Gryffondor
Directeur : Neville Londubat
Nombre d'élèves : 6
Points collectés : 335
Serdaigle
Directeur : Garett Hope
Nombre d'élèves : 9
Points collectés : 380
Poufsouffle
Directrice : Evannah Addams
Nombre d'élèves : 11
Points collectés : 1410
Serpentard
Directrice : Vesper Leigh
Nombre d'élèves : 8
Points collectés : 774
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptyVen 7 Mar - 12:02



 

 
Kitty & Guigui

 
I'm still loving you ♥


  Deux battisses au cœur de Londres, l'une en briques rouge ancienne et caractérielle, l'autre blanche et moderne, la gare de King Cross et son tumulte de taxi noir déposant les passagers à mesure que la journée avançait, l'odeur de café sortant des échoppes, les moldus se pressent, leurs sandwich dans une main, une valisette dans l'autre. C'était la rentrée scolaire, et pas seulement pour les moldus, mais aussi pour les jeunes sorciers qui avaient passés leurs vacances dans leurs familles. Au milieu de tous cet enchevêtrement d’écharpes et de tickets, Guillem Von Hammerschmidt avançait, son épais manteau en laine noir sur le dos, une écharpe aux couleurs flamboyantes jaune et noir foncée, un gros chat roux sous le bras et une valise en cuire beige dans l'autre. Il se dirigeait simplement vers un pilonne, entre la voie neuf et dix. Arrivé à la barrière qui se trouvait au milieu des deux quais, le jeune sorcier salua des camarades de sa maison qui se pressaient se serrant les uns les autres afin de pouvoir passer le portail magique. Personne autour d'eux ne semblait s'apercevoir de leur surprenante disparition à travers les épaisses briques.
Jetant un dernier regard circulaire sur ce monde moldu dans lequel il n'était rien, mais qui voyait grandir sa jeune sœur qui se transformait un peu plus en femme à mesure que les mois loin d'elle passait et accentuait le gouffre qui les séparaient, le sorcier fit deux grands pas vers le murs et il traversa la barrière. Gardant ses yeux grand ouvert, il aperçut le quai 9 ¾ se présenter à lui, et son flot d'élèves, de hiboux, de créatures, et de robes de sorciers aux couleurs sombres. C'était ça sa vie, bien loin des taxis, de la télévision (dont sa sœur lui avait longuement parlé durant les vacances), il faisait parti d'un monde magique qui n'ouvrait la porte qu'à peu de personnes et il s’étonnait toujours d'y voir qu'il y avait une place pour lui ici.
Le regard du jeune homme se posa sur chaque être emmitouflé, cherchant un regard, un sourire, une mèche folle blonde et bouclée en particulier. Le cœur battant à tout rompre dans sa frêle poitrine, Guillem déposa Mr Cat sur le sol, le sentant se déjà se débattre pour rejoindre l'une des cabine du train rouge ronflant de vapeur sous la fine couche de neige qui le recouvrait.
Se redressant, il s’avançât à son tour, persuadé que son grincheux et casanier chat trouve son chemin seul, il commençât à longer le quai, à la recherche d'un petit attroupement familier, portant sur leur tête les visages fins et beaux de la famille Bellastrom. Croisant enfin un regard bleu azur, le Von Hammerschmidt dégaina un sourire chaleureux à son meilleur ami, qui eut la bonté et la présence d'esprit de lui faire une simple accolade amicale avant de monter à son tour dans le wagon, Guillem cru voir une chevelure brillante et brune s'avancer devant le Gryffondor dans l’étroit passage menant aux compartiments et un mince sourire étira les pulpeuses lèvres du Poufsouffle. S'avançant de quelques pas encore, il s’arrêta à quelques centimètres de la personne qui avait occupée le plus clair de ses pensées durant cette courte pause hivernal. Posant une main tremblante sur l'épaule de la Bellastrom, Guillem ne s'attendait pas à un accueil en particulier, il avait peur en vérité de voir sur le visage tacheté de taches de rousseurs de la Serdaigle l'absence d'amour et de tendresse à son égard. C'était ce qu'il redoutait le plus au monde.
Durant ces deux semaines, ils c'étaient envoyé du courrier, avaient tenu une correspondance plus que régulière, ou chacun laissait s’épancher avec timidité et tendresse, leur affection sur le papier. Mais le soir de Noël, Guillem n'avait pu se résoudre à envoyer son présent à la jeune femme, il avait voulut lui remettre en main propre. Peut-être avait-elle prit ce geste pour un manque à son amour pour elle. Mais ils avaient continué leur correspondance, et le Von Hammerschmidt avait encore le doux espoir qu'elle n'ait pas prit mal cette simple volonté de lui prouver, les yeux dans les yeux ce qu'il ressentait pour elle.

« - Kitty … bonne année ! »

Le regard bleu foncé du jeune homme, qui semblait plus brun et plus pâle que jamais au milieu de tous cet amas de fumée et de neige. Son nez long et mince presque quasiment enfoncé dans son écharpe car rougit par le froid, il s’enfonçât de lui même dans les iris brillantes et clair de la sorcière de son cœur.
Aujourd'hui ils rentraient tous à Poudlard, ils s’apprêtaient à faire de nouveaux pas, à apprendre de nouvel choses sur le monde magique,et surtout ils le feraient côte à côte. Guillem se promettait intérieurement que tout serait différent. Il n'éviterait plus Toadelynn, il était prêt à crier sur tous les toits qu'elle était « sa » petite amie, si il n'avait eut le sentiment que cela faisait presque irrespectueux voir machiste comme action. Et puis il ne s'étaient pas encore dit qu'ils étaient ensemble, mais les quelques mots échanges lors du bal étaient certainement les preuves suffisantes de cette volonté.
Sortant un mince coffret argenté de la poche de son épais manteau il le tendit à la Bellastrom.

« - Et joyeux noël … en retard. »

Les élèves commençaient à se presser, à s'entasser, et certains prenaient même un malin plaisir à se pousser sur la fine couche de verglas qui recouvrait le quai. Le train dans quelques minutes signifiait aux élèves qu'il était temps de monter à bord au lieu de faire les sauvages, et eux aussi devraient monter dans un des compartiments afin de faire le voyage.
 
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptySam 8 Mar - 22:33




I'm still loving you also ♡

Une valise posée au sol, un sac sur l'épaule contenant des affaires plus précieuses pas par leurs valeurs, mais par ce qu'elles représentent et une cage avec un écureuil dans les mains. C'est ainsi que Toadelynn attendait son tour pour passer dans le monde magique. Elle était un peu impatiente, s'étant levé plus ravi encore que de coutume animé par le désir de retrouver Poudlard, ses murs, sa bibliothèque, l'odeur des livres qui s'entassent sur les étagères et enfin les cours. Mais, tout cela n'était pas les seules motivations de tant de joie chez la jeune sorcière, une présence lui manquait et dès lors qu'elle l'aurait trouvé cette si chère et douce personne... Eh bien, sa joie n'en sera sans doute que d'autant plus enivrante.
La blondinette attrapa sa valise et avança, pas de regard en arrière, certes le monde Moldu allait lui manquer, mais elle s'en apportait toujours quelque chose. Cette fois-ci c'était des bonbons, pas pour sa consommation personnelle c'était un petit cadeau pour la toute mignonne brunette qu'était Pénélope. Kitty continua d'avancer vers le Poudlard express. Beaucoup de monde était présent sur le quai, rien qui ne soit trop étonnant pour un jour de rentrée.
Tendis qu'elle marqua une pose le temps de fermer son manteau par dessus sa tenue de Serdaigle. Une merveilleuse image fit surface à son esprit et le sourire de la Serdaigle n'en fit que plus radieux et son coeur tambourina plus fort. Des yeux captivent d'un bleu intense, un visage émacié, des cheveux d'un sombre brun éclatant, tel était son image. Malgré les nombreuses lettres qu'ils s'étaient échangés durant les vacances, Guillem lui manquait. S'approchant du train, Kitty inspecta les alentours cherchant le jeune Von Hammerschmidt du regard, mais c'était un peu couru perdu d'avance, il y avait beaucoup trop d'agitation pour voir qui que ce soit. Toujours est-il que la blondinette se disait que si elle ne le voyait pas là et bien elle le chercherait dès son arrivée à Poudlard même si elle espérait vraiment pouvoir le voir avant.
Montant dans le train, Kitty continua à regarder par les fenêtres puis se stoppa un instant pour reprendre sa prise sur la cage de son petit Simka. La jeune femme eut la sensation d'une main sur son épaule, une main posée avec douceur et quelque peu tremblante semblait-il. Elle avait d'abord tourné sa tête vérifiant qu'elle ne rêvait pas puis dans un même temps se retourna sur elle-même d'un air sérieux, mais souriante fessant face à... Un ange brun, la personne qu'elle espérait le plus voir depuis qu'elle s'était levé ce matin.

- Guillem ?!

La Bellastrom était surprise que le jeune homme soit là, devant elle. Elle avait l'impression que sa cage thoracique avait totalement disparu et que son coeur rebondissait comme une bal au centre d'un tourbillon enchanteur de luisantes libellules. Lui qui l'avait évité pendant longtemps à Poudlard était venu la trouver aujourd'hui, cette attention était tout à fait touchante, les yeux de la Bellastrom se mirent à briller.

- Je suis contente de te voir. Dit-elle joyeusement.


Toadelynn posa immédiatement la cage qu'elle tenait sur sa valise et se rapprocha du Poufsouffle et alors qu'elle le regardait un nouveau sourire illumina son visage. À dire vrai elle avait très envie de le prendre dans ses bras, mais elle réfléchissait trop pour le faire. Pourquoi l'avait-il évité si longtemps alors qu'au bal il lui avait dit qu'il l'aimait depuis longtemps ? Est-ce qu'ils étaient ensemble maintenant ? Oui, la réponse était certainement oui, mais elle avait encore un peu de mal à y croire, c'était tellement merveilleux.
Elle regardait le charment sorcier dans les yeux et se disait qu'elle avait de la chance de connaitre un être aussi formidable et doux que lui, mais elle fut sortie de ses songes par un coffret argenté que le beau Poufsouffle lui tender en lui souhaitant un joyeux Noël. Ah ! S’agissait-il donc d'un cadeau ? Son cerveau n'en finissait plus des questions inutiles décidément. La Bellastrom était un tantinet gênée soudainement, elle ne s'attendait pas non plus à ce qu'il lui offre un cadeau même pour Noël et du rouge lui monta aux joues. Elle se rappela alors qu'elle aussi avait quelque chose pour lui. Elle avait essayé de lui envoyer pour le jour de Noël, mais le hibou en charge de porter le cadeau à destination s'était perdu en cours de route. D'un geste vif, la blondinette ouvrit le sac posé lui aussi sur sa valise et en sortit une boîte en bois rectangle. Kitty ne savait quel cadeau devait-on offrir à la personne que l'on aime parce que jusque-là elle n'avait jamais eu à se poser ce genre de question, elle avait donc opté pour une plume porte-bonheur par les multiples sors et enchantement spéciaux qui lui avaient été jeté espérant fortement que cela plairait à Guillem, c'était une plume de Jorbabille bleue tachetée.  
Elle se demandait ce qu'il y avait dans ce mystérieux coffret, mais l'ouvrirait un peu plus tard, quand lui ouvrirait aussi son cadeau. Tandis qu'elle reporta son regard dans celui du jeune homme qu'elle aime l'esquisse d'un sourire retroussait le coin de ses lèvres. Et faisant deux petits pas en avant elle passa doucement ses mains à l'arrière des épaules du Poufsouffle laissant faiblement allez sa tête sur son épaule, elle était bien avec lui.

- Merci et joyeux Noël a toi aussi.

La cloche qui sonna lui fit prendre conscience que le train n'allait guère tarder à faire route vers Poudlard et Kitty n'aurait su quel compartiment choisir. Certains étaient remplis, d'autres vide alors, la bleue et bronze se contenta simplement s’observait la réaction de l'ange qui lui faisait face ne se soucient plus du choix du compartiment, elle avait la chance d'être en la présence de cet adorable Poufsouffle et elle en profitait.


© Méphi.




Dernière édition par Toadelynn Bellastrom le Lun 14 Avr - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptyVen 14 Mar - 23:29



 

 
Kitty & Guigui

 
I'm still loving you ♥


  Elle était là, devant ses yeux, légèrement frigorifiée, elle était belle, un ange, ou plutôt une sorcière rayonnante par sa simplicité et sa tendresse. Guillem était amoureux et cela se voyait sur son visage dont le sourire creusait ses traits et le rendait soudainement plus enfantin. Le physique des Von Hammerschmidt était des plus particulier, depuis qu’il était petit Guillem était maigre, pale et ses deux yeux bleu enfoncés dans leurs orbites lui donnait un regard parfois maladif, mais il était ce qu’il était et il avait appris à vivre avec, ses cheveux noirs planté sur son cuir chevelu prenaient parfois de légers reflets bleu tellement ils étaient foncés. Petit on l’appelait « le malingre » ou « Pale Hammerschmidt » enfin il s’en fichait à présent. A présent il sentait simplement son cœur déborder de sa poitrine, comme de la confiture qui se rependait dans tous son corps et qui le réchauffait alors même qu’ils n’avaient eut qu’un fugace contact physique. Toadelynn avait un véritable pouvoir magique sur lui.
Le Poufsouffle avait pensé durant toutes les vacances à leurs retrouvailles, et aujourd’hui il se retrouvait enfin face à elle et il avait enfin l’occasion de lui dire tous ce qui tremblait au bord de sa lèvre, et rien ne venait. Il était simplement content et cela lui suffisait pas mal.
Tendant de nouveau le bras vers Kitty, secouant légèrement le paquet contenant un objet qu’il avait mis du temps à trouver. Il aurait très bien pu lui offrir un bijou ou n’importe quoi, mais il tenait à ce cadeau particulièrement, il avait passé de nombreuses heures dans le chemin de traverse avant de le trouver enfin dans une boutique aussi poussiéreuse qu’étroite.
Mais la jolie Bellastrom n’eut pas le temps de prendre son présent, et à peine lui avait-elle souhaité un joyeux noël que déjà le sifflement caractéristique de la tête du train et la clochette du contrôleur raisonnèrent sur tous le quai et tous le monde se précipita d’embrasser une dernière fois sa famille avant de s’engouffrer dans le train. Rangeant soudainement le cadeau dans sa poche, Guillem attrapa sa valise et la balançât à l’intérieur du wagon avant de prendre la main de Kitty puis la valise de la jeune femme et de l’entrainer avec lui dans le compartiment. Le garçon ne faisait pas vraiment attention à ce qui se trouvait autour de lui, un large sourire lui barrait le visage et il riait pour rien, simplement parce qu’il l’a tenait par la main, qu’ils retournaient tous les deux à Poudlard et … un pincement au cœur se fit sentir dans la poitrine. Il avait envie de mettre les choses au clair, être certain qu’ils ne faisaient pas d’erreurs tous les deux. Tout du moins être certain qu’ils s’engageaient tous les deux dans la même direction, mais étrangement ce n’était pas cela le plus dur, il avait le sentiment qu’il pourrait toujours faire confiance à la blondinette, mais les mots sont parfois plus difficile à exprimer que les sentiments.
Et n’importe qui aurait vu le regard que le jaune et noir posait sur la bleu et bronze, aurait dit sans émettre un doute qu’il l’aimait. La tendresse et l’affection qu’il éprouvait pour elle depuis tous ce temps c’était accru à mesure du temps. Mais le respect qu’il avait pour Nicholas et l’incertitude concernant ses propres capacités magiques et en tant qu’homme l’avait longtemps dissuadé de se présenter face à la blonde.
Mais c’était elle qui était venue à lui, et à présent il avait l’impression qu’il pouvait grimper des montagnes, les déplacer, les repeindre, il ne savait pas trop ce qu’il était capable de faire, mais pour une fois dans sa vie, il n’avait plus peur de se montrer. Les rares fois ou il avait affronté en face à face ce qu’il craignait le plus, cela avait payé, alors pourquoi pas cette fois-ci ?

« - Toadelynn … tu me fais confiance n’est ce pas ? »

Le brun et la blonde étaient quelque peu bousculé par toutes les personnes qui traversaient les couloirs ou ouvraient les fenêtres pour saluer leurs proches restés sur le quai. Le brouhaha couvraient quelque peu les paroles du jeune homme qui sentit le rouge lui monter aux joues tendis qu’il observait la jeune femme dans toute sa splendeur emmitouflé dans toutes ses épaisseurs de vêtements.
Alors, comprenant que ses paroles ne seraient pas vraiment entendu et que de toute manière elles ne servaient pas à grand-chose pour le moment. Le jeune homme se penchât vers la Serdaigle et lui déposa un simple baiser sur le front. Lui murmurant un doux « - Tu m’as manqué. » alors qu’il frôlait sa joue avec sa main.
Se retournant dans le couloir tendis que le train commençait sa sortie de gare, il attrapât les deux valises et commença sa petite recherche d’un compartiment libre pour la sorcière et lui.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptyDim 16 Mar - 22:25




I'm still loving you also ♡

Après deux semaines de vacances, voici le temps de la rentrée venue pour tous les sorciers et dans le Poudlard express toute la joie, l'excitation et l'attente étaient tout particuliairement communicatives. Les bousculades et le bruit ne pouvaient en venir à bout du sourire jovial de Kitty. Étrangement, la blondinette se sentait comme dans une bulle de bonheur dès qu'elle se trouvait à proximité du jeune brun. Mais depuis qu'ils s'étaient retrouvés sur le quai, elle était un peu mal à l'aise et ne savait pas que dire ou quoi faire.
Si pour une fois elle aurait simplement cessé de réfléchir ne serait-ce qu'un court instant comme elle avait fait au bal de Noël lorsqu'elle était venue voir le Poufsouffle pour lui demander de lui parler et écouter juste son coeur, il est pour sûr que la blondinette aurait seulement posé ses lèvres contre celles du jaune et noir comme lui l'avait fait au bal, mais elle n'osait pas un tel geste. Aussi lorsque le Poufsouffle qui faisait tant affoler son coeur lui fit un bisou sur le front, elle se sentit plus rassurer.
De nombreux animaux tous plus mignons les uns que les autres vagabondaient dans l'étroit couloir, le train entamait sa route et les deux jeunes sorciers se cherchaient un compartiment, chose qu'ils ne tardèrent pas à trouver.
Soudainement le sourire de la Bellastrom s'effaça de son visage laissant ses traits vides d'expression. Elle se rappela de la question que lui avait posée Guillem, elle n'avait pas réussi à l'entendre dû au bruit alors elle s'était concentrée pour lire la question sur ses lèvres. Il lui avait demandé si elle lui faisait confiance, c'est du moins ce qu'elle crut comprendre. Et lui faisait-elle confiance ? Cette question raisonnait dans sa tête et elle eut un poids douloureux sur l'estomac. Comme si Toadelynn ne connaissait pas déjà la réponse alors que pourtant cette dernière était inscrite en elle depuis déjà longtemps en réalité.
Kitty doutait parfois de ses choix, parfois... d'elle-même et si elle n'avait pas donné de réponse tout de suite à cette interrogation ce n'est surement pas parce qu'elle n'en avait pas la réponse ou par manque de courage, mais uniquement à cause du grand brouhaha les encerclant lorsqu'ils se trouvaient dans le chemin menant aux compartiments. Et maintenant ? Maintenant qu'ils avaient trouvé un compartiment tranquille pour eux, la Serdaigle pouvait répondre et pourtant elle ne le fit pas.
Toadelynn regarda passivement le jeune Von Hammerschmidt puis baissa la tête en se pinçant les lèvres. Sa vision commençait à se voiler légèrement alors la blondinette préféra se tourner un instant vers la fenêtre ne voulant pas inquiéter inutilement Guillem.
La bleu et bronze se souvenait de ce que lui avait révélé il y longtemps sa famille. Un membre Bellastrom avait été avec quelqu'un d'une autre famille de sang pur et cela avait mal fini et si il y avait une chose que Kitty craignait énormément, c'était bien de faire la même erreur. La famille Von Hammerschmidt était jugée comme crainte, alors pourquoi se sentait-elle si paisible et hors de tout danger avec Guillem ? La blondinette ferma fort les yeux, expira profondément en silence, puis se tourna vers cette dose de gentillesse à l'état pur, un peu maladroit certes, mais ça Kitty s'en moquait.

- Guillem... je... La sorcière s'approcha et arrangea soigneusement et avec tendresse une mèche décoiffée des cheveux du jaune et noir et passa une main sous le menton du jeune homme pour pouvoir le regarder droit dans les yeux.
- Oui, j'ai confiance en toi... et absolument rien ne pourra m'en faire douter. Un regard, un seul, et tout le reste semblait s'être envolé autour. Le jeune sorcier était l'un des êtres les plus purs et fabuleux si ce n'est un peu maladroit, elle l'aimait tel qu'il était. Mais au fait pourquoi... Kitty plissa les yeux et inclina la tête. - Pourquoi m'avoir posé cette question ?


© Méphi.




Dernière édition par Toadelynn Bellastrom le Lun 14 Avr - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptySam 22 Mar - 18:52



 

 
Kitty & Guigui

 
I'm still loving you ♥


  Maintenant que le train était lancé, les fenêtres fermées et la plus part des valisent rangés dans leurs bacs, les élèves se pressaient les uns contre les autres à la recherche de compartiments où ils pourraient être tranquille, entre amis, entre amoureux ou seuls pour certains. Le Poufsouffle saluait d'un simple hochement de tête ses connaissances tendis qu'il se frayait un chemin jusqu'à un compartiment à priori vide qui pourrait accueillir la Serdaigle et lui. La main de la jeune femme dans la sienne était douce, et il n'avait pas envie de la serrer trop fort, là tenant presque avec délicatesse comme on tiendrait un objet précieux et cassant. Ouvrant la porte, Guillem s'engouffra dedans et hissa les valises dans les filets ainsi que les cages respectivement vide de leurs animaux de compagnies. Il ne faisait aucun doute au jaune et noir que Monsieur Chat était entré dans un des wagons et c'était logé contre un radiateur en attendant patiemment l'arrivée à Pré-au-lard. Se mordant doucement la lèvre inférieur le Von Hammerschmidt n'avait pu faire autrement que de noter le mutisme apparent de la Bellastrom. Peut-être n'avait-elle pas de réponses à lui donner, peut-être que l'élan qui l'avait poussé vers lui lors du bal s’éteignait progressivement. A la mesure que ses pensées naissaient dans son esprit, un poids lourd et une profond tristesse s'emparait de sa poitrine et l’empêchait petit à petit de respirer. Le calme était fait autour d'eux, derrière la vitre embuée les paysages défilaient, et rien ne semblait pouvoir arrêter la course du bolide de faire et de charbon qui fendait les dunes enneigées de l'Angleterre pour se diriger vers les collines rocheuses de l’Écosse.
Ne voulant pas ajouter de l'étrange à cette situation et au temps qui lui paraissait passer avec une lenteur démesuré, une fois son chargement fini, le jeune homme resta de dos, légèrement voûté, ses dents mordant presque à sang sa lèvre inférieur qui rougissait.
Guillem sentit Kitty bouger derrière lui et il fit volte face, la main de la jeune femme vint alors remettre ses cheveux rebelles et dru en place avant de venir s'attarder contre le contour de son menton tendis qu'elle s'approchait doucement de lui. Le cœur du Von Hammerschmidt sembla vouloir s'envoler de sa poitrine. Se rendait-elle compte de l'effet qu'elle pouvait avoir sur lui, plus puissante qu'un élixir d’envoûtement ou que le chant des sirènes, il y avait le regard de Toadelynn Bellastrom, son visage parfait, ses lèvres pleines, ses cheveux d'or, sa peau tacheté de délicates étoiles rousses. Elle était tous ce qu'il avait pu désirer, lui qui c'était résolut à n'être que le spectateur effacé des amourettes de ses camarades de classes, il avait face à lui la sorcière qui avait fait vibrer son cœur dès les premiers pas qu'elle avait posé dans Poudlard, trop jeune pour se rendre compte de ce qui se passait en lui à l'époque, triste de se dire qu'il pourrait décevoir son meilleur ami si il avouait les sentiments qu'il portait à sa cadette, Guillem était resté longtemps seul avec ses pensées. Mais plus rien ne le retenait à présent, pour la première fois depuis longtemps il était libre de vivre comme il le voulait et avec qui il le voulait, sans toutes les barrières qu'il c'était lui même fixé. Il n'aurait pas aussi longtemps joué cette comédie de fuite si il avait su plus tôt les sentiments de la Serdaigle à son égard et aussi si il avait vu à quel point son attitude l'avait fait souffrir.
Les mots de Toadelynn étaient doux, il aimait sa voix, son regard aussi, bien qu'il y remarqua une humidité nouvelle, le Pouffy ne voulait pas qu'elle pleure.
Rassurant toutes ses peurs, la blondinette du voir le visage du brun se détendre alors qu'il entendait le sens de ses mots. Laissant un nouveau sourire se dessiner sur son visage étrange, Guillem hocha la tête, gardant son regard bleu d'encre dans les pupilles lumineuses de son interlocutrice.

« - Je te pose cette question parce que … je ne cesse de me poser des questions, à propos de toi, et de nous aussi. Parce que ... »

La voix de Guillem se suspendit dans les airs, le temps d'un cours instant, un petit moment ou son visage s'approcha doucement de celui de Kitty. Il ne savait pas trop ce qui le poussait à faire ça, mais il en avait envie, et il ne voulait pas se retenir, il ne voulait plus se montrer si fuyant à l'égard de Kitty. Guillem voulait être le garçon qu'il était avec tous le monde, parfois un peu naïf, souvent impulsif, qui avait un humour décalé et incompris, qui riait de simples évidences et qui se souciait de tousses, mais surtout qui savait aimer profondément et sans mesures, car on ne lui avait jamais appris à aimer, et qu'il voulait découvrir ça pleinement et par lui même.

« - … j'ai très envie d'être toujours à tes côtés Toadelynn. »

Glissant sa main sur la joue de la blonde, le Poufsouffle avançât son visage un peu plus, puis un peu plus encore, et posa ses lèvres sur celles de la blonde, fermant doucement les yeux, tendis que son grand corps mince et dégingandé se rapprochait un peu plus de celui de la jeune sorcière. Oui il ne se lasserait jamais de l'embrasser, il voulait l'embrasser pour toujours, cette sensation lui avait manqué, et il était plus heureux qu'il ne l'aurait cru de la retrouver, la sensation de la douceur de l'amour que Kitty pouvait avoir à son égard.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptyLun 24 Mar - 22:51




I'm still loving you also ♡

Patientant une réponse, la jeune Blellastrom ne voulait cependant pas oppresser le charmant Poufsouffle. Le trajet qu'effectuait le Poudlard express assurait toujours un bon bout de temps avant d'arriver à Pré-au-Lard. Cela n'avait bien entendu jamais particulièrement importuner la jeune Serdaigle, bien au contraire. Même si elle avait pour chaque reprise de cours hâte de retourner à Poudlard, elle ne s'agitait pas comme le fessait beaucoup de monde dans les compartiments avoisinants le leur. La blondinette tout comme maintenant savourait chaque instant en s'émerveillant de tout et rien, inhalant la douce odeur des sucreries se diffusant à travers tout le Poudlard express, admirant la beauté de mère nature à l'extérieur qui se pelotonnait d'une fine couche neigeuse surplombée d'un soleil s'éveillant doucement en perçant à travers les nuages.
Faisant nez à nez avec ce doux séraphin qu'elle avait la chance d'avoir à ces côtés, Kitty s'étonna pour la énième fois et pas des moindres de la minceur de Guillem, car même bien envelopper dans son manteau, ses épaules restaient aussi minces. La blondinette escomptait qu'il soit en bonne santé au moins, l'inverse l'aurait maladivement inquiété. Heureusement le Poufsouffle souriait. Un merveilleux sourire qui électrisa Kitty qui fut parcouru d'un frison comme de coutume lorsque ces jolies lèvres finement ciselée s'étirer d'un sourire ensorceleur et les deux yeux azurin étincellent du garçon qu'elle aime se pose dans ses yeux ligotant implacablement un sourire affectueux sur le visage disséminé de taches de rousseur de la blondinette. Ne manquant pas un seul mot prononcé par le doux être c'est avec stupeur qu'elle entendit ce dernier couper sa phrase.
Un fugace silence pris place entre eux et cette interruption fit attiser les méninges de la blondinette et pas que, son coeur et ses poumons semblaient se comprimer progressivement. Que voulait-il dire ? Pourquoi s'être interrompu de la sorte ? Quelles étaient les questions qu'il se posait ? Comment... oh a force de réfléchir ses idées s'entremêlaient. Guillem était si adorable. À présent qu'il venait d'approcher son visage, le souffle des deux jeunes sorciers s'amalgamer presque et le Poufsouffle acheva sa phrase.
La jeune sorcière voulut dire quelque chose au jaune et noir, mais voyant son visage se rapprocher doucement d'elle puis posé finalement sur les siennes. Ses lèvres étaient douces, elle appréciait se contacte, la bleu et bronze ferma les yeux ayant l'impression reposante d'être ailleurs et ne parlons même pas de ses paroles non prononcées qui elles s'étaient volatilisées comme des jolis papillons.
Les cris, les rires et la douce mélodie des vapeurs s'échappant de la locomotive avaient cédé leur place à un unique bruit, étrange. Du... tambour ? Mmh, bien sur que non, cela était intensément plus sensationnel et rassurant et elle put l'identifier rapidement. Puis la réalité la rattrapa lorsque leurs doux contactent furent rompus et ses oreilles s'immergèrent du vacarme familier du Poudlard express heureusement atténuer par l'isolation des compartiments. Le doux son qu'elle aimait tant s'évapora, mais elle savait qu'elle pouvait l'enttendre quand elle le souhaiter à partire du moment ou elle pensait au brun de ses rêves.
La Serdaigle ouvrit les yeux avec lenteur et faisant un petit pas en arrière elle fut parcouru d'un frisson et glissa tendrement l'une de ses main autour d'une main de Guillem prenant ses doigts entre les siens.

- Guillem, je tiens vraiment beaucoup à toi...

Toadelynn n'aurait su dire à quel point le jeune Von hammerschmidt était important pour elle parce que c'était à l'infinie. Souriant au beau brun, le regard océanique de Kitty fut happé par une petite chose toute marron derrière la porte de leur compartiment. Son petit Simka semblait vouloir retrouver le confort de sa cage.
La Bellastrom abandonna tout en douceur la main du jaune et noir et partit d'un pas vif entre ouvrir la porte afin de laisser entrer son écureuil de compagnie puis entendant la joyeuse voix de Nicholas provenant de plus loin elle passa sa tête dans le couloir, mais ce dernier était vide. Son grand frère avait sans doute retrouvé ses amis Gryffondor.
Rerentrant dans le compartiment, la blonde libéra énergiquement la cage et la posa au sol le temps d'y faire entrer Simka puis la cala en nouveau. Possant un dernier regard bienveillant sur le petit animal, Kitty se replaçât près du Poufsouffle et ses lèvres se remirent à sourire.

- Si tu as des questions... peu importe l'heure ou le lieu, que se soit aujourd'hui où un autre jour n’hésite surtout pas à m'en parler. Je ne veux pas que tu aies des doutes.

Tout en disant cela, Kitty garda son regard captiver dans celui de Guillem. Elle voulait qu'il puisse lire toute la sincérité de ses mots toute son affection pour lui dans ses yeux comme elle pouvait voir dans ceux du jeune sorcier l'amour qu'il lui portait.


© Méphi.




Dernière édition par Toadelynn Bellastrom le Lun 14 Avr - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptyDim 13 Avr - 22:55



 

 
Kitty & Guigui

 
I'm still loving you ♥


  Les allez et venu des élèves se calmaient, chacun trouvaient sa place, et Guillem venait lui aussi de trouver enfin la sienne, après s'être sentit à part si longtemps, se demandant même si il appartenait à ce monde magique qui l'avait pourtant vu naître et grandir, il savait à présent qu'il y avait à ses côtés quelqu'un qui tenait à lui, quelqu'un en qui il pouvait avoir confiance, une personne sur qui il pourrait poser ses yeux et se sentir immédiatement soulagé et rassuré. Kitty répondait à son baiser, il pouvait sentir la douceur de ses lèvres, la chaleur de sa peau, il aurait presque pu entendre les battements du cœur de la Serdaigle, si les siens n'avaient pas été si fort en cette instant. Il était si rare qu'il fasse preuve de courage et pourtant face à elle il se sentait investit d'une force capable de soulever les plus hautes montagnes, si seulement elle le lui demandait.
Mais au fond de lui quelque chose d'autre rassurait Guillem, il aimait Kitty, car il savait qu'elle ne lui demanderait pas ce genre de chose, car elle saurait respecter son mutisme, ses blagues affligeantes, sa candeur, elle saurait le rassurer comme il saurait la rassurer. Il l'avait vu plusieurs fois avec Nicholas, elle posait sur les gens de son entourage tellement de douceur et de tendresse, tous ce qui lui avait manqué durant toutes ces années et qu'il avait essayé de compenser lui même par toute sa naïveté. Mais le Poufsouffle ne se laissait pourtant pas marcher sur les pieds, et si aujourd'hui il était sur d'une chose, c'était qu'il ne laisserait jamais Toadelynn se mettre dans une situation compromettante pour lui. Elle c'était déclaré, et ils partageaient aujourd'hui très officiellement, quoi que seuls dans un compartiment du Poudlard Express leur amour, c'était assez pour que le Von Hammerschmidt considère qu'il fallait qu'il prenne des aujourd'hui, des responsabilités auprès de la jeune femme.
La Bellastrom s'occupa un instant de son petit animal de compagnie, tendis que Guillem l'observait. Elle avait des manières délicates, et un peu maladroite aussi, au fond ils se ressemblaient tellement … la bleu et bronze venait de lui dire qu'elle tenait à lui, ils tenaient l'un à l'autre cela ne faisait aucun doute, mais les mots ne suffisaient plus à exprimer leurs sentiments.
Au moment ou la blondinette reposa son regard sur le brun, le cœur de Guillem fit un nouveau salto dans sa poitrine, il ne savait pas vraiment si c'était normal, si cela se calmerait un jour mais les faits étaient là, il avait l'impression d'être sur le point de faire une crise cardiaque à chaque seconde tellement il était simplement heureux de croiser son regard si près, si près … Kitty s’approchât à nouveau de lui, et un sourire tendre s'étira sur le visage du Von Hammerschmidt tendis qu'elle lui adressait des paroles si rassurantes. Avec douceur Guillem prit les mains de la Bellastrom, passant doucement ses longts doigts entre les fines phalanges de la sorcière. Puis doucement il l'amena à s'asseoir sur la banquette, prenant la place face à elle, leurs regards ne c'étaient pas quitté une seule seconde, comme s'ils étaient devenu l'oxygène nécessaire à leurs survies.

« - C'est à moi que tu peux poser des questions. Tu sais ... »

La voix du jaune et noir resta en suspend, il cherchait ses mots, à se faire comprendre le mieux possible, il avait peur que sa maladresse oratoire le mette encore dans une situation inconfortable, surtout au moment où il ne désirait que rassurer et jurer de son amour, mais rien n'était si simple lorsque l'on avait un passé comme le sien, un naturel énorme pour se mettre dans les pires situations et surtout un véritable don pour tout gâcher, à son image.

« - … beaucoup de gens disent que je suis un piètre sorcier … et c'est VRAI ! D'ailleurs je ne sais pas faire grand chose, mais je te protégerai, je te le jure, je ferais en sorte qu'il ne t'arrive jamais rien, et puis j'aimerai que tu me fasse confiance malgré tout. »

La voix de Guillem et ses paroles s'accéléraient à mesure qu'il sentait qu'il s'enfonçait, et surtout que l'image de la jeune fille devenait de plus en plus clair devant ses yeux. Il venait de comprendre ce qu'il fallait faire, mais il avait aussi peur d'avouer. Personne ne l'avait rejeté lorsqu'il avait exposé son don, mais quel serait la réaction de la sorcière ?

« - Si je te montrais quelque chose me concernant … quelque chose de très particulier, est-ce que tu peux me promettre de le garder pour toi ? Est ce que tu pourrais me promettre que cela ne changerait pas l'avis que tu aurais de moi Toadelynn ? »

Les yeux de Guillem plongèrent dans ceux de la jeune femme y cherchant du réconfort. Il avait peur et en même temps très envie de lui révéler l'un de ces plus grands secrets. Il l'avait évité si longtemps, pourrait-elle lui pardonner simplement si il lui montrait qu'il était différent des autres sorciers en bien plus de domaine qu'elle ne pouvait le penser ? Il était certain que oui, et pourtant il cherchait au fond du regard de la Bellastrom son approbation.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptyLun 14 Avr - 15:35




I'm still loving you also ♡


Étrangement et contrairement à ces habitudes dans ce train particulier guidé d'une locomotive rouge, Kitty ne s'adonna pas à la lecture. D'ailleurs, elle était trop bienheureuse pour avoir ne serait-ce qu'un instant songé à lire si ce n'est à l'exception des lettres que lui avait écrites le poufsouffle durant les vacances qui prenaient fin. Oui, ce matin avant de faire route vers le chemin menant à la voie 9 ¾ Toadelynn s'était inculqué à relire chacune des lettres un par un sourire aux lèvres, se hâtant à l'idée de retrouver ce tendre visage céleste. Ses lèvres accentuèrent d'un sourire bienséant, elle avait la sensation d'être une plume bercée par le vent dans un univers se saupoudrant de nouveau. Cette sensation de bien-être et de bonheurs qui l'envelopper semblait ne jamais finir, mais instable puisqu'elle s'intensifiait avec son bel amoureux tout près d'elle.
Elle l'aimait, oh oui qu'elle l'aimait et ce depuis la fin de sa première année passer à Poudlard. Sauf qu'à l'époque, Kitty ne comprenait pas la raison qui la poussait à se mettre à sonder les environs du regard lorsqu'elle entendait ces sept lettres, les sept lettres du prénom du jeune sorcier qui n'était qu'alors que le meilleur ami très sympathique de son grand frère. Puis ses sentiments pour le jaune et noir ne firent que s'intensifier pour transmuter en un sentiment plus vigoureux et quand elle l'eut compris, enfin, car cela lui pris très longtemps, Toadelynn avait choisi de rien dire s'efforçant ainsi à l'ignorer en vint songeant que ceux-ci ne pouvaient-être réciproques.
Aussi, la blondinette avait pu remarquer sans difficulté le comportement fuyant que l'adorable brun adopté est plus particulièrement en sa présence à elle. Sa première pensée fut qu'elle l'embêtait peut-être par sa présence, mais enfin, ne démordant pas de l'idée que si cela aurait été le cas alors le Poufsouffle l'en aurait informé cela allait sans dire. La Serdaigle avait appris à connaitre le jaune et noir et savait même il y a quelques mois en arrière que Guillem était une personne des plus gentille et surtout franche. Néanmoins, sa préférence fut  ne pas ce faire d'idée concernant l'attitude du garçon qui avait réussi à captiver son attention sur lui par un geste des plus attentionnés.
À présent, la Serdaigle se tenait prête à répondre aux questions qu'aurait pu lui poser le jaune et noir le regardant attentivement. Elle n'avait pas envie d'avoir de secret pour lui alors peu importe ses questions, elle y répondraient comme elle a toujours fait avec tout le monde c'est-à-dire le plus franchement possible.
Guillem l'entraîna à s'asseoir prenant place face à elle, et contre toute attente il lui dit que c'est elle qui pouvait lui poser des questions.
La jeune sorcière ne put réfréner un petit bruit de surprise, mais elle ne le lâcha pas des yeux pour autant. Ne prononçant pas le moindre mot, la blondinette attendit patiemment qu'il termine sa phrase, car on aurait bien dit que le jeune Von Hammerschmidt cherchait ses mots et elle ne voulait pas l'interrompre. Sa seule envie à ce moment-ci fut de prendre Guillem dans ses bras. Tout du brun, de ses mots aux fins traits de son visage laissait présager une certaine crainte. Peut-être était-ce le cas. Qu'appréhendait-il de la sorte ?
Aux dires du jaune et noir, Toadelynn se réinstalla à coté de lui et plaça delicatement une main sur le côté du cou du sorcier.

- Il n'y a pas de sorcier médiocre, nous sommes tous à égalité et ce qui nous différencie n'est pas la force avec laquelle nous manions nos dons ou pouvoirs, mais ce que nous choisissons d'en faire ou les causes que l'on sert.

Là était son avis et ce qu'avait dit Guillem ensuite avait coupé le souffle à la jeune femme qui se mordit la lèvre en détournant son regard. Demeurant silencieuse, la Serdaigle sentait ses joues s'empourprer soudainement et aucun mot ne lui venait. Kitty leva la tête et remit son regard dans celui du Poufsouffle tout en envoyant un sourire chaleureux au garçon qui avait un vrai don sur son coeur qui s’accélérait juste avec l'un de ses sourires, sous son regard d'un bleu hypnotique ou simplement par sa compagnie.


- Guillem, ça me touche énormément ce que tu me dis. Tu es adorable, mais... je ne veux pas que tu te sentes obligé de quoi que ce soit ou que tu te mettes en danger par ma faute. La bleu et bronze observa un instant Guillem avant de poursuivre. Je sais que tu es une personne gentille et fiable et tu as toute ma confiance parce que tu es vraiment important pour moi.


Toadelynn était sincère et maintenant que Guillem et elle étaient ensemble elle préférer s'exprimer clairement plutôt que tergiverser durant des jours comme elle avait pu le faire par le passé. La Serdaigle sentait la douce odeur de parfum du Poufsouffle de son coeur et se rassura d'être ainsi à ses côtés, près de lui. Elle avait commencé à approcher sa main du visage de son amoureux, mais stoppa son geste laissant adroitement tomber sa main contre la paroi du compartiment afin d'apporter toute son attention à la conversation que le jeune Von Hammerschmidt continua. Quelque chose de particulier disait-il.
Un air un peu plus sérieux s'afficha sur le visage de la blondinette. Certaine que quoi que ce fut, ce ne pouvait pas être négatif. Ainsi donc, Guillem avait un secret, secret qu'il s’apprêtait à lui révéler lui prouvant sa confiance pour elle, c'est comme cela que Kitty voyait ça. Pourquoi pensait-il que cela change son avis pour lui ? La jeune femme lui lançât un regard bienveillant malgré un certain sérieux dont-elle faisait preuve.

- Non... évidemment que ça ne changera rien et je te promets que je ne le dirais à personne.

Elle l'aimait, comment voulait-il que ça change quelque chose ? Elle se demandait qu'allait-il dire.

© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptyMer 23 Avr - 18:38



 

 
Kitty & Guigui

 
I'm still loving you ♥


  Les mots de Kitty étaient doux et simple, comme elle. C'était une réflexion cent pour cent Guillem Von Hammerschmidt mais il ne pu s’empêcher de se la faire, laissant cette phrase prendre toute sa consistance dans son être, apaisant ses doutes, redoublant sa volonté de partager avec elle un de ses plus grands secret. Pourquoi par Merlin ne lui avait-il pas confié avant ? Et bien certainement car le trouble qu'il éprouvait aux côtés de la jeune femme était trop fort pour qu'il ne puisse vraiment se dévoiler à elle. Mais alors qu'ils se faisaient face, qu'ils se parlaient et que leurs yeux pétillaient les uns face aux autres, que leurs joues s'empourpraient à l'unisson, et que leurs mains se frôlaient, se serraient et se caressaient, Guillem avait l'intime conviction que c'était le bon moment. Que toutes ses bêtises, toutes les idioties qu'il avait pu faire face a elle, l'avait conduit à ce moment.
Il pouvait voir et ressentir dans tous ses gestes et dans toutes ses paroles l'affection qu'elle lui portait et à ses yeux tout cela était bien plus précieux que ce qu'il avait à lui offrir, un pauvre secret qui très certainement en sortant de Poudlard n'en serait plus un. Mais comment démontrer autrement à la jeune femme qu'il était amoureux d'elle.
Toadelynn porta à nouveau ses yeux clairs et son visage constellé de taches de rousseurs vers Guillem. Le garçon eut soudain envie de poser ses lèvres sur toutes les petites taches orangées qui parcourait le corps de la Serdaigle, mais cette idée même, cette possibilité de la toucher ainsi le fit rougir jusqu'aux oreilles. Détournant un instant les yeux du visage de la jeune fille, il laissa son regard se perdre dans les dédales de collines qui semblaient courir les unes derrières les autres.
« important pour moi », c'est mots résonnèrent aux oreilles du jeune homme et il tourna la tête vivement vers Kitty, soufflant du bout des lèvres.

« - Pour moi aussi. »

Sa voix sembla se perdre dans sa gorge, tant de promesses, tant de simplicité, leur relation semblait si étroite, si naturel en cet instant, Guillem aurait pu en pleurer. Dans son éducation et dans son entourage, les hommes et les femmes ne s'aimaient que par convenance, il avait toujours refusé cette idée d'être une marionnette de plus dans le grand échiquier des sang-pur, il se fichait bien du sang, les gens pouvaient bien faire ce qu'ils voulaient, lui il aimerait la personne qu'il choisirait d'aimer. Une Bellastrom, malgré leur sang, ce nom ne sonnerait pas bien aux oreilles de son père, mais cela importait peu, il resterait auprès de Kitty, jusqu'à la fin des temps lui semblait-il.
Il fallait qu'il se lance, qu'il lui montre. Prenant une profonde inspiration, le Von Hammerschmidt mit les mains de Toadelynn dans les siennes, les posant l'une à côté de l'autre, comme ces statuts dont l'eau se déposaient dans les paumes lorsqu'il pleuvait autour de Poudlard.

« - Très bien, j'aimerai que tu reste comme ça, ferme les yeux, juste un instant. Tu sauras à quel moment les rouvrir. »

Attendant qu'elle s’exécute, le jeune homme observa une dernière fois le visage de la bleu et bronze avec ses yeux d'humain avant de clore ses paupières à son tour. Se concentrant. Le processus était toujours un peu délicat, il fallait qu'il pense à une parti de son corps en particulier, et à sa grande honte, la partie de son corps qui se transformait le plus facilement était ses oreilles et le bout de son nez. Le picotement des poils qui commençait à lui couvrir le corps, le frottement de ses membres qui changeaient de dimension, sa moustache longue et blanche, son pelage noir, tout cela lui était terriblement familier. Mais cela serait-il aussi pour Kitty ?
Nicholas n'avait rien dit à sa sœur, le Von Hammerschmidt le savait. Quelque part au fond de lui, il se sentait fier de ce pouvoir, mais il avait aussi peur, peur de tous ce qu'un tel don pouvait engendrer. Enfin ce n'était pas de ça qu'il fallait ce préoccuper, il voulait voir la réaction de celle qu'il aimait à sa spectaculaire transformation. Oh bien sur, il aurait aimé être un animal plus noble, quelque chose qui pouvait mettre dans les yeux de la jeune femme des étoiles. Mais il n'était qu'une gerbille, un petit rongeur, qui à présent tout à fait transformer se tenait tout entier sur les paumes de la blondinette. Il tenait dans ses mains sans difficultés, léger comme un animal de cette taille pouvait l'être.
Laissant échapper un petit couinement, il leva le museau en direction de la jeune fille. Les bruits du wagons lui parvenaient avec plus d'exactitude, chaque mouvement était démultiplié, mais un iris, semblable au rayonnement d'un diamant, lui permettait de concentrer sa vue, et ses deux petites pupilles du même bleu foncé que ses yeux humains, restaient imperturbablement fixé sur le menton, qui lui paraissait à présent gigantesque, de la jeune fille. Il ne pouvait plus communiquer avec elle, mais si elle avait pu lire dans son esprit, elle aurait ressentit l'angoisse et l'affection qu'il lui portait, même sous cette forme animal.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptyJeu 24 Avr - 16:01




I'm still loving you also ♡



Que quelqu'un comme Guillem, songea-t-elle, pouvait-il tenir si bien secret qu'il lui demandait à elle de ne rien répéter une fois qu'il lui aurait dit ou plutôt montrer. Tandis que non sans dételer ses pensées, elle n'aurait pu s'en empêcher il en était ainsi maintenant, les yeux devenu légèrement interrogateurs de la blondinette rencontrèrent le bleu de ceux de son cher bien aimé et elle fut saisi d'un doux frisson. Pas une seule trace de scepticisme ne l'embrouiller, car convaincu que quoi que soit cette mystérieuse révélation cela ne pouvait être que neutre ou positif.
Depuis quelques jours, disons deux semaines précisément, oui, le soir du bal, le soir le plus extraordinairement merveilleux ou depuis la joie n'avait plus quitté Toadelynn faisant que s'attiser comme un grand brasier et surtout lorsqu'elle croise cet être si beau d'esprit de visage et d'âme. L'une de ses plus grandes craintes s'en était allé, cette effroyable peur de recréer l'erreur qui fut autrefois celle de l'un de ses proches, car avec Guillem, pour sûr, sa peur la plus paralysante n'avait plus lieu d'être.
Kitty se sentait tout de même un peu oppressé par les mystérieuses questions qu'avait-eut Guillem, attentive à lui la blondinette observa placidement le doux Poufsouffle toujours sourire aux lèvres, l'inverse en aussi bonne compagnie fut impossible. Elle chérissait tendrement Guillem, ses pommettes amarante, sa peau qui accrochait aisément la lumière, ses lèvres naturellement colorées d'un beau rose, ses yeux, il était exquis, comme toujours.
Le jaune et noir plaçât les mains de la jeune femme de façon... spéciale, et lui sollicita également de manière presque imprononcer, ce qui fort bien n'inhiba aucunement la compréhension de Toadelynn de fermer ses yeux.

- D'accord.

Un "pourquoi" lui brûlait les lèvres, mais elle n'en dit rien ferment simplement les yeux tout en laissant ses mains comme avait pu les placer le Von Hammerschmidt. Plonger dans le noir bien que sentant la lumière derrière ses paupières, la Serdaigle en profita pour faire le vide, mais il fallut peu de temps avant qu'elle ne ressente une sensation pour le moins bizarroïde fasse apparition au creux de ses mains.
C'était étrange, que se passait-il ? Elle eut l'impression de tenir un objet, chose totalement stupide, aucun objet n'est aussi doux, petit, léger et chaud comme cela. Toadelynn inclina sa tête sur le côté prolongeant sa réflexion doutant de pouvoir ouvrir les yeux maintenant et pourtant prise d'une grande curiosité soudaine. Pourquoi... Son coeur manqua un battement, mais elle maintenait marlgré ça ses mains parfaitement immobile.
Que signifier tant d'absence de bruit ? Était-elle donc seule à présent dans ce compartiment ? Et pourquoi peu importe la réalité de ce qu'elle tenait cela venait juste de bouger ? un couinement se fit entendre, ne maîtrisant plus sa curiosité bien que ne croyant pas le bruit parvenu à ses oreilles et jugeant que le moment fut venu, elle ouvrit ses yeux avec lenteur laissant la lumière imprégner ses iris incertaine de ce qu'elle allait découvrir, le secret de Guillem, oui, mais quoi exactement ?
Kitty pencha sa tête vers le bas et ses deux yeux bleus s'agrandirent. Frapper d'une grande stupeur, elle demeura muette durant deux grandes minutes qui lui parut n'être que dix secondes contemplant le petit rongeur dans ses mains qu'elle resserra l'une contre l'autre tout en les laissant ouverte. Ce fut une chance que la blondinette n'est pas peur des animaux de petite taille. Alors, le secret de Guillem, le garçon qu'elle aimait, fut qu'il était un animagus. Un ANIMAGUS !  Son air surpris  disparut de son visage remplacé par de l'admiration. Son pelage noir riche, ce petit museau, ses petites papattes toutes choupinettes et ses yeux d'un bleu intense... Il était trop mignon, tout attendrissant on aurait dit une peluche qu'elle eut envie de câliner et su s'en interdire, mais c'était avant tout son amoureux.

- Guillem, c'est magnifique d'avoir un tel don. Ne t'inquiète pas ton secret sera bien gardé.

Elle se forçait à parler à voix basse pour ne pas endommager les tympans de la petite gerbille qu'elle observait et tenait comme si c'était une pépite d'or veillant bien à ne pas le faire tomber.
La Serdaigle se rendait bien compte de la confiance que Guillem avait pour elle et cela avait une importance considérable et son secret ne changé vraiment rien à ses sentiments pour lui. Maintenant qu'elle y pense, peut-être souhaitait-il être posé en surface plate et moins en altitude. D'un geste subtile et sans brutalité, elle posa ses mains à coté d'elle sur la banquette.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptyDim 27 Avr - 21:16



 

 
Kitty & Guigui

 
I'm still loving you ♥


  Ça y était, Kitty ouvrait les yeux, elle allait découvrir son secret, Guillem sentit une petite angoisse monter en lui, ce qui résultat en un léger couinement, et un frémissement de ses longues moustaches blanches. Elle posa son regard sur la forme animal qu'il venait de prendre,et resta durant plusieurs instants interdite. Le Von Hammerschmidt prit un instant peur, craignant qu'elle ne le rejette, après tout, il n'était qu'un petit animal inutile sous cette forme, et plus le sorcier qu'elle embrassait quelques minutes auparavant. Puis il se rappela les réactions de ses proches, Penelope avait sauté sur lui en criant, et en ne se privant pas de lui caresser le poil en couinant elle aussi, Nicholas avait rit et dit deux ou trois mots pour qualifié sa transformation, tous le monde réagissait de manière différente, Toadelynn aussi à première vue.
Soudainement le visage de la Serdaigle s'illumina et elle lui adressa enfin la parole, malgré le changement que son ouïe avait subit, il ne pouvait s’empêcher de trouver qu'elle avait une voix absolument magnifique, une voix qu'il serait capable d'entendre sans fin, ce genre de voix avec laquelle on aimerait s'endormir et entendre aussi au réveil. Ou plutôt était-ce parce qu'il était amoureux, au fond, il se fichait bien des raisons, il aimait sa voix voilà tout.
Elle sembla particulièrement ravi de voir la capacité de son nouveau petit ami, et lui, bien qu'elle ne puisse le voir alors qu'il était sous cette forme, était heureux de la voir réagir ainsi, soulagé du poids étrange qui était tombé sur sa poitrine lorsqu'il c'était transformé. La belle Bellastrom lui promis de garder son secret, et Guillem l'a cru sur parole, laissant un nouveau couinement sortir de ses babines tout en tournant sur lui même entre les délicates mains de la sorcière.
Elle du croire qu'il désirait être mieux installé, car elle posa ses mains sur la banquette tout prés d'elle. Il descendit, laissant ses pattes avant et arrière toucher le cuire meuble, puis relevant sa petite tête vers sa chère et tendre, il vit qu'elle continuait de le regarder, d'un bond en avant il se blottit contre la cuisse de la jeune femme, lui signifiant comme il le pouvait, son affection, puis, il sauta au milieu du compartiment, et ce concentra de nouveau.
Le Poufsouffle sentit ses membres avant et arrière s’agrandir, puis son pelage disparaître, ne restant plus concentré que sur le haut de son crâne. Il savait très bien que la transformation, bien que rapide, n'était pas très belle à voir. Son museau arrêta de le démanger et ses moustaches finirent par totalement se rétracter, il savait que son retour à l'état d'homme était terminé, et avec un regard à la fois ému et gêné il regarda Kitty.

« - Alors, tu m'acceptes … tout entier ? »

Le sourire de Guillem se dessina sur son visage, creusant ses fossettes, accentuant ses pommettes, tendis que doucement il venait s'asseoir à côté d'elle, attrapant sa main et laissant ses doigts se mêler aux siens. Leurs yeux s'accrochèrent encore, et le jeune homme se pencha vivement vers la sorcière, déposant ses lèvres sur celles de Toadelynn, passant sa main libre dans la chevelure d'or de sa joli petite amie. Il se sentait enivré à ses côtés, il devait sans cesse se retenir de l'embrasser, car c'était loin d'être convenable après tout de passer son temps à l'embrasser, mais à certains moment il avait beaucoup de mal à son contrôler.
Durant toutes ces années où il l'avait observée, il c'était demandé quel goût auraient ses lèvres, dans des moments d'absence, il s'imaginait à la place de tous ces beaux garçons qui gravitaient autour d'elle, lui, Guillem Von Hammerschmidt ayant l’audace de se pencher vers elle, de poser sa bouche contre la sienne, et aujourd'hui il pouvait le faire, sans avoir à rougir. Et pourtant il rougissait jusqu'aux oreilles. Il rompu le baiser, et garda un instant les yeux fermés, il avait l'impression d'être beaucoup trop attife avec elle, ils venaient à peine de se regarder, de se comprendre, il lui avait révélé l'un de ses plus grand secret. Le jaune et noir ne s'attendait pas lui même à avoir de tels réactions, mais la douceur, la tendresse et l'amour qu'il lisait dans les yeux de la jeune femme ne l'aidait pas à contenir son envie de lui prouver son amour pour elle.
Rouvrant les yeux il observa le magnifique visage de Kitty, replaçant une de ses mèches folle, bouclée et blonde derrière son oreilles, tout en profitant de ce geste pour lui caresser doucement le visage.

«  - Désolé. »

Les joues du jeune homme étaient en feu, son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine, cette journée était parfaite, parfaite sur tous les points, et il ne pouvait que ce sentir bien aux côtés de la Bellastrom, plus qu'enivré il était à jamais charmé par celle qu'il semblait avoir attendu toute sa vie.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptyLun 28 Avr - 20:24




I'm still loving you also ♡


La petite gerbille noire descendit des mains de la jeune femme et même sous cette forme de rongeur cela n'empêcher visiblement pas le beau Poufsouffle de lui montrer à sa manière qui fut adorable l'affection qu'il lui portait.
Observant d'un regard fasciner tandis qu'au milieu du compartiment son tendre amoureux procédait à sa transformation qu'elle ne trouvait pas repoussante car même avec des moustaches blanche de gerbille Guillem gardait son charme.
Lorsque le Poufsouffle posa sa question, celle-ci glissa dans les oreilles de Toadelynn comme quelque chose de stupéfiant pour se poser dans son esprit telle une plume effleurant l’évidence d'une réponse. Elle l'aimait pour lui même et loin de là l'idée qu'une révélation peu importe son envergure puisse changer cela.

- je t'accepte tel que t'es... puis j'aime bien les gerbilles. Finit-elle prudemment en chuchotant dans l'éventuelle possibilité que quelqu'un puisse passer à proximité de leur compartiment.

N'ayant rien le temps d'ajouter avant que Guillem lui prenne la main glissant ses longs doigts fins entre les siens. provoquant rien que par son approche des palpitations émoustillaient dans la cage thoracique de la blondinette. Les lèvres du Von Hammerschmidt vinrent contre les siennes, doux, ses baisers étaient doux tout comme se contact, Toadelynn aimait cette sensation qui lui faisait ressentir une suave électrisation dans le dos et des papillons dans le ventre.
Rouvrant ses paupières quand le contacte cessa, la jeune sorcière eut une compression au coeur regrettant presque déjà cette séparation de leurs lèvres. Elle n'avait d'yeux que pour lui, son regard s'enchainait à celui de son bel amoureux comme un aimant. Le jeune Von Hammerschmidt replaça une des mèches bouclées de Kitty frôlant un instant son visage et s'en excusa comme si il avait fait une faute.

- Guillem, j'ai une confidence à te faire... Elle s'interrompit.

Cela aurait moins d'importance que le merveilleux secret du jeune sorcier cela allait sans dire, peut-être même aucune sorte d'importance, l'était-ce d'ailleurs ? Pour Kitty assurément, oui, mais elle espérait tout de même que le jeune homme de son coeur ne prenne pas peur ou la voit pas, elle, sa petite amie comme une sorte de folle.
Toadelynn posa délicatement sa main en bas du visage du jaune et noir presque au creux de son cou. Au fond, les personnes qui jour après jour passaient autour d'elle ou les jeunes hommes adoptants un comportement dont elle ne comprenait pas le sens avec elle. Elle les regardait tous de ses yeux contumièrement bienveillants bien sûr, mais les voyait que comme de bons amis, des camarades et la seule personne envers qui son regard différait avaient toujours été Guillem. Comme si depuis le début une part d'elle-même, de son âme n'attendait que lui.

- J'ai toujours gardé ton écharpe, je me suis jamais résolu à venir te la rendre parce que l'avoir auprès de moi me sécuriser et m'apaiser plus que n'importe quoi d'autre.

Et si cette écharpe eut tant de capacités sur elle cela n'est pas car ils étaient dans une école où la magie les entourait constatant, cette écharpe ne possédait aucune magie particulière si ce n'est celle d'appartenir à une personne absolument extraordinaire. Voir l'écharpe, pouvoir la tenir simplement entre ses mains rappeler  toujours à Kitty le doux visage de son propriétaire qui se dessiner parfaitement dans les moindres détails dans les songes de la Serdaigle.
Un sourire passa sur les lèvres de la jeune femme qui plaçant sa deuxième main dans le cou de Guillem elle approcha légèrement sa tête de celle du Poufsouffle. Se stoppant un instant et scrutant des yeux le visage de son amoureux un peu hésitante puis continua d’avancer jusqu’à ce que ces lèvres se posent contre celles du Guillem et elle ferma les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui EmptySam 10 Mai - 18:46



 

 
Kitty & Guigui

 
I'm still loving you ♥


  Guillem aimait embrasser Kitty, en fait il aurait pu mourir ainsi ses lèvres posés sur celles de la Serdaigle. Et à l’instant même où il c’était de nouveau transformé et jeté sur la jeune fille, il se fichait bien de savoir si quelqu’un passait par là par hasard et les voyaient à travers la porte vitrée. Lui qui habituellement faisait toujours attention de ne pas faire de vague, voilà qu’il en venait à se foutre complètement de ce qu’on pouvait penser de lui, d’eux. Mais si son ressentit était celui-ci ce n’était peut-être pas le cas de la jeune femme qu’il tenait dans ses bras, et il avait encore assez de discernement pour se dire qu’il ne pouvait obliger Toadelynn à soutenir des regards moqueurs ou insistant à leur égard. Bien que la nouvelle de leur couple risquait de rapidement se répandre parmi les élèves, et qu’il y aurait toujours des personnes pour les critiquer, Guillem ne doutait pas que malgré tous leurs proches seraient heureux de les savoir heureux, enfin à ses yeux cela allait de soi.
Ils se séparèrent et Guillem compris bien vite qu’il était ridicule à s’excuser, mais il était aussi heureux de voir le regard tendre que sa petite amie posait sur lui, même après cette action quelque peu déraisonnée.
Ses joues se teintèrent de pourpre et Kitty baissa à son tour le regard, le chassé-croisé de leurs yeux l’un sur l’autre aurait pu être amusant, si leurs cœurs ne battait pas aussi rapidement dans leurs poitrines certainement. Mais pour la première fois, Guillem se sentait vraiment vivre. Il avait parlé longuement de Kitty à sa sœur Melinda, elle lui avait posé tout un tas de questions sur la jeune fille, et si il avait pu répondre à presque toutes, il c’était aussi rendu compte qu’une part d’ombre planait sur la jeune fille. Il ne connaissait ni son plat, ni sa couleur favorite. Au fond il se doutait des réponses, mais il n’avait osé trop s’avancer.
La belle Bellastrom posa sa main au niveau de son cou, et instinctivement, Guillem glissa la sienne sur l’avant-bras de la sorcière. Il attendait avec une pointe d’inquiétude ses paroles, mentalement le Von Hammerschmidt se fit la réflexion qu’il fallait qu’il arrête de s’inquiéter dès qu’elle ouvrait la bouche, car après tout, elle l’avait déjà longuement assuré de son affection. Alors il était temps qu’il en profite et qu’il lui démontre à sa manière qu’il l’aimait aussi.
C’est alors qu’une des révélations les plus étranges, et les plus belles qu’on pouvait lui faire ait lieux. Oui toutes ces années, elle avait gardé son écharpe, ce n’était pas une illusion ces petits bouts de laine qu’il avait cru voir sortir du sac de la jeune femme de temps à autres. Elle l’avait gardé précieusement toujours sur elle.
Le cœur de Guillem se mit à battre à tout rompre tandis qu’un large sourire fendait son visage de rongeur. Il était aux anges, de minutes en minutes elle le transportait de joie. Toadelynn posa sa deuxième main sur son cou et s’approcha de lui. Les yeux du Poufsouffle se fixèrent à nouveau sur les taches de rousseur de la demoiselle. Kitty posa sa bouche sur la sienne, et un nouveau baiser délicat les unis. Passant sa main libre dans le bas du dos de la jeune femme, Guillem l’approcha un peu plus de lui.
Leurs lèvres ne cessaient de se séparer pour se retrouver, leurs souffles étaient mêlés l’un à l’autre, et le jeune homme n’avait rien envie d’autre sur terre que de sentir la chaleur tendre de la Serdaigle entre ses mains.
L’espace d’un instant, le temps qu’ils reprennent leurs respirations, front contre front, yeux dans les yeux. Guillem caressa du plat de la main la joue de la jeune fille, laissant ses doigts se glisser vers sa nuque et s’emmêler dans ses boucles blondes.

« - Je t’aime. Si tu savais comme je t’aime depuis si longtemps. »

Avant que la jeune femme n’eut pu répondre quoi que ce soit, Guillem l’embrassa sur le front, son cœur semblant exploser dans sa poitrine, il avait envie de lui dire tous les mots les plus doux, les plus beaux, mais rien ne lui semblait à la hauteur de cet instant. Certes on les regarderait certainement descendre main dans la main du Poudlard Express, certes, ils allaient afficher leur amour face à tout le monde. Guillem devrait expliquer clairement ses intentions à son meilleur ami qui n’était autre que le frère de la jeune fille, et le rassurer, ce qui était bien normal. Mais à partir d’aujourd’hui, il savait qu’il avait fait le plus difficile, dévoiler ses sentiments à la jeune femme, lui dire qu’il l’aimait, lui promettre de la protéger et de la chérir. Et alors que le train arrivait enfin en gare, leurs lèvres s’éloignant et s’approchant, le sorcier en était persuadé en cet instant, elle était la femme de sa vie.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty
MessageSujet: Re: I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui   I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm still loving you ♥ Kitty&Guigui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASCENSIO ::  :: ❝ Londres :: King's Cross-