Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 I'm Sexy and I Know It

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
I'm Sexy and I Know It  Empty
MessageSujet: I'm Sexy and I Know It    I'm Sexy and I Know It  EmptyVen 7 Mar - 20:34


   
I'm Sexy and I Know It

   
Néron & Haimon - 20 Janvier

I'm Sexy And I Know It by LMFAO on Grooveshark


   Néron jubilait. Il venait de recevoir un petit flacon de son papy Zabini qui contenait la potion qu'il lui avait commandé quelques jours auparavant. Tout avait commencé d'un pari. Un pari stupide avec son pote Haimon, un Serpentard avec lequel il entretenait une rivalité bébête un peu puérile mais extrêmement divertissante. Ce mec avait une bite à la place du cerveau et Néron voulait le lui prouver. L'autre jour, alors qu'il parlait tous les deux dans la grande salle, le black avait parié qu'Haimon serait capable d'embrasser à peu prêt n'importe qui, sous prétexte que c'était une fille et une fille plutôt mignonne. Néron détacha de la patte du hibou vaillant venant de la Jamaïque, le petit flacon et se perdit dans ses souvenirs.

Néron avait fini de manger in extremis avant que les plats ne disparaissent, les assiettes invoquées par les elfes en dessous, dans les cuisines, qui signait ainsi la fin du repas. Pas mal des élèves étaient déjà reparti soit à la bibliothèque soit à la salle commune pour la soirée, et il n'était plus qu'une trentaine à profiter de la grande salle pour jouer aux échecs, aux bavboules ou simplement discuter avec des élèves d'autres maisons. Apercevant Haimon au loin, Néron fit faux bons à ses amis de Poufsouffle et vint s'asseoir à la table des Serpentards. Il frappa doucement dans la main puis dans le poing de son pote pour le saluer.

Hey 'Mon, comment ça va mon gars ? Alors quoi de neuf ? Je t'ai encore vu avec une gonzesse tout à l'heure. Ca avait l'air d'être une chaudasse, olalalah ! Y a vraiment que toi pour pécho comme ça !"


Néron échangea donc des anecdotes salaces à propos de la dite chaudasse avec son ami alors qu'il sortait son matériel à rouler. Une feuille, une petite pièce de carton, et l'assortiment d'herbes de son Papy Zabini dans un petit sachet. Il commença sa manoeuvre de ses doigts habiles alors qu'Haimon lui en racontait une bonne qui le fit éclater d'un rire gras. Ce fut à ce moment qu'il eut l'idée du pari. Néron sortit sa baguette magique avant de faire apparaître une petite boite avec une poudre qu'il gardait précieusement pour les moments spéciaux. Il ajouta la pincée de poudre puis colla le cylindre de papier du bout de la langue.


   Néron farfouilla dans sa poche et extirpa deux pièces dorées avant de glisser son joint sur son oreille. Il frappa la table du plat de la main en posant ses deux pièces. Ils allaient rigoler un peu, Néron avait une idée derrière la tête. Il n'était pas du genre à parier pour rien. Il ne le faisait quasiment que quand il était sur de gagner, ou alors si le défi était si grand que ça le stimulerait de mettre en jeu de l'argent. Avec un sourire narquois, Néron proposa sur le ton du défi :

"Tu sais quoi ? Je te paris que tu serais capable d'embrasser n'importe quelle meuf qui viendrait te draguer, juste par principe. Je te paris que la première fille que tu croise qui te fera du gringue, tu serais capable de l'emballer direct. Deux galions que tu te laisse avoir, gros !"


Voila comment tout avait commencé. Et voila surtout pourquoi Néron se trouvait à boire la potion de son grand père et se transforma donc en une magnifique jeune femme plantureuse, blonde aux grands yeux bleus, magnifiquement moulée dans un uniforme de Serpentard. L'image qu'il avait choisi ferait craquer Haimon à coup sur et il ne pourrait s'empêcher de succomber si elle -Néron inside- venait l'aguicher. Fier de lui mais conscient que la potion ne fonctionnerait qu'une ou deux heures, le black sous les traits de la belle blonde se rendit dans Poudlard à la recherche d'Haimon.

Néron interrogea plusieurs personnes qu'il croisa dans les couloirs, attirant bizarrement les regards masculins sur sa paire de fesses magnifiquement bien roulées, et se fit indiquer la situation géographique dans l'école du Serpentard. Arrivé dans les couloirs du quatrième étage, Néron aperçut son ami avec une groupe de condisciples, aussi, il fonça. Il était près à attaquer. Avec la voix mielleuse et un peu érotique de la blonde plantureuse, il s'approcha et héla Haimon en roucoulant, battant excessivement de ses longs cils noirs tout en se penchant, les coudes serrés faisant ressortir les courbes pâles de sa poitrine opulente :

"Haimon ? Haimon Bogart ! Mon dieu mais tu es l'homme qu'il me fallait ! J'ai énoooormément besoin de toi. Je pense que tu es ... le seul qui peut m'aider ... Je t'en priiiiis, dis oui !"


   
© Yuki Shuhime


Spoiler:
 


Dernière édition par Néron C. Zabini le Lun 28 Avr - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haimon J. Bogart
Serpentard
Serpentard
Messages : 538
Galions : 350
Âge : 18
Classe : L1 Sécurité Magique
Avatar : Jake Abel
I'm Sexy and I Know It  Empty
MessageSujet: Re: I'm Sexy and I Know It    I'm Sexy and I Know It  EmptySam 19 Avr - 15:50


I'm sexy and I know it
★ Néron & Haimon





Ma discussion avec Néron, je l’avais un peu mise de côté dans ma tête. Ce n’était pas que ça ne m’intéressait pas, c’était juste que j’avais TROP de choses en tête en ce moment –et en ce moment durait depuis…. Un peu trop longtemps. C’était fatiguant d’avoir tant de choses à charge : les études, les devoirs, les clubs, la famille, la vie sociale… Je n’avais qu’une seule envie : prendre un peu de bon temps. Pas de chance pour moi, ce n’était pas exactement le bon moment puisque j’étais en plein travail de groupe avec quelques autres Serpentards partageant mon cours de potions. Après nous être faits jeter de la bibliothèque –il faut dire qu’il y avait dans le lot de beaux crétins, dont un qui ne s’était pas gêner pour renverser notre mixture d’essai sur les bouquins empruntés- nous cherchions un autre endroit pour travailler tranquillement.

L’un deux suggéra alors d’aller dans la salle sur demande, ce qui n’était pas une si mauvaise idée que ça. J’étais un peu étonné que TANT de gens la connaissent, mais après tout… en 7 ans de Poudlard, tout finissait par se savoir. Arrivés au 4eme étage, celui qui avait eu l’idée insista pour être celui qui allait « invoquer » et donc façonner la salle sur demande. Seul souci : le type avait beau passer et repasser devant le mur concerné, aucune porte n’apparaissait. J’étais sérieusement en train de perdre patience, mais pas suffisamment pour prendre sa place et lui dévoiler le « truc ».

J’étais tellement absorbé par ce qui se passait sous mes yeux –voilà qu’un autre le poussait, lui disant qu’il allait tenter- que je ne pus que être surpris lorsque, sorti de nulle part, une demoiselle blonde et plantureuse s’avança vers nous en… m’appelant ? Les yeux de tous mes camarades se tournèrent vers elle comme un seul homme, la dévorant du regard, à deux doigts de se mettre à baver. Pour ma part, j’avais des yeux ronds, à la fois parce que je ne connaissais absolument pas cette demoiselle –au demeurant charmante- mais aussi parce que c’était bien la première fois que quique ce soit implorait mon aide à Poudlard. Ca ne m’empêchait pas d’apprécier son physique très… avantageux, cela dit, mais j’étais tout de même un peu bousculé.

▬ On se connait ?


Fut la première chose que je trouvai à dire, ne comprenant toujours pas d’où elle tenait mon prénom. En voyant le regard envieux de mes compatriotes, je compris qu’ils étaient en train de se dire que je chipotais pour pas grand-chose, et que savoir d’où la demoiselle savait mon prénom était le dernier de leurs soucis.
L’ennui, c’était que j’étais de nature méfiante. Une nénette bien foutue qui sort de nulle part pour vous mettre le grappin dessus, de manière générale, c’est louche ! Mais quand en plus vous vous appelez Haimon Bogart, c’est au-delà de suspect…. C’est presque impossible. Je faisais flipper la moitié des nénettes de l’école –sans raison à part que mon passé n’était pas joli-joli et que je n’avais pas pour réputation d’être le mec le plus sympathique de l’école- et à bien y réfléchir les seules personnes qui m’appréciaient véritablement étaient… spéciales dans leur genre. J’étais moi-même plutôt sélectif. Et si je reconnaissais pleinement les qualités visuelles de cette poupée aussi jolie qu’une sirène, elle ne me semblait pas excessivement vive d’esprit…. Alors peut être était-ce sa façon de parler et d’agir, ou alors le fait qu’elle puisse penser que j’étais l’homme de la situation.

▬ Et oui à quoi au juste ?


Enchaînai-je, fronçant carrément les sourcils sous le regard désemparé de mes collègues qui n’auraient probablement pas hésité longtemps. Mais un Bogart ne dit pas oui à n’importe quoi ! Se faire rouler dans la farine a été notre lot pendant des années, il était temps de reprendre les choses en main. Je soupçonnai un de mes ennemis, type Eren, de m’envoyer sa plus jolie poupée pour me prendre sur le fait du flirt et l’utiliser contre moi avec Eugenia, ou quelque chose de cette trempe.  

▬ Qui es tu d’ailleurs ?


Et même si mes collègues n’aimaient pas bien le ton que je prenais avec elle –la voix un peu charmeuse malgré tout- je sentis qu’ils approuvaient la question, eux aussi plutôt curieux de savoir quel était le petit nom de la jouvencelle qu’aucun d’entre nous n’avaient jamais vu jusque là. C’était assez étonnant en y repensant : nous étions tous là depuis 7 ans, et pour sûr, vu ses « arguements », elle n’était pas en première année, donc pas nouvelle. Comment avions nous tous pu passer à côté d’une belle plante ? On se posait tous la même question.

« Tu es en quelle année ? »


Finit par demander un des types de mon groupe de travail, frustré que je ne me renseigne pas suffisamment au nom de tous.



To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I'm Sexy and I Know It

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Quatrième étage :: Couloirs & Escaliers-