'avaient pas mal tourné. La plupart des grandes qualités pour devenir un grand sorcier résidaient parmi celles reconnues chez les membres de Serpentard.

Il se dirigea vers une table plus loin et y prit place. Il ne savait pas si la jeune fille aurait le cran de revenir le voir après cela, si elle serait fâchée, ou alors si elle prendrait tout simplement la fuite. Une chose était certaine, ce n'étaient pas ses oignons, et ce n'était pas une remarque aussi gratuite venant de la peine d'une écervelée qui pensait tout connaître qui l'empêcherait de poursuivre sa lecture. Il reprit alors la lecture des aventures du capitaine Nemo, tout en restant prêt à une éventuelle discussion.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Dernière édition par Shawn J. Navarra le Mar 18 Mar - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   Dim 16 Mar - 18:07



Il ne faut pas se fier au apparances
ft. Shawn & Hannah۰ Bibliothèque


Comme si elle ne se sentait pas déjà assez mal à l'aise d'avoir parlé à voix haute, il fallait que ce Serpentard de malheur en rajoute une couche en lui donnant le parfait stéréotype du Serdaigle. Supérieure à tout le monde ? Mais pas du tout ! S'il y avait bien une personne qui ne se prenait pas de haut, c'était bien elle. Oui, elle avait de la facilité en cours et réussissait assez bien dans toutes les choses qu'elle entreprenait, mais elle travaillait si fort pour y parvenir. Elle n'avait pas la chance de pouvoir compter sur son père pour lui expliquer les choses qu'elle ne comprenait pas du monde et de la magie... et elle pouvait encore moins compter sur sa mère qu'elle n'avait jamais connu. Alors non, elle ne se pensait pas supérieure à personne. Elle commença à voir rouge. Comment pouvait-il parler d'elle ainsi, sans la connaître ? Elle allait lui faire la remarque quand elle décida de garder le silence... puisque c'était exactement ce qu'elle avait fait en parlant à voix haute.

Elle allait rebrousser chemin quand il arriva à sa hauteur. Non seulement il était craquant, mais il dégageait une odeur si agréable. Elle ferma les yeux pour remettre de l'ordre dans ses idées de ne pas se laisser avoir. C'est à ce moment qu'il décida de lui faire la morale sur les personnages célèbres qui n'étaient pas des anges, mais qui avait tout de même passé par la maison de Serdaigle. Mais il se prenait pour qui encore, celui-là ? Elle n'était pas assez cruche pour penser que l'on devenait automatiquement un saint en entrant dans une maison de Poudlard ou un être maléfique en entrant dans une autre. C'est notre personne entière qui décide de notre maison et pas l'inverse. Elle garda le silence, rougissant un peu plus lorsqu'il lui rétorqua que son livre était à l'envers. Elle le mit au fond de son sac et le regarda s'éloigner, sans dire un mot.

Une fois de plus, elle venait de se faire ridiculiser par un membre de la maison verte et argentée. Peut-être que, finalement, il n'était si différent d'eux, comme il prétendait l'être. Elle serra les poings et se sentit aussitôt triste. Elle allait peut-être passer le reste de la soirée couchée en boule dans son lit à pleurer, après tout c'est toujours dans cet état qu'elle finissait lorsqu'elle parlait avec un Serpentard. Ne voulant tout de même pas lui donner le dernier mot, elle se dirigea vers lui en ravalant ses larmes.

"Écoute moi bien et je te jure que tu n'entendras plus jamais parler de moi par la suite. Le jour où un Serpentard ne prendra pas mes livres pour les jeter dans les toilettes, le jour où un membre de ta maison ne s'amusera pas à me rabaisser parce que je suis née dans une famille de Moldus et que j'ai dû bûcher comme une folle pour sortir ma tête de l'eau, le jour où l'on ne fera plus trébucher dans les escaliers en riant à gorge déployé, en petit groupe serré, en ridiculisant ma couleur de cheveux, et j'en passe... peut-être que ce jour là, j'arriverai à comprendre que les Serpentards ne sont pas tous à mettre dans le même panier."

Elle planta ses yeux dans les siens et, sans un dernier regard, se retourna pour quitter la bibliothèque. Elle avait le cœur gros, oui, mais elle se sentait libérée. Alors qu'elle s'apprêtait à quitter l'air de révision, la sangle de son sac s'accrocha au coin d'une table, glissa de son épaule et tout le contenu se renversa sur le sol, éparpillé.

"Bien sur ! C'était la seule chose qui manquait."

Elle se pencha et entreprit de rassembler ses effets.

made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   Lun 17 Mar - 3:39

Je ne suis pas comme eux...




Shawn savait très bien que la jeune fille n'avait pas dit son dernier mot. Il y avait bel et bien deux issues à cette altercation. Soit elle venait lui passer un savon pour ses propos insolents, ou alors elle s'écrasait. Elle avait choisi de se lever et de venir l'affronter, sauf qu'il s'attendait à ce qu'elle lui renvoie la balle, et non pas à ce qu'elle le sensibilise en argumentant sur ses raisons de penser que tous les Serpentard étaient pareils.

Il resta sans voix le temps qu'elle lui explique en détail pourquoi selon elle, les Serpentard étaient tous à mettre dans le même panier. Il buvait ses paroles en se mettant à sa place, et était même touché par ses propos. Il était vrai que la plupart des gens de sa maison agissait ainsi, mais ce n'était pas son cas. Il avait un certain côté rebelle et sombre, comme chacune des personnes de cette école, mais il n'y avait aucune méchanceté chez lui. S'il s'était retrouvé chez les Serpentard, c'était probablement pour son ambition, son côté rusé et son intelligence. La majorité des professeurs s'étaient d'ailleurs entendus pour dire qu'il aurait du se retrouver chez les Serdaigle, juste à cause de ses notes et de son attirance pour la bibliothèque. D'ailleurs, il était là à se quereller avec cette jeune fille inoffensive, pour des raisons futiles de préjugés de maisons auxquels il ne s'identifiait pourtant pas, dans un des derniers endroits où deux élèves peuvent avoir une dispute, surtout un Serpentard. Cela n'avait aucun sens.

Il resta assis sans bouger alors qu'elle s'en allait. Il la regarda s'éloigner et vit son sac se vider de son contenu sur le sol. Il se leva alors qu'elle marmonnait désespérément, se dirigea vers elle et l'aida à ramasser ses affaires. Un de ses encriers s'était brisé et l'encre s'était déversée sur un de ses parchemins qui semblait être un devoir achevé. Il regarda le parchemin un instant, un devoir d'arithmancie, et y pointa sa baguette. Le devoir maculé d'encre redevint intact en l'espace de cinq secondes.

« Je te demande pardon... Pour ce que j'ai dit, alors que je ne le pensais pas... Et pardon pour ce que les autres te font subir. Sache que je ne suis pas comme eux... »

Il lui tendit le parchemin et l'aida à ramasser ses derniers effets. Il ramassa un livre rose dans lequel se trouvait un signet, et eut un petit sourire. Une jeune fille qui aimait les livres de filles, cliché. Voilà qui expliquait le livre à l'envers. Une fois qu'il eut fini de l'aider, il lui fit un léger sourire compatissant et sincère, et se dirigea vers la table à laquelle il était assis un instant auparavant.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Dernière édition par Shawn J. Navarra le Mar 18 Mar - 22:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   Lun 17 Mar - 4:38



Il ne faut pas se fier au apparances
ft. Shawn & Hannah۰ Bibliothèque


La dernière chose qu'Hannah voulait, c'était voir de nouveau le visage craquant du Serpentard. Avec eux, elle n'avait eut que de mauvais souvenirs qui serait toujours gravés au fer rouge dans sa mémoire. Être ridiculisé devant les membres de sa maison, de son école, de ses amis... il n'y avait rien de plus traumatisant et destructeur pour une personne. Cependant, si elle se souvenait du visage de chacun des serpents à avoir profité de sa faiblesse, elle ne se souvenait pas de ce visage, de ces cheveux, de.... bref ! De cette personne. Il était peut-être vrai qu'elle avait sauté aux conclusions très rapidement en découvrant sa maison, puisqu'il ne lui avait même pas adressé la parole, mais elle se montrait tellement méfiante, maintenant. Il ne serait certainement pas le dernier Serpentard pour qui elle aurait de mauvaises pensées, à tort. Il existait probablement d'autre exception à la règle, comme il le disait si bien lui-même.

Après lui avoir expliquer chacun de ses arguments, elle avait fait demi-tour sans prendre la peine de regarder ce qu'il pensait de ce qu'elle venait de lui dire. Il pouvait bien en rire, lui dire qu'elle ne pouvait pas, de nouveau, les mettre tous dans le même plat... elle s'en fichait totalement ! Il était tout simplement inimaginable pour elle de partir sans lui expliquer les raisons de son agissement. Cela ne changerait peut-être rien pour lui, il n'allait peut-être pas la croire, mais elle aurait le cœur léger parce qu'elle se serait vidé le cœur. S'il était vraiment aussi différent qu'il le disait, il comprendrait peut-être ce qu'elle tentait de lui dire. Non pas qu'elle voulait se faire l'avocate de toutes les victimes des verts et argentés, mais elle voulait tout simplement que son cœur à elle puisse être libre, qu'elle puisse finalement tourner la page et prendre le risque d'expliquer à une personne différente son point de vue. Il n'était pas facile d'être un membre d'une maison réputée pour son intelligence. Les gens qui possèdent un intellect élevé son souvent frapper par les plus audacieux et, malheureusement, la maison des audacieux n'était pas nécessairement celle où l'on retrouvait des gens au cœur tendre.

Hannah se retrouvait donc là, au beau milieu de la bibliothèque vide, à quatre pattes entrain de rassembler toutes les choses tombées de son sac. Elle essuya un petite larme, prit ses parchemins pêle-mêle et poussa une légère plainte en voyant l'uniforme des Serpentards devant ses yeux. En levant la tête, elle reconnue son propriétaire et retint son souffle. Mais il s'afféra plutôt à l'aider à rassembler se choses. Elle afficha un petit sourire et, sortant sa baguette, fit un mouvement en direction de son encrier brisé en mille morceaux. Elle ne pourrait pas récupérer l'encre, mais elle éviterait tout de même de se couper les doigts en ramassant les résidus. D'un autre mouvement, elle nettoya la tâche. C'est en voyant son devoir d'Arithmancie immaculé qu'elle s'apprêta à maudire sa mauvaise étoile, mais l'inconnu, d'un mouvement gracieux, le nettoya en ne laissant que sa calligraphie penchée. Elle le prit alors que sa voix parvenait à ses oreilles.

Même si elle l'avait voulu, Hannah ne fit aucun mouvement, comme si elle avait peur qu'une simple mouvement puisse enterrer les paroles du blond. Il lui demandait pardon pour ses paroles et pour la façon dont agissait les autres Serpentards. Hannah ouvrit de grands yeux alors qu'il lui disait qu'il n'était pas comme eux. Est-ce que c'était important pour lui qu'elle sache qu'il ne pensait pas, n'agissait pas et ne se comportait pas comme les membres de sa maison ? Elle ne dit pas un mot alors qu'il lui tendait, en souriant, son livre. Rouge de honte, elle le prit et le rangea dans son sac alors qu'il se levait et retournait à sa table. La blondinette se leva, elle aussi, et se dirigea vers la porte, mais une fois la main contre le bois froid, elle n'arriva pas à sortir. Elle y posa son front et poussa un soupir avant de rebrousser chemin. À petits pas furtifs, elle revint au côté de l'inconnu et déposa Le Portrait de Dorian Grey sur la table, devant lui.

"Je m'appelle Hannah. Je crois que ce livre pourrait peut-être te plaire, lui aussi."

Elle regarda le sol, se grattant la tête, mal à l'aise. Elle serait peut-être mieux de partir, après tout, mais pour aller où ? Elle retournerait dans sa salle commune, devant le feu et attendrait que le temps passe jusqu'à retourner dans son lit pour dormir et attendre que le soleil se lève de nouveau. Elle regarda la chaise en face et, décidé, la tira pour y prendre place. Elle sortit son livre rose bonbon et, un petit sourire aux lèvres, entreprit de le terminer.

made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   Mar 18 Mar - 22:18

Moi c'est Shawn...




Shawn venait de ressortir son livre. Il comptait terminer la première partie du roman avant la tombée de la nuit. Il avait pris l'habitude de lire assez vite, car il y avait trop de livres qu'il voulait lire. Si jamais il oubliait certains détails, il relisait le passage en question, ou comme dans le cas de "Vingt-milles lieues sous les mers", il relisait le livre au complet. Shawn aimait beaucoup la littérature française, ainsi que les classiques comme "Les Misérables" de Victor Hugo ou encore "Le Comte de Monte Christo" d'Alexandre Dumas. Ce dernier était probablement son favori et résumait bien l'injustice. Le pauvre Edmond Dantès qui, accusé à tord de bonapartisme par Danglars et Fernand, tous deux jaloux de pouvoir et d'amour, est envoyé au château d'If et rumine sa vengeance pendant quatorze longues années en planifiant son évasion grâce à l'aide de l'abbé Faria, son voisin de cellule.

Alors qu'il poursuivait son histoire, quelqu'un lui mit un autre livre devant les yeux. C'était la jeune fille de Serdaigle qui s'adressait à lui. Finalement, elle avait fait demi-tour, alors qu'il l'avait vue partir. Le livre était "Le portrait de Dorian Gray" d'Oscar Wilde, un roman qu'il n'avait encore jamais lu, mais qu'il avait souvent voulu emprunter avant d'arrêter son choix sur une autre histoire. Il sourit à la jeune fille qui préférait regarder ses pieds.

« Merci beaucoup Hannah... Je vais le lire, c'est certain. Ca fait plusieurs fois que je veux le prendre, mais que je lis autre chose à la place. »

Il la regarda s'installer à table avec son livre de fille, et réprima une envie de rire. Un petit sourire étouffé fit l'affaire et il lui dit à son tour.

« Moi c'est Shawn. Shawn Navarra... »

Il la regarda un instant sans aucune émotion, comme s'il fixait le vide, et en plissant les yeux, il décida de fermer son livre et de croiser les bras sur la table. Avec un air intéressé, il engagea la conversation.

« En quelle année tu es ? Moi c'est ma dernière, après j'entame les études universitaires. »

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   Mer 19 Mar - 17:38



Il ne faut pas se fier au apparances
ft. Shawn & Hannah۰ Bibliothèque


C'était parce qu'elle n'avait pas envie de rester seule qu'Hannah était revenue à la table du Serpentard. Elle vivait des sentiments complètement contradictoires, puisqu'elle était prise entre l'envie de rester à ses côtés pour apprendre à le connaître, voir s'il était vraiment aussi différent qu'il le disait et le fait d'avoir été, une fois de plus, naïve au point de se retrouver coincé avec un serpent malhonnête. La Serdaigle était une personne foncièrement gentille et qui aimait voir le bien en chacun, qualité qui fut mise à rude épreuve plus d'une fois avec les Serpentard, et elle voulait intensément croire que le beau garçon devant elle était réellement différent. Pourquoi donc ? Pourquoi devait-elle absolument savoir s'il était vraiment celui qu'il prétendait être ? Parce qu'elle avait besoin de savoir qu'il existait réellement une part de bien dans une maison qui semble ne comportée que des êtres à l'égo supérieur à la moyenne. S'il pouvait lui prouver qu'elle se trompait et qu'il était digne de confiance, qu'il ne serait pas du genre à lui faire honte devant l'école entière, alors elle serait combler.

Il avait prit la peine de regarder le livre qu'elle venait de poser devant lui. Après tout, Hannah l'avait déjà lue plus d'une fois et elle avait déjà entamé un livre, il était donc inutile de prendre celui-ci de nouveau. Il lui fit un sourire qui, contagieux, gagna aussitôt le visage de la jeune blonde. Il ne l'avait donc pas encore lu ? Un petit pincement de fierté remplie son coeur, chose qu'elle se garda bien de lui montrer. Bien des gens entendaient parlé de ce roman, mais peu prenaient vraiment la peine de l'ouvrir et d'en feuilleté les pages. Le style littéraire ou les tournures de phrases d'autrefois en étant probablement la cause. Elle ne répondit cependant rien, se contentant seulement de prendre place elle aussi à la table. S'il ne voulait pas de sa compagnie, alors il lui dirait de partir. Hannah ne présumait pas le connaître, mais du peu qu'elle avait vue, il semblait assez directe.

Elle avait lu deux mots lorsqu'elle entendit sa voix. Elle releva la tête et vu son maigre sourire. Oui, elle affichait pleinement son livre rose bonbon, mais elle s'en foutait un peu maintenant. De toute façon, à quoi bon le cacher, il l'avait vu parterre! Elle remit une mèche de cheveux derrière son oreille avant de lui sourire.

"Enchantée de faire ta connaissance... Shawn."

Elle replongea la tête dans son livre quand elle entendit un bruit sourd. Un sourcil froncé, elle leva la tête pour voir qu'il avait fermé son livre et semblait l'étudier. Elle rougit légèrement alors qu'il lui demandait en quelle année elle se trouvait. Son livre toujours ouvert devant elle, elle lui répondit :

"je suis seulement en 5ème année. Tu sais quelle spécialisation tu prendras pour tes études universitaires ?"

À quoi bon simulé de l'intérêt pour sa lecture quand la seule chose qu'elle voulait vraiment était d'apprendre à connaître ce charmant jeune homme. Elle ferma donc vivement son livre, le poussa loin devant elle et adopta la même posture que lui. Elle avait bien l'intention de l'harceler de question, comme dans un quiz télévisuel moldu.

made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   Jeu 20 Mar - 1:58

Je vais faire mes études
pour devenir Auror.




Hannah était donc en cinquième année dans la maison de Serdaigle. Donc probablement quinze ou seize ans, il n'allait bien entendu pas demander confirmation car on ne demandait pas son âge à une fille, c'était ce que sa mère lui avait toujours dit. Mais... Cinquième année à Serdaigle, elle devait donc connaître sa soeur à coup sûr. Ellie était dans la même année qu'Hannah, et elles devaient se côtoyer depuis ces cinq dernières années. Shawn connaissait plusieurs amis de sa soeur, mais il n'avait jamais entendu parler d'une certaine Hannah avant aujourd'hui. Il l'avait bien vue dans les couloirs à plusieurs reprises, mais c'était tout. Elles étaient dans la même classe mais n'étaient donc pas amies.

« En cinquième année tu dis... Ma soeur est dans la même année que toi... Elle s'appelle Ellie. »

Un petit sourire s'installa sur son visage, car quelque chose venait de lui traverser l'esprit.

« Je pourrais tout aussi bien être son frère diabolique, mais il n'y a pas beaucoup de Serpentard qui ont une petite soeur chez les Serdaigle. Une raison de plus pour te montrer que je suis juste tombé dans la mauvaise maison... »

Elle lui demanda quelle spécialisation il comptait prendre après sa septième année. Sa réponse la ferait probablement sourire, et l'étonnerait à coup sûr. Bien qu'ils aient toutes les capacités pour devenir Auror, peu de Serpentard choisissent cette voie. Ils s'emparent du mal plutôt que de le combattre, ou font des métiers douteux comme les sorciers du Département des Mystères, ou alors les banquiers...

« Oui. Je vais faire mes études pour devenir Auror. Etonnant non ? Et le pire dans tout ça, c'est que c'est le métier qu'exerce mon père, et qu'il est lui aussi passé par Serpentard. Doublement étonnant, hein ? C'est ma deuxième preuve qu'être dans cette maison ne veut pas forcément dire que je suis quelqu'un de mauvais... Et toi, que veux-tu faire après ? »

Il sortit une pomme de son sac et l'essuya sur sa robe de sorcier. Il en sortit une deuxième et la proposa à Hannah.

« En veux-tu une ? Ne t'en fais pas, elles ne sont pas empoisonnées. Ai-je l'air de la méchante reine ? »

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   Jeu 20 Mar - 4:40



Il ne faut pas se fier au apparances
ft. Shawn & Hannah۰ Bibliothèque


Hannah était totalement... sous le charme ? Elle n'avait jamais regardé les garçons auparavant et, maintenant que Shawn se trouvait devant elle, ses yeux ne le quittaient plus. Bon sang... peut-être qu'elle l'avait déjà croiser à la bibliothèque et qu'elle ne l'avait jamais remarqué ! Elle ne savait pas qui elle devait remercier, mais elle le remerciait mille et une fois. Non seulement Shawn semblait être un garçon gentil, droit, sage et j'en passe, mais il lui prouvait que les étiquettes ne sont pas toujours vraies. Elle était totalement perdu dans ses pensées quand elle remarqua, à son air, qu'il venait de lui donner une information pertinente. Hein ? Quoi ? Pourquoi elle n'écoutait pas ? Elle était tout simplement entrain de l'analyser ! La seule chose qu'elle avait entendu, c'était Ellie. Mais oui ! C'était pour ça qu'il souriait aussi grandement ! Et dire qu'elle n'avait pas du tout percuté lorsqu'il lui avait dit s'appeler Navarra.

Avant même qu'elle ne puisse dire quelque chose, Shawn lui dit qu'il était tombé dans la mauvaise maison. Elle eut un léger rire et mâchouilla sa lèvre inférieure, un tic nerveux qu'elle avait depuis toute jeune. Elle n'était pas nerveuse à propos du Serpentard, mais plutôt pour le garçon en lui-même. C'était Shawn qui la rendait nerveuse. Elle se racla la gorge, plus pour se donner une contenance et ne pas montrer qu'elle était totalement dans les nuages et n'écoutait pas réellement et dit d'une voix éteinte et enrouée (l'émotion, ça nous trahit toujours)

"Nous sommes dans les mêmes classes, oui. Je n'ai jamais parlé avec elle, mais je sais qu'elle est intelligente et très jolie, tout comme..."

Mais la ferme Hannah ! Avant de dire une bêtise, elle décida de se donner un air de "je n'ai rien dit, tu n'as rien entendu" en prenant son livre et en le rangeant dans son livre. Elle prit bien son temps en priant pour que le Serpentard fasse abstraction de ce qu'elle avait dit ou ne pose pas de questions par politesse. Après 3 minutes, elle se dit qu'il n'était pas con et qu'il comprendrait qu'elle voulait gagner du temps. Elle repoussa sa chevelure blonde vers l'arrière et reprit comme si elle n'avait pas été sur le point de lui dire qu'elle le trouvait super craquant.

"C'est vrai que nous sommes dans la même maison, mais je ne suis pas dans son cercle d'amis. Je suis une fille plutôt solitaire qui aime bien la compagnie de mes livres. J'ai probablement passé à côté de plusieurs belles occasions en me créant une barrière d'étude."

Hannah ne cacha nullement sa surprise lorsqu'il lui parla de ses ambitions de devenir Auror. Alors là, c'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Il n'en fallu pas plus pour faire comprendre à la jeune Serdaigle qu'il était seulement ambitieux et que c'est ce trait de caractère, probablement très fort, qui l'avait poussé à entrer dans la maison des serpents. La blondinette eu un sourire sincère et rempli de tendresse quand il lui dit que c'était la deuxième preuve qu'il n'était pas mauvais. Mais son sourire était plutôt dû au fait qu'il faisait absolument tout pour lui prouver qu'il était une bonne personne, comme s'il ne voulait pas la faire fuir. Elle avait le cœur tout chaud à l'intérieur. Elle n'oublia cependant pas de lui répondre.

"Ministre de la Magie. Ironique, n'est-ce pas, pour une personne qui connaît à peine le monde de la magie ? Pour une pauvre fille née dans une famille où la magie n'existe que dans les films. " dit-elle avec un petit rire qui sonnait faux, prouvant qu'elle ne riait pas vraiment.

Shawn prit une pomme dans son sac avant de lui en tendre une. Hannah jeta un regard aux alentours, surveillant si ils étaient observer. Dans ses souvenirs, manger dans une bibliothèque était interdit et elle ne voulait pas faire quelque chose qui pourrait lui porter préjudice. La voix de Shawn parvint à ses oreilles alors qu'il lui demandait s'il ressemblait à la méchante reine. Cette fois-ci, elle ri de bon cœur.

"Je ne sais pas... tu passes des heures à te contempler dans un miroir et à te demander qui est le plus beau ?"

Pour lui montrer qu'elle avait bien confiance en lui, la bleu et bronze croqua avec appétit dans le fruit rouge. Le sucre naturelle lui fit le plus grand bien, elle qui, elle s'en rendait compte maintenant, avait légèrement faim. C'est avec du jus plein les lèvres qu'elle lui demanda :

"Au fait, tu as une petite amie ?"

Bravo Hannah... une drôle de question à poser à un inconnu que l'on vient à peine de connaître, surtout après lui avoir demander s'il passait des heures devant le miroir à ce demander s'il était beau ! Après tout, il l'était, donc c'était une question inutile à laquelle elle connaissait déjà la réponse. Elle se mit à rougir, faisant concurrence à la pomme qu'elle tenait entre sa main droite.

made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   Ven 21 Mar - 16:11

Ministre de la Magie,
vraiment ?




Qu'elle était jolie, tout comme... Tout comme quoi, ou comme qui au juste ? Une chose était certaine, Hannah souhaitait changer de sujet. A son avis, elle le trouvait plutôt à son goût, mais était gênée de lui avouer. En même temps, c'était normal. On ne peut pas avouer son attirance à quelqu'un qu'on vient à peine de rencontrer, Serpentard qui plus est. Même s'il lui prouvait depuis quelques instants qu'il était différent des autres, il en demeurait un.

« Oui elle est vraiment intelligente. Sans vouloir vanter ma famille, on a tous une faculté d'apprendre assez impressionnante. Je suis une véritable éponge, dans le sens où je retiens tout ce que je lis. Et ma soeur est encore pire que moi. C'est probablement pour ça que c'est elle qui a eu la maison la plus prometteuse de nous deux. »

Il avait choisi d'éluder la remarque qu'elle avait faite juste avant, histoire de ne pas l'embarrasser. Shawn était du genre taquin en temps réel, mais il ne voulait pas la mettre mal à l'aise. En plus, il se méprenait peut-être sur ses pensées. Elle allait peut-être juste comparer sa soeur à quelque chose de joli, comme... Je ne sais pas, moi... Une fleur se balançant au gré du vent, mais trouvait que ça avait l'air louche de dire ça.

Elle s'était rattrapée en disant qu'Ellie et elle n'étaient pas dans le même cercle d'amis, et qu'elle préférait la compagnie des livres. Shawn aimait beaucoup passer du temps ici lui aussi, mais avait vraiment besoin de faire du social de temps en temps. Mettre un voile entre soi et le monde n'était pas vraiment une excellente idée. La plupart des gens qui agissaient de la sorte finissaient leur vie seuls. Mais Hannah ne semblait pas vraiment être ce genre de personne. Malgré le fait qu'elle disait qu'elle s'était elle même créé une barrière et qu'elle était passée à côté de nombreuses occasions en agissant ainsi, Shawn sentait qu'elle était capable de décrocher. La preuve, ils avaient une discussion en ce moment même.

Shawn eut un petit rire lorsqu'elle lui dit ce qu'elle voulait faire plus tard. Étrangement, il avait du mal à faire le lien entre la politique et l'attitude qu'elle dégageait. Elle semblait être assez timide, solitaire, sensible, trop gentille et surtout honnête. Quel politicien est honnête de nos jours ? Blague à part, il s'attendait à ce qu'elle lui dise qu'elle voulait devenir Médicomage, ou encore professeur de Métamorphose, mais vraiment pas Ministre de la Magie.

« Ministre de la Magie, vraiment ? ... Je ne trouve pas ça ironique, au contraire, c'est très ambitieux. Et crois-moi, le sang n'a rien à voir avec tout ça. Ce ne sont que des préjugés, et bon nombre de grands sorciers sont nés moldus, Hermione Granger, en l'occurrence. Tu pourrais avoir tes chances, il te suffit juste de te forger un caractère sensible à toute épreuve. Car si tu veux mon avis, tu vas en avoir besoin. Tous les sorciers ne pensent pas comme moi, et les sang-purs ne voient pas tous en les moldus les futurs sorciers de ce monde... Il y a encore beaucoup de préjugés et ils n'accepteront pas tous d'être dirigés par une née-moldue, bien que personnellement je trouve que ça n'a pas d'importance... »

Shawn se mit à rire lorsqu'elle lui demanda s'il passait des heures devant le miroir à se demander s'il était le plus beau. Il opina de la tête alors qu'elle lui demandait s'il avait une petite amie.

« Non. J'ai essayé plusieurs fois, mais je ne les aimais pas. Je pense que j'ai eu des petites amies pour faire comme les autres, mais je suis plutôt du genre à attendre une fille que j'aime vraiment. Et toi ? »

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   Sam 22 Mar - 20:16



Il ne faut pas se fier au apparances
ft. Shawn & Hannah۰ Bibliothèque


Hannah écoutait attentivement chacun des mots qui passait par la bouche de Shawn. Elle avait la pomme à la main et croquait dedans lorsqu'il parlait, pour ne pas se faire remarquer par le bibliothécaire. Après tout, il était interdit de manger dans une bibliothèque, non ? Le Serpentard venait donc de lui faire enfreindre un règlement ! Mais... c'était tout de même elle qui avait accepter le fruit défendu.

Le blond semblait avoir une grande admiration pour sa sœur... ou du moins une grande affection pour elle. Le visage de la Serdaigle lui revint alors en tête et elle se souvint qu'elle avait tout d'une personne sympathique et souriante. Shawn, tout comme sa sœur, dégageait une aura qui nous donnait envie de discuter pendant des heures de sujets tout aussi passionnants qu'inintéressant. Elle ne voulait pas non plus abuser de son temps... Surtout qu'il venait de lui dire qu'il était une "éponge" et retenait chaque chose qu'il lisait. Là-dessus, Hannah devait avouer qu'elle le comprenait puisqu'elle était un peu dans la même situation. Elle mettait souvent son cerveau à rude épreuve pour se prouver a elle-même qu'elle pouvait réussir.

"Il n'existe pas de maison, à Poudlard, plus prometteuse qu'une autre. Elles ont des tonnes de choses à nous apprendre, mais elles ont surtout la valeur qui nous tient le plus à cœur. Ta maison est tout aussi prometteur que la mienne... si tu utilise ses enseignements correctement."

Hannah se sentit légèrement froissée lorsqu'elle entendit le rire de Shawn. Qu'est-ce qu'il y avait de drôle dans le fait de vouloir devenir Ministre de la Magie ? Elle était à deux doigts de lui lancer sa pomme en plein front quand il lui dit que ce n'était pas de l'ironie, mais de l'ambition. Elle baissa la tête, regardant ses mains, alors qu'il lui expliquait son point de vue vis à vis de son rêve. Il avait probablement raison en expliquant que ce n'était pas tout le monde qui accepterait d'être sous la direction d'une née moldue. Mais, n'en serait-elle pas plus... humaine ?

"Permet moi de douter un peu. Le sang n'a rien à voir en politique. On dirige avec sa tête et son cœur, non avec ce qui coule dans nos veines. Le fait que je sois née dans un monde sans magie fait de moi une personne plus prêt de la réalité magique. Bon nombre de sorciers sont nés avec un peu de sang sans magie dans les veines. Les sang-purs se font de plus en plus rare, puisque les sorciers apprennent à aimer ceux qui sont si différent d'eux. Les sang-purs sont une minorité dans la monde magique, bien que puissant, mais qui ne pourrait rien contre un peuple qui souhaite une bonne vie. Je vie dans le monde de la magie et je ne peux pas oublier qui je suis vraiment. Il y a des deux en moi et je crois que c'est pour cette raison, que je pourrais être une bonne politicienne. Je pense aux autres, pas à moi."

Elle avait parlé d'une voix sûre et forte (du moins, forte pour ce qui est permis dans une bibliothèque) et elle s'étonna elle-même de l'assurance qu'elle avait sentie dans sa voix. Si elle avait réussit à lui faire comprendre son point de vue, alors elle en était heureuse. Il était vrai qu'elle pouvait être sensible, mais lorsqu'elle était persécuté entre les murs de cette école, elle gardait toujours la tête et attendait d'être seule pour libérer ses émotions. N'était-ce pas ainsi que devait réagir une bonne personne ?

"Bref... je suis encore loin de tout ça et je n'y arriverais peut-être jamais."

Dans sa naïveté et sa candeur, elle n'avait pas pensé, lorsqu'elle lui avait demandé s'il avait une petite amie, au répercutions que pourrait avoir une telle question. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui dise aussi ouvertement qu'il n'aimait pas les filles qui étaient passées dans sa vie, qu'il avait plutôt tenté de faire comme tout le monde. Pendant un moment, Hannah se dit que c'était triste de penser ainsi et qu'il avait probablement brisé le cœur de certaines filles de Poudlard. Il lui demanda, à son tour, si quelqu'un partageait sa vie. Hannah eut un petit rire triste.

"Comme si on pouvait vouloir être mon petit copain. J'ai déjà tenter, mais c'est à peine si je lui parlais. Il ne m'a jamais touché, embrassé... il a préféré partir, parce que je ne le regardais même pas. Mes livres... C'est de cela que je voulais te parler, quand je disais qu'il était ma barrière. Je ne regarde pas les garçons et il ne me regarde plus, eux aussi."

made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il ne faut pas se fier aux apparences   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il ne faut pas se fier aux apparences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Deuxième étage :: Bibliothèque-